Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le Pen/Mélenchon : Entre paradigme et paradoxes

Le Pen/Mélenchon : Entre paradigme et paradoxes

De l’aveu même de ses fidèles lieutenants, JL. Mélenchon n’entend pas laisser au Front National et à son égérie Marine l’espace politique de la contestation aux accents populistes

.

De son côté, Madame Le Pen entreprend avec un certain succès, à défaut, pour le moment, de succès certain, la dédiabolisation du Front National.

 

L’adversaire commun en 2013 est la social démocratie teintée de libéralisme incarnée par François Hollande et son gouvernement. Chacun y va de ses artifices, bien décidé à démontrer qu’il, qu’elle, est la seule alternative au bipartisme, attendu que le PS et l’UMP ont atteint leurs limites en s’asservissant aux ordres de la finance internationale..

Paradigme : En ce qui concerne Mélenchon, il croit habile de s’engouffrer dans la brèche d’aboyeur public, laissée vacante par Le Pen père. Et voilà le leader du Front de Gauche rabaissé au rang d’ersatz vociférant au son de « On ne lâche rien », portant sur son faciès des stigmates à ce point inquiétants, que son écho de gauche se perd en d’autres urnes.

Paradoxe  : Plus Mélenchon s’enfonce dans l’invective et l’injure, plus Marine Le Pen émerge des ses eaux troubles, pareille à une nymphe Héléade, auréolée d’une salutaire mission. A noter que la nymphe, hors mythologie, c’est d’abord le stade de la métamorphose des insectes qui suit l’état larvaire, définition qui sied le mieux à Marine Le Pen aujourd’hui.

Le fossé historique qui se creuse avec le drame sans nom de la seconde guerre mondiale, fait la force de Marine LePen qui sait très bien exploiter le déficit émotionnel des jeunes générations à l’évocation de la SHOAH. Ce qui lui permet, avec un verbiage choisi par ruse, de mettre en exergue une autre forme de nationalisme, tout aussi dangereux, masqué sous la panoplie de l’égoïsme franco Français, légitimé par les affres d’une situation économique et sociale qui rend xénophobes les plus modestes. 

Mais quand le message politique est à se point travesti

Paradigme : Les deux leaders des Fronts, Gauche et National, ont dans leur cuisine électorale tant d’ingrédients communs, qu’il est difficile d’en discerner les fondamentales différences.

Paradoxe : A trop vouloir se démarquer de leur originelle idéologie, pour pécher l’électeur de l’autre, les deux finiront par s’annihiler au bénéfice de la caste politique traditionnelle, dite Républicaine, qu’ils prétendent combattre pour le bien du bon petit peuple.


Marine Le Pen refuse de débattre avec Jean-Luc... par puremedias
 

Et le grand carrousel de continuer à tourner nous entraînant dans son tourbillon d’injustices.

Che64 Aussi sur TWITTER @che64000


Moyenne des avis sur cet article :  1.63/5   (70 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • Plumdanslcu* 2 avril 2013 12:37

    Article inutile , rempli de raccourcie facile , sans d’autre fond que la forme.
    Le seul intérêt est c’est le but à mon avis est de cristalliser la division entre les uns et les autres en soufflant sur les braises d’une possible ( ou probable ) future guerre civile.

    Au moment ou les citoyens français,européens ont besoins de se rassembler pour dévelloper d’autres alternatives au systémes politique, economique, social actuels, l’auteur qui visiblement hurle avec les Loups des médias mainstream enferme toutes contestations et envies de démocratie populaires dans l’illusion non plus ump/ps mais extréme gauche extrême droite.

    D’ailleur je suis persuader et on verra si cela se vérifiera avec le temps que les réactions si elles ne le sont pas dés le début tournerons vite à l’invective entre les adeptes des deux camps focalisant les divergences plutôt que leurs constats communs sur notre system actuel à bout de soufle.

    Toujours la même stratégie , diviser pour mieux régner et retour aux années 30....


    • wesson wesson 2 avril 2013 12:49

      bonjour l’auteur,


      « Le fossé historique qui se creuse avec le drame sans nom de la seconde guerre mondiale, fait la force de Marine LePen qui sait très bien exploiter le déficit émotionnel des jeunes générations à l’évocation de la SHOAH. Ce qui lui permet, avec un verbiage choisi par ruse, de mettre en exergue une autre forme de nationalisme, tout aussi dangereux, masqué sous la panoplie de l’égoïsme franco Français, légitimé par les affres d’une situation économique et sociale qui rend xénophobes les plus modestes.  »

      non, non, non, non, non ! La xénophobie, telle qu’elle a existé avant la 2ème guerre mondiale n’est plus de mise aujourd’hui. En particulier, le peuple juif (si tant est que cela veuille réellement bien dire quelque chose) n’est plus aujourd’hui du coté des faibles, mais des très fort, voire même du plus fort du monde. Dans ce contexte l’utilisation somme toute fort récente de la Shoah relève plus de l’instrumentalisation permettant de faire accepter la politique d’apartheid pratiquée par l’état Israélien. Et dire cela de manière publique vous fait pleuvoir dessus des accusations d’antisémitisme en bonne et due forme.

      Par contre, la xénophobie de hier a été remplacé au pieds levé par un racisme anti-arabe, déguisé en lutte contre le terrorisme islamiste. Les médias sont tout à fait partie prenante dans ce processus, comme le FN qui a lui aussi troqué sa xénophobie d’hier contre son racisme d’aujourd’hui. C’est à ce titre là que le FN est dé-diabolisé et reçu avec tous les égards dans les émissions politiques.

      La gauche radicale s’est de son coté toujours placé en défense des plus faibles contre les plus fort. Hier c’était les juifs, aujourd’hui ce sont les arabes. Et c’est cela, et pas autre chose qui vaut à JLM et au front de gauche une diabolisation bien réelle.

      Quand au programme de ces 2 formations, il a bien évidemment une différence fondamentale. Le FN dit « ça se fera sans ceux-ci et ceux-là », et le FdG dit « ça se fera avec tout le monde ». Autrement dit l’un veut exclure, l’autre veut inclure.

      Votre propos dans son ensemble me parait bien trop idéologiquement orienté, y compris dans le champ lexical « nymphe héléade » contre « erzats vociférant », pour m’empêcher de penser que vous ne cherchez finalement qu’à enfumer le lecteur.

      • Les Partageux 2 avril 2013 13:20

        Quelques précisions si je puis me permettre, car à trop de mélange, l’on finit par vomir...

        Il est intéressant de clarifier les propositions de chacun afin que le citoyen, informé, puisse effectivement se faire une opinion.

        Mais pourquoi donc utiliser des mots fourre-tout ?
        « contestation », « artifices », « cuisine électorale » sont inappropriés pour des partis offrant des propositions, ce qu’apparemment vous ne percevez pas. Et comme toujours, l’adjectif « populiste » permet d’éviter de réfléchir et d’assimiler deux formations opposées, dans le meme panier des gens dangereux. Un faux air de tous pourris calculateurs, que l’on retrouve dans les « limites » UMPS. Passons.

        Ce qui marque le plus dans cet exposé, c’est l’absence de réponse intelligente à ce titre pourtant ambitieux.

        La comparaison superficielle parle d’elle même :
        D’un coté, une « égérie » à « succès certain », « auréolée » tel une sainte « en mission salutaire », et, de l’autre, un « aboyeur » « rabaissé », « ersatz vociférant » dont le « faciès » porte des « stigmates » perdant sa « gauche » « en d’autres urnes ». Affirmation fort étayée d’ailleurs.
        Bref, tout les défauts de la cinquième, sans aucun argument de fond.

        Fond dont vous voudriez faire croire à vos lecteurs qu’il est commun, car, sans rélexion aucune, ni référence, vous ne parvenez pas à en « discerner les fondamentales différences. » L’Histoire nous en a pourtant démontré le contraire...

        Pour finir vous ne tentez même pas d’expliquer les « idéologies » dont ces deux courants de pensée sont censés s’écarter, et comble, ils deviennent responsable du statut quo, méprisant au passage le bon petit peuple.

        Bref, à chier.


        • CAMBERLIN CAMBERLIN 2 avril 2013 14:40

          de me brancher sur votre réaction évitera les redites, ce brouet idéologique militant constitué d’amalgames et de faux : indigestes et indigents, à en donner la nausée.

          le parti de Marine Le Pen fut et demeure un parti d’extrême droite, rempart du désordre établi. Dans la tradition des mouvements fascistes, le discours anticapitaliste est une escroquerie de nature à séduire et à organiser les victimes du système contre d’autres victimes bouc émissaires. se profilent d’ailleurs les alliances avec une droite désorientée par la politique insane qui a levé les barrières (immigration, choc des civilisations, islamophobie.... etc.)
          ces discours n’ont pour but intéressé que de masquer la radicalité des oppositions entre les intérêts du salariat et ceux de l’économie spéculative régnante

        • foufouille foufouille 2 avril 2013 13:48

          un elu ploutocrate FN, propose de retablir le STO
          alors beurk


          • Stof Stof 3 avril 2013 09:29

            Entre « droit au travail pour tous » et « travail obligatoire pour tous », la différence n’est pas si grande finalement.

            Le plus difficile restant à trouver le dit travail...

          • foufouille foufouille 3 avril 2013 10:53

            @stof
            facile
            il suffit de detruire un emploi, puis de le remplacer par 3 chomeurs


          • bernard29 bernard29 2 avril 2013 14:20

            vous feriez mieux d’agir au sein du PS pour demander le mandat unique non renouvelable pour vos élus et par la même occasion de demander la démission de Harlem désir qui a été incapable de faire respecter les vœux du congrès ( fin du cumul des mandats dès fin 2012).

            Vous avez un devoir de militant de vous faire respecter.


            • bernard29 bernard29 2 avril 2013 14:24

              Ségolène Royal vous en sera reconnaissante. Soyez comme elle, face à la politicaillerie ambiante.


            • Frederic62300 2 avril 2013 15:31

              Bon j’ai pas encore pris le temps de lire les 1ers commentaires,je le ferais + tard

              1) Je vais etre vulgaire tant pis ; ça vous troue tellement le cul de savoir que les classes pauvres ou moyennes votent fn ?
              Et pourquoi on n’aurait pas le droit d’etre égoiste ? de penser d’abord à soi ?
              Ceci est un sentiment parfaitement humain et vous faites mine de l’ignorer.

              2) Marine et Mélanchon n’égalent pas forcement le meme peuple !
              Marine dont les votants sont majoritairement blancs avec une minorité d’immigré(e)s
              Mélanchon dont c’est exactement l’inverse !


              • wesson wesson 2 avril 2013 17:27

                bonjour frederic,


                « Et pourquoi on n’aurait pas le droit d’etre égoiste ? de penser d’abord à soi ? »

                Tout à fait ! Et d’ailleurs, c’est surement comme cela que le sort des «  classes pauvres ou moyennes [qui] votent fn » va s’améliorer ...

                « Ceci est un sentiment parfaitement humain et vous faites mine de l’ignorer. »

                Et l’histoire nous a tellement prouvé que dès lors que l’égoïsme et le repli sur soi était à l’ordre du jour, tout a mieux fonctionné ..

                Et ce n’est effectivement que lorsque les pauvres et les classes moyennes se seront débarassés des encore plus pauvres et défavorisés qu’eux que tout va s’arranger, à moins que - en devenant les plus pauvres - ils ne soient eux-même rentré dans la liste de ceux qu’il y avait à « éliminer » pour que tout aille mieux.


              • Le printemps arrive Le printemps arrive 2 avril 2013 19:54

                @schweizer.con :

                on peut aussi aimer beaucoup de gens sans faire de préférence et apprécier leur présence aux moments où on les rencontre !


              • alinea Alinea 2 avril 2013 21:38

                Impossible de vous plusser le printemps qui arrive ( tard cette année !). Mais on peut dire aussi que l’amour ou ne serait-ce que la curiosité, n’est pas un sac de billes ! Plus on en donne plus on en a !


              • ptimarc 2 avril 2013 21:16

                la premiere injure est de comparer le pen à mélanchon.

                pour ceux qui s’interessent au fond,il n’y a rien de commun entre un F.N.qui ,tel le national socialisme qui se construit,ou perdure sur le rejet de l’autre,surtout s’il est etranger.et le parti de gauche.il faut vraiment etre tres malhonnete pour essayer de les mettre dans la meme case.pour ceux qui, influencés par une grande partie des médias,doutent,il leur suffit d’écouter les discours de Mélanchon,et d’essayer d’y découvrir des appels au rejet de l’autre.

                « meme étranger ».pour ce qui est quelquefois de sa violence verbale à l’encontre de quelques « journalistes »,souvent discourtois à son égard,il faut se rappeler ce que disait une figure celebre de l’histoire« la politesse n’est que de la bonne volonté pour de petites choses »


                • Frederic62300 2 avril 2013 21:26

                  on peut aussi aimer beaucoup de gens sans faire de préférence et apprécier leur présence aux moments où on les rencontre !


                  --------->Vous pouvez appréciez quelques étrangers pour x raisons ;Mais de là à souhaitez que tout l’europe s’africanise,il y à une extreme différence !
                  Un peuple quel qu’il soit à forcément besoin d’un territoire propre à lui pour pouvoir y vivre et s’épanouir.

                  Wesson
                  Ben oui avant la france avait des frontières,les ouvriers avaient du boulot si ils voulaient.
                  il ’y avait plus de droits qu’aujourd’hui et la vie était bien meilleure..
                  Exemple de pays d’aujourd’hui ou il fait bon vivre pour son peuple tout en gardant ses frontières ?
                  Bah,je dirais le japon 
                  (bon à part les merdes avec les tremblements de terres et fukushima)


                  • alinea Alinea 2 avril 2013 21:41

                    Frederick : il faut juste retourner votre longue vue ! votre lorgnette si vous préférez.
                    La mondialisation, la financiarisation du capitalisme, ça n’a rien à voir avec les étrangers ; enfin si, un peu, mais pas comme vous le dîtes ! Mais ce sont elles les coupables !


                  • Frederic62300 2 avril 2013 22:07

                    Mais oui,pour faire plaisir aux marxistes et autres universalistes de tous poils,on va laisser rentrer encore plus de chti-immigrés jusqu’à inonder complètement l’europe.

                    Et puis au bout du compte ;Vous verrez que le capitalisme (hou le vilain grot mot !) n’aura pas changé.
                    Mais que ce qui aura changé,ce sera seulement la couleur des peuples qui occupe le terrain...

                    Réfléchissez franchement ;
                    Les immigrés dont vous voulez prendre la défense,veulent eux aussi profiter des largesses et du confort occidental ;
                    Un dernier exemple en date ?
                    Ce vrai faux américain (qui est aux states depuis 26 ans,et n’est meme pas foutu de parler anglais ;on à vraiment vu mieux dans le genre immigrés..) Qui à gagné à la loterie entre 151 et 221 millions de dollars.
                    Alors les « rouges » vous trouvez ça normal ?

                    • wesson wesson 2 avril 2013 23:47

                      « Ce vrai faux américain (qui est aux states depuis 26 ans,et n’est meme pas foutu de parler anglais ;on à vraiment vu mieux dans le genre immigrés..) Qui à gagné à la loterie entre 151 et 221 millions de dollars. »



                      « Le problème avec les citations que l’on trouve sur internet, c’est que bien peu sont authentiques. »

                      Napoléon Bonaparte.



                      « Alors les « rouges » vous trouvez ça normal ? »

                      Moi je m’en branle. Mieux, je suis content pour le mec. Par contre, vous, ça a l’air de vachement vous emmerder ...

                    • Frederic62300 3 avril 2013 00:06

                      1)si vous en avez rien à branler,vous etes clairement un capitaliste ;on est bien d’accord là dessus.


                      2)Si j’étais un américain,ouais ça me ferait bien chier de savoir qu’un immigré qui n’est pas de mon ethnie,(et qui ne parle meme pas ma langue ;un comble !) puisse gagner une somme astronomique grace au système...américain !

                      3) <mode communiste on>

                      Est ce normal un système qui permet de gagner une somme pareille,en sachant que meme après sa mort ce type n’aura probablement pas claqué tout son blé ?
                      Est ce qu’il ne vaudrait pas mieux répartir plus équitablement les millions entre les joueurs ?
                      = plus de chances d’etre gagnant pour plus de monde.

                      <mode communiste off>


                      • superyeti superyeti 3 avril 2013 01:13

                        Vraiment une grosse perte de temps, vous essayez de convaincre que vous même.


                        • Frederic62300 3 avril 2013 08:05

                          Vous,je ne cherche pas à vous convaincre :

                          J’imagine bien que vous avez l’esprit un ’gauchiste forgé« 
                          Moi c’est l’inverse,j’ai celui d’ un »occidentaliste forgé"
                          J’espère bien qu’il y à par là,quelques esprits indécis qui hésitent sur leur prochain bulletin de vote (ou meme la façon de voir la vie en général) et qui lisent les vérités qu’assènes mes commentaires.
                          Rien d’autres

                        • mortelune mortelune 3 avril 2013 07:14

                          Quand ces deux partis (FN et FdG) feront une coalition alors les français sauront qu’il existe en France quelqu’un qui fait de la politique en se souciant du peuple plutôt que du carriérisme politicard. On en est pas là et ces deux zigotos travaillent main dans la main pour laisser les plus pourris à gouverner la France. 


                          • JP94 3 avril 2013 09:17

                            En tout cas , plus le PS renonce à une politique de gauche , plus le FN monte , et seuls une poignée au PS semble s’en soucier . A croire que le PS y trouve son compte , même si des élus PS - vite recadrés par la direction - s’opposent à des choix politiques foncièrement libéraux et dévastateurs .

                            Maintenant la façon de penser d’un électeur FdG est radicalement différente , et vous le savez pertinemment : il a une vue de classe , est contre l’idéologie capitaliste et libérale , et pense qu’une autre société , socialiste , est possible .

                            Le PS pense-t-il qu’une société socialiste est possible ? même pas ! quel paradoxe !... ou plutôt non : pour reprendre votre terminologie , c’est un paradigme au PS .

                            Telles sont les vraies lignes de démarcation idéologique :
                            - êtes-vous pour une société capitaliste ?
                            - ou pour une société socialiste ?

                            ... avec tout ce que cela implique . Une société idéale n’existe pas .

                            Mélenchon est un socialiste ( rappelons-le) qui a choisi le socialisme .
                            Le PS ( majoritairement ) et tout ce qui est à sa droite ont choisi le capitalisme . C’est fort dommageable pour la classe ouvrière notamment , mais le PS cible les classes moyennes .
                            Sa stratégie est électoraliste mais son électorat ne le voit pas .

                            Les PS européens ne sont pas souvent ralliés au socialisme , surtout lorsqu’ils ont accédé au pouvoir ...
                            - On peut analyser leur rôle , au sein d’une société capitaliste , comme celui d’une force politique vouée à absorber la volonté de changement politique progressiste qui émerge lorsque le capitalisme politique est rejeté : le Capitalisme est ainsi sauvé .

                            - Pour l’Extrême-Droite , elle fonctionne sur le rejet superficiel du Capitalisme , alors qu’au fond , elle s’incarne dans le Capitalisme le plus exacerbé . Mais le Capitalisme est aussi sauvé .

                            Le FdG veut mobiliser la gauche pour une autre société .


                            • JL JL 3 avril 2013 09:43

                              ’’En tout cas , plus le PS renonce à une politique de gauche , plus le FN monte , et seuls une poignée au PS semble s’en soucier’’ (JP34)

                              Pas faux, mais ça mérite une précision : Plus les partis de gouvernement ont du plomb dans l’aile, et plus les chiens de garde médiatiques font mousser le FN, ce recours ultime de la droite en danger. Nuance.


                            • babeuf babeuf 3 avril 2013 12:04

                              le parti solférinien est englué par sa politique libéral depuis le tournant de 1983 ,date à laquelle
                              le fn a est apparut je rappelle que c est MITTERANT qui la légalisé , alors que DE GAULLE ne
                              voulait pas en attendre parler , bref pour ne pas voir cet électorat basculer au pc MITTERANT dans la mesure qu il entamer sa politique libéral à créer le vote utile ,la peur du fascisme a fait
                              garder le pouvoir au ps pendant tant d années c est de bonne guerre le pc avait inventer le centralisme démocratique , mais bon , l histoire a tourné depuis les solfériniens ont cru a la fin
                              de l histoire que le capitalisme était triomphant avec la chute du mur de BERLIN belle chose ,
                              s était la fin du stalinisme la fin des partis uniques , ils ont continué a signé tous les traité européens dans le sens de la libéralisation des marchés , mais pour en revenir actuellement , ils ne sont plus mettre de ce qu ils ont créer un fn très haut , un front de gauche qui commence
                              à prendre une place de plus en plus important avec un programme réaliste réellement a gauche en rupture totale aux politiques antérieures , faire l amalgame fn fg est une nullité
                              surréaliste les solfériniens veulent sauver le vote utile , je pense qu il est mort avec eux..........

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès