Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le « hara-kiri » de l’UMP !

Le « hara-kiri » de l’UMP !

La Gauche au pouvoir pour 25 ans !!

L’UMP a perdu les élections présidentielles et est en voie de perdre les élections législatives de juin prochain. Les français vont-ils avoir un pays complètement gouverné par la Gauche et n’y a-t-il une possibilité pour que l’UMP et ses « alliés » puissent réussir le tour de force de gagner les prochaines législatives ? La question se pose depuis la défaite des présidentielles et la réponse reste pour l’instant toujours la même : L’UMP va perdre (volontairement) les prochaines législatives !

 Historiquement, l’UMP - Union pour un Mouvement Populaire - créé pour soutenir la candidature de Jacques Chirac en 2002, est un parti politique qui regroupe les tendances gaullistes, centristes, libérales et conservatrices dont les « valeurs » sont inscrites dans une Charte qui déclare notamment l’attachement de ses membres à la notion de Travail, de Solidarité et de Fierté pour la Nation Française. Son leitmotiv principal est : « écouter les citoyens, agir avec eux et pour eux ». (Réf : site de l’UMP) Mais bien que ces différents principes et valeurs soient « porteurs » et « très gaulliste » électoralement parlant, l’UMP va de défaite en défaite depuis des années et ne semble pas vouloir se remettre en question. Pourtant, en son sein, des personnalités de plus en plus nombreuses tirent en vain la sonnette d’alarme. De plus, quasiment tous les médias annoncent l’« explosion de l’UMP » après les élections législatives de Juin prochain.

 N’est-ce pas la nouvelle recomposition du paysage politique niée farouchement par certains cadres politiques, mais pourtant bien réelle, qui transforme l’UMP en une « machine à perdre ». Nier que le paysage politique soit en pleine recomposition, c’est nier l’évidence. Nous retrouvons en effet depuis les dernières élections 4 grands partis : L’UMP et le Front National d’un coté et le Parti Socialiste et le Front de Gauche (union du Parti de Gauche et du Parti Communiste Français) de l’autre. Nier ces changements c’est perdre le sens de la réalité et donc perdre les élections et faire gagner les partis de Gauche qui, eux, n’hésitent pas à faire des alliances soit ponctuelles, soit nationales. Alors ?

 La réponse semble pourtant simple : L’UMP ne fera jamais d’accords électoraux avec le Front National que le parti gaulliste stigmatise et diabolise depuis des décennies et préfère envoyer au « casse-pipe » ses candidats lors des triangulaires. Les vraies raisons de ce « hara-kiri » politique de l’UMP ne sont pas vraiment connues sauf peut être de perdre volontairement les élections législatives car si nous reprenons les discours et entretiens des hommes politiques auxquels se référent les dirigeant actuels de l’UMP et notamment de leur « père », le Général de Gaulle qui précisait en 1959 : «  Nous sommes quand même avant tout un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine et de religion chrétienne » et ajoutait que « ceux qui prônent l’intégration ont une cervelle de colibri, même s’ils sont savants. » (Conversation entre De Gaulle et Alain Peyrefitte le 05 mars 1959 – « C’était de Gaulle » – Tome 1 page 52) nous constatons qu’ils sont très proches voire identiques aux projets politiques du Front National et de Marine Le Pen, mais l’UMP va-t-il assumez son Gaullisme !!

 Mesdames et Messieurs de l’UMP, parlez de ce qui vous rapproche - Le Travail, la Solidarité et La Fierté de la Nation Française - et non pas de ce qui vous sépare de Marine Le Pen. Si l’UMP ne se remet pas en question, ne prend pas conscience des nécessités qu’imposent la recomposition du paysage électoral actuel et en conséquence ne passe pas des accords électoraux avec le « Rassemblement Bleu Marine » lors des prochaines législatives, la France sera gouvernée par le Parti Socialiste allié aux Communistes du Front de Gauche de Mr Mélenchon pour 25 ans !


Moyenne des avis sur cet article :  1.89/5   (45 votes)




Réagissez à l'article

31 réactions à cet article    


  • Switcher 22 mai 2012 18:57

    « Fierté pour la Nation Française »


    J’avais pas compris ça depuis 2002, en fait.
    Comme quoi leur charte, c’est bien la dernière chose que leurs membres ont lue.
     smiley

    • superyeti superyeti 23 mai 2012 07:34

      Qu’ils se fassent hara-kiri est qu’on en parle plus.

      Bon débarras, les Sarkozy, Estrosi, Ciotti, Guéant, Hortefeux, Vanneste et autre politicards de la droite extrême, qu’ils tombent dans les oubliettes de l’Histoire. 

      Le pouvoir n’appartient pas a la droite comme le pense les UMPistes.


      • Daniel Roux Daniel Roux 23 mai 2012 08:47

        25 ans et plus si affinité.

        En tout état de cause, ce sont aux électeurs d’en décider n’en déplaise à l’auteur.

        L’hystérie et la haine des autres montrées par les dirigeants actuels de l’UMP, démontrent s’il en était besoin au vu de leurs résultats, leur inaptitude à assumer des responsabilités politiques. Lorsque ce parti archaïque explosera, la droite radicale et le FN pourrons fusionner.


        • chantecler chantecler 23 mai 2012 08:53

          N’en faites pas trop ...
          J’espère que ce quinquennat permettra le rétablissement moral et économique de mon pays tombé bien bas .
          Pour le reste et la suite les électeurs décideront .
          En tous cas cette propagande mensongère déversée jours après jours par les médias mis au pas pendant le dernier quinquennat, qui n’avait pour but que de valoriser le chef et cette clique doit disparaître .
          Plus jamais ça .
          Nos institutions sont terriblement dangereuses .


          • Dzan 23 mai 2012 10:16

            Nouveau sigle de l’UMP
            Union
            (des)
            Mauvais
            Perdants.


            • wesson wesson 23 mai 2012 10:49
              bonjour l’auteur,

              " la France sera gouvernée par le Parti Socialiste allié aux Communistes du Front de Gauche de Mr Mélenchon pour 25 ans ! "

              vous plaisantez : Laissez Mélenchon 2 ans au pouvoir, et il faudra à la droite 1 siècle pour défaire toutes les avancées sociales qu’il y aura. Comme d’ailleurs chaque fois que la vrai gauche arrive au pouvoir...

              • LE CHAT LE CHAT 23 mai 2012 11:34

                c’est surtout qu’il est long de se débarrasser d’une dictature communiste , les russes en savent quelque chose , les chinois , vietnamiens , cubains , nord coréens sont toujours
                sont la botte stalinienne ........ 


              • mortelune mortelune 23 mai 2012 12:35

                @ Le Chat

                Qui vous parle d’une dictature communiste ? 
                Il y a d’autres solutions bien plus démocratiques et Staline n’a pas été autre chose qu’un dictateur qui s’essuyait les fesses avec la démocratie. L’URSS n’a pas été plus communiste que la France n’est démocratique, vous le savez bien. Un pouvoir s’approprie toujours des concepts après les avoir vidés de leurs contenus. 
                exemple : La République populaire de Chine, État le plus peuplé au monde, continue d’être gouvernée par un parti se réclamant du communisme, bien que le régime chinois soit dans les faits converti au libéralisme économique.

              • mortelune mortelune 23 mai 2012 12:43

                @ Le Chat

                ça vous prendra certainement plus que 2mn, mais bon ! Vous verrez qu’il y a des alternatives au communisme Stalinien sans pour cela passer par la case FN...

              • Griffe 23 mai 2012 16:27

                @ le chat

                Parlez en au chiliens du gouvernement Allende avant que les super-gentils américains viennent lui trouer la peau.

                Parlez en aussi aux iraniens sous Mossadeq avant que les gentis british et leurs compagnons habituelles vienne l’arreter.
                 

                Et j’en passe ...


              • LE CHAT LE CHAT 23 mai 2012 11:29

                les dirigeants de l’UMP sont complétement cons , d’autant plus qu’une majorité de leurs electeurs serait d’accord pour des alliances .
                Mais ils préfèrent faire allégeance au CRIF , et Sarko n’a rien trouvé de mieux que de nommer comme porte parole de sa campagne une NKM haineuses qui crache sur le FN et préfère voter pour les socialos ! Coppé le sioniste ne fait pas mieux .......
                tant pis pour eux , qu’ils perdent .............


                • mortelune mortelune 23 mai 2012 11:41

                  Tiens voilà un chef d’entreprise qui souhaite un rapprochement UMP/FN pour éviter de se prendre 25 ans de gauche socialo/communiste dans les dents. 

                  C’est ce que Pétain a fait en collaborant avec les nazis... L’histoire se répète dangereusement .
                  Au fait monsieur le rédacteur chef d’entreprise, comment pouvez vous associer un parti revendiquant le ’nouvel ordre mondial’ avec un parti nationaliste ? Vous voulez faire prendre une mayonnaise impossible. 
                  Les aristocrates UMPistes paniquent et les nantis s’affolent. C’est un spectacle qui me donne un plaisir que je partage avec les FNistes. 

                  nota : A qui s’adresse votre article ? je demande ça parce qu’en France il ne reste plus guère d’umpiste. Ils sont partis au Maroc dans les valises du petit excité ... ;o)
                  Je suis gentille fille, je vous conseille de quitter le pays et de laisser votre entreprise aux gens qui travaillent pendant que vous vous morfondez. 

                  • LE CHAT LE CHAT 23 mai 2012 13:15

                    Méluche qui se dit proche du peuple collabore bien avec un parti pour le nouvel ordre mondial ,
                    balayez devant votre porte  !


                  • Brigitte Brigitte PINGRET 24 mai 2012 20:45

                    @ mortelune


                    Vous semblez oublier une partie de votre histoire car de mémoire votre cher Maurice Thorez a quitté la France pour l’URSS en bénéficiant du traité germano-soviétique.

                    Cette traîtrise ne l’a pas empêché de devenir vice président du conseil en France en 1946

                    Pétain a collaboré avec les nazis, mais Thorez a aussi collaboré avec les nazis en désertant et en bénéficiant du traité germano soviétique (sans compter les différents crimes et pogroms communistes de l’après guerre ...) 

                  • Patrick Forges Patrick Forges 25 mai 2012 19:22

                    « L’histoire se répète dangereusement ! »..... Faisons malgré tout attention à ne pas retrouver lors des prochaines élections des Communistes comme Maurice Thorez, qui en plus d’être un déserteur a soutenu en 1956 l’arrivée des chars russes en Hongrie, pays qui voulait se libérer de l’emprise communiste !


                    Autre moment d’histoire sous forme de Quizz : Quel est le nom du Premier Secrétaire du Parti Communiste Français qui a réclamé devant le presse qu’il fallait STOPPER L’IMMIGRATION pour le bien des ouvriers ???

                    Réponse : Georges Marchais

                     Il devait certainement être fasciste ou mieux, taupe du Front National.  smiley 



                  • FERAUD 23 mai 2012 11:51

                    Un chef d’entreprise pro FN, cela ne m’étonne pas.


                    • mortelune mortelune 23 mai 2012 12:24

                      Dans le Var ils ont voté en masse UMP et FN. Il doit plus savoir où donner de la tête le pauvre chef d’entreprise smiley


                    • Henri Francillon Henri Francillon 23 mai 2012 14:07

                      Le chef d’entreprise est celui qui, malgré la politique infâme qui voudrait obliger tous les citoyens à travailler uniquement pour l’état et/ou les entreprises qui le corrompent, a le courage de faire face à la kafkaienne administration pour être indépendant et responsable de sa vie, donnant par là-même l’exemple et du travail à nombre d’entre nous.
                      La haine des communistes, comme des nazis d’ailleurs puisque c’est un des paradigmes du fascisme, contre tout être libre et indépendant est bien connue et il est affligeant de la voir ainsi s’exprimer sans honte.
                      Soutien donc à l’auteur pour son courage et sa détermination, en vous disant toutefois que vos « 25 ans » de gauche sont impossibles car le système pseudo-démocratique a besoin de varier les plaisirs (Gauche ! Droite ! Et en ordre ! étant sa marche fétiche) et sait très bien qu’ainsi il permet au peuple de se laisser gruger en pensant qu’il a le choix.
                      Changer le Président en France est comme changer le clown devant chez Mc donald’s : les enfants sont contents mais la nourriture y reste la même : ignoble.


                    • Cigogne67 23 mai 2012 12:00

                      un rapprochement avec l’ump ?

                      sur quelle base politique ?

                      l’ump est à l’opposé de l’Union des Français pour la France tout comme le ps

                      le rassemblement doit continuer à creuser son sillon, à cultiver son jardin.

                      (félicitation au ps pour sa volonté de revenir à la retraite à taux plein à 60 ans après 41 années de cotis)...sarko n’avait pas était élu pour toucher aux retraites mais ce menteur a menti 


                      • mortelune mortelune 23 mai 2012 12:22

                        @Cigogne 67

                        Nous voilà enfin d’accord, certains umpistes rêvent complètement. 
                        Creusez pas trop le sillon quand même, vous risquez de tomber dedans ;o)

                      • Cocasse Cocasse 23 mai 2012 13:09

                        L’UMP n’est pas gaulliste, il est son opposé, c’est un parti mondialiste.
                        D’ailleurs, les plus grands gaullistes ont foutu le camp (Asselineau, NDA), et il faut l’espérer, d’autres suivront. Qu’ils rejoignent Marine ou DLR, voir l’UPR, moi ça me va.


                        • Spider 23 mai 2012 13:11

                          Les Français ont une overdose de l’UMP qui a plongé la France dans un abîme sans fond.

                          Les Français en ont assez des Sarkozy, des Copé, Balkany, Estrosi et consorts avec leurs petites phrases assassines, de leur mauvaise foi.

                          Les contribuables en ont aussi assez que ces nantis de l’UMP prennent les finances publiques pour leur propre portefeuille .. les premiers assistés de la France, ce sont eux qui n’hésisent pas à empiler salaires, retraites et privilèges .. dehors tous ces professionnels de la politique !!


                          • eric 23 mai 2012 13:50

                            C’est un problème institutionnel et médiatique et quand même un peu idéologique.

                            Gaullistes et frontistes partagent largement un même électorat. Ils sont concurrent. Toutes les alliances locales FN droite ont eu lieue avec des centristes, parce qu’ils ont des électorats complémentaires. On le voit très bien sur les cartes de Todd Lebras. Des électorat très républicains, attachés à l’égalité et de tempérament un peu anar.

                            Sur le plan médiatique et culturel, toutes les gauche ont un discours double. Le front est fasciste, ce que personne ne croit y compris eux même. La mineure est que ce sont les Bacs moins 4, ce qui n’est pas moins faux, mais plus efficace. Une partie de la droite a honte d’être populaire.

                            Mais il y a aussi de vraies différences d’idées. La première est à mon avis que le front sous estime la nécessité d’un effort de compréhension des conditions sociales qui explique les délires idéologiques de gauche. Compte tenu de leur enkystement dans la dépense publique, toute réforme ne peut être ressentie par ces publics que contre une agression contre leur culture, leur identité, et last but not least, leurs revenus. Ils sont nombreux, organisés, et très disponibles. Ils sont très épidermiques. Et puis, tous leurs égoïsmes, tous leurs conservatismes ne sont pas illégitimes. Ils font aussi partie de la France et des réformes frontales contre eux, pourraient produire des effets pervers dont personne ne veut. Il me semble que le front, et on le voit bien dans la manière dont il s’acharne à prendre systématiquement le contre pieds de toutes les idées de gauche.
                            L’Europe est un point de divergence en réalité moins important mais je ne m’y attarderait pas.

                            A part cela, comme habituellement électeur des droites dites traditionelles, plustot de tradtion centriste démocrate chrétienne il est évident pour moi que dans un second tour FN Gauche, je vote FN les yeux grands ouverts


                            • Pelletier Jean Pelletier Jean 23 mai 2012 13:57

                              Quelle belle homélie !
                              Faire appel aux mannes du général de Gaulle pour justifier une alliance UMP/FN , il fallait l’oser...
                              http://jmpelletier52.over-blog.com/


                              • eric 23 mai 2012 16:50

                                A Jean Pelletier, il faudrait plus de coordination dans les grands n’importe quoi des gens de gauche parlant de ces droites qu’elles connaissent visiblement très mal comme d’ailleurs tous ce qui leur est extérieur ( je pense notamment aux migrants). Vous avez un copain qui dénonce dans un article la présence de maurassiens et de catho tradi au FN pour poruver que ce sont des Nazis. Il se trouve que Le Général était un catho tradi maurassien. A force de mettre en évidence les proximités entre droites vous allez finit par leur prouver qu’elles ont au fond beaucoup de choses en commun et que face à une même analyse des risques que l’actuel majorité présidentielle fait courir au pays, passer sur leur divergences réelles est peut être souahitable ;


                              • MUSAVULI MUSAVULI 23 mai 2012 16:01

                                Il n’est pas certain que l’alliance avec le FN permette à l’UMP de sauver les meubles. D’une part, parce que l’UMP est un assemblage de partis et courants de droite autrefois autonomes. Le jour où Copé signe un accord avec Le Pen, une bonne moitié de l’UMP s’en va. D’autre part, il faudrait que l’UMP assume le contenu idéologique de son partenaire, le FN. La peine de mort, la préférence nationale, la fin du droit du sol,... L’UMP cessera d’être considérée comme un mouvement républicain et pourrait finir par s’éteindre définitivement.
                                Et comme on le dit, l’addition des soustractions n’apporte rien de plus. C’est une soustraction encore plus conséquente.


                                • eric 23 mai 2012 16:40

                                  Musavili, c’est au contraire une option possible. Justement parce que l’UMP est un assemblage de gens ayant l’habitude d’avoir des divergences et des convergences. De dialoguer voir de s’opposer sur des points de détail, même si il y a un consensus sur l’essentiel. Qui plus est, les accords électoraux n’implique en rien des alignements idéologiques. Ainsi, le PS vote sans mal avec des trotskistes qui sont des fascistes antirépublicains, comme en témoigne leur littérature sur tous leurs sites publics, pour autant, le PS reste presque démocratique. Idem avec le front de gauche. Il y a même des démocrates dans ce partis, cela ne l’es empêches pas de s’allier avec le NPA ou une partie. Le NPA est le seul parti hostile à la préférence nationale dans la fonction publique qui a toujours été une revendications des gauches fonctionnarisées. ( le droit de vote pour les étrangers, oui, le droit à partager l’emploi pas question).
                                  Pour le reste qui dira qui est républicain si ce n’est la loi ? Donc pas de vrai question. On pourrait légitimement aller en justice pour juger de certains comportement par exemple socialistes. Ainsi,organiser des manifs de rue contre les résultats d’une élection. Mais la république est bonne fille. Ce genre de débordement immature et anti démocratique sont certes un peu excessif, mais bon...
                                  Non, la vraie question est bien un désaccord de fond sur les démarches. L’électorat FN est absolument exaspéré par la mise en coupe réglée de notre pays par les classe sociales de gauche et par leurs discours moralisateur que vous illustrez à merveille. L’ UMP comprend que ces catégories sociales de gauche instables politiquement de trop de stabilité statutaire doivent être prises en compte dans la réforme de notre pays. Il doit pouvoir être possible de discuter.
                                  Au fond, le FN a quand même en commun avec l’UMP d’être vraiment démocrate et républicain et c’est le plus important.


                                  • communauthic communauthic 24 mai 2012 17:44

                                    L’idéologie communiste est toujours présente malgré la loi de 1905....

                                    Tant que l’état n’aura pas fait table rase de ces idéologies obscurantiste, elle sera incapable d’inventer la troisième voie. Celle qui ni capitaliste, ni communiste rendra sa parole au peuple et lui donnera les moyens de retrouver son identité de français, citoyen du monde, fils de son père et libre.

                                    Maintenant, 25 ans c’est bien long.

                                    • Brigitte Brigitte PINGRET 24 mai 2012 20:31

                                      Wahouuuu

                                      Je ne savais pas que le « communisme néolibérale » existait 

                                      Mince alors !!!

                                      Merci pour cette annonce , prenons note pour les prochaines élections , un nouveau parti est né

                                      • Brigitte Brigitte PINGRET 24 mai 2012 20:32

                                        Au fait, je m’assume complètement


                                        Je signe de mon vrai nom et l’on voit mon visage 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès