Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le mariage pour tous : le progrès contre la réaction !

Le mariage pour tous : le progrès contre la réaction !

J'ai toujours considéré que la question sociale devait être la priorité des priorités et qu'aujourd'hui comme hier il fallait se mobilise contre l'exclusion , contre la misère et pour que chacun et chacune puisse disposer d'un toit et d'un revenu lui permettant de vivre.

Pour moi, la loi en préparation pour le mariage pour tous est comme celles de 1967 , de 1974 des textes qui ne sont que les traductions de l'évolution de la société pour faire vivre l'égalité des droits.

C'est de la responsabilité de la représentation nationale de voter une telle loi conforme aux promesses du candidat Hollande, devenu président de la République et de l'aspiration de centaines de milliers de couples.

La droite a décidé de se refaire une santé en agitant le chiffon rouge et en participant aux manifestations organisées par les associations cultuelles et la hiérarchie catholique secondée par quelques islamistes

Il est utile et nécessaire de rappeler à ces quelques progressistes qui joignent leurs pieds à ceux qui défilent contre le mariage pour tous la nature même du combat des nouveaux croisés de la défense de la famille traditionnelle :

"Aujourd'hui une nouvelle loi pour l'égalité des droits nous est proposée par les Ministres Taubira-Bertinotti. Les laïques sont partie prenante de ce combat dans la continuité historique qui est la leur ! Le 20 septembre 1792, les députés de l'Assemblée Nationale laïcisent l'état civil, font du mariage un contrat civil qui peut être rompu à la demande de l'un des deux époux par consentement mutuel. La Déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen est passée par là : le bonheur de l'individu, l'idéal de liberté et d'égalité fracture jusqu'à nos jours (mariage des personnes de même sexe compris) la société française et l'échiquier politique depuis plus de deux siècles !

Les conservateurs souvent catholiques voient dans la famille la brique de base de la société ; ils revendiquent souvent une famille autoritaire, hiérarchisée, école du sacrifice et de la morale. Les grandes lois d'émancipation à la fin du XIXe siècle y compris dans le champ de la famille se sont faites contre eux après des batailles parlementaires acharnées : loi en faveur des droits du conjoint survivant (1891) ; libre disposition du salaire de la femme mariée (1907-1913) ; bataille à nouveau pour le divorce (1881-1911) qui est indissociable de la mise en place de la République et de la laïcisation de l'État et la loi sur la protection de l'enfance et la déchéance paternelle (1889) déchaîne les passions et les anathèmes.


On retrouve aujourd'hui au mot près chez ces croisés les mêmes arguments contre le mariage des personnes de même sexe ! Les mêmes qui avaient violemment combattu le PACS il y a 13 ans ; les mêmes qui ont combattu l'égalité homme-femme, combattu la loi Neuwirth (1867), la loi Weil (1974) mais aussi toutes les lois visant à maîtriser la contraception ou tout simplement à informer ..."

Cet appel à une réunion publique organisée à Tarbes le mercredi 5 décembre 2012 par la Fédération départementale de la Libre Pensée et le CNAFAL déconstruit le discours de ceux qui veulent masquer le caractère réactionnaire de leur combat.

Jean-François Chalot
 


Moyenne des avis sur cet article :  2.79/5   (67 votes)




Réagissez à l'article

69 réactions à cet article    


  • Rounga Roungalashinga 4 décembre 2012 09:05

    J’ai toujours considéré que la question sociale devait être la priorité des priorités et qu’aujourd’hui comme hier il fallait se mobilise contre l’exclusion , contre la misère et pour que chacun et chacune puisse disposer d’un toit et d’un revenu lui permettant de vivre.

    Pouvez-vous nous expliquer le rapport entre ce que vous dites là et le « mariage pour tous ».


    • Fergus Fergus 4 décembre 2012 09:53

      Bonjour à tous.

      Je partage l’interrogation de Roungalashinga.

      Qui plus est, je trouve bien péremptoire, et quelque peu caricatural à l’ancienne, le titre de cet article.

      Car de quoi parle-t-on ? Du mariage homosexuel. Qu’il y ait volonté d’aligner les droits, cela me semble effectivement un progrès. Je suis moins sûr en revanche qu’assimiler le mariage traditionnel et l’union de deux personnes de même sexe soit une avancée urgente. c’est pourquoi, à titre personnel, j’aurais préféré une solution à l’allemande, autrement dit l’alignement des droits du Pacs sur ceux du mariage. Cela aurait permis de faire passer le texte sans douleur, les références au père et à la mère restant inchangées dans l’acte de mariage. Quitte, dans quelques années à fusionner le mariage et le pacs modernisé lorsque les esprits auront évolué. Pourquoi chercher un affrontement inutile en heurtant les convictions des personnes hostiles dont le nombre est appelé à diminuer ?


    • Aldous Aldous 4 décembre 2012 10:05

      la misère sexuelle ?


    • louphi 4 décembre 2012 14:44

      Chalot

      « Le mariage pour tous : le progrès contre la réaction. J’ai toujours considéré que la question sociale devait être la priorité des priorités... »

      Pour Chalot comme pour tout militantisme homosexuel, le « mariage pour tous », le « mariage » homosexuel, est une question sociale. Cette prémisse du militantisme homosexuel est déjà fausse. C’est une escroquerie, un hold-up éthique. Le « mariage » homosexuel n’est pas fondamentalement une question sociale. Le « mariage » homosexuel est fondamentalement une question de société, une question de la genèse de la société, une question sociétale, et non une question sociale. De cette confusion paradigmatique découle l’inconsistance et la dépravation mentale et morale de la cause que poursuit l’homosexualité militante.

      « La droite a décidé de se refaire une santé en agitant le chiffon rouge et en participant aux manifestations organisées par les associations cultuelles et la hiérarchie catholique secondée par quelques islamistes. Il est utile et nécessaire de rappeler à ces quelques progressistes qui joignent leurs pieds à ceux qui défilent contre le mariage ».

      Pour Chalot comme pour tout militantisme homosexuel, le « mariage homosexuel » est une question de « progrès », qu’il estime « social », qui serait le monopole de la gauche qu’il estime « progressiste ». Mais, c’est faire l’impasse sur la désuétude des notions de « gauche » et de « droite » sur la question de l’engendrement (genèse) de la société. La société est une réalité qui transcende la droite et la gauche. Au dessus de la droite et au dessus de la gauche, il y a la société des hommes. Avant la droite et la gauche, il y avait la société. Après la droite et la gauche, il y aura probablement la société. Donc, on peut être de droite et défendre la société, tout comme on peut être de gauche et défendre la société. Et c’est déjà un glissement notable vers le « progrès » de la part du militantisme homosexuel que de commencer à reconnaître comme Chalot qu’il ya « quelques progressistes qui joignent leurs pieds à ceux qui défilent contre le mariage pour tous ».

      « Les laïques sont partie prenante de ce combat dans la continuité historique qui est la leur ! Le 20 septembre 1792, les députés de l’Assemblée Nationale laïcisent l’état civil, font du mariage un contrat civil qui peut être rompu à la demande de l’un des deux époux par consentement mutuel ».

      Sauf que le mouvement homosexuel n’a rien à voir avec la laïcité. C’est par supercherie que le militantisme homosexuel s’abrite derrière la laïcité. Bientôt, si cette loi scélérate passe, aux coins de rue, dans les quartiers, les villages et les villes, on ne tardera pas à voir surgir les temples de célébration du « mariage pour tous », à la gloire des divinités gréco-latines, avec les pratiquants, les croyants et leurs Ayatollahs, Rabbins et Gourous, comme aujourd’hui les synagogues, les temples, les mosquées et tout l’arsenal de leur prosélytisme. Chalot et Giuseppe Di Bella seront probablement parmi ces gourous. Ils le sont déjà sur Agoravox. Du reste, toutes ces structures sont déjà en place dans les arrière-cours grouillantes des lobbys homo-judéo-maçonniques, promoteurs et têtes de gondole du mouvement homosexuel, participant à l’instauration du Nouvel Ordre Mondial (N.O.M) judéo maçonnique (1). La laïcité du mouvement homosexuel, c’est de la poudre aux yeux, du pipeau !

      « Les conservateurs souvent catholiques voient dans la famille la brique de base de la société ».

      Si être « conservateur » çà consiste à voir dans la famille « la brique de la société », alors c’est tout l’honneur des conservateurs, car, Chalot est incapable d’opposer à ces conservateurs qu’il imagine, une « brique de la société » autre que la famille, marque de fabrique exclusive et modèle déposé de l’hétérosexualité. Chalot démontre par là le caractère profondément anti-société du militantisme homosexuel. Le mouvement homosexuel et ses revendications tant du mariage lui-même que de ses affluents et confluents, est un mouvement foncièrement anti-société, anti-sociétal. Ce mouvement rétro à la nostalgie du communautarisme phallocrate gréco-latin d’il y a plus de 2000 ans, qui se propose d’institutionnaliser l’apartheid sexuel, les femmes d’un côté, les hommes de l’autre, eh bien, ce mouvement obscurantiste ultra-réactionnaire doit être vigoureusement combattu.

      (1) http://www.illuminati666.com/la-vie/cambaceres-la-franc-maconnerie-et-l-homosexualite-t165.html

      (1) http://litinerantcitoyen.wordpress.com/2012/07/01/le-mariage-gay-est-une-offensive-judeo-maconnique/


    • Mmarvinbear Mmarvinbear 5 décembre 2012 12:51

      « Cela aurait permis de faire passer le texte sans douleur, les références au père et à la mère restant inchangées dans l’acte de mariage. Quitte, dans quelques années à fusionner le mariage et le pacs modernisé lorsque les esprits auront évolué. »


      Les esprits ont déjà évolués. Seuls les vieux cons qui n’ont rien compris et les religieux qui n’ont jamais admis que leur pouvoir sur lé société était réduit à néant sont contre.

    • Yves Dornet 4 décembre 2012 09:25

      oui au mariage pour tous, à l’adoption, à l’euthanasie, à la dépénalisation du cannabis, aux salles de shoots, à l’ivg, aux maisons closes...non à la peine de mort et que l’on me foute tous les religieux à barbe ou sans dans leurs églises respectives et que ceux qui les aiment les suivent.


      • JL JL 4 décembre 2012 09:30

        "La droite a décidé de se refaire une santé en agitant le chiffon rouge et en participant aux manifestations organisées par les associations cultuelles et la hiérarchie catholique secondée par quelques islamistes" (Chalot)

        Oui, on sait ! ça c’est du storytelling, et qui n’est même pas de gauche ! C’est du libéralisme pur et dur. Mais ce faux clivage annoncé c’est de la duplicité.

        Pourquoi la droite serait-elle opposée et pas la gauche ? Ce n’est pas le peuple de droite qui est contre et le peuple de gauche qui est pour : ce sont les dirigeants du PS qui ont fait de cette réforme un enjeu électoral. Nuance.

        Les promesses n’engagent que ceux qui y croient. Les autres (que ceux qui y ont cru) n’ont rien à céder.


        • LE CHAT LE CHAT 4 décembre 2012 09:50

          Si il y avait une réforme courageuse à faire sur un problème de société , c’est sur le droit à l’euthanasie , qui serait largement approuvé par referendum .

          Le mariage gay n’est demandé que pour une minorité d’une minorité , ça ne sert qu’à noyer le poisson et n’a pas plus d’interêt que de vouloir instaurer un jour férié pour la naissance de Guru Nanak pour faire plaisir aux 30000 sikhs de France


          • Fergus Fergus 4 décembre 2012 09:59

            Bonjoiur, Le Chat.

            Entièrement d’accord sur cette formule réaliste : « le mariage gay n’est demandé que par une minorité d’une minorité ». Par eux mais aussi, et surtout, par des politiques en recherche d’une modernité de gauche qui ne présente aucun caractère d’urgence et choque inutilement nombre de nos concitoyens.

            Oui à l’alignement des droits du pacs sur le mariage, non à la réforme du mariage. Du moins, pas encore...


          • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 4 décembre 2012 11:12

            « le mariage gay n’est demandé que par une minorité d’une minorité »

            En 1848 seule une minorité de députés ont demandé l’abolition de l’esclavage. Et en plus ils étaient menés par d’odieux gauchistes comme Victor Schoelcher ou Victor Hugo. Cette histoire a fait beaucoup de mal au commerce transatlantique.

            Sinon vous pouvez vous joindre à Copé et Boutin le 13 janvier pour manifester avec le GUD et les talibans de Civitas.


          • TOHT 4 décembre 2012 09:58

            Je n’arrive pas à comprendre ce leitmotiv argumentaire des militants pro-mariage homo !!!
            systématiquement une attaque en dénigrement, les opposants seraient pour eux des ignares, incapables de raison, obscurantistes, voir atteint d’une maladie mentale.

            Il serait sage de bien vouloir respecter, entendre la position pourtant assez simple et de bon sens commun : nous souhaitons vivre en paix !!! et nous constatons que lorsque vous posez la simple question du pourquoi la réponse « c’est pas pour moi mais pour les autres », mais quel autres, mais ami homo (je deteste devoir les définir sous cet aspect, ils sont plus que de simple « orienté ») me disent qu’ils sont dans l’incompréhension devant cette proposition, alors pour qui l’égo du gouvernement actuel ???


            • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 4 décembre 2012 11:06

              « ...les opposants seraient pour eux des ignares, incapables de raison, obscurantistes, voir atteint d’une maladie mentale. »

              C’est curieux, chez les conservateurs, ce besoin de toujours parler des gays et des lesbiennes.

              Je me demande pourquoi des gens, souvent âgés il est vrai, deviennent subitement hystérique face à ce projet de « mariage pour tous ». Ils ne sont pas concernés que je sache. Personnellement je m’en fous de ce débat. Je reste neutre, sauf quand nos talibans cathos s’amusent à insulter gratuitement des gens du seul fait de leurs préférences sexuelles.

              C’est louche tout ça, il y a du refoulement dans l’air.


            • reivax 4 décembre 2012 12:06

              Si nous tous concernés car ce projet de loi transforme le mariage qui perd tout son sens.


            • TOHT 4 décembre 2012 13:03

              Agé, ???? 36 ans !!!, encore une fois céssé l’argument en maladie mentale, dès que l’on ne peut decronstruire un raisonnement on met en doute la raison, c’est du Totalitarisme à la lettre.


            • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 5 décembre 2012 02:56

              @ Thot.

              Je ne comprends rien. Parle-nous français, s’il te plait.
              Sujet, verbe, complément, ponctuation.


            • King Al Batar King Al Batar 4 décembre 2012 10:45

              Je trouve le titre de votre article légèrement faussé.
              Il ne s’agit pas d’un progrès contre réaction.
              Mais plutot d’un positivisme lié au progrès, et d’une interrogation sur la portée de ce progrès.
              Tout progressisme n’est pas bon à prendre, et ce n’est pas parce qu’on nous présente les solutions nouvelles qu’elles sont les bonnes. De la même manière, ce nest pas parce qu’on refuse d’accepter ce qu’on nous présente comme un progrès que l’on est réactionnaire...

              J’aimerais, si c’est possible, que l’auteur nous explique en quoi le mariage des homosexuels serait un progrès... ?
              J’ai bien peur que la réponse soit : « et bien puisque ce sont des gens qui s’aiment mutuellement, pourquoi leur interdire de se marrier, c’est une question d’égalité »...

              Dans ce cas là, si trois personnes s’aiment mutuellement et de manière totalement consentante, pourquoi serait il interdit d’epouser deux femmes ou deux hommes, toujours au nom de cette meme égalité... ?
              Je vous rappelle que l’égalité peut être invoqué dans ce cas aussi.
              Quelles sont les valeurs morales qui définissent que deux personnes de même sexes ne peuvent pas se marrier, et celle qui disent que plusieurs personnes ne peuvent pas se marrier ensemble ???
              Considèrez vous que la loi interdisant la polygamie, datant d 1995 je crois, fut un progressisme, parce que si c’est le cas vous êtes complétement contradictoire.

              Enfin, moi le mariage pour tous, j’m’en fous un peu a vrai, mais je ne vois pas pourquoi on ne l’étant pas à plusieurs... (ce qui pourrait eventuellement m’aranger lol).
              Maintenant, si on part sur cette branche là, ben c’est peut etre finalement le mariage tout entier que nous sommes en tran de détruire, et la finalement, je ne vois plus du tout de progrès...

              Essayez de penser que tout progrès n’est pas positif, que le êtres humains ne sont pas comme la science, on n’a pas de tube a essai ni d’expérience, et que les modifications qui touchent un peuple dans ses modes de vie doivent être murement reflechie avant d’être considéré comme positives...


              • Romain Desbois 4 décembre 2012 14:27

                si vous ne voyez pas roi des kings où est le progrès , ceux qui vont en bénéficier de ce droit eux le savent mieux que quiconque .

                Et c’est ce qui compte.

                Le reste, les autres .......


              • Old Dirty Bastard Old Dirty Bastard 4 décembre 2012 14:36

                @ Romain : 

                C ’est pas un argument ca .. quelques uns sont content .. tant mieux ! mais en quoi est c’ un progrès pour notre société ? 

              • King Al Batar King Al Batar 4 décembre 2012 15:29

                Ben dis dont entre le Sal vieux batar et le roi des batar, notre ami Romain risque vite d’être excedé.

                Comme je le dis un peu plus haut Romain, le problème c’est que votre argument égalitaire ne concerne pas que vous. Si au nom de l’égalité et de la loi, toutes les personnes adultes qui s’aiment mutuellement et consentent à se marrier, peuvent le faire. Pourquoi se fixer les limites de l’homosexualité... Et pourquoi pas un mariage entre 3 personnes, et pourquoi pas un mariage entre un frère et une soeur ????

                Si on laisse les homos se marrier au nom de l’amour, alors d’autres demanderont des jurisprudence que la justice ne pourra clairement pas leur refuser. Et ce sera la fin du mariage tout court... Ceci n’est pas un progrès, je vous le confirme.
                Que pour une infime partie de la population, je ne sais meme pas combien, admettons 2%, soit 1 million 200, ont décide de modifier un type de contrat, et provoque sa destruction, pour le reste des hétéros...

                Non, vraiment, un régime spécifique, proposant exactement les mêmes avantages, mais une autre dénomination me parait bien plus convenable. C’est une manière de couper la poire en deux. Vous avez les droits qui sont les mêmes que les notres(bien que la société ne vous doive rien de plus qu’elle n’en doit à moi, ou a n’importe quel autre citoyen), et nous nous conservons nos traditions. Ainsi tout le monde serait content... A moins que vous ne soyez spécialement gourmand.


              • Romain Desbois 4 décembre 2012 17:48

                mais j’ai moultes fois répondu à cet argument !!!

                1 ) on se fout que les gens s’aiment ou pas, on ne demande pas aux mariés si ils s’aiment pour pouvoir les marier. La seule condition est leur consentement mutuel !!!

                2) j’ai toujours dit que je n’étais pas opposé aux autres formes de mariage même avec des animaux.Pour moi le seul critère est LE CONSENTEMENT MUTUEL !!!!

                Mais ce n’est pas le combat des homosexuels, donc si vous voulez la polygamie, la polyandrie, les mariages incestueux et les mariages zoophiles, militez pour, ce n’est pas mon combat.


              • Dolores 4 décembre 2012 20:22

                Le seul vrai progrès social ne serait-il pas de prendre des dispositions pour faire disparaître la misère et que chacun mange à sa faim et dispose d’un toit ?

                C’est, à mon avis autrement plus urgent que de s’enflammer pour le mariage gay.

                Si on y réfléchi plus de 2 seconde, on est amené à conclure qu’un couple homosexuel ne sera jamais l’égal d’un couple hétéro. Depuis des millénaires, les sociétés sont basées sur la famille hétéro pour la simple et bonne raison que seuls un homme et une femme peuvent se reproduire et perpétuer l’espèce.

                Néanmoins, il ne s’agit pas de stigmatiser les gays : améliorer le PACS ne devrait pas poser de problèmes.
                Ce qu’ils semblent regretter le plus, c’est l’absence de cérémonie qui leur permette d’inviter parents et amis pour faire ensuite la fête. Inventons en une. C’est du symbolisme dont certains ont besoin et non d’un mariage calqué sur celui de la majorité de la population qui ferait perdre tout sens à celui-ci.

                Hommes et femmes sont sensés être égaux, ce qui ne signifie pas qu’ils sont semblables.
                Pourquoi vouloir rendre semblable le mariage homo et le mariage hétéro ?


              • Mmarvinbear Mmarvinbear 5 décembre 2012 13:02

                « Le seul vrai progrès social ne serait-il pas de prendre des dispositions pour faire disparaître la misère et que chacun mange à sa faim et dispose d’un toit ? »


                Si on compte tout de façon large, on a environ 450 000 sdf en France. Cela inclus toutes les catégories, du clodo classique au mal-logé.

                Il y a environ 33 millions d’habitations en France. 

                Si même un foyer sur 10 réserve une pièce pour loger un sdf, on a largement de quoi faire. Surtout que pour beaucoup d’entre eux, ce manque de toit est provisoire, beaucoup de travailleurs étant incapable de suivre les loyers de la ville ou ils travaillent.

                Ma question est simple. Etes-vous de ceux la ?

                Et si non, pourquoi ?

                C’est facile de critiquer l’ Etat sur son manque de moyens et de volonté.

                Mais avez-vous vraiment besoin de garder cette pièce remplie de cartons et de vous en servir comme entrepôt familial ?



              • Romain Desbois 5 décembre 2012 13:17

                Seule une minorité de SDf demande à ce qu’on les aide alors si on suit le raisonnement des faux culs homophobes , il ne faut pas s’en occuper non plus.

                Je ne connais aucun enfant qui ait porté plainte pour viol et très peu se plaignent de cela , ne nous en occupons pas non plus, du moment qu’ils ont à manger n’est-ce pas.

                Bandes de faux-culs et d’hypocrites homophobes !!!! smiley


              • Cocasse Cocasse 4 décembre 2012 10:49

                Le mariage homo est un nouvel obscurantisme, une régression vers un stade infantile de non différenciation, et part d’une volonté égoïste, dans un but de destruction de la tradition aussi bien que de l’ordre naturel.


                Une revalorisation du pacs pourrait parfaitement faire l’affaire, mais l’objectif n’est pas là, l’objectif est de conspuer et de singer le couple, c’est de la tricherie devant la vie.

                Ajoute à cela, que des gamins orphelins déjà suffisamment perturbés et en manque de repères, ont besoin de la stabilité d’un couple.



                • Romain Desbois 4 décembre 2012 14:23

                  Qu’est ce que tu es cocasse smiley


                • lsga lsga 4 décembre 2012 17:57

                  l’ordre naturel ? 


                  lol

                  T’es au courant que la majorité des espèces animales pratique l’homosexualité. 


                  Je te conseille cette lecture :

                  Tant qu’à l’inceste... Tu es bien un promoteur de la consanguinité française, non ?
                  Ton objectif c’est bien que les français continuent à se reproduire uniquement entre cousins cousines dans les millénaires à venir sans jamais se croiser avec un goutte de sang arabe ?

                  (dommage, c’es déjà fait smiley )


                • lsga lsga 5 décembre 2012 14:43

                  - 6 et aucun contradicteur ?


                  aller, qui à le courage d’essayer de démontrer que les animaux ne pratiquent pas l’homosexualité ?

                  ah..oui.. personne... normal... on ne peut pas nier la réalité. 

                • Aldous Aldous 4 décembre 2012 10:50

                  Le progrès contre la réaction ! c’est beau comme du Jaurès...


                  Enfin ça le serait si le PS ne s’était pas vendu corps et âme au libéralisme mondialiste.

                  Alors agiter les vieux clivages surannés pour dissimuler l’aliénation des politicards au programme élitiste mondialiste, ça ne trompe plus grand monde.

                  Le progrès, c’est de se déclarer l’ennemi de la finance lors des élections et de signer l’abdication budgétaire du pays aussitôt élu.

                  Le PS et l’UMP appliquent tous les deux la même feuille de route conçue en petits conclaves par les gens qui les ont achetés.

                  Les conservateurs nous font passer les reformes déstructurant le droit du travail, la régulation des marchés financiers, la privatisation des services de l’état.

                  La gauche après avoir détruit les frontières et aux valeurs morales s’attaque a la racine de la structure sociale, la famille.

                  On nous agite la réaction pour nous faire croire que la famille c’est un truc de catho intégriste. 

                  En réalité la famille est la fondation du pouvoir des gens sur la société. Le pouvoir de reproduction et d’éducation est intrinsèquement démocratique car il est porté par la reproduction sexuée.

                  Le coin que les élites veulent enfoncer entre la reproduction sexuée et la famille est le passage obligé pour la privatisation de la reproduction humaine.

                  Les homos sont les meilleurs idiots utiles de ce plan a long terme car ils sont inféconds.

                  Et quand on manque d’idiots utiles on embuche des putes :


                  Ils justifieront donc le développement de services privés de fécondation et de gestation. 

                  Quand cette industrie de la reproduction sera mise en place, les crises environnementales seront mises en avant pour justifier un contrôle strict des naissances.

                  Ce n’est pas pour rien qu’on nous bombarde avec des théories néo malthusiennes dans les médias.

                  Les mesures qui ’’s’imposeront’’ on les connait : la Chine les a déjà expérimentées. Restriction coercitive du droit à le reproduction. Peu a peu, la famille traditionnelle sera marginalisée.

                  Pour ceux qui croient encore au clivage conservateus/progressistes je vous invite a regarder ce qui se passe à Athènes.

                  Les conservateurs (ND) et le parti socialiste (PASOK) gouvernent ensemblent, ou plutôt maintiennent ensemble le pays sous le gpuvernorat de la troïka.

                  Plus personbe là bas ne parle de progrès ni de reaction. Les ennemis mediatiques d’hier se serrent sans vergogne les coudes pour imposer les reformes mondialiste au pays.

                  Et Papandreou, l’ex-premier ministre « socialiste » qui a vendu son pays pour renflouer les banquiers à été réélu à la tête de l’Internationale Socialiste, avec les votes de nos chers socialistes français.

                  Pour bons et loyaux services.

                  Et vive Jaures (comme disait Sarko) !


                   


                  • Cocasse Cocasse 4 décembre 2012 11:52

                    Et à la limite, la façon dont la chine a géré cela est plus « humaine ». Pas de destruction de la famille, des valeurs familiales. On annonce clairement la couleur. Et puis les gens constatent d’eux-même leur propre surpopulation.


                  • Aldous Aldous 4 décembre 2012 13:32

                    U’a pas que cela qui est plus frac chez les chinois.


                    Eux au moins ont une politique industrielle une politique monétaire et une politique d’investissement internationale d’état.

                    ils possèdent désormais le port du Pirée, cheval de Troie de l’Europe, bien en face du canal de Suez. Le point d’entrée idéal pour envahir l’espace Shengen de produits chinois sans aucun contrôle.

                    Car, vous savez quoi ? L’état grec ne contrôle plus rien au Pirée. Les Chinois y font la pluie et le bey temps.

                    Alors les rigolos qui prônent un protectionnisme européen me font doucement rire.

                    Le vit chinois est déjà bien planté dans les fesses de dame Europe.


                  • King Al Batar King Al Batar 4 décembre 2012 15:31

                    Et un point Godwin un !

                    Qui dit mieux ?????


                  • Aldous Aldous 4 décembre 2012 17:16

                    Ha, v’là Romain le grand démocrate qui réduit le débat à des anathèmes et des insultes.


                    Et pas n’importe quel anathème... Hitler. l’Anathème avec un grand A.

                    Bon ben Romain, j’espère qu’à défaut de t’avoir permis d’articuler un début de réflexion, ça t’a permis de te défouler...

                    Sinon... coté intelect, toujours rien ?

                  • Aldous Aldous 4 décembre 2012 17:31

                    Non Julius, j’oublie pas Goldman Sachs...


                    C’est une tournante.

                  • Romain Desbois 4 décembre 2012 17:42

                    Point godwin , j’en use et j’en abuse car il a été mis en place par ceux qui ne veulent pas qu’on leur rappelle ce que leurs idées ont donné au passé.

                    Et encore une fois j’essaie toujours de m’abaisser au niveau de mes interlocuteurs. Je sais c’est dur mais c’est par humilité que je le fais.Par respect pour mes interlocuteurs. smiley


                  • Romain Desbois 5 décembre 2012 00:58

                    julius

                    Si vous le dites smiley


                  • Aldous Aldous 5 décembre 2012 10:06

                    Preferer l’insulte au débat, c’est ça le fascisme.


                  • Romain Desbois 5 décembre 2012 13:21

                    Aldous Hitler le troll se plaindre de ne pas débattre ! smiley

                    Arrête de prendre pour des cons ceux qui te lisent depuis longtemps.

                    Au fait tes autres pseudos c’est quoi ? Parceque tu devrais le dire maintenant avant que bientôt ils soient révélés à la face d’Avox.

                    Ca vient , ca vient ....


                  • oncle archibald 4 décembre 2012 11:51

                    Le projet de loi est contesté bien au de la du cercle restreint des diverses églises comme voudrait nous le faire avaler Monsieur CHALOT. Il est contesté parce qu’il est mal étudié pour ne pas dire bâclé. 

                    Parler de « mariage pour tous » est une première hypocrisie alors que le projet ne concerne donc strictement que les personnes homosexuelles pour lesquelles il y a eu en 1998 ou 1999 une loi instituant le PACS. Si cette loi doit être aménagée pour que les droits des personnes homosexuelles ou non d’ailleurs, vivant en couple stable et « pacsées » soient exactement les mêmes que celles des personnes vivant en couple stable et mariées, faisons le. Si les personnes passées trouvent que la signature de ce contrat doit se faire en mairie et non pas dans le bureau du juge, pourquoi pas. Mais tenons nous en à cela et laissons le mariage et la possibilité d’adopter à ceux qui ont une famille normalement constituée d’un homme et d’une femme. 

                    Il me parait totalement aberrant de permettre à des homosexuels d’adopter des enfants, déjà pénalisés très lourdement par les aléas de la vie puisqu’ils sont « adoptables » et donc « hors normes », et que l’on voudrait pénaliser une deuxième fois en leur inventant une famille d’adoption elle aussi « hors normes ». Les homosexuels qui ont beaucoup revendiqué leur « droit à la différence », qui a été reconnu et c’est très bien ainsi, doivent aussi assumer cette différence : leur couple est infécond. Et un tas d’abrutis ou de malintentionnés voudraient nous enfumer l’esprit en brandissant l’égalité ... C’est une égalité de droits, pas une égalité tout court, qui d’ailleurs n’existe jamais. Nous sommes tous différents et c’est très bien comme ça ... 

                    • Romain Desbois 4 décembre 2012 14:44

                      Le projet « est contesté parce qu’il est mal étudié pour ne pas dire bâclé. »

                      Ha bon ? vous le connaissez le projet où bien vous vous laissez bercé par les pieux mensonges des vierges effarouchées des presbytes ?

                      Car le projet n’a même pas été soumis au parlement !!!!

                      Les croyants seraient ils tous de mauvaise foi ?


                    • oncle archibald 4 décembre 2012 15:07

                      La ou l’on peut dire à coup sur que le projet est mal étudié c’est qu’il revendique à cors et à cris égalité égalité mais qu’il ne prévoit pourtant pas l’égalité entre les couples de femmes et les couples d’hommes. Les unes pourront toujours facilement aller se faire injecter un peu de sperme en belgique ou ailleurs maist les autres ne pourront louer le ventre d’une « porteuse » dans les même conditions puisque cela est interdit partout ou presque .. Donc il s’agit bien d’un projet « poudre aux yeux » qui a permis à tonton François d’engranger quelques voix et d’avoir l’air d’être un « progressiste » ... 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès