Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le « Produire en France » de Nicolas Sarkozy

Le « Produire en France » de Nicolas Sarkozy

A chaque course à la présidentielle c'est la surenchère, surenchère à l'insécurité, à l'immigration, mais surenchère à la « réindustrialisation made in France », on ne nous l'avait pas encore fait ! Tous les candidats dénoncent les centaines de milliers d'emplois industriels perdus à cause de la crise. Ils ont la mémoire courte car les délocalisations ont commencé bien avant la crise, et plutôt à cause des actionnaires qui réclament des dividendes de plus en plus élevés.

La seule sincère motivation de Nicolas Sarkozy, c'est l'imminence de la présidentielle et des législatives. Car il y a peu, condamner la désindustrialisation ou les délocalisations au sein de l'UMP était tout bonnement impensable pour ne pas dire interdit. D'ailleurs il n'y a pas si longtemps, le discours était plutôt : "Quant à acheter français, il faut utiliser l'expression avec tact et modération (...) La France est quatrième exportateur mondial, deuxième exportateur européen, nous ne pouvons pas prétendre vendre des locomotives, des trains, des centrales nucléaires, des avions, des produits de luxe... en donnant l'impression d'être frileux et protectionnistes "

Mais subitement le Président s'est rappelé qu'il aime les usines, et qu'il est préoccupé par les problèmes des salariés. Il ne faut pas que le vote ouvrier lui échappe, il a tellement fait pour eux depuis 5 ans : huit millions de pauvres, trois millions de précaires, trois millions de temps partiels, cinq millions de chômeurs, et des salaires de misère pour la grande majorité. Espérons qu'ils lui en seront reconnaissants !

Nicolas Sarkozy a lancé le slogan « produire en France » en insistant sur le lieu de fabrication d'un produit plutôt que sur sa nationalité, pour contrer « l'acheter français », de François Bayrou, « le patriotisme industriel » de François Hollande et la loi que promet Marine Le Pen sur ce sujet, avec l'ambition de créer 500.000 emplois industriels en cinq ans. Lequel promettra le premier le "million d'emplois" ? Ce n'est sans doute qu'une question de temps !

Le « made in France » c'est bien, mais le public le plus sensible à ce genre d'argument est un public plutôt âgé, les jeunes sont clairement dans la mondialisation, on les a nourri à la « mobilité ». Deuxième point, les consommateurs intéressés par les produits fabriqués en France sont de la classe moyenne supérieure, les plus riches n'y apportent pas spécialement d'importance, et les plus pauvres regardent avant tout le prix.

Enfin, acheter des produits de qualité et faits entièrement en France, c'est très bien, mais pour ça il faut un bon salaire et redonner aux gens du pouvoir d'achat. Ce qui veut dire que le gouvernement de N. Sarkozy a fait fausse route depuis cinq ans. Au lieu d’imposer l’austérité, faire des cadeaux aux plus riches et aux banques, il aurait dû augmenter les salaires et assurer une meilleure protection sociale à l'ensemble de la population. Ou alors, pour que les produits made in France soient compétitifs, il pense diminuer les cotisations des entreprises, diminuer les salaires, augmenter les horaires et introduire aussi plus de flexibilité.

La note sera dans ce cas payée par les salariés alors que les délocalisations n’ont été justifiées que pour satisfaire l’appétit des grands actionnaires et des grandes familles capitalistes françaises dans la recherche effrénée du profit maximum. En même temps il ne faut pas s’affoler, ce ne sont que des thèmes de campagnes électorales, et ça n’a rien à voir avec ce qu’ils pensent vraiment !

Article original publié sur Conscience Citoyenne Responsable

http://2ccr.unblog.fr/


Moyenne des avis sur cet article :  4.64/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • Brazouzen Brazouzen 15 décembre 2011 10:00

    Faudrait lui demandé pourquoi la sncf dont l’etat est actionnaire majoritaire a préféré acheter des TER canadiens plutot que francais....pourquoi en France on est toujours les derniers des cons a respecter l’ouverture des marchés alors que les autres pays s’en foutent complet !ou alors comment se fait il qu’on file des marchés de réequipement de l’administration a des etrangers plutot qu’a des francais...bref,....ce qui m’ecoeure c’est le nombre de gogos qui vont boire les paroles de sarkozy en se disant « mais,il a raison,il est bien lui ! ».....Cet animal politique connait bien ses classiques !
    En même temps,acheter francais pour acheter de la Me... non,merci....c’est la qualité qui prime...apres,connaissant le patronnat francais,s’ils voient un créneau ou il y a moyen de « surfer »sur la vague « acheter francais »,vous pouvez etre sur qu’ils vont margés comme des porcs.....
    Acheter francais oui,mais a condition d’eviter les intermediaires francais beaucoup trop gourmand(et faineant !)....et puis pas des trucs chinois avec le tampon made in france....on nous a deja fais le coup !
    C’est comme la vague « ecolo »....y’en a qui se gavent.....énorme et honteux !


    • _Ulysse_ _Ulysse_ 15 décembre 2011 12:14

      Euh, le Sarko ils nous prend vraiment pour des billes ! Il fera comment pour respecter les traités européens ? C’est pas lui qui gouverne, aura-t-il le courage de le dire aux français ? De dire la vérité ?

      La seule solution pour reconstruire une industrie c’est de changer les règles du jeux et pour ça il faut sortir de l’UE en vertue de l’article 50.

      La seule solution c’est Asselineau qui la propose !

      Votez chaque semaine :

      http://resultatselections-2012.over-blog.fr/

      Ici, jovanovic surpris du score d’Asselineau à 21% dans son sondage :

      http://www.jovanovic.com/blog.htm

      Le sondage a été supprimé après plusieurs milliers de votes par 1001 votes !

      Asselineau est CENSURE !


      • foufouille foufouille 15 décembre 2011 12:27

        bidon car il suffit de 50% de la valeur du produit

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Robert GIL

Robert GIL
Voir ses articles







Palmarès