Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le livret A en question.....

Le livret A en question.....

L'épargne populaire ne sera pas "épargné" ainsi en a décidé ce gouvernement....

Ainsi s'envole une promesse, une de plus de ce gouvernement....

A quand le prochain retrait ?

Livret A de la Caisse d’Epargne : une aumône pour les familles,
 
"Le taux d’intérêt du Livret A de la Caisse d’Epargne passera, au 1er août, de 1,75% à 1,25%. Ainsi en a décidé le gouvernement. Pourtant, l’une des promesses du Président de la République c’était de préserver, de l’érosion monétaire, l’épargne populaire dans un contexte de plus en plus difficile pour le pouvoir d’achat des familles populaires.
 
C’est finalement une aumône de 0,25% qui est octroyée ! le CNAFAL le regrette, d’autant plus que dans le même temps, il y a quelques jours, on nous annonçait que les 500 premières fortunes de France ne connaissaient pas la crise ; leur fortune avait quadruplé en 10 ans ! Les dix premières du classement on même vu leur fortune croître de 30 milliards en 12 mois !
 
Dans le même temps, la Cour des comptes pointe la responsabilité totale des dirigeants de la banque Dexia : gestion défaillante, excès d’ambition, manque de professionnalisme. Cette dérive coûte aux contribuables français 6,5 milliards d’euros au bas mot et ces dirigeants continuent à percevoir des retraites-chapeaux avantageuses, alors que l’on ponctionne les petits…
 
De même, le CNAFAL s’interroge sur la réforme "avortée" du système bancaire français, pourtant promise pendant la campagne électorale, qui était destinée à protéger les contribuables des faillites bancaires… et qui finalement ne séparera pas les activités spéculatives des autres activités bancaires…
 
Pire, les banques vont récupérer 25 milliards de l’épargne populaire pour leur assurer des liquidités…
 
Pendant ce temps, l’INSEE dans une note récente du mois de juillet, note le recul depuis 2008 du niveau de vie de la moitié la moins aisée de la population…
 
Pire, une partie d’entre eux, ce que nous observons dans les permanences du CNAFAL, semble se contraindre sur les dépenses d’alimentation, tout comme nous l’avions constaté pour les dépenses de chauffage !
 
Gouvernants, écoutez les plus modestes de nos concitoyens !"
 
Il faudra peut-être qu'un jour prochain, très prochain, le gouvernement et les députés écoutent le peuple et arrêtent de multiplier les cadeaux (allègement de charges) aux entreprises....
 
Jean-François Chalot

Moyenne des avis sur cet article :  4.69/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • subliminette subliminette 20 juillet 2013 10:41

    Et dans le même temps on réduit les taxes sur les plus values réalisées lors des ventes de résidences secondaires. Vas donc comprendre !

    Quant aux banques on limite leurs vols à répétition sur les comptes de plus pauvres, il fallait bien leur faire un cadeau en échange.
    Mais on entend les « zexperts » très sérieux expliquer qu’on n’a pas assez baissé le taux du livret A et que ça va coûter une fortune à l’état. Salauds de pauvres !

    Tout ça c’est la faute à cette inflation qui se fait toute petite, toute maigre, à croire qu’elle refuse d’avaler le prix du gaz, de l’électricité, du tabac et tutti quanti...


    • Yvance77 20 juillet 2013 10:44

      Salut,

      Le livret en question ? C’est les autres qui en parlent le mieux :

      « (Reuters) - Trente milliards d’euros issus de la collecte centralisée des livrets d’épargne réglementée comme le livret A et le livret de développement durable seront reversés aux banques, a annoncé vendredi le ministre des Finances, Pierre Moscovici.

      "Ces ressources permettront aux banques de prêter davantage pour le financement de l’économie, principalement au bénéfice des petites et moyennes entreprises", lit-on dans un communiqué commun du ministère des Finances et de la Caisse des dépôts. »

      Comme si cela n’est pas du « déjà-vu » et « déjà-fait » !

      J’en ai plus que ras-le-cul de ces ordures ministérielles qui ne roulent que par et pour la « finance mondialisée ». Ils - nos amis banquiers - ont tellement reçu et rien rendu au peuple !

      A quand la RÉVOLUTION citoyens ? Au moins, en Amérique du Sud ils se sont bougés le fion !!!


      • Mr Dupont 20 juillet 2013 13:02

        Mr Chalot

        « A quand le prochain retrait ? » :

        Pour demain ; chaque jour apportant son retrait et sa taxe nouvelle

        M’est avis que le taux du Livret A verra son taux diminuer avant les 6 prochains mois

        Le but étant qu’il va bientôt valoir payer pour y déposer ses économies éventuelles

        Quand ce but sera atteint ne doutons pas que tous les 6 mois nous verrons le cout des dépôts augmenter suivant l’ indice INSEE

        Ainsi va la vie en Hollandie


        • Akerios 20 juillet 2013 13:53

          Je pense que c’est le principe de la pêche.

          D’abord on le baisse pour faire un cadeau aux banques pendant au mois les deux mois d’été.

          En septembre les petits épargnants vont s’apercevoir du vol de l’épargne et chercher de nouveau un placement qui les protége de l’inflation réelle .

          Les livrets A vont donc se vider en septembre et octobre. La finance vas donc alors demander de nouveaux cadeaux........ET PRODUIT....la capitalisation de nos retraites .

          20 MILLIONS de plans retraites a voler...................c’est pas un beau cadeau ça  !

          Les banques sont fébriles , les lobbbys s’activent et les salariés seront bientôt plumés.......................

          A moins que dans un sursaut de survie nous trouvions la force  :  salariés de droite et de gauche....................la force de dire :

           

          .........................................NON.......................... .......................

           

          Juste un mot pour les petites et moyennes entreprises et le secteur libéral : des salarié ruinés et mal payé ne font plus vivre l’économie d’un pays qui s’effondre dans la récession. Quand le peuple meure ............la faillite rode et les profits se fond rares.


        • Akerios 20 juillet 2013 13:56

          Et puis le livret A on va alors le remonter pour capturer de nouveau l’épargne..................

          C’est la pêche !


        • Akerios 20 juillet 2013 13:31

           

          La Banque Centrale Européenne soit BCE prend de l’argent aux états membres et prête a taux négatifs aux banques. Celles ci ensuite prête aux états ce qui supprime l’inflation en la remplaçant par la dette !

          Les banques font ainsi des bénéfices mais elle ruinent les pays endettés. Plus grave la dette des pays augmente et devient non remboursable. Les créance en euro obligations deviennent alors des toxiques pour les banques qui se les revendent.

           Les toxiques sont des créances non recouvrables et pour ne pas faire faillite les banques demandent sans cesse de nouveaux fonds et spéculent sans payer d’impôts.

          En absorbants de nouveaux fonds sans créer de richesse et en spéculant les banques créent une bulle financière incontrôlable. Elles font de la « cavalerie » .

          Ainsi une banque verse des bénéfices a ses actionnaires alors qu’elle est physiquement en faillite et son bilan reste positif !

          Notre gouvernement pour enrayer le processus fatal donne aux banque le livret A et le LDD .

          Je cite CHALOT que je remercie au passage pour cet article :

          « Pire, les banques vont récupérer 25 milliards de l’épargne populaire pour leur assurer des liquidités…  »

          Ce nouveau cadeau aux banques et qui ne sera pas le dernier tue littéralement l’économie de notre pays ......pourquoi  :

          Parce que les banques ne réinvestissent pas l’argent dans l’économie par des prêts aux entreprises et particuliers. Les banques sans régulation ni contrôles spéculent a la micro secondes sur les marchés financiers internationaux ( ce n’est pas la cotation des entreprises en bourse )

          Ces masses monétaires volatiles ne reposent sur aucuns actifs ! Il sont apellés les sous produit du notionnel. Le notionnel est le marché gré à gré de la finance.

          Tout cela est compliqué , cela fait peur a ceux qui donnent leur travail pour vivre.

          Baisser le livret A pour le donner a la finance à 1.25% c’est ignoble et scandaleux !

          Dans les rangs des forces de droite il y a la grande finance qui asservie les peuples  ! Quand un gouvernement et un parti qui se dit de gauche le PS enlève l’épargne des français pour la donner a la spéculation au lieu de l’investir dans notre pays.....c’est de la trahison !

          C’est trahir la gauche et la droite en ruinant notre pays !


          • Mmarvinbear Mmarvinbear 20 juillet 2013 18:22

            Les filles, il faudrait que vous appreniez à lire et à garder en mémoire ce que l’on enseigne.



            Le taux de rémunération du Livret A ne dépend PLUS du gouvernement depuis 2004. Cela fait 9 ans quand même...

            Le taux de rémunération est calculé en fonction de l’inflation et d’autres facteurs. Une inflation forte porte le livret vers des taux élevés. Une inflation faible le porte vers des taux bas.

            Soi dit-en passant, si la formule était appliquée telle quelle, le taux serait de 1 %. Avoir 0,25 % de plus c’est pas énorme mais c’est bien plus que l’inflation constatée ces douze derniers mois.

            De plus, si cela peut vous consoler, les fonds du Livret A sont utilisés pour la construction des logements sociaux. Un taux bas du livret permet aux bailleurs d’emprunter à des conditions plus avantageuses, ce qui baisse le prix des logements à la construction. Soit cela permet à terme d’avoir des loyers moins élevés, soit cela permet de mettre plus de logements en chantiers.

            • heliogabale heliogabale 20 juillet 2013 22:17

              Par ailleurs si un gouvernement s’amusait à fixer un taux de livret A beaucoup trop éloigné de celui obtenu par la formule actuelle, il y aurait très probablement le conseil d’état qui se saisirait de l’affaire pour remettre au bon niveau le livret A et pourquoi pas de manière rétroactive.

              Après, on peut discuter du calcul de l’indice des prix, indicateur macroéconomique qui ne rend pas compte de la perception des Français quant à leur pouvoir d’achat. Il se peut que le taux du livret A ne préserve pas le pouvoir d’achat des Français.


            • Mr Dupont 21 juillet 2013 00:06

              Mr Mmarvinbear

              Ca c’était avant

              La construction est en chute libre

              Le Bâtiment licencie

              Mme Duflot , la nouvelle Adjani , pleure pour que l’on ai pitié d’elle

              Le Dal en est à expulser les propriétaires âgés pour pouvoir caser ses sans-papiers

              http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/07/12/01016-20130712ARTFIG00391-bordeaux-elle-retrouve-son-appartement-occupe-par-des-bulgares.php

              Aujourd’hui le Livret A fait saliver les socialistes ; tous les moyens leur seront bons pour s’ emparer du magot


            • foufouille foufouille 21 juillet 2013 11:03

              il est ou ton lien ?
              ton info bidon fait une ligne


            • CHALOT CHALOT 21 juillet 2013 08:36

              Attention au Figaro !

              C’est interprétation et haine du pauvre !

               


              • Akerios 21 juillet 2013 17:48

                Juste un retour aux sources.

                A la base le taux de l’inflation de l’indice INSEE du cout de la vie conditionne tout.

                 

                Le taux de calcul de l’indice est faux et nous le savons tous. Il est faux parce qu’il est manipulable et hautement politique.

                L’évolution du taux de l’indice n’est vrais que comparé a lui même pour ses fluctuations et non pas comme évolution de l’inflation qu’il ne mesure plus tant il est éloigné de la réalité.

                On triche par l’ évaluation des contenus et leur quantification . On triche facilement car le domaine est aussi très technique.

                 

                Cela commence comme cela :

                L’évolution du cout de la vie est différente pour chacun d’entre nous.

                http://www.insee.fr/fr/themes/indicateur.asp?id=29&type=1&page=indic_sip.htm

                 

                Une nouvelle batterie d’indicateurs doit être mise en place et acceptée par tous . (acteurs économiques )

                Pourquoi personne n’ose remettre en question cet indice ?............la trouille d’un débat politique explosif !..........Cela fait peur aux politiques qui n’y connaissent rien.

                Et de droite comme de gauche on détourne la tête .

                 


                • Akerios 21 juillet 2013 17:58

                  Bientôt cet indice dit « moyen » va finir par être négatif et justifier la baisse des salaires et retraites.

                  Oui mais ce sera l’indice calculé pour les revenus aisés qui auras baissé alors que celui des couches défavorisés aura lui largement augmenté 

                   

                  Etre par exemple propriétaire ou non de son habitation change tout au départ et les dépenses d’un foyer ne sont plus les mêmes !

                  L’indice de monsieur X n’est pas celui de monsieur Y.


                • unandeja 22 juillet 2013 13:28

                  et en jetant un oeil sur les échos, l’état va octroyer 5 milliards aux banques pour les aider à préter via la caisse des dépots et consignation...apparement ces 5 milliards proviendraient des livrets A......

                  en gros les 0.5% que le petit peuple ne verra pas passer....ira directement dans les poches bancaires...

                  et ça se dit socialiste.


                  • SEPH 22 juillet 2013 13:53

                    Ce gouvernement se couche devant les banques. Nous sommes gouvernés par des lâches et des pourris qui viennent de prêter 20 000 millions aux banques au tau ridicule de 1% .Si ce n’est pas un cadeau, alors c’est quoi !!

                    Les banques avec cet argent vont pouvoir de nouveau spéculer, mettre les profits dans les paradis fiscaux, puis se déclarer en faillite afin de ne pas rembourser les 20 milliards et de recevoir en bonus de l’argent du contribuable pour les renflouer
                    . C’est pas beau la vie de banquier !!!!!


                    • citizenzen 22 juillet 2013 17:47

                      Les caisses de l’Etat sont vides. Au lieu d’une mesure visible, ponction d’un % de notre épargne, on diminue le taux du livret A, sous couvert de l’application d’une règle ... qu’on applique à la baisse, mais qu’on n’a pas appliqué à la hausse il n’y a pas si longtemps. La réalité est que la France vit au-dessus de ses moyens, et que le gouvernement vit au-dessus de nos moyens. Chaque semaine, la France emprunte 8 milliards pour sauver les meubles. Une fois que les élections allemandes seront passées, Hollande, mauvais élève et gaspilleur de fonds publics, va se faire méchamment gronder par l’UE...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès