Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le Pen à Argenteuil

Le Pen à Argenteuil

En se rendant à Argenteuil à moins de trois semaines du premier tour, le candidat du Front national a frappé un grand coup dans l’esprit des Français.

On le dit au bout du rouleau et usé. Même ici sur AgoraVox mais surtout chez ses adversaires politiques à court d’arguments. Un peu comme Jospin avait traité Chirac il y a cinq ans en fait. Celui-ci doit d’ailleurs s’en mordre les doigts encore aujourd’hui. On le dit fasciste et intrinsèquement raciste en raison de ses dérapages passés sauf qu’aujourd’hui, ses principaux concurrents lorgnent sur sa ligne éditoriale pour grappiller des voix. Pour grappiller lamentablement ses voix. Les mêmes qui lui ont craché à la gueule pour se maintenir au pouvoir durant des décennies. Et sans être de son bord, force est de reconnaître que les propos d’un De Villiers ou d’un Sarkozy sont en toute objectivité bien plus durs voire racistes que les siens.

Comme une partie des candidats, Jean-Marie Le Pen est allé en banlieue. Et comme une partie des candidats, il y est allé pour y draguer l’électorat sur place. Sauf que Jean-Marie Le Pen n’est pas un candidat comme les autres probablement par rapport à sa diabolisation médiatique durant maintenant depuis 30 ans et qui est due à ses peu glorieux dérapages incontrôlés autant qu’à son parcours atypique. On pardonnera aisément à Frèche et Grosdidier mais pas à Le Pen, allez savoir pourquoi ? Parce qu’il ne fait pas partie du même appareil politique, voilà la principale raison.

A son arrivée à Argenteuil, le boss du FN s’adressait avec enthousiasme aux Franciliens d’Argenteuil : « Vous êtes tous des Français à part entière. Si certains veulent vous kärchériser pour vous exclure, nous, nous voulons vous aider à sortir de ces ghettos de banlieue où les politiciens français vous ont parqués pour mieux vous traiter de racaille par la suite » déclarait-il.

Le fait que le boss du FN soit accueilli dans un calme relatif par les habitants des lieux précisément là où Nicolas Sarkozy avait asséné son historique phrasé mélangeant « Kärcher et racaille » m’incite grandement à la réflexion.

En effet, une chose est aujourd’hui incontestable. Contrairement à ce que disait Frantz-Olivier Giesbert récemment, dans les quartiers populaires tout du moins, ce qui est déjà beaucoup, Le Pen n’est pas le « facho » et Sarkozy un républicain. C’est plutôt l’inverse en fait. Il y a comme un décalage sur le sujet. Décalage entre ce que pensent bon nombre de journalistes télé et le point de vue du peuple plutôt « France d’en bas » en quelque sorte. Un peu le même décalage que l’on constate dans les sondages, d’où la surprise de 2002 qui n’en serait pas une cette fois-ci. La vraie surprise serait pour moi la présence de Bayrou au second tour car, pour rappel, celui-ci ne pesait que 7% il y a cinq ans. C’est un point de vue perso qui n’engage que moi.

Pour revenir à Le Pen, pourquoi a-t-il frappé un grand coup à Argenteuil ? Parce qu’il est venu prouver au pouvoir médiatico-politique made in UMPS ainsi qu’à la France entière que lui pouvait se rendre dans ces soi-disant quartiers de non-droit alors que le candidat du système s’était fait lyncher exactement au même endroit et que d’autres n’osent même pas y aller. Lui l’ennemi du peuple métissé, lui l’horrible fasciste est accueilli avec respect, très peu d’hostilité et pour certains à bras ouverts par des Arabes et Noirs des quartiers populaires. Incroyable il y a encore deux ans en arrière. C’est certainement ce qui fait le plus peur aujourd’hui aux tenants du pouvoir en France (UMP, PS, grande finance, médias nationaux). Ceux qui ont toujours su manipuler la clientèle électorale des lieux à grands coups d’antiracisme pour mieux la trahir prennent aujourd’hui cette réalité en pleine gueule. Et ce n’est pas une ou deux interviews orientées de jeunes électeurs socialistes qui changeront quoi que ce soit à ce constat.

Il y avait eu le précédent La Rumeur qui préférait dans ses textes la franchise de Le Pen à l’hypocrisie des autres partis. Et puis l’importantissime main tendue de Dieudonné et dernièrement le rappeur Rost qui disait les jeunes des quartiers populaires prêts à voter Le Pen pour faire la révolution derrière. Depuis, pris de trouille, les chaînes de télé ne cessent de l’inviter pour qu’il corrige le tir. Le jeune homme a alors nuancé en précisant qu’au premier tour, il ne fallait pas voter pour lui. C’est le prix à payer lorsqu’on veut exister médiatiquement. La subversion a un coût énorme débouchant le plus souvent sur le boycott voire la diabolisation. Demandez à Alain Soral, Dieudonné ou Marc-Edouard Nabe ce qu’ils en pensent. Mieux vaut être un électeur correct ou un penseur correct pour passer à la télé.

S’attaquer de manière frontale au pouvoir en place comporte de grands risques. Le candidat du FN en sait quelque chose. La diabolisation qui s’en suit est tellement manipulatrice qu’elle culpabilise l’électeur quand ce ne sont pas carrément les journalistes politiques qui le font. Malgré cela, Jean-Marie Le Pen fut présent au second tour en 2002. La situation s’aggravant en France, l’histoire pourrait très bien se répéter. A suivre...

http://livernette.noosblog.fr


Moyenne des avis sur cet article :  4.23/5   (254 votes)




Réagissez à l'article

157 réactions à cet article    


  • Karel (---.---.7.194) 10 avril 2007 11:30

    Il y a dans cet article de pesantes vérités. La prise de conscience arrive. Venez sur mon blog, vous verrez pourquoi le faut voter Le Pen


    • Jim (---.---.82.19) 10 avril 2007 14:19

      mouais...

      Perso, il y a de fortes chances que je vote Le Pen, mais ce n’est pas avec un blog écrit en blanc sur fond noir que celà pourrait me convaincre . Disons que le choix des couleurs sombres ne reflete pas la lumière et l’espoir apportés par le programme du candidat francophile.

      En effet, je vois autour de moi de plus en plus de gens qui croient dans le programme de Le Pen, et peut importe leur couleur ou leur origine, tous sont désormais certains que cet homme unira l’ensemble du peuple sous une seule et même banniere.

      Bref, votre blog est peut être interressant, mais les couleurs sombre, ne collent pas avec l’espoir que nous portons.

      A bientot

      Jim


    • Avatar (---.---.23.130) 10 avril 2007 16:29

      DANS « F.N », IL Y A « N »...

       smiley


    • KeD (---.---.199.20) 10 avril 2007 19:01

      Avez-vous vraiment lu son programme totalement liberticide et démagogique ? Jetez-y un oeil avant de mettre votre bulletin dans l’urne...


    • KeD (---.---.199.20) 10 avril 2007 19:05

      Par pitié ! français, réveillez-vous !!!


    • jim (---.---.253.30) 10 avril 2007 20:44

      KeD

      Je vous invite à nous faire le commentaire de son programme, et à nous expliquer quelles propositions sont liberticides.

      Vu que vous avez l’air d’être un grand sage, celà ne vous posera pas de probleme !

      Dans l’attente de cette substantifique moelle.

      Jim


    • nietzsche (---.---.65.46) 12 avril 2007 10:39

      Voici venue le temps ou, le faschisme ce RE-democratise, cela me rappel mes cours d’histoire des debuts du 20 éme siecle.

      Sauf que là...c’est un pays voisin maintenant, là ou jadis résidai le socle des droits de l’homme.

      nietzsche


    • (---.---.65.46) 12 avril 2007 10:41

      Voici venue le temps ou,

      le faschisme ce RE-democratise, cela me rappel mes cours d’histoire des debuts du 20 éme siecle.

      Sauf que là...c’est un pays voisin maintenant, là ou jadis résidai le socle des droits de l’homme.

      nietzsche


    • pinson (---.---.13.90) 12 avril 2007 11:26

      @ Nietzsche,

      Vous feriez mieux de vous rappeler vos cours de français, ils m’ont l’air encore plus oubliés que vos cours d’histoire...


    • tvargentine.com lerma 10 avril 2007 11:35

      Le Pen est très populaire dans les français issus de l’immigration et il vient de comprendre cela cette année puisqu’il vient à la rencontre de français issus de l’immigration économique,qui sont livré à eux mêmes et parfois aux communautarismes.

      Ces immigrès ont une telle haine de Sarkozy,qu’ils vont tous aller voter LEPEN et non pas Royal.

      « NIQUER SARKOZY » voila le discours que j’entend dans ma banlieue

      Et comme SARKOZY fait la course à LEPEN....

      Soyons certain que Nicolas SARKOZY ne sera pas au 2eme tour.


      • non666 non666 10 avril 2007 11:52

        Il y a de l’intox partout.

        Mais une chose est sure. Quoiqu’en disent les parties publiées des sondages, si Sarkozy fait de la surenchère sur les thematiques de LePen, c’est bien parce que la majorité se trouve la aujourd’hui.

        Il y a une seule question qui compte en fait :

        Les electeurs seront ils assez culpabiliser pour voter Sarkozy (Lepen soft vendu comme acceptable par l’intelligentsia mediatique) ?

        Ou

        Prereront ils l’original a la copie de circonstance, celui qui dansent sur toutes les tables depuis des mois...


      • amenotep (---.---.33.207) 10 avril 2007 11:51

        Et pourquoi pas Le Pen ???

        En définitive il est « vierge de gouvernement » malgré certains dérapages et pas des moindres , il a du bon sens et surtout il ne compose pas avec ses adversaires qui voudraient bien le voir à deux mètres sous terre. A mon avis Sarkosy est beaucoup plus dangereux dans ses colères plus ou moins mediatiques, et il va plus loin que le front National dans son programme....à suivre... ?


        • Yann Riché Yann Riché 10 avril 2007 14:41

          Vous vous égarez, Le Pen n’est pas une blanche brebis, bien au contraire ce personnage est sulfureux... Mais évidemment si vous considérez ses dérapages comme de simples péripéties alors il y a du laxisme dans l’air !


        • (---.---.225.122) 10 avril 2007 14:55

          La guérison est arrivée pour beaucoup de Français du terroir.

          Ils n’ont plus mauvaise conscience.


        • Jim (---.---.82.19) 10 avril 2007 15:09

          « dérapages comme de simples péripéties alors il y a du laxisme dans l’air ! »

          Hey ! si c’etait de vrais dérapages, on pourrait dire quelquechose, mais là, ce ne sont que des déformations de propos sortis de leur contexte ! Lisez la phrase entiere concernant « le détail » Lisez la phrase entiere concernant « l’incident » Lisez la phrase entiere concernant « le chapon »

          Les « dérapages » sont systematiquements des manipulations médiatiques, et même la derniere ( a propos de sarkozy, candidat de l’immigration ).

          Et pendant ce temps, on vote pour Chirac qui évoque le bruit et l’odeur, on se pavanne devant Sarkozy qui pense que la violence est écrite dans les gènes...MAIS QUI SONT LES VRAIS NAZIS ?????

          Jim


        • OLI (---.---.40.65) 10 avril 2007 11:56

          N’oublions quand meme pas que tous cela est du marketing politique, et qu’une fois élut Lepen ne ferait absolument rien du tout pour ces quartiers.


          • (---.---.225.122) 10 avril 2007 15:09

            C’est mal connaitre JMLP.

            Il va présenter les gens des cités aux élections des mairies communistes et vu le score qu’il fait dans ce secteur ils ont de bonnes chances d’être élus.


          • (---.---.225.122) 10 avril 2007 15:13

            A voir pour comprendre le post précédent

            http://www.dailymotion.com/video/xptak_lbs-entretien-avec-le-pen


          • Petruknnik (---.---.69.4) 10 avril 2007 12:06

            La venue de Le Pen n’a pas créé de vagues car il venu en cachette ! Même les journalistes qui l’ont suivi ne savaient pas où ils allaient. On leur a dit :« Le Pen va quelque part ; si vous voulez venir, montez dans le bus ».

            IL a de plus choisi une matinée, un jour de semaine, c’est-à-dire un moment où les cités sont presque vides... Donc tout votre couplet sur l’accueil extraordinaire qui lui aurrait été fait est à relativiser.

            Néanmoins il est évident qu’il a réussi un bon coup. Et votre article comporte des éléments intéressants à lire à condition de faire abstraction de certaines scories un peu douteuses.

            Une fois n’est pas coutume, je me retrouve en train de noter positivement un commentaire d’un sympathisant FN. Votre analyse est intéressante mais je ne me fait aucune illusion sur votre vote le 22 et je doute fort que l’on mette le même bulletin dans l’urne.


            • Jim (---.---.82.19) 10 avril 2007 12:17

              Bonjour !

              Vendredi est le jour du marché à Argenteuil, il y a au contraire pas mal de monde dans la rue à cette heure ci. Je passe devant tous les matins, et c’est blindé de monde. Il y a beaucoup de meres de familles, d’anciens, effectivement les éventuels trublions ne sont pas dans la rue à cette heure ci, mais, Mr Le Pen n’a peut être pas l’intention de s’adresser à 0,5% de la population d’Argenteuil, mais plutot au reste des gens qui dans l’ensemble aspirent à vivre sereinement.

              Jim


            • Voltaire Voltaire 10 avril 2007 13:14

              Effectivement, la visite de Mr Le Pen n’était pas annoncée, pour éviter tout risque de manifestation négative et donc faire un coup médiatique au détriment de N. Sarkozy. Mr Le Pen s’est d’ailleurs eclipsé rapidement, et s’est bien gardé de rester discuter avec les habitants après sa déclaration. Mais il sait utiliser les média...


            • fouadraiden fouadraiden 10 avril 2007 14:11

              que Sarko suive vos conseils alors


            • Thomas Roussot Thomas Roussot 10 avril 2007 12:11

              J’ai trouvé sa déclaration digne et non populiste contrairement à celle de Sarkozy à ce même endroit quelques mois auparavant.


              • Bill Bill 10 avril 2007 13:16

                Oui Thomas !

                Ces discours sont extrèmement intéressants et volent bien plus haut que ceux de ses adversaires ! Vous qui écrivez et publiez, le savez surement bien mieux que moi !

                Peut-être vous rendez vous parfois sur le blog d’Yves Daoudal, qui est franchement pour Le Pen, et qui reprends ses discours ? Voici ce qu’il écrit au sujet de cette visite à argenteuil :

                "Texte d’une intéressante dépêche de l’AFP, sans commentaire (sinon pour signaler que l’association SOS Enfants d’Irak n’a pas été fondée par Farid Smahi mais par Jany Le Pen, et pour rappeler que l’expression « extrême droite » n’est pas une description mais une calomnie diabolisatrice).

                Le phénomène reste minoritaire mais prend une ampleur inédite : des Français issus de l’immigration, pères de famille ou jeunes de banlieue, se disent prêts à voter à la présidentielle pour Jean-Marie Le Pen, champion de la « préférence nationale ».

                « Je vais voter pour Le Pen », affirme sans hésiter Mourad Asfour, 25 ans, étudiant en histoire de l’art à Dijon.

                Pour lui, le candidat du FN, finaliste inattendu de 2002, crédité cette année de 13% à 16% des intentions de vote, est le seul candidat qui « incarne l’amour de la France ».

                Arrivé du Maroc à 1 an, ce musulman pratiquant approuve la priorité donnée à la lutte contre l’immigration car « les capacités d’accueil de la France sont saturées ». Il estime que M. Le Pen partage avec lui certaines « valeurs morales », comme l’opposition au mariage homosexuel.

                Il n’est pas isolé : le Canard enchaîné a fait état d’un sondage réalisé pour le ministère de l’Intérieur, selon lequel 8% des Français originaires du Maghreb seraient prêts à voter Le Pen. Soit plus de 100.000 électeurs potentiels.

                Le candidat d’extrême droite a réussi un coup médiatique vendredi, en se rendant sur la dalle d’Argenteuil où l’UMP Nicolas Sarkozy, qui y avait parlé de « racaille », est mis par ses rivaux au défi de revenir.

                Il avait déjà surpris en choisissant une jeune fille d’origine nord-africaine pour illustrer une des premières affiches de sa campagne 2007.

                « Plutôt de gauche », Habiba Boualem, une juriste de 35 ans, dit que le parti socialiste ne lui « convient plus ». Et puisqu’elle ne voit « aucune différence » entre le FN et l’UMP, elle choisit « l’original plutôt que la photocopie » (formule qu’affectionne Le Pen). C’est donc le candidat Front national qui aura son suffrage.

                Cette fille d’immigrés algériens, qui vit dans la cité du Mirail à Toulouse, souhaite une « régulation de l’immigration ».

                « Le pauvre chasse plus pauvre que lui », constate avec amertume Sophia Chikirou, 27 ans, membre des instances dirigeantes du PS et auteur de « Ma France laïque ».

                Egalement fille d’immigrés algériens, cette militante du XXe arrondissement de Paris a constaté que nombre de commerçants immigrés de son quartier s’étaient engagés pour Le Pen.

                Par exemple, propriétaires de petits hôtels réquisitionnés par les services sociaux pour l’hébergement de familles de sans-papiers, ils se retrouvent face à des dégradations. « Ils en veulent aux autorités et disent : +avec le Pen on sera débarrassé des sans-papiers et de la polygamie+ ».

                « Y en a marre de voir des Maliens sans papiers logés dans des hôtels », confirme Farid Smahi, membre du bureau politique du FN, qui se déclare « Français patriote et musulman », et n’hésite pas aller vanter la « préférence nationale » dans des banlieues pauvres où il était autrefois « insulté ».

                Grâce à son association créée pour aider les enfants irakiens pendant l’embargo international, M. Smahi a réussi à se « faire accepter », puis se « faire entendre ». Il assure avoir apporté 3.500 adhésions d’immigrés en moins d’un an au FN.

                Perçu d’abord comme un « épiphénomène », le vote FN d’origine immigrée comporte désormais une « part d’adhésion », note le politologue Jean-Yves Camus.

                C’est le cas de A.M., avocat algérien de 50 ans reconverti dans le commerce à Paris, père de deux enfants scolarisés dans le privé, qui ne supporte plus de voir ses impôts « distribués à des blacks et des arabes » pour lesquels la France ne serait « qu’une vache à traire ».

                Il votera donc Le Pen, même s’il estime que « le bâton peut se retourner » un jour contre lui."

                http://yvesdaoudal.hautetfort.com/

                J’avoue que Le Pen m’épate cette année, je suis un peu plus cette actualité que les autres fois, et je le trouve bien plus marquant que Bayrou par exemple (Le Pen en disait il y a peu que « lui, c’est la farce tranquille ») ou que sarkozy qui déclare tout et son contraire. Je n’évoquerai pas trop Royal, qui n’est franchement pas à la hauteur...

                J’avais oublié précédement, de vous féliciter pour votre très beau verbe lors d’un article sur le pauvre petit qui s’est noyé ! C’est chose faite.

                Bill


              • Thomas Roussot Thomas Roussot 10 avril 2007 14:27

                Merci de votre appréciation.


              • Unknown (---.---.241.82) 10 avril 2007 12:15

                Vous aimez la copie ? (Sarko),

                Alors voter pour l’original (Le Pen)...


                • (---.---.38.189) 10 avril 2007 12:32

                  Le Pen est un homme courageux, c’est un vrai patriote, et il est logique et clairvoyant.

                  Les Français ne s’y trompent plus. Il va faire « un carton » le 22 Avril et la population qui votera en sa faveur est parfaitement hétérogène.

                  Elle est d’une part multiraciale et d’autrepart composée aussi bien de cadres sup, d’ouvriers ou d’artisans, de commerçants, de professions libérales, de retraités, de chomeurs, d’agriculteurs, de smicards ou de bourgeois fortunés.

                  Elle n’est absolument pas raciste mais dit NON aux abus économiquement et socialement criminels de l’invasion du tiers monde que nos dirigeants précédents ont laissé perpétrer avec une complaisance inouïe alors même que les opportunités d’emploi se rétrécissaient.

                  Entre être raciste et exiger la protection des intérêts nationaux il y a un gouffre que seule la plus ignoble mauvaise foi peut ignorer.

                  Elle dit NON à un modèle de société qui progressivement formate les citoyens honnètes, les culpabilise, les « rackette » tout en laissant s’installer la criminalité et la France du non droit.

                  Elle dit NON à la ségrégation anti seniors, au chomage entretenu, aux violences syndicales, au clientèlisme et à la corruption bananière des parvenus politiques.

                  Elle dit NON au laxisme et à la faiblesse de nos négociateurs qui desservent nos intérêts au sein de la communauté européenne.

                  Les tentatives de diabolisation n’abusent plus personne. L’heure est trop grave.


                  • fouadraiden fouadraiden 10 avril 2007 12:48

                    avec cette affaire les arabes de france risquent encore une fois de tomber dans le piège tant qu’ils ne comprendront pas que les clivages politiques de la société française ne pourront jamais leur bénéficier.

                    le Pen, sur la scène nationale, c’est comme les Gaullistes sur la scène internationale, ils ne sont proarabes que parce qu’ils ont un intéret stratégique à l’etre.une fois le poste tant convoité acquis, les arabes ils les logent dans les poubelles.

                    voter ou pas ne changent rigoureusement rien pour les gens considéres comme étrangers à la société majoritaire.

                    meme la gauche a su reconnaitre les siens .imaginez alors un le pen.


                  • (---.---.38.189) 10 avril 2007 12:57

                    A Fouadraiden Salam,

                    Au moins avec Le Pen, les arabes et les noirs Français seront intégrés et respectés comme il se doit.

                    Et la xénophobie disparaitra en même temps que tous ces illégaux, damnés du sud, entrés frauduleusement, sans papiers et sans travail, qui créent la violence et la misère et font du tort à tout le monde, particulièrement aux Français d’origine étrangère.


                  • fouadraiden fouadraiden 10 avril 2007 13:06

                    ip 189

                    c’est quoi ce raisonnment.tant qu’à faire« votons » devillier.

                    ne comprends-tu pas que si meme la gauche et son extreme te considèrent comme un arabe bon à jeter, le clivage extreme droite ne peut etre favorable en rien.

                    et ne vas pas croire que ton statut d’arabe ou de noir serait la consequence d’une immigration mal maitrisée.

                    tu crois qu’en algérie les français avaient une autre opinion des arabes ?

                    alors imagine sur leur sol


                  • Internaute (---.---.15.212) 10 avril 2007 17:50

                    C’est bien de dire non mais c’est encore mieux d’apporter des réponses. Cette année, le FN a fait un effort didactique qui mérite la peine d’être valorisé. Il ne se contente pas de dire non mais propose des solutions originales. Le coup de la taxe d’importation réversible pour favoriser nos exportations tout en protégeant nos entreprises sur le marché interne mérite de figurer dans les manuels d’économie. Sarko ne s’y est pas trompé et l’a immédiatement copiée en la rebâptisant « TVA sociale ».


                  • marechalpétin (---.---.170.39) 10 avril 2007 12:49

                    Bonjour

                    je souhaite réagir sur la venue de Mr LEPEN à Argenteuil, a la vue des images diffusées on peut remarquer qu’il était entouré par de nombreux garde du corps ce qui est normal, ce qui peut paraitre moins normal c’est la vitesse à laquelle il lisait son discour pour moi ce fut une visite éclaire peut etre avait t il un rendez vous important puisque tout le monde le sait trés bien LE PEN ne se préocupe pas des quartiers c’est de la stratégie politique le monde n’est pa dupe... avant de mettre le bulletin dans l’urne réfléchissez bien c’est l’avenir de la france qui se joue LEPEN véhicule des idées qui font peur, ce ne sont pas celle de la vraie France, ny a til pas assez de place pour que l’on puisse vivre hamonieusement tous ensemble ??? n’ayons pas peur de l’autre...


                    • (---.---.153.47) 10 avril 2007 16:45

                      Le Pen est resté 45 mn sur le site. Mais plus longtemps les téléphones auraient vite appelé le MRAP, SOSR... et autres manifestants professionnels à se rassembler. Ce que LePen a fait Sarkozy n’a pas pu même en « arrosant abondamment » avec l’argent des contribuables les associations locales pour préparer le terrain.


                    • (---.---.9.76) 10 avril 2007 13:16

                      Sarko = Lepen ..Pas d’accord . Que l’on aime ou que l’on deteste Lepen, on ne peut pas dire qu’il soit un hypocrite.

                      Sarko ne drague les idees du Front National qu’a des fins electorales . Piquer des voix a Lepen au 1er tour , et obtenir un tres bon repport des voix Lepeniste sur lui au 2em.

                      D’ailleurs il dit toujours tout et son contraire . C’est bien lui qui aboli la double peine , c’est bien lui qui parle de discrimination positive .

                      Pour les partisans de Lepen ..vote Lepen . Pour les gens de Droite voter Bayrou . Quand aux gens de gauche , je leur conseil de voter Bayrou ,le seul a pouvoir battre Sarko au 2e tour.

                      Sarkosy n’est qu’un arriviste ..Il ne vise le pouvoir que pour le pouvoir ..


                      • LE CHAT LE CHAT 10 avril 2007 13:17

                        il est fort le papy , il va faire meeting à Argenteuil alors que Sarko se fait jeter à Lyon , ville plutôt bourgeoise ! il ne faut pas oublier que le FN fait de très bon scores dans les banlieues ouvrières , lachées par l’UMPS depuis 30 ans et qu’il va cartonner encore cette année ;les sondages commencent à remonter pour lui , pas si fini que ça le papy .....


                        • Bill Bill 10 avril 2007 13:21

                          Bonjour mon minou,

                          Si tu lis un peu la presse divergente, tu as sans doute appris que Lyon a connu de très fortes émeutes récement, tout à fait comparable à ce qui s’est passé dans toute la France en novembre 2005.

                          Mais la presse s’est bien gardé de rien reprendre...

                          Bill


                        • Bill Bill 10 avril 2007 13:41

                          Je voudrais rajouter quelque chose :

                          Le Pen est agé, c’est une évidence, il a même du mal à comprendre ce qu’on lui dit et fait souvent répéter. Mais il a l’esprit tout particulièrement vif encore, et réfléchit tout à fait correctement.

                          Invité à science po devant une foule qui hurlait, il a dit « petits bourgeois de merde », ce qui je l’avoue est plutôt pour me plaire.

                          Plus tard il répondait à une jeune femme qui évoquait les difficultés des mères à travailler et à faire garder leurs enfants.. Il a parlé de « handicap social » à propos des mères et des « vieux », ce qui a une signification précise, et pas péjorative. Comme on le huait à nouveau, il a dit « bande d’imbécile », si c’est comme ça qu’on apprend à réfléchir à science po ?

                          Le Pen cherche les mots justes pour s’exprimer, mais même à science po il faut croire qu’on ne réfléchit pas assez au sens des mots...

                          Bill


                        • LE CHAT LE CHAT 10 avril 2007 13:54

                          à science po , on apprend la langue de bois pour pouvoir sodomiser l’electeur tout en douceur .....


                        • Thomas Roussot Thomas Roussot 10 avril 2007 14:33

                          A Sciences po on pratique également l’ostracisme et la ségrégation en excluant par exemple le sociologue Alain Soral après l’avoir invité mais j’y reviendrais...


                        • par moi (---.---.74.206) 10 avril 2007 13:19

                          la video pour se faire une idée

                          http://www.lechodeladalle.fr/

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès