Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le petit refrain et le gros mensonge de Dominique Paillé

Le petit refrain et le gros mensonge de Dominique Paillé

Non, rien de rien, il ne regrette rien. C’est en substance le jugement porté par Dominique Paillé sur l’action de Nicolas Sarkozy depuis son arrivée à l’Elysée. Le Conseiller auprès du Président de la République et porte-parole adjoint de l’UMP était ce matin l’invité du 7-10 sur France Inter. En l’absence de Frédérique Lefébvre, les auditeurs de la station publique auront eu droit à un concert de louanges exempt de la moindre critique ou simple réserve sur l’action de l’omniprésident. Enfermé dans le mauvais rôle de la voix de son maitre, Dominique Paillé n’a pas hésité à en reprendre les mensonges notamment, sur le fait qu’en Allemagne, le bouclier fiscal serait inscrit dans la constitution.

Peu importe finalement la qualité de la soupe servie par Dominique Paillé. Le porte-parole adjoint de l’UMP est dans son rôle lorsqu’il adopte la méthode Coué pour saluer l’action de la majorité UMP.

Pas sûr que ça galvanise les foules et que ça remonte le moral des militants UMP mais, le Président a donné le la : place à l’autosatisafaction. Si une majorité de français ne vous apprécie pas ça n’interdit pas d’être content de soi. Après tout, les courtisans sont là pour ça, délivrer autant que de besoin force de compliments. On pourrait en rire si dans le même temps, entre la poire et le fromage, n’étaient glissés des mensonges éhontés. La période s’y prête certes mais, comme devait le rappeler un auditeur par la suite, “faut-il prendre les français pour des truffes ?”

Saluant les vertus du bouclier fiscal, Dominique Paillé, sur le même registre utilisé par Nicolas Sarkozy, justifie ce dispositif, mis en cause pour son manque d’équité, par une comparaison avec l’Allemagne.

Souvenez-vous. Le 24 mars dernier, à l’occasion de son discours économique et social à Saint-Quentin le chef de l’Etat déclarait : “Mesdames et Messieurs j’en appelle à votre bon sens. Ne pas prendre par l’impôt direct plus de 50% du revenu d’un ménage c’est un principe de liberté, de liberté. Je suis attaché au mot et à la réalité de liberté. C’est un principe qui en Allemagne est inscrit dans la Constitution. Nos amis allemands, principaux concurrents, principaux partenaires, notre grand voisin : le principe que l’Etat n’a pas le droit de prélever plus de 50% de l’argent gagné par un contribuable allemand, les Allemands y sont tellement attachés qu’ils l’ont inscrit dans la Constitution“.

Dommage pour Nicolas Sarkozy, le très bien documenté quotidien en ligne Médiapart devait révéler quelques jours plus tard que le bouclier fiscal en Allemagne n’existe plus depuis un spectaculaire revirement de jurisprudence et que les politiques allemands n’ont jamais gravé de tel dans la Constitution.

Comme LeMonde.fr devait le préciser dans ses colonnes, différents arrêts des juridictions allemandes (Cour de cassation allemande du 11 août 1999, Cour de Karlsruhe du 18 janvier 2006), devaient conclure qu’il ne saurait exister un bouclier fiscal en Allemagne : “Le droit à la propriété, garanti par l’article 14 de la Loi fondamentale, ne saurait justifier de limiter à 50 % de manière générale, obligatoire et absolue’ l’imposition directe des revenus d’un contribuable.”

Ce 28 décembre, Dominique Paillé ne pouvait ignorer que le pseudo exemple du bouclier fiscal allemand était un mensonge éhonté. Il l’a pourtant servi avec assurance. Un coup de machette supplémentaire à la crédibilité de la parole de l’entourage présidentielle et à la parole politique dans son ensemble. A moins qu’il ne s’agisse du côté de l’Elysée d’une stratégie délibérée comme l’avance Paul-Vincent Paquet.

Ecouter le podcast du 7-10 du 28 décembre : cliquez ici (merci à G. Mosch Mosch)


Moyenne des avis sur cet article :  4.88/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • jako jako 29 décembre 2009 10:32

    Oui mais plus pour très longtemps, dimanche dernier sur FI Claude Goasguen m’a surpris par certaines remarques notament sur l’Afghanistan qui ne vont pas du tout dans le sens du « pensée unique elyséenne », peux à peu le vent tourne et certains jettent déja des bases pour se rattraper dans deux ans, mais la plupart comme le ci-dessus et Guaino sont grillés à vie


    • Fergus Fergus 29 décembre 2009 11:00

      Paillé et son maître Sarkozy sont désormais confrontés à l’évidence de leurs mensonges. Pas question pour autant de reconnaître des erreurs, en plaidant au besoin une prétendue « bonne foi » .

      Sarkozy et sa garde rapprochée préfèrent la fuite en avant en escomptant que leur unité et leur pugnacité dans le déni des mensonges suffira à les effacer. Un jeu dangereux qui, s’il ne fonctionne pas (comme lors du soutien pourtant quasi unanime au Prince Jean), pourrait causer de graves dégâts à l’Elysée et dans les rangs de l’Ump. Raison pour laquelle, les voix critiques se font de plus en plus entendre à droite, comme l’a souligné Jako.

      La prochaine étape étant, si la situation continue de se dégrader, la fuite du navire par les rats Ump. L’année 2010 sera, à cet égard, décisive : soit Sarkozy réussit à reprendre la main, soit il s’enfonce dans le marécage de ses mensonges et de ses erreurs stratégiques. Un an pour savoir s’il est encore dans la course ou s’il est définitivement grillé.


      • Cro Magnon Cro Magnon 29 décembre 2009 11:36

        L’art du mensonge a ses limites et que sa pratique mette l’ump en déroute est plus réjouissant qu’inquiétant. Ce qui fait peur, c’est l’état de délabrement de la France et le moral « à zéro » qui nous envahit tous. Attendre et voir venir n’arrange rien... !


        • Le Hérisson Le Hérisson 29 décembre 2009 12:41

          A l’auteur,

          Je connais assez bien D. Paillé car il fut député dans ma région. Que ce monsieur soit encore sollicité par les médias me laisse songeur. D’abord, il a été condamné en 2004 pour abus de confiance :
          « Le 26 mars 2004, Dominique Paillé est condamné par le tribunal correctionnel de Paris à une peine de dix mois de prison avec sursis et 30 000 euros d’amende, pour « abus de confiance » dans le cadre d’une affaire privée. Il a ainsi prélevé 40 000 euros pour ses voyages privés et des dépenses personnelles dans les comptes de l’association Appel Europe, qu’il avait créée[6]. »

          Ensuite, alors qu’il était député dans le nord des Deux-sèvres, région historiquement de droite, (berceau des guerres de Vendée), il a réussi ce tour de force de se faire battre (pour la première fois depuis la révolution française dans cette région !) par un homme de gauche, très bien au demeurant, Jean Grelier.

          N’empêche, malgré ses casseroles, D. Paillé continue à faire entendre sa voix...


          • Yena-Marre Yena-Marre 29 décembre 2009 14:01

            Bonjour,
            J’ai une explication à vos questionnement : trouver un porte parole honnête dans les rangs de l’UMP s’avère être une sacrée gageure sans doute.


          • bernie54 29 décembre 2009 20:43

            Merci le hérisson,un peu de vérité ne fait de mal à personne !


          • DESPERADO 29 décembre 2009 14:37

            Qu’en pense Israel ?


            • volpa volpa 29 décembre 2009 17:24

              Alors il pourrait ouvrir une quincaillerie. !!!!!!!!


              • Le Hérisson Le Hérisson 29 décembre 2009 17:34

                « J’ai une explication à vos questionnement : trouver un porte parole honnête dans les rangs de l’UMP s’avère être une sacrée gageure sans doute. »

                Ou alors, on choisit de faire parler des clowns, pour amuser la galerie et laisser passer ce message subliminal : « Voyez, il y a toujours un c... plus c... que moi ! »


                • bek 29 décembre 2009 18:00

                  mentir, mentir.......il en restera toujours quelque chose.

                  Les Umpistes se ressourcent au même centre commercial que l’administration US.



                  • TSS 29 décembre 2009 19:32

                    Pourtant d’après « le canard » il fait parti de ceux qui anonymement parlent de derive

                    monarchique... !!


                    • bernie54 29 décembre 2009 20:33
                      • Menfin,Paillé,c est le monsieur qui s est fait condamner pour abus de coànfiance«  !Il avait crée une association caritative,à laquelle il a volé 40000 euros,pour visiter l Europe avec sa maitresse....Il semble que pour être conseiller du chancelier,certaines »compétences" soient indispensables...Aprés Santini,ça craint !Où sont les 38 autres voleurs ? Une injection de Pandemix au premier qui les débusquera...

                      • millesime 30 décembre 2009 07:12

                        je l’dis comme je l’pense
                        pour éviter d’autres crises financières
                        je n’vois qu’une solution :
                        un gouvernement mondial dirigé par des gens compétents... !
                        quels gens ? le Bilderberg... et des places pour vos potes (et vous même bien sûr) ?
                        pas de pot....l’Inde et la Chine n’en veulent pas de votre gouvernement.... !

                        http://millesime.over-blog.com


                        • M.Junior Junior M 3 janvier 2010 21:06

                          La culture de l’adhésion poussait à son paroxysme crée des clones communicants.
                          Pour rebondir sur les commentaires précédents, certaines qualités génétiques propres au Boss sont demandées pour accéder à ces postes payés rubis sur l’ongle.

                          Ensuite, il est de stratégie politique de faire messe pour avoir Paris, alors pour des petits mensonges connus de tous, pourquoi les nier et perdre ses émoluments ?

                          L’exemplarité c’est bon pour la populace qui créée jour après jour la richesse nécessaire à leur train d’envies.

                          2010 va être l’année du salarié low cost. NS semble vouloir faire diversion avec la lutte contre les bandes organisées, quelles seront les autres diversions pour 2010 ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès