Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le nouveau gouvernement Grec somatise-t-il ?

Le nouveau gouvernement Grec somatise-t-il ?

Chose étonnante, on a appris coup sur coup cet après-midi que les deux principaux responsables de la question économique et financière du nouveau gouvernement grec devaient être opérés en urgence.
 
LE PREMIER MINISTRE GREC, BRUTALEMENT HOSPITALISÉ, NE PEUT PAS "VOIR" ANGELA MERKEL.
 
Une dépêche AFP de 15H20 informait que le nouveau Premier ministre grec, Antonis Samaras, souffrait d'un brutal décollement de la rétine. Les services du Premier ministre grec ont annoncé dans la foulée qu'il devait être opéré samedi matin d'urgence.

Chose piquante, cette soudaine intervention chirurgicale va l'empêcher d'assister au quart de finale de football de l'Euro 2012 qui se tient ce soir en Pologne (à Gdansk) et qui oppose la Grèce à... l'Allemagne.

Du coup, le nouveau Premier ministre grec n'y rencontrera pas la chancelière allemande Angela Merkel, qui faisait le déplacement en partie pour cela.

En d'autres termes, le décollement de la rétine va, sans mauvais jeu de mot, empêcher le Premier ministre Samaras de "voir" celle qui est dépeinte sous les traits d'Adolf Hitler dans toutes les pancartes des manifestants hellènes.

Que faut-il en conclure ? Maladie "diplomatique" ? Heureux hasard ? ou mauvais présage ?
 
 
LE MINISTRE GREC DES FINANCES, BRUTALEMENT HOSPITALISÉ AUSSI ! 
 
A peine avait-on pris connaissance de l'hospitalisation en urgence du Premier ministre grec qu'une nouvelle dépêche AFP de 16H34 informait que le nouveau ministre grec des Finances, Vassilis Rapanos, 65 ans, venait d'être hospitalisé en urgence. On ne sait pas encore pour quelle raison.

Selon des médias grecs, M. Rapanos s'est évanoui vendredi après-midi avant d'être transféré à l'hôpital. Président de la première banque du pays, la Banque Nationale de Grèce (BNG), depuis décembre 2009, M. Rapanos a été nommé hier 21 juin à ce portefeuille crucial et devait justement prêter serment... ce vendredi soir !

Que faut-il en conclure ? Malheureux hasard ? Mauvais présage ? ou sinistre pressentiment ?
 
 
LE PRÉCÉDENT MINISTRE GREC DES FINANCES AVAIT LUI-MÊME ÉTÉ BRUTALEMENT HOSPITALISÉ...
 
Ces hospitalisations brutales et concomitantes sont saisissantes car elles concernent - au même moment - les deux nouveaux principaux responsables de la politique de rigueur démente infligée aux Grec, et cela alors que les racketteurs en col blanc de la Troïka FMI-UE-BCE doivent arriver à Athènes lundi pour dicter la liste de leurs rackets.

Ces deux hospitalisations sont rendues encore plus saisissantes par le fait que la même mésaventure était déjà arrivée, le 1er novembre 2011, au ministre grec des Finances de l'époque, le socialiste Evangélos Vénizélos.

Le prédécesseur de M. Rapanos, aujourd'hui hospitalisé en urgence pour une cause encore non révélée, avait en effet été lui-même brutalement hospitalisé le jour de la Toussaint 2011 pour des douleurs cardiaques [cf. par exemple : http://www.lepoint.fr/monde/le-ministre-des-finances-grec-hospitalise-pour-des-douleurs-abdominales-01-11-2011-1391305_24.php
la Grèce ]
 
 
CONCLUSION : HUBRIS ET NEMESIS
 
Que faut-il conclure de toutes ces hospitalisations ?

Sans verser dans la superstition, il faut probablement y voir la conséquence psychosomatique du remords qui doit ronger intérieurement tous ces responsables européistes grecs.

Lorsqu'ils se rasent le matin devant leur glace, ils y voient le visage de traîtres. Car, quelles que soient les promesses de "lendemains qui chantent" qu'ils lancent en public, et quels que soient les bobards de la propagande européiste que les médias assènent aux électeurs, ils savent, eux, ce qu'est la vérité.

En leur for intérieur, ils savent qu'ils n'ont accédé aux plus hautes fonctions de l'État grec que pour en être les fossoyeurs.

Le pacte faustien qu'ils ont accepté leur donne certes la richesse et la notoriété. Mais la contrepartie ignoble en est qu'ils doivent détruire la liberté de leur propre pays, le vendre à des gangsters en col blanc, et tout cela pour maintenir de force la Grèce dans l'euro qui, de toute façon éclatera tôt ou tard.

Que ces messieurs, qui prostituent ainsi la grandeur du pays de Périclès, de Platon et de Praxitèle, en aient des sueurs froides et se réveillent la nuit au milieu d'un terrifiant cauchemar, ce n'est que conséquence logique. Que leur trahison les stresse au point de les envoyer en urgence à l'hôpital, ce n'est que dans l'ordre des choses.

Et ils le savent mieux que quiconque car les Anciens Grecs enseignaient qu'Hubris est toujours suivie de Nemesis. Les hommes qui cèdent à la folie des grandeurs et de la toute puissance (la "Démesure" personnifiée par la divinité allégorique Hubris") finissent toujours par être châtiés (c'est "la Vengeance", personnifiée par la divinité allégorique "Nemesis").

Avant d'accepter leurs postes, le nouveau Premier ministre Samaras et le nouveau ministre des finances Rapanos auraient été bien avisés de relire Eschyle.

François ASSELINEAU
 
Site Internet : http://www.u-p-r.fr/
Facebook : http://www.facebook.com/upr.francoisasselineau
Twitter : https://twitter.com/# !/UPR_Asselineau
Blog : http://www.francoisasselineau.fr

Moyenne des avis sur cet article :  4.66/5   (83 votes)




Réagissez à l'article

56 réactions à cet article    


  • c’est pas grave 23 juin 2012 23:01

    celui-ci , je vais me le garder bien au chaud pour les soirs de blues

     


    • Ariane Walter Ariane Walter 23 juin 2012 23:42

      Le Ciel ! Sganarelle, le Ciel !!!
      Très drôle !
      Qu’ils crèvent !


      • zadig 24 juin 2012 04:41

        Bonjour Ariane,

        « Qu’ils crèvent » !

        Une expression aussi vilaine dans une aussi jolie bouche : dommage !

        Je crois profondément à l’influence du mental sur le corps.
        Un mental apaisé vous aidera à prévenir et à lutter contre différents troubles
        d-origines psychosomatiques.

        Par votre message vous vous détruisez un peu plus.
        Et ce n’est déjà pas brillant !

        Bon matin


      • deovox 24 juin 2012 05:24

        elle a raison : qu’ils crèvent !


      • Micka FRENCH Micka FRENCH 24 juin 2012 09:27

        De l’Ecossaise.....

        Juste retour de manivelle.
        Pas mieux pourmoi. Je pense comme Ariane.

        La 3ème Guerre Mondiale est sur le point d’être gagnée par votre banquier et votre gouvernement complices, cher ami prisonnier européen...

        MORALITE (aucune)  : en Grèce comme en France, Il fallait voter POUR LA VRAIE GAUCHE...

        Micka FRENCH du Web
        http://mickafrench.unblog.fr


      • tf1Goupie 24 juin 2012 14:01

        Qu’ils crèvent ! nous disent ceux qui prétendent faire passer l’humain d’abord.

        Des discours humanistes comme ça j’en veux tous les jours.


      • trobador 25 juin 2012 00:01

        Il ne s’agit pas de faire passer l’humain d’abord, mais surtout d’en finir avec la vermine.

        Un exemple, mes artichauts sont envahis de pucerons eux mêmes élevés par des fourmis (comme des groupies de tf1 élevés par ces putains de banquiers). Il y a 3 jours je me faisait beaucoup de soucis, mais depuis hier une armée de coccinelles (rouges à points noirs - ça ne s’invente pas) font un gros ménage... Voilà tout ce que je vous souhaite.

      • xantrius 25 juin 2012 13:18

        Chère "Micka FRENCH"

        Vous vous trompez - ils n’agit pas de la 3eme guerre parce que le deuxième n’est pas tout a fait fini, ou autrement dit, il a continué avec des autres moyens, les moyens économiques. Je dirais même que l’Allemagne (les grands capitaux allemands) et Vichy (les grands capitaux français) et toutes les autres anciens alliés de cet axe sont en train de gagner le 2eme guerre. Je dirai même, Hitler et Pétain sont en train de gagner cette guerre.

        C’est absurde ? Le but était la domination de l’Europe pour dominer le monde et le premier objectif est atteint.

        Mais le monde n’est plus le même que dans le années 30 du dernier siècle. La domination leur sert probablement à rien parce que le capitalisme est dans son état terminal, sa décomposition partielle a déjà commencé, il dégage des éléments toxiques. Les médecins autour de son cadavre sont constaté son état, ils essayent de le cloner et a part de cela on fait semblent car le pouvoir ne sait pas que faire. La dénonciation de la « finance » comme seul responsable de la situation est de la poudre aux yeux pour cacher la situation véritable.

        Et comme dans un film gore, on risque d’être confronté avec un zombie dévastateur, un capitalisme mort vivant qui a que un but, finir avec le monde car son fin est pour lui identique avec le fin du monde. Il y a les moyens pour.


      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 25 juin 2012 19:23

        On ne doit souhaiter du mal à personne. Je préfère donc croire que Dieu lui-meme, las de nos hésitations velléitaires, a dépêché son Ange Exterminateur pour montrer la voie et que ce n’est encore qu’un avertissement. Je crois, d’autre part, que Merkel qui veut voir l’Allemagne écraser la Grèce même au football montre des dispositions sadiques qui doivent rappeller de mauvais souvenirs aux Grecs. Le sport est un puissant catalyseur.


        Cela dit, si ceux qui tombent sont remplacés par des anciens de Goldman Sachs ça pourrait avoir un sens. Un dossier à suivre, et à revoir si ce sont les anciens de Goldman Sachs qui commencent a tomber ou si Merkel est VRAIMENT mal accueillie... J’ai peur que nous ne soyons à un cheveu d’une tragédie.

         Pierre JC Allard





      • alinea Alinea 23 juin 2012 23:43

        Privilège ? En modération, en bas de page, en bandeau, en moins d’une heure ! Au milieu de la nuit !
        Votre article est très intéressant qui mêle le politique à l’humain. Ce qui prouve que les grecs, mêmes les plus pourris, sont encore humains !
        À quand la somatisation de notre cher Président ?
        À suivre !


        • zadig 24 juin 2012 05:25

          Bonjour Alinea,

          « À quand la somatisation de notre cher Président ? »

          Notre Président est solide et son mental très puissant.
          Sa motivation est noble et propre à le fortifier davantage.
          Bien d’autres somatiseront avant lui.

          Votre espoir (?) sera vain !

          Salutations


        • kriké 24 juin 2012 13:44

          « Notre Président est solide et son mental très puissant.
          Sa motivation est noble et propre à le fortifier davantage. »

          c’est exactement ce qui sort toute la journée des hauts parleurs de Pyongyang

           smiley  smiley


        • kriké 24 juin 2012 14:19

          Démosthène

          « je verrai d’un assez bon œil »

          c’est un clin d’œil a l’article.. ?.. smiley 


        • BOBW BOBW 24 juin 2012 20:51

          En France un « chef frontiste » aussi ne voit tout ceci que d’un oeilsmiley


        • BA 24 juin 2012 06:14

          Il n’y aura jamais d’Europe fédérale.

           

          Il n’y aura jamais de fédéralisme en Europe.

           

          La solidarité existe dans un cadre amical, dans un cadre familial, dans un cadre communal, dans un cadre départemental, dans un cadre régional, dans un cadre national.

           

          Mais en revanche, la solidarité n’existe pas dans un cadre supranational.

           

          Quatre exemples :

           

          1- Depuis le début de la crise grecque, les pays européens riches auraient dû DONNER des dizaines de milliards d’euros à la Grèce.

           

          Or les pays européens riches n’ont pas voulu DONNER des dizaines de milliards d’euros à la Grèce.

           

          En revanche, chaque pays européen riche accepte de sauver ses propres banques privées de la faillite : là, oui, la solidarité existe, car chaque pays européen riche accepte de DONNER de l’argent pour sauver ses propres banques privées.

           

          2- Deuxième exemple : les pays européens riches auraient dû DONNER plus d’argent au budget de l’Union Européenne pour la période 2014-2020.

           

          Or les pays européens riches ont refusé de DONNER un seul euro supplémentaire au budget de l’Union Européenne pour la période 2014-2020.

           

          Résultat : le budget de l’Union Européenne restera au niveau minable de 1 % du PIB de l’Union Européenne pour la période 2014-2020. Par comparaison, le budget fédéral des Etats-Unis est de 25,3 % du PIB des Etats-Unis.

           

          3- Troisième exemple : les pays européens riches auraient dû accepter de payer des taux d’intérêt plus élevés en créant des euro-obligations.

           

          Or les pays européens riches ont refusé de payer des taux d’intérêt plus élevés : les pays européens riches ont refusé la création des euro-obligations.

           

          4- Quatrième exemple : les pays européens riches auraient dû accepter de créer une union de transfert dans la zone euro.

           

          Or les pays européens riches ont refusé de transformer la zone euro en une union de transfert, avec des DONS d’argent partant des Etats du Nord en direction des Etats européens périphériques.

           

          Conclusion : la solidarité supranationale, ça n’existe pas. La Grèce va quitter la zone euro, et les autres Etats européens périphériques aussi. La zone euro va se disloquer.

           

          C’est terminé.



          • Croa Croa 24 juin 2012 11:32

            « Il n’y aura jamais d’Europe fédérale »

            En ce cas autant prendre les devants et que chacun retourne dans ses frontières !

             De toute façons nos peuples se fréquentent de plus en plus et continueront à le faire. Par contre les économies auraient avantages à se relocaliser pour le plus grand bien de tous.

            Cette Europe n’avait pas été construite pour que les peuples soient solidaires, ce qu’ils sont naturellement, mais au contraire pour le profit de quelques-uns par la soumission des peuples en un standard unique formaté en ce qui convient aux maîtres. Si changer ça est impossible il vaut mieux tout casser ou attendre que ça se fasse tout seul (mais en ce cas l’oligarchie sauvera ses meubles, c’est dont moins bien.)


          • platon613 25 juin 2012 21:35

            A lire !

            La guerre économique est une guerre mondiale

            Nous avons un système monétaire en faillite parce qu’intrinsèquement pervers, basé sur le mensonge et la dette. Autant dire sur l’usure et la création de richesses virtuelles, c’est-à-dire inexistantes ailleurs que dans les jeux d’écritures informatiques, lesquelles génèrent à chaque seconde de prodigieux flux d’argent imaginaire…

            http://www.news26.tv/econmie/2073-l...


          • louphi 24 juin 2012 11:12

            United States of Europe ( USE ) contre l’avis des peuples et sous la contrainte des technocrates non élus placés par des obédiences oligarchiques financières maçonniques et rosicruciennes égoïstes, cupides, voraces et occultes ?

            C’est une utopie ! Lénine et Staline l’avaient déjà souligné.


            • mortelune mortelune 24 juin 2012 11:46

              Quand les français liront le menu qui leur être servi alors je parie le dentier de mon grand père qu’il va y avoir des décollement de rétine et des grands coups de gueule. Hollande aura une grosse crise de nerf et ses sbires seront soudainement aphones. 

              Il n’y aura que l’opposition qui pourra encore l’ouvrir...


              • mortelune mortelune 24 juin 2012 11:47

                menu qui va leur être servi...

                Pardon !

              • Emmanuel Aguéra LeManu 24 juin 2012 12:01

                « En leur for intérieur, ils savent qu’ils n’ont accédé aux plus hautes fonctions de l’État grec que pour en être les fossoyeurs. »

                J’espère, cher critique-né, que vos habits de croque-mort satisfait vous rapportent autant que la confusion qu’il sèment. Je n’y vois que la lâcheté de celui qui tire sur les ambulance depuis son salon feutré, caricature d’une fat bourgeoisie autosatisfaite... pétrie du mépris de l’élitisme.

                Allez-y, sauver la Grèce, monsieur le distributeur de leçons, expert en tragédies... de l’autre et aveugle en drame humain. Vous vous complaisez, cher Monsieur, dans le commerce de la peur, pour quel profit ? on verra bien, mais ces critiques doctes et morbides forcément ont un but xxxcratique (mettez le préfixe que vous voulez, c’est la désinence qui importe).

                A gerber, cher guru.


                • politzer politzer 24 juin 2012 13:21

                   insultes d’un bobo bouffi d’importance sur un ton d’oracle bouffon ! d’arguments point ! la catastrophe est sous tes yeux et dans l ’existence des millions de chômeurs que les planqués à l’abri des jobs protégés de la fonction publique et autre ne connaissent pas ! 


                • kriké 24 juin 2012 13:57

                  Beaucoup disent qu’il n y à rien a attendre du parti socialiste.

                  Nous n ’aurons pas cette chance la... smiley


                • tf1Goupie 24 juin 2012 13:21

                  On est abonné à Asselineau en ce moment : un article tous les jours.

                  Pour nous parler de l’état de santé des ministres grecs ; demain il nous parlera de leurs boutons d’acné ou de ce qu’ils mangent au petit déjeuner, ou encore de leurs problèmes de flatulence.

                  Triste de voir où l’aigreur de l’échec politique peut mener ...


                  • ChatquiChouine ChatquiChouine 24 juin 2012 20:56

                     Et bien dites donc, apparemment, sorti de votre chaine de TV préférée, vous avez épuisé votre temps de cerveau disponible....
                    Et vous savez quoi, concernant les articles de François Asselineau, je pense que demain, il y en aura encore un ...ne vous en déplaise, et il ne parlera pas de ce que mangent les Grecs au petit déjeuner mais plutôt des couleuvres que doivent avaler tous les Français qui ont voté PS. (du moins, ceux qui ont voté Hollande en croyant à ce qu’il disait).

                    Encore un conseil, si Asselineau suscite chez vous le même rejet que celui que je ressens en visionnant TF1, et bien, faites comme moi, ne regardez pas.


                  • politzer politzer 24 juin 2012 13:23

                    toujours pareil des insultes en lieu et place d arguments ! "mon dieu (sic) pardonnez leur , ils ne comprennent rien à rien ! Ils sont bêtes à manger du foin ! 


                    • kriké 24 juin 2012 13:50

                       tf1Groupie c’est mieux comme pseudo. smiley


                      • Alison 24 juin 2012 13:57

                        Les politiques en Grèce ou en France sont les mêmes tout bord confondus, il y en a qui imagine que droite, gauche, extrême peuvent redonner ou pire garder ce que chaque peuple a acquis notamment socialement, c`est qu`ils n`ont pas bien compris dans quel « wargames » nous sommes.
                        Le développement économique ou plutôt l`émergence de continent comme l`Afrique, l`Amérique du sud et peut être dans quelques temps l`Australie est inévitable. 
                        Les croquants sont déjà sur place, nos anciens pays n`ont plus que leur histoire comme richesse, bref partez ou souffrez ! C`est qu`on fait beaucoup de Grec dont curieusement la majorité s`est expatrié en Australie. Les jeunes Grecs sont super diplômés parle deux a trois langues minimum et surtout l`exile fait parti de leur culture.

                        La Grèce ne sombrera pas, elle va être refondee sur des moeurs et coutumes différentes.


                        • kriké 24 juin 2012 14:15

                          un brutal décollement de la rétine

                          il à juste jeté un coup d’ œil sur la facture des intérêts de la dette et paf ...

                          Ou plus prosaïquement ils ont trop arrosés la bonne nouvelle des pots de vin virés sur
                          leurs comptes personnel par le Qatar

                          Contusions oculaires :bouchon de champagne
                          La consultation d’un spécialiste est indispensable, le risque de décollement traumatique
                          de la rétine n’est pas négligeable.

                          l’autre ayant fini toutes les bouteilles


                          • mortelune mortelune 24 juin 2012 14:15

                            Inutile de parler de la Grèce aux français. Du reste ils ne savent même pas où c’est et en dehors de leurs villages, banlieues et villes ils ne s’intéressent qu’à leur planète que via la coupe du monde de foot et celle d’europe. 

                            A la rigueur ils savent où est l’Amérique uniquement parce qu’ils rêvent de shopping à New York et parce que le boiteux Dr House les fascinent.
                            Mauvais en tout et bon à rien, les français sont à l’image du pays qu’ils fabriquent depuis quelques années ; la tête dans le sable et les fesses en l’air. Le problème c’est que ce qui vaut pour les français vaut aussi pour la plupart des européens près à tout pour continuer à consommer sans vergogne tout ce qui peut tenir dans un kadi sans même savoir ni comment ni pourquoi ils achètent des trucs qui ne leur servira à rien. 
                            Jean Ferra a écrit ’la montagne’ en toute lucidité sans savoir que ses concitoyens étaient plus c.. que citoyens. Lorsqu’il a écrit « ma France » il a crié son espoir, en vain, dans un texte et une musique magnifique. Aujourd’hui il me manque énormément et je ne suis pas la seule.



                            • Alison 24 juin 2012 16:09

                              Excellent mortelune ! Tout est dit, bravo.

                              Amicalement


                            • alinea Alinea 24 juin 2012 18:09

                              Le coup du « tous pourris sauf moi » ou du « tous cons sauf moi » m’a gâché un peu l’appréciation de ce commentaire très juste.


                            • mortelune mortelune 25 juin 2012 01:25

                              @Alinea


                              Vous savez bien que la bêtise se propage vite et qu’elle n’épargne personne. Chacun, à tour de rôle nous faisons preuve de lucidité et pourtant nos vies restent réglées comme s’il dépendait de ce réglage que nous soyons heureux ou malheureux. Sachant cela je ne me sens pas si différente des autres et si quelques journées je m’écarte du troupeau je contribue moi aussi au fonctionnement de la machine qui va rendre la vie difficile. 
                              Il reste cependant que ce que l’on fait est moins important que ce que l’on est et si parfois certains font les imbéciles ils ne le sont pas forcément. Finalement c’est à chaque d’entre nous de savoir ce qu’il est.

                            • AN221 AN220 24 juin 2012 15:58
                              Le nouveau gouvernement Grec somatise-t-il ?
                              La réponse est NON,pourquoi parce ce qu’un gouvernement est la projection d’une entité.

                              • lucmentin 24 juin 2012 16:50

                                Une cataracte subite ? Je ne voudrais pas faire un rapprochement avec la nnvoyance, mais quelle étrangeté. Il est vrait qu’ils ne devaient pas connaître les chiffres pour s’être lancés dans l’aventure. Mais de là à devoir se faire opérer en urgence, belle blague.

                                Quant au second : crise de devoir.

                                Je revien de GRECE où j’ai passé 15 jours. J’ai eu l’occasion de m’entretenir avec moult gens sur ce vote inapproprié. Tous m’ont affirmé avoir voté pour la DEMOCRATIA pour cause d’un retour de LENINE OU STALINE.

                                De quoi, de quoi ! Faut-il que être idiots pour de telles balivernes !

                                Il leur faut un mec qui ait assez de couilles pour faire un PROCES à BRUXELLES et aux BANQUIRES AMERICAINS, Refuser de règler ce qu’ils doivent, etc et mettre à genoux les ARMATEURS et L’ORTHODOXIE, et que sais-je encore.

                                Mais je puis vous assurer qu’ils ont peur et ce n’est pas une singerie à 30 % qui changera quoi que ce soit d’autant que ce sont les mêmes qui ont repris la place. Et pour quelle raison : c’est simple à deviner... ils chient ous dans leur froc.

                                Excuse pour les mots grossiers, mais il ne reste plus que cette solution pour arriver à quelque chose.

                                DESASTRE ORCHESTRE PAR DES CRAPULES ET LA TYROÏKA. pauvre europe !


                                • platon613 26 juin 2012 17:56

                                  L’ALLEMAGNE PREND LE POUVOIR !

                                  Le 28 juin, nous irons tous à Canossa

                                  Après la Grèce, l’Irlande et le Portugal c’est au tour de l’Espagne et de Chypre de demander officiellement de l’aide à l’Europe, donc à l’Allemagne... Le découragement aura-t-il raison des investisseurs ? Ou est-ce plus simplement la politique allemande qui a réussi à imposer ses fameuses réformes structurelles, traduction : l’abandon des souverainetés nationales à son profit...

                                  http://www.news26.tv/politique/2077...


                                • mitch303 24 juin 2012 18:15

                                  eric raoult à tellement raconté de conneries que lui aussi il en a fait un malaise


                                  • Gui Hottine Gui Hottine 24 juin 2012 18:45
                                    @L’auteur, vous dites : « Sans verser dans la superstition, il faut probablement y voir la conséquence psychosomatique du remords qui doit ronger intérieurement tous ces responsables européistes grecs. »

                                    De la part d’un apolitique convaincu : Passé un certain niveau en politique, je doute qu’il y ait un quelconque « remords ». Pour qu’il y ait remords, encore faudrait-il qu’il reste une conscience, une éthique. Non, de somatique il peut y avoir les effets de la « peur », pour soi-même et son entourage, de récolter rapidement les fruits de leur collaboration avec le diktat des financiers. Je me souviens d’un précédent règlement de comptes, lorsqu’un député grec s’était fait violemment frappé par des manifestants.

                                    Disons simplement que ces politiciens sont au mauvais endroit, au mauvais moment. Mais c’est eux qui en ont décidé ainsi. La politique va devenir un métier à hauts risques..

                                    • Thorgal 24 juin 2012 19:46

                                      @François Asselineau :

                                      Je ne comprends le choix du qualificatif « brutal ». En quoi ces hospitalisations ont-elles été « brutales » ? Si vous vouliez dire « soudaines », je comprendrais mieux. Le mot brutal suggère des choses plus sinistres ... est-il choisi consciemment de votre part ?


                                      • emphyrio 25 juin 2012 20:50

                                        Il est ici employé dans le sens d’un évènement inattendu, voire surprenant. Rien à voir avec l’idée que vous lui prêtez..

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès