Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le rapport sur l’immigration illégale dont personne ne (...)

Le rapport sur l’immigration illégale dont personne ne parle

 

Besson n’en finit plus d’annoncer des chiffres dans toutes ses interventions. Des chiffres dont il est souvent impossible de vérifier la véracité. Nous avons trouvé un rapport européen qui annonce des chiffres clairs et précis, et parfois très éloignés des annonces gouvernementales. Une chose est sûre, les informations délivrées par cette agence de l’Union européenne ne laissent pas indifférent.

Frontex est une agence Européenne qui a pour mission de lutter contre l’immigration illégale aux frontières de l’Europe. Elle publie chaque année un rapport sur son activité. Décryptage des chiffres annoncés qui ne collent pas avec ce qu’on entend.

Des chiffres qui divergent entre Frontex et Sarkozy
Dans son rapport 2007, Frontex a recensé 163 903 entrées illégales en Europe. Un an plus tard, en 2008, ce chiffre est de175 000, soit une hausse de 9% sur une année, mais essentiellement due à une augmentation des interceptions en mer aux larges de l’Italie et de la Grèce. Précision qui a son importance, Frontex prétend se fonder sur des données fournies par les Etats membres pour établir ces chiffres.

En France, on a ainsi détecté 5 748 entrées illégales, soit 3,5% du nombre total des entrées illégales en Europe. On est très loin des chiffres évoqués par Sarkozy en 2006. Alors ministre de l’Intérieur, il prétendait qu’entre 80 000 et 100 000 clandestins entraient sur le territoire national chaque année. Un chiffre 15 fois plus important que celui qui nous est rapporté par Frontex.

Et pourtant, dans une feuille de route datée du 7 avril dernier, le Président appelait M. Besson au renforcement de cette agence européenne. Une agence qui conclut justement : « Comparé à 2007, les données d’Etats membres suggèrent que le nombre de personnes séjournant illégalement dans l’UE a augmenté d’environs 15 %. (…). En tête, les chiffres de la France (81 200) et de l’Espagne (77 000), qui représentent 40 % de toutes les détections et qui enregistrent la plus grande augmentation entre 2007 et 2008. ». 

Autrement dit, la France détecte autant de sans-papiers que l’Espagne. Or, « la situation géographique de l’Espagne, “porte d’entrée” de l’Afrique, explique ce phénomène (l’immigration illégale) », comme en témoigne une note du centre Robert Schuman, un centre de recherche sur les questions européennes. Mais peut-on en dire autant de la France ? En effet, comment se fait-il que les chiffres de la France soient plus importants que ceux de l’Espagne alors qu’elle est nettement moins exposée, compte tenu de sa situation géographique.

Le ministère de Besson botte en touche
Contactés, les services du ministère de l’Immigration et de l’Identité Nationale relativisent : « la différence entre la France et l’Espagne n’est pas si grande... ». D’ailleurs, on ne semblait pas vraiment au courant des chiffres annoncés dans ce rapport avant notre appel. « Les chiffres de Frontex, ils ne sont pas représentatifs de la réalité de chaque pays. Chacun compte différemment. ». 

Et Frontex alors, ça sert à quoi ? « C’est très utile ! » s’empresse-t-on de nous répondre. Ouf ! Le budget de l’agence a presque été multiplié par 4 en deux ans, c’eut été dommage qu’elle ne serve à rien ! Alors on persiste, on essaie de trouver une utilité à ces rapports remis chaque année sous l’égide de cette agence européenne dont le Président nous dit qu’il faut la renforcer. 

Donnent-ils une vision globale de l’immigration sur l’ensemble du territoire européen ? La réponse fuse : « Non. Bien évidemment les chiffres sont fiables, mais ils ne permettent pas d’affirmer quoi que ce soit, on en peut pas en tirer des conclusions globales, tous les pays européens fonctionnent différemment ! ». Voilà donc une agence européenne qui annonce des chiffres, établit des rapports, coordonne les politiques d’immigration illégale entre l’ensemble les pays européens, mais dont on ne peut tirer aucune conclusion... 

On l’aura compris, au ministère de l’Identité nationale, la cohérence veut qu’on ne compare pas des chiffres « fiables » mais qui ne signifient rien… A bon entendeur.


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

41 réactions à cet article    


  • Internaute Internaute 13 mai 2009 18:11

    L’UE étant le moteur de l’immigration il n’est pas étonnant qu’ils affichent des chiffres complètement bidon. Avec de tels chiffres, l’immigration ne se verrait même pas. Prenez le métro ou allez dans totues les grandes villes de France, faites votre petit comptage personnel et tirez-en vos conclusions.

    Ici on parle il est vrai de l’immigration clandestine, c’est à dire de ceux qui rentrent comme des voleurs dans notre pays, de manière clandestine, cachée. Comment dans ce cas peut-on les compter ? C’est du n’importe quoi.

    De toute manière notre société semble s’adapter à l’illégalité la plus complète. Comment peut-on arrêter 200 clandestins à Calais et les relâcher dans la nature ? Ne respectons plus nos lois quand elles nous gênent car nos propres ministres nous donnent l’exemple.

    Comme aime à dire Bois-Guibert, j’ai envie donc j’ai le droit.


    • Massaliote 14 mai 2009 09:31

      iNTERNAUTE A RAISON.

      Je VOIS tous les jours dans ma ville que les chiffres avancés sont bidons. Des MILLIERS de clandestins sont arrivés sur notre sol dans l’indifférence de nos pouvoirs publics complices. Le grand tam-tam médiatique qui accompagne quelques actions de reconduite sert à masquer l’invasion. Et je pèse mes mots, quitte à fâcher les inévitables droits-de-l’hommiste.


    • minidou 14 mai 2009 10:24

      L’internaute est capable d’identifier un clandestin au premier coup d’oeil...Il aurait fait fuhrer dans la gestapo, et serait un vrai champion au ministère de l’identitté nationale....


    • Gazi BORAT 14 mai 2009 13:25

      Cet individu extra lucide vous expliquera doctement qu’un individu suspect, ça se voit immédiatement :

      « comme le nez au milieu de la figure ! »

      Allez hop ! A Drancy !

      gAZi b.
      RaH Consulting


    • Gugu Gugu 14 mai 2009 13:49

      200 000 « officiels » (regroupement familial) par an, et 25/30 000 expulsé « clandestin » par ans, le rapport est vite fait, et ça, depuis 2002


    • claude claude 14 mai 2009 13:50
      • l’UE étant le moteur de l’immigration il n’est pas étonnant qu’ils affichent des chiffres complètement bidon. Avec de tels chiffres, l’immigration ne se verrait même pas. Prenez le métro ou allez dans totues les grandes villes de France, faites votre petit comptage personnel et tirez-en vos conclusions.
      et comment faites-vous pour repérer du 1° coup d’oeuil les descendants d’italiens, de polonais, d’espagnols, de portugais... dont les parents sont venus travailler chez nous dans les années 60-70 ?

      comment faites-vous pour savoir si vous avez affaire à des antillais , réunionais, les mahorais, polynésiens ... qui sont citoyens français , et non à des américains, des indiens, des mauriciens... ?

      comment faites vous pour distinguer les français de toutes origines géographiques, des non français ?

      avez-vous un oeuil bionique muni d’un scanner aux rayons x pour lire les papiers d’identité dans la poche ?


    • masuyer masuyer 14 mai 2009 14:19

      Massaliote,

      Je VOIS tous les jours dans ma ville que les chiffres avancés sont bidons.

      Je VOIS tous les jours dans mon village que les chiffres avancés sont bidons (totalement surestimés).


    • Internaute Internaute 14 mai 2009 16:32

      Il y a ceux qui voient et ceux qui veulent jouer à l’autruche. Il y a ceux qui acceptent une règle générale et ceux qui la réfutent au premier contre-exemple.


    • masuyer masuyer 14 mai 2009 16:52

      Internaute,

      je suppose que votre commentaire s’adresse à moi.

      En fait je ne dis pas qu’il n’y a pas d’immigrés (ou de descendants d’immigrés) en France, je note juste la stupidité de contrer des chiffres par un témoignage à partir de sa perception à un instant donné et à un endroit donné. Il est tout aussi stupide de dire comme je l’ai fait sur le ton de l’ironie qu’il n’y a pas (ou peu) d’immigrés en France à partir de ma perception locale, que l’inverse.

      Si vous élaborer vos statistiques à partir de ce que vous constatez à la Courneuve ou à Neuilly, ou dans une zone rurale, vous risquez de mal évaluer la réalité. Si vous vous baladez dans un quartier antillais, sur la seule perception visuelle, vous serez tenté d’accréditer la thèse d’une immigration massive, alors que dans un quartier à forte population d’origine italienne, du tout.


    • Annie 13 mai 2009 18:20

      Juste une petite remarque : Vous faites la comparaison entre le nombre d’entrées illégales (source Frontex) et le nombre de personnes séjournant illégalement en France (source gouvernement). Mais il y a une différence entre les deux : un demandeur d’asile devient un immigré illégal si sa demande est débouté, mais au départ il n’est pas entré illégalement en France. Je me demande si c’est à ce niveau qu’on enregistre des disparités. 


      • JC. Moreau JC. Moreau 13 mai 2009 19:37

        @l’auteur

        Dans son rapport 2007, Frontex a recensé 163 903 entrées illégales en Europe. Un an plus tard, en 2008, ce chiffre est de175 000, soit une hausse de 9% sur une année, mais essentiellement due à une augmentation des interceptions en mer aux larges de l’Italie et de la Grèce. Précision qui a son importance, Frontex prétend se fonder sur des données fournies par les Etats membres pour établir ces chiffres.

        En France, on a ainsi détecté 5 748 entrées illégales, soit 3,5% du nombre total des entrées illégales en Europe. On est très loin des chiffres évoqués par Sarkozy en 2006. Alors ministre de l’Intérieur, il prétendait qu’entre 80 000 et 100 000 clandestins entraient sur le territoire national chaque année. Un chiffre 15 fois plus important que celui qui nous est rapporté par Frontex.

        Cette différence s’explique peut-être par le fait que Frontex, de ce que j’ai compris de votre article, ne prend en considération que les entrées illégales recensées. Tandis que les chiffres du ministère de l’Intérieur intègrent également une projection statistique des entrées illégales qui échappent à son contrôle.


        Autrement dit, la France détecte autant de sans-papiers que l’Espagne. Or, « la situation géographique de l’Espagne, “porte d’entrée” de l’Afrique, explique ce phénomène (l’immigration illégale) », comme en témoigne une note du centre Robert Schuman, un centre de recherche sur les questions européennes. Mais peut-on en dire autant de la France ? En effet, comment se fait-il que les chiffres de la France soient plus importants que ceux de l’Espagne alors qu’elle est nettement moins exposée, compte tenu de sa situation géographique.

        Une réponse possible à votre interrogation me semble être que, si l’Espagne fait figure de « porte d’entrée » de l’Afrique, la France semble bien placée (et la géographie aurait quelque peu tendance à me donner raison) pour occuper le rôle de « porte de sortie » vers la Grande Bretagne.

        Enfin, à propos de votre conclusion sur l’utilité de l’Agence Frontex, sa fonction ne se limite à l’élaboration de rapports annuels mais inclut également la coopération opérationnelle entre chaque Etat.


        • jcl44 jcl44 14 mai 2009 10:00

          Les chiffres n’ont pas fini d’être controversés et manipulés. Trois raisons à cela.

          Avec l’arrivée de Mayotte dans le territoire français, les chiffres maritimes risquent d’exploser.

          De plus, avec la réattribution du marché des CRA à six associations, la valse des commentaires va fuser entre l’Etat et l’état des lieux de ces dernières.

          Sans compter que parmi ces associations, l’arrivée du « collectif Respect », organisation sulfureuse (et/ou fantomatique) s’il en est, ne va pas faciliter la tâche pour obtenir des chiffres très « objectifs » et « fiables », celle-ci ayant « hérité » des plus gros centres (curieusement !!!).

          Donc, à vos calculatrices, pour l’année prochaine ! Mais les prochains chiffres seront (pourront être) allègrement manipulés, par toutes les parties, au demeurant !!!


          • Bulgroz 14 mai 2009 12:53

            L’Etat Français censure ses propres chiffres !!! 

            L’Ined donne les chiffres des reconduites aux frontières dans ses rapports annuels (le dernier celui de 2006 a été censuré et mis au pilon comme nous l’a révélé Michel Godet mais est disponible sur un serveur situé au Texas).

            De 2000 à 2006, l’ensemble des mesure d’éloignement du territoire prononcées a été de 396 861 individus, duquel 90 726 ont été effectivement exécutées (majoritairement de Mayotte et de Guyane), soit un taux de reconduite effectif de 22,8%.

            Oui, 23% des mesures de reconduites décidées par l’Etat tant par des préféts que par des juges français sont effectivement exécutées.

            Ce qui fait qu’à fin 2006, il y avait au moins 305000 individus à qui il était notifié de partir et qui restaient sur le territoire.

            Le rapport de l’INED 2006, censuré, est indisponible en France, il se trouve au Texas :

            http://www.mediafire.com/download.php?

            Le rapport 2005 est là :

            http://www.travail-solidarite.gouv.fr/IMG/pdf/rapport_immigration_2005.pdf


            • Bulgroz 14 mai 2009 13:03

              Un qui n’aura pas été expulsé, c’est ce Hassein Amara qui a vu son permis de séjour expiré durant sa détention.

              Hassein condamné à 18 ans de réclusion a tué un bijoutier dans le Puy de Dôme en 1995.

              En prison, cet individu a vu son séjour en France régularisé.

              Il faut dire que la soeur de Hassein Amara, Fadela Amara, s’est beaucoup battu pour régulariser son frère. Elle a demandé et obtenu cette régularisation auprès de Sarkozy.

              Sympa la France.

              • Emile Red Emile Red 14 mai 2009 13:21

                Voilà que Bulle crotte vient se plaindre des pratiques de son Maître, il découvre, cependant tu nous parles pas des frères de ton amie Rachida...


              • Bulgroz 14 mai 2009 13:32

                Un article du Wall Street Journal du 23 Avril 2009 parle sans la moindre censure de l’état de l’Europe et de sa dérive à droite à cause de l’immigration, musulmane en particulier. A New York, contrairement à la France Afrique, on n’est pas tenu au politiquement correct :

                http://online.wsj.com/article_email/SB124043553074744693-lMyQjAxMDI5NDIwOTQyMzk1Wj.html

                L’article explique notamment pourquoi en Europe, les partis de gauche n’ont aucune chance de gagner une quelconque élection par incapacité à répondre à l’attente première des électeurs : l’arrêt de l’immigration, l’arrêt de l’Islamisation et de ses dégats.


                • claude claude 14 mai 2009 14:11

                  cet article que vous citez, est un torchon , un appel à la haine raciale...

                  il ne s’appuie sur aucune donnée officielle ou statistique., justes sur des « on-dit » ségrégationnistes.

                  il ne suffit pas d’avancer des chiffres, des pourcentages... encore faut-il des références.

                  si on s’en tient à la logique de l’article, tous les protestants sont alors des néo-con évangélistes créationnistes, les cathos, des intégristes révisionnistes homophobes !


                • Bois-Guisbert 14 mai 2009 16:54

                  cet article que vous citez, est un torchon , un appel à la haine raciale...

                  Pourquoi toujours parler de « haine » raciale ? La haine est un sentiment qui va du bas vers le haut, et jamais l’inverse.

                  Ainsi, la marmotte hait l’aigle qui la menace constamment, mais l’aigle méprise la marmotte, ou l’ignore. Qui peut imaginer un aigle haïssant une marmotte ? Ce serait complètement surréaliste.


                • debase 14 mai 2009 14:27

                  A quoi cela sert-il de discuter les chiffres qui ne peuvent être que des mensonges destinés à cacher une réalité que chacun peut constater tous les jours ?

                  Le problème étant en réalité et tout simplement que la doctrine officielle, tant chez nos dirigeants actuels que dans la presque totalité de l’opposition est : « l’immigration est une chance pour la France » et « la France est une terre d’immigration depuis toujours et doit le rester » et qu’une politique résultant directement de ces principes est mise en oeuvre avec force.

                  Cette politique et cette vision sont soutenues par la quasi-totalité de nos ’élites’ bien aidés en cela par les grands médias audio-visuels.

                  On peut donc être sûr que des millions de gens vont encore devenir des français de papier dans les années à venir.

                  Le peuple français, dans sa grande majorité, est contre cette évolution, mais nos responsables persistent et signent...

                  Que faire pour arrêter cette folie ?








                  • Sébastien Ticavet 14 mai 2009 15:17

                    L’UE et le grand patronat veulent des immigrés pour faire baisser les salaires et les droits sociaux, mettre en concurrence les travailleurs.

                    Pas étonnant ces chiffres qui explosent en France. L’UMP enfume les électeurs depuis 2007 sur le sujet en faisant croire qu’il règle la situation, alors que rien n’avance.

                    Il faut changer, enfin, voter, enfin librement, dès le 7 juin.

                    http://www.levraidebat.com


                    • debase 14 mai 2009 17:04

                      Vous dites : « L’UE et le grand patronat veulent des immigrés pour faire baisser les salaires et les droits sociaux, mettre en concurrence les travailleurs »

                      C’est totalement vrai, mais c’est loin d’être la seule explication à l’immigration massive !

                      Cela va beaucoup plus loin ! N’oubliez pas que non seulement ’on’ laisse entrer massivement des immigrés mais ’on’ leur accorde assez facilement la nationalité française (largement plus de 100.000 par an, record mondial), ’on’ favorise l’implantation de l’Islam, ’on’ n’expulse aucun multi-récidiviste...

                      Une idéologie (il semble que cela s’appelle le ’mondialisme’) propagée à partir du plus haut sommet de l’état, est imposée par la force de la loi : nous sommes sommés de faire la place aux étrangers exactement comme s’ils étaient français, favoriser les nationaux (chose naturelle à priori), lors d’une embauche par ex., c’est aujourd’hui établir une ’ségrégation’ sévèrement condamnée.

                      Le but est clairement de dissoudre l’identité française, une identité qui semble bien insupportable à nombre de ceux qu’il nous est donné de voir ou d’entendre du matin au soir et partout, et carrément d’en créer une nouvelle, soi-disant ’républicaine’. La chasse aux ’français de souche’ est ouverte, dans de nombreux secteurs (mais dans les médias avant tout), comme par une main invisible ils sont systématiquement éliminés des postes à responsabilité.

                      Les chiffres et les discours concernant la lutte contre l’immigration ne sont que de la poudre aux yeux, il s’agit sans doute d’aveugler la population le plus longtemps possible, le temps de créer des situations irréversibles.

                      Il y aurait beaucoup à dire sur les raisons profondes de toute cette manipulation...

                      Sur ce point précis de l’immigration, de l’Islamisation, le divorce entre la France profonde, la ’majorité silencieuse’ et ses ’élites’ est total. Encore une fois : comment arrêter cette folie ?


                    • Bulgroz 14 mai 2009 15:18

                      En matière d’immigration et d’intégration, il faut présenter la liste du Parti Socialiste pour les prochaines élections régionales de Bruxelles en 2009 (Belgique).

                      n° 3 : Emir Kir, n° 7 Fadila Laanan, n° 8 Mohammed Daïf , n° 10 Sfia Bouarfa, n° 13 Rachid Madrane, n° 19 Jamal Ikazban, n° 20 Fatiha Saïdi, n° 22 Nadia El Yousfi, n° 25 Mohammed Azzouzi, n° 27 Ahmed El Ktibi, n° 28 Souad Razzouk, n° 29 Emin Ozkara, n° 35 Abdallah Boustani, n° 42 Yasmina Nekhoul, n° 43 Mohamed Errazi, n° 45 Mohamed Lahlali, n° 47 Mounir Laarissi, n° 51 Ahmed Laaouej, n° 54 Myriem Amrani, n° 55 Ibrahim Dönmez, n° 57 Ahmed Ouartassi, n° 59 Ahmet Gjanaj, n° 61 Hava Ardiclik, n° 63 Abobakre Bouhjar, n° 67 Talbia Belhouari.

                      27 représentants de la diversité sur une liste de 72 colistiers soit 37,5% de la liste.

                      Sans vouloir parler de génocide par substitution comme l’écrivait le regretté Aimé Césaire, je pose une question : à partir de combien, peut on dire que ça fait beaucoup ?


                      • masuyer masuyer 14 mai 2009 16:24

                        Remarque Bul, rien qu’en prenant la liste UMP ile de France on est déjà au moins à 20% :

                        Rachida Dati, JM Cavada, Marielle Gallo, Cristela de Oliveira, Sonia Imloul, je te laisse regarder les photos, je crois que tu es expert en phénotypes en plus de l’onomastique p-)


                      • masuyer masuyer 14 mai 2009 16:25

                        tiens le lien au fait

                        http://www.ump2009.eu/ile-de-france

                        Tu veux encore jouer ?


                      • unandeja 14 mai 2009 15:51

                        Lol Frontex nous dit qu’on arrête 5 fois plus d’illégaux dans les aéroports...

                        Le tableau nous montre le cas d’ENTREES DETECTEES...quid du nombre réel d’entrées sur les territoires européens ??? C’est ça qui est réellement intéressant....on peut se poser en effet l’utilité de frontex dans ce cas.


                        • Stéphane Bouleaux 14 mai 2009 17:07

                          Super article.

                          L’europe est une passoire. La france ouvre grand ses portes par lacheté.
                          Tout cela arrange bien la gauche qui y trouve un vivier d’electeurs grand demandeur de fonctionnaires en tout genre.
                          La droite y trouve un merveilleux moyen de pression sociale et salariale.

                          Les médias se gardent bien de parler de ces chiffres... faudrait surtout pas paniquer l’electorat avant les elections !


                          • Annie 14 mai 2009 17:21

                            Pour ceux que cela intéresse, et désolée d’être un peu à côté du sujet, il y a un article intéressant sur Arrêt sur Image à propos de cette très mystérieuse association « collectif respect » qui va désormais s’occuper des centres de détention.
                            http://www.arretsurimages.net/con
                            Encore que cela ait quand même un rapport, parce qu’une association proche de l’UMP ne pourra bien évidemment nous donner que des chiffres exacts.


                            • masuyer masuyer 14 mai 2009 18:40

                              Comme quoi un QI de 147 ne vaccine pas contre la connerie. smiley

                              Allez Mumu, lâches-toi.

                              Masuyer, pervers narcissique.


                            • armand armand 14 mai 2009 19:15

                              Muriel,

                              Pour répondre avec objectivité, je ferais les remarques suivantes :

                              - les sans-papiers dans la restauration, à tous les niveaux, sont légion - y compris les enseignes les plus prestigieuses. Si bien qu’« on » a recommandé une certaine ’indulgence’ pour ne pas offusquer des clients puissants, habitués des lieux.
                              - Dans les petis commerces, on travaille en famille, ou en village. Ma boulangerie n’emploie que des jeunes filles du même village du Cher ; il n’y a pas longtemps encore les Bougnats n’employaient que des Auvergnats ; il y a cinquante ans, déja, les cafés arabes employaient des arabes, du même village, bien souvent, que les patrons. Et bien sûr, pour les Chinois c’est pareil.

                              Alors il y a deux phénomènes - exploitation salariale des sans-papiers, et tradition de travailler ’entre soi.
                              Quant aux gens qui cumulent (à commencer par les politiques... qui cumulent à bien plus grande échelle que votre employé de Bichat, et font aussi, bien souvent, des tas de mômes, touchant religieusement leurs allocs... ne nous a-t-on pas dit qu’il fallait travailler plus pour gagner plus.

                              OK - pour vous le problème n’est pas là, mais dans l’origine de ces travailleurs. Mais alors dans ces cas-là il faut être franc. On ne peut pas encourager une politique nataliste (qui fait se retourner dans sa tombe ce pauvre René Dumont) en dépit de toutes les mises en garde psychologiques (on ne peut pas élever plus de trois enfants et donner à chacun toute l’attention qu’il ou elle mérite) ou écologiques (c’est suicidaire de laisser des gens en détresse et dans le besoin continuer à procréer à tout vat, la planète ne peut simplement plus le supporter), et ensuite faire des différences en fonction de la couleur ou des origines. La loi est la même pour tous.
                              Pour moi, la solution c’est plutôt de plafonner les allocations familiales à trois enfants - au-delà ça ne regarde que la famille en question, la collectivité ne lui versera pas un sou. Pour tous, depuis Bayrou jusqu’à l’éboueur malien.
                              Mais j’ai bien peur qu’on touche là à une tradition bien française.


                            • Annie 14 mai 2009 19:35

                              @Armand,
                              La question des allocations familiales est névralgique et pas seulement parce que c’est une tradition française. Jusqu’à l’arrivée de Blair en Angleterre, il n’y avait pas d’allocations familiales (et pas de part d’impôts pour les enfants) et le nombre des enfants vivant sous le seuil de la pauvreté était un des plus élevés en Europe, surtout pour un pays qui a un tel poids économique. Après l’introduction de l’équivalent des allocations familiales, cet écart s’est réduit bien qu’avec la crise, il semble que le gouvernement ait renoncé à ses cibles parce qu’il ne pourra pas les atteindre. Je suis sure que de limiter les allocations familiales à trois enfants aura une incidence (à quel degré je ne sais pas) sur la natalité, mais il y aura un prix social à payer. 


                            • armand armand 14 mai 2009 20:39

                              Annie,

                              C’est vrai - mais une des raisons de la pauvreté des enfants c’était l’explosion du nombre de mères célibataires. Je suis évidemment contre un ordre moral aussi rigide que dans les pays dit ’traditionnels’, mais en GB on assiste à un délitement tel qu’on découvre des affaires comme ce père de 12 ans et cette ’mère’ de 15, dont la propre mère n’avait jamais connu de famille stable non plus. Il y a un juste milieu à observer. En France aussi - quand je vois comment cette pauvre gamine de 17 ans a été assassinée par son ’petit’ copain de 27 sans emploi ni domicile fixe. Que faisaient donc ses parents ?
                              Mais je m’éloigne du sujet. On dirait que tout appel à la limitation de la natalité est désormais conçue comme raciste alors qu’il y a trente ans c’était un cheval de bataille de la gauche écologiste.

                              Franchement je ne me suis pas fait ma religion encore sur le sujet. Mais brandir systématiquement le malheur (et le nombre) de ses enfants pour extorquer plus de sous à la société (c’est-à-dire les contribuables) cela me hérisse le poil. Il y a des institutions caritatives, notamment l’Eglise, pour cela. Ou alors, soit, versons des allocs généreuses... mais en réservant à la Société un droit de regard sur leur utilisation. Mieux encore, des allocs en nature, comme cela on est sûr qu’elles servent véritablement aux enfants.


                            • Annie 14 mai 2009 21:06

                              @Armand,
                              Je ne faisais aucune allusion à un quelconque racisme associé à la volonté de réduire les taux de natalité. Le problème des filles mères en Angleterre est réel mais n’expliquait pas et n’explique toujours pas à lui tout seul les taux de pauvreté des enfants.
                              Simplement il faut pousser votre logique jusqu’au bout. Si vous voulez porter un droit de regard sur l’utilisation de l’argent des contribuables, particulièrement en ce qui concerne les allocations familiales, moi aussi. Personnellement je ne veux pas payer un centime (en fait un penny) pour l’armement, pour la guerre en Iraq ou en fait pour subventionner le métro de Londres que je n’utilise pas souvent. Des choix sont faits en notre nom qui représentent des intérêts plus généraux, heureusement., mais pas toujours. Je ne suis pas trop fan de l’ingénierie sociale.


                            • debase 15 mai 2009 09:48

                              L’Afrique : 474 millions de moins de 18 ans(*) quasiment sans avenir et aucune politique de limitation des naissances contrairement à tous les grands pays émergeants ou d’auto-limitation naturelle comme dans les pays avancés.

                              Voila ce qui pose un vrai problème au niveau planétaire !

                              Faut-il penser qu’effectivement l’homme africain ne serait « pas assez entré dans l’histoire » (cf discours de Dakar).

                              (*) à 12 km de l’Europe


                            • Bois-Guisbert 15 mai 2009 10:10


                              « L’Afrique : 474 millions de moins de 18 ans quasiment sans avenir et aucune politique de limitation des naissances… »

                              Dans un continent où les rivalités ethniques, lorsque ce ne sont pas les conflits ouverts, sont la règle, la limitation des naissances est à ranger définitivement sur le rayon des utopies mort-nées.


                            • fouadraiden fouadraiden 14 mai 2009 18:09

                              Une vraie malade la Muriel. ce n’est même plusl’effet de l’idéologie à ce niveau là.


                              depuis qd un « musulmane » ne peut pas se marier avec une non-musulmane ? chaque jour je vois des types du bled main ds la main avec des boudins de souche dont personne ne veut ici.....quelle galère qd meme.

                              tu vois ,ils t’auraient rendu service ts ces mâles musulmans célibataires ...à qu’est ce qu’on ne ferait pas pour un passeport européen...

                              ha ha ha


                              • armand armand 14 mai 2009 18:20

                                Cher Fouad,

                                Le monde est merveilleux, n’est-ce pas ? Hihi ! Tu as l’air de trouver que passé trente ans la femme perd de sa côte, alors on garde les belles vieilles et on vous donne les jeunes moches... ET tout le monde est content.


                              • fouadraiden fouadraiden 14 mai 2009 18:37

                                merci Armand , mais moi grâce à mes parents venus qd il le fallait , j’ai ts les papiers qu’il faut pour être libre ds ce putain de monde....

                                purée me taper un boudin pour me régulariser.....je plains mes frères du bled.


                                 crois-moi je viens de refaire ma carte nationale marocaine, là ils l’ont enfin miniaturisée , la mienne était périmée depuis, devine, dix ans, et les autorités marocaines me faisaient constamment chier même avec mes papiers européens. Au yeux du Maroc nous sommes marocains résidents à l’étranger.


                                là c’est ok, je suis redevenu un authentique binational avec ts les avantages , hah haha


                              • masuyer masuyer 14 mai 2009 18:52

                                Salut Fouad et Armand,

                                j’ai l’impression qu’on va bien se marrer avec cette Mumu. Vous êtes allés jeter un oeil à l’ensemble de ses commentaires ? un chef d’oeuvre.

                                J’adore son aptitude à psychiatriser tout le monde, ça me rappelle le règne de mon idole le Grand Joseph. Je lui offrirai mon autocritique, bien qu’elle doit être anticommuniste primaire, malgré son QE de 132 smiley


                              • fouadraiden fouadraiden 14 mai 2009 18:57

                                Salut Masuyer

                                 ouais j’ai vu , mdr...


                              • masuyer masuyer 14 mai 2009 19:14

                                Hub,

                                toujours aussi niais. Il suffit de casser du « muz » pour éveiller ta sympathie. Lis bien Mumu, tu verras que tes histoires de « Républicain » c’est pas forcément sa tasse de thé.

                                Mais c’est peut-être un peu trop subtil pour toi.

                                Après « Archéologie pour les Nuls » de Hubert, c’est « Psychiatrie pour les Nuls » de Mumu.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès