Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le naufrage littéraire de VGE

Le naufrage littéraire de VGE

Il en va des hommes comme du vin. Tous ne vieillissent pas bien. Valéry Giscard d’Estaing malgré le poids des ans (83) est resté un homme vert dans tous les sens du terme. Vert comme son habit d’académicien qui lui confère une immortalité qui ne s’étendra pas à sa production littéraire. Dans son prochain ouvrage à paraître le premier octobre aux éditions Xo-de Fallois, dirigées par son gendre, l’Ex s’encanaille sur les amours d’une princesse et d’un président. Toute ressemblance avec des personnages existants ou ayant existé ne se voudrait évidemment pas fortuite. VGE aime le mélange des genres et en invente un nouveau : le roman de gare-fiction. Amourette sous les dorures. Âmes romantiques sortez les mouchoirs.

Da Valéry Code. « La princesse et le président » c’est, comme le résume à lui tout seul le titre l’histoire d’un président français en exercice au milieu des années 80 et d’une princesse britannique forcément malheureuse. “In bed with Diana” résume malicieusement le site Slate.fr. Pour la circonstance, l’honneur de la république est partiellement sauf. L’adultère, nouvelle forme de l’Entente Cordiale, n’est que du côté de la perfide Albion. Le french serial séducteur étant pour sa part, ça tombe plutôt bien, veuf. L’intéressée appréciera et avec elle la famille royale. Un livre aux allures de la quintessence de la muflerie selon Alain Duhamel.

Le seul intérêt que l’on peut prêter à l’ouvrage est évidemment de savoir si derrière la forme romanesque choisie se cache ou non une part de vérité et si oui, laquelle. Vantardise , fantasme ou imagination débordante d’un vieux monsieur, le choix est laissé au lecteur.

Anecdote amusante, le président, Jacques-Henri Labeyrie, est dans le roman, à l’inverse de l’auteur, confortablement réélu (56%) pour un second mandat à la présidence de la République. Pour le reste comme nous le livre en avant première Le Figaro nos deux héros “vont s’aimer dans les nombreux palais nationaux ou royaux”.

15 années plus tard Valéry Giscard d’Estaing récidive. En 1994 il avait publié un roman érotique (Le Passage), racontant l’aventure d’un notaire sur le retour avec une jeune auto-stoppeuse. Cet égarement ne l’empêchera pas d’être élu en 2003 à l’Académie Française au fauteuil laissé vacant par Léopold Seda Senghor.

Et dire que des grincheux avaient eu l’impudence de reprocher à notre ancien président sa rédaction du projet de Traité Constitutionnel Européen. Ils voient aujourd’hui à quoi ils ont échappé. Et nous avec.


Moyenne des avis sur cet article :  3.15/5   (41 votes)




Réagissez à l'article

77 réactions à cet article    


  • Polemikvictor Polemikvictor 22 septembre 2009 10:30

    Muflerie ? gatisme ? ou les 2 ?
    Pauvre Giscard !


    • WOMBAT 22 septembre 2009 10:59

      En effet, pauvre mec bouffi de suffisance. Mais qui veut-il berner, mystifier, à part lui-même, en laissant supposer que...On pourrait être pris de pitié, de compassion pour ces derniers feux d’un gâtisme mondain, comme on peut s’attendrir sur un malade atteint d’Alzheimer et qui se prendrait pour Casanova. Je voudrais tout de même rappeler que l’hommel fut un féroce partisan de l’application de la peine de mort, que sous son empire fut adoubé Bokassa premier, à nos frais et avec quels retours sur investissement ? Des queues de cerise. Que Giscard exporta en Amérique du Sud le savoir-faire de nos tortionnaires d’Algérie et qu’il soutint Pinochet en lui fournissant systématiquement les identités réelles des opposants revenant au pays sous des noms d’emprunt. Mais peut-être détestait-il les noms d’emprunt ?


      • stephanemot stephanemot 22 septembre 2009 11:02

        parlons plutot du naufrage de l’academie a accueillir ce juche des vanites.


        • alberto alberto 22 septembre 2009 13:07

          Oui, Stephane, ce type laissera une trace dans l’histoire comme l’archétype de la Vanité, à voir l’énergie qu’il met par ailleurs a se vouloir, envers et contre tous, descendant de la famille d ’Estaing (dont un amiral au...destin si funeste !) allant jusqu’à racheter le château du même nom !

          Vaniteux et parano...

          Bien à vous.


        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 22 septembre 2009 17:12

          ET EGO IN ARCADIA VIXI...

          Parlant de cul, voici un passage en porno très soft pour vous attirer traîtreusement à lire un bouquin qui parle surtout d’autre chose .... Comme la blonde sur la capot de la Lada.

          « Un chaîne au cou et il aurait eu l’air d’un gardien de plage méditerranéen. Mais il ne sentait pas l’aïoli, plutôt l’Eau Sauvage. Il n’était pas non plus l’homme des étreintes passionnées : il fonctionnait comme une machine bien huilée. 

          Gérard était sur elle, sous elle, autour d’elle. Il était partout. Il la déplaçait sans effort apparent, l’allongeait, la dépliait, la plaçait pour la caresser de la main et de la bouche. Il se retrouva ainsi bien allongé sous elle, elle-même à genoux et sa tête sur ses genoux à lui. Une position qu’elle n’avait jamais connue. Il glissa un oreiller sous sa tête et sa bouche se posa sur elle. Ses mains caressaient ses seins, ses hanches, son doigt frôlait l’anus puis enfin s’y attardait. Sa bouche explorait. Avec appétit mais retenue, comme s’il voulait promettre... mais pour plus tard... »

          Un lien vers le chapitre, l’autre vers le livre en PDF. Je vous aurai prévenu : ce n’est pas très hard... Mais ça pourrait expliquer bien des choses.

          http://nouvellesociete.wordpress.com/2009/08/09/le-printemps-de-libertad-5/

          http://manuscritdepot.com/a.pierre-jc-allard.2.htm

          Pierre JC Allard


        • appoline appoline 22 septembre 2009 18:07

          Otez moi d’un doute, il n’avait pas acheté sa particule, l’affreux ?

          On a bien noté que la décadence de l’état a commencé sous son règne. Allez, allez, le vieux con au placard, il serait grand temps qu’en France on mette d’office à la retraite tous ces débris qui nous empoisonnent surtout avec un passif aussi lourd.


        • alberto alberto 22 septembre 2009 19:10

          Et mégalo !


        • Alpo47 Alpo47 22 septembre 2009 11:03

          C’est vrai que ’l’Ex« a du mal à passer la main. Il est pour moi évident qu’il cherche à continuer d’exister.

          A l’époque où il gouvernait notre pays (si, si, il a été président de la république, incroyable, non ?), il avait déjà fait courir la rumeur d’une liaison avec »Emmanuelle« , Sylvia Krystel, égérie de tout une génération.
          Probablement pour faire fantasmer la plèbe devant son comptoir et apparaitre comme un »conquérant« . Dérisoire ...

          Il récidive avec ce »roman", où il met en cause une personne disparue, donc incapable de défendre son honneur.

          Pitoyable, médiocre, tragique ...A l ’image du bonhomme, finalement.


          • Annie 22 septembre 2009 11:12

            On souhaiterait qu’il ait eu autant de délicatesse dans la vie que dans la fiction, puisque le président dans le livre est veuf (dixit The Guardian).


            • morice morice 22 septembre 2009 11:50

              Le vieux fait son Houellebecq ou sa Nothomb quoi... il parle de cul en croyant parler littérature. Je ne vois pas la différence. Qu’en pense le ministre de la culture, qui lui aussi a parlé cul dans sa propre biographie ??? Son bouquin n’est pas un diamant de littérature il semble....pourtant. Ah, s’il nous avait raconté comment il sautait les jeunettes noires gracieusement offertes en fin de chasse par son admirateur Jean-Bedel Bokassa.... là, on en aurait peut-être eu pour son argent.... un président si partageur, pourtant... faut demander à Péan ce qu’il en pense.. et rappeler l’épisode Barthélémy Boganda... ah ça, ç’est beaucoup plus passionnant que le cul de la princesse... mais bizarrement, ça se vend moins... les accidents d’avions....



              « ....c’est tout naturellement que Boganda devient en décembre 1958 président de la République centrafricaine. Son gouvernement est particulièrement court car il périt le 29 mars 1959, en avion, dans un accident dont les circonstances n’ont toujours pas été véritablement élucidées »...

              • appoline appoline 22 septembre 2009 18:16

                @ Morice,

                Encore un chez qui on ne sait pas si c’est le cerveau du haut ou du bas qui déconne. Monsieur aimait courir après les gazelles, bah, une fois de plus on s’aperçoit que la morale ne règnait pas en maîtresse sur la place. Anne-Aymone, Danielle, Bernadette, Cécilia, les cocues vont bientôt pouvoir former une équipe de foot, au train où vont les valeurs, on devrait y arriver.


              • armand armand 22 septembre 2009 12:16

                On attend désormais que Bill Clinton raconte par le menu les séances « de cigare » entre un président U.S. fictif et une jeune stagiaire un peu replette...
                Ah ! si seulement Kennedy avait vécu et, à l’heure qu’il est, nous gratifiait de longues réminiscences littéraires sur ses galipete priapiques avec Marilyn (et tant d’autres).


                • kitamissa kitamissa 22 septembre 2009 12:16

                  en levrette à l’Elysée ...brouette Japonaise au Fort de Brégançon ...le missionnaire à Rambouillet .....et 69 au Petit Trianon ...

                  tout ! tout ! tout ! vous saurez tout sur Valery et Lady Di !  smiley


                  • CAMBRONNE CAMBRONNE 22 septembre 2009 12:19

                    SALUT

                    D’accord avec vous , c’est affligeant ! Je plains son épouse .

                    Cela dit contrairement au politiquement correct Giscard fut un bon président , bien meilleur que Tonton et chirac .

                    La vieillesse est parfois un naufrage , comme disait de gaulle .


                    • WOMBAT 22 septembre 2009 12:59

                      La vieillesse est un naufrage. Victor Hugo


                    • morice morice 22 septembre 2009 13:06

                      Cela dit contrairement au politiquement correct Giscard fut un bon président , bien meilleur que Tonton et chirac 


                      purée ce qu’il ne faut pas lire...


                    • titi 22 septembre 2009 13:23

                      @Morice

                      Faites un comparaison de l’état de la France à la fin du mandat de Giscard et à la fin de ses successeurs.
                      Que ressort-il ?


                    • rocla (haddock) rocla (haddock) 22 septembre 2009 13:34

                      Le naufrage est une absence de flottement .

                      Archibald Haddock .


                    • armand armand 22 septembre 2009 12:24

                      Quant à la ’verdeur’ ...

                      L’ancien général et homme politique U.S. Dan Sickles, à 90 ans passés, croise dans une rue de Washington une belle jeunesse : « Hélas », fit-il, « si seulement j’avais encore mes quatre-vingts ans ! »

                      Parions que notre ancien président libéral avancé, dans ses écrits, radote un peu, car, comme l’affirmait le marquis de Galliffet : « A partir d’un certain âge on se répète en tout... sauf en amour. »
                      Un jour, Edouard VII l’apostrophe : « Alors, général, toujours vert ? »
                      Réponse de Galliffet : « Toujours vert, Monseigneur. La tête blanche, mais la queue verte, comme les asperges ! »


                      • CAMBRONNE CAMBRONNE 22 septembre 2009 14:09

                        SALUT ARMAND

                        « Tête blanche et queue verte » c’est le poireau, c’est pourquoi on appelle les généraux français de la sorte .

                        A part ça je persiste et signe : Giscard fut au moins un bon président voire un très bon mais il y a un tel concensus pour le foutre aux chiottes qu’il est même inutile d’en discuter .

                        Maintenant je dois admettre que l’Homme Giscard était imbuvable et qu’apparemment il vire gateux .

                        Triste ! Mais rappelons quand même qu’il a fait une belle guerre et n’a jamais porté la francisque ni fréquenté Bousquet , ni organisé un attentat bidon sur sa personne . il a été victime d’un mauvais procès à propos des diamants de Bokassa et c’est sa vanité qui l’a perdu en refusant de se défendre . Il a su prendre des décisions courageuses comme d’envoyer la légion sur Kolwesi ce qui était une première ; il a en même temps envoyé l’Armée au tchad Opération Tacaud pour y faire autre chose que de la figuration (CF Manta en 83 sous Mitterrand.)
                        Il a évité en 1976 alors que tout était prêt , je le sais j’en étais, d’ envoyer des soldats français se faire tuer sans garanties au Liban : Bilan 70 morts Drakkar compris à mettre au passif de tonton aussi en 83 .

                        J’espère qu’un jour des historiens honnêtes feront le bilan des trois présidents ; Giscard, Mitterrand, chirac et que les vérités reçues en prendront un coup dans l’aile .

                        Un simple coup d’oeil aux chômeurs et au déficit laissés par Giscard en fin de règne devrait suffire à confondre ses détracteurs .

                        Vive la république quand même ;


                      • ASINUS 22 septembre 2009 15:37

                        bonjour , petit bémol l emprunt giscard qui nous as couté chaud !


                      • CAMBRONNE CAMBRONNE 22 septembre 2009 16:53

                        SALUT FURTIF

                        C’est bien comme je l’ai dit : le poireau , LE POIREAU ,

                        Bien à vous .


                      • denis84 22 septembre 2009 17:19

                        Pas que les « anciens » présidents............................


                      • Gazi BORAT 22 septembre 2009 18:30

                        ATTENTION

                        Se méfier d’un individu émettant sous le pseudo de Philippe Renève..

                        Sous des posts affectant de faux airs badins, il distille à l’attention de ceux qui comprennent le sens cachés de ses messages des leçons de « terrorisme moderne » dignes de la cellule invisible de Tarnac.

                        A savoir, ici, la seule réponse efficace à l’incitation à la délation tentée en Essonne : saturer le n° de dénonciations plus farfelues les unes que les autres..

                        Le n° du commissariat, soumis à un tel régime, migrera trèsvite vers la fameuse « liste rouge »...

                        Et maintenant, une question :

                        "Qu’est ce que je gagne pour avoir dénoncé cet émule de Carlos ?

                        gAZi bORAt


                      • Jean-Paul Doguet 22 septembre 2009 13:02

                        Il y a des mauvaises langues qui disent qu’il l’a publié pour payer la toiture du château d’Estaing. Le pire c’est que c’est peut-être vrai et que ça va sûrement se vendre, vu le sujet pour midinettes. Il a dû le trouver parce que c’est vendeur et ça pourrait aussi être traduit dans plein de langues. 


                        • morice morice 22 septembre 2009 13:03

                          Tout ça pour des tuiles ou des ardoises ? Car questions ardoises, il en a laissé une paire y paraît...


                          • Vilain petit canard Vilain petit canard 22 septembre 2009 13:09

                            Giscard a fait à la fois l’Ecole Polytechnique et l’ENA, il a été le Plus Jeune Président de France et l’Homme le Plus Intelligent de France, et il avait mis en place le Meilleur Economiste de France (Barre), et il finit par être le Plus Jeune Académicien de France : il est donc totalement insensible au ridicule. C’est dommage pour lui, car il bat des records dans le genre.


                            • A. Nonyme A. Nonyme 23 septembre 2009 00:07

                              PIF, c’était lui ?


                            • rocla (haddock) rocla (haddock) 22 septembre 2009 13:26

                              Giscard l’ homme qui voulait devenir Chateaubriant avec son pont-levis , son destin est aux oubliettes ...


                              • fouadraiden fouadraiden 22 septembre 2009 13:29


                                Espérons pour les Français, qui aiment leurs gds écrivains comme personne , que Sarko n’imitera jamais Giscard. Car là ça fera vraiment désordre...
                                 


                                • rocla (haddock) rocla (haddock) 22 septembre 2009 13:30

                                  Talleyrand a dit de Giscard d’ Estaing  : « Monsieur de Giscard croit qu’il devient sourd car il n’entend plus parler de lui ».


                                  • Loan 22 septembre 2009 20:21

                                    Ils sont nombreux à l’avoir fait, mais elle les choisissait bien plus jeunes.


                                  • caramico 22 septembre 2009 13:49

                                    autre aperçu du ridicule du personnage, FR3 dernièrement nous a « offert » un beau reportage du prince faisant visiter lui même personnellement son château de famille (acquis en 2005), aux manants.
                                    Aucune contradiction de la part de la journaleuse quand il a évoqué son ancêtre l’amiral d’Estaing, alors que l’on sait que le titre a été racheté par son père en 1922, hein, Télé Kollabo.

                                    Encore un vieux c.. qui voulait se la pêter, comme disent les jeunes.


                                    • Vilain petit canard Vilain petit canard 23 septembre 2009 15:24

                                      pasou : le vrai nom des Giscard avant de s’appeler Giscard d’Estaing était... Giscard !


                                    • Hieronymus Hieronymus 22 septembre 2009 14:20

                                      On avait le Sarko bashing, voila le Giscardo bashing
                                      decidement il y a des causes qu’il ne fait pas bon defendre sur AV ..
                                      un peu lassant qd meme ce lynchage general, je ferais remarquer que Giscard
                                      a ete le moins mauvais president de la Veme, le plus liberal et le plus sincere ..


                                      • caramico 22 septembre 2009 15:27

                                        Hyéronimus, qui se fait remarquer avec des âneries, dernièrement ?


                                      • Hieronymus Hieronymus 22 septembre 2009 17:29

                                        oui, et alors ?
                                        fatigue ce ramassis de blagues plutot lourdes, le type Giscard ? bof m’en fiche
                                        ce qui me soucie c’est l’etat de la France, 2 presidents et 1/4 de siecle plus tard
                                        Svp apprenez a ecrire mon pseudo .. c’est « i » puis « y » comme « hieroglyphe »


                                      • Bardamu 22 septembre 2009 14:41

                                        Il est normal que l’homme à l’origine du REGROUPEMENT familial ait tenté quelques rapprochements, si hasardeux et physiques fussent-ils !

                                        Pour ces deux amants supposés, un livre !... son titre : «  Le Pantin et la Putain » me convient. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès