Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Le mythe DSK

L'hypothèse d'un Cyrus Vance abandonnant les poursuites et d'un DSK rentrant immédiatement en France est à nouveau à l'ordre du jour : le feuilleton New York /Solférino n'en finit pas !

Les mêmes interrogations, les mêmes articles fleurissent avant chaque déplacement de DSK à New York. A chaque fois la même rengaine, Cyrus Vance abandonnera-t-il les poursuites ? Avec un corollaire : si tel est le cas, DSK peut rentrer immédiatement en France et la primaire socialiste sera-telle perturbée, voire réinitialisée ?
Il s’agit véritablement, d’un débat dépassé, sans objet.
Il y a en premier lieu le fonctionnement de la justice américaine qui demeure toujours très obscure pour la plupart de nos concitoyens. Ils comprennent difficilement que les poursuites au pénal étant abandonnées, cela n’empêche pas le déroulement d’un procès au civil et d’une lourde condamnation possible devant une telle instance le pénal réclame des scores de 99,9% chez les jurés, le civil se contente d'un petit 50,1% ... Le risque encouru n’est plus de même nature, la liberté est sauvegardée, mais des sommes pharaoniques peuvent être demandées et obtenues. Au civil, des preuves sont présentées, les jurés tranchent et ils ne seront pas en période électorale pour être réélus, à l'inverse de Vance qui ne peut se permettre l'échec.

On oublie aussi trop souvent l’impact de l’argent dans cette affaire. Outre l’accusation de viol portée contre le directeur du FMI, c’est aussi l’immensité de la fortune du couple Sinclair-DSK qui a interpellé les Français, presque plus que l'acte présumé lui-même toujours suspecté d'être monté en machination. L'énorme caution, les frais de surveillance, la location du domicile new-yorkais, la maison à Washington, le Riad au Maroc etc. se sont imposés à tous et auront ont été souvent des découvertes pour beaucoup, tant il est vrai que la presse était assez discrète sur l'aspect "super-fric" du personnage, comme sur le reste d’ailleurs. Le procès au civil ne peut que renforcer cette odeur de dollars. Lorsque la presse nationale explique : « ce n'est plus qu'une question d'heures. Dominique Strauss-Khan pourrait être totalement blanchi et libre de retourner en France dans les prochaines 48 heures … » ; elle laisse entrevoir un éventuel retour politique. Elle amuse le tapis. L’abandon par le procureur américain des poursuites pénales n’effacera jamais le doute, c’est bien là que réside d’ailleurs le terrible de ce type d’accusation, viol ou consentement ? Parole contre parole, on n’en sortira jamais, d’autant plus que les attaques hexagonales ne laisseront guère de répit.
Il est en conséquence très surprenant que nombreux soient encore les Strauss-Khaniens de la première heure qui se bercent de l’illusion d’un retour sur le devant de la scène politique nationale. Il existe encore, sur les réseaux sociaux, sur les forums, sur les blogs, de nombreuses pages continuant à promouvoir DSK, et militant pour son retour au premier plan. On mesure ainsi la force du mythe. Certes un DSK libre de rentrer en France, sans lui-même concourir, pourra éventuellement s’immiscer dans la primaire au PS d’abord, puis dans l’élection présidentielle elle-même. Il n’est cependant pas certain que les divers concurrents socialistes aient beaucoup à gagner d’un soutien de cet ordre. Les connivences de l’ancien directeur du FMI avec les puissances financières internationales, tant chahutées en ce moment, ne sont pas non plus un atout majeur.

Quelle que soit la décision du procureur new-yorkais, DSK est complètement marginalisé et il serait grandement temps que le PS en prenne définitivement acte et ne se préoccupe plus du tout de l’ancien maire de Sarcelles.
On peut regretter d’ailleurs ce « combat longtemps annoncé et mis en scène, stoppé net à cause d’une gymnastique hasardeuse dans une suite new-yorkaise. La campagne du mythe socialiste aurait été certainement très intéressante à suivre, sans préjuger du résultat final : elle restera un acte manqué.

Le blog


Moyenne des avis sur cet article :  4.1/5   (49 votes)




Réagissez à l'article

85 réactions à cet article    


  • Ariane Walter Ariane Walter 22 août 2011 12:05

    ce matin , même dans le nouvel obs, le grand organe de défense de DSK, les commentaires de lecteurs critiquent ce fameux « blanchi » qui est un mensonge éhonté.

    il y aura ,bien sûr, le procès au civil et surtout l’image d’un homme aux moeurs trop relâchées pour être désiré pour sauver un peuple.
    Son appartenance au monde de l’argent, comme vous le signalez, les fameuses pâtes aux truffes, ce qui montre son inconcevable maladresse, tout le noie.

    Et j’ajouterai la personnalité de Diallo qui a un air de femme simple qu n’a rien à voir avec des complots. On a beau la salir, c’est lui qui est sali.


    • Fergus Fergus 22 août 2011 17:23

      Bonjour, Jlhuss.

      Comme le souligne Ariane Walter, DSK ne peut sortir « blanchi » d’une telle affaire. Et au risque de paraître vulgaire (ou humoriste, eu égard à la nature de l’affaire), j’ajoute qu’il aurait dû avoir les couilles, s’il voulait pouvoir relever la tête, d’exiger du procureur la tenue d’un procès, seul moyen d’être réellement « blanchi » par un jury. Car un abandon des charges, l’équivalent d’une ordonnance de non-lieu chez nous, ne résoud rien sur le fond : nombre de gens, dont je suis, continueront, faute de de jugement, à croire en la culpabilité de Strauss-Kahn.

      Et tous les journalistes ou hommes politiques qui emploieront le terme de « blanchi » seront dans un déni de la réalité judiciaire.


    • Antoine 22 août 2011 22:54

      Ceux ci-dessus et beaucoup ci-dessous sont nés trop tard car ils auraient fait merveille lors de l’inquisition ou de la dernière guerre. On se fait sa petite idée avec des bruits de chiottes et direction l’échafaud !


    • Fergus Fergus 22 août 2011 23:24

      Non, Antoine, direction un tribunal pour un procès équitable pour toutes les parties. Et aux jurés de décider en fonction des éléments présentés. En l’espèce, Vance abandonne les poursuites uniquement par crainte d’une défaite au procès qui pourrait lui être fatale pour le renouvellement de son mandat d’attorney. C’est de la basse politique, en aucun cas de la justice !

      Bonne soirée.


    • Antoine 23 août 2011 00:16

       Vous vous condamnez vous-même (si j’ose dire) : Vance n’y va pas parce qu’il est persuadé d’échouer et donc s’il y avait procès, le résultat serait identique puisqu’il y aurait acquittement et au surplus il est probable que la plaignante se ferait mettre en petits morceaux par les avocats de dsk. Finalement, malgré les affirmations de son avocat-comédien et ce que semblent confirmer des tentatives de négociations fin juin, l’assoiffée a davantage intérêt à alller seulement au civil tout en criant à l’injustice.


    • Fergus Fergus 23 août 2011 09:30

      Bonjour, Antoine.

      Vous avez une curieuse conception de la justice. A vous lire, on comprend que la voix d’un procureur a la même valeur que celle d’un jury citoyen.

      Que ce jury décide, à l’issue d’un procès, de relaxer l’accusé ou de le condamner ne devrait en aucun cas être subordonné aux ambitions politiques d’un homme ou au coût d’un tel procès. Or c’est très exctement ce qui se passe dans cette affaire alors que Vance a reconnu dans son rapport le caractère probable de l’agression sexuelle dont a été victime Mme Diallo.


    • Antoine 23 août 2011 11:21

      Bonjour Fergus,

      Ma conception de la justice est peut-être curieuse mais la vôtre est absurde pour au moins deux raisons : comment voulez-vous qu’un procès ait lieu si l’accusation elle-même a des doutes sur le déroulement des faits. Par ailleurs, la vie deviendrait impossible, et l’on en est pas loin, s’il fallait envoyer au procès toute personne accusée par une autre (ici une pro du mensonge) pour des motifs plus ou moins fantaisistes.

      Enfin, et c’est le pire, vous concevez que l’on condamne à de nombreuses années de prison un homme pour un simple « probable ».

      Quant à la vox populi, elle n’est vox dei que pour ceux qui y croient...alors qu’aux us la démonstration de l’innocence de condamnés à mort n’est pas si rare.

       


    • Claire29 Claire29 22 août 2011 12:11

      Ne ratez pas l’interview de Taubman ce matin sur RTL.Déstabilisé par V.Parisot,il se met à bafouiller lamentablement !


      • Céphale Céphale 22 août 2011 12:23

        J’attendais un article sur DSK ce matin, et je ne suis pas déçu. Une fois de plus, c’est pour Ariane Walter l’occasion d’affirmer ses convictions. Contrairement à l’auteur de l’article,  je ne crois pas que «  DSK est complètement marginalisé et il serait grandement temps que le PS en prenne définitivement acte  ». Je ne m’intéresse que de loin à la politique, mais il ne m’a pas semblé que le PS tienne tellement à DSK (pas davantage que l’UMP tient tellement à Georges Tron). 

        Question moeurs, Ariane Walter dit qu’elle a « un air de femme simple qui n’a rien à voir avec des complots ». Ce n’est pas l’impression qu’elle a donnée dans sa conférence de presse. Elle a lâché : « quand j’ai su que cet homme était si puissant, j’ai pensé : oh mon Dieu, ils vont me tuer ». C’est le cri du coeur d’une femme qui a été manipulée dans un complot. Et puis franchement, sa carrure de débardeur, son visage grêlé de petite vérole, c’est un physique qui n’a rien pour exciter un homme, fut-il obsédé sexuel !

        • ribotaddict 22 août 2011 13:01

          @Céphale

          « Et puis franchement, sa carrure de débardeur, son visage grêlé de petite vérole, c’est un physique qui n’a rien pour exciter un homme, fut-il obsédé sexuel ! »

          Et pourtant , il y a bien eu un acte sexuel, qui a duré 8 mn et qui a laissé du sperme sur le col de cette femme et sur la moquette..si ce n’est pas un viol , c’est vraiment un coup de foudre ... !

          au fait , j’espère que vous êtes beau pour parler de la sorte....


        • Ariane Walter Ariane Walter 22 août 2011 13:40

          Quelle forme ce matin, Kerjean !!
          j’en ris à couvrir le chant des cigales !


        • lacenaire 22 août 2011 15:56

          ça les fait braire les exités , leurs victime peut leurs pisser a la raie ;quel language chatié puant de haine confite et racornie , leurs mauvaise foi devoilée au grand jours , et c’est pas fini jusqu’a ce que quelques uns se retrouve devant les tribunaux et cette fois il n’y auras pas de non lieu , les preuves sont là , noir dur blanc .


        • Cubigaz Cubigaz 22 août 2011 15:59

          Bonjour,
           Vous dites que la femme de chambre ne peut exciter un homme. Ben si, DSK. Entre nous Bernadette, elle pouvait « exciter » qui ? Mince, un président de la république. Et vous vous excitez qui avec votre barbe ? ..... un berger alpin peut-être, ou son troupeau.
          Céphale soyez gentil, fini la mythologie, rentrez dans le monde ou même les boudins se font bai... La vie quoi !!!!


        • anarcococo 22 août 2011 12:37

          De retour en France il va pouvoir recevoir son trophée :

          Le 10 mai dernier, l’académie des Gérard de la politique décernait, en direct sur Paris Première, le Gérard du Queutard à DSK !


          • jeanpierrecanot jeanpierrecanot 22 août 2011 12:42

            Sacha GUITRY aurait en 1915 lancé la publicité de l’Eleska devenue « LSKCSKI ».

             

            Ne dirait-il pas aujourd’hui : « DSKCSKI  » ?

             

            Mais sans doute ajouterait-t-il ce qu’il disait lorsqu’on l’accusa d’homosexualité : « C’est une histoire sans fondement ».


            • Melara 22 août 2011 12:44

              @Céphale
              « quand j’ai su que cet homme était si puissant, j’ai pensé : oh mon Dieu, ils vont me tuer ». C’est le cri du coeur d’une femme qui a été manipulée dans un complot.
              Ah bon. Moi cela me paraissait cohérent avec son histoire personnel en Afrique. Il me semble que dans son pays d’origine, c’est bien la loi du plus fort qui règne malheureusement trop souvent. 


              • Koan 22 août 2011 13:10

                Vous avez l’air de bien connaître ce pays. La loi du plus fort est malheureusement valable partout dans le monde y compris en France et ne limite pas à un pays en particulier.


              • lacenaire 22 août 2011 16:00

                tandis que vous voudriez que ce soit la loi de ceux qui aboient le plus fort . les chiens .


              • kurden 22 août 2011 13:06

                Il y a eu viol.
                Il y a eu une victime.
                A défaut de retenir des charges, la justice américaine ne pourrait-elle pas se limiter à retenir la « décharge » ? Pourquoi dire que DSK est blanchi ? La réalité, c’est que c’est la victime qui est « noircie » ? Il est clair que si la victime était blanche (en omettant son état à la sortie de la chambre d’hôtel), DSK serait marron...
                Qui peut réellement croire que DSK peut faire un retour...sauf à nuire à son propre parti ? Et n’était-ce pas ce qui était attendu de lui quand il fut nommé par notre omni-président à la tête du FMI ? mission accomplie.
                Dans le volet français de cette affaire, l’attitude de Hollande est aussi pittoresque qui confond « je fais confiance à la Justice » (passif) et « combattre l’injustice » (actif). C’est toute la différence entre une mauviette et un héros. Je n’aimerai pas me faire agresser dans un wagon emplit de socialistes...


                • Durand 22 août 2011 16:50

                  « Il y a eu viol... » / « DSK blanchi... », écrit Kurden.


                  A mes yeux, la liste s’allonge des « juges » exprimant leur intime conviction en condamnant DSK sans appel. Impliquant le PS au passage, bien évidemment...

                  Quelle prétention, ces « magistrats » ! Car à la minute présente ils ne se basent que sur la propagande voulue par l’avocat de madame N. Diallo à laquelle ils adhèrent aveuglément. 

                  Je tremble à l’idée que certains d’entre eux soient un jour requis pour faire partie d’un jury en assises ou d’un tribunal correctionnel. Gare aux nantis et aux socialistes dans le box des accusés ou au banc des prévenus !

                  PS : Je ne suis pas socialiste (moi non plus !).

                • lebreton 22 août 2011 23:40

                  votre certitude n’a d’egalité que votre ingnorance sot qui sans dedit hihihi


                • Ariane Walter Ariane Walter 22 août 2011 13:42

                  j’aime bcp ce commentaire. très judicieux.


                • kurden 22 août 2011 14:24

                  Heu...judicieux, oui et non.
                  Le jury aurait à répondre à des questions précises dont l’une d’elle serait du genre (je caricature) : « la victime prend-elle la justice américaine pour de la merde ? ». En clair, peut-on être malhonnête puis demander justice ? Sur ce coup-là, les américains sont du genre « fallait pas nous chier dans les bottes ». Ce n’est pas de la débilité, c’est la façon de raisonner d’un peuple qui approuve la peine de mort et qui contient dans sa Constitution la détention d’arme comme une liberté fondamentale. Les américains sont peut-être radicaux, mais tout sauf débiles.
                  En résumé, la justice américaine sera parvenue à répondre aux quatre aspects de cette affaire :
                  - la culpabilité est reconnue (personne n’est dupe) et punie
                  - l’agresseur ne représente plus une menace (donc pas de prison) 
                  - la victime sera indemnisée (ne serait-ce qu’en publiant un livre...)
                  - la victime n’obtiendra pas un blanc-seing de son comportement antérieur.
                  Au final, la justice américaine est pragmatique et préfère une solution négociée et « juste ».
                  On verra comment la justice française fera la leçon à sa consoeur outre-atlantique.


                • non667 22 août 2011 14:41

                  à kerjean
                  La certitude que des gros cons de citoyens seraient incapables de faire la part des choses dans des offensives médiatiques particulièrement grossières(dans les deux sens) des avocats.
                  ce n’est pas tout le peuple américain qui est jurés 
                  le jugement « pénal  » requérant l’unanimité il suffit que le hasard mette un inconditionel « bhl  » parmi les jurés pour que dsk ne soit pas condamné !
                  pourrait - il demander alors des indemnités pour frais d’hôtel ?


                • Jean-paul 22 août 2011 15:11

                  @ Kerjean
                  USA loves you too .


                • kiouty 22 août 2011 16:14

                  Bof, la France n’a pas franchement de leçon à donner aux USA, et ce, sur bien des aspects. La généralisation du « la justice américaine est vendue » à « le peuple américain est complètement con » est un peu (léger hein...) abusive sur les bords.


                • LE CHAT LE CHAT 22 août 2011 18:43

                  @kerjean

                  pas faux ton raisonnement , un peuple d’incultes qui croit encore à plus de 50 % aux ADM de Saddam , c’est ça aussi l’Amérique !


                • Lorelei Lorelei 23 août 2011 04:47

                  kerjean

                  j’ai vu qu’un grand nombre de new-yorkais ne sont aps content du tout, bien les bourgeois et les oligarchies ne veulent pas d’une condamnation mais vous savez comme moi que la justice n’existe pas, ce sont des codes appliqués non pas pour faire justice dans le sens noble du terme mais vous faire en sorte que les peuples l’a ferment...et les museler...quant une justice condamne un pédophile comme un voleur comment voulez vous avoir une quelconque justice dans ce monde ?? On arrive partout dans le monde à condamner plus longtemps un voleur qu’un violeur où un pédophile...


                • Koan 22 août 2011 13:14

                  Que ls passagers du wagon soient socialistes ou non n’y changeraient rien. La plupart des gens sont des pleutres. C’est une des raisons pour lesquelles il existe une poignée de personnes qui s’arrogent le droit d’imposer leur loi à la majorité des autres.


                  • kurden 22 août 2011 13:33

                    On dévie mes propos...
                    « L’insécurité » vu de cette façon est un thème de campagne, c’est à dire une utopie sensée nous faire gober une vision de la société qui n’est pas la réalité.
                    La réalité est que les agressions en publique sont et reste des exceptions qui ne permettent pas d’émettre des interprétations ni sur le comportement des agresseurs ni sur celui des témoins, tant ils sont rares.
                    A l’inverse, l’insécurité basée sur des statistiques réelles et bien comprises conduirait à s’attaquer à l’alcool (dont le vin), principale cause des accidents sur la route, des agressions en général (en plus d’un problème de santé publique, sur les naissances par exemple). Mais là, il n’y a plus personne pour s’émouvoir...


                  • volpa volpa 22 août 2011 13:23

                    Il n’y a aucun doute sur la culpabilité du chimpanzé en rut.

                    Dans cette mauvaise situation, il y a un (le chimpanzé) ou plutôt Anne qui lâche le flouze, la jonquaille pour échapper au placard et ce sont la victime et son avocat qui encaissent.

                    Qu’est ce que çà peut leur faire qu’il soie emprisonné ?

                    Le principal, demandez leur à ce beau monde comme Tapie, c’est d’encaisser la caillasse.

                    Comme celà elle pourra se permettre de changer de travail.


                    • Polyanna 22 août 2011 13:26

                      Il faudra faire un livre un jour sur l’aveuglement quasi pathologique de tous ceux qui ne supportent pas que celui qu’ils avaient pris pour « l’Homme providentiel » ne soit qu’un homme et ait pu faillir. Comment des personnes a priori honnêtes et intelligentes (et qui affichent en plus des convictions de gauche !) peuvent-elles se laisser aller, pour défendre leur héros, à un tel délire d’accusations haineuses, sexistes et méprisantes envers la plaignante ? En tant que militante socialiste, je suis écoeurée, ce lynchage est contraire à toutes nos valeurs.

                      Cependant, je tiens à préciser que, contrairement à ce que nous assène la presse, DSK n’a jamais été en fait « le candidat naturel » et indiscutable du PS. S’il s’était présenté aux primaires, rien ne dit qu’il aurait été choisi. Cela aurait eu des chances de faire pschch comme la candidature de Nicolas Hulot chez les verts...


                      • Ariane Walter Ariane Walter 22 août 2011 13:43

                        Tout à fait d’accord.


                      • jeanpaul01fr 22 août 2011 15:41

                        (et qui affichent en plus des convictions de gauche !)

                        Là, je crois qu’il y a une sérieuse erreur d’appréciation car je ne pense pas qu’il y ait encore un seul des leaders du PS qui soit de gauche...

                        En tant que militante socialiste, je suis écoeurée, ce lynchage est contraire à toutes nos valeurs

                        Ce qui confirme ma remarque précédente...

                        DSK n’a jamais été en fait « le candidat naturel » et indiscutable du PS. S’il s’était présenté aux primaires, rien ne dit qu’il aurait été choisi.

                        Il était le candidat naturel des sondages d’opinion et d’une grande majorité d’électeurs de gauche qui ne savent plus trop pour qui voter et qui cherchent désespérément un leader ou une figure emblématique. A cet égard, et sauf tout le respect que je dois à la victime, on l’a échappée belle grâce à cette affaire...


                      • pastori 22 août 2011 21:46

                        Moi aussi, un jour, j’ai voté socialiste...mais finita la comedia"


                        étant paresseux, et puisque vous semblez avoir bien étudié la question, soyez gentille de me dire vers quel phénix parfait je pourrais tourner mon vote pour que ma qualité de vie s’améliore.

                        merci infinement pour votre aide.

                      • pastori 22 août 2011 22:28

                        je dois donc voter pour un psychiatre ? c’est une idée. je n’en connais pas, donnez moi l’adresse du votre.


                        amusant la nouvelle mode sur agorafn. les pseudos se féminisent de plus en plus. mais le langage fleuri et l’agressivité les fait vite se découvrir. 

                        le bonsoir messieurs dames. smiley

                      • Lorelei Lorelei 23 août 2011 04:48

                        je confirme qu’il y a des mecs qui prennent le pseudo de nana tiens j’ai eu affaire à un qui m’a fait bien rire...c’etait un mec du site, et il est si hoministe que l’odeur se sent à travers les mots...hélas pour lui..


                      • kurden 22 août 2011 13:42

                        A défaut de devenir président, il aurait été 1er ministre, ministre de l’économie ou 1er secrétaire. Ce qui en dit long sur le fonctionnment du PS.
                        Si on compare la longévité des cadors du PS à celui des autres partis (à l’exception notoire des extrèmes), il est clair que vos « valeurs » ne concernent que les militants de base (ceux dont les revenus ne sont pas liés à leur appartenance au PS).


                        • Tuscany 22 août 2011 14:08

                          Merci pour l’article, intéressant
                          By Tuscany


                          • himmelgien 22 août 2011 14:20

                             J’hallucine : à la lecture de cet article, des commentaires ... je mesure à quel point Alfred Dreyfus ou Patrick Dils devaient se sentir seuls, au fond de leurs cellules !... Personne ne s’intéresse vraiment au sujet, on ne se préoccupe que de la suite des évènements !... Personne ne s’interroge sur la réalité des faits ... qui ont pourtant perturbé la « classe politique » de la planète !... Ou alors, c’est pour en remettre une couche, avec des preuves dont l’encre n’a pas eu le temps de sécher !... Ainsi, personne n’acceptera un non-lieu : DSK sera blanchi, mais pas innocent !... Il est un coupable obligatoire, donc condamné obligatoire ,même si la crédibilité de la victime apparaît de moins en moins crédible !... ( Quelle importance ?... Sauf qu’alors, il serait bien sot de ne pas se servir de sa fortune ( ou celle de la famille de sa femme) comme moyen de défense !... Il n’y a ni vérité, ni justice dans ce combat-là , pour personne !... DSK ne sera jamais le Président, mais Henri IV ou Napoléon I° non plus !... Ils se sont débrouillés autrement ... mais maintenant, c’est le citoyen, avec toutes ses valeurs manipulées ou falsifiées , qui n’est plus nulle part  !....
                             

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès