Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le nouveau Maroc ancien

Le nouveau Maroc ancien

Le nouveau Maroc est vanté par tous les média "réforme constitutionnelle" dont les sept piliers allaient changer à jamais le visage du Maroc ; d'aucuns parlent de décision courageuse qui met le pays sur la voie de la démocratie et la modernité : "révision de la constitution, élargissement du champ des libertés individuelle et collectives et la garantie de leur exercice…."

Le nouveau est mis à l'épreuve:Le dimanche 13 mars, était l'occasion de tester la fiabilité de ce produit et la publicité qui en est faite par l'intelligentsia marocaine .En réponse à l'appel lancé par le Mouvement 20 février, les jeunes marocains, sont sortis manifester pacifiquement, dans la plupart des villes du royaume.

Les manifestants étaient surpris par l'intervention musclée de la police qui veut, à tout prix, faire taire les voix et disperser les rassemblements dont la voix s'est élevée encore une fois " manifestation pacifique" " manifestation pacifique". 

Or, L'appareil répressif n'entend qu'une seule voix" bastonner, matraquer, fracturer et hospitaliser ". Suite à cette intervention brutale des forces de l'ordre, qui confond protestants, journalistes et passants, des centaines de blessés et d'arrestation sont enregistrées à travers le pays.

Le 15 mars, Khouribga voudrait vérifier la pureté de ce produit. Le résultat ne se fait pas attendre. Le nouveau refait surface à 3 heures du matin, il surprend les manifestants en plein sommeil, il démantèle leur tente, et sème la terreur dans la ville en incendiant les voitures et les biens publics.

Le 24 mars, les enseignants de l'école publique ont goûté le produit et étaient intoxiqués de ses effets secondaires. Ils étaient emmenés d'urgence en soins intensifs : l'un des enseignants est dans un état très critique.

Durant tous les sit-in, le nouveau saisit les caméras, les portables des protestataires et des journalistes. Il a peur que son peuple et le monde sachent sa vérité et son identité. Une seule version des faits doit être communiquée. Facebook , youtube, twiter, la presse électronique sont sommés de ne pas contredire sa "sainte" version officielle démocratique.La démocratie est plurielle, mais le nouveau Maroc la veut unique.

Ainsi Les promesses en l'air que le nouveau Maroc donne au peuple via les média, ne verront jamais le jour et les dégâts causés par le produit ne seront jamais révélés. Promettre la liberté d'expression et mettre les militans pacifiques dans les prisons, relève de la propagande politique qui tue la démocratie. C'est le degré zéro de démocratie !

La nouvelle pseudo démocratie du Makhzen date donc des années de plomb. les journalistes marocains et étrangers ainsi que le peuple marocain, n'étaient pas choqués de voir ce nouveau Maroc répressif qui fait l'écho de l'ancien.


Moyenne des avis sur cet article :  4.56/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • OMAR 8 avril 2011 22:35

    Omar 33

    Bonjour El Harfi : Bien que votre article soit honnete et clair, on sent ce sentiment de « ne rien dire, ne rien commenter » et pourtant,, il respire la vérité.

    Parler du Maroc, ne veut pas dire pas vouloir attenter à la vie de M6..
    Parler de la réalité du Maroc ne veut pas dire que les marocains vivent dans un enfer.
    Mais parler du Maroc, veut dire qu’une majorité des marocains, n’est pas forcemment heureuse, libre, aisée...
    Et parler de M6 ne signifie pas que celui-ci est réellement d’origine divine ou de droit divin.

    Il n’y a de Dieu que Dieu....

    Et les marocains, à l’instar des autres peuples arabes et du reste du monde ont besoin de cette vraie drogue : la démocratie...pas celle qui intixique la jeunesse maghrébine et qu’o, appelle : le kif...


    • EL HARFI 11 avril 2011 21:54

      bonsoir M Omar

      merci de votre intervention, oui mon article ne comporte pas de commentaire ni d’analyse. je me contente de rapporter les faits qui n’ont pas besoin d’être étayés de quelque interprétation.
      un petit enfant te discrédite si tu dis une chose et tu fais une autre
      quand dire c’est faire

      Cordialement

      • hbenh 12 avril 2011 22:56

        Bonsoir Mr. El HARFI


        je voulais juste rajouter une chose et dire : pour que le message soit efficace il est indispensable qu’ait congruence entre ce qu’on dis et ce qu’on fait, chose qui n’est pas malheureusement vraie dans notre pays. 




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

EL HARFI


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès