Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le retour d’un 21 avril 2002 : tout simplement impossible (...)

Le retour d’un 21 avril 2002 : tout simplement impossible !

La presse ne fait que d’en parler depuis l’investiture de Marine Le Pen à la tête du FN : elle pourrait jouer les trouble-fêtes lors du premier tour des élections présidentielles de 2012. Le CSA prévoit même des intentions de vote de 17 à 20% selon des sondages récents ! On commence à reparler d’un nouveau 21 avril 2002. Et si, au contraire, les sondages et les bien-pensants se trompaient ...

C'est une date historique pour le Front National : le 21 avril 2002, pour la première fois de son histoire, le parti s'était hissé au second tour d'une élection présidentielle. En 2007, la crainte était encore là pour  les partis modérés... Même si deux facteurs ont permis de désengorger le potentiel frontiste. D'une part, le phénomène Ségolène Royal  :  non pas parce que la candidate socialiste était à l'époque porte-parole d'un programme béton, mais parce qu'elle incarnait, selon l'intelligentsia, un changement soi-disant important dans la politique moderne, avec l'apparition d'une femme comme possible chef d'Etat. D'autre part, la "rupture" chère à Nicolas Sarkozy . La masse s'était prise au jeu de la lutte entre deux séducteurs et Jean-Marie Le Pen n'incarnait plus la surprise (comme en 2002), l'invité de dernière minute, perdant même sa légitimité sur les questions sécuritaires. L'enjeu de 2012 se fera sur trois tableaux : la sécurité évidemment puisque c'est la principale inquiétude du peuple, le pouvoir d'achat et indirectement l'Europe (critiques constantes contre la politique monétaire de la Banque Centrale, une mésentente incessante entre les Etats de l'Union asphyxiés par la concurrence des Etats-Unis et de la Chine, etc.).

Alors pourquoi Marine Le Pen ne peut être présente au second tour en 2012 ?

 Ce n'est pas faute d'être médiatisée. Ce n'est pas faute d'incarner une position féminine élégante. Ce n'est pas faute de représenter une position anti-européenne, largement en vogue actuellement. Enfin, ce n'est pas faute d'être l'incarnation du regain du FN (avec 18.31% au Nord-Pas-de-Calais, lors des élections régionales de 2010). Une Marine Le Pen aussi largement victorieuse grâce à la base militante lors de l'élection pour la présidence du parti (67.55%%). Mais plusieurs obstacles semblent encore sur la route de la nouvelle leader du FN. Tout d'abord, Marine Le Pen ne sera pas la candidate de toute l'extrême droite qu'elle tente d'ailleurs d'adoucir. Un Front National qui semble se fracturer de l'intérieur avec la ligne dure... Celle qui était incarnée, par la presse, comme Minute ou Rivarol,  et par Bruno Gollnisch, l'éternel numéro 2 du parti.

Et sur le pouvoir d'achat, le Front National ne semble pas peser sur le débat.

La candidate du Front National se centrera donc sur ses deux thèmes phares : la sécurité et l'Europe.

Sur la sécurité, Marine Le Pen jouera des coudes avec Nicolas Sarkozy pour représenter une droite dure.  Mais N. Sarkozy a l'avantage d'avoir les tableaux de B.Hortefeux (l'homme sécurité du président). En amenant sur le plateau du 20H de TF1 ce 20 janvier, un joli tableau montrant l'inexorable baisse de la délinquance, Brice Hortefeux a démontré par a+b les bonnes actions du gouvernement contre la délinquance. Des chiffres qui sont peu contestés par l'ensemble de la classe politique et pourtant... Les agressions sur les personnes (c'est-à-dire la délinquance qui inquiète majoritairement le peuple) ont encore augmenté 2% en 2010. Et, en cas de candidature de Dominique de Villepin, Marine Le Pen aura également du mal face à l'ancien premier ministre, très populaire parmi les chiraquiens.

La gauche semble quant à elle toujours absente de ce débat...

Sur l'Europe :

La population peut la suivre sur son registre. Encore que la gauche devra montrer (enfin) ses crocs.  Si le candidat du Parti socialiste se nomme Martine Aubry, François Hollande ou D. Strauss-Kahn, la thématique de la protection de l'Etat sera alors ouverte pour la leader frontiste. Elle devra simplement lutter contre les nonistes de 2005 ( qui ont voté contre le traité constitutionnel européen).  Il n'est pas certain que son argumentation protectionniste séduise les français face au charisme d'autres leaders comme O.Besancenot, J-L Mélenchon, etc. Marine Le Pen n'a pas l'éloquence de son père, même si elle garde la brutalité des tirades.

Enfin, malgré une amélioration de ses résultats lors des régionales de 2010, le score du FN est depuis plusieurs élections bien en dessous de ses espérances : seulement 4.3% lors législatives en 2007, 6.3% lors des Européennes de 2009 et 11.4 % lors des régionales de 2010.

Les Français ne sont plus dans le contexte de 2002. Le 21 avril 2002 était un cataclysme politique, la population a voulu mettre les hommes politiques face à leurs responsabilités... Sans plus. Au deuxième tour, Jean-Marie Le Pen s'est d'ailleurs fait laminer avec seulement 17.79% des voix face à Jacques Chirac. Et puis, les Français ont conscience qu'un Front National présent au second tour fera forcément le jeu d'un des deux grands partis politiques grâce au rassemblement républicain (l'UMP soutiendra le PS ou vice-versa). Depuis 2002, la situation de la société française ne s'est pas améliorée, alors pourquoi réédité cette situation en 2012 ?

Conclusion : malgré l'exaltation des sondeurs avec leurs chiffres, Marine Le Pen ne sera pas présente au second tour de l'élection présidentielle de 2012.


Moyenne des avis sur cet article :  1.71/5   (73 votes)




Réagissez à l'article

93 réactions à cet article    


  • Ronald Thatcher rienafoutiste 25 janvier 2011 09:53

    c’était une analyse de madame soleil, astrologue à mi-temps...


    • BANANE 25 janvier 2011 10:08

      Marine n’a pas l’ambition de représenter l’extrême droite mais les Français. D’ailleurs, de plus en plus nombreux sont les citoyens « de gauche » qui voteront Marine.

      Pour régler en partie la question du pouvoir d’achat des Français il faut apporter des réponses pour combattre le chomage. Ce que fait Marine (europe confédérale, réindustrialisation, relocalisation, protectionnisme...)

      la sécurité et avant tout une affaire de justice. 
      la justice relache les délinquants parfois multirécidivistes plus vite que la police ne les arrêtent.
      sans oublier que l’immigration légale (200 000 chaque années) et illégale est une partie de la question.
      Brice HORTEFEUX peut présenter tous les tableaux qu’il veut. Les Français ne sont plus dupes des manipulations.

      Marine peut rassembler les anti-mondialistes. Asselineau, cheminade, Mélenchon, Chevénement, Dupont-aignan...des UMP et des PS...pour qui l’europe est un fiasco, une atteinte à notre souveraineté.

      Voila pourquoi Marine sera au 2é tour...contre un UMP ou un PS !
      Que feront à ce moment tous les anti-mondialistes ?


      • Nanar M Nanar M 25 janvier 2011 11:17

        c’était une analyse de madame soleil, astrologue à mi-temps


      • noop noop 25 janvier 2011 10:11

        @ rienafoutiste.
        Amusant. Avant d’avoir lu ta réaction, c’est exactement ce que cet article m’évoquait. « Madame Soleil ».

        Le pouvoir médiatique est géné dans le contexte de la présidentielle. La gauche comme la droite se sont considérablement décrédibilisées dans leur exercice du pouvoir depuis 30 ans. Le quinquennat total renforce cela, par le racourcicement des fréquences des promesses non tenues et trahies.
        Une partie des journalistes de gauche qui rêvent d’un 2002 « à l’envers » feraient bien monter le Fn en lui accordant une généreuse couverture médiatique, mais la faiblesse de leur camp est telle qu’ils ne sont pas si certains que cela que la gauche ne soit pas également touchée par la désaffection et des fuites de son électorat traditionnel vers un Fn épargné et presque mis en valeur.
        C’est donc une stratégie risquée.
        Et la solution pour diminuer ce risque sera de faire monter les concurents du Fn, mais dans l’optique de la présidentielle, (personnalisation) c’est pas gagné pour faire émerger un leader concurent de Marine Le Pen.
        Non vraiment Marine Le Pen posera un vrai problème, si son père dégnait s’éloigner des micros et caméras pendant un certain temps. Micros et caméras devant lesquels il a beaucoup de mal à résister à des petits plaisirs solitiaires bien contreproductifs...


        • Yvance77 25 janvier 2011 10:44

          Elisabeth Tessier sortez de ce corps et de ce post svp !!!


          • latortue latortue 25 janvier 2011 10:52

            vous oubliez une chose dans votre analyse au combien clairvoyante !!!!!!!!!!!!!! le scénario de Marine le Pen au second tour assurerait la réélection a coup sur de notre mini moi national .Et vue la machine a perdre engagée par la gauche je suppute allègrement ce genre de scénario .Marine a quelques mois pour se faire comprendre et accepter par les Français et bien des événements peuvent venir troubler le jeu d’ici 2012 ,qui ferait que le scénario envisagé se retourne contre les comploteurs attardés qui sont a la tête de notre pays .C’est dangereux de jouer avec le feu .
            le mécontentement gronde partout en France et ailleurs ,même si les Français ont la trouille de perdre leur petits avantages illusoires maison, travail, la sécurité !!comme disent nos oligarchiques qui foulent allègrement la démocratie ,une certaine couche de notre population qui se fout bravement de cette sécurité encore une fois bien précaire peut décider de sauter dans la flaque et d’éclabousser même ceux qui sont perchés au plus haut niveau de notre gouvernement de fantoches .


            • Tiberius Tiberius 25 janvier 2011 11:20

              D’ici Juillet, Marine le Pen va encore monter dans les sondages au point de talonner Aubry et les socialistes comprendront qu’ils ne peuvent prendre le risque de la choisir comme candidate. Ils n’enclencheront pas la machine à perdre et choisiront DSK.

              En revanche, avec DSK candidat, quand les sondages diront que c’est Sarkozy qui risque cette fois d’être battu au premier tour, des tensions terribles naîtront à l’UMP sur le bien-fondé d’une candidature Sarkozy. Et Fillon aura sa chance.

              C’est mon pronostic.


            • noop noop 25 janvier 2011 11:46

              « même si les Français ont la trouille de perdre leur petits avantages illusoires maison, travail, la sécurité !! »

              La classe moyenne, celle qui paye, commence à comprendre, qu’elle perdra tout ça, si les choses restent en l’état.


            • LE CHAT LE CHAT 25 janvier 2011 10:55

              L’auteur essaie de se rassurer comme il peut !

              la vraie question est qui sera au second tour avec MLP  ?


              • Hadrien 25 janvier 2011 11:02

                j’ai trouvé !!!!! le mollah omar !!!!
                j’ai gagné,quoi ?..dit.


                • goc goc 25 janvier 2011 11:25

                  un tour en mobylette !!


                • rocla (haddock) rocla (haddock) 25 janvier 2011 13:16

                  + un hambourger au Quick ....... smiley


                • Tiberius Tiberius 25 janvier 2011 11:13

                  Les arguments que vous nous donnez sont tous tellement faibles, qu’ils suscitent plus la crainte qu’ils ne rassurent...

                  Sérieusement, vous imaginez comment ça va être dur pour le pauvre Hortefeux d’expliquer pourquoi le Karsher n’a pas été passé comme prévu ?


                  • goc goc 25 janvier 2011 11:24

                    @ l’auteur

                    votre analyse tient du subjectif et non de l’objectif

                    d’abord le succès du FN viendra de la perte de crédibilité du nain (il est déjà donné battu), et puis n’oubliez pas qu’en cas de candidature de dsk, on verra un fort courant « antisémite », courant que nabot1er ne pourra pas récupérer (et pour cause)

                    enfin le problème pour la marine nationale, n’est pas tant de garder les extrémistes des extrémistes, mais bien plutôt de ratisser dans les couches populaires, et là elle est largement mieux armée que son père

                    donc peut etre qu’elle n’arrivera pas au second tour, mais franchement oser l’affirmer aujourd’hui, je tiens pour moi que c’est folie


                    • LE CHAT LE CHAT 25 janvier 2011 11:24

                      le charisme de besancenot .... mdr !

                      on a vu le score au régionales !

                      la concurrence de Dominique de Villepin ? mdr !

                      pas du tout les mêmes electeurs ! villepin ratisse chez les bourges !

                      Et sur le pouvoir d’achat, le Front National ne semble pas peser sur le débat.




                      • LE CHAT LE CHAT 25 janvier 2011 11:28

                        entre la présidence à talonettes du pouvoir d’achat et l’austérité de gauche façon FMI , les elcteurs peuvent espérer autre chose !


                      • Alain Michel Robert Alain Michel Robert 25 janvier 2011 11:26

                        Bon jour Jonas,

                        Je ne partage malheureusement pas votre « optimisme »...

                        On va se retrouver en 2012 face à une situation politique tristement ubuesque pour ne pas dire folle. Si la gauche/centre se présente divisée en une multitude de candidats, y compris Bayrou, on va se retrouver mathématiquement avec un 2eme tour Sarkozy/Le pen. MLP fera ses 20 % !... c’est quasiment acquis.
                        Alors, Sarko sera réélu... alors que 70% des français de peuvent plus le voir en peinture.

                        On est aujourd’hui dans une situation politique complètement schizophrènante où tout le monde est dans l’opposition, mais où il n’existe plus d’opposition crédible ou susceptible de rassembler.
                        Le seul espoir serait qu’un Villepin, par exemple, se présente contre Sarko et divise ainsi la droite de la même façon que la gauche est divisée. Le spectre d’un second quinquennat Sakozien plane sur la France...

                        Voilà mon analyse.


                        • Julien Julien 25 janvier 2011 12:13

                          Tout à fait d’accord. C’est ce qui risque de se passer. De tout façon, même si c’est le PS qui passe avec le FN, ça ne change rien, on se prend D$K à la place de Sarkozy.


                          «  »« 
                          En 2003, Strauss-Kahn déclare à Tribune Juive qu’il se lève chaque matin « en se demandant comment il pourra être utile à Israël. » En 1991, il avait déclaré : “Je considère que tout Juif de la diaspora, et donc de France, doit, partout où il peut, apporter son aide à Israël. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il est important que les Juifs prennent des responsabilités politiques. En somme, dans mes fonctions et dans ma vie de tous les jours, à travers l’ensemble de mes actions, j’essaie d’apporter ma modeste pierre à la construction d’Israël.” (Passage)
                           »«  »

                          Je n’ai rien contre les juifs, mais je trouve malsain qu’un potentiel futur président dise cela. Un futur président français doit d’abord penser à la France, ou au monde (à la planète), mais pas à Israël.
                          De toute façon, D$K est avant tout la marionnette des banquiers.

                        • manusan 25 janvier 2011 13:58

                          oui DSK, celui qui en tant que directeur du FMI a obligé la Roumanie à baisser le salaire de tous ses fonctionnaires (déjà payés au lance pierre) de 25% en 2010 . Lance pierre -25%, ça fait plus grand chose, tu m’étonnes qui viennent en vacances en France.

                          ... et toutes les retraites de 15%.

                          Y en a qui vont avoir une sacré gueule de bois en 2012.

                          http://www.la-croix.com/Un-quart-de-salaire-en-moins-pour-les-fonctionnaires/article/2427008/55400


                        • Fergus Fergus 25 janvier 2011 14:03

                          Entièrement d’accord avec vous, Alain. Contrairement à ce que croient nombre d’internautes, ce n’est évidemment pas Sarkozy qui est menacé tant est solide son cœur d’électorat, mais bel et bien la gauche si elle se présente par trop divisée ? J’avais déjà écrit un article sur ce sujet en juillet 2010 : Présidentielle 2012 : Marine tend un piège.

                          Bonne journée.


                        • ARMINIUS ARMINIUS 26 janvier 2011 08:45

                          Au secours !


                        • HELIOS HELIOS 25 janvier 2011 11:32

                          bonjour...
                          mopi, j’aime bien la dialectique... alors face un article, il me vient toujours l’envie d’approuver et de porter l’argument ou bine de demonter point par point les support du message.

                          C’est ce deuxieme cas que je vais developper :
                          --- la sécurité....
                          Ce n’est pas Hortefeux qui represente la sécurité, car le gouvernement melange beaucoup de choses et les chiffres ne sont que des chiffres qui ne vivent pas dans les quartiers au quotidien. MLP apporte une vison differente de la securité en faisant porter le poids de la deviance sur la difference culturelle. en ce sens, la realité est bien là pour l’aider (avec Zemmour, au passage). Jusqu’a nouvel ordre et quoi que les media en disent, c’est bien un probleme d’adhesion au modele occidental et qui fait qu’un frange, probablement etroite, pourrit la vie de millions d’autres citoyens. MLP porte probablement les espoirs d’une grande partie des deçus de la politique securitaire qui s’occupe plus des exces de vitesse que des recidivistes.
                          --- L’Europe...
                          C’est probablement le point le moins defendable de MLP. elle a choisi de renoncer a tout ; alors que les citoyens ne veulent probablement pas « perdre » cette Europe... mais souhaitent une autre Europe, plus sociale et moins representative des forces les plus obscures du systeme economique en place. Ni l’Euro, ni les « associations entre pays » européens sont a remettre en cause. je ne parierai pas que MLP garde sa position actuelle, elle va surement composer lorsque les forces en presence se seront decantées.
                          --- Les scores electoraux...
                          A part le marc de café, votre interpretation des resultats me parait sujette a caution. Est-ce que vous aviez prevu le resultat du 1er tour de 2001 ? non, tout simplement parce que comme pour la Tunisie, vous n’avez que des hypotheses pour imaginer les causes de tel ou tel choix des citoyens. MLP, avec un ou deux elements internationaux ou une ou deux « affaires » peut d’un coup gagner ou perdre 5% de vote. c’est d’ailleurs pour cela que des « gens biens » viennent faire la provoc dont les consequences sont montées en epingle par les grands media.
                          --- le citoyen censeur...
                          Vous vous imaginez que le citoyen est là pour « mettre les hommes politiques devant leurs responsabilité » ? vous revez surement et ça se saurait déjà. Ils sont là, a quelques idealistes pres, pour voter vers celui qui va le plus repondre a sa perception du moment. En cela, MLP detient un discours qui fait probabklement effet.
                          Ensuite, c’est justement parceque l’avertissement de 2002 n’a pas été suivi d’effet que Sarkozy est passé, et je pense que l’execution de son mandat n’a rien apporté en terme politique autre que de la division dans le tissu social français.
                          MLP propose un resserrement de ce tissu social par un patriotisme plus affirmé, il est probable que son message soit entendu.

                          Enfin, et sans repondre directement a vos arguments, je ne suis pas sur que les français soit aussi vertueux que vous l’imaginez. il y a une forte erosion du sentiment de degout que la classe politique a fait passer depuis des dizaines d’années. je ne suis pas sur qu’il y ait autant d’elèves dans des manifs anti FN. le coup a marché une fois, et depuis, nous avons eux Sarkozy !
                          Les electeurs ne se poseront peut etre pas autant de question dans l’isoloir, surtout si quelques coups tordus ont été montés contre MLP !

                          Bonne journée


                          • epapel epapel 25 janvier 2011 12:05

                            Nul n’étant propriétaire ou connaisseur de l’avenir, le titre apparaît bien péremptoire, l’auteur eut été mieux inspiré d’écrire « peu probable » au lieu d’« impossible ».


                            • sisyphe sisyphe 25 janvier 2011 12:15

                              A l’heure actuelle, il est délicat de faire des pronostics fiables, mais je pense, comme l’auteur, que la fille Le Pen ne sera pas au second tour ; tout au plus atteindra - t - elle les 17% de son père, ce qui ne sera pas suffisant pour y être ; et tant mieux, parce que le programme du Front National est tout sauf ce dont les Français ont besoin ; les inégalités ne feraient que s’aggraver, les divisions aussi, et le recroquevillement autarcique du pays entraînerait une situation économique catastrophique, surtout pour les classes défavorisées.


                               Le programme du FN, comme tous les programmes de tous les partis d’extrême-droite est fait pour avantager les riches, et pénaliser les pauvres ; sans compter l’instauration progressive d’un état de plus en plus policier, la fin de la culture, la censure des activités artistiques, comme on a pu le voir, dans toutes les municipalités qui ont été aux mains des frontistes. 

                              En revanche, je ne suis pas d’accord avec ça (je cite) : 
                               L’enjeu de 2012 se fera sur trois tableaux : la sécurité évidemment puisque c’est la principale inquiétude du peuple, 

                              NON. Ça, c’est ce qu’essaient de pilonner les médias à la botte du pouvoir, et les officines extrémistes, désireux d’alimenter la parano qui ne peut faire le lit que d’un état policier. 
                              De fait, dans les préoccupations principales des Français , que l’on peut consulter ICI, (étude datée de Septembre 2010, et cohérente avec les précédentes, et celle-ci, datant de Décembre 2010), la sécurité n’intervient qu’en 10ème position , largement derrière 
                              - le chômage et l’emploi 
                              - le financement des retraites 
                              - la santé et la qualité des soins 
                              - l’évolution du pouvoir d’achat 
                              - l’école et la qualité de l’enseignement
                              - les inégalités sociales 
                              - l’environnement et la pollution 
                              - le financement de l’assurance maladie 
                              - le logement...

                              et ce n’est certainement pas le programme du FN qui serait capable de résoudre ces problèmes... 

                              Eh oui, les frontistes, et les UMPistes, faut pas prendre vos désirs pour des réalités ; les Français ne sont pas aussi cons que vous le souhaiteriez, et sont parfaitement conscients des vrais problèmes qui se posent à eux, nonobstant votre fumeuse propagande...
                              Voilà pourquoi, entre autres, la fille Le Pen ne sera pas au second tour. 
                              Désolé pour son comité de soutien sur AVox... 
                               smiley smiley


                              • sisyphe sisyphe 25 janvier 2011 12:31

                                pour les Français, le problème de la sécurité est.......... surtout SOCIAL ; et ils ont parfaitement raison ! 


                              • epapel epapel 25 janvier 2011 12:55

                                Actuellement, les programmes de l’UMP, du PS, du Modem, du Nouveau Centre ou d’Europe Ecologie ne peuvent pas non plus résoudre les problèmes que vous évoquez, car ces partis sont prisonniers des cadres européen et OMC que la France ne peut pas changer quoiqu’ils en disent car il y aura toujours des pays contre.

                                Les promesses sur une autre Europe ou une régulation internationale sont une farce à laquelle plus personne ne croît.


                              • sisyphe sisyphe 25 janvier 2011 13:23

                                Par epapel (xxx.xxx.xxx.13) 25 janvier 12:55

                                Actuellement, les programmes de l’UMP, du PS, du Modem, du Nouveau Centre ou d’Europe Ecologie ne peuvent pas non plus résoudre les problèmes que vous évoquez, car ces partis sont prisonniers des cadres européen et OMC que la France ne peut pas changer quoiqu’ils en disent car il y aura toujours des pays contre.

                                Et alors ? Le programme du FN va changer cet état de fait ? 

                                Pour l’aggraver, oui, peut-être... comme l’ont toujours fait les partis d’extrême-droite ! 

                                Sinon, il y a le NPA, le Front de Gauche qui, eux, proposent, une réforme monétaire fiable ; malheureusement, ils n’arriveront pas non plus au pouvoir ; alors, autant limiter les dégâts... 



                              • epapel epapel 25 janvier 2011 13:49

                                D’abord pour éviter tout malentendu : je ne vote pas FN.

                                Je dis simplement que sur la capacité à résoudre réellement les problèmes de la société, les partis dit de gouvernement ne valent pas mieux que le FN et les autres (NPA, PC, Parti de gauche...) n’ont aucune chance d’accéder au pouvoir en 2012.

                                Seul le parti de Gauche de Mélenchon est en position de peser sur le scrutin mais au risque de barrer le second tour au PS.

                                C’est ça le dilemme :
                                - à gauche de la gauche voter massivement Mélenchon = second tour MLP-UMP
                                - à gauche modérée voter massivement Joly : second tour MLP-UMP
                                - à droite de la droite voter massivement MLP= second tour MLP-PS
                                - à droite modérée voter massivement au centre = second tour MLP-PS
                                - et dans les autres cas on a nécessairement : second tour UMP-PS

                                A ce niveau d’énervement ou de désespoir (à la fin de toute façon c’est UMP ou PS), ce n’est plus une question de programme.


                              • xbrossard 26 janvier 2011 10:22

                                @epapel


                                pas sûr pour le report des voix ; si à la gauche de la gauche, il n’y a qu’un seul candida (Mélenchon par exemple, on peut toujours rêver...), alors on peut avoir au second tour UMP-PG

                                de toute façon, je pense que le peuple ne votera pas pour MLP au final...tout simplement parce que c’est une femme, et que derrière le dézinguage en règle de la Royal se cachait de fort relent de sexism non assumé (parce que honnêtement au niveau des conneries racontés, le nabot minable avait fait très fort aussi...)

                              • Emile Red Emile Red 25 janvier 2011 12:18

                                Sauf que le thème de la sécurité n’est pas la première inquiétude des Français, loin de là :

                                Le chômage est la première priorité des Français (81%), devant le système social (73%) et le pouvoir d’achat (68%), loin devant l’insécurité (49%) qui n’arrive qu’en 7e position,

                                Et on vient encore nous faire chier avec l’insécurité quand on est incapable de proposer du travail aux jeunes ou aux seniors en mettant le MEDEF au pied du mur.

                                C’est beau la novlangue façon UMP, PS ou FN pour vendre leur tambouille....


                                • sisyphe sisyphe 25 janvier 2011 12:25

                                  @ Emile Red 


                                  Eh oui, les faits sont têtus, et la réalité dépasse la propagande ! 

                                   smiley 

                                • epapel epapel 25 janvier 2011 12:30

                                  Le contenu de l’article démontre plutôt le contraire de sa conclusion. Je résume :
                                  « L’enjeu de 2012 se fera sur trois tableaux : la sécurité évidemment puisque c’est la principale inquiétude du peuple, le pouvoir d’achat et indirectement l’Europe »

                                  Sécurité :
                                  Des chiffres qui sont peu contestés par l’ensemble de la classe politique et pourtant... Les agressions sur les personnes (c’est-à-dire la délinquance qui inquiète majoritairement le peuple) ont encore augmenté 2% en 2010.
                                  La gauche semble quant à elle toujours absente de ce débat...

                                  Il est clair que sur la sécurité l’UMP et le PS ne sont pas crédibles. Quant aux chiffres, tout le monde sait bien qu’ils sont manipulés.

                                  Europe :
                                  La population peut la suivre sur son registre. Encore que la gauche devra montrer (enfin) ses crocs.  Si le candidat du Parti socialiste se nomme Martine Aubry, François Hollande ou D. Strauss-Kahn, la thématique de la protection de l’Etat sera alors ouverte pour la leader frontiste.

                                  Les français sont de plus en plus remontés contre l’Europe et contre ceux qui se sont assis sur le non au référendum de 2005.

                                  Votes :
                                  Enfin, malgré une amélioration de ses résultats lors des régionales de 2010, le score du FN est depuis plusieurs élections bien en dessous de ses espérances : seulement 4.3% lors législatives en 2007, 6.3% lors des Européennes de 2009 et 11.4 % lors des régionales de 2010.

                                  L’auteur met en évidence une progression, mais il n’en tire pas les conséquences.

                                  Prospective :
                                  Et puis, les Français ont conscience qu’un Front National présent au second tour fera forcément le jeu d’un des deux grands partis politiques grâce au rassemblement républicain (l’UMP soutiendra le PS ou vice-versa).

                                  Un soutien UMP vers PS ou vice versa n’empêchera pas les électeurs les plus à droite de voter FN (53% des sympathisants UMP se prononcent pour des accords UMP-FN).

                                  Pouvoir d’achat :
                                  Passé à la trappe car lié à la mise en place d’une forme de protectionnisme, or l’Union européenne est contre donc PS et UMP se coucheront.

                                  Conclusion : tout est ouvert et l’avenir n’appartient qu’à lui-même.



                                  • sisyphe sisyphe 25 janvier 2011 13:25

                                    Conclusion : tout est ouvert et l’avenir n’appartient qu’à lui-même.


                                    Ça, c’est ben vrai, ma bonne dame ! 

                                    On navigue entre Madame soleil, et Mâme Michu, ici... 

                                  • epapel epapel 25 janvier 2011 15:21

                                    Ceux qui affichent des certitudes sur des pronostics précis sont des imbéciles.


                                  • Traroth Traroth 25 janvier 2011 12:32

                                    «  la sécurité évidemment puisque c’est la principale inquiétude du peuple » : Absolument pas. La principale inquiétude du peuple, c’est la montée de la misère et la peur de se retrouver au chômage voire à la rue !

                                    La sécurité, c’est la préoccupation principales de politiques de droite, qui s’en servent pour noyer le poisson de la casse sociale en France !

                                    • charles-edouard charles-edouard 25 janvier 2011 12:53

                                      le risque de se retrouvé en 2012 avec un face à face marine le pen - sarkozy est bien reel

                                      et la super rolex il en joui d’avance, il préférera ce cas de figure qu’un face à face avec aubry ou stauss kahn

                                      la bonne vielle gauche embourgeoisée tolérante tendance laxiste reportera leur voix en bon colabos du changement dans la continuité sur sarkozy

                                      les abstentionnistes peuvent peut être faire pencher la balance aussi

                                      mais entre un parti dabolisé qui dit des véritées que les tolérants-laxistes veulent museler , pour la bonne raison qu’ils risquent d’y laisser des plumes
                                      et une autre classe politique qui pratique l’illusionnisme et le nini


                                      • pastori 25 janvier 2011 12:56

                                        « elle va s’occuper de l’Europe et de la sécurité. »




                                        comme si ces deux sujets (sur lesquels d’ailleurs elle n’aura aucune solution satisfaisante) étaient les préoccupations principales des gens.

                                        sauf en grandes villes et région parisienne, les français sont peu ou pas confrontés avec l’insécurité. ils n’y pensent même pas. et ça fait des millions de gens !
                                        tandis que les fins de mois difficile.... c’est 90% des gens qui y pensent, en permanence.
                                        omme dit justement Emile Red,
                                        ça c’est du concret !! et c’est de la logique !

                                        quand à l’Europe ou l’euro, autant dire le sexe des anges. il suffisait de regarder le débat « mots croisés » d’hier soir pour constater la complexité du problème dont l’entendement échappe à la majorité des gens !

                                        je suis triste pour les gens qui vont voter lepen (environ 15% au final) leur voix sera gaspillée et servira à nous redonner sarkosy comme ils l’on fait en 2007 et chirac en 2002.

                                        il ne faut pas qu’ils oublient qu’eux aussi, ils vont en souffrir ! surtout les plus modestes.



                                        • LE CHAT LE CHAT 25 janvier 2011 13:14

                                          merci pour ta compassion , je savais que tu avais bon coeur ! smiley


                                        • pastori 25 janvier 2011 12:59

                                          un umpiste pourrait-il nous dire de façon précise comment le fn traiterait le problème de l’insécurité s’il était au pouvoir, concrètement ?


                                          car pour le moment à part de grande intentions, on n’en a rien entendu.

                                          la question est sincère et sans ironie .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès