Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le lapsus d’Obama : « ma foi musulmane »

Le lapsus d’Obama : « ma foi musulmane »

US Buzz. C’est la rumeur qui gonfle sur le net depuis 48 heures : Barack Obama aurait révélé être musulman. Décryptage d’un lapsus surtout révélateur de l’islamophobie galopante aux Etats-Unis.

Jusqu’alors, il était légèrement en tête dans les sondages : Barack Obama risque pourtant de payer très cher la gaffe commise lors de sa dernière interview. Dimanche soir, sur ABC, chaîne à forte audience, le candidat démocrate à la présidentielle américaine est interrogé par George Stephanopoulos sur les allégations relatives à son identité religieuse. Il cacherait sa foi islamique selon ses détracteurs.

A la question de savoir si McCain a tenté lui-même de le faire passer pour un musulman, Obama répond ceci :

- "Ne tournons pas autour du pot. Ce que je suggérais - vous avez absolument raison au sujet de McCain qui n’a pas parlé de ma foi musulmane. Et vous avez absolument raison sur le fait que cela n’est pas venu..."

- "Foi chrétienne", corrige le journaliste en interrompant Obama.

- "Ma foi chrétienne. Hé bien... ce que je dis, c’est qu’il n’a pas suggéré que j’étais musulman."

Malgré un discret sourire pour souligner sa bévue, on devine le malaise d’Obama. Le fait d’avoir eu un père musulman et de porter deux prénoms (Barack et Hussein) issus de la tradition arabo-islamique ont longtemps porté préjudice au sénateur de l’Illinois.

Mais au-delà d’un lapsus peut-être révélateur chez l’homme d’une ambiguïté sur son propre héritage culturel, il est curieux de constater à quel point le sujet fait débat en quelques heures aux Etats-Unis. Au point qu’Obama doive presque rassurer l’électeur sur le fait qu’il n’a pas de pratique de l’islam, comme s’il s’agissait d’une tare ou d’un danger pour l’Américain moyen.

Visiblement, si la question d’un homme noir ou d’une femme à la Maison-Blanche est encore posée, il est certain qu’il ou elle ne pourrait guère se revendiquer de l’islam, comme Bush de sa foi évangélique. Dans un pays qui se targue pourtant de défendre dans le monde entier la liberté de culte, comme le président américain le fit récemment en Chine, la forte réticence à porter un musulman à la présidence semble paradoxale.

Au-delà de son cas personnel, le lapsus d’Obama souligne la peur que suscite encore l’islam aux Etats-Unis. Le mythe selon lequel quiconque, d’où qu’il vienne, puisse accéder, à force de travail et de patriotisme, au sommet du pouvoir américain vient de prendre un coup.


Moyenne des avis sur cet article :  3.92/5   (152 votes)




Réagissez à l'article

86 réactions à cet article    


  • Gazi BORAT 9 septembre 2008 13:58

    En 1949, les journalistes américains auraient enquêtés pour savoir si, une fois dans sa vie, Barack OBAMA avait porté une cravate rouge !

    gaZi bORAt


    • Napakatbra Napakatbra 9 septembre 2008 16:49

      Barack Hussein Obama Jr, de son nom complet... Une américaine me disait récemment que "Obama" ressemblait trop à "Oussama" pour qu’il soit élu. Rajoutez-y cette nouvelle boulette... et ça sent le roussi.

      http://www.lesmotsontunsens.com

      ...



    • Edward Bernays Edward Bernays 9 septembre 2008 19:04

      C’est idiot.
      Mais j’accorde le bénéfice du doute à l’auteur de cet article.
      Disons qu’éventuellement les plus ouvertement Islamophobes (et donc pas les Républicains eux-mêmes qui donneraient une sacrée mauvaise imagede leur conception de la politique) peuvent exploiter cette réponse et auprès des plus naïfs des naïfs Américains.
      Mais franchement, ne pourrait-on pas traduire les mots de Barack Obama par la réponse suivante : Vous avez raison, John McCain n’a lui pas évoqué directement ma supposée confession Musulmane ?
      Quoiqu’il en soit, cette réponse est tout sauf un lapsus.Car si c’est un lapsus, vous validez la thèse faisant de Barack Obama un Musulman. Ce qui ne semble pas être la nature de votre article.


    • Odal GOLD Odal GOLD 9 septembre 2008 19:11

       Barack Obama défend l’entité sioniste. C’est un défenseur des chrétiens fondamentalistes. Il ne veut pas entendre parler d’une couverture sociale pour tous les américains. En admettant que Barack Obama ne soit pas qu’incolore, inodore et sans saveur, et qu’il se permette même d’avoir des pensées et de dire ce qu’il pense … qu’est ce que cela pourrait changer (justement) ? 


    • Bois-Guisbert 10 septembre 2008 10:01

       ne pourrait-on pas traduire les mots de Barack Obama par la réponse suivante : Vous avez raison, John McCain n’a lui pas évoqué directement ma supposée confession Musulmane ?

      Non, on peut pas vu que c’est pas du tout ce qu’il a dit !!!

      *mdr* de chez *mdr*
      smiley


    • Faith 10 septembre 2008 10:48

      "Non, on peut pas vu que c’est pas du tout ce qu’il a dit !!!
      *mdr* de chez *mdr*
      "

      Et pourtant, c’est comme ça que je l’ai compris. Surtout que le journaliste l’interromp juste après. Nous ne saurons jamais quelle devait être sa phrsse complète.

      Enfin, pour moi, ça n’a rien d’un lapsus, juste une phrase coupée, qui du coup n’a plus le même sens


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 14 septembre 2008 23:32

      Le texte anglais ne prete a aucune ambiguité. Seule l’abyssale igorance de l’Américain moyen de tout, y compris des regles de la grammaira anglaise, permet a Stephanopoulos - qui a deja, durant les primaries, montrrer son aversion pour Obama en lui tendant des pieges odieux - de laisser ici sous entendre un lapsus.

      OUI on peut marquer des points aux USA, en disant une stupidité, pourvu qu’elle soit tres simple. Il reste que c’est un manque de jugement de Obama de se retrouver devant ce meme journaliste. Il recule chaque jour dans les sondages, parce que la Palin incarne tout ce qu’il y a de grossierementt exécrable aux USA.

      Si Obama veut gagner, il lui faudra frapper un grand coup ert battre le rappel de tout ceux qui inspireent assez confiance à l’électeur américain pour qu’on les suive sans les comprendre...  Voyez ce lien a partir de minuit...

      Pierre JC Allard

      http://nouvellesociete.org/5142.html
      http://lnouvellesociete.wordpress.com


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 15 septembre 2008 00:36

      C’est pour ça que la candidatuere d’Obama est un énorme pari sur le décence... qui hélas pourrait mal tourner

      Pierre JC Allard

      http://les7duquebec.wordpress.com/2008/09/01/le-quitte-ou-double-d%E2%80%99oncle-tom/


    • Thierry Israël JACOB 9 septembre 2008 14:56

      gazy ... un communiste à la maison blanche ???


      • bernard29 bernard29 9 septembre 2008 15:34

        Au lieu de faire des suppositions sur la question du journaliste, vous auriez du honnêtement traduire complétement cette question. 

        La réponse n’’existe qu’en fonction de la question.


        • Julius Julius 9 septembre 2008 15:43

          Je pense qu’il est faux de traiter les Américains comme islamophobe. Obama peut avoir des relations avec l’islam, dans le passé ou aujourd’hui. Et encore, il reçoit environ 50% des votes prévus. Pouvez-vous imaginer cela en Europe (France) ?

          J’ai discuté l’élection avec de nombreux Américains. Il est surprenant (pour un européen) voir comment la couleur et l’islam n’est pas un problème pour Obama et l’âge n’est pas un problème pour McCain. Leurs problèmes sont inexperiance (Obama) et le conservatisme (pour McCain). Voir la couleur, l’âge et l’islam comme les problems est la projection de nos propres préjugés européens.


          • Nobody knows me Nobody knows me 9 septembre 2008 17:52

            Je pense toutefois que McCain et son équipe utiliseront ce non-fait en tortillonant un peu la réalité afin de faire assimiler l’image d’Obama à celle d’intégristes musulmans, du danger, etc...
            Franchement, ça ne m’étonnerait pas mais pas du tout. Et là par contre avec le foulard "terrorisme", le succès sera au rendez-vous.


          • Jean-paul 9 septembre 2008 20:27

            @ julius

            Tout a fait d’accord .
            L ’Americain se preocupe de l’economie d’abord .L’Americain et un immigre d’origine .
            Les Francais ne comprennent pas la mentalite americaine .
            Un Americain me demandait si la medecine sociale ca marche en France .



          • bernard29 bernard29 9 septembre 2008 16:30
            Voici le déroulé de l’interview qu’un internaute de Marianne 2 m’a signalé ;
             
            En fait il n’y a pas véritablement de questions ;
             
            -obama parle des repub. qui suggerent qu’il est musulman

            - le " journaliste" dit : " rick davis le directeur de campagne de mc cain dit que les repub. n’ont jamais propagé cela et rick davis dit que c’est une tentative cynique et fausse de jouer les victimes de la part d’obama
            - obama réponds que ces "gars" ( les républicains) aiment jeter des pierres en cachant leurs mains. -obama continue en parlant de ce que fox news et les commentateurs proches de mc cain..( il essaye de dire qu’ils propagent l’idée qu’il est musulman)

            - là obama est coupé a nouveau par le commentateur qui dit : john mc cain n’a pas dit cela.

            obama reprends la parole et précise que concernant la grossesse de la fille de la sénateur palin il a de suite déclaré que c’était " off limits" en dehors du jeu

            - le journaliste reprends la main en disant que mc cain a dit la même chose a propos de la foi d’obama( sous entendu off limits)

            - obama dit : vous avez raison de dire que mc cain n’a jamais parlé de ma foi musulmane et vous avez raison de dire que .... ? et là le journaliste le coupe et dit "foi chrétienne"

            - obama dit :"oui foi chrétienne "et revient sur son vrai propos, et dit "oui il (mc cain)a suggéré que j’étais de foi musulmane et ajoute :de la part du camp Mc Cain ils essayent fortement de faire croire que je ne suis pas qui je suis quand on parle de ma foi et c’est quelque chose que je trouve profondément offensant et çà a commencé il y a longtemps

            - fin du sujet ,il part alors sur des généralités, avec entre autre cette petite phrase, les américains savent que nous ne sommes plus dans les rails etc...mais bon j’arrête .
            après on aime ou pas on s’en fout ou pas mais,

            ces 12 secondes prises sur une longue interview sont de la manipulation au pire ou un travail bâclé au mieux.


            • Yohan Yohan 9 septembre 2008 16:51

              Je ne parierai pas un kopeck sur le vainqueur final qui va se jouer au finish. Au train où vont les choses, il y a des grandes chances pour que le favori des français échoue sur le poteau. Et Les républicains sont toujours assez fort au finish.


              • Jean-paul 9 septembre 2008 20:28

                @ yohan
                Tu as tout compris


              • Traroth Traroth 10 septembre 2008 13:54

                C’est clair. Surtout quand le finish, c’est truquer les élections !


              • ASINUS 9 septembre 2008 16:56

                yep ce qui me scie c est les yeux de chimene de l inteligentia française pour OBAMA au motif
                qu il est noir alors que cest la version la plus reac des democrates, Fillon a coté c est un gaucho !!


                • del Toro Kabyle d’Espagne 9 septembre 2008 17:06

                  C’est vrai qu’avec Obama, on n’a pas gagné au "Change".


                • Traroth Traroth 10 septembre 2008 13:58

                  Je ne suis pas certain que ça soit vraiment la couleur de peau. Les Français (tous, à plus de 80%, pas seulement "l’intelligentsia", comme vous dites) auraient également préféré Clinton à McCain. Obama, aux yeux des Français, et de beaucoup d’autres gens dans de nombreux pays, cumulent 2 avantages décisifs :

                  • Il n’est pas George W. Bush
                  • Il n’est pas John McCain
                  Franchement, parler de réac pour Obama quand on voit son adversaire, faut oser !

                • del Toro Kabyle d’Espagne 9 septembre 2008 17:04

                  Exemple parfait de "surinterprétation".

                  On ne peut pas mettre les mots en italique dans l’oral (ou du moins, difficilement, par une pause par exemple).
                  Et pourtant : alleged est l’une des options les plus claires dans ce triste Fill in the Gaps manqué et politiquement intéressé ...


                  • surfy surfy 9 septembre 2008 17:20

                    C’est vraiment tiré par les cheveux. On prends une phrase hors de son contexte et on voit bien que le journaliste est très fort (il saute tout de suite sur une partie de la phrase pour tenter d’embrouiller Obama).

                    En fait, dans le contexte, ce que j’en comprends de la prase c’est "ma supposée foi musulmane" (autrement dit, la foi que les républicains m’attribuent).

                    Pour moi ça démontre surtout que l’issue est tellement incertaine que le moindre battement de cil peut faire pencher la balance. Et dire que l’avenir du monde se joue là...


                    • Nobody knows me Nobody knows me 9 septembre 2008 18:00

                      Ce que j’en ai compris en plus, c’est que des collègues de McCain avaient "évoqué" qu’Obama était musulman puis que McCain avait rétorqué qu’ils ne l’avaient pas fait.
                      Ou "comment dire qqchose sans le dire en le faisant dire par d’autres personnes sans qu’elles le disent tout en ne le disant pas mais en le disant sans le dire...".
                      De l’esbrouffe de politicards typique d’une pré-campagne US...


                    • armand armand 9 septembre 2008 18:12

                      Je pense qu’il faut être bien naïf, ou angéliste, ou de mauvaise foi, pour s’imaginer qu’aux yeux de la plupart d’Américains il n’y a aucune différence connotative entre les religions représentées dans le pays. Même si une évolution est en marche. On n’imagine pas à quel point c’était une grande première que de voir un catholique élu à la Maison Blanche en 1960. L’évangélisme représenté par Bush ou Pallin peut nous paraître aussi aberrant que le wahhabisme séoudien, il n’empêche que pour des millions d’Américains (même ceux qui n’aiment pas vraiment) c’est aussi américain que la tarte au pommes (comme on dit là-bas).
                      Que Barack Obama soit arrivé là où il est à l’heure actuelle - en étant certes protestant mais d’une famille en partie musulmane-sans même parler de sa couleur, est déjà étonnant et témoigne d’un grand changement.


                      • impertinent3 impertinent 9 septembre 2008 18:58

                        Pas vraiment de différence entre les religions, pour autant que l’on ait une religion !
                        Ce qui est impardonnable aux USA c’est de ne pas avoir de religion.

                        Un agnostique ou un athée n’a strictement aucune chance d’être élu à quoi que ce soit aux USA !


                      • Radix Radix 9 septembre 2008 19:13

                        Bonjour

                        Un athé peut très bien être élu... s’il va à la messe !

                        Dans une dictature religieuse il faut faire profil bas si on ne partage pas l’opinion de la majorité, mais chut... il paraît que c’est une démocratie !

                        Radix


                      • del Toro Kabyle d’Espagne 9 septembre 2008 20:05

                        Bonsoir Armand,
                        Très heureux de vous lire à nouveau smiley
                        Je suis en effet d’accord avec vous : le simple fait de voir qu’Obama est arrivé là où il est tient du miracle politique.
                        Il ne faut pas oublier -comme vous le suggériez- les délires anti-catholiques synthétisés par un Paul Blanshard dans des livres comme Amercian Freedom and Catholic Power (admirez l’antithèse de ce Bestseller ...)


                      • Bois-Guisbert 9 septembre 2008 18:27

                        comme s’il s’agissait d’une tare ou d’un danger pour l’Américain moyen.

                        Erreur, c’est pour lui qu’il s’agit d’une tare ! Parce que c’en est une !

                        L’Islam, c’est la religion qui égorge tous les jours du Maroc aux Philippines, Et le terroriste islamique de demain, c’est le voisin de palier "qu’on n’aurait jamais cru".

                        J’ai discuté l’élection avec de nombreux Américains.

                        Combien ? Dix ? Onze ?


                        • n’a rien à dire 10 septembre 2008 09:05

                          Les bûchés de l’inquisition, c’était le barbecue des anthropophages. 


                        • Thierry Israël JACOB 9 septembre 2008 18:33

                          élu président il va jurer sur la bible ou le coran ???
                          (non, c’est pour rire)

                          parce que si c’est sur le coran...aï, aï, aï...les infidéles


                          • OrphelinPolitique 10 septembre 2008 10:42

                            Ca s’est déjà produit : Keith Ellison, député du Minnesota, à prêté serment sur le coran : http://fr.wikipedia.org/wiki/Keith_Ellison_(homme_politique)
                             


                          • Thierry Israël JACOB 9 septembre 2008 19:10

                            un président muslim aux STATES...décidément c’est ricains m’étonneront toujours !
                            comme quoi en démocratie tout se dilue pour le meilleur pas pour le pire
                            chapeau !


                            • impertinent3 impertinent 9 septembre 2008 19:49

                              @Thierry Israël JACOB Je suppose que si l’on écrivait :

                              élu président il va jurer sur la Bible ou le Thora ? ? ?
                              (non, c’est pour rire)

                              parce que si c’est sur le Thora ...aï, aï, aï...les infidéles


                              ou :

                              un président juif aux STATES...décidément c’est ricains m’étonneront toujours !
                              comme quoi en démocratie tout se dilue pour le meilleur pas pour le pire
                              chapeau !



                              Vous hurleriez à l’anti-sémitisme. Alors si vous voulez que l’on vous respecte, respectez les autres.

                              Je précise que je ne suis pas musulman, je suis agnostique, fier de l’être et je pense que les religions sont le creuset des guerres.

                              Vous noterez également que, contrairement à vous, je mets une majuscule à Bible, Thora (et j’en aurais mis une à Coran), non pas que je pense que ces ouvrages soient sacrés, mais parce que je respecte les chrétiens, juifs et mulsulmans qui eux le pense.


                            • ASINUS 10 septembre 2008 06:34

                              @impertinent

                              jeu , set et match bravo !


                            • Thierry Israël JACOB 10 septembre 2008 12:35

                              @impertinent...ils peuvent jurer sur ce qu’ils veulent...à partir du moment ou ils n’imposent pas une vision moyenâgeuse des écrits...la est la différence entre les uns et l’autre...

                              @asinus...balle de match ???


                            • boubaly 9 septembre 2008 19:35

                              Je veux seulement signaler que d’après ce qui est dit dans l’article, on ne peut tirer aucune conclusion fiable. Je pense que l’on doit cesser de faire preuve d’amteurisme et que l’on doit se pencher enfin sur les questions plus importantes et susceptibles de nous mener quelque part.

                              S’il est vrai le peuple américain, qui se réclame peuple ouvert à tous les horizons culturels et religieux perd du temps sur le fait Obama soit musulman ou pas, alors là on peut le taxer d’hypocrite, et je pense le fait que Obama soit musulman devrait pour lui une façon de montrer leur tolérance et leur ouverture vers l’islam.


                              • frédéric lyon 9 septembre 2008 20:33

                                Si Obama fait encore une autre bourde comme celle-là, il va finir par perdre une élection imperdable ! Je crains que ce type ne soit un peu trop léger, mais attendons la suite.


                                • frédéric lyon 9 septembre 2008 20:35

                                  De Ludo :

                                  "Par contre, elle a voté pour l’intervention US en Irak, ce que n’a pas fait Obama qui en matière de politique internationale est beaucoup moins interventionniste que Bush, c’est toujours ça de gagner pour nous... "

                                  ......................

                                  De gagner........pour nous ? Nous qui ?

                                  Je suppose que vous voulez dire : Pour vous.


                                • Jean-paul 9 septembre 2008 21:01

                                  Une election imperdable . ?????
                                  Je vois bien que vous ne connaisez pas les Americains

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès