Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Accueil du site > Actualités > Politique > Le nuage de fumée du gouvernement sur la loi travail

Le nuage de fumée du gouvernement sur la loi travail

Malgré une déferlante médiatique de défense du projet de loi gouvernemental de démantèlement du droit du travail, 71% des Français disent s’y opposer dans un sondage, nouvel épisode de la déconnexion des élites d’avec la majorité du peuple. Face aux premières manifestations, le gouvernement a annoncé de nombreux ajustements. Vrai changement ou pas ? Et quelle issue attendre ?

 
Poker-menteur pour un mauvais projet
 
Avec sept Français sur dix opposés au projet, il était logique que François Hollande amende ce projet très contesté. Mais les choses sont complexes. Le président et sa majorité ont engagé leur crédibilité avec un tel texte et trop reculer maintenant pourrait autant faire perdre les opposants qui pourraient y voir, de toutes les façons, la goutte qui a fait déborder le vase, que ses partisans, qui y verraient un gros manque de courage. L’équation délicate qu’engage l’Elysée consiste à ne pas perdre la face, tout en donnant suffisamment pour démontrer sa volonté d’un véritable compromis. Quand on voit que la CFDT soutient déjà le nouveau texte, cela montre que cela est possible. Même si tout cela peut encore se terminer en fiasco, le vote de cette loi pas tellement modifiée reste malheureusement possible.
 
En effet, avec des média toujours prompts à véhiculer les arguments des partisans de la loi, ou à démonter ceux des opposants, ne peut-on pas craindre le passage d’un texte présenté comme une amélioration alors que le fond reste aussi nuisible ? Car les arguments des partisans du projet sont un peu courts et reposent plus sur les croyances ultralibérales. Dans la Tribune, Romaric Godin a bien démonté le mythe des résultats de la loi Renzi, d’autant plus limités que la démographie du pays limite les entrées sur le marché du travail par rapport aux sorties, et que malgré tout, le taux de chômage des jeunes actifs se maintient à 40% ! Et les chiffres de l’Espagne sont absolument dérisoires après une telle envolée du niveau de chômage (qui touche un quart de la population), après une baisse du salaire minimum.
 
Alors qu’historiquement, les profits des entreprises sont au plus hauts par rapport au PIB, ce qui signifie bien que le rapport de force sur le marché du travail leur est extrêmement favorable, surtout avec un chômage si élevé, les arguments ultralibéraux sont tout de suite relativisés. Un tel projet ne provoquerait qu’un nouveau renforcement du rapport de force en faveur des entreprises par rapport aux salariés, ce qui est injustifiable quand il faudrait plutôt aller dans l’autre sens. Mais ce projet comporte également d’autres points révoltants, comme l’a souligné Malika Sorel dans Le Figaro, le texte affirmant « la liberté du salarié de manifester ses convictions, y compris religieuses », porte ouverte à tous les communautarismes, sans que l’on puisse en comprendre le besoin actuel, surtout dans le pays de la loi de 1905.
 

Inefficace pour réduire le chômage, contributeur injustifiable au renforcement du rapport de force en faveur des entreprises par rapport aux salariés, communautariste, la loi travail est un projet auquel il faut à tout prix s’opposer. Malheureusement, la mobilisation citoyenne sera-t-elle suffisante, après les annonces dérisoires du gouvernement hier ?

 

Moyenne des avis sur cet article :  4.52/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

73 réactions à cet article    



  • bientot l’ esclavage et le servage avec le seul contrat de travail le CDD  !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


    • Jeussey de Sourcesûre M de Sourcessure 15 mars 10:37

      @TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE
      Ce serait encore un moindre mal, si on peut dire.

      En fait, le but, c’est l’instauration du « contrat zéro heures » :


    • Robert GIL Robert GIL 15 mars 10:46

      L’ampleur de la décrépitude actuelle de la politique se mesure certainement à l’aune de la distance creusée entre les discours et les actes des gouvernants. MM. Hollande et Valls disent à l’envie être fermement attachés au dialogue social, croire en ses vertus « au service de la cohésion nationale », convaincus qu’ils sont que cela permettrait de réduire les inégalités tout en «  renforçant notre économie ».
      .
      voir :
      MONOLOGUE ANTISOCIAL
      .
      et : TRAVAILLER PLUS POUR … remplir les poches des actionnaires !


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 15 mars 20:41

        @Robert GIL
        Je crois que vous prenez les problèmes à l’envers.
        Ce sont les Institutions de l’ Union européenne qui sont au service du MEDEF, de la FNSEA, de la finance, des multinationales,des lobbies et qui servent les intérêts du capitalisme dérégulé européen...


        Les Gouvernements appliquent des décisions prises au niveau européen.
        Les réformes du marché du travail sont soutenues par le FMI, la Commission européenne, la BCE, l’ OCDE, le Conseil européen, toussa, toussa... C’est l’article 121 du TFUE qui leur donne le droit de décider dans le domaine économique, qui ne relève donc plus de la compétence des Etats.

        C’est la première fois dans l’ histoire de la France ( à part l’occupation allemande) que les Français subissent des décisions prises à l’ étranger. Cela relève du crime de Haute trahison.

        Par exemple, Hollande a transcrit en plein mois d’août, par ordonnance, la directive européenne sur les faillites bancaires. On a demandé aux Français s’ils étaient d’accord pour que les banques en faillite ponctionnent leur épargne ?


      • hérican 15 mars 11:56

        Déferlante médiatique c’est sûr. Les meilleurs ce sont les valets de RMC et surtout les GG qui alimentent la machine CFDT MEDEF pour faire passer cette Loi El Connery.


        • Pyrathome Pyrathome 15 mars 14:12

          @hérican
          Regardez à qui appartient cette énième radio poubelle......


        • Olivier Perriet Olivier Perriet 15 mars 12:22

          Le problème c’est ce gouvernement :
          autant Sarkozy était parti tout feu tout flammes après son élection et s’est retrouvé vite lâché (y compris dans son propre camp) et s’est calmé au bout de quelques mois.
          autant ce gouvernement impopulaire comme jamais pourrait être tenté de se dire « foutu pour foutu, cassons la baraque, avec un miracle, qui sait ça peut même passer ».

          De nombreux commentateurs l’exhortent à faire ainsi.


          • Pyrathome Pyrathome 15 mars 14:10

            « foutu pour foutu, cassons la baraque, avec un miracle, qui sait ça peut même passer ».@Olivier Perriet
            .
            Qu’ils n’y pensent même pas, ces bouffons....


          • franc tireur 15 mars 14:26

            @Olivier Perriet

            mendès france disait :« en France quand on veut réformer ca doit toujours se faire dans les premiers mois , apres c ’est la chienlit ».
            contrairement a ce que vous dites sarkozy n a pas fait grand chose ses premiers mois, la toi tepa c est du pipi de chat , quelques mesurettes de soutien de la demande ( grave erreur) dans un pays qui a cruellement besoin d une politique d offre. alors c est vrai il a plutot favorisé les classes supérieurs .mais il a stoppé les machine parce qu’ il y avait la crise financiere.
            ca n est qu a la fin qu il a compris qu il fallait aider les entreprises. trop tard..


          • Olivier Perriet Olivier Perriet 15 mars 14:32

            @franc tireur

            j’ai pas dit qu’il avait fait plein de choses, mais il s’y croyait.
            Moi je Moi je.

            Après il y a eu le bras d’honneur de Khadafi à l’Elysée, puis le camouflet des municipales à Neuilly où Frédéric Lefèvre a été viré par un divers droite.
            Après encore il y a eu la crise financière de l’été 2008.

            ça l’a calmé.


          • tonimarus45 15 mars 15:19

            @franc tireur- qui vous a dit que la gauche est contre toutes reformes.C’est faux ; l« approbation ou la desaprobation depend du contenu de la reforme .Il ne faut pas etre sorti d’une grande ecole pour comprendre cela,NON ????Proposez la semaine de 32 heures, laretraite a 60 ans pour les hommes , 55 ans pour les femmes, le smig a 1500€ euros net et vous verrez que nous serons d’accord

            Mais que veulent les »liberalistes«  » ; ???? le beurre ,l’argent du beurre , et le c ?? de la fermiere ?????

          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 15 mars 19:42

            @tonimarus45
            Ne comptez pas sur le gouvernement allemand pour soutenir de pareilles réformes !
            « Le Ministre des Finances : La France doit être réformée de force ! »


          • tonimarus45 15 mars 23:05

            @Fifi Brind_acier—oui et martin schulz a dit a peu pres la meme chose.J’ai deja dit que la plusparts des mesures de la loi khomri sont la transposition integrale, dans le droit français des directives europeennes.Je lutte contre cette europe depuis l’age de 18 ans j’en ai maintenant 76, voyez donc que vous prechez un convaincu


          • franc tireur 15 mars 14:22

            deferlante médiatique warf , on a assisté a ce qui se fait depuis des decennies dans ce pays : les médias donnent 90% de la parole a a l extreme gauche, les syndicats néo marxistes , les jeunes ecervelés fumeurs de joints, les gauchistes ,les feministes et toute la clique . 

            tres peu d entrepreneurs ,encore moins de chomeurs,les premiers concernés.
            c est un cas propre a la France .
            c etait donc couru d avance que le gouvernement reculerait,devant le buzz grandissant des contestataires.
            hollande pouvait sortir sur une shroder,mais il a fait du chirac..
            le pays en est la ou il en etait il y a 4 ans ,avec presque 1 million en chomeurs en plus,parce que la gauche francaise,qui avait passé son temps d opposition a s opposer de maiere pavlovienne sans jamais rien proposer de credible et surtout de neuf, n était pas prete a gouverner.
            dans un an la droite va revenir, et tenter de lancer de grandes reformes liberales dans les premiers mois .que vont faire les contestataires de la rue ?s opposer a la legitimité du suffrage universel ?

            • Olivier Perriet Olivier Perriet 15 mars 14:34

              @franc tireur

              bah expliquez moi comment on promeut l’embauche en facilitant les licenciements ?
              Je vous laisse méditer sur cette dialectique.

              Après, il s’agit toujours de se partager la pénurie :
              vous préférez un chômeur ou un travailleur pauvre à temps partiel ?

              En fait ça revient au même !


            • nofutur 15 mars 14:35

              @franc tireur

              Bravo !
              Qualifier les soces et les merdias d’extrême gauche fallait oser et vous l’avez fait !

              De deux choses l’une ou bien vous nous prenez pour des demeurés (ce que je veux bien croire) ou bien c’est vous le demeuré (ce que je crois aussi).


            • franc tireur 15 mars 14:40

              @Olivier Perriet

              c est pourtant simple : un chef d entreprise y reflechit toujours a deux fois avant d embaucher quelqu’un car en cas de mauvaise conjoncture ou d erreur de casting il aura du mal a le licencier.
              bonne question en effet : je prefere un travailleur a temps partiel, quelqu’un qui s insere dans le monde du travail et soutient la machine economique de son pays, plutot qu un oisif qui joue a la console ou vend du shit. apres chacun sa vision de la société.


            • franc tireur 15 mars 14:42

              @nofutur

              vous lisez mal ou avez un problème de comprehension ( ca peut se guerir ). ce ne sont pas les médias qui sont d extreme gauche ( meme si beaucoup de journalistes ont de la sympathie pour ces idées) mais ceux a qui ils aiment donner la parole .

            • nofutur 15 mars 14:57

              @franc tireur

              Je ne sais pas lequel des deux ne sait pas lire ! Mais encore une fois vous vous foutez de la gueule des gens !

              L’extrême gauche pour votre info ne peut être que révolutionnaire et violente !

              Il serait temps pour vous d’ignorer la « novlangue »


            • tonimarus45 15 mars 15:11

              @franc tireur—bonjour— Un patron n’embauche que si il a un carnet de commande bien rempli et pour avoir un carnet de commande bien rempli il lui faut des clients et pour avoir des clients il faut que ces derniers aient les moyens de depenser et donc un pouvoir d’achat qui le leur permette 

              ’Quand a faire face a la conjoncture le patronat a plusieurs leviers, qu’ il se gene pas, d’ailleurs d’utiliser. ;D’abord les cdd(90% des nouveaux contrats sont des ccd et pres de 40% tres courts pas plus d’une semaine),, puis les boites d’interim, puis les contrats de mission ; on voit la qu’ils ne sont pas demunis
              De plus il y en a mare de ces promesse bidon ; rappelez vous les professionnels de la grande distribution qui prommettaient, entre autre, des dizaines de milliers d’embauche contre une baisse de « tva » ;des embauches on n’en a pas vu« tripette » si ce n’est a la marge
              Puis ce fut l« ani »« qui n’a eu aucun resultat sur le chomage
              Puis ce fut la promesse d’un million d’emploi contre des milliards de cadeaux aux entreprises(les milliards il les ont mis dans la poche, les embauches on les attends toujours
              Maintenant c’est plus de flexibilite ; plan qui n’auras pas plus que le precedent des resultats sur le chaumage,tant et si bien que le »« merdef »" ne chifre plus rien et meme demande des restristions sur l’idemnisation deu chamage(si il est tellement sur de sa baisse pour demander ces restrictions)
              QUAND a la compettitivite des entreprises elle repose avant tout sur la competitivite des travailleurs QUI SONT PARMI LES PLUS COMPETITIFS D’EUROPE mais chutt surtout ne le dites pas



            • Yohan Yohan 15 mars 15:12

              @Olivier Perriet

              ça peut paraître bizarre en effet et pourtant, c’est bien en facilitant les licenciements qu’on a le plus de chances de booster l’emploi. Un chef d’entreprise qui peut dégraisser quand son entreprise courre à sa perte sera plus enclin à réembaucher lorsqu’elle retrouvera ses clients. Demandez aux liquidateurs judiciaires qui traitent bon nombre de dossiers d’entreprises acculées à la liquidation pour n’avoir pu dégraisser à temps. C’est un grand classique et pour une entreprise qui se casse la gueule, il faut attendre dix à quinze pour qu’une nouvelle n’atteigne la même taille. Pour illustrer mon propos je vous renvoie au cas de cette entreprise de dentellerie Deseille Laces dont les déboires ont été relayés sur Mediapart, un media de gôche pour le coup.

            • franc tireur 15 mars 15:19

              @nofutur


              C’est pourtant une bonne definition de ce que sont les NPA,SUD antifas et cie . 
              Cela dit je reconnais qu ’ a des fins de visualisation il est parfois necessaire de caricaturer la position des uns et des autres, comme lorsque le système qualifie le FN de parti d’extreme droite .

            • Robert GIL Robert GIL 15 mars 15:24

              @Yohan
              elle est bonne celle ci, quoi que t’es pas a une connerie prés ... et arreter ta montre pour gagner du temps, t’a essayé ?... ah, et puis arrete surtout de regarder la telé et d’ecouter la propagande ça ne peut que te faire du bien !


            • franc tireur 15 mars 15:27

              @tonimarus45

              On avait pourtant prevenu que s’il on lancait le CICE il fallait du temps pour qu’on en voit les premiers résultats , et ne pas le remettre en cause au bout de deux ans comme ca commence a etre le cas .Un CICE qui ne profite il est vrai qu’aux grosses boites et qui n’est qu’une compensation de la hausse massive d’impot sur les entreprises votée depuis 2010.
              Oui c’est le carnet de commande qui détermine l’embauche mais pour lorsque l’entreprise a besoin de 5 salariés supplémentaires pour y faire face il n’embauchera que 3 personnes si le licenciement est difficile .Dans la boulangerie a coté de chez moi le patron aimerait embaucher une autre personne pour faire face aux clients en salle ,mais le poids des charges et la legislation sur le travail l’en dissuade . Les TPE sont les premiers employeurs de France ne l’oubliez pas.


            • Yohan Yohan 15 mars 15:29

              @Robert GIL


              Pôv’ Gil, je ne te plains même pas depuis le temps que tu gémis sur ta pomme. T’es un vrai looser, du genre qui ne fait même pas d’effort pour sortir de sa loose. 

            • Olivier Perriet Olivier Perriet 15 mars 15:44

              Dans un contexte de chômage structurel à 10% c’est à coup sûr sans effet.

              Il s’agit de partager la pénurie :
              si on a du travail pour 5 et qu’on est 10, alors on aura
              10 temps partiels subis
              ou
              5 temps plein et 5 chômeurs.

              En fait c’est pareil.


            • tf1Groupie 15 mars 17:42

              @Robert GIL

              Merci une fois de plus de démontrer ton inculture économique crasse !

              ça te semble difficile à admettre que la simplification a souvent des effets bénéfiques ? ?

              Toi tu ne risques rien à regarder la télé, même sur les Feux de l’Amour tu apprendras quelque chose.


            • tonimarus45 15 mars 19:01

              @franc tireur— faux ,archi faux .en effet un patron qui a UN«  »coup de bourre«  » a plusieurs leviers a son actif d’abord le cdd,puis les boites d’interim, puis les contrats de mission puis ce que vous devriez savoir c’est qu’un ouvrier ne peut pretendre a une indemnite de licenciement que si il a au moins un an d’anciennete dans la meme boite

              Soit vous ne saviez pas celas soit vous le saviez et alors vous vous doutez de ce que je pense
              Et de grace n’essayez pas de taper en touche-merci-Alors je vais vous faire plaisir les « tpe » n’ont pas les memes problemes que les grandes boites mais alors cessez de faire les bons petits soldats du « merdef » qui ce fout de vous comme d’une guigne ;C’est un peut comme la fnsea qui roule pour les «  »gros« en particulier les cerealiers et n’en a rien a foutre des »petits« 
              Quand au poids des charges a force de les diminuer elles ne sont pas plus importantes a present qu’en allemagne.Ce qui manque aux »tpe« c’est d’avoir de la clientele, clientele qui ne sera que si elle a les moyens de penser(pouvoir d’achat).Cette clientele de la france d’en bas ne thesaurise pas, elle n’en a pas les moyens mais elle reinjecte integralement ce qu »elle reçoit et cela sera pour le plus grand bonheur des « TPE » et des « commerces »si ce puvoir d’achat augmentait
              Maintenant si vous voulez bien vivre en montant une salle de bain par mois ou en vendant un pantalon chaque trois jour je vous dit clairement que cela ne sera pas possible ,meme en reduisant encore plus vos cotisations sociales.pour que cela aille mieux il faut que le pouvoir d’achat des gens s’ameliore
              J’entends ausi les propos d’e certains qui declarent que si le patron peut plus facilement debaucher il embauchera plus faciliment mais alors si il rembauche ceux qui il a precedemment debauche quel sera le resultat sur le chomage, au mieux neutre ?De plus vous vous focalisez que sur cela alors que je ne vois pas comment en faisant travailler plus ceux qui ont deja un travail le chomages baissera et donc le pouvoir d’achat necessaire a la reprise dans les« TPE »et le « commerce »" ne serat pas aux rendez vous ;CQFD

            • tonimarus45 15 mars 19:05

              @franc tireur15 mars 16:17

              bonjour Penser d’abord à ceux qui n’ont pas d’emploi. dit la ministre, et le « merdef » .Voyons cela

              « »« »Croyez vous un instant que c’est en faisant travailler les apprentis 10 heures par jour ce la va creer des emplois ?????
              Croyez vous un seul instant que c’est en faisant travailler plus ceux qui ont deja un travail(c’est en fait ce que propose la loi »komri) que cela va crer des emplois ou bien des chomeurs ????
              Coyez vous un seul instant que c’est en repoussant sans cesse le depart a la retraite que cela va liberer des emplois ????
              Croyez vous un seul instant que c’est en permettant de cumuler emploi retraite sans plafonnement (on peur comprendre pour des petites retraites) que cela leberera des emplois pour ceux qui en cherchent ????
              Je voudrais ajouter que ce n’est pas parce que les entreprises pourront debaucher plus facilement que cela permettra de le resorber ne serait ce qu’un peu mais tout simplement quand leur carnet de commande ne serat plus desesperemment vide ;Quelques entrepreneurs plus sinceres le disent et ils ont mille fois raison et j’ajouterais que j’espere que vous savez pourquoi les carnets de commande surtout des artisans et commerçants sont vides (puisque l’on dit que la resorbation du chomage pourrait venir d’eux).« ».


            • tonimarus45 15 mars 19:07

              @franc tireur—) 15 mars 16:07

              et je continue


              -Il faut bien se mettre dans l’idee que du fait de la mecanisation, de l’automatisation, de l’intelligence artificielle au sujet de la quelle une etude venant « d’oxfor » dit qu’elle va suprimer 47% des emplois, le chomage de masse ne baissera pas et meme augmentera( et ce n’est pas en faisant travailler plus ceux qui ont deja un emploi que cela ceera des emplois pour ceux qui n’en ont pas) emploi
              Et alors, et des economistes le disent ( ’bien sur pas celui qui a pondu cette « bouse »’)
              —SOIT on partage le travail qui reste
              —Soit on donne de quoi vivre decemment a ceux qui n’ont pas de travail
              Soit comme je disais a certain « tartufe » on euthanasie tous les ouvriers des qu’ils perdent leur emplois et on en fait du « »soleil vert« ( pour ceux qui ont une certaine culture cinematographique)
              Je suis sur que cette derniere solution, plairait.au representant du « merdef » ainsi qu’a bien d’autres qui hante ce medias et qui n’ont aucun argument a opposer , si ce n’est m’insulter(verite je le leur rend bien).

            • maxjura 15 mars 19:41

              @tonimarus45

              Vous faites là un bilan exhaustif des mensonges du discours néolibérales. Hélas ce système est en état de mort, mais peu de personnes l’ont encore compris, tout est maintenue en vie artificiellement par les banques centrales jusqu’à la prochaine crise financière qui enverra tout le château de carte à terre. La croissance s’est finie et pour de bon, le système capitaliste financiarisé ne peut perdurer sur notre planète limitée. Les malins , les 1% vont sucer jusqu’à l’os les petits esclaves que nous sommes. Et le bon peuple se réveillera hélas lorsqu’il crèvera la faim.

              Attendons


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 15 mars 19:53

              @franc tireur
              C’est curieux que pour une fois personne ne parle de l’ Allemagne... ?!
              Les lois Hartz ont pour conséquence la montée de la pauvreté , 12,5 millions de pauvres, pour une population moins importante qu’en France


              Et l’espérance de vie baisse : «  On meurt de plus en plus jeune en Allemagne »

              Et le moral des chefs d’entreprises est dans les chaussettes !


              Ni la gauche, ni la Droite n’ont de solutions, puisqu’elles ne décident plus de rien dans le domaine économique, elles appliquent les décision européennes !

            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 15 mars 20:44

              @Yohan
              Il est étonnant que dans les pays où ces lois sont appliquées, cela ne donne aucun résultat en matière d’emplois, c’est ballot...


            • TSS 16 mars 00:13

              @Yohan
               Un chef d’entreprise qui peut dégraisser quand son entreprise courre à sa perte sera plus enclin à réembaucher lorsqu’elle retrouvera ses clients.

              Malheureusement ,si il réembauche en France ce sera pour le même travail

              mais certainement pas pour le même salaire et plus surement il sous traitera

               en Pologne ou en Roumanie...donc avantage =0... !!


            • Croa Croa 16 mars 09:24

              À Olivier Perriet « expliquez moi comment on promeut l’embauche en facilitant les licenciements »

              Un sophisme est toujours possible : La ’’com’’ c’est ça !


            • Pyrathome Pyrathome 16 mars 13:47

              @Croa
              « expliquez moi comment on promeut l’embauche en facilitant les licenciements »
              .
              Facile !!
              On débauche pour mieux embaucher...... smiley


            • Ar zen 16 mars 16:48

              @franc tireur

              Vous en êtes resté au géocentrisme ? Savez vous que se sont les règles de l’héliocentrisme qui s’appliquent désormais ? Le président de la République, le gouvernement et les élus de la Nation font de la figuration. 85% des lois et règlements adoptés en France viennent de la transcription en droit français de règlements, directives et recommandations de l’UE. Vous pouvez, bien entendu, faire comme si c’était la France qui définissait sa politique économique, sa politique sociale et sa politique étrangère. Mais ce n’est pas la réalité. Les décisions stratégiques pour la France sont prises par la Commission Européenne. La droite décomplexée et la droite complexée n’ont qu’une alternative : mettre en musique ce que l’UE leur demande de faire. Jean Claude Juncker l’a dit : « il ne peut y avoir de choix démocratique contre les traités européens ».

              Dites moi comment peut procéder un gouvernement pour s’extraire de l’article 121 du TFUE ? En avez vous la moindre idée ? Réfléchissez juste un instant à cet unique article. Avez vous noté que la France soumet son budget annuel à la Commission Européenne avant de le présenter aux élus de la Nation ? Où sont les marges de manoeuvres ? Vous en êtes donc resté au temps du géocentrisme.

              Article 121

              (ex-article 99 TCE)

              1. Les États membres considèrent leurs politiques économiques comme une question d’intérêt commun et les coordonnent au sein du Conseil, conformément à l’article 120.

              2. Le Conseil, sur recommandation de la Commission, élabore un projet pour les grandes orientations des politiques économiques des États membres et de l’Union et en fait rapport au Conseil européen.

              Le Conseil européen, sur la base du rapport du Conseil, débat d’une conclusion sur les grandes orientations des politiques économiques des États membres et de l’Union.

              Sur la base de cette conclusion, le Conseil adopte une recommandation fixant ces grandes orientations. Le Conseil informe le Parlement européen de sa recommandation.

              3. Afin d’assurer une coordination plus étroite des politiques économiques et une convergence soutenue des performances économiques des États membres, le Conseil, sur la base de rapports présentés par la Commission, surveille l’évolution économique dans chacun des États membres et dans l’Union, ainsi que la conformité des politiques économiques avec les grandes orientations visées au paragraphe 2, et procède régulièrement à une évaluation d’ensemble.

              Pour les besoins de cette surveillance multilatérale, les États membres transmettent à la Commission des informations sur les mesures importantes qu’ils ont prises dans le domaine de leur politique économique et toute autre information qu’ils jugent nécessaire.

              4. Lorsqu’il est constaté, dans le cadre de la procédure visée au paragraphe 3, que les politiques économiques d’un État membre ne sont pas conformes aux grandes orientations visées au paragraphe 2 ou qu’elles risquent de compromettre le bon fonctionnement de l’Union économique et monétaire, la Commission peut adresser un avertissement à l’État membre concerné. Le Conseil, sur recommandation de la Commission, peut adresser les recommandations nécessaires à l’État membre concerné. Le Conseil, sur proposition de la Commission, peut décider de rendre publiques ses recommandations.

              Dans le cadre du présent paragraphe, le Conseil statue sans tenir compte du vote du membre du Conseil représentant l’État membre concerné.

              La majorité qualifiée des autres membres du Conseil se définit conformément à l’article 238, paragraphe 3, point a).

              5. Le président du Conseil et la Commission font rapport au Parlement européen sur les résultats de la surveillance multilatérale. Le président du Conseil peut être invité à se présenter devant la commission compétente du Parlement européen si le Conseil a rendu publiques ses recommandations.

              6. Le Parlement européen et le Conseil, statuant par voie de règlements conformément à la procédure législative ordinaire, peuvent arrêter les modalités de la procédure de surveillance multilatérale visée aux paragraphes 3 et 4.

              Bonus : l’article 55 de la constitution de la 5ème République française :

              ARTICLE 55.

              Les traités ou accords régulièrement ratifiés ou approuvés ont, dès leur publication, une autorité supérieure à celle des lois, sous réserve, pour chaque accord ou traité, de son application par l’autre partie.


            • bouderont fele bouderont fele 15 mars 16:48

              Bonjour,

              Je n’ai pas compris pour quelles raisons les fonctionnaires ont fait grève. Quelqu’un peut-il m’éclairer ? Ils ne sont pourtant pas concernés.


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 15 mars 20:18

                @bouderont fele
                Ils le seront bientôt, la privatisation des services publics est dans les tuyaux de la Commission européenne... Déjà les barrages, les aéroports de Nice et de Toulouse sont en route, puis ce sera le tour de la SNCF...


              • tonimarus45 15 mars 20:24

                @bouderont fele@bouderont fele—bonjour— vous sorti de nulle part ,inscrit juste depuis quelque jours avec quelques autre dont la principale caracteristique est d’etre « liberaliste » et pour cette loi « scelerate » et donc venu defenfre le ’merdef« », ;quelques uns « super aldo » , « ’tupuduku », « bouderont fele » ect ayant pousse comme des champignons, veneneux bien sur ???

                Oui comme je n’ai pas compris d’ailleurs pourquoi certains patrons aux entreprises super florissantes faisant des benefices faramineux ou d’autres ayant tout delocalise soutenaient cette loi scelerate ???? peut etre pour s’en mettre encore plus plein les poches ou engraisser un peut plus les actionnaires,va savoir ,charles ???
                Alors peut etre pour les fonctionnaires est ce parce qu’ils ont des epouses ou des enfants qui sont ou seront en prise directe avec le monde du travail prive ou tout simplement par solidarite avec le prive qui sans cette aide se ferait broyer sans autre forme de proces ;Oui je sais « solidarite » « humanisme » sont pour certains des gros mots.J’ajouterais que peut etre c’est parce que qu’il n’est pas impossible qu’ils soient tres prochainement impactes par cette loi.Je vous rappelle que lors des premieres lois sur le regime des retraites du prive , certains« tartufes »« ( tartufes de l’epoque bien sur) se posaient la ma meme questions ; »en quoi cela regarde les fonctionnaires« » or cette reforme des retraites du prive a rapidemment rattrape celle des fonctionnaires ?????? mais peut etre n’etes vous pas au courant ;J’ajoutes que l’on ne fait pas greve par plaisir surtout que les retenues pour jour de greves sont si importants que apres 20 jours vous n’avez plus de mois
                Pour les etudiants dont certains ont plus de 20/22 ans et qui sont deja assez mur pour voter ; a qui l’on reproche de ne pas penser a l’avenir ,et bien sur prise, ils y pensent, ils savent qu’ils risquent de prendre la retraite , de la maniere ou cela va, a pas moins 70 ans, ils savent que en repoussant sans cesse l’age de depart a la retraite cela liberera de moins en moins d’emplois pour eux, ils savent aussi que en permettant de cumuler emploi /retraite sans plafonnement(onpeut comprendre pour les petites retraites) cela ne liberera pas non plus des emplois et en fin ils savent que cette loi qui permettras de faire travailler plus ceux qui travaillent deja n’auras aucune influence sur le chomage mais au contraire l’agraveras
                ET oui ces jeunes hommes assez intelligents pour choisir un maire , un depute, un president de la republique ect ;pensent a leur avenir, sachant qu’ils seront tot ou tard confrontes a cette loi
                Et cela est rejouissant et je ne doute pas un seul instant que vous vous rejouissez avec moi
                Merci de bien lire ce que j’ai ecrit et evitez de « troller » ou de taper en touche.

Ajouter une réaction


    Si vous avez un compte AgoraVox, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page (bouton «Connexion»)

    Vous pouvez vous inscrire ici pour en créer un.



FAIRE UN DON

:-) :-)) ;-) :-| :-/ :/-) :-( :-(( :-p :-O :->

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Attention : ce forum est un espace de débat civique et civilisé qui a pour but d'enrichir cet article. N'hésitez pas à signaler tout abus en cliquant sur le lien présent en bas de chaque commentaire pour nous indiquer tout contenu diffamatoire, injurieux, commercial, raciste... et qui sera supprimé dans les plus brefs délais.

Sachez également que des informations sur votre connexion (telle que votre adresse IP) seront mémorisées et partiellement affichées avec chaque commentaire posté

Si vous constatez un bug, contactez-nous.







Les thématiques de l'article


Palmarès