Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le Front National fait-il partie du système ?

Le Front National fait-il partie du système ?

Le débat fait rage ces temps-ci en ce qui concerne le « nouveau FN ». Fait-il partie du système ? Représente-t-il la véritable opposition ? Marine Le Pen a-t-elle ses chances de remporter un jour l’élection présidentielle ? Tant de questions, si délicates, auxquelles nous allons tenter de répondre.

Le FN fait-il partie du système ?

D’abord, qu’est-ce que le système ? Pour faire bref, très bref : l’UMPS et tous ses alliés politiques (faux opposants compris), économiques et médiatiques.

Incontestablement, il fut un temps, le FN en a fait partie. Dès 1986, il a bien servi à la Gauche de François Mitterrand qui avait alors instauré la proportionnelle départementale aux législatives. Cette réforme du système électif, permise par le statut de loi organique de ces élections, a permis au FN de décrocher 35 sièges (soit 5,54%) à l’Assemblée Nationale, et parallèlement, à la Gauche de se protéger de la « victoire annoncée » de la Droite. Une stratégie semble-t-il mutuellement acceptée par Jean-Marie Le Pen et François Mitterrand.

Autre révélateur : les alliances et ententes électorales entre le Front National et les grosses cylindrées politiques de l’époque. PS, UDF, RPR… tous ont eu, un jour ou l’autre, à s’allier ou à s’entendre avec le parti de Jean-Marie Le Pen. Cela dit, ces rapprochements sont à nuancer, dans la mesure où ces derniers ont la plupart du temps eu lieu en contexte régional ou municipal. La mystérieuse rencontre de 1988, relatée par Eric Zemmour, entre Jean-Marie Le Pen et Jacques Chirac peut contredire ou non, selon son contenu, ce constat.

Enfin, nul besoin d’être un expert en politique pour remarquer à quel point les multiples sorties maladroites et controversées du président du FN ont largement joué en la défaveur du parti. Les seuls résultats de ces mots doux incontrôlés auront été la diabolisation permanente du Front National, ainsi que la division, aussi bien nationale qu’interne. En effet, nombre d’exclusions, de tensions et de départs se sont produits à la suite des récurrentes envolées lyriques du président.

Seulement voilà, depuis janvier 2011, sa fille Marine Le Pen a pris les rennes du parti. Cela fait 10 ans déjà que cette dernière prône une dédiabolisation du Front National et met tout en œuvre pour parvenir à ses fins, chose qui lui sera d’autant plus aisée maintenant du haut de sa nouvelle fonction. Exclusion des éléments perturbateurs, discours adouci mais toujours aussi ferme, liens avec la seconde guerre mondiale ou l’Algérie inexistants, tiroir à casseroles vide…. Marine Le Pen est même allé jusqu’à s’opposer à son père à plusieurs reprises, concernant ses propos sur le « détail » de la seconde guerre mondiale, par exemple, ou sur ses déclarations du même genre au journal Rivarol en 2005.

En plus de tout faire pour ne donner aucune munition au système médiatico-politique, il en est également fini des alliances et des rapprochements avec l’UMP. « Nous ne pouvons pas faire d’accords électoraux, d’alliances politiciennes, alors que nous avons des divergences si profondes avec l’UMP. Ce n’est pas une différence de degré que nous avons avec l’UMP, c’est une différence de nature » a déclaré la nouvelle présidente du FN, fermant ainsi la porte à toute spéculation.

Aucun doute, la volonté de changer d’image est bien réelle. Reste une chose essentielle à accomplir : se séparer de Jean-Marie Le Pen, président d’honneur et toujours aux manettes des finances du parti, afin d’être débarrassé des bâtons qu’il continue de glisser, volontairement ou non, dans les roues de sa fille (voir l’article complet à ce sujet).

Si les partis tels que le Modem, EELV, République Solidaire, le Nouveau Centre, le Parti Radical et bien d’autres, font indéniablement partie du système de par leurs perpétuels alliances et accords électoraux avec l’UMPS, le Front National n’a rien à voir, de près ou de loin, avec cette consanguinité politique. Pour ce qui est du Front de Gauche de Jean-Luc Mélenchon, il a déjà été clairement établi dans un précédent article que son appartenance au système n’était plus à prouver. L’internationalisme de l’extrême gauche, idiots-utiles officiels, fait ouvertement le jeu du patronat, raison simple pour laquelle ce genre de mouvements dits révolutionnaires n’est jamais inquiété.

Le FN, lui, l’est de toute part à commencer par celle, non négligeable, du Medef. « Nous considérons que Marine Le Pen représente un danger pour notre pays » a encore déclaré sa présidente, Laurence Parisot, ce mardi sur Europe 1. « Je peux le dire en tant que présidente du Medef (sic) que son programme économique aboutirait à un chaos. C’est la ruine de notre pays, tout simplement » a poursuivi celle qui a co-signé un livre intitulé Un piège bleu marine, publié aux éditions Calmann-Lévy. Marine Le Pen n’a pas manqué de rappeler d’ailleurs sur TF1 ce jeudi que la seule fois dans l’Histoire où le Medef a appelé à voter contre un parti, c’était contre Mitterrand en 1981, ce dernier ayant par la suite été élu avec 51,76% des suffrages. Un signe ?

Existe-t-il un symptôme plus évocateur que celui d’être à la fois la cible principale du Medef, de l’extrême gauche, et de l’UMPS – qui monte des « fronts républicains » pour faire barrage à la bête immonde ? A noter que le Front National est également le seul parti politique de France à avoir contre lui des mouvements militants n’ayant pour seul but que de perturber ou d’empêcher son expression et son développement (Ras l’front et SCALP). Difficile de faire partie d’un système qui vous rejette, d’autant plus lorsque cela est réciproque.

Représente-t-il la véritable opposition ?

Sans aucun doute, le programme du Front National fait partie de ceux qui se distinguent le plus de la ligne adoptée par les partis du système. Entre autres :
-  Retour à la souveraineté monétaire (sortie de l’euro), territoriale (sortie de l’UE)
-  Politique de dissuasion (modification des conditions d’attribution des aides sociales et de la nationalité française) et d’action (expulsion des clandestins, retour à la maîtrise des frontières) vouée à stopper l’immigration massive
-  Application réelle de la laïcité républicaine
-  Retour à l’assimilation
-  Restauration de la Banque de France dans ses prérogatives d’institution monétaire
-  Allégement des charges sur les PME
-  Mis en place d’un Etat fort, stratège, et d’un protectionnisme économique (arrêt des délocalisations)
-  Nationalisations des secteurs stratégiques
-  Rayonnement international de la France et sortie de l’OTAN

Tant de choses qui ne correspondent en rien à la politique, au fort penchant mondialiste, menée depuis des décennies par les gouvernements successifs, de Droite comme de Gauche. Ainsi, il est impensable qu’un parti aux visions si différentes fasse partie intégrante d’un système aux antipodes sur tous les points.

Marine Le Pen a-t-elle ses chances de remporter un jour l’élection présidentielle ?

Il ne faut pas se leurrer. Lorsqu’on combat le système sur son propre terrain, il est extrêmement difficile de le mettre à mal. Pourtant, il en est – presque – terminé de la vieille époque où Jean-Marie Le Pen fonçait tête baissée, du haut de sa franchise et de son parler cru, sans jamais remettre en question cette stratégie qui ne menait nulle part. Les divisions, internes et externes, n’en finissaient plus, et ces troubles apparaissaient comme autant de cadeaux livrés sans emballage au système politico-médiatique. Les médias en avaient pour leur audience, les politiques pour leurs voix.

Désormais, avec Marine Le Pen, la partie est jouée intelligemment des deux côtés. La machine à dédiaboliser est en marche, le programme est clairement défini, la popularité suit. Si le FN a toujours stagné, depuis les années 80, entre 10 et 17%, la nouvelle présidente compte bien en finir avec ces scores maudits et franchir le seuil des 20% en vue du premier tour. En cas de duel avec la Gauche au second, la candidate frontiste a toutes les chances de recueillir nombre de voix à Droite, son infréquentabilité ayant drastiquement diminuée et la sympathie des électeurs de Droite n’étant plus à prouver.

Une mission difficile, mais pas impossible, d’autant que 2012 est encore à bonne distance, que le processus d’assainissement poursuit sa route, et que le score des dernières cantonales est plus qu’en progression : 19,2% au premier tour (plus que l’UMP), et près de 40% au second tour (dans les cantons où le FN y était présent).

Faits de moindre importance mais à rappeler tout de même : Le 8 mars 2011, selon un sondage Harris-Interactive, Marine Le Pen était créditée de 24 % des voix premier tour quelque soit le candidat socialiste. C’est la première fois sous la Ve République qu’un candidat dit « d’extrême droite » est donné en tête du premier tour de l’élection présidentielle. D’autres sondages encourageants ont ensuite suivis. Même s’ils ne restent que des sondages douteux parmi d’autres, ils rapportent une tendance bien réelle. Depuis cet été, les estimations ont baissé, mais, quoi qu’il arrive, un seuil a été franchi. En avril 2011, elle était également classée comme l’une des 100 personnes les plus influentes au monde par le magazine américain Time. Une première.

Point litigieux : la présence médiatique de la candidate frontiste a souvent tendance à donner des arguments à ceux qui prétendant qu’elle fait partie du système. Il ne faut pas oublier que la logique des médias repose beaucoup sur l’audimat, et que, l’attente étant particulièrement importante en ce qui concerne Marine Le Pen, ces derniers n’ont aucune raison de ne pas participer à la fête. A chacun de ses passages télévisés, les résultats d’audience sont excellents, les publicitaires sont ravis, l’argent tombe et la fidélité des téléspectateurs est conservée. De la même manière que les livres dissidents, comme celui d’Alain Soral par exemple, sont présents en nombre à la FNAC, Marine Le Pen passe à la télévision.

Qui a dit que la vénalité du système ne pouvait pas prendre le dessus sur sa cohérence ? Ce dernier ne se gênera pas pour scier la branche sur laquelle il est assis, pourvu qu’il en récolte les fruits. Quand cette même branche se fera trop fragile, il sera peut-être trop tard, et sans doute s’en mordra-t-il les doigts. Dans bien des cas, le profit immédiat surpasse l’éternelle Raison du long terme. Aucune raison donc pour que Marine Le Pen ne profite pas des carences du système qu’elle combat. Qu’il s’agisse de Jules César, de Napoléon Bonaparte ou de son neveu, Napoléon III (et bien d’autres), tous ont su à un moment faire tête basse, utiliser le système à leur compte, faire preuve d’habileté politique, et cueillir le fruit du pouvoir une fois celui-ci bien mûr. Une fois aux manettes, une fois propulsés sur le trône, ils ont pu alors bouleverser l’ordre en place. Ne dit-on pas que la fin justifie les moyens ?

Conclusion

A la vue de ces multiples analyses, quelle réponse apporter ? Comme on l’a vu, le FN a, il fut un temps, pleinement fait partie du système. Sans aucun doute, en jouant le jeu de la République et des élections, le Front National a-t-il encore au moins un pied dedans. Mais avec Marine Le Pen à sa tête, aujourd’hui, les choses ont changé. L’intelligence politique est désormais présente sur les deux tableaux, le Medef sort ses griffes, le Front Républicain se tient prêt.

Avec le processus de dédiabolisation qui fait son chemin, le programme en parfaite rupture avec la ligne dominante, et le soutien populaire de plus en plus important, tout reste possible. Et puis, depuis quand les chances de réussite d’un opposant le privent-elles de son statut d’opposant ? Au moins le FN aura-t-il le mérite d’amener de la pluralité, au débat comme au vote, et de proposer un choix patriotique différent du consensus mondialiste.

Marine Le Pen parviendra-t-elle un jour à ses fins ? Rien n’est moins sûr, tout dépendra des circonstances. Mais quoi qu’il en soit, force est de constater, au vu des arguments développés précédemment, que le parti qu’elle dirige aujourd’hui – et ce, qu’on l’apprécie ou qu’on le haïsse - semble bel et bien en dehors de ce système oligarchique qu’il n’a de cesse de combattre, et souvent, aussi, de faire trembler.

Christopher Lings ( Enquête & Débat )


Moyenne des avis sur cet article :  2.76/5   (68 votes)




Réagissez à l'article

54 réactions à cet article    


  • baska 17 septembre 2011 09:51

    Votre championne est bien adoubée par le système oligarchique, d’où son hypermédiatisation. C’est la diablesse utile au système. Dur sera le réveil pour ces frontistes ! 


    • spartacus1 spartacus1 17 septembre 2011 17:56

      De toute façon elle n’a strictement aucune envie d’être élue.

      La situation actuelle est bien plus confortable, pas de responsabilité, pratiquement pas de boulot, il suffit juste d’ouvrir sa gueule de temps en temps et les bons cons d’adhérents au FN crachent au bassinet et payent leurs cotisations.

      Cela fait plus de 40 ans que Le Pen père en vit et en vit bien, il n’y a aucune raison que sa fille change un système aussi juteux.


    • bdoume bdoume 20 septembre 2011 13:11

      Hypermédiatisée voudrait dire surexposée mediatiquement par rappot à sa popularité.Que pourrait on dire des dirrigeants impopulaires qui monopolisent les médias ? Soyons objectifs SVP. Marine dérange, je vous l’accorde c’est cela qui vous donne ce sentiment d’hypermédiatisation.


    • disons le 17 septembre 2011 10:32

      - Retour à la souveraineté monétaire (sortie de l’euro), territoriale (sortie de l’UE)
      - Politique de dissuasion (modification des conditions d’attribution des aides sociales et de la nationalité française) et d’action (expulsion des clandestins, retour à la maîtrise des frontières) vouée à stopper l’immigration massive
      - Application réelle de la laïcité républicaine
      - Retour à l’assimilation
      - Restauration de la Banque de France dans ses prérogatives d’institution monétaire
      - Allégement des charges sur les PME
      - Mis en place d’un Etat fort, stratège, et d’un protectionnisme économique (arrêt des délocalisations)
      - Nationalisations des secteurs stratégiques
      - Rayonnement international de la France et sortie de l’OTAN

      De la mue en cours du FN naîtra un nouveau mouvement que j’appelle de mes voeux : l’Union des Français pour la FRANCE (U2F). Alors se tournera une page pour ouvrir un chapitre : la Nation, dans le grand livre d’histoire : la FRANCE.

       


      • Renaud Séchiant 19 septembre 2011 10:08

        - Politique de dissuasion (modification des conditions d’attribution des aides sociales et de la nationalité française) et d’action (expulsion des clandestins, retour à la maîtrise des frontières) vouée à stopper l’immigration massive

        De la mue en cours du FN naîtra un nouveau mouvement que j’appelle de mes voeux : l’Union des Français pour la FRANCE (U2F). Alors se tournera une page pour ouvrir un chapitre : la Nation, dans le grand livre d’histoire : la FRANCE.

        La politique de dissuasion est apparemment déjà menée par vos partisans :

        http://www.ladepeche.fr/article/2011/09/19/1170425-vingt-huit-tombes-musulmanes-profanees.html

        Ce qui est drôle c’est que lorsque de tel faits ont lieu dans des pays à majorité musulmane sur des cimetière ou lieu de culte chrétien, la faschosphére publie de suite un article pour amalgamer l’ensemble du pays comme ne respectant pas la liberté de culte...

        En gros si je m’en tiens à une logique de bas du front la France est bien un pays de la honte ou les gens qui ne sont pas chrétiens sont persécutés.

        Mais là bien sûr pas d’article pour mettre en avant ce fait divers qui prouve bien que d’un côté comme de l’autre il y a des cons.

         Je compléterai ton paragraphe :

        De la mue en cours du FN naîtra un nouveau mouvement que j’appelle de mes voeux : l’Union des Français pour la FRANCE (U2F). Alors se tournera une page pour ouvrir un chapitre : la Nation, dans le grand livre d’histoire : la FRANCE de Vichy


      • Ariane Walter Ariane Walter 17 septembre 2011 11:37

        Votre étude manque de sérieux.
        TT le monde sait que lors d’une visite au US elle a été reçue par un lobby juif qui lui a promis son soutien à condition qu’elle ne dirige plus ses canons que contre l’Islam.
        D’où son immense médiatisation.
        Oui, elle aussi est manipulée comme les autres.

        Ceux qui veulent garder le pouvoir en France sont prêts à tout. Ne l’oubliez pas.


        • Jean Lannes Christopher Lings 17 septembre 2011 12:43

          Chère Ariane, votre commentaire manque de sérieux.

          J’écris un papier de plus de 9000 signes et vous vous permettez de tout contredire en trois phrases, qui plus est sans sources !

          J’aimerais bien connaître une preuve factuelle de vos affirmations.

          De plus, si vous écoutez Marine Le Pen depuis plusieurs mois, elle ne parle quasiment plus d’islam. Ca devient très rare.

          Merci, la prochaine fois, d’apporter une critique plus fiable et argumentée


        • sparte sparte 17 septembre 2011 17:46

          Par Ariane Walter lors d’une visite au US elle a été reçue par un lobby juif qui lui a promis
          _____
          De quel lobby s’agit il ? de l’ ADL ?
          Par ailleurs elle n’est pas la seule : les chefs de l’extrême droite européenne font le voyage d’ Israel ; les autres ont des pépins mortels ...


        • bdoume bdoume 18 septembre 2011 08:49

          Immense médiatisation !!??? Vous confondez popularité et médiatisation désolé !
          car Marine Lepen est loin d’etre médiatisée à hauteur de sa popularité. C’est flagrant.


        • Spip Spip 17 septembre 2011 13:47

          Une analyse, à première vue, assez cohérente du FN nouvelle version.

          Mais poursuivons jusqu’au bout, Marine Le Pen présente au 2ème tour... Et alors, comment ça peut se jouer en pratique, considérant que même dans ses rêves les plus fous, elle sait bien qu’elle ne ferait pas la course en tête ?

          Avec quels moyens - 1) politiques  : quelles alliances pourrait-elle passer sans se renier ? qui accepterait, sans se renier aussi ? - 2) financiers  : on sait bien que pour la présidentielle il en faut beaucoup, c’est regrettable pour la démocratie mais c’est une réalité qu’une longue liste de scandales ne viendra pas infirmer... Or, le FN a une trésorerie en quasi faillite (et qu’on ne nous refasse pas le coup des cotisations des militants, ça a déjà été fait par d’autres et ça ne fait même plus rire).

          Donc, si le FN « new look » prétendait à être un parti de gouvernement, je ne vois pas comment il pourrait continuer à se proclamer en dehors du système. CQFD.

          Si Mélanchon est un idiot utile, Marine Le Pen ne le sera pas moins. Je crains que l’on nous refasse le coup du 21 Avril 2002, puisqu’il paraît que les Français n’ont pas de mémoire...


          • vasionensis 18 septembre 2011 18:29

             Quoique je ne croie guère aux chances de Marine, je ne trouve pas vos deux arguments très convaincants :

            1° Son absence de compromission avec les autres partis contribuera au succès éventuel de Marine au premier tour.
             Les partis ne sont pas les propriétaires de leurs fugaces électeurs. Les électeurs habituels du FN qui ont choisi Sarkozy en 2007 n’ont demandé d’autorisation à personne. Marine sera en position de siphonner une partie de l’électorat de Sarkozy dans la seule mesure où il est manifeste qu’aucune alliance FN-UMP n’est possible . Sinon pourquoi les déserteurs de 2002 reviendraient-ils ?
             Les électeurs de gauche tentés par Marine seraient de même rebutés par un ’front de droite’, de toute façon illogique tant les positions sont opposées.
             La recherche d’alliances au second tour serait aussi suicidaire.

            2° Si Marine passe la barre du premier tour, il sera un peu tard pour le Système de prétendre l’arrêter par la seule vertu de l’étranglement financier.
             On a pu lire, ici ou ailleurs, que si les media ont paru - au grand dam des gens bien - servir la soupe à Marine pendant des mois, c’est parce que l’élimination de Sarkozy profiterait au second tour à M.Strauss-Kahn, plus sioniste encore que Sarkozy. Strauss-Kahn éliminé pour les raisons que l’on sait, le Système n’a pas plus - ni moins d’ailleurs - intérêt au candidat socialiste quel qu’il soit qu’à Sarkozy.
             L’enterrement médiatique de Marine peut donc, pour lui, commencer déjà.


          • enréfléchissant 17 septembre 2011 13:47

            Les seuls qui ne font pas partie du système sont ceux qui refusent la représentation, et qui réclament et exigent la démocratie directe ou l’anarchie. 

            Le système est basé sur le pouvoir, qu’il soit économique, politique ou médiatique. Le FN ou le FdG ne remettent pas en question l’abdication du peuple : sa faculté à se laisser contrôler par une minorité. Les seuls qui le font sont les anarchistes et les indignés, et ceux là, que je sache, n’ont pas leurs marionnettes aux guignols.

            • snake 17 septembre 2011 16:37

              Démocratie directe ou anarchie ?!


              Vous prônez donc deux opposés. Réveillez-vous, nous vivons en pleine anarchie ! Car l’anarchie ne dure jamais bien longtemps et certains finissent par prendre le dessus... Nous sommes en plein dedans. 

            • enréfléchissant 18 septembre 2011 03:25

              Tu ignore simplement ce qu’est l’anarchie/ L’anarchie c’est le refus de l’autorité, on a tous la même quantité de pouvoir. 

              Mais bien sûr ça, les médias ne te le diront pas, on utilisera, détournera le mot « anarchie » pour chaos, dont le vrai mot est « anomie ». Ils t’ont bien eu.

            • Mmarvinbear Mmarvinbear 17 septembre 2011 13:57

              « Faits de moindre importance mais à rappeler tout de même : Le 8 mars 2011, selon un sondage Harris-Interactive, Marine Le Pen était créditée de 24 % des voix premier tour quelque soit le candidat socialiste. » : Pourquoi vous ne rappelez-pas que maintenant, son score prévisionnel a chuté de moitié ?


              Cela fait trop tache sur le panégyrique ?

              • sparte sparte 17 septembre 2011 14:28

                Marine a fait son choix en tout cas ... depuis 5 ans :

                http://lyon.novopress.info/1557/marine-le-pen-change-le-front-national/


                • Renaud Séchiant 19 septembre 2011 10:14

                  Marine a fait son choix en tout cas ... depuis 5 ans :

                  http://lyon.novopress.info/1557/mar...

                  Novopress lyonnais.... mais quelle référence dites-donc ! Torchons raciste et en plus l’antenne lyonnaise est pire que les autres car sur Lyon c’est connu que de plus en plus de ratonnade et de petits nazillons fleurissent comme les tulipes au printemps.


                • morice morice 17 septembre 2011 14:38

                  énième pantalonnade du supporter du PSG devenu commentateur politique : il va bientôt nous pondre le futur ministère de la blondasse à papa, avec comme ministre de l’intérieur Serge Ayoub !


                  • morice morice 17 septembre 2011 14:50

                    Seulement voilà, depuis janvier 2011, sa fille Marine Le Pen a pris les rennes du parti. Cela fait 10 ans déjà que cette dernière prône une dédiabolisation du Front National et met tout en œuvre pour parvenir à ses fins, chose qui lui sera d’autant plus aisée maintenant du haut de sa nouvelle fonction.


                    Faudrait tenir vos fiches à jour au PSG = même dans les tribunes on est au courant de ce qu’elle FAIT EN CE MOMENT. Mais vous, pas !

                    Elle fait quoi la blondasse ??? elle DRAGUE.

                    Elle drague qui ?? LE BLOC IDENTITAIRE.

                    Pourquoi elle drague les Robert’s Brothers ?

                    Parce qu’elle y est FORCEE.

                    Ah ouais ,et pourquoi elle y est forcée (j’explique car au PSG on ne comprend pas tout tout de suite !)

                    PARCE QU’ELLE N’A PAS ENCORE SES 500 signatures.

                    Et que le pékin transparent du BI qui s’était porté candidat dans un fond de bistrot du PSG où y’avait PERSONNE pour l’écouter vient de lui en offrir 76 de plus,les 76 que venaient de glaner les « militants » du BI...

                    Bref, la blondasse fait la... pour s’attirer les faveurs du gros Robert, devenu indispensable pour pouvoir espérer être retenue dans les startings blocs !!!

                    Bref, la blondasse est à la pêche, comme son père l’a toujours été : RIEN n’a changé chez EUX, toujours la grande gueule devant et les discussions d’arrière table de bistrot derrière pour savoir : « si je te donne ça, tu me donnes quoi »....

                    Fabrice Robert, futur ministre de l’intérieur du gouvernement LePen. On passera du bâton de CRS à la barre de fer d’un Batskin... la routine, quoi : et vous appelez ça avoir des idées « neuves » ???

                    • morice morice 17 septembre 2011 14:53

                      La « nouveauté » chez LaPen : rétablir la peine de mort. Manque de bol, c’est désormais dans la constitution, son ABOLITION. Depuis 2007...


                      « Le Parlement français, réuni en Congrès à Versailles ce 19 février 2007, a voté un amendement inscrivant l’interdiction de la peine dans la Constitution française. Désormais, selon l’article 66-1 titre VIII consacré à l’autorité judiciaire, en France, « nul ne peut être condamné à la peine de mort ». La France est le 45ème Etat au monde à avoir accompli une telle démarche. »

                      • tigron 17 septembre 2011 22:27

                        Une constitution peut être réformé, il n’y a pas de doute là dessus !!

                        Il est tout à fait normal que les assassins soit éradiqués de cette terre où ils n’auront plus leurs place un fois leurs forfait accomplis.

                        Et les victimes des assassins vous en faîtes quoi ?

                        La peine de mort à une qualité essentielle, elle empêche la récidive, que ça vous plaise où non.


                      • Mmarvinbear Mmarvinbear 17 septembre 2011 23:54

                        « La peine de mort à une qualité essentielle, elle empêche la récidive, que ça vous plaise où non. »


                        Faux.

                        Elle n’empêche pas les autres de vouloir tuer quand même. Depuis des siècles que la peine de mort existe, si elle était utile ou efficace, cela se saurait.

                      • fred74 fred74 19 septembre 2011 06:49

                        Bonjour,

                        L’abolition de la peine de mort est uniquement fait pour ce donner bonne conscience.
                        Nous nous refusons à tuer un individu de par ces actes, mais dans le même temps nous lui donnons les moyens de ce tuer dans d’autres conditions.
                        Nous refusons de tuer un individu de par ces actes, et dans le même temps nous allons les tuer dans d’autre pays.....Au nom de quoi ? .....
                        Nous sommes une race dangereuse, les animaux tuent pour leur survies, pour ce nourrirent , nous pour le plaisir de dominer.....
                        Nous roulons dans de vrais cercueil, nous allons chez nos voisin, et y faisons de l’ingérence et tuons , mis a part ça, la peine de mort est abolie .....Ce mot à s’en aucun doute, des connotations un peu différentes d’un individu à l’autre....Ou est ce une métaphore. ?
                        Cherchez pas...second degrés...
                        Plaisanterie me direz vous....


                      • disons le 17 septembre 2011 16:18

                        Marine s’appuie d’abord et avant tout sur le peuple qui lui apporte un soutien qui pèse de plus en plus sur ses adversaires et qui ne comprendrait pas qu’un candidat qui fait 22% d’intention de vote ne pourrait pas se présenter faute de signatures en nombre suffisant.
                        donc Marine aura le césame pour la présidentielle, et puis...les législatives arrivent juste après smiley 
                        la peine de mort est autre chose. D’abord la loi évolue en fonction de la vie. Ce n’est pas un dogme. il faudra peut être une 6é république, qui sait ? mais là encore c’est le peuple qui décidera.
                        l’essentiel est ailleurs. La FRANCE traverse une période très difficile en matière économique. Le libéralisme mondialisé aggrave la situation de millions de Français qui pointent au pôle emploi et tombent dans la précarité.
                        La jeune génération vivrait moins bien que la précédente ? 
                        -c’est une injustice absolue.
                        Il faut remettre la FRANCE à l’endroit en stoppant la fuite en avant. Toujours plus de profits pour les uns, toujours plus d’injustice pour la classe populaire, moyenne et désormais moyenne supérieure.
                        toutes les couches de notre société sont touchés à l’exception des 10% très riches.
                        L’UMP et le PS marchent avec le medef pour accentuer la débacle au nom d’une dictature : le libéralisme.
                        Seul le FN de Marine changera la donne.


                        • Dudule 17 septembre 2011 16:41

                          22% dans des sondages bidons qui font rigoler les gens sérieux... Intention de vote n’est pas vote, et encore plus avec des panels minables de 1000 personnes qui sont censés représenter 30 000 000 d’électeurs. Les sondages bidons la donnent en plus en chute libre, ce qui n’a rien d’étonnant étant donné le peu de crédibilité de son soit-disant virage à gauche. C’était couru d’avance. Le poujado-lepéniste est aussi crédible à gauche qu’un mérou dans une porcherie.

                          Marène la Pine va se vautrer gravement aux présidentielles. Elle ne représente pas grand monde en fait, son parti est celui qui à le moins de militants de terrain, le FN ne tient que par sa sur-représentation médiatique qui ne tient qu’à des sondages bidons. Cercle vicieux.

                          Les dernières cantonales ont été révélatrices à cet égard : voilà le parti qui profite le plus de l’abstention (ses électeurs se déplacent, et certains considèrent même que voter FN est une forme d’abstention comptabilisée), et le FN se votre dans les grandes largeurs dans une élection où l’abstention dépasse les 50%, en ayant quasiment aucuns élus à négocier avec les autres partis... minable de chez minable.

                          Le FN est sur-médiatisé pour forcer le vote utile : surtout pas de votes qui pourraient aller à de soit-disant marginaux (Dupont-Aignant à droite ou Montebourd/Mélanchaon à gauche), parce que 80% des français de veulent pas du FN au 2nd tour , et donc on leur fait peur en leur matraquant que s’ils ne votent pas dans les clous, ils disperseront les voix et peuvent favoriser leur pire cauchemar.

                          C’est pour ça que votre truie est sur-médiatisée. C’est elle l’idiote utile.


                        • disons le 17 septembre 2011 17:08

                          Nous sommes encore bien loin du jour J et d’ici là bien des choses peuvent se passer.
                          Les Français voient bien que la politique économique les porte dans l’impasse.
                          L’U.E, l’Euro, l’ouverture de la FRANCE sans condition aux marchés a des conséquences dans la vie de tous les jours, concrètement, en matière d’emploi, de salaire, de pouvoir d’achat, de sécu, de retraite, d’immigration, d’insécurité
                          le nombre de mécontents ne cesse de progresser. ils trouveront une issue positive à ce mécontentement.
                          Sarkozy n’a pas fait le travail, loin de là et Hollande ou Aubry ne feront rien de plus...c’est la même politique qu’ils nous promettent tous.
                          Marine s’engage à rencontrer les chefs d’état pour tout mettre sur la table dans une nouvelle perspective : L’Europe des nations souveraines pour reprendre la main sur les marchés qui dictent leurs lois au détriment des peuples. 
                           


                          • Dudule 17 septembre 2011 17:15

                            « Marine » n’en a rien à faire des peuples. Ce qui l’intéresse, c’est que le pognon continue à faire tourner l’entreprise familiale. La famille Le Pen est celle que la politique à le plus enrichie en France.

                            Elle surfe sur la vague de mécontentement au moment où il commence à s’exprimer par la voie de politiciens honnêtes, à droite comme à gauche. Le problème, c’est justement que l’ultra-libéralisme à la racine de nos maux faisait parti intégrale du programme du FN jusqu’à... l’année dernière ? Ou un peu avant ?

                            Crédibilité 0.


                          • disons le 17 septembre 2011 17:28

                            Je ne crois pas cela.
                            le projet, le programme, les propositions de Marine tournent résolument le dos au libéralisme qui plus est lorsqu’il est ultra.
                            L’état stratège et les nationalisations n’ont rien de libéral. La nation reprend sa place et les marchés s’effacent..en avant, l’intendance suivra ! smiley


                          • Dudule 17 septembre 2011 18:36

                            Il ne s’agit pas de croire, il s’agit de faits.

                            JMLP se revendiquait explicitement du libéralisme. Il se disait le Reagan français. Quel gauchisme ! Et ça ne date pas de 10 ans, le programme du Front était poujado-crétin jusqu’à l’année dernière.

                            La truie n’a pas de programme fiscale. C’est bien la seule. Et c’est bien normal : elle n’a aucune envie de faire payer les riches, son papa en fait parti, et s’il y a bien un trait saillant du caractère de papa, c’est sa pingrerie harpagonesque.

                            D’où les diatribes sur le système financier (ce que d’autres à gauche et à droite disent depuis des années) : ça fait révolutionnaire, ça recentre, et ça ne mange pas de pain en ce qui concerne le patrimoine familial. Papa pourra continuer à rouler en Rolls avec chauffeur. Sarko n’est pas tout seul dans le Bling-Bling.


                          • bercav bercav 17 septembre 2011 17:45

                            Confondre volontairement en 2012, le FN avec le NSDAP, Jean-Marie Le Pen avec Adolph Hitler, sa fille avec Goebbels (comme les Parisot, NKM, Fourrest, toute cette clique de collabos à l’ordre marchand global), c’est faire preuve d’une mauvaise foi évidente. Le FN est clairement devenu le parti le plus anti-oligarchique (je rappelle l’anecdote des loges dans les années 85/86 je crois qui avaient fait jurer au RPR de l’époque, qu’aucune alliance électorale ne devait avoir lieu avec le FN, ce qui arriva pourtant...) Alors qui donne le la dans ce pays ? Qui engage la France dans une guerre contre un pays arabe ? Nous le savons bien, (gloire à Bernard Henri Lévy, sauveur du peuple libyen, j’allais oublier) et le vrai danger vient de cette aile là, qui d’ailleurs s’est très bien entendue avec ceux d’en face suivant leurs intérêts bien calculéstout comme aujourd’hui la tentative de récupération par les sionistes de l’appareil frontiste est flagrante, y’a qu’à allumer sa télé.
                            Donc les exemples qui sortent régulièrement avec trois guignols qui tendent le bras ou néo-nazis, c’est du déchet d’arrière-cour, du fond de canette de pisse froide qui mérite un coup de boule direct, mais ça ne représente aucune menace réelle et sérieuse pour des français aujourd’hui (il suffit de connaître les réalités démographiques au sein de la police et de l’armée par exemple...). Alors je comprends que ça rebute et que c’est même rédhibitoire pour certains, mais les premiers à se délecter de ce genre de scories d’arrière-cour (Le Pen par exemple a édité des champs militaires nazis, un autre maronnier régulier que les bien-pensants lui reprochent, en omettant de dire qu’il avait également fait la même chose avec des chants de l’armée israëlienne par exemple, plutôt bizarre pour un fanatique antisémite...) c’est les ultra-libéraux qui tiennent le pouvoir, eux, depuis des décennies.
                            Sinon le Pen est d’ailleurs plutôt pro-arabe en terme de politique extérieure et a toujours condamné les attaques néo-impérialistes contre la Libye ou l’Irak, ou les menaces sur l’Iran. Il a bien des défauts et on est pas obligé d’adhérer à 100% mais en cela, il se tient bien mieux que la gauche ou l’extrême-gauche qui disparaissent des urnes car ils ont abandonné leur électorat au profit d’un (alter) projet mondialiste dont on connait d’avance les dangers et le fiasco inévitable (ce discours chavezien, est à écouter)...


                            Alors même si on adhère pas forcément à tout ce que dit le FN (et il est insupportable de les entendre taper quelquefois comme des cons sur le monde musulman, sans démêler le bon grain de l’ivraie, ou quelques vieux déchets qui pensent encore à l’Algérie française...), force est de constater que Le Pen sur son soutien aux pays arabes et à l’Iran et contre les guerres d’invasion néo-impériales, se tient bien mieux que la gauche et l’extrême-gauche réunies qui n’ont aucune leçon à donner en la matière (Aubry, Mélenchon, PC). Quant à son discours anti-mondialiste (mis en lien dans mon message du dessus), c’est ce qu’on a entendu de plus vrai comme discours dans la bouche d’un politique depuis 30 ans. A ce point là, c’en est même étrange...


                            • Renaud Séchiant 19 septembre 2011 10:57

                              Confondre volontairement en 2012, le FN avec le NSDAP, Jean-Marie Le Pen avec Adolph Hitler, sa fille avec Goebbels (comme les Parisot, NKM, Fourrest, toute cette clique de collabos à l’ordre marchand global), c’est faire preuve d’une mauvaise foi évidente

                              Ah bon ???? Je suis de mauvaise foie ? Et ça c’est quoi :

                              http://www.ladepeche.fr/article/2011/09/19/1170425-vingt-huit-tombes-musulmanes-profanees.html

                              Vous pensez que ce genre d’abrutis va voter pour qui ? JLM ? laisser moi rire !

                              http://www.lexpress.fr/actualite/politique/marine-le-pen-prend-la-pose-avec-deux-neo-nazis_980045.html#xtor=AL-447
                              A part ça les nazis ne font pas partie intégrante et assumée de son électorat

                              http://pcfvierzon.over-blog.fr/article-marine-le-pen-est-moderee-demandez-donc-a-son-ami-de-la-waffen-ss-69068522.html

                              Les SS sont apparemment bienvenue dans son entourage !

                              http://www.national-hebdo.net/IMG/jpg/DSC_7241.jpg

                              Petit défilé sympathique du GUD, groupuscule identitaire extrémiste qui a toujours était trés proche du FN. Mais c’est jolie tout ça ! Mais je fantasme Sûrement à voir des goebbels et hitler au FN !

                              http://transeuropeextremes.com/wp-content/uploads/2011/05/casquette-SS.jpg
                              Photo prise lors du défilé du 1er mai du FN. Le lien de l’article complet :
                              http://transeuropeextremes.com/sur-le-terrain/premier-mai-du-fn-pas-de-skinheads-mais-une-casquette-ss/

                              Quelques perles prise sur FDesouche. Il s’agit de commentaires sur un article mettant en avant un fait divers totalement anodin : Un mariage Musulman en centre ville. Seul Hic : Le cortège a apparemment brulé un feu rouge ! A en lire certains : Ca mérite la mort. On comprend mieux l’attachement du FN à la peine de mort. Bien sûr les Flics sont intervenus et ont gazés... Bon pas sûr qu’avec un cortège 100% Desouche ca aurait été la même chose. Mais le gazage ne suffit apparemment pas à calmer la rage des Des sous -chiens.
                              http://www.fdesouche.com/241291-scene-de-guerilla-urbaine-en-plein-centre-de-nancy-cet-apres-midi/comment-page-2#comments

                              bernard

                              Le 18 septembre 2011 à 1 h 35 min | Permalien | Signaler un abus Signaler un abus

                              Plus on cotoie les arabes, plus on les déteste.

                              bernard

                              Le 18 septembre 2011 à 1 h 34 min | Permalien | Signaler un abus Signaler un abus

                              Brouillard de jambon : l’arme du futur

                              http://nimga.fr/m/HjAx5.png

                              D’Artagnan
                              Le 18 septembre 2011 à 4 h 19 min | Permalien | Signaler un abus Signaler un abus

                              Qu’on leur applique leur méthodes bordel, qu’on leur lance des pierres dans la gueule !

                              burt

                              Le 18 septembre 2011 à 4 h 53 min | Permalien | Signaler un abus Signaler un abus

                              Le Brouillard de jambon c’est pas mal, cependant ça n’impressionne pas ceux qui sont à demi intégrés qui boivent de la bière et vendent de la came.

                              (A ce sujet quand allons-nous mener une vraie guerre anti-drogue là où le shit est fabriqué, dans le rift marocain ? On lutte contre les orpailleurs clandestins en Guyane mais alors la came pas touche !)

                              Brouillard de jambon hmmm… Comme en Lybie il te faut un 4X4 avec lance-flammes en option, et quelques avions Rafales avec missiles à guidage laser (petite pub pour EADS). Peut-être même que pour nous aider un pays pourrait nous envoyer des armes sans autorisation de la cour pénale internationale si on lui promettait un truc en échange comme le multiculturalisme par exemple il parait que c’est une richesse !

                              Le Provençal

                              Le 18 septembre 2011 à 7 h 38 min | Permalien | Signaler un abus Signaler un abus

                              Il n’y a aucune tolérance à avoir avec ces mariages bruyants, ils sont le signe du début de la conquête pour les bouk.

                              Vous leur donnez un peu et ils prennent beaucoup, maintenant ils croient que les centres-villes leur appartiennent.

                              C’est la preuve, s’il en fallait encore une, que ces gens ne sont pas compatibles avec la France. La moindre des choses quand on est arrivé récemment dans un pays c’est d’être discret et humble mais non ils sont trop fiers pour ça ces débiles congénitaux.

                              Pour moi l’invasion des blattes est pire que l’invasion des nazis, désolé pour la provocation à la JMLP mais c’est sincère. Si un jour ils partent, il faudra faire les comptes et voir quel ennemi a fait le plus de dégâts à la France, l’année n’est pas encore finie mais on est déjà à 162 morts. Sans compter l’appauvrissement culturel et budgétaire de la France.

                              bag

                              Le 18 septembre 2011 à 9 h 50 min | Permalien | Signaler un abus Signaler un abus

                              @ “Définitivement rien à en tirer : ”

                              Je dis mieux : ” Définitivement tirez “

                              kerasi

                              Le 18 septembre 2011 à 10 h 08 min | Permalien | Signaler un abus Signaler un abus

                              à quand les tirs à balle réelle pour ramener l’ordre ???

                               APOCALYPSE DE ROUEN
                              Le 18 septembre 2011 à 11 h 49 min | Permalien | Signaler un abus Signaler un abus

                              racailles de merde tous ces arabes

                              l’entraineur Le 18 septembre 2011 à 11 h 56 min | Permalien | Signaler un abus

                              ...

                              Les chasseurs, du fait d’un fonctionnement “spécial” par rapport au reste de la France, sont des hommes plutôt aisés (rien à voir avec des sacs à vin) et ils pratiquent la chasse à l’approche/affut avec des fusils à lunette (même le lièvre est servi avec de la 22) … (tradition locale, le reste de la France, c’est de la battue au calibre 12 de merde). En cas de conflit ouvert, je souhaite à l’envahisseur bien du plaisir XD.

                              Je pense pouvoir m’arrêter là tant tout ces commentaires respire la démocratie, la sagesse, la liberté, l’égalité, la fraternité, l’intelligence et la tolérance.

                              FN = Sale bande de facho, de Roger et de beaufs (pardon pour les Roger)


                            • sparte sparte 17 septembre 2011 18:09

                              C’est un peu ça ... mais a t elle LE CHOIX ? Elle aurait pu emprunter un chemin véritablement natio, à la façon de Yorg HAIDER en Autriche  : cela c’est mal terminé pour lui puisque sa voiture s’est emballée comme celle de DIANA ( très peu de gens savent qu’il a été éliminé ).

                              Mais sur le plan économique c’est une vraie socialiste : 35 heures et sécurité sociale ... un éléphant quoi !


                              • Mmarvinbear Mmarvinbear 18 septembre 2011 00:06

                                Ton con de nazi autrichien s’est éliminé tout seul. Il était bourré au volant et en excès de vitesse. 140 km/h dans une zone limitée à 70. Avec 1,8 g dans le sang. 


                                C’est un bel exemple de la « morale » facho du genre « tête haute-mains propres ».

                                En plus, bien que marié et père de deux enfants, il se tapait d’autres mecs. Je vais pas lui jeter la pierre, mais ça la fout mal quand même quand on veut se mettre les cathos dans la poche.

                                Dans les faits, c’est « fait ce que je te dis et pas ce que je fais » la « main dans le pot de confiture ».

                                Il avait bien pourvu à sa retraite : il a accumulé jusqu’à 45 MILLIONS d’euros au Lietchtenstein (je crois que c’est la bonne orthographe... ) dans des sociétés bidons.

                                C’est clair, les dirigeants de l’extrême droite, ils sont loins d’émarger au RSA.



                              • focalix focalix 17 septembre 2011 18:38

                                « Seulement voilà, depuis janvier 2011, sa fille Marine Le Pen a pris les rennes du parti. »

                                Ce n’est pas pour autant qu’elle nous fera croire au Père Noël...


                                • vasionensis 18 septembre 2011 18:39

                                   JOLI !!!


                                • pastori 17 septembre 2011 18:40

                                  « Le débat fait rage ces temps-ci en ce qui concerne le «  nouveau FN  Fait-il partie du système ? »

                                  quel « nouveau fn » ? c’est toujours le même ! s’ailleurs elle ne veut plus en entendre parler bien qu’elle le préside. elle en a honte. désormais plus de fn ni de flamme : c’es « la marine » !! plus narcissique tu meurs !!

                                  « fait rage » où ça ? chez qui ? sur AV ? smiley

                                  « le programme » quel « programme » ?

                                  ça ? : 

                                  - Retour à la souveraineté monétaire (sortie de l’euro), territoriale (sortie de l’UE)
                                  - Politique de dissuasion (modification des conditions d’attribution des aides sociales et de la nationalité française) et d’action (expulsion des clandestins, retour à la maîtrise des frontières) vouée à stopper l’immigration massive
                                  - Application réelle de la laïcité républicaine
                                  - Retour à l’assimilation
                                  - Restauration de la Banque de France dans ses prérogatives d’institution monétaire
                                  - Allégement des charges sur les PME
                                  - Mis en place d’un Etat fort, stratège, et d’un protectionnisme économique (arrêt des délocalisations)
                                  - Nationalisations des secteurs stratégiques
                                  - Rayonnement international de la France et sortie de l’OTAN
                                  quel est un seul de ces points ( utopiques pour la plupart ou sans effet concrets réalisable rapidement en pleine crise, en urgence alors que les gens ont faim ?

                                  et puis cet auteurs qui ne répond jamais aux commentateurs ? il doit se prendre pour NDA ou bilger habitués de la chose.

                                  • disons le 17 septembre 2011 19:21

                                    d’autres ont des programmes...bien ficellés...mais ne les appliquent pas. Ils ont même des slogans « changer la vie » ou « ensemble tout est possible » et encore « demain on rase gratis »...d’ailleurs lorsque l’on vit les uns ou les autres nous découvrons qu’ils sont semblables : au service du libéralisme et du medef, d’ailleurs le medef sent bien le danger avec Marine et ne se trompe pas d’adversaire.

                                    et OUI, il y a bien un nouveau mouvement impulsé par Marine...et cela en dérange plus d’un smiley


                                  • Renaud Séchiant 19 septembre 2011 11:01

                                    et OUI, il y a bien un nouveau mouvement impulsé par Marine...et cela en dérange plus d’un 

                                    Oui c’est le nouveau mouvement du défilé des skinhead le premier mai... Quoi de neuf au fait ??? Ah oui ! Il cachent leur tatouage racistes désormais ! Tu parles d’une nouveauté.


                                  • pastori 17 septembre 2011 19:41

                                    « d’autres ont des programmes...bien ficelés...mais ne les appliquent pas. » 


                                    déjà c’est bien de reconnaître que le programme du ps est bien ficelé. smiley

                                    et pour l’appliquer il faudrait au moins qu’ils soient élus. sinon....

                                    ces six là n’ont jamais été présidents. comme lepen. alors pourquoi devrions nous croire un programme mal ficelé de lepen, et pas un bien ficelé de ceux là ?

                                    un mouvement nouveau ? smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Jean Lannes

Jean Lannes
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès