Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le PUR : Parti de l’Union Responsable

Le PUR : Parti de l’Union Responsable

Le parti socialiste n’a plus ni programme ni assise électorale ! La phrase précédente est sans doute pleine de jugement, mais lorsque l’on observe son score aux élections européennes du 6 juin 2009 il y a au minimum la moitié des hypothèses de validées. Si la Gauche veut revenir au pouvoir avant 2036, il lui faut changer quelque chose.

Le parti socialiste n’a plus qu’un seul atout, son caractère « parti de gouvernement ». Et encore !?

Le parti socialiste n’a plus ni programme ni assise électorale ! La phrase précédente est sans doute pleine de jugement, mais lorsque l’on observe son score aux élections européennes du 6 juin 2009 il y a au minimum la moitié des hypothèses de validées. Si la Gauche veut revenir au pouvoir avant 2036, il lui faut changer quelque chose.

La gestion bicéphale du parti socialiste ne semble pas pouvoir trouver de résolution à court terme, sans doute pas plus qu’à moyen terme. Aussi faut-il simplement faire disparaître ce parti tel qu’il existe, tout en s’assurant que le parti comme la gauche, en sortent par le haut.

Il s’agit peut être de fonder une nouvelle entité rassemblant les Verts et le parti socialiste. Une alliance directe avec le MODEM serait inacceptable et inacceptée par la gauche prolétarienne. De la même façon une alliance avec le NPA semble impossible ; les différences de mode opératoire et de radicalité seraient trop fortes. Même si des valeurs seraient partagées, les tentions internes reviendraient au galop.

Une nouvelle structure donc, où Mme Aubry continuera de porter électorat historique, où Mme Royal pourra continuer à innover tout en drainant les moins sectaires des électeurs du MODEM et où les Verts apporteront leur projet qui seul peut encore faire sens sur l’ensemble de la pensée politique. Enfin, où le front de gauche, les communistes, dont le parti aura bientôt un siècle, pourra rejoindre la troupe pour se renouveler dans une sorte de trotsko-vertisme, puisque le projet ne pourra qu’avoir une vocation internationale.

Je propose de nommer ce parti P.U.R, pour Parti de l’Union Responsable – tous mon plaisir est là, trouver des noms synthétique et rigolo. L’essence du projet serait d’évidence le développement durable, ou du moins le meilleur des valeurs et idées que porte cette expression. En terme électoral, l’addition (entre 30 et 40%), rend le caractère « de gouvernement » réel et opérationnel.

Resterait toutefois à inventer un mode de gestion. Une gestion capable de composer avec les idées et les désirs de pouvoirs. Capable techniquement d’accompagner tous les types d’élections (locales comme européennes). Capable de tours de force comme de concilier chasseurs, écologistes et agriculteurs dans le bon sens. Chasseurs et écologistes ne se comprennent pas parce qu’ils n’ont pas eu la même éducation. Et on ne peut reprocher à autrui son éducation ! Laissons les chasseurs gérer la chasse en leur demandant en échange, pourquoi pas, de se lier avec des associations écologistes. Mettons le paquet sur l’agriculture, qui, si elle veut être de qualité, ne peut être compétitive (au sens de la constitution européenne). S’il faut se résoudre à des nationalismes protecteurs alors que ce soit pour nos paysans et notre nourriture. Capable de ne pas être sectaire sans être dans le compromis baisse culotte. Nucléaire, onde en tout genre, bioéthique mais aussi pouvoir d’achat, services publics, droit du travail, les exemples ne manquent pas. Dans un parti responsable, tout cela doit être possible.

 


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (4 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • joelim joelim 9 juin 2009 13:07

    Si la Gauche veut revenir au pouvoir avant 2036


    2036 ? 
    Ouh là là... Ne mettons pas la charrue avant les boeufs ! smiley

    PUR, c’est pas mal... Tout sauf le vieux sigle PS, même pas revendable à la brocante.

    Evidemment, Europe Ecologie n’aurait rien à gagner dans cette souricière (si le PS reste ce qu’il est) mais bon, c’est agréable de rêver...

    • lepur 9 juin 2009 21:04

      Bonjour,

      2036 était une allusion au front populaire. Évidement les europe écologie (ses constituants) doivent imposer des exigences (par exemple leur projet) pour effectivement ne pas se faire prendre au piège.


      • plancherDesVaches 9 juin 2009 21:54

        Article qui commence par dire que le PS est mort, et finit par nous brancher sur du chasseur-écolo....
        PUR délire. Nul en tout point. CPNT n’aurait pas fait mieux.

        J’ignore si vous voulez lancer un courant politique de plus, mais si vous semblez être à droite, ça ne m’étonne pas.
        Vous avez raison. Faut tuer les pauvres comme les animaux et c’est ce qui se fait aux US.

        Good luck, dear cowboy.


        • lepur 11 juin 2009 23:36

          L’idée était de dire qu’il allait falloir dépassé les contradictions, les paradoxes, ... les sectarismes. Mais vous avez raison l’article se passerait très bien de cet échantillon de pseudo programme.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

lepur


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès