Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le PS finit à droite

Le PS finit à droite

Ce sera donc Hollande, et De Funes en grimace déjà qui a bien compris qu'il lui sera plus difficile de battre Hollande qu'Aubry, jugée plus à gauche.

Hollande ?…pour quoi faire ? Pour garder le nucléaire, pour réduire la dette et les déficits, pour les marchés, pour s'acoquiner avec Bayrou, pour épater les bobos, les écolos, pour rassurer les rentiers ? Une espèce de gauche molle, bien sûr, du genre de celle de Zapatero qui saigne les Espagnols au fer rouge, de celle de Panpandreu, qui applique à la lettre le dictât du FMI et de la BCE. Pour le bonheur du Front National qui récupérera les nouveaux déçus, les restes du petit peuple qui a déserté cette caste de faux révolutionnaires.

Voilà le cauchemar de ce soir, le peuple de gauche ne retrouvera dans ce fourre-tout de bonnes intentions, dans ce programme des fils à papa de Mitterrand, aussi excitant qu'un mauvais polar, que la énième réplique du séisme de la crise qui défait un à un les acquis sociaux gagnés par nos pères. 

Comme l'unique façon de gagner une Présidentielle en régime de Cinquième République suppose de trouver une majorité au second tour, le dilemme sera pour Hollande de pencher soit vers Bayrou auquel cas, l'espèce de gauche proposée n'aura que l'aspect de la gauche mais pas la substance, soit vers La Mélanche qui aura tout fait au premier tour pour ratisser large auprès de l'électorat de la gauche radicale, et là le grand écart risque d'être assez désagréable à l'entre-jambes du Corrézien de service. 

Pas de doute, avec Hollande, la France tient un parfait sujet du système capitaliste, un gentil candidat social-démocrate qui ne déplaît ni aux financiers ni aux marchés, un gendre acceptable en quelque sorte. Pour une mariée qui pourrait vite se retrouver cocue. 


Moyenne des avis sur cet article :  3.63/5   (41 votes)




Réagissez à l'article

26 réactions à cet article    


  • Robert GIL ROBERT GIL 17 octobre 2011 10:06
    Ca y est ! Après des primaires très médiatisées, le PS a désigné son candidat.
    Alors pour ne pas revivre 2002, la gauche caviar va nous expliquer qu’il faut
    voter utile dés le premier tour. Super !
    Une vraie gauche a le devoir de porter des projets nouveaux, rien n’est
    utopique  : l’abolition de l’esclavage, la journée de 8H, les congés payés, la
    retraite et la sécurité sociale... ça c’était de l’utopie ! Et pourtant ! Lire :
    http://2ccr.unblog.fr/2011/10/17/vers-le-vote-utile/

    • oncle archibald 17 octobre 2011 11:28

      Vous en oubliez : le smic multiplié par 1.5 c’est Pompidou en 1968, la mensualisation pour tous c’est Pompidou aussi, le vote des femmes c’est de Gaulle, la légalisation de l’avortement c’est Mme Weil, la gauche a toujours tout fait, et d’ailleurs la gauche est « citoyenne », définition qui sous entend que les pauvres mecs qui ne votent pas socialiste sont sans doute des adeptes de la dictature ..

      Et en cette période ou nous venons de payer nos impots fonciers et dans quelques jours les taxes d’habitation, on peut voir que la gauche qui gére une grande majorité de communes de départements et quasiment toutes les régions c’est aussi la baisse des impôts ... Vous ne l’aviez pas remarqué ??

    • Robert GIL ROBERT GIL 18 octobre 2011 08:40

      disons que le « peuple » a un peu poussé en 68 pour obtenir des reformes. Quand a l’avortement les plus opposé etait ceux de droite : la aussi la bataille a été rude ....


    • oncle archibald 18 octobre 2011 19:26

      Vous voulez m’expliquer que Madame VEIL n’était pas dans un gouvernement de droite ? Comme s’il était impossible d’être « humain » et de voter, voire militer, voire gouverner à droite ?? Et lorsque Mitterand a proposé l’abolition de la peine de mort, vous croyez quoi ?? Que les « gens de gauche » étaient tous pour et ceux qui votent à droite« tous contre ?? 

      Pauvre Monsieur vos oeillères ont été bien posées, vous êtes incapable d’être objectif. Ceux qui votent à Gauche sont gentil-mignon-généreux, ceux qui votent à droite facho-caca-avaricieux ... C’est le sectarisme de la »gauche« qui m’empêchera toujours de mettre un bulletin PS dans une urne, sauf impérieuse nécessité, par exemple un deuxième tour façon 2002 à l’envers, MLP contre FH, me contraindrait à une exception »républicaine« , bien que vous n’accordiez ce titre qu’aux seuls militants de »gôôôche".

    • LE CHAT LE CHAT 17 octobre 2011 10:42

      il a pas fini de transpirer le Flamby ! ils piaffent tous d’impatience , ils veulent tous leur hochet ! certains veulent qu’on leur fasse de la place à la direction de PS à Solférino !
      les vieux éléphants lèche boule à la Jack lang et les éléphants en devenir à la Moscovici & Le Guen veulent connaitres les ors des palais de la république ......

      Le medef ne bouge pas , il peut d’ores et déjà compter sur un allié ..............


      • Dzan 17 octobre 2011 11:03

        C’est vrai qu’avec les débris du NPA, et ceux de lutte Ouvrière, on aurait vu une Gauche Révolutionnaire !
        Quant à Aubry, avec Fabius et Lang en embuscade, sans oublier le pacte de Marrakech., elle est bridée par l’état major de DSK.
        Dsk ? Socialiste ???

        Il reste Mélanchon. Il lui faudra vendre chèrement ses voix ( qui en fait n’appartiennent qu’aux électeurs.)

        Pour battre Talonnettes, je pense que Hollande sera plus à même qu’Aubry.


        • bruno-beauvois 17 octobre 2011 11:49

          Edito pitoyable sans fond.

          Et pour notre surfsun, il semble que les insultes lui soient plus coutumière que les réflexions constructives. Moi, je suis toujours surpris de croiser des personnes détenant la vérité et distribuant avec une facilité déconcertante les mauvais points.
          Mais cela permet de mieux comprendre aussi le fonctionnement des sociétés et comment avec de tel réflexe de haine, des partis comme le national socialisme en Allemagne ou les Kmers rouge au Cambodge ont pu exercé le pouvoir.

        • Fergus Fergus 17 octobre 2011 11:50

          Bonjour, Sunsurf.

          Si vous voulez mon avis, de « mauvaise foi » selon vous, je suis grosso modo en accord avec le contenu de l’article. A un détail près, Hollande n’est plus ni moins socialiste que 80 à 85 % des militants de ce parti, le poucentage restant étant constitué par les supporters de Hamon, Montebourg ou Emmanuelli.

          C’est pourquoi je dis et je redis que je voterai pour Mélenchon au 1er tour de la présidentielle car ses idées sont conformes à ce que j’attends de la politique dans le modèle auquel j’aspire. Cela ne m’empêchera pas de voter sans hésiter un instant pour Hollande au 2e tour, non par adhésion mais par pragmatisme. Car à ce moment-là, la priorité de sera plus de faire triompher Mélenchon, mais de battre Sarkozy, de loin le pire danger pour notre pays.


        • oncle archibald 17 octobre 2011 12:16

          Je crois que les mitterrandiens sont oncologiquement meilleurs, et Georges Marchais en a encore mal au c.. dans sa tombe !


        • bo bo 17 octobre 2011 11:11

          C’est marrant pas d’étude des votants........J’ai quelques relations bien à droite ... qui sont allés votées Holland...car il est « proche » et avec lui « on peut s’entendre ».....et ils VOULAIENT absolument écarter Aubry.
          Je ne sais si c’est représentatif....et si cela aura de l’importance au moment du vote final.
          Mais c’est un fait, le vote n’a pas été fait exclusivement par les membres à jour de leur cotisation du PS....


          • Gabriel Gabriel 17 octobre 2011 11:25

            Personnes ne veut de changements. La preuve, les votants par leurs votes ou leurs absentéisme ont choisi la plus mauvaise solution. L’immobilisme. Flamby, ne représentant absolument pas les divers courants de gauche, risque par l’éclatement des votes de ne pas passer le premier tour. Au cas où il se retrouverait au deuxième tour il se fera laminer par le nain. Encore une fois, nous n’aurons que le président qu’on mérite.

             


            • Fergus Fergus 17 octobre 2011 11:57

              Bonjour, Gabriel.

              Vous vous faites des illusions. De la même manière que lors de la primaire socialiste, le vote utile jouera à plein en 2012 et, sauf énorme erreur de campagne, amènera Hollande au 2e tour de la présidentielle. Pour une raison simple : les Français, dans un large éventail allant du PS au centre, voire à la droite gaulliste modérée, ne veulent plus de Sarkozy. C’est pourquoi je suis persuadé qu’ils donneront, et de manière nette, à Hollande les moyens d’affronter Sarkozy (ou Le Pen si le sortant est écarté au 1er tour). J’étais déjà persuadé du vote utile pour la primaire, et je crois fermement que l’appétit de victoire en 2012 est tel après 3 échecs consécutifs que ce réflexe jouera encore en avril 2012.

              Cordialement.


            • oncle archibald 17 octobre 2011 17:26

              « au centre, division des voix entre Hollande et Bayrou

              les électeurs progressistes voteront Eva Joly 
              résultat, Hollande absent au second tour »

              Ben .. Et alors .. vu votre habileté au maniement de la boule de cristal et du marc de café comment se peut-il que vous ne puissiez pas dire si « l’agité bling-bling » se présentera ou non ..

              Normalement vous devriez pouvoir nous donner le résultat final et les pourcentages ..



            • bruno-beauvois 17 octobre 2011 11:42

              Les électeurs progressistes voteront Eva Joly et les marmottes mettent les tablettes de chocolat dans le papier alu.

              Il faut revenir sur terre, vous n’avez pas la vérité et Hollande sera peut être un grand président, c’est l’histoire dans 10 ans qui le dira. 
              Mais il y a souvent une constante : les grands présidents dans le monde ont rarement été attendu, ce sont souvent des hommes assez critiqués qui au bon moment au pris la bonne décision.

              • oncle archibald 17 octobre 2011 17:27

                « Obama a t-il été un grand président ? »

                Quelle impatience. Attendez un peu, il n’est pas encore mort ...

              • kiouty 17 octobre 2011 11:52

                il lui sera plus difficile de battre Hollande qu’Aubry, jugée plus à gauche.

                Aubry, jugée plus à gauche mais sur quelles bases exactement ? Elle était l’alliée de DSK avec qui elle a fait un pacte quand même !

                C’est fou ce décalage entre les « perceptions » des gens et la réalité, quand même. On voit bien que cette image « de gauche » est complètement irrationnelle, bon sang !!


                • Fergus Fergus 17 octobre 2011 11:59

                  Bonjour, Kiouty.

                  Beaucoup de gens confondent en effet la réalité et la représentation qu’ils en ont. Mais cela dure depuis la nuit des temps...


                • LE CHAT LE CHAT 17 octobre 2011 12:53

                  Tartine au brie , hostile au Modem rue de Solférino et qui gouverne avec à Lille ?
                  la fifille à son père qui a tout fait pour abolir les frontières et ouvrir la voie à la mondialisation ? Dont le parti soutient toutes les directives de Juan Manuel Barroso à Bruxelles ?


                • Nometon Nometon 18 octobre 2011 15:53

                  @ Kiouty
                  Aubry était plus à gauche car elle avait négocié avec l’aile gauche du PS que représente Benoît Hamon. Ces négociations avaient conduit, ces 3 dernières années où Aubry a été première secrétaire, à renforcer certaines propositions (les « gauchir », si vous voulez) du projet socialiste, comme la taxe sur les flux financiers par exemple et le non cumul des mandats. Elles avaient également conduit Aubry à bouger sur certains sujets de société (homoparentalité, égalité salariale femmes-hommes...). Donc il ne s’agissait absolument pas d’une question de « représentation », mais bel et bien d’orientations politiques.
                  A ce propos, Montebourg a agi en excellent manoeuvrier : il a rendu inaudible l’aile gauche du PS - laquelle soutenait Aubry - par un discours très proche de celui du Front de Gauche ; il a ensuite « cassé » la différence d’orientations entre Aubry et Hollande en déclarant : blanc bonnet, bonnet blanc ; il a finalement pesé en se ralliant à Hollande. Parmi les électeurs qui ont voté Montebourg, nombreux sont ceux qui ont par la suite regretté leur choix : car ils ont parfaitement compris la manoeuvre : s’ils avaient voté Aubry dès le premier tour des primaires, elle aurait alors été en capacité de dépasser Hollande (et les 40%) et dans ce cas, l’efficacité du vote de rassemblement aurait pu jouer dans l’autre sens.


                • dom y loulou dom y loulou 17 octobre 2011 12:20

                  ah non la promise est déjà le cul à l’air malgré sa robe de mariée et se fait violer par des fous goguenards


                  et monsieur va lui promettre des cosmétiques et des neuroleptiques pour oublier jusqu’à demain, il est aux anges du strapontin

                  ce n’est pas la vision qui le porte mais son absence

                  même un tour à disneyland lui est promis en compensation des révélations jetées aux chiottes

                  une de ses filles a osé accuser l’un des bourreaux de tentative de viol... hallas, on lui dit qu’il est inutile d’attaquer un immeuble

                  les faux dieux n’y sont pas, ils sont loin là-bas à Londres et wall street

                  les cas particuliers n’existeraient plus ni les droits de l’aom

                  la mariée serait une nymphomane qui s’ignore et elle en redemanderait... diantre

                  • TSS 17 octobre 2011 13:21

                    Flamby n’aura pas ma voix !! virer Sarkho pour mettre à la place un clone decaféiné !

                    beurk... !!


                    • kitamissa kitamissa 17 octobre 2011 13:25

                      Le Titre : le PS finit à droite ........ah bon ? il y a un bail qu’il n’y a plus ni de droite ni de gauche, il y a des états tous débiteurs parce que les droites et gauches qui se sont succédées depuis 1981 on confondu recette et bénéfice , on emprunté à tire larigot, et maintenant, que ce soit Hollande ou Tartempion qui sera là en 2012, il faudra éponger le passif , donc resserrer les cordons de la bourse pour ne pas à avoir à repayer les intérêts de cette dette !


                      alors les lendemains qui chantent , faut pas trop compter dessus, vous et moi, citoyens et imposables, que vous ayez voté pour Truc ou Machin vous recevrez votre avis d’imposition comme d’habitude, et puis comme le boulot a foutu le camp de chez nous, celui qui sera au pouvoir va être obligé de faire comme ses prédécesseurs, ramer ! donner le change avec quelques annonces bidons pour rassurer le pékin moyen !

                      y’aura bien quelques embauches de fonctionnaires, le PS les aime bien vu que c’est son principal électorat, mais pour les payer,on prendra dans la poche du privé vu qu’il n’y a plus de fric dans les caisses ! 

                      et puis malgré les belles promesses, faudra bosser jusqu’à 65 piges comme chez nos voisins moins cons que nous qui ont pigé depuis longtemps que ce sont les actifs qui paient les retraites des plus âgés, et ainsi de suite depuis toujours !

                      pour la suite , je ne sais pas si ce sera Flamby qui roupillera à l’Elysée en 2012, c’est pas dans la poche ! il y a des surprises qui l’attendent au tournant le Père François , les élections, c’est comme une arrivée de course cycliste, tant que la ligne d’arrivée n’a pas été franchie personne n’est vainqueur !

                      • arobase 17 octobre 2011 14:06

                        Hollande ?…pour quoi faire ? Pour garder le nucléaire,.... 


                        dès cette première phrase l’auteur est disqualifié pour mensonge flagrant, puisque les primaires ont martelé que les candidats veulent sortir du nucléaire car les centrales seront toutes à remplacer bientôt, et le coût de reconstruction serait bien supérieur au coût de nouvelles énergies.

                        il est donc inutile de poursuivre la lecture d’un article qui débute par un mensonge flagrant. le reste doit être identique. mensonge un jour, mensonge toujours.

                        quand on veut combattre un adversaire on utilise des argument incontestables, sinon on dévalorise son propre camp et on fait celui de l’adversaire.

                        ne sachant quoi voter, moi qui croyait trouver ici un média sérieux pour aider à choisir ! on y trouve surtout lamentations et torsions de mains. mais de solutions , néant.

                        • pino69 pino69 17 octobre 2011 14:08

                          Reprise du commentaire que j’ai posté sur un autre fil :

                          "Ce week-end, la rue de Solférino a choisi le concierge pour la représenter aux élections présidentielles.

                          Voilà un homme qui n’a rien entrepris, ni rien réussi. Rien raté d’ailleurs, mais ce sont les opportunités qui lui ont manqué.
                          C’est homme est un traître. Au même titre que tous les députés ayant voté pour le traité de Lisbonne. Il est surréaliste que quelqu’un doté d’un minimum de mémoire et de sens de l’histoire se réjouisse de ce choix. Cet homme aurait pu être encarté à l’UMP. C’est une question d’opportunités au sortir de l’ENA qui lui ont fait choisir le PS, au même titre que son ancienne compagne d’ailleurs.

                          Le candidat idéal devra d’abord défaire ce qui a été fait depuis 10 ans. Justice, politique étrangère, industrie, fiscalité, service public et retraite...Or Hollande n’a jamais, n’est, ne sera jamais cet homme là.
                          Hollande est en course car il est le mieux placé pour faire passer en douceur en France un scénario à la Grecque. C’est du socialisme à la Papandréou, au moment ou le pays a le plus besoin d’un leader au charisme fort, aux convictions inébranlables, aux motivations désintéressées.

                          Dire qu’Hollande est de gauche, c’est dire que Notat ou Chérèque sont les défenseurs de la classe ouvrière...

                          Maintenant, je trouve que ce processus de primaire est une façon habile d’inscrire le bipartisme dans la tradition politique du pays. C’est une manière d’acter qu’aucun autre parti ne pourrait aligner de candidat crédible à l’exception de l’UMP et du PS qui roulent tous deux pour la même maison et dont la complicité est évidente dans le déclin économique, démocratique et culturel de la nation depuis 30 ans.
                          Ce PS corrompu, égotiste, profondément malsain, vient de disposer d’une tribune médiatique hors du commun à laquelle des Mélenchon, Asselineau, Dupont d’Aignan n’auront jamais accès, malgré la touchante pertinence de leurs propos.

                          Avec Hollande, vous aurez le mariage gay, le vote étranger aux élections locales, la moralisation des menus de cantine des enfants du primaire ou la légalisation du shit. Ne comptez pas sur lui pour vous faire sortir de l’Europe, réindustrialiser le pays, promouvoir l’indépendance des médias, sortir de l’Otan, se désengager d’Afghanistan, présenter ses excuses pour la Lybie (qu’il a applaudi des deux mains) ou encore refiscaliser les grandes entreprises et défiscaliser les petites.

                          Ce mec a gardé les chiourmes du PS, il gardera les chiourmes de la France.
                          Point.

                          Misère...« 

                          Oui, vraiment misère. D’autant que j’entends parler de vote utile et que je ne vois pas en quoi Hollande à la tête du pays serait »utile" à qui que ce soit sinon au marché, au CAC40 et leurs clients politiques.


                          • Menouar ben Yahya 17 octobre 2011 16:34

                            La peur d’un changement trop radical et le choix Hollande me font revenir en mémoire ces paroles de Renaud tirées de l’Hexagone :« Ils se souviennent, au mois de mai,
                            d’un sang qui coula rouge et noir,
                            d’une révolution manquée
                            qui faillit renverser l’Histoire,
                            j’me souviens surtout d’ces moutons,
                            effrayés par la Liberté,
                            s’en allant voter par millions
                            pour l’ordre et la sécurité ».


                            • orage mécanique orage mécanique 17 octobre 2011 16:36

                              le Ps à droite ça fait belle lurette mais bon fallait bien choisir un candidat,
                              si votre article est écrit dans le sens ou Martine Aubry était plus à gauche que François Hollande, je peux vous dire que quand vous habitez Lille et que vous en avez pris pour 30 ans à 15 Millions par an pour avoir un stade de foot, vous êtes certain que Martine, elle n’est vraiment pas à gauche. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article

PS


Palmarès