Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le Mouvement démocrate de François Bayrou sera, de 2007 à 2012, le PSU de (...)

Le Mouvement démocrate de François Bayrou sera, de 2007 à 2012, le PSU de Michel Rocard

Le Mouvement Démocrate comptabiliserait 70.000 pré-adhésions. Un grand rassemblement aura lieu le jeudi 24 mai au Zénith de Paris où les candidats aux législatives seront présentés aux adhérents. Les sondages créditent le parti de François Bayrou de 0 à 4 députés. Et si ce parti était contraint d’être uniquement un laboratoire d’idées jusqu’en 2012, une espèce de bouillon de culture politique ?

Je vais vous conter une histoire (toutes ressemblances avec la réalité n’est pas le fruit du hasard) : en avril 1960, le Parti socialiste autonome, composé de dissidents de la SFIO, l’Union de la Gauche autonome, créée par des chrétiens de gauche et un groupe dissident du PCF, créaient le PSU.

Peu de points communs entre ces trois entités sauf leur opposition à la guerre d’Algérie et au « ralliement » de la SFIO au gaullisme en 1958. Au congrès constitutif 30.000 adhérents sont revendiqués par le PSU, qui a obtenu l’adhésion du référent Pierre Mendès-France. Enclavé entre le PCF et la FGDS, ce parti n’arrivait pas à se positionner clairement sur l’échiquier politique et à trouver des électeurs. En 1967, la prise en main du parti par Michel Rocard va conduire ce dernier à obtenir en juin 1969 un score de 3,61% ; en 1972 le PSU n’adhère pas à l’union de la gauche, Michel Rocard devient un éléphant de la gauche.

Ce parti n’a jamais réussi à s’imposer chez les électeurs mais il a été un véritable club de réflexion : des intellectuels d’envergure y collaboraient, Pierre Vidal-Naquet, Emmanuel Le Roy-Ladurie. En 1989, le PSU est dissous.

En mai 2007, des militants de l’UDF sous la présidence de François Bayrou décident de créer le Mouvement démocrate pour y accueillir des militants du centre gauche, du centre droit, des Verts et en général tous les citoyens qui veulent briser la lutte stérile entre la droite et la gauche.

70.000 pré-adhérents seraient inscrits sur le site de François Bayrou, ce qui est un chiffre important mais les sondages donnent de 0 à 4, voire au maximum 8 députés. Si cette hypothèse se vérifiait lors des élections de juin, cela entraînerait pour le MoDem de ne pas avoir de groupe parlementaire. Sur le plan pratique c’est n’avoir aucun poids sur le plan juridique, matériel, à l’Assemblée nationale : c’est la mort lente, voire l’avortement. Ce parti, sans élus, ne peut prétendre influer sur la vie politique, seules ses idées, ses suggestions peuvent permettre aux adhérents de cristalliser leurs énergies autour de François Bayrou.

Ce dernier a eu une couverture médiatique importante lors des présidentielles, il a même volé la vedette aux deux finalistes entre les deux tours. Une fois les élections législatives passées, les premières mesures gouvernementales étant prises, il sera complètement écarté des médias.

Le Mouvement démocrate pour vivre jusqu’en 2012 devra être un laboratoire d’idées, une force de réflexion, de rénovation. Le MoDem devra jouer un rôle de pédagogue pour démontrer aux Français qu’une troisième force peut exister et gouverner. (François Bayrou est conscient de cette situation et a déclaré, à l’émission France Europe Express, que la politique ne se faisait pas qu’à l’Assemblée nationale.

C’est ce laboratoire de réflexion (avec notamment des hauts fonctionnaires proches du PS) qui rappelle les débuts du PSU de Michel Rocard. Le MoDem aura certainement un recrutement moins « intello » que le PSU qui avait un effectif plus proche d’un club de réflexion que d’un parti politique.

Le PSU a fondu dans le PS, le MoDem en 2012 ira-t-il vers les deux partis bipolaires PS-UMP ou au contraire absorbera-t-il des membres de ces deux entités ?

On peut en douter, en effet, Nicolas Sarkozy a créé une ouverture importante vers les UDF et même la gauche. Le PS, une fois les élections législatives passées, va grandement se restructurer. DSK a lancé un véritable cri d’alarme, Hollande est très contesté en ses fonctions de premier secrétaire national, après tant d’échecs électoraux, la gauche de la gauche sera laminée après les élections législatives avec la complicité du PS : les partis vont se restructurer. Le centre, qui est en reconstruction, va être très sollicité tant par le PS que l’UMP.

François Bayrou risque d’avoir un parti type PSU et avoir un rôle identique à celui de Michel Rocard : une référence, une autorité morale, un capital sympathie très fort. Pourra-t-il rebondir en 2012 et renouveler cet engouement : ? François Bayrou aurait dit, en 2002, qu’il aurait un score à un chiffre (6%), en 2007 à deux chiffres (18,6%) et en 2012, l’élection. A suivre !


Moyenne des avis sur cet article :  4.53/5   (43 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • toto1701 21 mai 2007 13:13

    0a 4 députés et vous oubliez 15% d’intention de vote et çà montera encore ; peut etre 20% et 0 député au final... peut importe ,notre tour viendra, peut etre plus tot que prévu !!


    • La Taverne des Poètes 21 mai 2007 13:18

      Si j’avais PSU je serais pas venu ! Car votre démonstration ne valait pas le détour. Alors un Rocard sinon rien ? Non ! le mouvement démocrate n’est pas le PSU de Rocard. Le score de Bayrou lors de cette Présidentielle est un indice mais aussi l’évolution vers la cyber-citoyenneté.


      • Thomas Thomas 21 mai 2007 16:23

        Dire que le sort du MoDem est incertain tient de l’évidence. Mais 18,5% n’est pas 3,6%.

        Si les sondages se confirment, à défaut d’obtenir des députés, Bayrou démontrera que son nouvel électorat est bien le sien et que ce vote n’était pas purement anti-Sarko ou anti-Ségo mais véritablement un vote d’adhésion. Ce n’est pas rien.

        Le FN (pardon pour l’exemple) est là pour démontrer qu’un parti peut vivre un certain temps avec beaucoup de militants et peu d’élus. Concernant le FN, les sondages semblent indiquer que ce temps est écoulé mais il ne fait que débuter pour le MoDem.

        Tout dépendra aussi de l’avenir du PS, dont Bayrou doit ardemment souhaiter l’implosion rapide.


        • Battement d’elle 21 mai 2007 17:27

          @ l’auteur

          Mais non.... ce parti a un bel avenir devant lui !

          Je voudrais bien connaître le sentiment de François Bayrou quand il se voit plagié presque à la lettre par le nouveau président ?

          Là, j’évoque l’ interview dans l’express n° 2910 du 12 au 18 avril 2007&nbsp&nbsp"Bayrou : je serai un Président citoyen ’’ : On y constate que le président sortant suit exactement le plan que François Bayrou avait élaboré dans le cas où il aurait été élu !

          Maintenant que Sauvadet and co ont quitté le bateau :

          le MODEM ressemble de plus en plus à une arche à bord de laquelle on a l’envie d’embarquer !


          • tvargentine.com lerma 21 mai 2007 17:41

            Soyons réaliste et regardons comment se sont comporté les vrais centristes.

            Ils se sont tous vendu au plus offrant et soyons sur qu’ils auraient procédé de la même manière si Me ROYAL avait été élue.

            Ce sont des opportunistes sans consistances ni idées posées.

            La trahison dont à fait l’objet F Bayrou est quand même exemplaire de la trahison des électeurs qui ont porté leur bulletin de vote sur toute une équipe et à commencer par le nouveau ministre de la Défense,Hervé Morin qui faisait partie du premier cercle.

            Il est vrai que ce propriétaire de chevaux de course à su miser sur les deux chevaux qui lui permettait de tirer un profil personnel.

            Pourquoi Nicolas Sarkozy laisserait-il un opposant à sa politique rentrer à l’assemblée nationale avec des voix de l’UMP lui contester matin,midi et soir son autorité et sa politique économique et sociale.

            Pourquoi laisserait-il un opposant murir pendant 5 ans au sein du troupeau UMP ?

            Soyons réaliste le MODEM ne répondra plus,il est HS

            Nous aurons été spectateur de :

            La fin des verts

            La fin du PCF

            La fin de l’extrème gauche

            La fin de l’histoire socialiste du PS

            La fin du MODEM

            Franchement,il est fort SARKOZY !


            • Thomas Thomas 21 mai 2007 18:07

              Les verts et la gauche de la gauche ont vraisemblablement été décimés beaucoup plus par le vote utile que par NS. Sans le spectre de 2002, il n’est pas dit que SR aurait fait mieux que Bayrou en 2007 ou même que Jospin en 2002.

              NS peut surtout se prévaloir d’avoir d’avoir laminé le FN et les sondages des prochaines législatives semblent affirmer encore plus cette tendance. La preuve peut-être que nombre d’électeurs FN voulaient juste une politique ferme sur l’immigration sans pour autant être les racistes primaires que l’on décrivait complaisamment.

              Donc NS a fait reculer l’extrême-droite et SR reculer l’extrême-gauche. Et on voudrait nous faire croire qu’il n’y a pas d’avenir pour le centre ?


            • DD 21 mai 2007 18:23

              Oh fait, quelles sont les convictions de Bayrou ? Si quelqu’un ici est capable de préciser ses propositions, son programme, et sa vision de la société, pourrait-il se manifester ???????


              • Cangivas 21 mai 2007 19:21

                Le programme de Bayrou me rappelle celui de Louis de Funès dans la Zizanie : 1er point le plein emploi ! 2ème point le plein emploi ! 3ème point le plein emploi !

                Avec Bayrou, faut remplacer « plein emploi » par « ouverture ».

                Depuis que j’ai pris le parti d’écouter Bayrou au second degré, j’arrive à supporter ses discours, ses tunnels, ses démonstrations sur l’ouverture et ses bienfaits. Pour tout dire, c’est même plaisant.


              • Sumer sumergocogito 22 mai 2007 10:44

                Avec plaisir.

                Voici un lien sur le programme demandé : http://programme.bayrou.fr/programme_fbayrou_election_presidentielle.pdf

                Bonne journée.


              • Tango Papa 24 mai 2007 16:24

                voir http://www.bayrou.fr mais il est vrai que ceux qui ne veulent pas voir et entendre...


              • vachefolle vachefolle 21 mai 2007 19:37

                Et si l’objectif de Bayrou etait simplement d’avoir le maximum de voix au premier tour pour recuperer les 2 euros par moisxVoix durant la legislature et disposer d’un pactole pour 2012.... Pourquoi avoir des deputés ?


                • vivelecentre 21 mai 2007 20:04

                  pour avoir l’autorité morale d’un rocard, il faudrait un peu plus d’experience à Bayrou

                  Mais vu qu’il refuse de mettre les mains dans le camboui et qu’il se comblait dans le role de censeur ( je donnerai les bons et mauvais points) et de donneur de leçon permanent, il ne risque pas d’atteindre l’envergure d’un Rocard !!


                  • picnov 21 mai 2007 21:47

                    la Coupe de France façon François BAYROU

                    Les français ont voté massivement et demande un gouvernement qui marque des buts ! or ...

                    Monsieur BAYROU se présente sur le terrain avec une licence chez les bleus et une licence chez les rouges et blancs ( ancienne couleur de la gauche radicale socialiste ) mais il s’ abstient de jouer la partie et pour cause , enfin il souhaite le match nul dans tous les sens du terme et AUSSI à la fin du temps réglementaire ; comble de l’ ironie il descend des tribunes et demande à participer au final par les tirs aux buts .... je laisse les français juge des régles apocryphe de ce sport bien particulier à l’ heure où une majorité de la population demande la lisibilité sur les décisions et sur la politique .... PICNOV


                    • misol misol 21 mai 2007 22:09

                      7 Millions de français ont voté au 1er tour pour F.Bayrou et ils ne pourraient pas être représentés à l’assemblée nationale ?? quel est ce pays qui a ce mode de scrutin si peu démocratique ? quel manque de respect pour les électeurs ! Pour parler des quelques débauchages de Mr Sarkozy, car il ne s’agit que de cela, ils n’ont rien à faire dans le Modem de F.Bayrou et les électeurs de ce dernier ne sont pas prêts de leur donner leurs voix..Il y sont, ils y restent, ils pensent avoir choisi « le bon cheval », nous verrons bien dans quelques mois les déceptions..Sarkozy a joué fin, et ce seulement pour gagner les législatives , ils se feront « renvoyer » à la maison dans quelques mois c’est certain. Je vois l’UMP comme un rouleau compresseur qui veut tous les pouvoirs pour dicter sa loi , ses lois, sans concertation..(pas de proportionnelle, maintien du 49/3, cumul des mandats autorisé,des députés ayant fait allégeance..) Le pays a besoin d’hommes et de femmes politiques libres et honnêtes, d’un parti libre et indépendant, qui s’oppose lorsque les propositions vont dans le mauvais sens, et qui adhère dans le cas contraire : le seul parti qui propose cette politique c’est le centre, le Modem. ps le « projet d’espoir » de F.Bayrou explique tout cela et fait grandir la France..


                      • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 21 mai 2007 23:48

                        ... mais sarkozy travaille à sa perte et tel le phénix, d’autres reprendront le flambeau ..

                        l’avenir est pour, qq années, pas super cool, mais si le peuple a besoin de coups de pied au cul, il va être servi ! lol smiley


                        • vivelecentre 22 mai 2007 07:54

                          «  »« 7 Millions de français ont voté au 1er tour pour F.Bayrou et ils ne pourraient pas être représentés à l’assemblée nationale ? ? quel est ce pays qui a ce mode de scrutin si peu démocratique ? quel manque de respect pour les electeurs »

                          d’abord si vous voulez respecter les electeurs, respectez les elections !!

                          s’il fallait une representation proportionnelle au vote Bayrou du 1ere tour, on aurait même pas besoin de se deplacer pour voter aux legislatives ?

                          essayer déjà de confirmer ces 7 millions d’electeurs, on vera après !

                          qui etaient les electeurs Bayrou ?

                          si on en juge à la campagne de ce dernier et ses propos, nous avons certe des inconditionnels ,« son noyau dur » 6à9% mais aussi beaucoup de « vote utile » pour le deuxieme tour (il etait soi-disant le seul en mesure de battre Sarko) et aussi nombre de deçus et rejet Royal

                          Cela a certe crée une dynamique, mais les elections locales sont toute autre, et les Français choisiront d’une façon majoritaire leurs representations

                          En 2012, les français n’ont pas envoyé 18% de deputés Fn conformement au poid de Le pen aux presidentielles

                          Parce que aucune idée et candidature FN n’est majoritaire en France

                          Si le modem arrive à la majorité dans certaine circonscription, il aura ses deputés !


                          • patrick patrick 22 mai 2007 12:11

                            @vivelecentre

                            Je suis assez ok avec vous.

                            Il faut cesser de parler des 18 % de FB . La composition de cet electorat est totalement heteroclite et va s’effondrer aux legislatives.

                            Il veut etre l’arbitre et dire le bien et le mal , la vigie de son incommensurable orgueil et il va retomber plus vite qu’il n’est monté le Brave Béarnais.


                          • Thomas Thomas 22 mai 2007 13:04

                            @patrick

                            J’envisageais également que le vote Bayrou ne soit qu’un vote circonstanciel lié à la personnalité de SR et NS.

                            Mais si l’on accorde du crédit aux premiers sondages annonçant le MoDem à 15%, cela signifierait qu’il s’agit essentiellement d’un vote d’adhésion. Réponse dans 3 semaines.


                          • arturh 22 mai 2007 09:25

                            "Le Mouvement démocrate de François Bayrou sera, de 2007 à 2012, le PSU de Michel Rocard par misol (IP:xxx.x05.170.182) le 21 mai 2007 à 22H09

                            7 Millions de français ont voté au 1er tour pour F.Bayrou et ils ne pourraient pas être représentés à l’assemblée nationale ? ? quel est ce pays qui a ce mode de scrutin si peu démocratique ?"

                            misol a la culture politique d’une huitre. Election pour le pouvoir exécutif, élection pour le pouvoir législatif, pour lui tout est pareil.

                            Il y a 577 circonscriptions en France. 577 occasions pour les partisans de François Bayrou de se présenter devant les électeurs. C’est là, et uniquement là que ça se joue.

                            Ah bas la proportionnelle qui n’envoie au parlement que des représentants de bureaucratie de parti politique ! Je suis pour que la constitution interdise totalement la proportionnelle !


                            • Muadib 22 mai 2007 11:12

                              « Ah bas la proportionnelle qui n’envoie au parlement que des représentants de bureaucratie de parti politique ! Je suis pour que la constitution interdise totalement la proportionnelle ! »

                              En passant pourriez-vous créer un « Comité de Soutien au Scrutin Majoritaire pour l’Europe » et venir prêcher la bonne parole en Belgique ? Allemagne ? Islande ? ect...

                              Et puis surtout, vous devriez réclamer que les élections européennes soient adaptées à la France. Parce que la proportionnelle, ca craint.

                              Il suffit de voir dans quel état sont ceux qui l’ont adopté par rapport à la GRANDE France et à son système ultra-démocratique et pas du tout aux allures monarchiques.


                            • stephanemot stephanemot 22 mai 2007 11:01

                              En phase avec son époque, le cybéarnais crée un nouveau format de compression : le MP7 ou Member of Parliament 7 permet de démoduler un UDF à 29 députés pour remoduler un MoDem à 4 avec transfert haut débit vers l’UMP... smiley

                              J’ai de l’affection pour Bayrou et Rocard, mais pour devenir président, il faut hélas être un prédateur, avoir l’instinct du tueur (de Gaulle avait la chance de cumuler la vision et l’action).


                              • spartacus 22 mai 2007 11:32

                                Comparer Bayrou à Michel Rocard, et le Modem au PSU, il fallait déjà y penser. Et ensuite le dire...

                                Doit-on rappeler que le PSU était situé très nettement à gauche de la gauche ? Qu’il comportait des communistes et des trotkystes ? Il se positionnerait certainement de nos jours plutôt vers la LCR d’Olivier Besançenot que le PS de Strauss-Kahn !

                                L’idée force du PSU était L’AUTO-GESTION, c’est à dire la prise de contrôle des ouvriers eux-mêmes des moyens de production et des décisions collégiales.

                                un des dirigeants du PSU fut Charles Piaget, figure emblématique de l’expérience auto-gestionnaire de l’entreprise LIPP (montres).

                                Je ne vois pas vraiment ça dans le programme libéral de Bayrou ?

                                Quand au Michel Rocard adepte du rapprochement avec le centre, il n’a que peu à voir avec le leader du PSU de l’époque.

                                Quand on voit la position de Daniel Cohn-Bendit (la même) on se dit que décidément, les idéaux de jeunesse ont pris un sacré coup de vieux !


                                • paskal75 22 mai 2007 14:52

                                  Une analyse très pertinente : que Bayrou le veuille ou non, c’est ce que risque de devenir le MoDem, notamment, selon moi -mais je ne sais pas si l’auteur me suivra- à cause de l’absence de personnalité influente autre que Bayrou (Marielle de Sarnez me paraît intéressante, mais on ne la voit pas assez. Ceci dit, c’est peu et c’est déjà beaucoup ! Je remercie Bayrou d’avoir mis sur la table des questions d’ordre constitutionnelles qui me paraissent fondamentales : la représentativité de l’assemblée (aujourd’hui, ce n’est qu’une chambre d’enregistrement qui n’a pour but que de confirmer les pleins pouvoirs du gouvernement), la nécessité de composer des gouvernements de concertation, et de mettre fin à ces gouvernements en croisade permanente contre le camp opposé... Ce sont des sujets qui enfin entrent dans le début politique, et c’est important. Le fait qu’il soit élu président un jour m’importe peu, mais je voudrais voir traités les sujets qu’il a mis sur la table.


                                  • Jean-Pierre GALLEMAND Jean-Pierre GALLEMAND 22 mai 2007 15:08

                                    je voulais juste apporter une précision sur les personnalités du MoDem, il est vrai que la presse a focalisé son attention sur les membres de l’UDF qui ont quitté ce mouvement pour se rapprocher de la majorité présidentielle mais je pense en particulier à Jean-Marie Cavada, qui hier encore dans Mots Croisés de Calvi, a montré qu’il était et sera un membre influent du MoDem. De plus il maîtrise totalement les médias, je lui ferai un reproche, il devrait se souvenir que la majorité des français utilise 400 mots au maximum - il s’explique avec clarté sur le plan des idées, il a parfois un vocabulaire trop riche mais est-ce vraiment un défaut !!


                                  • Thomas Thomas 22 mai 2007 17:14

                                    @paskal75

                                    Dans les chantiers qu’a ouvert Bayrou, il y a aussi celui de la séparation des médias, des marché publics et des politiciens. Et je doute qu’il avance beaucoup sous Sarko, ou alors ce sera pour mieux l’enterrer tout en faisant mine de le prendre en compte.


                                  • vivelecentre 23 mai 2007 07:22

                                    Cavada ? il s’ecoute surtout parler et a été bien remis en place au sujet de la « resistance » par un interlocuteur beaucoup plus brillant intellectuelement

                                    Mais au modem, des personnalités surprenantes viennet combler les vides et pourront demontrer leurs dialectique

                                    Djamel Bourras, Bernard Menez pour en prendre deux gratinés...

                                    Il faut mieux car d’autre defection sont possibles Artigues hier matin à MAtignon On parle sur le forum modem de De Sarnez pressentie pour un secretariat d’etat apres le 17 juin

                                    L’omni presence de Bayrou en tant que seul representant de son mouvement a sans nul doute commençé à lasser !uvellement est en !sd’sreprendre le par le phil


                                    • vivelecentre 23 mai 2007 07:25

                                      Cavada ? il s’ecoute surtout parler et a été bien remis en place au sujet de la « resistance » par un interlocuteur beaucoup plus brillant intellectuelement

                                      Mais au modem, des personnalités surprenantes viennet combler les vides et pourront demontrer leurs dialectique

                                      Djamel Bourras, Bernard Menez pour en prendre deux gratinés...

                                      Il faut mieux car d’autre defection sont possibles Artigues hier matin à MAtignon On parle sur le forum modem de De Sarnez pressentie pour un secretariat d’etat apres le 17 juin

                                      L’omni presence de Bayrou en tant que seul representant de son mouvement a sans nul doute commençé à lasser !uvellement est en !sd’sreprendre le par le phil

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès