Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le PG à un tournant de son histoire !

Le PG à un tournant de son histoire !

Le Parti de Gauche s'est monté unitaire et pugnace doit comme les autres composantes de la gauche anticapitaliste se lier au masse et militer autrement...

Il est l'un des cadres de la recomposition d'une véritable gauche et sur ce terrain sa responsabilité est immense !

Le Parti de Gauche a le vent en poupe...De nombreux militants, socialistes, écologiques l'ont rejoint car il s'agit d'un nouveau parti jeune, dynamique ayant entre autre un leader charismatique.

Des équipes se sont constituées dans de nombreuses villes....Il y avait là une possibilité de construire du neuf , du solide, à gauche de la gauche.

Je connais même des militants communistes, prêts à sauter le pas et à rejoindre ce PG...

Malheureusement ce parti commet quelques erreurs imputables à sa jeunesse et à ses origines.

Il n'est pas enraciné dans les masses et ne cherche pas à se lier au peuple...

Distribuer des tracts, mener des campagnes politiques, coller des affiches, créer des comités unitaires santé ou de défense du service public, c'est bien mais insuffisant …..

Il faut revenir aux fondamentaux, renouer avec des traditions du mouvement ouvrier.

Pour être connus et surtout reconnus, il ne suffit pas de se pointer durant quelques campagnes sur les marchés pour disparaître peu à peu....Seule la constance et la régularité donnent une légitimité.

Le Parti Communiste s'il garde des bastions municipaux, ce n'est pas seulement parce qu'il détient la Municipalité....D 'ailleurs les seuls bastions qui résistent à l'offensive du PS et on l'a vu durant le premier tour des cantonales, c'est là où le parti communiste a maintenu des liens forts avec le peuple par le biais des associations qu'il anime où dans les comités de quartiers.

Aujourd'hui, les classes populaires sont désemparées, ce qui permet aux populistes et xénophobes de mener leur campagne et d'attirer vers eux les plus désorientés .

Comme le disait le président Mao, il faut être dans les masses comme le poisson dans l'eau.

Faire de la politique c'est à fois maintenir une présence politique et à la fois construire un réseau associatif développant du lien social.

Il faut balayer le front national, montrer sa véritable nature afin d'éliminer définitivement le poison qu'il inocule dans le corps social le plus fragile....

Les discours ne suffisent pas s'ils ne sont pas prolongés par l'action résolue et unitaire au plus près des gens avec eux :

-empêchons les expulsions des logements ;

- manifestons contre les augmentations de loyers

  • luttons contre la vie chère en organisant le contrôle des prix

  • menons une bataille politique concrète contre les crédits révolving, affameurs....

Le PG, comme le PCF et toutes les forces populaires qui appartiennent à la gauche de la gauche doivent absolument intervenir dans les quartiers et ne pas se contenter d'une campagne propagandiste ou politique durant les élections.

Je pense aussi que le Parti de Gauche devrait poursuivre par ailleurs là où il a montré ses forces et ses capacités : sur le terrain de la construction de l'unité....

Alors qu'existe une association d'élus communistes et républicains : l'ANECR ;

Alors que cette Association Nationale d'Elus Communistes et Républicains est une association active qui prend des positions sociales et politiques offensives et claires,

le Parti de Gauche a préféré constituer de toutes pièces sa petite association d'élus !

Cette division est contre-productive....Nous avons besoin que les élus anti capitalistes se regroupent et agissent ensemble afin de faire vivre une réelle démocratie locale participative.

Le PG qui a montré sa pugnacité et son souci d'unité sur d'autres terrains doit se ressaisir !

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  3.86/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

42 réactions à cet article    


  • JL JL 28 mars 2011 10:52

    L’auteur, Chalot, écrit : « Distribuer des tracts, mener des campagnes politiques, coller des affiches, créer des comités unitaires santé ou de défense du service public, c’est bien mais insuffisant »

    et il nous parle d’unité !

    C’est précisément le reproche que je lui fais : de mémoire je l’ai davantage vu copiner ici avec des réacs de droite qu’avec des sympathisants de JLM. J’aimerais qu’il me donne un démenti canvainquant : je suis prêt à changer d’avis à son égard. S’il ne s’en moque pas bien sûr, hein ! ce qui de mon point de vue ne serait pas très « Font de gauche » !

    Il nous parle de l’ANECR ? Mais qui connait l’ANECR ? On attend qu’il nous en dise un peu plus avant de conclure trop vite que son tract serait autre chose qu’une tentative de division du FDG.


    • french_car 28 mars 2011 11:05

      JL ne soyez pas si dur avec Mr Chalot. Lisez ses états de service et ses engagements.
      C’est un ancien enseignant, mais contrairement à la plupart il semble avoir le coeur du même côté que le portefeuille.
      Mais comme vous le soulignez on ne sait pas par le jeu de quel corporatisme il se sent parfois obligé de filer le train à son ex collègue réac et lepenisant (et pontifiant) Villach.


    • Ouallonsnous ? 28 mars 2011 18:49

      Ce qui est constant est la position ambigüe de JLM à propos de la multinationale UE qu’il traite comme si elle représentait les pays d’Europe, comme un bon godillot UMPS.

      Cela mérite réflexion de sa part et la levée de cette ambiguïté, quand à nous, nous attendrons, mais pas trop longtemps, qu’il modifie son discours et renonce à ce plagiat de députation qu’est un poste de député soi-disant européen (l’Europe n’étant pas un état-nation souverain) à l’UE qui elle est une mutinationale roulant pour les anglo-USraéliens.

      J’ajoutes qu’il est inconcevable qu’un candidat à l’élection présidentielle française soit un pseudo euro-député de l’UE, un ex directeur du FMI, un ancien ou nouveau secrétaire du « présumé » parti socialiste ou bien un quelconque autre valet de l’empire anglo-USraélien, à moins que nous n’ayons rien compris depuis quelques années avec les potiches qui se sont succédés à l’Elysée et à Matignon, sans parler de la dernière en date à l’Elysée, hors concours et membre du jury 。


    • french_car 28 mars 2011 11:00

      Bonjour Mr Chalot je suis perplexe quand je lis :

      Aujourd’hui, les classes populaires sont désemparées, ce qui permet aux populistes et xénophobes de mener leur campagne et d’attirer vers eux les plus désorientés .

      Parce que Mélenchon, comme vous même professez la même « laïcité » aux relents nauséabonds et une certaine forme d’ordre qui sent le nationalisme pour rester dans l’euphémisme.

      Le PG n’est pas enraciné parce que c’est un mouvement jeune, par contre effectivement il est bien positionné pour recapter le votre protestataire que le PCF a laissé filer vers la droite extrême. Et même si je n’ai pas une grande sympathie pour son leader, un type un peu mégalo qui n’hésite pas à insulter les contradicteurs, je le pense utile.

      Et c’est un fait, c’est au travers des réseaux associatifs que le PCF a su se maintenir et progresser par le passé, c’est ce que le FN a tenté de faire yc via les associations de parents d’élève, l’entrisme dans les syndicats, les associations de copropriété, les clubs sportifs etc ... inspiré à l’origine par les anciens collabos issus du PCF (les doriotistes) qui le portèrent sur les fonts baptismaux (Barthélémy, Dufaisse, Gaucher etc ...).

      Le PG a un vrai rôle à jouer pour assécher cette peste brune dont nous ne sommes pas encore débarrassés et que certains ont rejoint par désespérance, sous le charme d’un clientélisme débridé et sans pour autant adhérer à son idéologie abjecte.


      • Ouallonsnous ? 28 mars 2011 18:57

        Plutôt que de continuer à « rouler », et se leurrer, pour un front de gauche ou un parti de gauche décrédibilisés par les agissements et, malheureusement les origines de ses leaders et de ses cadres, marqués irrémédiablement par l’européisme et l’atlantisme du socialisme solférinien de renoncement national !

        Ce qu’il nous faut, à la place de ces entités déjà anachroniques, alors qu’à peine nées, qui ne signifient presque plus rien, tellement le concept de gauche a été vidé de son contenu par les fondés de pouvoir socialistes, surtout avec à leur tête un soi-disant député « des lobbys européen » UE à la botte anglo-américaine, qui plus est, votant avec ses petits copains européo atlantistes socialos, écolos et de droite, les frappes pour entretenir le pillage « colonialistes » de la Lybie, c’est un véritable front pour la renaissance de la République sociale FPRS et un véritable parti pour la France, PPRS (parti pour la république sociale dont les principes humanistes fondateurs sont ceux de la République française que nous défendons et voulons restaurer) !

        Voila où doit nous mener la dynamique de l’arc républicain de progrès. ARP


      • Kalki Kalki 28 mars 2011 11:01

        Non non, et non

        Il y a deux revendication : dans un monde ou le travail n’existe plus, les humains ont LE DROIT DE VIVRE

        Et il ont le droit a la liberté, et cette liberté est également politique : leur voix celle d’un seul individu vaut celle de tous les autres

        Owni vient de sortir un dossier complet sur le sujet avec une mitraille de plusieurs posts ciblés avec » Yoland Bresson : ’le revenu d’existence sera au centre du débat en 2012’ » ainsi que « revenu garanti, travail choisi« , « financement du revenu de vie : une bonne affaire pour les comptes publics ?« , ou encore » Revenu universel : ’la première vision positive du XXIème siècle’ »

        Rom’s blog nous propose « Dividende Universel un enjeu majeur de société » dans un blog très épuré, que j’aime beaucoup, où les mises à jour sont peu fréquentes, mais d’excellente facture ! L’auteur prend le temps de bien mûrir ce qu’il y met…

        Tête de quenelle a posté « Le match de 2012 : revenu maximal contre revenu universel » une analyse très poussée des fondamentaux philosophiques qui distinguent deux approches, l’une punitive, et l’autre incitative.

        Singularité et infosphère nous offre « La protection sociale augmente en France » et met en avant le gain énorme en coût administratif et en réduction des pertes en lignes que constituerait la réforme des mécanismes sociaux pour réaliser un revenu de base.

        Sebmusset nous a proposé son analyse sociale, économique et politique de « chroniqueur de guerre néolibérale », dans « Le revenu universel selon Corinne Morel-Darleux »

        Dominique de Villepin propose le Revenu Citoyen

        Interviewé sur le journal de 20h00 de France 2 d’aujourd’hui (24/02/2011) Dominique de Villepin propose un Revenu Citoyen de 850 € / mois (vers 5 minutes). 

        Alternative Libérale et l’Allocation Universelle de Liberté

        Allemagne : Le SPD inscrit le Revenu de Base dans son programme

        Après l’annonce à Genève par Samuel Bendahan de l’inscription de l’Allocation Universelle dans le programme du PS Suisse, c’est le SPD qui inscrit ce principe dans son programme politique officiel (Si comme moi vous ne lisez pas l’Allemand, vous pouvez consulter la traduction automatique de Google). Dans ce document pdf le SPD se positionne sur 800 € / mois pour un adulte et 500 € / mois pour un mineur.

        • Ben Ouar y Villón Brisefer 29 mars 2011 01:09

          Ecoute, je prends moi ton Revenu universel. Les aides sociales ? Je n’en ai pas. 

          Regarde : je suis au chomage en fin de droits, j’ai un enfant et un autre d’un premier mariage ; 
          et donc sans attendre je travaille comme vacataire aux écoles, sans contrat pour la Mairie de Paris, j’ai entre 345 euros /mois et 290 euros pour les mois avec vacances. 
          Le Bureau d’Aide Sociale me renvoie vers l’Agospap qui peut prendre en charge les agents de la Ville. Mais celle-ci ne me connaît pas parce que je ne fais pas 20 heures/semaine. Les assédics ne me versent plus rien et la CAF ne nous aide pas pour nos 790 euros de loyer ni pour nos enfants : parce que ma femme (qui touche 870 euros par mois avec 28 h/semaine et 8 h de trajet par semaine) gagne TROP  ! (il faut l’entendre ça)
          Donc ton revenu universel moi je prends !


        • CHALOT CHALOT 28 mars 2011 11:15

          Réponse à JL
          Je suis à gauche et cela depuis que je me suis engagé la première fois à l’âge de 17 ans.
          Je n’ai pas copiner avec des réacs de droite et cela jamais : j’ai par contre discuté avec les rédacteurs de Riposte laïque, des gens de gauche jusqu’en décembre 2009 et cela sans jamais être rédacteur de ce journal...Aujourd’hui je n’ai plus de relation avec eux, à cause de leurs fréquentations.
          Ceci étant dit, je suis au PG et je regrette que ce parti jeune et dynamique ne s’enracine pas dans un travail de terrain...
          J’ai toujours pour ma part privilégié ce niveau d’intervention


          • JL JL 28 mars 2011 11:20

            @ Chalot,

            dont acte.

            et sur l’ANECR ?


          • CHALOT CHALOT 28 mars 2011 11:34
            L’ANECR a été fondée juste avant les élections municipales de 1977
            C’est une association d’élus qui a toujours eu une existence et une vie
            publique à l’échelle départementale et nationale avec des aléas.
            C’est pour ne pas prendre la responsabilité de la rupture que le
            PG s’était adressé à l’ANECR pour modifier ses statuts.
            Cette ouverture immédiate de l’ANECR n’était pas possible, les cadres
            du « communisme municipal » ne voulant pas remettre en question une
            unité interne quelque peu fragile mais réelle.
            Le PG aurait du dans un premier temps passer par la case : nous adhérons
            à l’ANECR, nous prenons des responsabilitons et nous y sommes des militants
            actifs.

            • JL JL 28 mars 2011 11:54

              @ Chalot,

              merci de la réponse. Vous dites : « Le PG aurait du dans un premier temps passer par la case : nous adhérons à l’ANECR, nous prenons des responsabilités et nous y sommes des militants actifs. »

              Ok. Et c’est écrit où, ça ?

              ps. Un lien vers un site ?


            • volpa volpa 28 mars 2011 11:49

              Les anti capitalistes le sont tant qu’ils n’ont pas hérités.

              Ce sont des mots et que demandent ils pour remplacer le système ?.

              Des places, sinécures grassement payées par ceux qui entreprennent et qui bossent.


              • JL JL 28 mars 2011 11:56

                volpa,

                tout dépend de la valeur de ce dont on hérite : gros capital ou valeurs morales.

                Pour ce qui concerne les gros capitaux, vous devrez vous y faire : plus ils sont gros, et moins ils sont nombreux !

                Et contre la loi du nombre, que proposez vous ? Le totalitarisme ?


              • CHALOT CHALOT 28 mars 2011 11:59

                JL
                C’est écrit nulle part, c’est une de mes réflexions....
                Ni le PG ni le PCF ne communique sur cette question...


                • JL JL 28 mars 2011 12:08

                  Chalot,

                  C’est bien ce que j’avais compris.


                • criticaldistance 28 mars 2011 12:59

                  Chalot,
                  Mélenchon lors de l’affaire Mitterrand a ostensiblement refusé de dénoncer la justice de classe .
                  Mélenchon a censuré sur son blog les commentaires lui demandant d’être contre la justice de classe .
                  Mélenchon souhaite un protectionnisme sans sortir de l’UE or aucun pays de l’UE ne le voudra jamais .
                  Mélenchon ne met aucune condition à son soutien au PS .
                  Qu’en déduisez-vous ?
                  J’en déduit que Mélenchon a un double discours et n’est qu’un rabatteur de voix pour le PS .


                  • criticaldistance 28 mars 2011 13:02

                    j’en déduis


                  • Cocasse cocasse 28 mars 2011 17:07

                    Plus de 30 ans au PS + Franmac, et mélenchon n’aurais jamais entendu parlé du club « le siècle » auquel se rendent tous ses petits copains.
                    Quel humoriste ce mélenchon.
                     smiley


                  • Daniel Roux Daniel Roux 28 mars 2011 13:21

                    Ah les vieux démons de la diabolisation de l’autre.

                    Le front de gauche doit se préparer à une candidature de Strauss Kahn. Martine Aubry ne se présentera pas contre lui, a t-elle répété une fois de plus. Je suppose que ses ennuis de santé ne sont pas étrangers à sa modestie.

                    Strauss K est un homme de droite, de l’oligarchie financière qui prendra des habits « socialistes » le temps de la campagne. Le bateau du PS va aborder la rive de droite suivant ainsi l’exemple de Rocard, le précurseur.

                    Le Front de gauche constituera donc un fort pôle d’attraction pour ceux du PS qui se sentiront mal à l’aise avec la future politique de Strauss K, semblable pour l’essentiel avec celle de Chirac.

                    Le problème sera d’accueillir ces déçus à l’esprit pollués par les discours pro européens et mondialiste des éléphants, ces habitués du consensus rassurant et confortable. Pas facile de les remotivés pour qu’ils redeviennent de vrais militants moins bavards mais plus actifs.

                    Transformer des moutons en loups en quelque sorte.


                    • CHALOT CHALOT 28 mars 2011 13:27

                      Cristaldistance...
                      Ce n’est pas l’homme qui compte mais l’orientation du parti et son enracinement populaire.


                      • machiavelle machiavelle 28 mars 2011 16:29


                        tu parles... le parti de gauche n’est qu’un cheval de troie qui n’a pas d’autre vocation que d’empêcher la desertion d’un electorat de gauche désillusionné, pour mieux ensuite le précipiter dans les bras du président du FMI. 

                        Quant à Mélanchon tout comme ses copains Francs Maçons de droite, il ne manquera pas de de brandir « la menace fasciste » non seulement pour eviter une abstention massive au second tour, mais surtout pour persuader l’electorat du parti de gauche de finalement voter pour le candidat mondialiste Strauss Kahn ...

                        A ce titre la gauche et la droite peuvent dirent merci à Mitterand qui en autorisant stratégiquement le FN à se présenter aux elections, à non seulement pu éviter une abstention massive lors de son deuxième septennat, mais à également permis à ces successeurs de gagner les elections sans avoir à prendre aucun engagement concret.

                        En france et dans le monde entier, la seule et unique menace fasciste se nomme aujourd’hui « Nouvel Ordre Mondial », et son moyen d’action « la Techno-science » qui aujourd’hui tente de contrôler les populations grâce au contrôle préalable de leurs alimentation (OGM Nanotechs)


                        • sonearlia sonearlia 29 mars 2011 10:26

                          « le parti de gauche n’est qu’un cheval de troie qui n’a pas d’autre vocation que d’empêcher la desertion d’un electorat de gauche désillusionné, pour mieux ensuite le précipiter dans les bras du président du FMI. »

                          Dans le genre n’importe quoi, ça se pose.

                        • Cocasse cocasse 28 mars 2011 16:36

                          Tiré de :
                          http://www.frontdegauche.eu/index.php?option=com_content&view=section&layout=blog&id=15&Itemid=2

                           droit de vote et d’éligibilité aux élections locales et européennes pour tous les résidents au même titre que les citoyens de l’Union Européenne ; régularisation des « sans papiers » avec la mise en place d’une stratégie de co-développement. Il vaut naturellement au sein de l’union européenne

                          On nage en plein délire au front de gauche. Le projet c’est de régulariser toute l’Afrique ? De donner aux étrangers le droit de faire la loi chez nous ?
                          Apparemment, on y est pas au courant des derniers développements de lampedusa.
                          Pas de réfugiés : mais des jeunes colons « fuyant la démocratie » avec une mentalité de « tout nous est du ». Je n’exagère rien, écoutez leurs propos lors de leurs altercations avec les italiens, ils ont déjà tout compris ces colons ! à croire qu’on les renseigne bien d’ici. De vrais bouffeurs d’alloc en puissance prêt à nous chier sur les bottes, destination France pour tous ceux qui parlent déjà français.
                          C’est quoi votre « solidarité » ? Etre pris pour des cons ?

                          + tiré de
                          http://www.frontdegauche.eu/index.php?option=com_content&view=section&layout=blog&id=15&Itemid=2

                          Une exigence émerge de cette expérience : « il faut changer d’Europe ! ». Cette exigence est majoritaire en France depuis 2005 et elle ne cesse de grandir à travers le continent.

                          Quelle guignolade. En comment on va la « changer » l’europe ? on attend que tout le monde soit d’accord là dedans ? autrement dit on attend la saint glin glin ?
                          On veut changer l’europe ? on fait quoi quand elle dira « non » ? Parce qu’elle dira non, il faut arrêter de prendre les gauchos pour des neuneus !

                          A cette fin la BCE doit être transformée dans ses missions pour être mise au service des populations et soumise à un contrôle démocratique.

                          C’est ça, allez voir la BCE, vous verrez, on vous offrira un gros cigare, puis soit de collaborer, soit de rentrer chez vous avec un coup de pied au cul.

                          Pour faire de telles propositions, non seulement le Front de gauche est dirigé par des charlots, mais aussi par des ennemis de la France.


                          • CHALOT CHALOT 28 mars 2011 16:56

                            Aujourd’hui un résident europen en France depuis peu à le droit de vote pour les élections locales. Pourquoi un africain qui réside lui aussi en France et parfois depuis longtemps n’aurait pas lui aussi le droit de vote.
                            Ou le vote est pour les nationaux
                            ou le vote est pour ceux qui résident...
                            Il faut une logique et une égalité des droits !


                            • Cocasse cocasse 28 mars 2011 17:03

                              Il y a vraiment un fusible qui a fondu là !! Seule la nationalité Française + la résidence donnent le droit de vote. Vous n’avez qu’à aller résider en Afrique, vous verrez si on vous donne le droite de vote.

                              Aujourd’hui un résident europen en France depuis peu à le droit de vote pour les élections locales
                              Totalement inadmissible.


                            • CHALOT CHALOT 28 mars 2011 17:14

                              Regardez le fusible dans vos yeux...Vous ignorez donc qu’un européen qui réside en France a le droit de vote aux élections locales !?
                              C’est cocasse !


                              • Cocasse cocasse 28 mars 2011 17:56

                                C’est déjà du n’importe quoi, alors si en plus il faudrait donner le droit de vote à des extra-européens, et en plus pour n’importe quelle élection, que veux donc dire « être souverain » ?
                                Encore plus dans le cas d’un mélenchon souhaitant inviter et régulariser toute l’Afrique du nord et du milieu.

                                Vous accordez le droit de vote aux gens que vous invitez à boire une bière chez vous le temps d’une soirée ? Ils vous disent quoi mettre comme rideaux dans le salon ?

                                Donner le droit de vote aux étrangers, c’est trahir complètement son pays, son peuple, son histoire. Il n’y a que dans des esprits malades qu’une telle aberration peut naitre, à force de s’empiffrer intellectuellement de théories folles gravitant autour de la préférence étrangère.

                                Voilà où s’échoue la gauche en définitive, dans une espèce de totalitarisme internationaliste, dans lequel les droits élémentaires et primordiaux des peuples enracinés et souverains sont détricotés.


                              • french_car 28 mars 2011 22:30

                                Cela fait au moins une dizaine d’année que tout citoyen de la CEE a droit de vote dans son pays de résidence pour les élections locales.
                                Il paie l’impôt, il vote.


                              • JoyDivision93 28 mars 2011 18:26

                                Je suis d’accord avec Chalot. Les élections cantonales ont placé le PG en seconde position dans le camp des forces de progrès. Mais c’est vrai que la montée du FN doit nous amener à réflechir sur la percée des thèses d’extrême-droite au sein de l’électorat populaire. Et ça ne peut passer que par un travail de proximité.

                                Alain


                                • Cocasse cocasse 28 mars 2011 19:48

                                  Les élections cantonales ont placé le PG en seconde position dans le camp des forces de progrès

                                  C’est ça, avec 0.2% ! Il n’y a que le NPA qui fasse pire (0%) ! smiley


                                • jaja jaja 28 mars 2011 20:02

                                  Mon cher Cocasse le Npa a zappé ces élections pour élire des notables. Chaque Comité était libre de présenter des candidats ou non. Le mien, par exemple, a décidé que ce serait une perte de temps et surtout d’argent ces élections n’intéressant pas grand monde dans les milieux populaires...

                                  Le Npa n’était présent que sur 150 cantons sur 200 je crois) soit en alliance avec le FdG (sur 18 départements) soit très très rarement seul...


                                • jaja jaja 28 mars 2011 20:03

                                  150 sur 2000 pardon...


                                • jaja jaja 28 mars 2011 20:10

                                  Par ailleurs 10 % de l’électorat concerné (moins de 4 % de l’électorat national) avait la possibilité de voter pour une candidature soutenue par le Npa. A part pour Cocasse Impossible dès lors d’en tirer des leçons nationales.....

                                  Lo elle a fait l’impasse totale.


                                • machiavelle machiavelle 28 mars 2011 19:05

                                  tu parles... le parti de gauche n’est qu’un cheval de troie qui n’a pas d’autre vocation que d’empêcher la desertion d’un electorat de gauche désillusionné, pour mieux ensuite le précipiter dans les bras du président du FMI. 

                                  Quant à Mélanchon tout comme ses copains Francs Maçons de droite, il ne manquera pas de de brandir « la menace fasciste » non seulement pour eviter une abstention massive au second tour, mais surtout pour persuader l’electorat du parti de gauche de finalement voter pour le candidat mondialiste Strauss Kahn ...

                                  A ce titre la gauche et la droite peuvent dirent merci à Mitterand qui en autorisant stratégiquement le FN à se présenter aux elections, à non seulement pu éviter une abstention massive lors de son deuxième septennat, mais à également permis à ces successeurs de gagner les elections sans avoir à prendre aucun engagement concret.

                                  En france et dans le monde entier, la seule et unique menace fasciste se nomme aujourd’hui « Nouvel Ordre Mondial », et son moyen d’action "la Techno-science" qui aujourd’hui tente de contrôler les populations grâce au contrôle préalable de leurs alimentation (OGM Nanotechs)

                                  En dehors du totalitarisme Techno-scientifique et industriel qui s’annonce, ainsi que le chaos environnementale et sociale qui en résultera, tout le reste n’a strictement aucune importance véritable.


                                  • CHALOT CHALOT 28 mars 2011 19:25

                                    Non le PG ce sont des milliers de militants qui veulent construire une nouvelle gauche or le problème c’est que ce renouveau doit se faire avec les masses : information, éducation populaire, proximité et mobilisations.


                                    • Cocasse cocasse 28 mars 2011 19:57

                                      Avec le cours actuel de l’immigration, vous aurez de quoi recruter à l’avenir, rassurez vous, tout n’est pas perdu pour le PG/FG !
                                       smiley


                                    • kitamissa kitamissa 28 mars 2011 19:45

                                      avec les masses ! on se croirait du temps de Jacques Duclos en 1950 ! c’est quoi les masses,les futurs moutons qui bêlent aux ordres des paumés du PCF qui croient encore qu’ils ont du crédit ? 


                                      vous savez ce qu’elles vous disent les masses ? 

                                      • CHALOT CHALOT 28 mars 2011 20:02

                                        Avec la population si vous préférez...
                                        Vous bêlez vous ? Moi non ! Je connais des gens qui souffrent, des gens qui sont écoeurés et pas de moutons


                                        • docdory docdory 29 mars 2011 11:18

                                          Bonjour Chalot 

                                          A propos du parti de gauche , vous dites : « Il n’est pas enraciné dans les masses et ne cherche pas à se lier au peuple... »

                                          et vous rajoutez, en citant un personnage historique disons ... sujet à controverses : « Comme le disait le président Mao, il faut être dans les masses comme le poisson dans l’eau. »

                                          Etes vous bien certain que les citoyens des « classes laborieuses » ( comme les qualifiait feu Georges Marchais ) ont tellement envie que ça d’être considéré comme élément indistinct d’une « masse » ?

                                          Vous même, est-ce que vous estimez faire partie des « masses », ou faire partie de ceux qui, n’appartenant pas aux « masses », voudraient s’y enraciner pour satisfaire des objectifs politiques ?

                                          Autrement dit, vous considérez vous comme le « poisson dans l’eau » comme le « regretté » Président Mao , ou comme l’eau du bocal ?

                                          Ce type de raisonnement et de langage politique peut-il encore être tenu en 2011 ? C’est terriblement démodé ...




                                          • french_car 30 mars 2011 14:01

                                            Le compère de Villach qui s’aventure en territoire non-islamophobe ?
                                            Sans éructer ?
                                            On vous aurait piraté votre compte Toctocdory ?
                                            Mr Chalot est démodé, il fait juste partie de la « majorité silencieuse » ceux qui parlent peu mais agissent, préfèrent la solidarité à leur petite personne.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès