Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le gouvernement a cédé

Le gouvernement a cédé

C'est une journée triste pour toutes celles et tous ceux qui ont pensé que là au moins le gouvernement allait tenir la barre et ne pas changer de cap.

Il a cédé à la demande des deux têtes de l'exécutif....La direction du PS acceptant et justifiant l'injustifiable.

ILS ONT OSE CAPITULER SANS COMBATTRE !

Hollande et son gouvernement ont décidé de céder devant la mobilisation de la droite radicale et des organisateurs de la « manif pour tous »

Encore une fois le président de la République a montré son grand courage( !?)…Il n’y aura ni GPA ni PMA !?

C’est une capitulation sans combat : le PS n’ayant jamais mobilisé ses militantes et militants, préférant le jeu parlementaire et les communiqués de presse.

Je comprends la colère de toutes celles et de tous ceux qui voulaient un débat national et une prise de décision.

Ou le Gouvernement allait jusqu’au bout ou il décidait dès le début de se contenter de la loi sur le mariage pour tous !

Il a réussi à décevoir beaucoup de ses derniers soutiens et à conforter ses adversaires.

J’ai toujours pensé que la question sociale était beaucoup plus importante que les choix sociétaux

Mais puisque le projet de loi était prêt à être déposé, il fallait aller jusqu’au bout.

Des amis m’ont dit : « Le président a capitulé deux fois : une fois devant le MEDEF et une fois devant les adeptes de l’ordre moral »….

Oui peut être….Mais en fin de compte il n’a capitulé qu’une fois, c’est ce 3 février 2014, car il n’a pas cédé au MEDEF, il mène la politique du MEDEF et des technocrates de Bruxelles !

Depuis longtemps lui et ses amis inscrivent leur politique dans la rupture avec le programme de la Résistance.

Leur politique s’inscrit dans un libéralisme qui n’est même plus teinté de social.

Aujourd’hui, il est nécessaire et indispensable que se constitue un front social clair préparant des mobilisations contre la politique du gouvernement, contre l’austérité, pour la défense des services publics.

La priorité se situe à ce niveau- là.

Dans le cadre de cette mobilisation sociale, de nombreuses couches de la population, qu’il s’agisse des chômeurs, des travailleurs menacés de licenciements, des sans toit…. peuvent se retrouver.

Quant aux militants et sympathisants PS, ils ont toute leur place dans ce combat de reconstruction d’un front de classe.

Si cette bataille n’est pas menée, si la trêve électorale l’emporte, le découragement de beaucoup peut conduire à la désespérance ou à la fuite en avant dans les bras de ceux qui dressent les gens en fonction de leurs origines.

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  2.3/5   (114 votes)




Réagissez à l'article

120 réactions à cet article    


  • zygzornifle zygzornifle 4 février 2014 09:01

    Sacré Désir sur la photo , l’homme qui pleurait sur le pantalon de Mitterrand pour se faire prendre en charge ses amendes, qui se gavait avec l’emploi fictif chez SOS Racisme et ça se retrouve secrétaire au PS voleur parmi les siens, maintenant il se pavane dans les manif, aux Etats Unis il aurait été se cacher dans un trou du désert....Mais en France difficile de faire une carrière politique si on n’a pas été condamné comme ses nombreux amis Juppé, Ayrault, Fabius qui osent nous prêcher la moralité et autres vertus ....On se s’étonne plus pourquoi on dit que les politiques sont tous pourris....


    • Batman3Robin Batman3Robin 4 février 2014 11:27

      La tête que fait Jean-Philippe est aussi la première chose qui me soit venue à l’esprit.

      Je n’ai d’ailleurs toujours pas compris comment il a fait pour ne payer que 30 000 frs d’amende (soit 4500€) après sa condamnation en 1998 pour recel d’abus de biens sociaux alors qu’il a perçu en tout 98 000 frs (soit 14 950€) ; 8 900fr par mois de novembre /fr.wikipedia.org/wiki/1986">1986 à octobre 1987 pour un emploi fictif en tant que salarié de l’« Association régionale pour la formation et l’éducation des migrants ».

      Pourquoi n’a t il été condamné qu’à ne rendre que 1/3 de la somme qu’il a volé ?!


    • Anaxandre Anaxandre 4 février 2014 15:14

       ...Et sacré Chalot qui non content de combattre le « libéralisme bourgeois » se met à défendre le projet de location de ventres ! Les contradictions « de gauche » sont décidément insondables...


    • howahkan Buddha Hotah 4 février 2014 15:29

      gauche droite c’est fini, on dit tous les partis qui sont des partis oligarchique  ..va falloir trouver d’autres mots minimalistes maintenant


    • Anaxandre Anaxandre 4 février 2014 16:01

       « Notre victoire » ? Je ne vois, moi, que des défaites... Nous savons tous qu’au nom de l’égalité les invertis (en fait une minorité économico-sociale de ceux-ci) auront d’une manière ou d’une autre gain de cause. Mais tout ça n’est pas irrémédiable...


    • howahkan Buddha Hotah 4 février 2014 09:03

      le Parti Sioniste officiellement reconnu comme tel par le président et de nombreux cadres, E Vall et DSK , Oeillon, Lang, Moscovici ,Julien dray, fabius en tête, ne représente que cette oligarchie financiero-sioniste, medef inclus qui veut piller ce qui marche encore et utiliser l’armée pour aller faire ses guerres au moyen orient.. ,comme tous les partis en france qui sont des têtes de pont de l’oligarchie mondiale qui veut mettre les peuple à genou, la continuité de mai 68, qui n’était pas sous les pavés la plage, mais sous les pavés il y a le sable du Sinaï qui mets a mal et de + en + l’œuvre que De Gaulle, seul politicien visionnaire que ce pays ait eu après 1945, l’argent à acheté tous les autres.....

      Cela dit je ne crois ni aux élections, ni au pouvoir, ni à la hiérarchie, ni a l’argent, ni au business, ni au commerce, ni à la compétition, comme etant bon pour nous, mais comme etait le fait de la guerre et de toutes nos saloperies..mais ceci est superficiel, et part du fonctionnement même de nos cerveaux, à propos duquel nous ne savons rien, trop occupé par ce que l’ on croit être de la peur mais qui en réalité est fuite de la vérité , du vrai , du réel etc etc ....donc finalement je m’en tape..mais c’est toujours intéressant et vital de voir des vérités être révélées....la lumière détruit ce qui est faux....comme dans le seigneur des anneaux SAUron ne peut avancer ses troupes que dans la noirceur de la pénombre

       Et contrairement à ce diction à la con : la vérité fait mal...le fait est que c’est seulement la fuite ,qui est peur, de la vérité qui fait mal......la seule liberté est pour nous celle vis à vis de nos mensonges et illusions...là franchement c’st pas gagné, car à propos d’illusion on ne sait même pas que l’on n’est pas dans la dimension ou est la vie, notre corps si car il n’a pas le choix, mais mentalement nous sommes décalés du présent ou est la vie..l’humain est un zombie, le corps est vivant mais le mental est mort, sans le savoir..

      triste roitelet, triste sire, triste vie..

      Épitre de Saint Coluche : l’homme se trouve petit alors il monte sur un tabouret..


      • Rounga Roungalashinga 4 février 2014 09:22

        C’est quand même très drôle.
        Quand les « réacs » affirmaient que les suites logiques de la création du mariage homosexuel seraient la PMA et la GPA, leurs adversaires les accusait de délirer. Les plus hauts responsables eux-mêmes montaient au créneau et annonçait solennellement que la PMA et la GPA n’étaient pas prévues dans la loi. Et maintenant, que voyons-nous ? Le gouvernement bat en retraite sur sa loi sur la famille, et les supporters du « mariage pour tous » sont déçus de ne pas voir la PMA et la GPA mises sur la table. Quelle incohérence !


        • L’Ankou 4 février 2014 10:52

          Quand les « réacs » affirmaient que les suites logiques de la création du mariage homosexuel seraient la PMA et la GPA, leurs adversaires leur indiquaient que ce n’était pas le sujet, que c’était parfaitement séparable, que l’on allait traiter les sujets les uns après les autres, et qu’une discussion saine et intelligente impliquait qu’on ne pollue pas un débat avec l’autre. La connerie, c’est toujours de ne pas débattre, de ne pas écouter les idées des autres, de rester avec des opinions toutes faites plutôt que de s’en construire une après avoir écouté les différente thèses en présence.

          Effectivement, lier les deux c’était du délire. Ca l’est toujours, et certains continuent... Enfin, après tout, si ça fout du beaume à vos égos de merde de croire que la reculade d’aujourd’hui appaise vos petites fesses de la tannée de l’an dernier, libre à vous.

          En tout cas, c’est une victoire comme vous les aimez : il n’y aura pas de débat.


          Bien à vous,
          L’Ankoù


        • Rounga Roungalashinga 4 février 2014 11:24

          Ceux qui se sont mobilisé contre le « mariage pour tous » auraient tort de crier victoire maintenant. Il est probable que le gouvernement n’effectue là qu’une retraite stratégique, et retente une percée en 2015.
          Le seul luxe qu’il reste aux esprits libres, c’est de voir tant d’hypocrisie se révéler autour de la GPA et de la PMA. On ne va pas leur interdire de rire, déjà qu’on leur demande de ne pas pleurer.


        • Aldous Aldous 4 février 2014 14:47

          Ce n’est pas de l’incohérence mais de la lâcheté.

          Ces taruffes sont des lâches.
          Z’ont pas de couilles et ça les énerve que d’autres en aient. smiley

        • Rounga Roungalashinga 4 février 2014 14:53

          Ce n’est pas de l’incohérence mais de la lâcheté.

          Pourquoi pas les deux ?


        • Aldous Aldous 4 février 2014 14:59

          Il y a une certaine la cohérence à être lâche smiley


        • Onecinikiou 4 février 2014 21:00

          L’Ankou est agacé, pourtant il ne devrait pas l’être puisqu’il a mis « la tannée » aux opposants au mariage pour tous l’année dernière.

          A moins qu’il ne soit pas totalement aveugle, qu’il sait en réalité que le vent est en train de tourner et pas en faveur de ses conceptions, que les tannées d’hier appellent les branlées de demain, et qu’il en sera, lui et ses semblables, des victimes expiatoires.

          LAnkou, avez-vous seulement conscience que le bilan dors et déjà effroyable de la présidence Hollande risque objectivement de le priver de second tour en 2017 ?

          Derrière qui allez-vous donc vous réfugiez pour faire valoir vos conceptions ? Eva Joly ? Mélenchon ? Ils sont déjà morts. Nous le vérifierons bientôt.

        • bnosec bnosec 5 février 2014 08:37

          Pauvre L’ankou qui n’a rien compris au message de roungalashinga et qui, en pronant le débat ouvert, ramène celui ci au niveau des chiottes !
          Quelle connerie incroyable !


        • bleck 4 février 2014 09:22

          @ L’Auteur


          Vous aussi cédez du terrain : la droite qui hier encore était « réactionnaire » devient « radicale » sous votre plume

          Vous paraissez étonné de ce « recul » ?

          Il n’y a vraiment pas de quoi : c’est socialiste

          Allumer des « incendies » pour mieux les éteindre tout en profitant des écrans de fumée que cela engendre

          Avec vos amis socialistes c’est : 

          « Un pas en avant ; dix pas en arrière »

          Ce qui ne les empêche pas de nous entuber ( pour rester poli ) au passage

          Pour Hollande pas besoin de scooter pour fréquenter Gattaz : c’est en limousine que cela se passe ( normal : Hollande est limousin d’adoption)

          Une pensée émue pour ces pauvres députés et sinistres socialistes : les couleuvres ( à forte dose ) : à avaler cela doit causer des lourdeurs d’estomacs

          Faire élire président un « camarade » socialiste et se retrouver avec un « social-démocrate » tendance Tatcher à la barre cela mérite un peu de compassion n’est-il pas ?

          Enfin tout ça c’est vos oignons (pour l’instant)

          • Fergus Fergus 4 février 2014 10:28

            Bonjour, Bleck.

            Ce commentaire, vous auriez tout aussi bien pu l’écrire durant le mandat de Sarkozy tant il colle, au mot « socialiste » près, à ce que l’on a constaté durant les 5 ans du précédent quinquennat.


          • bleck 4 février 2014 10:51

            @ Fergus


            C’est pavlovien chez vous ?

            De remettre encore et encore Sarko sur le tapis ?

            Je vous signale que cela fait 2 ans qu’il n’est plus président : il vous faudra bien un jour l’imprimer

            Et puis quoi ? : « Le changement ; c’est maintenant » c’est qui qui l’avait annoncé, promis , juré ?

            C’est sur que d’aller batifoler en scooter , ce aux aurores , comme changement c’est pas mal ; mais nettement insuffisant

            J’accorde un changement réussi à Hollande : 


            Gattaz a prit les rênes : plus de circonvolutions , plus d’hypocrisie : en prise direct le MEDEF

            Vive « Le Changement ; c’est maintenant »

          • Fergus Fergus 4 février 2014 10:57

            @ Bleck.

            Sarkozy n’est plus président mais il est en campagne pour le redevenir d’où l’intérêt de pointer du doigt l’incurie de ce monsieur.

            Un discours crédible en matière politique et économique consiste d’ailleurs, de manière générale, à comparer ce qui se fait avec ce qui a été fait ou ce qui se refera en cas de nouveau changement de majorité. Cette manière de présenter les choses est donc pertinente !


          • bleck 4 février 2014 12:28

            @ Fergus


             « Sarkozy n’est plus président mais il est en campagne pour le redevenir d’où l’intérêt de pointer du doigt l’incurie de ce monsieur » 

            Ce qui ne n’enlève rien à l’incurie du président actuel.

            Au lieu de stigmatiser un retour éventuel de Sarko , vous feriez mieux de vous interroger : 

             « Comment cela est-il possible ? faut-il que Hollande soit si mauvais pour que Sarko ose repointer le bout de son nez ? » 

            Mais cette question ne vous la posez pas ( du moins pas ici)

            On pourrait même penser que vous avez encore quelque espoir en Hollande à le soutenir comme vous le faites ?

            Excusez-moi ; je vais être dur avec vous : seriez-vous encore socialiste ?

            Je vous avais prévenu : j’ai été dur avec vous

            Désolé

          • foufouille foufouille 4 février 2014 14:41

            « Comment cela est-il possible ? faut-il que Hollande soit si mauvais pour que Sarko ose repointer le bout de son nez ? »

            - PSOUMP


          • Fergus Fergus 4 février 2014 18:48

            @ Bleck.

            Votre tactique est celle d’un troll : répéter sans cesse les mêmes mensonges afin de leur donner à l’usure l’apparence d’une vérité : je n’ai jamais été, et ne serai jamais socialiste ! Le vote PS a toujours été pour moi un vote de 2e tour par défaut !

            Quant à Sarkozy, vous savez pertinemment qu’il aurait repointé son nez dans tous les cas de figure tant il a été mortifié d’avoir été battu par un type étiqueté à gauche dans un pays pourtant très à droite !

            Bonne soirée.


          • Fergus Fergus 4 février 2014 09:26

            Bonjour, Chalot.

            Bien que le projet de loi ait comporté des avancées, notamment sur le statut de la famille et les adoptions, son renvoi sine die est une excellente chose dans le climat actuel. Après les remous suscités par le mariage homosexuel, il eût en effet été déraisonnable de cliver encore les Français alors que les enjeux urgents pour notre pays ne se situent pas sur ce plan.


            • L’Ankou 4 février 2014 11:01

              Je suis partiellement d’accord avec vous. Ce que je découvre avec les opposants aux avancées sociétales, c’est l’arrièration mentale et la paresse intellectuelle des réctionnaires rivés dans leurs convictions comme un Taliban à son Coran. Leur dangerosité vient, comme la grippe ou la peste, qu’ils sont contagieux quand ils fréquentent les anti-gauchistes serpillère, lesquels sont persuadés de s’opposer au péril rouge en fustigeant ce social-traitre de Hollande.

              Sacrifer le débat pour contenir une épidémie, c’est cruel et dérangeant, mais peut-être nécessaire.


            • eric 4 février 2014 11:03

              Bonjour fergus

              Au contraire, les enjeux les plus urgents se situent exactement sur ce plan. La preuve ? Ce sont les seuls qui fassent vraiment descendre des gens dans la rue...

              Objectivement, depuis deux ans, les défilés de gauche, ce ne sont pas des manifs,mais des processions rituelles.

              Il y a un projet sociétal de gauche cohérent. C’est un projet réactionnaire. Une régression vers les sociétés fermées, immobilistes et a-démocratiques. Elle s’explique sans doute par la peur de l’émancipation des humains dont le pendant est toujours la responsabilité..

              Toutes les sociétés, partout, on toujours été : polygames, infanticides et se sont débarrassées des vieillards gênants. Toutes, sauf la notre. La « judeo chretienne »

              Tous les manuel de puériculture antiques sont des grilles de choix pour se débarrasser des gosses indésirables. Les tordus, les roux, les filles sur numéraires. Le petit Poucet est un conte de propagande chrétien visant a dénoncer la survivance de bonnes vieilles traditions païennes chez les « pagus », les païens, les paysans. En particulier les plus « obscurantistes » les bucherons et les charbonniers réfugiés au fin fond des forets.

              Ok « c’est leur corps », c’est « un droit » et éliminer avant, ce n’est pas comme éliminer après.
              Mais en Europe, depuis l’apparition du diagnostic pré natal, on voit une croissance forte, significative de l’élimination des fœtus féminins. Comme en Chine. C’est bien ? C’est mal ? C’est normal ?
              Bientôt on pourra faire de même avec les « risques » d’homosexualité des lors qu’on a des idées sur les facteurs hormonaux.
              Qu’est ce que la société va dire ? L’avortement est un droit, sauf si il est homophobe et antiféminisme ?

              Quant a l’euthanasie, ou sera la limite entre le droit et le devoir quand l’essentiel du déficit des régimes sociaux est lie aux grandes maladies du grand age ?

              Enfin, toutes les « nouvelles libertés » accordées aux femmes se sont traduites, de fait, par une facilitation pour les hommes d’une polygamie étalée dans le temps, largement aux frais de la société. Ce sont les femmes qui demandent le divorce, ce sont les femmes qui « obtiennent » la garde des enfants, ce sont les femmes seules avec enfants qui sont les gros bataillons des nouveaux pauvres et ce sont les hommes qui se remarient....
              Mais c’est la société qui paye les allocations de parents isolés plus que les ex les pensions alimentaires. Elle paye aussi les pédo pshychiatre pour les enfants de familles « redécomposées » qui assure les gros bataillons de leur clientèle.

              La seule incohérence apparente dans ce projet réactionnaire de revenir a l« antique », c’est la question de la prostitution et de son aspect GPA. mais il suffit de lire les réflexions des progressistes pour comprendre comment cette contradiction sera surmontée. Un, en l’appelant autrement ( GPA, services sexuels, aux handicapes d’abord, aux moches ensuite, a tous enfin), Deux : en la rendant « égale ». (parité dans la population « prostituante ». Hollande, précurseur, règle financièrement le fait qu’il y ait eu rapport sexuels librement consentis entre adultes mais qu’il ne veut plus. En principe, entre deux adultes consentant, en l’absence d’enfant, on ne voit pas au nom de quoi il paye. Il pourrait tout aussi légitimement lui demander de l’argent.

              Nos modèles familiaux : un père, une mère, des enfants, et on s’occupe des vieux, sont culturels et non naturels. Ils sont a l’origine de l’émancipation et de la liberté. Quand tu sélectionnes les gosses sur leurs qualités, tu élimines les inutiles, tu te débarrasse de ton épouse trop usagée, et tu es élevé par un collectif, devenir un individu au sens occidental et respecter les petits et les différents n’est pas évident.

              Et c’est bien ce que l’on peut constater dans toutes les autres sociétés historiques.

              Passons vite fait, même si c’est cohérent avec tous le reste, sur le fait que sous un vocable ou un autre, elles ont aussi connu l’esclavage.

              La société, a travers l’État, n’a certainement pas vocation a imposer des modèles comportementaux ou familiaux. Aucun parti ne pourra imposer aux gens de vivre comme au moyen age ou au 19eme siècle.

              En revanche, elle peut indiquer des préférences, des tendances des symboles, des limites.

              Quels que soit les textes par exemple sur l’avortement, il y en aura sans doute autant. Il est évidemment préférable que cela soit légal et non clandestin avec toutes les conséquences que l’on a connu. 

              La logique de sa banalisation absolue et de sa présentation comme un droit, voir une libération, achemine vers une logique eugéniste. On gardera qui ? Les blond, les forts, les hétéro, les garçons ? Les blancs ?

              Personnellement, je ne vois pas de réponses simples a toutes ces questions. En revanche, celles de la gauche aujourd’hui me semblent d’un simplissisme très dangereux.


            • Furax Furax 4 février 2014 12:45

              @L’Ankou
              Merci d’exister.
              Face à la meute violente et hurlante de la « Manif pour tous », vous incarnez, presque à la perfection, l’esprit de respect et de tolérance de la « gauche ».


            • fracri fracri 4 février 2014 12:49

              C’est vrai mais le problème dans ce genre de situation c’est que l’on lâche du lest par rapport aux réacs et que à force on se retrouve avec la condamnation de l’avortement (Espagne) puis le divorce etc..... cela ne fait en plus que retarder l’inéluctable n’oubliez pas que quand vous cédez devant un imbécile c’est ce dernier qui triomphe et là c’est dangereux


            • BarbeTorte BarbeTorte 4 février 2014 13:30

              @ furax
              J’arrive pas à voir si c’est du second degré ou pas


            • Furax Furax 4 février 2014 14:21

              @Barbe Torte,
              Allez, un petit effort !
              @fracri
              « n’oubliez pas que quand vous cédez devant un imbécile c’est ce dernier qui triomphe et là c’est dangereux »
              C’est exactement ce qui se passe chez nous depuis qu’une caricature de la gauche, au lieu de défendre les droits des travailleurs et la démocratie (traité de Lisbonne), s’est mise au service de vieilles (mais très riches) ordures comme Pierre Bergé.
              Jaurès, sors de ta tombe, ils sont devenus fous !


            • Fergus Fergus 4 février 2014 18:51

              Bonsoir, L’Ankou.

              Je ne suis pas favorable à l’abandon des thèmes sociétaux, mais à leur report, le temps que le climat s’apaise si la chose est possible tant les esprits sont échauffés, d’un côté comme de l’autre. Tout cela me désole !


            • eric 4 février 2014 21:10

              Cela vous désole !
              Vous vous défaussez.
              Vous êtes favorables aux reformes sociétales, mais auxquelles ?

              Celle qui vont vers des personnes en suspension dans une vaste anomie de désirs gérés par un état omnipotent, avec rien avant, rien après, rien autour ? La Chine des Ming ou l’empire Azteque ? C’est sur qu’on aura pas finit de construire des pyramides dans la succession de Mitterrand.
              C’est ce qui manque dans les romans d’anticipation sur le thème : « le meilleur des monde », « Un bonheur insoutenable », les particules élémentaires". Les auteurs n’ont pas vu que le sexe est un dérivatif insuffisant au désir d’individualisation des personnes dans les societes totalitaires, et que faute de pouvoir leur offrir la liberté d’un développement personnel, force et de les faire participer a des projets aussi grandioses qu’absurdes. Pourtant, entre Staline, Hitler et Ceausescu, on a bien des preuves architecturales.

              Ou celle qui favorise un personnalisme aux racines évidemment chrétienne, fonde sur la responsabilité et le respect de la vie, donc de l’autre, qui produit littéralement l’individu libre et solidaire dans une société démocratique ?


            • bleck 4 février 2014 10:00

              @ Fergus


              Ne vous inquiètez pas des « enjeux urgents » : Gattaz s’en occupe


              C’est une constante chez les socialos , initiée par le Mitteux de sinistre mémoire

              Eux s’occupent d’enfumer le populo : le patronat les en récompense

              • claude-michel claude-michel 4 février 2014 10:30
                Le gouvernement a cédé.. ?...Pas à ma connaissance monsieur Valls n’ayant pas autorité de décision pour le premier ministre..encore moins sur Hollande...Juste un peu de retard pour que les « bons français » oublient la prochaine loi qui passera en douce.. !..C’est une suite logique a la loi sur le mariage pour tous réclamer par la gauche...bon des boeufs d’accord...mais des boeufs homos..c’est plus rare.. !

                • Aldous Aldous 4 février 2014 14:53

                  Y’a plus que Valls au gouvernement, les autres se sont liquéfiés devant leur propre incapacité ou sont trop occupés à l’étranger pour s’intéresser a ce pays qui paye leur salaire.

                  Quand à Hollande il s’est tellement mis à plat ventre (et je ne parles pas de ses affaires de cul) qu’il ne se respecte plus lui même.

                  Il bouffe pour compenser ce sentiment de traitrise totale et ne rentre plus dans ses costumes. smiley

                • bluerage 4 février 2014 10:31

                  Enfin une bonne nouvelle (ne vous en déplaise), quand le peuple se décide enfin à exprimer son mécontentement, il peut forcer cette faction de ***** au pouvoir à faire machine arrière, el pueblo unido jamás será vencido !


                  • L’Ankou 4 février 2014 11:07

                    Le peuple ? En tête de cortège, la moitié des manifestants portaient la particule et des foulards Hermes, et l’autre des encensoires... En milieu de cortège, c’était leur valetaille, la domesticité, les laquais et quelques soubrettes. Le peuple c’est les gens qui ont collé des têtes comme les leurs au bout d’une pique de 1789 à 1793.


                  • tf1Groupie 4 février 2014 11:31

                    Tout le mépris de Mr Lankou


                  • bluerage 4 février 2014 12:03

                    oui, c’est l’Ankou laid


                  • L’Ankou 4 février 2014 12:49

                    Du mépris ? Oh, mais certes ! Il ne tenait qu’à vous d’être moins méprisables. Enoncer une connerie et répondre à sa dénonciation par l’anathème et le jeu de mot laid (de ceux qui font les gens bêtes), voilà qui ressemble à tout sauf à un échange d’arguments intelligents. Avec des contradicteurs de cette qualité, le mépris le moindre des hommages à rendre à ceux qui exposent des argumentaires construits, de quelque bord qu’ils soient.


                  • César Castique César Castique 4 février 2014 11:01

                    « J’ai toujours pensé que la question sociale était beaucoup plus importante que les choix sociétaux. »


                    Ouaaais maaaaiiiis, les choix sociétaux, c’est généralement à « pas un rond », ça permet donc de faire le « progressiste » à moindre frais.

                    • juluch juluch 4 février 2014 11:13

                      Ce gouvernement a parfaitement compris qu’il allait dans une impasse qui aurait conduit à encore plus de manifestations d’hostilités.


                      Les gens en ont marre des délires de cette majorité.

                      Vivement qu’on passe à autre chose.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès