Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le malaise vagal de l’identité nationale

Le malaise vagal de l’identité nationale

Ce n’est pas par hasard si l’organe dominant ayant annoncé la couleur avec son célèbre slogan de campagne « karcheriser la racaille », s’est lié depuis avec la mouvance de Villiers ainsi que, dernier maillon boucle, les millions de chasseurs maitres du maquis. Cet amalgame de tout ce que la France compte d’armes est désormais dans le même camps et fait face à tous les démunis, pacifistes, travailleurs soutiens de famille, et gauchistes revendicateurs fermes, mais non violents.

Le pouvoir, bien en place, n’a donc plus besoin de ne mettre aucun gants pour taper sur les derniers défenseurs de nos acquis sociaux, et pour démonter toutes les manifestations de lycéens et jeunes forces vives en arguments dès qu’ils descendent dans la rue les mains nues, et pourtant, il chausse néanmoins ses gants de boxe dans chacune de ses interventions, même orales. La plupart de ses actions tend vers le démantèlement des solides valeurs sur lesquelles nous nous appuyons tous, et ce vide créé tend à rompre l’équilibre, essence même de la civilisation humaine. Cette méthode relève de la prédation de type animale et vise à réveiller nos instincts les plus profonds pour nous faire tous basculer dans l’extrémisme. C’est Milosevic qui a inspiré la méthode Sarkosy quand il a traversé le pont de Sarayevo et menacé clairement le camps d’en face, avec les conséquences que l’on a pu constater dans les mois qui ont suivis cet évènement lourd en préméditation. Notre pays est bien-sur plus long à réagir, mais le but des autorités est du même acabit : créer la division entre les français en levant des débats brulants et exciter les mécontents du système jusqu’à une éventuelle guerre civile interne.

C’est le même genre de débat qui vient d’avoir lieu en Suisse aujourd’hui, ce qui prouve que le phénomène est généralisé et que bien des peuples ont à faire face à la main invisible de la mondiabolisation.

Depuis peu, beaucoup de nos dominants font, un par un, leur malaise " vagal ", et ceci révèle bien de la tension nuisible qui règne en haut lieu, jusqu’au sommet de l’Etat.

C’est l’organe médical, livré au service de l’Etat pour lutter contre les opposants au système par Louis Pasteur, et désormais secondé par l’armée, qui veut venir à bout du petit peuple de mécréants, et cet ensemble de croquants maitres de nos institutions a les moyens économiques pour mettre en oeuvre la plus formidable campagne de dépopulation par le bas.

Comme le dit très bien la jeune rappeuse marseillaise Arkana, " ils ont le chiffre, nous avons le nombre ", nous engager dans le sujet de l’identité nationale est la meilleure façon de tirer sur la corde distendue de la discorde et risquer ainsi qu’elle ne casse, par notre faute. Le nombre que nous formons est le poids suffisant qui ne nécessite aucune force pour peser plus lourd que la petite bande d’excités au pouvoir, et même si nous ne sommes pas foncièrement unis, nous sommes bien ce noeud auto serrant. Laissons le pouvoir tirer oralement sur la ficelle, ceci renforce notre liaison commune, cette solidarité latente qui émerge instantanément en cas de coup dur dès qu’elle cassera, et ainsi se renverseront les tenants et aboutissants, jetés au sol dans leur " propre " élan.

Soyons mesurés dans nos échanges et ne rendons pas à nos gouvernants la monnaie de leur pièce de mauvais goût, car, en n’apportant pas de résonance à celui qui cherche à nous exciter, nous aurons peut-être la chance de le voir s’énerver² lui-même, voire rapidement s’auto-détruire.

Patience et longueur de temps font mieux que force ni que rage.

L’extrémisme, j’aime à le définir ainsi : à trop s’appuyer sur la rampe, on en lâche l’escalier, et au bout de celle-ci trône une puissante boule...Lisa SION.


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • Salsabil 30 novembre 2009 13:50

    Coucou,

    Ca pue, hein ? smiley

    Tu me trouveras bien un coin de grange avec de la paille si ça tourne mal !

    Bises.


    • PhilVite PhilVite 30 novembre 2009 23:43

      Tiens ? Ce ton me dis quelque chose...
      Ah oui ! le monde de Gulliver !


    • Salsabil 30 novembre 2009 23:58

      Hou ! my God ! Are you a liver ? smiley


    • Salsabil 1er décembre 2009 00:03

      Then, I could believe in You ! smiley


    • PhilVite PhilVite 1er décembre 2009 00:17

      Dans ce monde de petits hommes, les plumes qui chatouillent sont rares et chères...
      Qu’elles s’envolent, et le monde est dépeuplé !
      (là, je me demande si j’en fais pas un peu beaucoup ? non ?)


    • Salsabil 1er décembre 2009 00:21

      Not at all, my dear, it’s just so sweet and for sure, I’ll have some wonderful dreams tonight... smiley

      Ni-night ! smiley


    • PhilVite PhilVite 1er décembre 2009 00:45

      Dommage, je ne parle pas russe, sinon on aurait pu se croire dans un vieux James Bond !

      Bonne nuit à vous. Et faites de beaux rêves !


    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 2 décembre 2009 18:45

      Jeune Eve,

       cetelem enterre ma chère, mais un grosse botte ronde déroulée sur une feuille de plastique tendue entre quatre poteaux électriques plantés en pyramide avec un balcon de 4 X 4 au sommet, et par dessus un vieux chène.

      Et si ça pue et tourne mal, le balcon est couvert et se referme. Là dessous, qui veux-tu qui aille nous chercher sous notre meule ?

      J’espère qu’il n’y a pas de soucis pour toi. " C’est dur tu sais, j’y étais trois jours, en arrivant je m suis perdu, sur dix personnes à qui je me suis adressées pour demander mon chemin, y en avait neuf étrangéres, et pas un n’a pu me donner ni ma direction, ni la monnaie sur cinq francs...mais j’ai pas à me plaindre c’est moi qui avait la pièce et le seul Suisse m’a aimablement indiqué mon chemin. j’ai pris le 12 sur deux stations puis ai attendu le 16 jusqu’à la Douane. J’ai même fait les deux derniers kilomètres sous la presque-neige ( à 4° près ) pour rejoindre Annemasse.

      Alors y a plus dur encore que pour moi.

      Bzzzz....




    • Voris 30 novembre 2009 14:33

      Identité nationale ou repli identitaire ? En tout cas pour ce qui est du repli identitaire, ça marche avec Sarkozy qui avec son slogan « La France, tu l’aimes ou tu la quittes » a fait que les membres des communautés ont quitté la France mais en y restant ! Ce qui se traduit pas des communautés qui dans les banlieues se reconnaissent davantage dans les racines de leurs parents ou grands-parents que dans la France de Sarkozy. Ou dans leurs gangs ! En régions, c’est pareil : repli identitaire régional.



      • Lisa SION 2 Lisa SION 2 2 décembre 2009 18:59

        AVorix,

        " Ce qui se traduit pas des communautés qui dans les banlieues se reconnaissent davantage dans les racines de leurs parents ou grands-parents que dans la France de Sarkozy. Ou dans leurs gangs ! « Bonne nouvelle, j’ai vu ces tags lisibles sur les murs des entrepôts SNCF, et murs en béton, et qui veulent dire quelque chose en français. Et au bout du compte, t’en vois de tags en arabe... ?

        J’aurais dû intituler » de l’identité en péril ", mais il m’est venu plus tard de remplacer nationale par humaine, l’identité humaine, finalement n’est ce pax ça la solution ?


      • norbert gabriel norbert gabriel 30 novembre 2009 16:26

        c’est marrant cette histoire de minarets qu’on reprend en choeur, y compris en France. Voilà des années que nos centres villes parfois historiques, sont pollués par les Macdo et autres invasions de culture étrangère, et la « menace » d’un minaret met en péril l’identité nationale.
        Et ça fait des années que la casquette US a remplacé le « bairait français » de tradition, sans que ça émeuve les ligues conservatrices nationalistes. Diams qui arrive en scène avec une casquette islamique, en quoi c’est pire que le chapeau de madame de Fontenay ?
        Si l’identité nationale tient à un béret, un camembert et une baguette de pain, ça valait pas le coup de faire une révolution.
        mais si c’est une certaine idée des valeurs humaines, là, oui, ça vaut toujours le coup de rester vigilant sur ces valeurs.
        Et il me semble que nos élus sont plus portés aux valeurs boursières... mais je sens que je deviens mauvais esprit.


        • Lisa SION 2 Lisa SION 2 2 décembre 2009 19:16

          Nor-b-iel,

          « en péril l’identité nationale. , C’est bien ce que je dis au dessus,
           » mais si c’est une certaine idée des valeurs humaines ou boursières, " c’est qu’une question de spirituel tué par le matériel...

          Et pourquoi pas bientôt à tous les carrefours une tour Macdoret, ou Maquedoré ?

          Votre réaction est la raison pour laquelle j’écris des articles, retourner à nos origines comme le dis Vorix, dernière boucle avant rè-révolution.

          merci à vous.


        • norbert gabriel norbert gabriel 30 novembre 2009 16:29

          je précise qu’entre un voile qui laisse le visage à découvert et la burka, il y a un grand pas à ne pas franchir.
          Tiens un coursier qui porte un casque intégral, dans quelle religion on le classe ??


          • Lisa SION 2 Lisa SION 2 2 décembre 2009 19:21

            «  Tiens un coursier qui porte un casque intégral, dans quelle religion on le classe ?? » toujours les bonnes questions, et il fait comment avec sa burka sur son scooter à fond si elle prend le vent ?

            C’est un consul mérite.


          • ddacoudre ddacoudre 30 novembre 2009 19:13

            bonjour lisa

            j’ai pulsé ce bon article, avec un nouveau mot la « modiabolisation », en quel que sorte n’est ce pas déjà écrit dans l’apocalypse par jean. les nations ne formeront qu’un avant de s’effondrer.
             il ne parlait pas de nous, mais il faut y comprendre que nous avons les mêmes comportements que nos ancêtres.

            je ne sais pas si le désir de vivre des plus humbles sera assez puissant pour renverser ce totalitarisme qui se renforce sur lui même avec l’appui les moyens de communication qui développent la sous culture comme facteur de l’ignorance, un des piliers de la domination tyrannique.

            cordialement.


            • Lisa SION 2 Lisa SION 2 2 décembre 2009 19:33

              Boànsoir, DD,

              « je ne sais pas si le désir de vivre des plus humbles » les humbles ne se posent même pas la question puisqu’il ne méritent pas d’identité.

              « les nations ne formeront qu’un avant de s’effondrer  » . Impossible, notre monde restera un bi-monde avec deux choix possible, et la démocratie se séparera entre les connectés dès que juste la moitié y sera raccordée.

              Cordialement.


            • PhilVite PhilVite 1er décembre 2009 01:08

              « Patience et longueur de temps font mieux que force ni que rage. »

              Ce vieux La Fontaine était sans doute un sage, mais notre patience s’use et nous n’avons pas forcément tellement de temps devant nous...et notre rage qui commence à déborder...
              De là à user de la force, ce serait suicidaire.
              Alors quoi ? compter sur la seule pesanteur pour leur serrer le cou ?
              Sachant que P = m.g , nous ne pouvons guère que jouer sur m.
              La question est donc finalement  : comment faire croître rapidement cette masse des mécontents .
              Comment ???


              • Lisa SION 2 Lisa SION 2 2 décembre 2009 19:48

                Poids = masse / gravité ( P = m.g ),

                « comment faire croître rapidement cette masse des mécontents  » Le poids, c’est dû à l’apesanteur qui est fixe, la gravité c’est la peur qui en augmentant fait diminuer la masse par vaccination par exemple...Mais Gulliver est là, et sans Philvite... 

                «  nous n’avons pas forcément tellement de temps devant nous » 2012, après la peur s’en retournera chez ceux qui l’ont importée.

                Merci à toit et à tous.L.S.


                • Salsabil 2 décembre 2009 19:58

                  Ho ! smiley Voyou !!!

                  Tu joues les marieuses maintenant ??? smiley

                  J’te mail bientôt ! smiley Bizz

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès