Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le Front National : « danger », « recours » ou simple défouloir (...)

Le Front National : « danger », « recours » ou simple défouloir ?

On aime ou on déteste Le Pen. Mais si on doit retenir une de ses citations, ce serait celle-ci : "on s'engage en politique pour réagir à une injustice". D'autres ne retiendront que l'affaire du "détail" et les provocations de ce fantasque tribun. Toutefois beaucoup de gens ont suivi l'axiome précité au deuxième tour de l'élection présidentielle de 2002 en votant pour lui. Il obtint 18% des voix, un électorat très hétéroclite où on retrouvait d'authentiques démocrates choqués par le baratin et le rouleau compresseur politico-médiatique qui a suivi le 21 avril. Chirac transformé en chevalier blanc de la république ! La France en danger ! Allons bon ; les esprits critiques ont surtout retenu que ce sont ceux qui ont aggravé les conditions de vie de nos compatriotes qui ont appelé au front "antifasciste"... c'était un peu facile. Chirac était déjà impliqué dans les affaires de la ville de Paris, en tant que président il a renié ses engagements des années 70 - le fameux appel de Cochin - et les socialistes viraient au libéralisme intégral eux-aussi. Economie de marché, ouverture des frontières, déréglementations etc. les couches populaires ont dégusté, pour le plus grand profit d'une élite qui n'admettra jamais qu'un parti d'opposition réelle prenne le pouvoir...

Je fais partie de ceux qui sont allés voir le FN relooké. Celui d'après 2007. En républicain. Et j'ai vu l'envers du décor de cette baudruche que le système érige comme une menace pour mieux canaliser les mécontents. Quelqu'un pense-t-il réellement que ce parti puisse accéder au pouvoir ? Certainement pas les cadres du parti, qui vivent aussi bien que les élus socialistes ou UMP qu'ils dénoncent. L'intérieur du front ? 25000 adhérents maximum à jour de côtise dont 50% de cas sociaux admis au demi-tarif... car on croise peu d'intellectuels et de cadres d'entreprise dans les sections FN. Certes il y a la crainte légitime de représailles en cas d'adhésion. Mais d'autres vérités dérangent l'état-major frontiste... la base militante est très "populaire" : chômeurs, salariés à faible niveau d'étude, beaucoup de dépressifs, des retraités nostalgiques du bon vieux temps... pas terrible pour un parti qui entend prendre des mairies l'an prochain. Peu d'extrémistes véritables toutefois car Marine a fait le ménage, autant par conviction (elle n'est pas de la génération de son père) que par nécessité. 

Donc j'ai vu et j'ai circulé. Ce camarade au chomdu qui souhaitait devenir maitre auxiliaire après avoir bavé sur les fonctionnaires pendant des années... il n'arrivait pas à trouver tout seul l'adresse d'un rectorat sur le net ! Les bonnes soirées "kronenbourg" dans une permanence FN concédée par une municipalité ; parmi ces joyeux drilles peu exerçaient une activité professionnelle véritable. Bon, il y avait aussi des gens cultivés et volontaires... mais ils ne s'attardaient pas au front ; citons Philippe Bernard et Alain Soral par exemple...

Autre malaise : beaucoup de nouveaux adhérents viennent de la "gauche", de Chevènement à l'ex-LCR... ils y voient une force sociale et participent au discours économique progressiste du mouvement, ce qui est une nouveauté dans la mouvance nationaliste française. L'époque ou Le Pen serrait la main de Reagan, c'est fini... on s'adapte à l'époque pour mieux râtisser.

Cependant le front n'est pas plus démagogue que les autres partis. Hollande redresse-t-il le pays ? N'agit-il pas dans la continuité de son navrant prédécesseur ? Délocalisations, baisse du niveau de vie, logements chers, insécurité et délinquance... vivre en France n'est pas de tout repos. Mais le français moyen fatigué de l'incompétence et de l'hypocrisie des partis du pouvoir peut se défouler dans les urnes. C'est le rôle "tisane" du FN...

Cet article n'est pas un énième bavoir d'ancien adhérent. Juste un constat répété. Certes il est scandaleux que le FN n'ait pas les 70 sièges qu'il mérite à l'assemblée nationale et que l'UMP et le PS ne veulent pas concéder (pas fous, ces places sont bonnes)... mais peut-il sérieusement être crédible ? Pas pour ceux qui sont passés par là. Le vote blanc et l'absention ont de beaux jours devant eux. Une classe politique impuissante au pouvoir, une "gauche" qui a trahi ses idéaux et s'est éloigné des classes populaires, une "droite" qui a renié ses valeurs... difficile de croire encore en la politique. 

Une dernière chose : vous remarquerez le niveau des commentaires des militants FN énervés par ce genre d'article ci-dessous : fautes d'orthographes, insultes, aucune jugeotte... vous donne-t-il envie de faire la révolution avec eux ?


Moyenne des avis sur cet article :  2.8/5   (69 votes)




Réagissez à l'article

95 réactions à cet article    


  • DanielD2 DanielD2 12 septembre 2013 11:53

    " L’intérieur du front ? 25000 adhérents maximum à jour de côtise dont 50% de cas sociaux admis au demi-tarif... car on croise peu d’intellectuels et de cadres d’entreprise dans les sections FN. « 

     » parmi ces joyeux drilles peu exerçaient une activité professionnelle véritable. "

    Ca sent le mépris de classe.


    • DanielD2 DanielD2 12 septembre 2013 12:45

      « la base militante est très »populaire" : chômeurs, salariés à faible niveau d’étude, beaucoup de dépressifs, des retraités nostalgiques du bon vieux temps... « 

       » Les bonnes soirées « kronenbourg » dans une permanence FN « 

      J’avais raté celles là. Un parti avec des chômeurs et des salariés qui boivent de la bière ?! Si il faut ils regardent même le foot !!! Et même pas de caaadres, de chef d’entreprises ou d’universitaires ?! Même pas une petite coupe de champagne ?! Et ces gens là voudrait gouverner ?! Où va le monde si les gens » populaires " ( se pincer le nez ) commencent à la ramener, ma bonne dame ?!


    • DSKprésident 12 septembre 2013 15:03

      Cela fait 40 ans que l’UMP-PS dirige la France, vers les égoux de basse-fosse (avec Sarkhollande, nous touchons le fond).

      40 ans de dettes et de mise en esclave du peuple sous le joug des financiers internationaux (loi de 73).

      40 ans d’immigration massive, pour le grand projet Mondialiste de remplacement de population

      20 ans de mise sous tutelle de l’anti-démocratique Union Européenne (personne n’a voté pour les 23 commissaires européens qui nous dirigent - et même NON à l’UE en mai 2005)

      40 ans que ces élites UMPS pillent la France... et la soumettent aux intérêts étrangers (Bruxelles, Washington et Tel Aviv...)

      La France est sous domination sioniste, dont les similitudes avec le nazisme sont fortes (camps de concentration de gaza, génocide des palestiniens, mur de la honte de 800 kms, Apartheid, racisme, race supérieure des zélus...).

      Sans parler des sales guerres depuis 10 ans que nos zélites veulent faire perdurer en Syrie. (à noter que les plus virulents sont nos ministres zraéliens (Fabius, Kouchner, BH Lévy...).

      Alors les défauts du FN, à côté de l’UMPSioniste : c’est du DETAIL.

      Ils sont patriotes, français (et non pas double nationale comme nos franc-maçons UMPS), et si cela peut aider à redresser la France, en la libérant du joug de la finance internationale, de la dictature de l’UE et du sionisme...

      DSK, cet obsédé sexuel milliardiaire était prévu être le pion de cette oligarchie pour la France...MLP à côté, c’est moins bruyant en casserolles...

       


    • unandeja 13 septembre 2013 10:57

      mon dieu, des ourvriers, des chomeurs, des paysans...cachez ces grouillots répugnants que je ne saurai voir....

      ....c’est oublier que ce sont ces ouvriers qui ont fait la France moderne (la révolution industrielle), ce sont ces « bouseux » qui nous nourrissent nous et nos enfants.


      Personnellement je connais des gens FN de tout niveau et toute classe sociale.

      ...en effet ça pue le mépris de classe.


    • Robert GIL ROBERT GIL 12 septembre 2013 12:01

      vivement que le FN soit au pouvoir, parce que, AVEC MARINE, C’EST 5000 EUROS PAR MOIS POUR UN TEMPS PARTIEL… ça vaut le coup, non ?


      • Fergus Fergus 12 septembre 2013 12:11

        Bonjour, Fabien.

        D’accord avec vous sur ce qu’est foncièrement le FN : un baudruche artificiellement gonflée par des mécontentements hétéroclites.

        D’accord également lorsque vous soulignez que, malgré ce constat, il est anormal (je dirais même choquant) que ce parti ne soit pas représenté à l’Assemblée Nationale alors qu’il draine des millions de voix. Il s’agit là d’un réel déni de justice politique.

        Pas d’accord en revanche avec votre conclusion : le style et l’orthographe n’ont rien à voir avec les convictions ou les aspirations politiques. Les lettrés seraient-ils les seuls à pouvoir donner un avis éclairé sur les problèmes qui connait notre pays ?

        J’en termine par un oubli dans votre regard sur le FN. Certes, ce parti a évolué, notamment sous la houlette de Marine Le Pen. Mais il garde de nombreux militants héritiers de l’idéologie des fondateurs : Jean-Marie Le Pen et son ami François Duprat, tout droit venu naguère du groupe facho Ordre Nouveau.


        • France Europe République Fabien Bonaparte 12 septembre 2013 12:43

          J’approuve vos réflexions. Cependant pour gouverner il faut quelques compétences de base il me semble. Quant aux vieux militants ils sont partis ou décédés ; les jeunes sont plutôt gaullistes comme je le suis moi-même. Pour info, d’après Nicolas Lebourg, François Duprat aurait été agent double, il venait aussi de la gauche (père cégétiste)... pour ce qui est de ma conclusion je ne faisais que « moucher » les quelques crétins qui « repassent »mes commentaires d’article en article et qui montrent leur mépris pour le débat (exemple:TF1goupie et autres pseudos).


        • Anaxandre Anaxandre 12 septembre 2013 13:55

            Toute votre démonstration tend - bien malgré vous ! - à présenter le FN comme une véritable émanation du « peuple d’en bas », et lui donne une forte légitimité dans les couches les plus populaires de la population. Et quoi de plus normal ? Les mieux formés, les sur-diplômés ne sont-ils pas ceux qui ont subi le plus et le plus longtemps la propagande républicaine contemporaine (multiculturalisme, monde sans frontières, droit-de-l’hommisme universel, etc) ?

            Ce n’est pas par hasard si la IIIéme république rendit son école obligatoire au détriment de l’enseignement dispensé par l’Église de l’époque, ou si un V. Peillon veut réintroduire la morale (maçonnique) à l’école.

        • tf1Goupie 12 septembre 2013 18:34

          Mépris pour le débat ???????????

          Quand Mr Bonaparte traite à tout va ceux qui contestent sa « vérité » de crétins, qui montre du mépris ?

          Relis tes articles et tes posts Bonaparte : ils sont toujours accessibles.

          Regarde bien où sont le mépris et la morgue, Fabien « grosses chevilles ».

          Pratique un peu l’auto-critique, ça te changera.


        • Onecinikiou 12 septembre 2013 19:10

          « C’est marine qui a été danser à vienne avec les nazis »


          Dit-il avec l’assurance des imbéciles qui croit savoir, mais qui ne font que répéter les antiennes et grille de lecture de ceux la même qu’il prétend dénoncer dans le discours : la grosse presse elle-même sous domination oligarchique. 

          On ne saurait mieux démontrer son potentiel infini de soumission aux médias dominants et aux intérêts de ceux qui les possèdent - le Capital apatride - qui comme chacun sait, se bat pour que triomphe le beau, le bon, le juste !

          D’ailleurs cher Soleil, qu’attendez-vous pour vous insurger comme vous le faites tendancieusement à l’encontre du Front national, des statuts du B’nai B’rith, loge maçonnique la plus importante du monde (500.000 membres) réservé exclusivement aux juifs, et de fait, interdite aux non-juifs ?

          Ou alors vis à vis du Grand Orient de France, qui refusait encore il y a peu d’accueillir des femmes en son sein, et où siège d’ailleurs l’ineffable trotskiste Mélenchon !

          Deux poids deux mesures insupportables mais non surprenant pour ces adeptes de la double éthique, du double discours, de l’universalisme à géométrie variable, et de la manipulation triangulaire...


        • Onecinikiou 13 septembre 2013 02:31

          Un bal à la mémoire des nazis dites-vous ?

          Je vais faire très simple : démontrez-le.

        • Fergus Fergus 13 septembre 2013 11:27

          Bonjour, Onecinikiou.

          « la grosse presse sous domination oligarchique » ? Genre Le Canard Enchaîné, par exemple, qui avait publié article et photos sur le sujet. MDR !


        • appoline appoline 13 septembre 2013 12:17

          Pauvres français que vous êtes de vous raccrocher ainsi à des infos de bas étage. J’ai dansé avec un communiste lors d’un mariage, je n’ai jamais pris ma carte au PC. J’ai dansé il y a peu un général de gendarmerie, je n’ai pas changé d’opinion sur l’emmerdement que créé les radars. J’ai dansé avec une mamie atteinte d’Alzeimer, je ne l’ai pas euthanasiée pour autant et enfin j’ai dansé avec mon petit-fils, ça ne fait pas de moi une pédophile.


          Alors vos déductions à la con, très cher, font de vous et de ceux qui les colportent : des ânes

        • Lemaïsjekiff R Nesto’r 13 septembre 2013 12:26

          Salut Appoline ...

          En fait t’aurais pu danser avec Adolph ça n’aurais pas fait de toi une nazie ... Mais aux yeux des autres c’est pas sûr ... Et en y réfléchissant tu te serais peut-être dit ben vaut mieux pas que j’y aille ...


        • KravM KravM 13 septembre 2013 18:36

          « soleil », tu écris « Marine a été danser... » et je suppose que tu n’es pas au FN. Prouvant ainsi que les incultes ne sont pas, comme on essaie de le faire croire, au FN, mais plutôt chez leurs opposants.
          Un FN pur qui aime son pays et sa langue, aurait écrit : « Marine est allée danser... »
          CQFD !
          les opposants au FN sont gavés de la fausse culture, la culture jetable et artificielle, la culture télérama. Le set de culture superficiel pour briller chez les incultes issus de l’éduc’ nat’ !
          Les gens imprégnés de vrai culture, structurée, profonde et digérée, je les ai toujours trouvés au FN. Jamais au ps, où l’on se base sur le boniment syndicaliste, ou la réflexion éthérée et déconnectée, issue des limbes onaniques des intellectuels frustrés et branlochards ... Quand à l’ump, à dominante de self-made men obnubilés par le pognon et l’efficacité égotique... Je n’en parle même pas !


        • non667 12 septembre 2013 12:41

          En républicain. Et j’ai vu........

          le fn n’est pas républicain ni démocratique ?
          fabien qui croit aux armes de destructions massives !

          depuis l’école primaire je suis au fn ! la preuve j’ai toujours fait des fautes d’orthographes ! (moins de 5 au certificat d’étude primaire quand même ! )  smiley smiley smiley smiley


          • France Europe République Fabien Bonaparte 12 septembre 2013 12:45

            le « s » à orthographe est inutile ; à part cela votre français est très bon. Je ne dis pas qu’il n’y a que des incultes au FN mais ce parti a tendance à les attirer ; on disait cela de l’armée à votre époque il me semble...


          • le naif le naif 12 septembre 2013 13:46

            « Je ne dis pas qu’il n’y a que des incultes au FN mais ce parti a tendance à les attirer »

            Le PS attire beaucoup d’enseignants, il suffit de discuter politique ou économie avec certains d’entre eux pour se rendre compte que niveau d’étude et compréhension du monde sont deux choses très différentes... 
            je côtoie également des électeurs FN avec en effet un niveau d’étude très bas voir quasi inexistant qui ont des analyses très pertinentes de ce qui se passe réellement... et pour cause eux ne vivent pas dans le fantasme mais sont confrontés à une réalité de plus en plus noire et surtout à une absence totale de perspectives... et c’est pas Terra Nova qui va leur en offrir...


          • appoline appoline 13 septembre 2013 12:20

            Tiens, encore un qui se pense intelligent avec ses fautes d’orthographe, put.....ça c’est du raisonnement


          • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque (Courouve) 12 septembre 2013 12:44

            Détail : terme connoté péjorativement depuis que Jean-Marie Le Pen l’avait employé à propos de la place de la question des chambres à gaz nazies dans l’histoire de la Seconde guerre mondiale.

            L’affaire du “point de détail” reste un mauvais procès fait à Monsieur Le Pen qui déclara lors du ‘Grand jury’ RTL-’le Monde’ du 13 septembre 1987, en réponse à une question :
            « Je ne dis pas que les chambres à gaz n’ont pas existé. Je n’ai pas pu en voir. Je n’ai pas étudié spécialement la question. Mais je crois que c’est un point de détail de l’histoire de la Seconde Guerre mondiale. »

            C’est en consultant des ouvrages d’histoire qu’il avait pu parvenu à cette conclusion, que l’on peut discuter.

            L’expression “chambres à gaz” ne figure pas dans le sommaire détaillé (2 pages) de l’ouvrage de Raul Hilberg The Destruction of the European Jews, publié en 1961, 2e édition 1985 (traductions françaises Fayard 1988 et Gallimard, collection Folio-Histoire, 1991).

            On ne trouve rien sur les camps d’extermination, ni sur les chambres à gaz, dans Histoire de la seconde guerre mondiale de Liddell Hart (1970, traduction française Fayard 1973), ouvrage qui figurait en Usuels (au fond à gauche) dans la salle des imprimés de l’ancienne Bibliothèque Nationale, 58 rue de Richelieu, Paris 2e.

            Le manuel Histoire de 1890 à 1945 (Hachette, collection GREHG, classes de première, 1988), mentionne les chambres à gaz page 235, en une seule ligne, dans la partie “Cours” : “Après 1942, les chambres à gaz font des camps des usines de mort.” Mais cet ouvrage consacre quatre lignes au “nylon, ce textile de synthèse mis au point par des ingénieurs de la firme Dupont de Nemours en 1938 et utilisé de façon industrielle pour confectionner les parachutes, avant de conquérir l’habillement et une foule d’autres usages.”

            Dans la partie “Documents”, le seul témoignage produit est celui du communiste Fernand Grenier sur Dachau (témoignage publié dans L’Humanité du 4 mai 1945), Dachau où les gazages homicides ont été reconnus inexistants, notamment par Pierre Vidal-Naquet et Madeleine Rebérioux (sans contestation ultérieure).

            L’expression “chambres à gaz” ne figurait pas dans le « Thésaurus », index détaillé de l’Encyclopaedia Universalis publié en 1990.

            Les historiens Serge Berstein et Pierre Milza ont eux aussi traité la question comme un détail dans L’Allemagne 1870-1991 (Paris : Masson, 1992) ; on n’y lit en effet que ces quelques lignes :

            “Dans l’euphorie des premières victoires en Russie s’ébauche un plan bien plus ambitieux ; la ‘solution finale’, c’est-à-dire l’extermination de tous les juifs européens. Chargé en juillet 1941 de dresser un rapport sur la question, Heydrich fait adopter en janvier 1942 un plan qui entre aussitôt en application : construire des camps où les juifs seront parqués et exterminés dans des chambres à gaz. Dans toute l’Europe commencent les grandes rafles destinées à alimenter les convois qui convergent vers Auschwitz, Maïdenek, Belzc, Treblinka, etc., où périront six millions de juifs.”


            • appoline appoline 13 septembre 2013 12:24

              Les juifs tentent de s’offusquer par ce point de détail mais Le Pen a raison, dans toute cette saloperie de guerre, les chambres à gaz n’étaient qu’un détail, aussi affreux soit-il. Guerre qui, je vous le rappelle, à vu Hitler subventionné notamment par Prescott Bush et ses copains. Alors que les juifs arrêtent de nous bassiner avec cela, eux qui n’ont pas su mourir avec les armes à la main


            • boris boris 13 septembre 2013 21:08

              Surtout Appo que les chambres à air faut ils qu’elles aient existé.


            • etrange etrange 12 septembre 2013 13:05

              Formidable Anne Kling, il faut lire de toute urgence son ouvrage « La France licratisée ». Quant au Front National, il est évident qu’il sert à canaliser la légitime colère d’un peuple méprisé et supplicié un peu plus chaque jour en l’invitant à voter là où le système a décidé, en réalité, qu’il le fasse...Un parfait paratonnerre prévenant d’un possible soulèvement populaire, et cela dure depuis des décennies...Le FN rend le conflit social, volontairement, horizontal, invitant les uns à s’en prendre souvent à aussi démunis et nécessiteux qu’eux, sinon plus, et, par-là meme, déleste les élites du risque d’une verticalité du combat politique et social qui les toucherait et freinerait, irrémédiablement, cette impunité dont ils jouissent et abusent un peu plus chaque jour. Merci pour l’article et bonne journée.


              • foufouille foufouille 12 septembre 2013 14:29

                « Pourquoi n’y a-t-il pas de programme économique cohérent au FhaiNe ? »

                y en a pas chez les autres non plus

                 


              • Onecinikiou 13 septembre 2013 02:54

                « Le FN rend le conflit social, volontairement, horizontal, invitant les uns à s’en prendre souvent à aussi démunis et nécessiteux qu’eux, sinon plus, et, par-là meme, déleste les élites du risque d’une verticalité du combat politique et social qui les toucherait et freinerait, irrémédiablement, cette impunité dont ils jouissent et abusent un peu plus chaque jour. »


                Ce propos est inepte et dans la droite ligne en réalité du gauchisme politiquement correct. 

                Si ce propos avait la moindre pertinence, on ne comprendrait pas POURQUOI la présidente du MEDEF d’alors, en pleine campagne électorale, pris fait et cause CONTRE Marine Le Pen et contre elle seule, par un brulot violemment à charge, et nullement contre le prétendue bolchevik Mélenchon, qui manifestement ne lui causait pas le moindre tord. 

                Peut-être que la lutte contre l’immigration de masse, pour la sortie de l’euro, pour le recours au protectionnisme, pour l’abandon de l’utopie euro-fédéraliste, pour la réappropriation des frontières et de la souveraineté nationales, la sortie de Schengen, et l’opposition à la destruction des valeurs traditionnelles (mariage gay entre autre), soit le programme du Front national, cadre en effet très mal avec les intérêts de court terme de la puissance actionnariale toute puissante, et de la ploutocratie bancaire.

                Et qu’inversement, l’immigrationnisme forcené, la défense acharnée de l’euro et de l’Union fédéraliste, le refus de tout protectionnisme aux frontières, la soumission au politiquement correct et à l’idéologie dominante (« antiracisme », théorie du genre), la caution apportée à tout ce qui participe à la déconstruction d’une réalité anthropologique, l’internationalisme de carnaval et concomitamment le dépassement des frontières, soit le programme du Front de gauche, est du pain bénit pour le Capital apatride et l’allié objectif de la super classe mondiale et mondialiste. 

                Il faut savoir raisonner par les structures mon cher, et cesser de se bercer de bons sentiments qui, au final, ne font que vous (nous) desservir. Pour preuve le bilan pitoyable à mettre au passif de la pseudo-gauche radicale ces trente dernières années, et dont Mélenchon est, devant l’histoire, le parfait transfuge social-démocrate. 



              • troletbuse troletbuse 12 septembre 2013 13:45

                Je pense qu’alors que le FN n’est pas au pouvoir, l’attaquer, c’est parfait pour le parti UMPS qui peut garder le pouvoir sans problème. « Vous êtes gaulliste » alors qu’est-ce qui reste du gaullisme dans l’UMPS ? Rien et c’est même la négation du gaullisme qui se produit.


                • Beaurepaire Beaurepaire 12 septembre 2013 14:16
                  Cet auteur se prend pour Bonaparte qui est pour les même bien pensants que ceux qui énoncent le FN, un dictateur, un raciste, un esclavagiste, un criminel... Moi je suis plus modéré sur le personnage et j’ai choisi d’autres patriotes pour ma photo qui eux-aussi ont été parfois insultés par des dégénérés. De Gaulle qui a libéré la France du nazisme a été traité de fasciste pendant 30 ans.

                  Son article est confus. Il critique le niveau scolaire des membres du FN, mais je trouve ce texte mal écrit. Si j’avais à le noter je serais sévère. Un Fergus qui n’a pas mes idées et est autodidacte écrit bien mieux et a des idées intéressantes. Et puis ce Fergus vit avec son temps. Il nous parle du FN en 2013. Vous vous me parlez d’un FN que je n’ai pas connu, du temps d’Holeindre ou de quelques vedettes dans le même genre. Déçu des autres partis j’ai soutenu Marine face à Gollnisch que fin 2010. J’avais soutenu avant Chevénement par le passé. Mais le grand homme d’état était diminué.

                  Marine était à 7/9% en janvier 2011 dans les sondages et le parti presque en faillite elle est à 34/36% et elle recrute.



                  Les milliers de nouveaux cadres sont souvent critiqués par certains torchons car trop jeunes, trop beaux et trop diplômés. Ils boivent parfois des 16/64 mais pas obligatoirement lol




                  • simir simir 13 septembre 2013 09:03

                    @ Beaurepaire

                    «  »vous me parlez d’un FN que je n’ai pas connu, du temps d’Holeindre ou de quelques vedettes dans le même genre.«  »
                    Lisez le livre de Claire Checclagini « Bienvenue au front, journal d’une infiltrée » et vous verrez que si la blondasse a ravalé la façade mais l’intérieur est toujours aussi sale, toujours autant de vermine, de cafards et autres cloportes.
                    Pour résumer rapidement beaucoup de cadres racistes, négationistes comme Koutoujanski le conseiller de la blondasse et partisants de méthodes violentes comme lors de cette réunion de cadres au Mont Valérien où Philippe Chevrier demande : « Quand est-ce qu’on se l’emmène la Fourest ? On la met à poil, on l’attache à un arbre, on se la pend, on met des cagoule ».( Bienvenue au front p 188) C’est une bonne action répond la salle en écho. 
                     En Mai 2011 le Fhaine participe au« banquet de Rivarol » où l’on peut y trouver des brochures comme « Holocauste, les alliés savaient qu’aucun massacre n’était perpétré à l’est........Justice pour les collaborateurs ! »de Vincent Reynouard.
                    On apprend lors de ce banquet qu’Anne Sinclair est un agent du Mossad
                    En fait un parti qui n’a pas changé, avec ses vieux démons et sa dangerosité pour la démocratie
                    « La bêtise insiste toujours. Nos concitoyens à cet égard étaient comme tout le monde... Ils ne croyaient pas aux fléaux » Albert Camus, La Peste

                  • Beaurepaire Beaurepaire 13 septembre 2013 09:57

                    @ Simir


                    Je ne discute pas avec des gens qui sont admirateurs du communisme qui a tué entre 100/200 millions d’êtres humains. 

                    Je déteste les nazis et les islamistes tout autant ! Vous ne savez rien du FN actuel qui est détesté de l’extrême-droite, notamment de Rivarol, torchon qui travaille pour le MEDEF, Buisson, l’UMP... 

                    Je vous signale que beaucoup d’homosexuels ou de juifs dirigent le FN en 2013 ou le rejoignent. Louis le compagnon de Marine a une mère d’origines juives. Il est le n°3. Nous sommes des amis d’Israël sauf quand cette nation commet des excès.



                    La vague mariniste est énorme et même les plus intelligents de vos amis les rejoignent !!! Mais bon des tarés qui se prennent pour Staline ils n’en ont pas besoin. 


                  • simir simir 13 septembre 2013 10:25

                    @ beaurepaire

                    « du communisme qui a tué entre 100/200 millions d’êtres humains. »
                    Chiffres totalements bidonnés 
                    Selon Moshe Lewin (et bien d’autres qui onteu accès aux archives) « durant la période 1921-1953, il y a eu un total de 4,06 millions de condamnés en URSS, dont un peu moins de 0,80 millions de condamnés à mort. Ces chiffres incluent les détenus politiques ainsi que les détenus de droit commun. Parmi le total des condamnés, on compte 0,96 millions de condamnés décédés durant la période où ils purgeaient leur peine durant la période 1934-1947, mais même les historiens bourgeois les plus consciencieux ’oublient’ que les années 1941-1945 durant lesquels les nazis ont imposé à toute la population soviétique des conditions terribles ont provoqué un surplus de 0,58 millions de morts (N. Werth, comme tous les autres, les met sur le compte des ’crimes du stalinisme’). En fait, moins de 0,4 millions de détenus sont morts en détention dans les camps soviétiques durant les années de développement pacifique de la période 1934-1947 ! La population des camps est passée de 1,20 millions de détenus en janvier 1937 à 1,88 millions de détenus en janvier 1938, retombant à 1,67 millions de détenus au 1erjanvier 1939. Si le nombre de condamnés a certes augmenté en 1937-1938 parallèlement à un aiguisement de la lutte de classe (comme d’ailleurs dans les années de la collectivisation) — qu’elle se place sur le plan national ou international 
                     c’est donc dans des proportions infiniment inférieures à celles avancées pendant des décennies par les laquais de la bourgeoisie internationale. »
                    Moshé Lewin le sciècle soviétique.
                    Le capitalisme a tué beaucoup plus et continue encore à tuer aujourd’hui d’ailleurs c’est pas un livre noir qu’il faudrait mais une bibliothèque entière.
                    "Certains de mes amis adhèreraient au FN et même des juifs ?? 
                    C’est bien ce que je disais le Fhaine c’est un parti poubelle.

                  • Beaurepaire Beaurepaire 13 septembre 2013 16:31
                    « Certains de mes amis adhèreraient au FN et même des juifs ?? 
                    C’est bien ce que je disais le Fhaine c’est un parti poubelle. »

                    C’est bien agoravox, quand on tient des propos antisémites graves on est pas censuré. 

                  • Jeff Parrot Jeff Parrot 12 septembre 2013 14:21

                    L’auteur a oublié de mentionner qu’au FN émarge aussi une petite clique d’authentiques fachos qui a mal vécu la décolonisation et le retour au pays. Il font plus pitié qu’ils ne sont dangeureux...

                    Est-ce qu’ils sont plus dangereux que tous ces démocrates vertueux qui la main sur le cœur, les yeux dans les yeux , la bouche plein de discours vibrants sur la démocratie ont patiemment pillé la nation depuis trente ans, donné en douce tous les pouvoirs à l’OTAN, la banque central européenne et tous les lobbyistes de la CEE et vendu à des intérêts privés des pans entiers de la richesse nationale  ?


                    • troletbuse troletbuse 12 septembre 2013 14:29

                      Erreur, pas 30 ans. Sous Pompidou, donc environ 44 ans


                    • appoline appoline 13 septembre 2013 20:17

                      Pompidou n’était il pas directeur à la banque Rothchild ?


                      Bah, oui, ceci expliquant aussi cela

                    • foufouille foufouille 12 septembre 2013 14:30

                      la bière était bonne ?
                      même pas de pinard et cochonailles ?


                      • LE CHAT LE CHAT 12 septembre 2013 14:37

                        ah , le mythe des ras du front , que n’irait t on pas dire pour dénigrer ceux qui ne pensent pas comme vous ?
                        quand les gens votent mal , c’est parce qu’ils n’ont pas compris , qu’ils ont été abusés etc etc etc
                        prendriez vous les électeurs du FN pour une bande de neuneus ????

                        eh bien , il y a beaucoup de jeunes diplômés qui votent maintenant pour le FN , beaucoup de techniciens , mêmes des ingénieurs et des énarques aussi !


                        • oncle archibald 12 septembre 2013 15:06

                          « il y a beaucoup de jeunes diplômés qui votent maintenant pour le FN , beaucoup de techniciens , mêmes des ingénieurs et des énarques aussi  »

                          S’il en est pour le FN comme pour le PS, ce que vous annoncez va signer son inéluctable déclin ....

                        • Jelena XCII 12 septembre 2013 14:49

                          C’est le rêve du PS que de tomber face au FN au 2ème tour car se serait victoire assurée. Il suffit de voir la maigre structure de ce parti pour comprendre qu’il s’agit juste d’un défouloir et qu’en aucun cas sa victoire est prévue.

                          Et puis même... en admettant que dans 20 ans le FN gagne une élection, ça changerait quoi ? Les hongrois quand ils se sont retrouvés dans la merde jusqu’au cou, ont mis Orban au pouvoir, ça a changé quoi ?..... Rien.

                          Pour un véritable changement, la solution n’est pas dans les urnes.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès