Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le Président du 11 Janvier

Le Président du 11 Janvier

François Hollande a su parler à tous les Français, afin de poursuivre l’esprit de la marche républicaine du 11 janvier 2015. Encore faut-il avoir des choses concrètes à leur proposer…

yartiFH2015020501

Le Président de la République François Hollande a tenu sa cinquième conférence de presse très solennelle le jeudi 5 février 2015 à l’Élysée. La dernière grande intervention publique où il s’était adressé aux Français, c’était le lundi 6 janvier 2015 sur France Inter pour une matinale qui n’a pas eu l’effet médiatique espéré… en raison des attentats contre "Charlie Hebdo" deux jours plus tard. Et c’est un homme transformé par ce drame, selon ses dires, qui s’est adressé. Un mois après cette tragédie nationale.

Si la solennité de l’exercice (debout devant un pupitre entouré de tout son gouvernement) n’a pas beaucoup varié depuis 2012, il paraît désormais évident que François Hollande a enfin endossé l’autorité du chef de l’État et a réussi à montrer un esprit d’apaisement, celui qui a prévalu depuis ces dernières semaines. Néanmoins, un Président de la République ne doit pas seulement être un arbitre, il doit aussi apporter des solutions, concrètes et précises, et de solutions nouvelles, ce jeudi, il n’en a guère esquissé le début d’un commencement. Dans chaque domaine, il a voulu en effet rester dans cette idée de rassemblement entre les Français, si bien que l’immobilisme risque de le caractériser.

Dans son introduction qui a duré seize minutes, soit nettement plus courte que d’habitude (il a commencé à 11 heures ce matin et a arrêté les questions exactement à 13 heures), François Hollande a tout de suite annoncé les rares éléments nouveaux de son mandat. Des mesures qui, a priori, sont toutes consensuelles et ne constituent pas des pierres de polémique.


Une initiative surprise pour la paix en Ukraine

L’annonce la plus importante est évidemment sa décision de se rendre, dès la fin de sa conférence de presse, à Kiev avec la Chancelière allemande Angela Merkel pour rencontrer le Président ukrainien Porochenko puis à Moscou le lendemain pour rencontrer le Président russe Vladimir Poutine.

L’objectif, trouver enfin une solution politique à la crise en Ukraine dont la guerre civile tue de plus en plus de personnes (plus de 5 000 depuis l’an dernier). François Hollande a ainsi déclaré qu’il n’était pas favorable à l’adhésion de l’Ukraine dans l’OTAN.


Renforcer le sentiment républicain

Revenant sur la lutte contre le terrorisme et sur la réaction aux attentats contre "Charlie Hebdo", François Hollande a été très clair en insistant sur le fait que la France serait « intraitable » et « implacable » pour préserver la laïcité qui « n’est pas négociable » mais qu’elle serait aussi « irréprochable pour la liberté et le droit ».

yartiFH2015020504

François Hollande avait mesuré dès le début de son mandat que la sécurité intérieure dépendait également de la sécurité extérieure, ce qui l’avait convaincu d’intervenir au Mali le 11 janvier 2013 et au nord de l’Irak récement. Cependant, il refuse toujours une intervention en Syrie, aux côtés de Bachar el-Assad, contre le Daech.

Pour renforcer l’idée d’appartenance à la République française dont la laïcité est l’une de ses valeurs, il a proposé l’instauration d’un service civique universel de huit mois à partir du 1er juin 2015. Si cette mesure est intéressante, elle n’est pas suffisante si l’on souhaite un véritable mélange social : pour permettre à tous les futurs citoyens de se sentir français, le service civique doit être nécessairement obligatoire, quitte à en raccourcir la durée, sinon, il y aura forcément ségrégation naturelle entre ceux qui en feront un et ceux qui n’en feront pas. Par ailleurs, il a présenté aussi le principe de réserve citoyenne pour les "plus âgés" qui est une sorte de participation bénévole des citoyens, sur la base du volontariat pour aider la République.

À quoi ce service et cette réserve serviront-ils vraiment, sans se substituer aux services sociaux ? C’est toute la mission du Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports Patrick Kanner sur les épaules duquel beaucoup d’attente se fera.

Cette mesure ainsi que l’enseignement de la laïcité dans les écoles, la lutte contre l’illettrisme (ce n’est pas nouveau !), si c’est louable, cela ne paraît pas suffisant pour lutter contre le djihadisme.


Construire plus de logements sociaux

Autre mesure aussi, celle du "peuplement", mot qui désigne en fait la loi SRU qui oblige les maires à construire un seuil minimal de logements sociaux dans toutes les communes. L’idée serait entre autres de renforcer le pouvoir préfectoral ainsi que les sanctions en cas d’irrespect de ce seuil.

Il y a déjà plusieurs années, j’avais souhaité que les maires qui ne respectaient pas cette loi fussent déclarés inéligibles, car c’était le seul moyen pour faire respecter cette loi : les maires qui ne la respectent pas sont généralement approuvés par les électeurs et ne sont donc pas gênés pour faire payer par leur commune les amendes éventuelles qu’ils risqueraient en n’appliquant pas la loi. L’inéligibilité serait donc à mon avis beaucoup plus efficace que des sanctions purement financières (qui sont facilement budgétisées dans les communes riches).

Là encore, le discours présidentiel n’est qu’incantatoire : François Hollande veut plus de logements mais la réalité est qu’il n’y a jamais eu aussi peu de logements neufs depuis 2012.


Rien sur l’économie, et arbitre sur la politique intérieure

Parmi les autres mesures annoncées, vraiment pas grand chose : un projet de loi sur le dialogue social, l’enseignement du numérique dès l’école primaire (après avoir annoncé une tablette électronique à chaque élève dans sa précédente intervention).

Sur le plan politique, François Hollande n’a pas voulu explicitement apporter son soutien au candidat socialiste (Frédéric Barbier) à l’élection législative partielle du Doubs dimanche prochain car il n’est pas chef de parti, mais il a rappelé malicieusement que lorsqu’il dirigeait le PS, il n’avait pas hésité une seule seconde à appeler à voter pour Jacques Chirac à l’élection présidentielle de 2002, pour faire barrage à un parti qui, aujourd’hui à Montbéliard, a l’une de ses candidates qui croit à « l’évidente inégalité des races ».



Sur le plan institutionnel, François Hollande a cité « l’harmonie » qu’il vit avec son Premier Ministre Manuel Valls pour expliquer que la fonction de Premier Ministre avait son utilité et a déclaré avoir renoncé à toute réforme institutionnelle qui ne ferait pas consensus, considérant par exemple qu’un changement du mode de scrutin aux législatives n’était pas de nature à défendre efficacement les valeurs républicaines. Ni non plus le droit de vote des étrangers. Il a également exclu les statistiques ethniques qui ne correspondaient pas au principe républicain de la France une et indivisible. Je me réjouis de ces déclarations comme je me suis réjoui de la volonté de rassemblement du gouvernement pour débattre de la fin de vie.


Apaisant mais sans solution

À la fin de son introduction, François Hollande avait déclaré : « Notre richesse principale, elle est dans le peuple français ! ». Le Président de la République a voulu ainsi jouer sur l’apaisement politique et il y est parvenu. C’est cette attitude qui lui a permis de progresser d’un bond de 10 à 20% dans les sondages, il voudrait assurément poursuivre cette remontée.

En revanche, il n’est toujours pas en mesure de convaincre les Français sur sa capacité à résoudre leur problème numéro un, à savoir le chômage, en redynamisant l’économie (la loi Macron n'est qu'un nouvel outil pas vraiment décisif dans la bataille de la mondialisation). La seule mesure que François Hollande a semblé sortir de sa poche pour retrouver la croissance et l’emploi, c’est de promettre qu’il ne se présenterait pas à sa réélection en 2017 s’il n’avait pas su réduire le chômage d’ici là. C’est assez faible en terme d’efficacité économique !

yartiFH2015020503

C’est donc sans doute cela le nouvel hollandisme révolutionnaire : ne plus rien faire qui puisse agresser les citoyens, ce qui est déjà une très bonne chose pour la cohésion nationale, mais cela ne renforce pas plus l’économie française ni assure le ciment social de plus en plus fragile dans une société de plus en plus éclatée.

Cela évoqué, revenir sans cesse à "l’esprit du 11 janvier" ne me paraît pas très pertinent au-delà d’une certaine période, celle du deuil. Ce que les Français souhaitent avant tout, c’est retrouver confiance en leur nation et regagner le chemin de la prospérité et de la paix sociale. On en est loin encore…


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (5 février 2015).
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Je suis Charlie.
Tout est possible en 2017...
Mathématiques militantes.
Le nouveau paradigme.
Interview présidentielle sur TF1 (6 novembre 2014).
Bientôt la proportionnelle intégrale ?
Quatrième conférence de presse de François Hollande (18 septembre 2014).
Discours du Bourget de François Hollande (22 janvier 2012).
Confiance étriquée pour Manuel Valls (16 septembre 2014).
La trace de François Hollande (14 juillet 2014).
Le couple Hollande-Valls.
Manuel Valls.
Le roi du monde (6 juin 2014).
Troisième conférence de presse de François Hollande (14 janvier 2014).
Une empathie combative ?
L’humour présidentiel à la radio.
Jusqu’où descendra-t-il ?
La courbe du chômage…
Faut-il supprimer l’élection présidentielle ?
La République du couac …ou du non dit.
Interview présidentielle sur TF1 (15 septembre 2013).
Pourquoi il ne fallait pas voter pour Hollande ?
Aucune autorité sur ses ministres.
Interview présidentielle du 14 juillet 2013.
Remous électoraux du FN.
Première année du quinquennat de François Hollande.
Deuxième conférence de presse de François Hollande (16 mai 2013).
Interview présidentielle sur France 2 (27 mars 2013).
Première conférence de presse de François Hollande (13 novembre 2012).
Interview présidentielle sur TF1 (9 septembre 2012).
Interview présidentielle sur France 2 (29 mai 2012).

yartiFH2015020505


Moyenne des avis sur cet article :  1.17/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • Laulau Laulau 6 février 2015 08:17

    ’objectif, trouver enfin une solution politique à la crise en Ukraine

    Avec, comme proposition, la promesse que l’Ukraine ne ferait pas parti de l’OTAN, contre l’abandon su Donbass à son triste sort. Votre président prend vraiment les gens pour des c..s. ! La non adhésion à l’OTAN, c’est déjà ce qu’on avait promis aux russes il y a vingt ans.


    • zygzornifle zygzornifle 6 février 2015 08:22

      ouais avant le 11 janvier il n’y avait rien et a partir du 12 c’est le néant......


      • eric 6 février 2015 08:54

        C’est la Chiraquisation finale, mais à la socialiste.

        Comme Chirac au premier tour de la présidentielle, ce type est soutenu par un gros 20% de la population.
        Si on parle de soutien organisé politiquement, c’est encore moins. Le seul courant majoritaire (?) du PS.

        Être le président du « on a tué des journalistes d’extrême gauche et nous trouvons cela pas bien »... !

        A certains égards, on pourrait dire qu’il fait aussi consensus sur le « mieux vaut moins de chômage que plus ». So What ?

        Les mesures annoncées sont : des trucs qui n’engagent pas à grand chose, des machins qui ne prêtent pas à controverse ( c’est à dire qui ne sont pas politiques) et des gadgets débiles...)

        Ainsi en va-t-il du service civique. L’armée, forte d’un habitude centenaire, ne parvenait pas à utiliser de façon optimum la moitié d’une classe d’âge dans le cadre du service national. On imagine comment on va accueillir et utiliser d’éventuels masses de jeunes dans 4 mois....

        Tous cela ressemble pas mal aux « emplois sans avenir » : fournir des petites mains pas chères, voir gratuites, à des services public « absolument débordés » et contraint par l’état de notre budget à ne pas recruter autant qu’ils le voudraient.

        Sortir des stats de chômage les jeunes les moins qualifiés. Vous avez raison, cela va introduire une ségrégation supplémentaire. Surtout, on imagine la gueule de la bavure.....Pour des missions d’intérêt civique, on va remplacer des agents publlics ou des volontaires associatifs un peu au courant, par des jeunes débutants, sans formation, etc...

        Cela ne peut se concevoir que si ils sont corvéables à merci et sous une férule de fer de professionnel qui passeront leur temps à les encadrer au lieu de bosser eux mêmes.
        Pas gérable, même si il y a peu de volontaires....
        SI les profs ne parviennent pas a faire preuve d’autorité dans un cadre pédagogique, on imagine ces jeunes entres les mains de personnels même pas formés pour les accueillir

        Et si on recoure à des « volontaires de réserve », alors on est dans une démission complète des services de l’état. Des services civiques, réalisés par des petites mains incompétentes encadrées par des « volontaires » dont on se demande qui les encadrera et les contrôlera..

        Improvisation, gadgets, animation de colonie de vacance, dépenses publiques supplémentaires et inutiles au bénéfice des clientèles du PS (en être à vouloir former des profs qui ont voté à 80% à gauche en 2012 à la laïcité ! Autant dire qu’il ne savent pas ce qu’est la république !).

        L’intervention de Hollande est susceptible de rassurer un public de gauche pour lequel « l’oralisation est déjà en partie une résolution des problèmes ».


        • fred.foyn Le p’tit Charles 6 février 2015 09:13

          Ce type est malade dans sa tête...et dans son corps...Il doit couver une maladie pour avoir la silhouette actuelle.. ?

          La bouffe ne fait pas tout...sa tête est enflée sans doute par la prise de médicaments... ?
          Sans blague...il couve quelque chose..

          • erichon 6 février 2015 10:29

            L’esprit du 11 janvier ....
            La récupération politique la plus abjecte , la plus vile , la plus dégueulasse qu’il ne m’a jamais été donné à voir depuis 55 ans .


            • septikettak septikettak 6 février 2015 11:28

              Un gros plein de soupe Chez Laurent et une grosse Saucisse-Kartoffeln chez le judoka. russe. Il aurait mieux fait d’emmener Julie, l’intermittente au boulot comme dans sa vie privée

              http://www.voici.fr/news-people/actu-people/julie-gayet-et-francois-hollande-leurs-diners-en-bonne-compagnie-a-l-elysee-552225


              • septikettak septikettak 6 février 2015 11:54

                J’espère qu’il va mettre son badge « Je suis Charlie » et que Poutine lui demandera « Vous avez retrouvé les vrais terroristes ? »


              • njama njama 6 février 2015 12:17

                le service civique doit être nécessairement obligatoire,

                obligatoire voudrait dire pour 800 000 jeunes ! c’est matériellement impossible à réaliser, car il faudrait des activités à proposer ! activités qui ne soient pas du travail déguisé ...

                quitte à en raccourcir la durée,
                ça ne change rien, un service trop court n’a aucun sens. Sujet déjà abordé sur Agoravox jeudi 13 novembre 2014

                Le service du travail obligatoire pour jeunes
                [...]

                Qu’en pensent certains opérateurs actuels ?

                L’association Unis-Cité est claire et nette : « Accueillir en masse toute une génération de jeunes – 800 000 personnes – pour seulement deux ou trois mois, c’est impossible, ce serait une vraie usine à gaz ».

                La présidente-fondatrice précise sa pensée :

                 « Des missions de deux ou trois mois non indemnisées, ce n’est plus du service civique, avec ses composantes d’accompagnement, de formation, d’acquisition de compétences humaines et sociales, c’est du bénévolat »….

                Même les principaux partisans du service civique refusent ce service du travail obligatoire pour les jeunes…..

                Ils ont raison.

                Jean-François Chalot

                http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-service-du-travail-obligatoire-159337

                trouver des recrues ne serait pas trop dur, leur trouver de quoi les occuper, c’est une autre paire de manches !

                tempsreel.nouvelobs.com le 7/11/2014

                1 place pour 4 volontaires

                Si Marie Trellu-Kane voudrait, elle aussi, un « service civique universel », elle considère qu’avant de le rendre obligatoire, « il faudrait être en mesure de pouvoir le proposer à tous les jeunes ».

                Car ce ne sont pas les volontaires qui manquent : le dernier sondage d’Opinion Way (2009) montrait que 30 % des jeunes étaient prêts à consacrer en moyenne huit mois à un service civique.

                Si le gouvernement s’est fixé pour objectif d’atteindre 100.000 jeunes en 2017, le nombre de candidatures est aujourd’hui bien supérieur au nombre de places offertes en service civique : un volontaire sur quatre trouve actuellement un écho favorable à sa demande.

                http://tempsreel.nouvelobs.com/social/20141107.OBS4409/rendre-le-service-civique-universel-le-modele-existant-a-fait-ses-preuves.html

                le « service civique », un moyen de faire baisser les chiffres du chômage d’ici 2017 ?


                • njama njama 6 février 2015 13:29

                  Une initiative surprise pour la paix en Ukraine

                  François Hollande a ainsi déclaré qu’il n’était pas favorable à l’adhésion de l’Ukraine dans l’OTAN.

                  ça, c’est une proposition qui ne mange pas de pain. On en mesure très vite toute la vacuité, puisque dans la situation actuelle d’une Ukraine divisée et en guerre on imagine très mal qu’une telle adhésion serait possible !
                  Par contre en bon Tartarin il a déclaré :

                  "Nous ferons une nouvelle proposition de règlement sur le conflit lui-même, qui sera fondée sur l’intégrité territoriale de l’Ukraine", a déclaré M. Hollande sans détailler le contenu de la proposition. (source le 05-02-2015 http://www.ladepeche.fr/article/2015/02/05/2044126-ukraine-poutine-peut-faire-choix-finir-guerre-selon-kerry.html )

                  en clair, cela veut dire aucune concession avec les séparatistes pro-russes, et pas plus avec Poutine, et que la guerre continue ... et puis la question de la Crimée, n’en parlons même pas
                  bref, on est parti pour une guerre qui va durer ... en espérant que l’Europe ne soit pas contaminée par ces pyromanes putschistes ukrainiens


                    • eau-du-robinet eau-du-robinet 6 février 2015 19:21

                      Bonjour,
                      .
                      Ce président est le plus mauvais président que la France à jamais eu dans cette 5ème république !

                      http://www.atlantico.fr/pepites/sondage-francois-hollande-est-plus-mauvais-president-veme-republique-1568715.html
                      .
                      Il à échoué sur toutes les lignes :
                      Le nombre des chômeurs explosé (un hausse ininterrompu depuis plus de 5 ans) !
                      Le pouvoir d’achat des français à fortement baissé (hausse des impôts et taxes) !
                      L’économie peine (surtout celle des PME’s) avec un moteur de croissance en panne avec 0% !
                      Ce président est soumise aux décisions communautaire.
                      Ce président à échoué sur le plan de la construction des logements sociaux.
                      Il poursuit la politique du démantèlement de la souveraineté française et pro Bruxelloise voire pro mondialiste.
                      Le monde du finance est son amie ...
                      La fracture sociale c’est agrandie durant le début de son mandat
                      http://www.politique-autrement.org/Lettre-No-56-Les-nouvelles-fractures-de-la-societe-francaise

                      .
                      Il reste accroche à la bouée de sauvegarde « Je suis Charlie » qui lui à apporte une « hausse » de 20% en terme de popularité pour garder la tête hors de l’eau et il nous pompe les nerfs quand il nous faits des beau discours sur la laïcité de la république ! Ce président ne veut pas reconnaître qu’il existe une grande fracturé sociale entre les français qui vivant dans les banlieue et les autres français ! Les riches sont toujours plus riches et les pauvres sont de plus en plus pauvres !


                      • christophe nicolas christophe nicolas 6 février 2015 19:34

                        On aurait préféré une commission d’enquête parlementaire avec uniquement des franc-maçons et le CRIF pour s’assurer que ce n’est pas un complot


                        • zygzornifle zygzornifle 8 février 2015 12:21

                          Le député socialiste Razzy Hammadi est revenu sur la lâcheté et les petits arrangements des élus locaux de la gauche plurielle, qui font construire sur leurs territoires des mosquées en échange du vote des communautés musulmanes......http://24heuresactu.com/2015/01/27/hammadi-avoue-que-le-ps-a-negocie-des-mosquees-contre-des-voix/


                          • zygzornifle zygzornifle 9 février 2015 08:18

                            Hollande avoue qu’il est payé à ne rien faire (vidéo scandale)......http://24heuresactu.com/2012/03/09/hollande-avoue-quil-est-paye-a-ne-rien-faire-video-scandale/

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès