Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le Quai d’Orsay sort l’artillerie pour étouffer un canular (...)

Le Quai d’Orsay sort l’artillerie pour étouffer un canular diplomatique

Mais qu’a donc à se reprocher la République française en Haïti ? Quelques trublions activistes ont touché une corde sensible. Ils ont simulé une repentance diplomatique de la France vis à vis de cette île déshéritée des Caraïbes, l’une de ses anciennes colonies, la première à quitter le giron français en 1804. Ce groupe s’est baptisé « CRIME » — « Comité pour le Remboursement Immédiat des Milliards Envolés » —, et se bat pour que Haïti, ravagé par un séisme en janvier 2010, récupère la « dette coloniale » qu’elle a du payer à la France comme gage d’indépendance.

Comme on peut le lire en détail sur HNS Infos, les activistes ont monté, façon Yes Men, un beau site internet pastiche de celui du ministère des Affaires étrangères (www.diplomatiegov.info). Et le 14 juillet, ils ont bidonné une déclaration officielle qui affirme que la France va rembourser 21 milliards de dollars US (17 Md€), soit « la somme, majorée d’intérêts de 5%, que le petit pays antillais a versée à l’ancien colonisateur de 1825 à 1952 en échange de son indépendance ». Depuis que la nouvelle s’est ébruitée, fini de rire. Menaces de procès, intimidations, harcèlement téléphonique… On ne joue pas ainsi avec l’image de la France !

Les responsables du canular ont organisé (la plupart sans s’identifier devant les caméras) une conférence de presse le 22 juillet à Montréal. Un témoin est venu affirmer (vidéo ci-dessous) que les jeunes d’Haiti, en 1945, devaient eu aussi régler leur dîme quotidienne pour remercier la France…

Le quotidien La Presse, de Montréal, qui a couvert la supercherie, avec une pointe de délectation, le 23 juillet, rapportait déjà que « des sources du ministère des Affaires étrangères … n’ont pas caché que des efforts étaient toujours déployés pour nettoyer l’internet de la supercherie. Une poursuite contre le groupe qui est à l’origine de la farce n’est pas exclue. »

Une poursuite en justice ? Cela achèverait sans doute de ridiculiser les diplomates français. Mais en attendant, autant jauger l’adversaire en tentant de l’intimider. Manque de bol, l’intervention d’un agent du Quai a tourné court. N’est pas espion qui veut : il voulait rester anonyme mais s’est fait repérer bêtement grâce à sa ligne téléphonique. Les militants de CRIME s’en délectent et racontent tout sur leur site pirate :

Montréal, 22 juillet (source la presse)

Quelques jours après sa première conférence de presse du 22 juillet dernier, le [CRIME] a été la cible d’une série d’appels téléphoniques et de textos d’un homme affirmant travailler pour le Ministère français des Affaires étrangères et s’identifiant par le simple prénom de « Olivier ». Celui-ci a appelé plusieurs fois, durant la nuit, la porte-parole du CRIME, Laurence Fabre, à son numéro personnel, et confidentiel, de téléphone portable.

Samedi dernier, « Olivier » a affirmé que le gouvernement français avait déjà entamé des poursuites judiciaires contre ceux qui étaient derrière la fausse annonce du 14 juillet dernier. « Vous n’avez pas idée de ce qui va vous arriver », a-t-il dit à Fabre. Affirmant être « en relation avec ceux qui vont vous arrêter », il a averti Fabre « qu’ils » allaient lui « faire payer ».

Le répertoire téléphonique révèle que le numéro à partir duquel les appels téléphoniques ont été faits à Fabre est nul autre que celui de l’attaché des systèmes d’information et de communication du Ministère français des Affaires étrangères, Olivier Poudade.

Se faire « loger » comme un bleu par ceux qu’il devait maintenir en joue, jolie gamelle ! On souhaite aussi bon courage aux juristes du Quai pour trouver un chef d’accusation qui tienne la route. Car l’usurpation d’identité numérique de personnes physiques ou morales, publiques ou privées, n’est pas encore inscrit dans le code pénal, nous apprend cet intéressant billet. C’est un délit civil, tout au plus. Cela deviendrait pénal si « le fait de prendre le nom d’un tiers [a été réalisé] dans des circonstances qui ont déterminé ou auraient pu déterminer contre celui-ci des poursuites pénales ». Dire que la France va se montrer faussement généreuse n’est pas encore un crime, donc prétendre à cela n’en est pas un non plus. Il y a bien le délit pénal de « diffamation publique » (article 29 de la loi sur la presse de 1881). Mais là aussi, attaquer ce canular sous l’angle de la diffamation serait rapidement invalidé par tout juge un tant soit peu respectable.

Le gouvernement français peut toujours attaquer sur l’atteinte à son « image de marque », par logos et noms de domaines interposés, puisque le site internet pastiche du 14 juillet a copié l’identité officielle de la France, Marianne comprise. Mais cette stratégie répond surtout à des considérations commerciales.

Il y a dix ans, la société Danone avait tenté d’étouffer une campagne de boycott de ses biscuits destinée à condamner sa politique de délocalisations (le site www.jeboycottedanone.com est encore en ligne pour la gloire). Bilan : en avril 2003 la société a été totalement déboutée. Areva avait tenté la même manoeuvre : « détournement de logos » — pour tenter de museler Greenpeace, qui a gagné aussi son procès en appel.

En matière de diffamation numérique d’une autorité publique, même l’Elysée de Chirac n’avait pas osé attaquer un site pastiche. C’était en 1996, au moment même où la Présidence lançait son premier site web, toujours actif en 2010 (www.elysee.fr). Désactivé depuis 2004, www.elysee.org a sévi pendant 8 ans sans menacer la crédibilité de la France sur la toile.

"Ça m'en touche une sans faire bouger l'autre"

La home du faux site de Chirac (jusqu’en 2004)

Bref, il ne reste plus au gouvernement qu’à inclure de force ce délit mineur dans le cadre d’une « atteinte au drapeau français », comme il s’en prépare un tout neuf pour ne plus permettre de se torcher le cul avec un bout de tissu bleu-blanc-rouge. Ou alors reprendre une proposition de loi du sénateur PS Michel Dreyfus-Schmidt « tendant à la pénalisation de l’usurpation d’identité numérique sur les réseaux informatiques ». Un nouvel article (323-8) du Code pénal serait rédigé ainsi :

« Est puni d’une année d’emprisonnement et de 15 000 euros d’amende, le fait d’usurper sur tout réseau informatique de communication l’identité d’un particulier, d’une entreprise ou d’une autorité publique ».

Vite ! Déclaration d’urgence pour ce texte de loi qui manque tant à notre arsenal juridique !


Moyenne des avis sur cet article :  3.7/5   (43 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • nilasse nilasse 5 août 2010 13:13

    rien d’étonnant a ce qu’haiti soit un sujet sensible. il faut bien le dire,nous les avons plumé en beauté et la misère que les haïtiens vivent aujourd’hui n’est que la conséquence des dédommagement pharaoniques que nous leur avons imposé. ils avaient donné le mauvais exemple a vouloir s’émancipé,ils fallaient bien les punir (et au passage s’en mettre plein les poches sur le dos des paysans et travailleurs haïtiens). de plus pour les juifs,on peut,mais l’on doit se repentir et faire des ronds de jambes jusqu’a la fin des temps,mais pour ces « sauvages de bamboulas » vivant sur une ile,pas question. cela s’appelle de la repentance a 2 vitesse.


    • Yann Amare 5 août 2010 14:18

      Si la France devait rembourser l’argent qu’elle a volé à tout les pays du sud le PIB de 10 ans n’y suffirait pas, il faudra pourtant que l’état français se saisisse de ce problème un de ces quatre...Est-ce que diriger un pays consiste a utiliser des méthodes mafieuses, racket, tortures, esclavage, meurtres de masse, génocides, vols et viols systématiques, pillages ? Il faudra bien que ça change un jour...

      Et il faudra bien aussi apuré les comptes !!!... Non ? smiley smiley smiley


      • BlackMatter 5 août 2010 16:25

        Oui.
        En même temps, la somme qui a été demandé par la France pour l’indépendance était de 90 millions de francs-or soit l’équivalant de 1 milliard d’euros aujourd’hui.
        Cette somme a été payé sur 150 ans soit 6 millions 700 mille euros par ans soit 3 € par an et par habitant (en prenant pour base moyenne 3 millions d’habitants alors qu’ils sont 10 millions aujourd’hui). Etes vous sur que ce sont ces 3 euros qui explique la pauvrevé en Haiti  ? (à titre de comparaison, la dette de la France est de 20 000 euros par habitant)
        C’est plus l’instabilité politique, la dictature, l’armement et les coups d’états dont a été coutumier ce pays depuis son indépendance (y a plus de deux siècles tout de même) qui expliquent ces problèmes...
        Quand je vois ici où là que la demande de la France était collossale, je me permet quand même de dire que c’est de la mauvaise foi. Je ne juge pas l’aspect moral, je remets en perspective.
        Ce qui est vrai en revanche, c’est que les banquiers se sont bien servit avec des prêts à 6% (et evidemment on retrouve des banquiers francais, europeens et américain.)
        Enfin le dernier problème d’Haiti a été la baisse du prix du café à l’époque (baisse de 40% en cinq ans)
        Conclusion : La France a une responsabilité dans cette situation mais cette responsabilité est minime et surtout loin loin loin des 21 milliards réclamés par Aristide en 2003 (c’était de la pure démagogie : quand on est dans la merde, on cherche un responsable et on le livre à la vindicte populaire)


      • nilasse nilasse 5 août 2010 16:56

        tenir une comptabilité de comptoir pour dédouaner la france de ses responsabilités est grotesque. moralement l’attitude de la france a été inadmissible,elle a empêché en partie le développement de cette ile,a demandé des interets exorbitants ces fameuses 200 dernières années,a aidée l’installation de dictateur,qui pour certains comme baby doc vivent dans le sud de la france.


      • Yann Amare 5 août 2010 17:31

         Pas d’accord, ce que Haïti a payé à la France est l’équivalent de 21 millions de $ actuels...Bien qu’ayant conquis leur indépendance (toute théorique) de haute lutte en 1804, sa population d’anciens esclaves (issus du trafic triangulaire qui a fait la fortune de Bordeaux et Nantes), est tombée sous le joug US. Ce pays dont les instances économiques internationales avec leurs complices, les élites locales, ont contribué à maintenir la population haïtienne dans la misère.

         Ce phénomène est bien connu, c’est exactement le même qui sévit en Afrique francophone depuis les pseudo-indépendances de 1960. Paris installe des dictateurs au pouvoir avec l’aide de l’armée française stationnée en Afrique, et ces dictateurs(on peut même organiser des élections truquées pour donner le change) sont chargés de maintenir ouvert les robinets des matières premières à bas prix. En cas de révolte on massacre tout ce qui bouge (et les dirigeants rebelles comme P Lumumba, F Moumié, T Sankara) et bien sur silence média ou en racontant n’importe quoi comme au Rwanda en 1994 avec des fausses expéditions humanitaires (Turquoise)...

         Pour couronner le tout on suggère (comme vous, sans le dire vraiment) que comme à Haïti c’est de la faute aux africains eux même, incapables qu’ils sont (comme a dit à Dakar l’autre crétin malfaisant) de renter dans l’histoire, c’est à dire qu’ils n’ont jamais été foutu de se diriger tout seuls, qu’ils sont de par leur race inaptes à la civilisation...C’est ça ?...

         smiley smiley smiley

        http://survie.org/?lang=fr
        http://www.cadtm.org/Francais


      • Yann Amare 5 août 2010 17:34

        Erratum- C’est 21 milliards de $ !!!...


      • BlackMatter 6 août 2010 12:02

        Encore une fois c’est faux.
        La France n’a pas ruiné Haiti et n’a pas installé des dictateurs.
        L’un des principaux responsables de la ruine d’Haiti à l’époque est Faustin Soulouque, Empereur d’Haiti de 1852 à 1857.
        Les fastes de son couronnement ont couté tellement cher au pays qu’Haiti s’est mis en cessation de paiements (La France a fait plutot la gueule)
        Empereur despotique + guerres (st domingue) + dépense pharaonique + crise du café = ruine.
        Je passe sur la période très longue où être Président de la république plus d’un an relevait de l’exploit (ils avait une facheuse tendance soit à se suicider, soit à être assassinés, soit à être renversés).


      • BlackMatter 6 août 2010 12:43

        Ca n’est pas exacte. Haiti a payé 1 milliards d’euros à la France et le reste aux banques mondiales (parce qu’en fait La France a été payée en quelques années) via un emprunt Haitien. En vérité en 1880, Haiti ne devait plus que 17 millions d’euros à la France sur les 1 milliards. Donc à partir de cette date, Haiti n’a presque plus versé d’argent à la France mais aux banquiers.

        Il faut bien comprendre en quoi le taux d’interet de 6% était énorme et les conséquences si on mets 150 ans à rembourser (notamment parce qu’on a jeté l’argent par les fenetres) avec des périodes où on suspend les payements. Au bout d’un moment, les intérets annuels de la dette deviennent supérieurs au capital emprunté voir au PIB du pays. Mais ce sont des empereurs d’Haiti aux XIX siècle qui ont mis le pays dans cette situation.

        Il faut se rappeler aussi d’une chose : avant les Francais, le pays était occupé par les espagnols (1492-1697) et il n’était pas riche (esclavage). Pendant l’occupation française, ce fut l’une des régions les plus riches des amériques. La révolution française est la principale raison de l’accession de Haiti à l’indépendance (abolition de l’esclavage en 1793) puis guerre d’indépendance. L’indemnité demandé par la France en 1825 puis en 1838 vise à indemniser les anciens propriétaires terriens (et non pas à enrichir la France).
        Sous son indépendance, Haiti est devenu d’une région les plus riches à l’une des régions les plus pauvres. notamment du fait d’une très mauvaise gestion. Le pays a ensuite été occupé par les américains de 1915 à 1934 uniquement pour sauvegarder les intérets d’une banque américaine (Kuhn, Loeb & co). Ce n’a fait que appauvrir encore plus le pays.
        Bref, le seul moment où Haiti a été riche, c’est quand les français y étaient. Ca n’est pas politiquement correct mais ce sont les faits.


      • Yann Amare 6 août 2010 17:13

        Ce que vous dites est un mélange de vérités et de mensonges honteux,

        "La révolution française est la principale raison de l’accession de Haiti à l’indépendance (abolition de l’esclavage en 1793) puis guerre d’indépendance"

        l’indépendance est acquise après la pâtée magistrale infligée aux troupes de gnl Leclerc (beauf de Napoléon) à la bataille de Vertières par les anciens esclaves...

        Voila ce qu’écrit Leclerc à Napoléon :
         « Voilà mon opinion sur ce pays : il faut supprimer tous les nègres des montagnes, hommes et femmes, et ne garder que les enfants de moins de douze ans, exterminer la moitié des Noirs des plaines, et ne laisser dans la colonie aucun mulâtre portant des galons.  »

        Édifiant non ?

        « Bref, le seul moment où Haiti a été riche, c’est quand les français y étaient. »

        C’est votre conclusion, j’ai donc bien raison quand je dis plus haut que :

        « ils n’ont jamais été foutu de se diriger tout seuls, qu’ils sont de par leur race inaptes à la civilisation...C’est ça ? »

        Vous glorifiez donc le bon temps de la colonisation ou on dirigeait efficacement ces putains de nègres, c’est ça ? Beurk !

        Je vous signale en outre que je ne suis pas noir, je suis blond aux yeux bleus...


      • BlackMatter 6 août 2010 17:50

        C’est votre opinion.
        Je ne fais pas de politique.
        Je regarde les faits historiques...
        Le reste m’importe peu.


      • Massaliote 5 août 2010 15:47

        On attend les déclarations de « repentitude » smiley


        • le pen la vie la vraie 5 août 2010 18:28

          j’adore ce texte de claude ribbe qui est peut-être un peu allumé mais a beaucoup de talent
          s’il pouvait nous embastiller debray et villepin, je serais trés heureux


          • Thomas Roussot Thomas Roussot 6 août 2010 09:54

            Horlogerie de la quotidienneté


            Orsay dit bêbêêêêêêê


            L’anticipation dans le reptilien

            Une redistribution des cartes est en cours

            J’ai fait décrypter mon génome

            Les contrefeux sont allumés

            Droit de passage dézingué

            Jérémie Beyou menait la danse sur la route directe.

            Starcraft II cartonne

            Au Royaume-Uni, 53 % des souris de laboratoire sont des OGM

            Sous les dessous du Volcan

            Milliyet dissèque des heurts

            La meilleure défense, c’est l’attaque

            L’armée est halal

            Ce sera double peine pour une irlandaise

            X joue à la mère Noël

            Dans les rues, plusieurs passants portaient des masques

            Chiffon humidifié sur la bouche et le nez.

            "Mercredi est devenu le jour le plus toxique de cet été", SELON les Izvestia, en soulignant que la concentration de l’oxyde de carbone dans l’air avait été environ cinq fois plus grande par rapport à la norme.

            Les fumées se dissipent à Moscou

            Hamedan a eu chaud

            Insoupçonnable

            Un préfet grille un feu : clavicule cassée

            Ville piNE a renouvelé son adhésion à l’UMP

            Guerre Chimique

            Au méridien zéro

             

             

            10 tonnes de haschich par an pour approvisionner 300.000 âmes qui accueillent 60.000 étudiants. 40.000 euros par jour

            Dégrèvement fiscal de 27 millions d’euros sur la succession du sculpteur César

            Le préfet du Maine-et-Loire a été heurté par une voiture et a eu la clavicule cassée alors qu’il circulait à vélo et venait de griller un feu rouge lundi soir, indique RTL.

            il faut toujours respecter le Feu

             

            La Suisse adopte un nouveau super-radar


            Roissy-Charles-de-Gaulle est le pire aéroport du monde

            Le kidnapping d’un maçon talladé et mutilé

             

            Ruffier, Douchez, Chalmé, Debuchy, Mexès, Rami, Sakho, Trémoulinas, Cissokho, Mavuba, Mvila, Diarra, Cabaye, Nasri, Ben Arfa, Benzema, Menez, Hoarau, Rémy, Le Tallec.

            Pauvres pécheurs, payez pour nous

            64

            La marée noire endiguée, assure la Maison blanche

            Diamants de sang aux rétines

            Un cadavre découvert près du château de Versailles

            Impact sur la biodiversité, des dommages longs à évaluer

            Un poison violent

            Marmande

            Les policiers avaient entendu des clapotis

             

            Deux bovins nés de vaches clonées ont été abattus et mis en vente en Grande-Bretagne pour consommation sans autorisation.

            Un prix doit être fixé d’ici au 12 août. Les agriculteurs multiplient les opérations de « stickage »

            Israël déracine les arbres à l’origine des heurts mortels avec le Liban

             

            « Chaud et humide », « des toilettes sales et qui sentent mauvais », « un personnel agressif et désagréable »

            Gilets tactiques, lanceurs de balles à viseur holographique, boucliers balistiques, paires de jumelles à vision nocturne ou encore phares d’éclairage à grande distance

            Réduction des troupeaux

             

            Medvedev interrompt ses vacances et fait tomber des têtes

            Lavit-en-Lomagne

            Contre la marée noire.

            "Compte tenu de la conclusion réussie de la procédure ’static kill’

            Le glas a sonné pour Google Wave

            Un fort séisme de magnitude 7 a frappé ce matin la Papouasie-Nouvelle-Guinée

             Nijni Novgorod PENSE SES PLAIES

            La fille Giuliani KIFFE une boutique de cosmétique de l’Upper Est Side à Manhattan.

            L’agence Interfax DIT OUI OUI

            La Société générale a réalisé 1 milliard d’euros de bénéfices au deuxième trimestre

            La Corée du Sud PRATIQUE LA défense anti-sous-marine

            Repeal prop 8

            Des documents sur les ovnis déclassifiés au Royaume-Uni

            BP : feu vert pour cimenter le puits

            « J’avais le soleil dans les yeux. Il est possible que le feu ait été au rouge, mais je ne m’en suis pas rendu compte. Ce n’était pas volontaire, j’étais persuadé qu’il était au vert quand je suis passé"

            FIRE

            Quand un moineau apprendra qu’il peut énucléer un lion, les horizons s’inverseront.


            • Thomas Roussot Thomas Roussot 6 août 2010 10:00

              MODESTES précisions, les vapeurs toxiques viendront sur l’Europe et on nous dira : non non, TOUT ça s’est stoppé à la frontière.
              DE RIEN.


              • M.Junior M.Junior 8 août 2010 12:39

                C’est super que les Yes men fassent des émules - Les nouvelles formes de militantismes fédératrices doivent inclure systématiquement une dose d’humour ! A ce propos, il est dommage que les syndicats ne s’en inspirent pas davantage au lieu de tenir toujours les mêmes discours depuis...Savent-ils que leurs militants sont maintenant à la retraite ou font-ils le jeu du patronat ?

                Demain si je me syndiquais ?

                Les réactions du gouvernement montrent à quel point le rire devient même un tabou. Aurait-il oublié que la peur tue l’esprit d’entreprise, lui qui vante les mérites de l’auto-entrepreneuriat et du néo- libéralisme ?

                Il est vrai que les régimes qui prennent la pente du totalitarisme ont un humour si particulier.

                Est-ce pour cela que les comiques confirment leur présence (12) dans le classement des 50 personnalités préférées des français ?

                Vous avez demandé du rire ? Ne quittez pas

                A moins que les seniors français préfèrent la prison à la rue comme le montre les dernières statistiques et tendances mondiales devant la précarité croissante des pays riches.

                A suivre....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

jet


Voir ses articles







Palmarès