Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le Front se dégarnit

Le Front se dégarnit

Serait-ce le vrai début de la fin pour le parti de Jean-Marie Le Pen ? Depuis le premier tour de l’élection présidentielle 2007, force est de constater que l’influence du FN sur la scène politique nationale s’est amenuisée comme peau de chagrin. Entre érosion des voix et quelques difficultés financières, c’est au moins une longue traversée du désert qui s’annonce.

Au soir du 21 avril 2002, la présence de Jean-Marie Le Pen au second tour de l’élection présidentielle fait grand bruit. Le leader frontiste évoque alors le début d’une vague FN qui devrait amener le parti dans les hautes sphères du pouvoir.

Six ans plus tard, les choses ont quelque peu changé. Les 11 % (un peu moins même) récoltés à la dernière présidentielle ont amorcé ce déclin, avec de nombreux dommages collatéraux. Et notamment d’un point de vue financier. Car une campagne présidentielle, ça coûte cher... Alors, pour faire face à ces problèmes, on vend ses bijoux de famille, même si ça fait mal.

Première étape : la mise en vente du Paquebot, le siège du parti frontiste à Saint-Cloud. La vente du navire amiral d’un FN qui n’a plus le vent en poupe devrait ramener une vingtaine de millions d’euros au parti. Une bonne chose puisque la dette estimée à cette date était de neuf millions. Mais cela ne suffit pas à démoraliser Le Pen, qui déclarait l’été dernier : "J’ai toujours dit que l’on pouvait faire de la politique dans une chambre de bonne. Et puis la force du Front national, contrairement à d’autres, n’a jamais été ses structures. Ce qui a fait la force du FN et fera sa force demain, ce sont ses électeurs et le lien de confiance tissé entre nous."

Il faut bien essayer de sauver les apparences... si ce n’est pas déjà trop tard. Oui, mais voilà, depuis cette vente, le FN n’a pas refait surface. Alors, après le paquebot, c’est l’auto qu’il faut vendre. Et puis, comme à 79 ans, on peut toujours être à la page, Jean-Marie Le Pen effectue son retour aux affaires sur le net en vendant son ancienne voiture blindée. Une enchère réservée aux personnes sérieuses, l’annonce mentionnant "plaisantins, s’abstenir". Un avertissement qui n’a pas suffi, puisque quelques heures après la mise en vente, les enchères ont grimpé jusqu’à 10 millions d’euros. Les enchérisseurs sont donc des farceurs. Le compteur ont été remis à 1 euro à plusieurs reprises. Mais rien n’y a fait. Conséquence : le vendeur du Front national demande désormais aux acheteurs de le contacter directement pour confirmer une enchère.

Comme on peut le voir, les finances ne sont donc pas forcément au beau fixe. Mais ce n’est peut-être pas le plus inquiétant pour le FN. Pour son traditionnel défilé du 1er mai, le parti frontiste n’a attiré que 1 450 sympathisants contre 4 000 l’an dernier selon la police (certes, on grimpe à 6 000 selon les organisateurs). Ces derniers chiffres sont sans doute plus révélateurs de la désaffection dont est "victime" le FN. La faute notamment à Nicolas Sarkozy qui a su attirer un certain nombre d’anciens électeurs du FN. Un Nicolas Sarkozy que Le Pen a d’ailleurs longuement fustigé dans son allocution du 1er mai, annonçant que la France était "au bord de la faillite". Cela sera-t-il suffisant pour redynamiser ses troupes. Pas sûr...

Alors quel avenir pour le FN ? Sans doute pas une "fin définitive", mais tout au moins la fin d’une ère... que l’on annonce depuis de nombreuses années déjà. On sait que Jean-Marie Le Pen a toujours aimé jouer à Calimero, par exemple quand il n’arrive pas à recueillir les 500 signatures nécessaires à sa présence aux présidentielles. Mais, dans le cas présent, les difficultés financières sont autrement plus sérieuses. La succession à venir de Jean-Marie Le Pen marquera donc un tournant décisif pour le parti. Le Pen junior, Carl Lang ou un autre... cette succession n’est pas encore acquise.

D’ici là, Jean-Marie Le Pen essaiera peut-être d’occuper l’espace par les médias pour faire son retour. La mise en vente de sa 605 (comme par hasard à la veille du 1er mai) en faisait déjà partie. L’une de ses dernières phrases "choc" était probablement une autre "étape", lui qui a déclaré au Nouvel Obs que "le succès des Ch’tis c’est la décadence de l’esprit". Pas sûr que ce soit la bonne méthode pour reconquérir les siens. Seul l’avenir le dira...


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • Gargamel Gargamel 2 mai 2008 14:29

    Je ne pense pas qu’on remplira un verre d’eau avec les larmes provoquées par le déclin du FN...

    J’ai entendu dire que le journal Minute était aussi assez mal parti, est-ce vrai ?


    • ludchou 2 mai 2008 14:35

      En effet, ni un verre d’eau, ni un dé à coudre !

      En tout cas, j’aime bien cette image...


    • LE CHAT LE CHAT 2 mai 2008 15:07

      comme j’ai mis chez momo 

       

       

      Pauvre jean Marie , obligé de vendre son paquebot de St Cloud pour payer les dettes du FN .
      Le trou serait de 8 à 9 millions d’euros , a dit lundi Marine sa fille , vice présidente du mouvement .
      Elle s’était opposée à la revente il y a quelques temps , estimant que c’était une solution de facilité .
      Maintenant ça urge , les rentrées d’argent étant proportionnelles aux résultats cité financements public , les derniers scores du FN pas brillants ont entraîné un manque à gagner . La concurrence était rude avec le gnome qui avait téléchargé tout le contenu du programme nationaliste pour remplir le sien !
      Des tas de candidats aux législatives n’ont pas atteint les fameux 5 % fatidiques et ont du casser leur tirelire personnelle ! faudra pas vraiment compter sur eux pour renflouer le rafiot !
      Nicolas est vraiment un ingrat , après avoir piqué les trois quart de son programme , il a préféré prendre le yatch de Bolloré plutôt que le paquebot national dès l’investiture . On peut pas compter sur lui pour une location si ses potes milliardaires lui prêtent tout pour rien .
       
      Ça coûte cher , un pareil navire qui rouille sur le quai , au prix de l’anneau à St Cloud ! et puis plus personne n’a d’argent à jeter par les fenêtres ; Nicolas l’a bien fait sentir au borgne en disant dans son discours que les caisses étaient vides , histoire de dire que c’était même la peine d’essayer de le taper ! Jean marie , qui a toujours le mot pour rire , a dit qu’ils allaient faire faire des candidatures de pauvres aux municipales , pour être dans l’air du temps ! ça va pas l’empêcher de prendre l’avion , pas celui de Bolloré , pour faire une tournée dans les 22 régions françaises et soutenir ses candidats
      Désargentés . Il a quand même un certain standing à maintenir , quand on est président à vie du FN !
      D’ailleurs , au titre de la préservation de la biodiversité , il va demander à être classé fossile vivant pour gratter quelques subventions européennes pour la préservation des espèces menacées .
      L’heure est grave ,Y’a plus de pognon , personne n’a voulu de son œil de verre sur e Bay , l’U.M.P
      veut pas payer les droits d’auteur sur toutes les idées qu’ils lui ont piqué !
       
      Mais en attendant faut bien faire quelque chose de ces 5000 m2 bien situés en bord de Seine !
      Alors n’hésitez pas à présenter vos meilleures idées ,toutes les suggestions seront les bien venues !
       
      Voici quelques pistes :
      1) louer le paquebot à Brice Hortefeux pour en faire un nouveau centre de transit pour expulsés , les siens sont quelque peu surpeuplés, une reconversion dans la continuité en quelques sortes
      2) demander à Bertrand Delanoe des conseils pour en faire un St Cloud plage
      3) transformer le paquebot en logements sociaux , au grand plaisir des enfants de Don Quichotte
      4) le proposer à Kadhafi pour qu’il ait un pied à terre quand il vient voir son pote à talonnettes,ça éviterait les bouchons dans la capitale
      5) le revendre à Georges W Bush pour en faire un centre d’interrogatoires pour la C.I.A ,Jean marie pourrait même y faire quelques trimestres pour améliorer sa retraite en tant que conseiller…..
       

       


      • LE CHAT LE CHAT 2 mai 2008 15:09

        @ l’auteur

         

         super le titre !


      • ludchou 2 mai 2008 15:34

        Merci, j’aime bien aussi tes différentes propositions... Et un Saint-Cloud plage, ça aurait de la gueule avec Jean-Marie en boxer et Marine en bikini pour l’ouverture !


      • LE CHAT LE CHAT 2 mai 2008 15:19

        le succès des Ch’tis c’est la décadence de l’esprit".

        C’est aussi con comme déclaration que celle sur les chambres à gaz , surtout que c’est chez les chtis qu’il sauve le plus ses meubles ! pas d’espoir pour le FN tant que neuneule continuera à débloquer !


        • claude claude 2 mai 2008 17:11

          cher matou,

          j’espère que les ch’tis qui ont voté pour lui apprécieront ! sachant que le film a été plébicité par les nordistes !!!

          et bravo pour vos suggestions, qui à mon humble avis, devraient être envoyées à qui de droit !


        • stephanemot stephanemot 3 mai 2008 05:33

          Le Pen a nettement préféré ce grand succès du cinéma français du début des années 40 : "Bienvenue chez les Ch’leus".

          Plus fidèle a "l’esprit français" selon lui.

          Pour rappel, le film primé à Berlin n’a rafflé aucun Oscar, mais une multitude de Simon, David, Anne...

          Ce grand cinéphile adore se passer ce film en boucle pour en savourer chaque détail...

           

           


        • Internaute Internaute 3 mai 2008 09:39

          Il ne faut pas oublier que le film a été financé grâce au FN. En effet, les subventions du Conseil Régional proposée par les socialistes ont été refusées par l’UMP et c’est grâce aux délégués du Front que le vote est passé. Il faudrait un peu se renseigner avant de critiquer bêtement.


        • Internaute Internaute 3 mai 2008 09:56

          Il faudra 10 ans au FN pour se remettre de Le Pen, et encore. La reprise par le centre-droit des idées du FN sans pour autant les appliquer ne fait que rendre floue la différence positive apportée part les nationalistes. Les électeurs sont bernés mais ils ont du mal à comprendre puisque Sarko parle comme Le Pen et qu’il est beaucoup plus visible.

          Le Pen n’aurait jamais dû se présenter aux présidentielles mais en profiter pour mettre en avant une nouvelle génération. En politique on ne peut pas être seul contre tous, sauf en cas de guerre (de Gaulle, Napoléon etc). Les électeurs attendent une coalition nationale sincère, regroupant le FN, Dupont-Aignan, de Villiers et les autres UMP qui aiment la France, mais débarassée de toutes les positions extrémistes qui ne servent que de repoussoir à la télé.

           

          Il faut couper les ponts une fois pour toutes avec les simagrée mémorielles et s’occuper de l’avenir. En laissant le PS et l’UMP occuper le terrain de la "résistance" et du "colonialisme" et en parlant au contraire des mesures à prendre contre la mondialisation et pour la prospérité en Europe, les nationalistes laisseront à leur opposant ce côté poussiéreux et apparaîtont comme une force nouvelle de progrés social.

           

           

           


        • E-fred E-fred 3 mai 2008 11:53

          @ l’auteur

          bravo pour l’article et le titre !

          Pour les sub., faut chercher l’info...la barre de google :

          J’ai tapé "conseil régional subventions cht’i" et voilà, direct sur un blog évidement "tendance" :

          En parlant du film de dany boon.
          Savez vous que Daniel Percheron à donné 600 000 € de subventionà Dany Boon, pour son film ?

          Pour info, Percheron est le président du conseil régional du nordpasd’calais... Voilà où part l’argent du con tribuable...
          Pour celà, à eut lieux un vote (le PCF et les verts ont voté contre ; le FN, le PS et autres ont voté pour.)

          Rappel : La région est celle la plus endettée de france.

          Bizarrement, on a commencé à en parler 1 mois et demi plus tard, et à ce moment là, arrive une grosse opération des journalistes au sujet d’une banderole à Paris... Le tout pour camoufler cette subvention ! ! !
          On nous prend pour des crétins.

          Cette histoire de banderole, c’est du foutage de gueule !

           

          Et pour la suite :

          A tous ceux qui râlent car la région a subventionné le film de Dany Boon, sachez qu’un accord entre Pathé (le distributeur) et le conseil régional avait été signé : si le film dépassait les 2 millions d’entrées, la production rendrait l’aide de la région, et les 2 millions sont largement dépassés ; alors avant de critiquer, renseignez-vous.

          Voilà pour l’info. Ca me fait plaisir.

          Bonne ap, à plus tard. Article vraiment stimulant !


        • 1984 2 mai 2008 17:02

          Le FN n’est pas en déclin, ses idées qui faisait descendre tout nos bien-pensants il y a 10 ans sont maintenant ancrées dans la plupart des têtes et ont vire les sans papiers dans un silence assourdissant !

          Le Pen est président de ce pays !


          • rocla (haddock) rocla (haddock) 2 mai 2008 17:17

            Le front se dégarnit , on peut jeter Le Pen avec l’ étui ...cheveux dire ...


            • 5A3N5D 2 mai 2008 18:47

              Et qui lui a piqué ses idées et ses électeurs ???


            • morice morice 3 mai 2008 10:08

               Un front qui se dégarnit pour des mecs qui ont habituellement la boule à zéro... 


              • morice morice 3 mai 2008 10:10

                 Le Pen a tenu 40 ans avec des idées brunes, et se fait sortir en même pas un an parce qu’on lui a piqué ses idées brunes. Celui qui les a prises ne devrait pas tenir aussi longtemps, car il n’est pas comme le Pen, assis sur ses convictions. Les girouettes, ça tient moins longtemps que les massues.


              • rocla (haddock) rocla (haddock) 3 mai 2008 12:42

                Ce n’ est pas la girouette qui tourne , c ’est le vent .

                 

                Sir Edgar Faure-Sanday .


                • Thoth 5 mai 2008 19:56

                  Peutêtre qu’un jour vous pleurerez à chaudes larmes en regrettant le FN ! Patientez un peu, les mignons !les adorateurs d’Allah arrivent à grands pas. Là, vous serez tous obligés de fermer votre clapet sinon : kaput !


                  • E-fred E-fred 5 mai 2008 21:43

                    Bonsoir Toth.

                    Vous écrivez : " !les adorateurs d’Allah arrivent à grands pas. "

                    Je note que vous êtes respectueux de cette religion car vous écrivez allah avec un A majuscule. ( depuis l’article de paul Dugué sur les journalistes accrédités, je fais attention aux détails !).

                    Selon votre logique, le FN serait en mesure de nous "protéger" parceque nous ne sommes pas en mesure de nous protéger nous-mêmes.

                    Pourquoi donc ne pouvons-nous pas nous protéger d’un extrémisme religieux (ici vous parlez des adorateurs d’allah avec un grand A). Mais je vous signale qu’il y aussi des "adorateurs" de plein d’autres dieux ou divinités.

                    @ l’auteur

                    Et pour alimenter ce long fil de débat qu’a lancé cet article, un article dans la presse belge : "Drapeaux brûlés, portraits brandis, dessins devenus icônes négatives pour les uns ou positives pour les autres, images exaltées, films diffusés à grand renfort médiatique, livres, pamphlets ou prédicateurs enflammés."

                     


                  • Thoth 6 mai 2008 21:02

                    J’ai écrit Allah et non allah par habitude d’écrire les noms propres avec une majuscule, bien que celui-ci soit terni depuis bien longtemps et ne la mérite plus (la majuscule, bien sûr !). Je ne crois pas plus à cet épouvantail qu’aux dieux des autres religions qui ont été inventés pour asservir le genre humain. Je n’ai pas plus de sympathie pour le FN que pour un autre parti. Simplement, je constate que les français (sans majuscule) aiment bien tirer sur les cibles médiatiquement désignées. De quel droit, ce que dit l’un passe pour mauvais et ce que dit celui d’en face passe pour bon ? Ceci me rappelle les collabos qui devenaient résistants lorsque tout danger était écarté. Donc si ce que je crains se produit un jour, beaucoup seront prêts à se faire baptiser au sécateur !


                  • E-fred E-fred 7 mai 2008 11:26

                    @ Toth

                    Je dis tu, mais si tu ne veux pas, tu me le dit.

                    Tu écris : "Ceci me rappelle les collabos qui devenaient résistants lorsque tout danger était écarté. C’est notre histoire, pour le peut qu’on parle de fin 1942 début 1943 et des "Vichysto-résistants", quand, tu le fait remarquer, la tournure de la guerre (Opération Torch et Stalingrad) leur fait retrouver des accents "partisans". L’assassinat de Darlan ! Où quand France réunit toutes les forces dans un même combat, celui de la liberté.

                    Par contre, le coup du secateur, c’est pas sympa, c’est même de mauvais goût. Mais bon, je vais pas te juger, je vais passer pour ce que je ne suis pas.


                  • Thoth 7 mai 2008 12:58

                    Bonjour Tu peux me tutoyer, je ne m’en offusque pas ( 71 balais). Oui, je fais allusion aux collabos d’antan car j’ai tellement vu les gens tourner leur veste face à l’arrogance. Personnellement, quitte à passer pour anar, je suis devenu anti tout par écoeurement. Et dire que dans ma famille, nous avons été patriotes au point de nous engager pour défendre le pays, et ce, depuis mon arrière grand’père blessé à Sébastopol, du temps de Napoléon III, en passant par mon père grand mutilé à Verdun. C’est pour cela que, désormais, j’ai jeté mon patriotisme dans la cuvette des wc et tiré la chasse d’eau. Quant au baptême par le sécateur, c’est ce qui attend l’Occident (majuscule) dans un proche avenir. Vois-tu, il y a un proverbe qui circule chez les pompiers : la première minute, tu peux éteindre une flamme avec un verre d’eau ; à la seconde, il te faudra un seau. Enfin, à la troisième, il n’y a plus qu’à évacuer la baraque. Pour ma part, je pense qu’en Europe, nous en sommes déjà à plus d’un quart d’heure et la baraque est entièrement cramée. Autre image : on n’attend pas que les métastases se soient répandues dans l’organisme pour soigner un cancer. Or l’Europe et particulièrement la France sont actuellement en soins palliatifs... Qui vivra verra. Bonne journée !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès