Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le mauvais procès fait aux chômeurs

Le mauvais procès fait aux chômeurs

Bien sûr, les droits viennent avec des devoirs, y compris pour les chômeurs. Il peut y avoir des abus et il est légitime que l'Etat lutte contre cela. Mais outre le fait que l’immense majorité des chômeurs n’ont rien à se reprocher, la déclaration du ministre du Travail est aussi suspecte que révélatrice.

Un choix tactique et stratégique
 
L'offensive du gouvernement contre les chômeurs poursuit deux objectifs. Alors que le nombre de chômeurs de cesse de monter depuis l'arrivée de François Hollande au pouvoir, malgré quelques mesurettes destinées à limiter l'hémorragie, le ministre pensait sans doute qu’il était utile de sous-entendre qu'une partie des chômeurs serait des feignants profitant du système. Ce faisant, François Rebsamen a repris tous les poncifs néolibéraux, notamment sur les emplois non pourvus, alors même qu'un travail sérieux démontre que le taux d’emplois vacants est faible en France. Mais pour une majorité incapable de faire baisser le chômage, cela peut créer un nuage de fumée pour camoufler les vrais problèmes.
 
En outre, ces déclarations ont un second intérêt, à savoir d'aller dans le sens du discours eurolibéral assumé tenu par le président depuis d'année. En effet, voici une déclaration qui aurait sans doute été applaudie lors des universités de rentrée du Medef ! Elle est cohérente avec le positionnement politique actuel de l'équipe au pouvoir qui donne ainsi des gages aux plus libéraux. Et, comme le dit Krugman dans son dernier livre, ils cherchent à faire porter aux chômeurs la responsabilité de leur situation alors que l'immense majorité d'entre eux cherchent durement du travail, comme il le rapportait en évoquant le million de candidatures reçues par Mac Donald's aux Etats-Unis en 2011 pour 50 000 postes proposés.
 
Un mauvais air du temps

Malheureusement, ce type de discours, même s’il est profondément malhonnête, n’est pas incohérent avec un certain air du temps qui s’installe. On pourrait même voir un parallèle avec le déluge de condamnations contre les banques. Dans les deux cas, on met en accusation des comportements individuels au lieu de s’attaquer aux problèmes de fond, que ce soit la régulation de la finance ou la politique économique, qui devrait promouvoir l’emploi. Le débat est détourné des questions collectives et politiques à des questions de comportements individuels, passant au passage, de manière subliminale, le message que les individualités ont peut-être plus d’importance que notre destin collectif. Pas étonnant que dans une telle époque, la politique soit vue par le trou de la serrure, avec le livre de Valérie Trierweiler.

Cette lecture du monde, individualiste, et qui oublie ou condamne le sens collectif de nos vies, est typique d’une lecture néolibérale. Même s’il est juste de lutter contre les abus commis par quelques individus isolés, il est tout de même effarant aujourd’hui d’évoquer le problème du chômage de la sorte alors que notre pays est embourbé dans un chômage de masse depuis 35 ans. Il est révoltant de mettre la lumière sur quelques individus alors que pas moins de 6 millions de Français cherchent un travail. Nous devrions nous poser des questions sur les fondements même de notre système économique pour faire en sorte que tout le monde puisse trouver du travail et non stigmatiser quelques bouc-émissaires.

Ce faisant, cet épisode confirme à nouveau l’achèvement de la mue libérale-libertaire du Parti « Socialiste » qui porte décidemment bien mal son nom. Comment peut-on se dire socialiste quand on renonce à trouver une solution à ce Munich social qu’est le chômage pour stigmatiser les chômeurs ?


Moyenne des avis sur cet article :  4.88/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

33 réactions à cet article    


  • ecolittoral ecolittoral 6 septembre 2014 13:17

    Ce qui est aussi intéressant, c’est d’analyser le pourquoi des emplois non pourvus !

    Une heure par jour, un CDD de trois semaines ou deux mois, trois semaines de vendanges, un mois sur un chantier, un temps partiel à 450 euros pour un emploi aidé etc...

    Tout ça sans moyen de locomotion pour beaucoup et l’obligation de quitter le foyer en espérant trouver un ébergement provisoire avec un salaire et une durée de location qui ferait fuir n’importe quel propriétaire.

    On pourrait aussi se poser la question de ces centaines de milliers de travailleurs qui nous arrivent de l’Est. Pourquoi aucun commentaire sur ce sujet de la part de nos dirigeants ?

    Je parle de l’Est mais ici en Languedoc Roussillon, nous avons ces artisans du bâtiment qui nous arrivent d’Espagne, chassés par « la crise » et qui coutent 30% moins chère que les artisans locaux.

    Et la parade à tout ça, ce serait la chasse à l’homme !!!

    A oui ! J’oubliais le « personne n’échappera à la mondialisation » de Sarkozy et le fameux « Je suis européen » de notre actuel président(?).

    Sûr qu’à 59 ans, je vais retrouver un travail !

    Sûr que ma fille trouvera un contrat d’apprentissage pour ces années de BTS. Même chose pour ces copains et copines qui cherchent désespérément, depuis l’obtention de leur BAC.

    En 2035 peut être...ou plus tôt si, nous avons la chance d’avoir de vrais dirigeants présidés par un vrai président. De ceux qui s’occupent réellement de leur pays plutôt que du « quand dira t’on » bruxellois.


    • Spartacus Spartacus 6 septembre 2014 13:26

      Celui qui insulte les pauvres de « sans dents » n’est pas libéral, mais un bon vrai socialiste.
      Celui qui insulte les chômeurs, 


      Rebsamen n’est pas un libéral, mais un bon vrai ancien de la LCR, ligue communiste révolutionnaire.

      L’auteur qui donne des leçons de morale sur le chômage est comme le maître-majeur qui voudrai apprendre à nager, mais ne sait pas nager lui même, vu qu’il est employé à vie et n’a jamais cotisé une seule fois au chômage. un bon vrai réactionnaire Keynésien...

      En fait ce qui caractérise tous ces gens, le président, Rebsamen ou l’auteur, c’est le cynisme de privilégiés sociaux sur le regard envers les autres.

      C’est un bon vrai et soi disant vil libéral Milton Friedman, qui a inventé l’impôt négatif. Pas un socialiste ni un communiste ni un souverainiste.

      • Pyrathome Pyrathome 6 septembre 2014 14:50

        Non mais lui, c’est juste un clébard qui aboie en meute..........


      • Pere Plexe Pere Plexe 6 septembre 2014 19:56

        ...un toujours poujadiste qui reproche d’être passer par la LCR il y a 40 ans !


      • mmbbb 7 septembre 2014 08:33

        un ministre socialiste qui insulte les chomeurs je jubile Sarko l’avait fait Rabssss l’enfoire est dans la continuite Quant je pense que meme le patron de la CGT a appele a vote Hollande je suis dans l’extase devant cette cecite Quant aux salaries ils sont sont divises la est leur faiblesse Ils sont assez con puisqu’ils se tirent la bourrent entre eux 


      • Sarah Sarah 7 septembre 2014 13:52

        @Spartacus


        Le même parcours que celui des néo-conservateurs U.S. Hasard ?


        Ils sont restés les mêmes, ils poursuivent toujours les mêmes objectifs ; ils ont simplement changé de stratégie.

        Ceux qui les ont cru ou les ont suivi à l’époque où ils étaient communistes, trotskystes ou révolutionnaires se sont fait avoir.

        Ceux qui les croient ou les suivent aujourd’hui se font avoir aussi.

      • chinansky 8 septembre 2014 08:14

        c’est un bon et vrai libéral, freidman et ses potes de chicago, qui a inventé pinochet au chili


      • barbarou46 barbarou46 8 septembre 2014 19:54

        200 000 exemplaires du bouquin de « Vally » à disons 5€ de droits d’auteur ça fait 1 million !

        50 Smig (s) avec les charges pendant un an !
        De quoi ne plus s’emmerder avec le journalisme et je l’espère donner dans l’humanitaire...
        Bien vu quand même, le couillon de la farce n’était pas celle qu’on croyait, la vengeance féminine est encore plus impitoyablement franche que le rude pragmatisme slave de poutine...
        Il n’y a plus de pilote dans l’avion et tout le monde en est conscient. 
        Revenir à des valeurs économiques plus sûres, de plus petites unités monétaires d’échange, repenser l’économie pour qu’elle serve à l’humain et non à l’appétit dévoreur des multinationales, jamais politique n’en sera capable, le PS français en est lamentablement la preuve après le Blairisme Anglo saxon et la faillite idéologique prémonitoire de Asnar en Espagne, voilà notre Hollande empêtré dans l’insoutenable règle néo libérale Européenne.
        Et pendant ce temps les décideurs territoriaux refilent tous les services où l’état démissionne au secteur privé, résultat l’état ne produit plus rien et toute la charge de son fonctionnement pléthorique se transfère sur la fiscalité...
        Les normes compliquent tout, il y a foison de réglementations sur tout et rien, du coup plus personne n’entreprend plus rien...
        Donc le bouquin que je n’ai pas lu devrait essentiellement traiter des corrélations élémentaires entre impuissance politique et sexuelle, le sujet mérite notre attention...

        Finalement il est peut être intéressant son bouquin !



      • alinea alinea 6 septembre 2014 13:42

        Il faut voir ce que sont ces abus :
        Depuis Sarkozy, les fonctionnaires qui étaient dans une fonction à dégraisser, se voyaient offrir un poste ailleurs ; au bout de trois refus ils sont virés ! Mais on pouvait offrir, un poste d’un statut inférieur, un poste pas « exactement » dans les compétences du fonctionnaire en question, ou un poste à l’autre bout de la France !! Personne n’a bougé ! quand on parle de fonctionnaires, la plupart rêve de leur disparition !
        À la belle époque, personne n’ignore le nombre de postes bidon et néanmoins fastueux, dans des entreprises amies ou complaisantes ; six mois de faux job, et 18 mois de vraies rémunérations !! Des habitudes se prennent, surtout quand elles sont confortables et sans retour négatif ; seulement il semble bien que depuis un moment, on ne trouve guère ce genre de complaisance !
        « Tu habites le sud ? On te trouve un » emploi« moins qualifié, moins bien payé, dans le nord ? Si tu n’y vas pas, si tu ne quittes pas femme et enfants et amis, et bien, tu as pris tes responsabilités ! »
        On te jette !
        Dans un monde uniquement axé sur l’individu, on trouve encore à redire que ceux-ci ne soient pas les soumis serviteurs de ce qui n’est plus une collectivité, ou une nation ( armée, fonction publique, diplomatie,etc.) mais le capital !!
        Il est temps de se réveiller, vous ne croyez pas ??


        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 6 septembre 2014 13:47

          Rhaaaaaa ......L’enfer du nord .... smiley
          Alinea nous fait du Canal +.


        • alinea alinea 6 septembre 2014 15:48

          Quel mauvais esprit ; ça m’est venu parce que j’habite le sud et que j’en connais qui sont partis dans le Nord ; et qui y restent même, et y trouvent leur compte ; d’autres qui se sont retrouvés en banlieue parisienne et qui ne s’y plaisaient pas du tout, au point de se mettre à mi temps ! Il y a des gens du nord qui sont descendus « au soleil » et qui remontent, ne s’adaptant pas du tout à la mentalité d’ici !! Je ne suis pas raciste ni clochemerlée !!! smiley


        • bernard29 bernard29 6 septembre 2014 14:04

          Ce qu’il faut proposer, c’est surtout le contrôle de nos gouvernants, de nos institutions. Je verrais bien la création d’une « assemblée de chômeurs » dont le travail rémunéré , ça va de soi, serait de contrôler, de dénoncer les abus des élus, des gouvernants et des institutions publiques et parapubliques. Ce serait une sorte de travail d’intérêt général ou de TUC (travail d’utilité civique). 

          On pourrait imaginer même une rémunération proportionnelle aux abus découverts, ce qui permettrait peut être aux chômeurs de devenir riches.

          C’est une idée à creuser. ! peut être ? 

          Sinon, il resterait à envisager sérieusement l’institutionnalisation d’un CONTRE POUVOIR CITOYEN ouvert à tous. http://changerlarepublique.over-blog.com/article-26789632.html .


          • Gauche Normale Gauche Normale 6 septembre 2014 14:46

            C’est exactement ça qu’il faut faire Bernard : rendons leur la politesse à ces politiciens « responsables » qui veulent fliquer le chômeur. J’avais proposé dans la même veine que les chômeurs contrôlent les ministres qui ne cherchent pas de solution contre le chômage. À commencer par Rebsamen, donc, puisque taper sur le chômeur plutôt que sur le chômage, c’est refuser de chercher des solutions contre ledit chômage. Vivement la sanction !


          • Xenozoid Xenozoid 6 septembre 2014 14:56

            mais c’est remettre en cause le pouvoir, ce que je pense personne ne votera, car au départ tout est faux


          • bernard29 bernard29 6 septembre 2014 15:03

            à Gauche normale . bonjour. Je suis d’accord avec vous. je vais essayer de faire un article argumentaire pour en débattre. Si le résultat est probant, une proposition pourrait être soumise sur les sites des associations de demandeurs d’emploi. (Actuchomage, A.C le Feu et etc ..) Je trouve en définitive, que ça peut être une très bonne idée.


          • Xenozoid Xenozoid 6 septembre 2014 16:03

            mais bernard tu crois que la « démocratie »acceptera le rapport de force ?
            non
             le pouvoir ne jouera pas avec les lois, il est les lois,croire que le peuple via la démocratie peut être est une illusion,il faux casser le systême le rendre obsolette, le laisser vivre a défaut de le tuer,argumenté ne servira a rien,il ne sert que la mairise du pouvoir


          • Gauche Normale Gauche Normale 6 septembre 2014 16:49

            @Bernard

            Merci d’avoir pris le temps de me répondre.
            Vous allez parler dans votre article de l’arroseur arrosé (cf.Rebsamen qui veut fliquer les chômeurs mais pas lui-même) ?

          • diogène diogène 6 septembre 2014 14:56

            Enfin une réaction d’un membre du gouvernement :


            « Etre demandeur d’emploi n’est pas un état, pas une fonction, pas une position, pas un choix. 
            Pour l’écrasante majorité c’est une situation subie, souvent angoissante, parfois même destructrice, un moment de la vie difficile, auquel il faut faire face et dont le chômeur voudrait sortir le plus rapidement possible. J’ai toujours été profondément choqué par les discours d’amalgame et de démagogie présentant les chômeurs comme des assistés et des profiteurs : vous êtes bien placés pour savoir -au-delà de quelques cas de dérive- la souffrance que vivent nombre de ceux que vous accueillez tous les jours dans vos agences. Cette épreuve du chômage, humainement douloureuse, reflète pourtant nous le savons une grande variété de situations. Pour certains elle sera brève, pour d’autres en sortir est un problème lourd. Certains attendent de vous un contact permanent, d’autres sont largement autonomes. Personnaliser l’offre et l’aide qui peut être apportée, c’est le bon sens, et c’est ce qu’attendent les demandeurs d’emploi : il faut faire plus pour ceux qui en ont le plus besoin ! »


            Euh non ! Excusez-moi !
            ça c’est un extrait du discours de Michel Sapin,
            le 3 juillet 2012 pendant la « convention des managers » de Pôle emploi, au au Palais des Congrès de la Porte Maillot.

            En fait, ça doit être la déclaration de Rabsamen qui est une réaction à ce discours.

            • Pyrathome Pyrathome 6 septembre 2014 15:03

              la déclaration du ministre du Travail est aussi suspecte que révélatrice.
              .
              Comme ils sont grillé à gauche, alors ils envisagent de se faire réélire avec les voix de la droite néo-libérale en leur caressant le dos dans le sens du poil...très mauvais calcul !!
              Vous allez voir que d’autres « connards » vont aller dans le même sens...
              Les Rastignac de la politique ou la sarkosisation des esprits et le stratagème des bouc-émissaires...
              Tout cela est à vomir...


              • ben_voyons_ ! ben_voyons_ ! 6 septembre 2014 16:20

                En attendant, en France, il vaut mieux être chômeur que travailleur indépendant,

                c’est pour cela d’ailleurs que ces « demandeurs d’emploi » ne se mettent pas à leur compte.

                Et puis les chômeurs bénéficient d’aides et de soutien d’associations (Popol Emploi hors sujet).


                • Xenozoid Xenozoid 6 septembre 2014 16:28

                  on peux penser que le chomeur est coupable, il est coupable de penser que la force est avec lui, car qui lui demande d’etre dépendant du maitre ?


                • ben_voyons_ ! ben_voyons_ ! 6 septembre 2014 16:25

                  Quant au soi-disant manque de travail,

                  si on faisait le ménage sérieusement au sein de diverses structures que je ne nommerais pas,
                  si on jetait on oeil sur tous les revenus passés sous silence, sur « l’arrondissement des fins de mois » (sic), les fraudes diverses et variées, ...
                  On en trouverait, du travail.
                  Et beaucoup.

                   


                  • Xenozoid Xenozoid 6 septembre 2014 16:47

                    quell travail ? arbeids mach frei, ou on vit ?


                  • foufouille foufouille 6 septembre 2014 18:39

                    on veut les voir, ses millions d’offres.


                  • mmbbb 7 septembre 2014 09:00

                    mon frere etait artisan il n’a jamais voulu embaucher Ma compagne est sous le regime de profession liberale elle ne peut pas embaucher Bon l’education nationale a voulu produire que des personnes extremement cultivees afin d’aprecier notre exception culturelle francaise Vous les gens de gauche n’avez pas voulu regler cette immigration incontrolee Nous sommes un des rares pays a embaucher par exemple dans le BTP la restauration en particulier des personnes en situation irreguliere Le tout sous la benediction des partis politiques et associations et syndicats Puisque vous croyez qu’il est si facile d’etre entrepreneur monter une boite vous apprecierez la courtoisie de l’administration francaise ( fiscal Ursaff ....) les gentils syndicats .... non cette situation en France c’est degradee et elle est due a notre incoherence politique et structurelle Nous le meritons bien 


                  • foufouille foufouille 7 septembre 2014 10:47

                    « Nous sommes un des rares pays a embaucher par exemple dans le BTP la restauration en particulier des personnes en situation irreguliere »

                    c’est pire dans les autres pays.

                    il y a même eu des camps en italie et des morts. et oui, c’est récent


                  • mmbbb 7 septembre 2014 13:30

                    je veux simplement l’incohérence de notre systeme qui semble accomoder tous le monde Je vous retorque su vous etes un artisan honnette et que vous declarez tou vous etes suce a mort le fisc l’urassf sont des tiques La est le paradoxe les chomeurs peuvent chialer les syndicats jouer leur role de pleureuse officielle mais cette situation n’est pas prete de s’ameliorer 


                  • foufouille foufouille 7 septembre 2014 20:15

                    « su vous etes un artisan honnette et que vous declarez tou vous etes suce a mort »

                    c’est très exagéré


                  • zygzornifle zygzornifle 7 septembre 2014 12:49

                    comme quoi ce gouvernement de fausse gauche déteste les « sans dents » chaque semaine il s’en prend à une tranche de la population .......Il n’y a qu’a voir Rebsamen le roi des cumulard.
                    http://france3-regions.francetvinfo.fr/bourgogne/2013/02/08/francois-rebsamen-l-un-des-rois-du-cumul-196291.html&nbsp ;


                      • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 7 septembre 2014 19:36

                        Une question : Est-ce que les chômeurs français ont des dents ? La question est importante, la réponse doit l’être plus. Lisez le même commentaire que j’ai posté suite à l’article de François Asselineau : voir ci-dessous.

                        A plus de 10 pour cent, le chômage devient une Force ! Le changement de la France c’est maintenant ou jamais !

                        Ceci n’est pas un procès : C’est un verdict !

                        http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-vrai-seisme-politique-revele-156426#forum4113954

                        C’est de bonne augure toutes ces secousses telluriques hexagonales, elles auront comme résultat heureux le renforcement et le rassemblement massif de tous les Sans dents dans la même crevasse sociale ! Ils seront alors, grâce à Hollande le premier parti politique de France... A moins que ce monde égaré ne se souvienne qu’il avait jadis une Nation et qu’il a aujourd’hui un Front dans lequel il peut se recycler utilement !

                        Hollande aura servi, quoi que l’on suppose, la Ve mourante en faisant du naufrage de la Gauche perfide « sa raison d’être » !!! « »Quel (autre) message pourrait-on passer aux Français« » hurlait Valls en valsant sur l’estrade de la Rochelle !!! J’avoue que je ne peux pas ne pas approuver !

                        Hollande connait bien la France et les Français, il sait que le peuple français gourmand, gloutant, et est éduqué depuis les trente grasses à consommer sans modération, il est aujourd’hui pleinement assoupi mais peut encore tout avaler étant sous le charme du Pendule indifféremment Gauche ou Droite à l’occasion ! Il a déjà avalé, sans mâcher des couleuvres aussi grosses que des anacondas alors... Alors pourquoi vanter des dents et des dentiers au plus grand péril de la « sécu » qui n’en peut plus !

                        Ni dents, ni dentifrice ... sucer, téter et surtout avaler ! Dites-vous bien que les poules ont suivi la courbe de l’Évolution encore plus pointue que celle du chômage de Hollande et elles ont survécu à tous les cataclysmes et pourtant ... Elles sont des sans dents !!!

                        De quelle séisme politique nous parle encore ce François Asselineau (tiens, un autre François : Une Soutane, une ? pour monsieur !!! ) Dans la ville et dans le cosmos, les François prolifèrent, ils sont comme les nombres premiers... dont on ne connait pas encore grand chose ! Voir ma « RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET ÉPISTÉMOLOGIE » de 2001 : Il y a toute las science de l’Univers, sans la Soupe de Bouse des Bosons du Bison du Hic !

                        Orbi et Urbi De Rome à Jérusalem, et pour la France d’Outre Machin et d’Autre Chose : Je traduis RERBI IRREBI !


                        • Ruut Ruut 8 septembre 2014 17:18

                          En tout cas le PS avec les plein pouvoirs c’est tristement surprenant.


                          • smilodon smilodon 8 septembre 2014 21:57

                            Pour moi qui bosse depuis 40 ans cette année (je sais, j’ai de la chance), et qui devrais pouvoir prétendre à la retraite à 60 ans (43 ans de boulot), je me pose très sérieusement la question d’envisager le « chômage » comme une sorte de « préretraite » !... Ben oui, avec 75 % de mon salaire « brut » je retomberai, sans plus rien faire, à ce que je gagne ’net« en me levant chaque matin !... Et ce pendant 3 ans, vu que j’ai dépassé 55 ans !... Alors forcément, la question, je me la pose !... Mais avec le bol que j’ai, les mecs du pôle-emploi vont me retrouver un job dans les 3 mois !....Et puis bon. Après tout ce temps je suis »listé« parmi les »corvéables«  !.... Pas facile de changer son »étiquette«  !..... Le »choix« c’est dès le départ qu’il faut le faire..... Etre un »cassoce« ou un »bosseur«  !..... Après, c’est dur de changer !.... Ce serait à refaire, dans les mêmes conditions, je réfléchirais à 2 fois !....... A titre d’info pour ceux qui décideraient de bosser 41 ans et demi au smic, pour savoir ce que vous gagnerez à la retraite (du moins ce qu’on gagne à ce jour), il suffit de multiplier 41,5 par 20 euros !.... C’est pas bien compliqué !...... A quelque chose près ce sera votre retraite »nette" !....... Complémentaire incluse...... Au jour d’aujourd’hui. En souhaitant que ça dure.......Mais 830 euros, ça donne un peu à réfléchir, non ????........Adishatz.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès