Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le NPA se veut comme le front de l’anti-sarkozysme

Le NPA se veut comme le front de l’anti-sarkozysme

photo_1226018919923-1-0.jpgAprès près de 40 ans de luttes politiques et sociales, la Ligue Communiste Révolutionnaire a officialisé ce jeudi sa dissolution, dans le cadre du congrès fondateur du Nouveau Parti Anticapitaliste. Impulsée par Olivier Besancenot, la fondation du NPA constitue un bouleversement inédit dans la paysage politique français, puisque ce mouvement ambitionne de rassembler l’ensemble de l’électorat anti-capitaliste d’extrême gauche au-delà de tout courant politique. La fédération de l’ensemble des forces militantes de la gauche de la gauche constituait d’ailleurs l’objectif avoué de la création du NPA, qui souhaite toucher un électorat plus populaire et sans doute moins intellectuel que la LCR. 75% de nos adhérents sont des primo-militants, c’est-à-dire des nouveaux venus à la politique précise d’ailleurs un responsable NPA, en conformité avec le souhait d’Olivier Besancenot, de faire du NPA le parti des sans voix.

Le NPA se pose dans une logique de rassemblement
Leur base d’adhésion, c’est le ras-le-bol de Sarkozy affirme quant à lui la figure historique de la LCR, Alain Krivine. Fort de quelques 9000 adhérents, et cela alors que sa fondation n’a toujours pas été officialisée, le Nouveau Parti Anticapitaliste compte ainsi dans ses rangs des altermondialistes, des trotskistes, des communistes, des écologistes, quelques socialistes, soit l’ensemble du peuple des rues, ceux qui ont le désir de concrétiser leur mécontentement de la politique gouvernementale, et qui récusent le manque de vigueur de l’opposition socialiste. La prolifération de mouvements à la gauche du PS ces dernières années les a par ailleurs incités au rassemblement dans une entité commune, ce que le NPA semble être en capacité de proposer, deux ans après la "victoire" unanime d’Olivier Besancenot aux élections présidentielles.

Une cohabition qui s’annonce difficile
Le défi du Nouveau Parti Anticapitaliste, sera de permettre la cohabitation de militants aux sensibilités aussi diverses et variées et cela au sein d’une même formation politique. La direction du mouvement a ainsi décidé de rompre tout lien avec la formation de la Quatrième Internationale Trotskiste, un choix vivement dénoncé par les trotskistes orthodoxes, bien que nécessaire dans la perspective de rassemblement de l’ensemble des forces de gauche. Reste que pour l’auteur Denis Pingaud, cette distance prise vis-à-vis du trotskisme n’est que très relative, le programme du NPA n’étant guère différent de celui de la LCR. Le choix de l’appelation définitive du NPA est d’ailleurs aujourd’hui une source de désaccords, entre communistes qui réclament que leur courant soit mentionné et trotskistes qui regrettent la défunte LCR. La direction du NPA se dirigerait d’ailleurs vers un maintien du nom "Parti Anti Capitaliste", déjà connu par bon nombre de français.

Besancenot, l’élément moteur du NPA
100px-Logo_npa.pngBien que démentant toute forme de dépendance à sa personne, Olivier Besancenot s’avère être l’élément moteur du Nouveau Parti Anticapitaliste et l’élément fédérateur de son réseau de militants. Sa jeunesse, son charisme et sa combativité, lui ont permis de supplanter le PCF à l’extrême gauche (voir mon article à ce sujet) tandis que son opposition virulente à Nicolas Sarkozy a tapé dans l’oeil à nombre de socialistes radicaux. Sa cote de popularité dépasse désormais les 60% et il se présente aujourd’hui tel le leader du vote contestataire, lui qui, à l’inverse du PCF, a su comprendre l’évolution sociologique de l’électorat populaire, qui ne se limite plus à la classe ouvrière.

Les européennes comme premier test
La fondation du NPA intervient à moins de quatre mois des élections européennes, échéances durant lesquelles les listes LCR avaient subi un échec cuisant il y a cinq ans, rassemblant moins de 2,6% des suffrages. Les analystes politiques avaient alors interprêté cet échec comme une non-capacité de la LCR à récupérer le mécontentement vis-à-vis de la politique gouvernementale, mécontentement qui avait largement profité aux listes socialistes. Aujourd’hui, ces échéances interviendront dans un tout autre contexte, Olivier Besancenot s’affirmant comme le leader du vote contestataire, souvent très prisé par les français lors des élections intermédiaires. Un bon score aux européennes de juin prochain constituerait donc un excellent départ pour le NPA, qui pourra alors envisager l’avenir en toute sérénité, et poursuivre la fédération de l’extrême gauche.

Retrouvez cet article dans son contexte original, http://lenouvelhebdo.com


Moyenne des avis sur cet article :  2.19/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

32 réactions à cet article    


  • ALTER NAIF laxap 9 février 2009 10:41

    Bel article de synthèse. Pour arriver à ce nouveau produit (dixit OB), les camarades ont du violemment éjecter leurs compagnons de route qui auraient pu géner ce changement de cap et ceci sans délibération.
    Est ce ce qu’ils appellent une structure pyramidale partant de la base pour arriver à la révolution ?
    Merci de tes lumières.
    PS : tu peux t’inscrire sur leur blog pour oeufs de 4 jours et RG (dixit), tu en apprendras beaucoup sur la démocratie interne du NPA (fais vite c’est déjà bien cadenassé)

    Salut Alex et merci


    • La Taverne des Poètes 9 février 2009 10:52

      Mais ce n’est pas son front, c’est son cul ! C’est pourquoi je préfère l’anagramme de cet acronyme, à savoir le PAN. Pan dans le derrière du sarkozisme, PAN dans le mille !



      • Internaute Internaute 9 février 2009 10:54

        Moi j’ai 8 ans et demi et j’ai failli m’inscrire à la LCR en Juin 1968.

        La LCR monte sur le mécontentement des gens qui ne voient plus aucune différence entre les mondialistes du PS et ceux de l’UMP. Le peuple est ainsi coincé dans le choix du parti unique ou de l’oubli.

        Malheureusement, ceux qui soutiennent Besançenot n’ont en général aucune idée de son programme et iront manifester bruyamment dés le commencement du début de sa mise en application.

        1/ Interdiction des licenciements.
        Comment trouvera-t-on du boulot si les entreprises ne peuvent plus licencier ? Quel directeur prendra le risque de se mettre dans une telle galère ? Embauche zéro garantie.

        2/ Nationalisation des grandes entreprises
        Avec quel argent ? Ou alors c’est du vol pur et simple. Le chaos économique sera immédiat.

        3/ Interdiction des expulsions pour loyers impayés
        Cela conduira immédiatement à une hausse des loyers pour prendre en compte ce nouveau risque et multipliera les cas de loyers impayés. Quel propriétaire va louer son appartement dans ces conditions ?

        4/ Régularisation de tous les sans-papiers.
        Avec 5 millions de chômeurs nous avons déjà une saturation du marché de l’emploi, sans même parler du logement. La LCR veut nous imposer une nouvelle vague de compétiteurs. Seuls les retraités peuvent cyniquement accepter cela car ils sont à l’abri.

        5/ Dépénalisation de toutes les drogues.

        Franchement il y d’autres partis quand même plus présentables que la LCR en dehors du parti unique, par exemple le FN.


        • Alpo47 Alpo47 9 février 2009 11:00

          "Tu parles, Charles ... "
          En se prétendant le parti de l’anti-sarkozisme, le NPA fait le jeu de Sarkozy en créant un parti "fourre tout", non gouvernemental et refusant les alliances à gauche. . Quel avantage aura l’électeur à donner sa voix à un parti qui refuse de prendre part à une coalition de gauche ? Je ne vois pas.
          Tout bénef pour Sarko qui retrouver la bonne vieille recette : diviser pour régner, encore.
          Tragique !


          • Alpo47 Alpo47 9 février 2009 11:37

            Et, en même temps, l’idée me vient que cette "stratégie" pourrait être très néfaste à Sarko...
            La gauche divisée, c’est un nouveau boulevard pour Bayrou et C’EST LUI, LE VRAI DANGER POUR SARKOZY au deuxième tour de 2012.

            L’arroseur arrosé ... ?


          • katalizeur 9 février 2009 11:24

            bonjour tout le monde

            le facteur du dimanche est le gardien de but de l’equipe des zelites du NOM

            ne laisser passer aucun electeur dans les filets de la vrai contestation .....il doit canaliser .


          • Internaute Internaute 9 février 2009 16:38

            Nulle Part Ailleurs, c’est trés bon !


          • jaja jaja 9 février 2009 19:27

            Vous feriez mieux Katalyseur de nous dire ce qui pour vous est la vraie contestation. Ca peut interesser du monde ici...


          • Sambaud 9 février 2009 11:25

            Derrière l’humain, l’absurde.

            Il faut aller chercher derrière l’être humain le ridicule et le dérisoire, pour donner du sens à l’absurde.

            C’est l’histoire de deux invasions qui se sont produites sur la terre au 19ème siècle. La première, celle de chenilles bleues qui fuyaient leur planète dévastée par la surconsommation, l’égoïsme et la pollution : les extraterrestres bourgeois. La deuxième, celle de fourmis rouges qui fuyaient leur planète dévastée par les gaspillages, la pénurie et l’incurie : les extraterrestres communistes.

            Pour le malheur des hommes, ils ont réussi à les parasiter et à leur inculquer leur comportement et leur modèle de société.

            C’est à découvrir dans "un monde rouge ou bleu", contre le pouvoir de l’argent, contre le pouvoir de l’endoctrinement. 


            • LE CHAT LE CHAT 9 février 2009 11:35

              un parti protestataire et démago au possible ! il fait de plus le jeu du patronnat en étant favorable à l’ouverture de nos frontière à l’immigration sauvage . Il servira les intérêts de Sarko comme le FN a servi Tonton . que les bobos qui aiment jouer les affranchis en votant pour le petit facteur s’interrogent ,Trostky comme le Che arrivés au pouvoir ont commencé à éliminer physiquement les anars et les libertaires ......


              • jaja jaja 9 février 2009 19:39

                Une grande partie des patrons du CAC 40 a du reste adhéré grâce à ce slogan soixante-huitard :

                "Travailleurs Français-immigrés même patron, même combat !"

                On attend l’adhésion imminente de François Pinault et de Jean-Luc Lagardère !



              • Gabriel Gabriel 9 février 2009 11:40

                Bonjour,

                Question d’équilibre : La peste Sarkozienne ou le cholera d’extrème gauche ? , bof ..... Même bien habillé et bien présenté le choléra reste le choléra.


                • Al-Capone 9 février 2009 12:48

                  Si le NPA monte aujourd’hui, il parait que même la presse américaine fait des articles sur le facteur le plus celebre de l’hexagone, c’est bien parce que Sarko and Co le veulent bien.

                  Qui a intérêt a voir le petit facteur monter, encore un peu plus haut ??? SuperSarko...

                  La campagne 2012 a déjà commencé !!!


                  • jaja jaja 9 février 2009 19:33

                    Et même la télévision du Hezbollah (Al Manar)... Vous vous rendez compte !....


                  • TSS 9 février 2009 14:33

                    vas jouer avec les gamins de ton age  !!cela n’en sera que plus profitable pour ta santé mentale car si tu

                    continue à ce rythme tu deviendras comme les anes qui nous gouvernent :Imbuvable ... !!

                    et dis à ton père d’arreter de te bourrer le crane avec des imbecillités... !!


                    • Le péripate Le péripate 9 février 2009 16:46

                       C’est peut-être la fin de l’entrisme trotskiste. 


                      • jaja jaja 9 février 2009 19:47

                        Ou le début du sortisme du Sarkozysme smiley


                      • Le péripate Le péripate 9 février 2009 17:25

                         smiley et, certainement, le communisme la refroidit. On tient enfin une explication de l’alternance de périodes chaudes et de périodes glaciaires. 


                      • jaja jaja 9 février 2009 19:24

                        @ Alchimie qui écrivait en conclusion de son article :

                        "Donc dimanche je marcherai vers le bureau de vote, avec mon bulletin Sarkozy dans la main, le cœur serré mais déterminé. De la même façon que je me force à être dur envers mes enfants quand ils refusent de faire leurs devoirs, le bide noué, parce qu’il y a des choses qu’on ne voudrait vraiment pas avoir à faire."

                        Et qui appelait la gauche à se droitiser faute de quoi il serait obligé de voter Sarko.... Et vous parlez de comble de l’outrance et de la malhonnêteté en ce qui concerne le NPA.

                        Le comble de la malhonnêteté intellectuelle c’est de vouloir donner des leçons à la gauche lorsque l’on est ataviquement de droite... Vous avez voté Sarko "le bide noué" et j’espère que maintenant vous serrez bien les fesses !


                      • jaja jaja 9 février 2009 19:32

                        Je vous propose de rejoindre un comité NPA et d’y faire vos propositions.... Un clown égaierait nos trop longues réunions...


                      • jaja jaja 9 février 2009 19:00

                        @ Alpo47 "En se prétendant le parti de l’anti-sarkozisme, le NPA fait le jeu de Sarkozy en créant un parti "fourre tout", non gouvernemental et refusant les alliances à gauche. ."

                        J’ai rejoint le NPA car je ne fais plus de distinction entre la gauche et la droite classique. Qui a commencé les privatisations en France et a libéralisé la circulation des capitaux ce qui nous a mené au marasme actuel... ? Jospin et cette bonne gauche, soi-disant amie des travailleurs... Cette gauche qui par la bouche de Ségolène s’en prenait à la revendication "irréaliste" du SMIC à 1500 euros sur 5 ans qu’elle a été obligée de défendre lors des présidentielles
                        Mais c’est bien connu, les gens ont peu de mémoire et cette gauche qui a adopté "la liberté du marché" va tenter pour la énième fois de se refaire une virginité. Et malheureusement sans doute non sans succès... Et après beaucoup viendront pleurer qu’ils ont été baisés une fois de plus....

                        Je n’en suis pas pour autant un béni-oui-oui et j’attends de voir la suite. Le NPA n’est pas un parti électoraliste mais un parti de militants et un parti de militants on doit le voir sur le terrain, celui des luttes sociales, des grèves et des manifestations. Si ce n’est pas le cas alors le NPA n’aura aucune utilité...

                        Et si, par malheur il se décidait à servir la soupe au PS et au reste de cette pseudo-gauche, alors ce sera sans moi !

                        Ce qu’il s’agit de construire, c’est une vraie gauche de combat, contre le capitalisme et son marché dominé par l’État impérialiste américain, une gauche pour l’égalité sociale entre toutes et tous, bref le socialisme du XXIème siècle.





                        • Alpo47 Alpo47 9 février 2009 20:32

                          Donc, et si je vous comprends bien, le NPA a bien pour seul objectif d’être un "parti de contestation" ?
                          Or, nous serons sans doute d’accord, qu’il y a bien peu de chances pour que vous puissiez, un jour, gouverner seuls. Donc, vous contestez, mais vous ne participerez jamais à construire une société meilleure...
                          Etonnant ... Est ce que parfois, il ne faut pas choisir le moindre mal ?

                          Je comprends parfaitement et je partage votre rejet de "l’UMPS", de cette "gauche-caviar" et son adhésion au Nouvel Ordre Mondial, qui a quasi les mêmes objectifs que la droite. Il n’en demeure pas moins, que Sarkozy est bien plus dangereux pour le pays et nos libertés que Royal (que je ne peux pas encadrer) ou quelques autres.
                          Alors, je continue à dire qu’en rassemblant une partie des contestataires du système actuel, et refusant toute alliance, vous contribuez, objectivement, au maintien de Sarkozy au pouvoir (je sais, ça fait mal..).

                          Comme quoi, les meilleures intentions ...


                        • eric 9 février 2009 20:51

                          75% des adhérents sont des primo militants ! Donc sur 9000 on en conclu que tous les LCR (6000) n’ont pas adhérés. Déjà une bonne nouvelle ?

                          Pourquoi 9000 ? Parceque les verts revendiauent 8000 adhèrents à jour de leur cotis.

                          Une question. La signification de la subsistance de ces facho archaïques dans notre pays.

                          Existent ils aussi dans d’autres démocraties ? Si oui sont il aussi groupusculaires ? Pourquoi n’en parle-t-on pas autant ? La visibilité des reliquats de cette idéologie du 19ème sciècle chez nous est elle un aspect de notre profond conservatisme et de notre attachement aux choses du passé ? Beaucoup de questions .

                          Paradoxalement, moi, qui vote à droite quand je vote, qui me félicite chaque jour ou j’ai le temps que nous ayons élu Sarko, notamment en cette pèriode de crise, je suis saisi d’un doute. c’est vrai que c’est notre intérêt objectif d’avoir cette bande de cinglés comme repoussoir. Le (relatif) fantastique battage médiatique qui entoure ce non évènement n’est il pas un peu suspect ?

                          D’un autre côté, ces gens sont labellisés par toute une partie de la gauche démocrate. Ces derniers ont souvent plus de facilité à voter avec ces foutraques qu’avec des démocrates de progrès façon Bayrou.

                          Et si en définitive, leur visibilité n’était que le reflet des regrets de la partie de la gauche démocrates qui ne peut s’empécher une certaine nostalgie de la pèriode ou elle ne l’était guère ?

                          Peut être que le jour ou le journaliste bobo, venu vaille que vaille avec l’âge, à l’idée que le pouvoir passe par les urnes et que l’alternance est une bonne chose aura fait définitivement le deuil de sa jeunesse paratotalitaire, on nous épargnera ces nostalgie suspectes ?



                          • jaja jaja 9 février 2009 21:22

                            Les militants de la Ligue étaient 3000 et non 6000. Votre post commence mal.

                            Pour la suite ce n’est que vomissures sans intérêt....


                          • eric 10 février 2009 06:48

                            A jaja,

                            Chiffres : ma fourche à languée, vous avez raison. Il n’en reste pas moins que l’on est tenté de douter du vaste "mouvement d’engagement populaire" décrit ici...

                            Vomissurres :le mots est faible concernant des gens qui adhèrent aux idées de celui qui a inventé le goulag, massacré les paysants de la Volga, affammé scientifiquement les autres, approuvé l’élimination des koulaks en tant que classe etc...

                            Si je ne partageais pas la conception américaine de la liberté d’expression : même les cinglés ont le droit de parler tant qu’ils s’en tiennet aux paroles, je serai tenté de demander leur censure au nom du "devoir de mémoire"...


                          • jaja jaja 10 février 2009 07:26

                            Le Goulag stalinien appartient aux tenants du capitalisme d’État Russe, pas à nous. Il à d’abord été créé pour y interner les révolutionnaires... L’Union soviétique n’avait de soviétique que le nom puisque les Conseils ouvriers ont été très vite démantelés là-bas par les Bolchéviks... Mais je suis certain que cela vous échappe...

                            Vous êtes de droite, Sarkozyste, et, avec ce type que vous soutenez, traiter les autres de cinglés me fait doucement rigoler...


                          • jaja jaja 9 février 2009 21:15

                            "Je comprends parfaitement et je partage votre rejet de "l’UMPS", de cette "gauche-caviar" et son adhésion au Nouvel Ordre Mondial, qui a quasi les mêmes objectifs que la droite."

                            Très juste... Et c’est avec elle que l’on devrait faire alliance ! Se coucher devant ces partisans du "Nouvel ordre mondial" aux "quasi mêmes objectifs que la droite"...

                            Le moindre mal je l’ai déja vécu... C’était la gauche au pouvoir. Sans revenir sur ce que j’ai déja dit sur le plan de l’économie je me souviens de cette Guerre du Golfe menée par François Mitterrand. En quoi le Sarko qui intervient en Afghanistan est-il pire ou meilleur que lui ? Les mêmes au service du capitalisme Français...

                            Je ne vote pas ni n’agit pour revivre ce "moindre mal" qui a mis la gauche par terre.L’hypocrisie peut durer un certain temps mais pas éternellement. Cette pseudo-gauche est morte. Elle n’a, ni n’aura, plus rien à proposer. Elle ne sert qu’au manège capitaliste à tourner en donnant des illusions et de faux-espoirs de changement à certains. Ce n’est pas à nous de les renforcer en soutenant leurs saloperies...

                            Chacun ses convictions, les nôtres ne sont pas les leurs. Ce qui fait l’opinion et, en grande partie, le résultat des élections ce sont les médias propagandistes c’est pourquoi je ne pense pas que les élections sont le seul moyen d’agir... la rue existe aussi...

                            Je ne lis pas dans le marc de café donc l’avenir on verra bien... Sarko est déja vomi dans une bonne partie du peuple et ce sera bien pire à la fin de son mandat. La crise du capitalisme ne va pas l’aider et il finira par s’y casser les dents. La bonne gauche sera alors prête à prendre le relais pour faire, comme vous le dites vous-même, quasiment la même chose...

                            Et c’est cela que nous devrions soutenir. Autrement dit participer au mensonge médiatique faisant semblant de découvrir des différences fondamentales entre ces politicards de droite ou de gauche ?

                            Alors qu’ils sont tous pour la société capitaliste dominée par l’impérialisme américain, pour l’exploitation de leur propre peuple et de ceux du Tiers-Monde !

                            Non vraiment pas d’alliance avec ce "moindre mal" qui n’existe d’ailleurs pas... L’hypocrisie ne peut être une politique révolutionnaire et ne peut servir qu’à tromper les gens qui l’ont bien assez été comme ça.


                            • Medicis 10 février 2009 10:43

                              Je confirme, le NPA fait bien le jeu de Sarkozy.
                              D’ailleurs il ne fait pas dans la nuance, on peut dire ce qu’on veut de Mitterrand mais il a aboli la peine de mort alors que l’opinion publique était contre.
                              Et puis pour les chercheurs, les enseignants ,les fonctionnaires, les services publics, les libertés en général, il vaut mieux une gauche honnie par le NPA que Sarkozy.
                              Mais pour se développer, ce parti a besoin d’une longue période de sarkozisme.
                              Alors si on peut être d’accord avec certaines proposition de Besancenot, à quoi ça sert puiqu’il ne veut pas gouverner et donc pas les appliquer.
                              Pour gouverner il faut faire des compromis ou alors il faut éliminer tous les opposants, c’est ce qui a été fait aussi bien par les régimes communistes que par les régimes capitalistes (Pinochet et les autres...).


                            • antireac 9 février 2009 21:52

                              @jaja

                              Bois une bonne rasade de vodka et va te coucher

                              Na zdrovié camarade


                              • jaja jaja 10 février 2009 07:30

                                Il y a longtemps que tu t’es couché Antiréac... Ne demande pas à tous d’être capables d’en faire autant... Avec ou sans Vodka...


                              • ALTER NAIF laxap 9 février 2009 22:28

                                Je suis contre donc je suis ?
                                J’ai du mal avec les subtilités de cette dialectique .
                                Vous reprendrez bien un peu d’acnée cher vieux ?
                                Non je crois que je vais rester au botox.
                                Oui mais l’acnée c’est bio !
                                Ah bion, alors je vais réfléchir et je reviens.
                                C’est troll bien A VOX
                                 :+)


                                • dup 10 février 2009 10:08

                                  antisarkosiste ? tu parles

                                  http://revelations4.blogs.fr/

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

AJ


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès