Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le retour de Jean-Pierre Chevènement

Le retour de Jean-Pierre Chevènement


Chevènement et l'Europe par chevenement2007

 

http://www.ina.fr/politique/partis-politiques/video/CAB92048342/plateau-juppe-chevenement.fr.html

En voici la transcription littérale : « A quelques semaine du référendum sur Maastricht, duel télévisé entre le socialiste Jean Pierre CHEVENEMENT partisant du "NON" et le RPR Alain JUPPE.

- J P CHEVENEMENT : "Le meilleur argument contre le traité est le traité lui même. Dans la cathégorie des intellectuels, bp sont réservés par rapport au traité. Il y a un déficit démocratique. L'Europe de Maastricht va renforcer la politique de convergence.".

- Alain JUPPE : "Les élections se gagnent ds les 2 dernières semaines avant les élections. J'essaye de combattre les sondages des anti Maastricht. Les français savent que nous avons profité de la construction européenne. Ce qui me motive est que si le "Non" l'emporte, il y aura une grave crise en Europe. Les adversaires de Maastricht sont des adversaires à la construction européenne.".

- JP CHEVENEMENT : "Je conteste une Europe libérale et Maastricht est une europe libérale : le règne d'une banque centrale, la régulation purement monétaire. La Suisse a 20 % de chomage...Si la communauté européenne a 11 % de chomage, c'est que sa croissance a été très lente depuis 10 ans.".

- JUPPE : "Ce n'est pas vrai, car si nous avons eu un taux de croissance aussi important c'est grace à la communauté.".

- CHEVENEMENT : "Je veux que la France reste ds la communauté européenne. Je comprends que Maastricht corresponde à vos idées, mais je suis supris que vous abandonniez l'identité de la France.".

- JUPPE : "Dans vos arguments, il y a supercherie et contradictions. Vous dites que la France doit pouvoir relancer sa croissance et cela est impossible sans Maastricht.. Qd j'entends parler de fin de souveraineté nationale, c'est faux. Il est inscit ds la constitution française un principe qui permettra de surveiller ce qui se passe à Bruxelles. De plus la France a un droit de véto, il faut savoir qui tient la barre.".

- CHEVENEMENT : Comment pouvez-vous soutenir que nous aurons autant de liberté de mouvement. DE GAULLE, qui était républicain, savait conditionner la politique de l'Europe à certaines limites. Aujourd'hui, cette liberté n'éxiste plus. La France doit se faire respecter, on ne doit pas voter les yeux fermés."

- JUPPE : "Si la France dit "Non", nous allons libérer en Allemagne des forces politiques graves pour la paix.".

- CHEVENEMENT : "Ilfaut compter sur le peuple allemand, l'Europe Latine, les pays slaves. Il faut amener l'Allemagne sur un certain nombre de sujets.".

- JUPPE : "L'intéret national est de ne pas ajouter une crise européenne...Je suis un gaulliste...".

- CHEVENEMENT : "Je suis un républicain...Le président de la république ne doit pas engager sa fonction ds ce vote." »


 

Est-ce une bonne chose ? Je répondrai par oui.

JPEGJ'apprécie sa lucidité et sa perspicacité, toutefois je ne comprends pas son soutien à Royal. Une femme qui ment par ambition, qui reste au parti socialiste pour ne pas partir de zéro et perdre ainsi les avantages d'un grand parti. Elle a appelé à voter Hollande, un parmi d'autres complices et fossoyeurs des État-Nation, elle est prête à toutes les compromission y compris la primaire dite « socialiste ». C'est plus que de la realpolitik, c'est de la mafia. Le mot n'est pas fort. Les politiques ont tout de la mafia, la violence physique exceptée. Ils ne se gênent plus à user du mensonge, de violence affective (consigne du vote), du chantage du pire pour intimider et influencer. Il nous prennent pour des idiots prêts (cliquez ici , ici, ici pour la suite)à gober n'importe quel bobard.

Mais revenons à Chevènement, c'est un homme intègre. Une qualité rare en politique. En plus et surtout, il a toujours défendu par ses paroles et ses actes les intérêts de la France. Mais décidément, ce comportement devient risible « "J'ai beaucoup d'admiration pour Jean-Pierre Chevènement, repartir au combat en sachant qu'on fera, quoi, 3, 4, 5 pour cent, c'est une force d'âme qui mérite le respect", a affirmé le ministre au "Grand rendez-vous" Europe 1/i-Télé/Le Parisien-Aujourd'hui », un comportement risible pour des carpettes comme Juppé. Cet homme capable de boire l'humiliation jusqu'à la lie, un repris de justice, sa peine a été allégée en appel « le 1er décembre 2004 à 14 mois de prison avec sursis et une année d'inéligibilité dans l'affaire des emplois fictifs du RPR ». C'est bien de cela dont il s'agit, nous sommes gouvernés par des gens avec un casier judiciaire


 

Tandis que Montebourg voit dans la candidature une simple manœuvre pour rabattre des voix à Hollande. Calcul qu'il a du faire en entente avec ses collègues du PS, lui le champion de la démondialisation, sans se prononcer explicitement en faveur de Hollande, a bien laissé entendre qu'il a sa préférence. « Il faut savoir écouter Jean-Pierre Chevènement. Cette candidature est parfaitement compatible avec celle de François Hollande, mon travail sera d'aider à faire ce pont entre les deux, déclare le parlementaire socialiste. Le mieux, ce serait que François Hollande reprenne une partie de ses idées, et ainsi de rendre inutile la candidature de Jean-Pierre Chevènement » nous explique-il. Si c'est pour faire comme Royal, reprendre des idées des autres pour se faire élire et les renvoyer aux calendes grecques, non merci. Il faut remarquer qu'il n'est plus question de convictions mais d'alliances et de stratégies.

On reproche à Chevènement d'avoir fait perdre Jospin. On sort l'épouvantail de la division, et le risque de voir le FN au deuxième tour. Soit le FN un parti légal, il doit alors participer au débat politique et il est par ailleurs normal qu'il participe au jeu démocratique. La conséquence est bien sûr de le voir éventuellement au deuxième tour, voire même remporter l'élection. Soit il n'est pas un parti légal, et il incompréhensible que rien n'est fait pour le dissoudre et le mettre hors d'état de nuire. Il faut rester logique et cohérent dans sa démarche politique. On ne peut d'un côté chanter la démocratie et de l'autre côté faire en sorte que le débat démocratique soit limité à un groupe, supposé défendre la République, que toute initiative pour faire entendre une autre voix ne ferait que la mettre en danger. Cette République qui n'est menacée par ailleurs aux yeux des oligarques que par la parole démocratique, les référendums, non par la cupidité des marchés financiers, des agences de notations. Ceux-là sont décrits maintenant comme des victimes expiatoires, des boucs émissaires, « L'heure de vérité a sonné. Il n'est pas utile de s'en prendre aux agences de notation, aux banquiers, aux spéculateurs ou à je ne sais quel bouc émissaire  » ose toute honte bue dégoiser le Fillon.

Nous nous sommes plus dans une crise. Une crise ne dure pas des décennies ou du moins des années. Il y a eu bien une révolution silencieuse et nous sommes en train d'assister à une mise en place de ses fondements, ébahis, décontenancés, dépassés et aucun de nos repères n'est en mesure de nous aider à comprendre quoique ce soit.

Il y a aussi le cas de Cheminade, dont le Conseil constitutionnel a invalidé ses comptes de compagne à l'élection présidentielle en 1995, cette même vénérable institution valida pourtant les comptes des autres candidats, Balladur entre autres.


Vous pouvez consulter quelques vidéos résumant la ligne politque de Chevènement :

 

http://www.youtube.com/watch?v=9yLIn63yLfU&feature=related

http://www.youtube.com/watch?v=PKjNsCTesaY&feature=relmfu

http://www.youtube.com/watch?v=e4lhTfA00rU&feature=relmfu

http://www.youtube.com/watch?v=P3MdC2B84Jk&feature=relmfu

http://www.youtube.com/watch?v=u_QvqiXBKNA&feature=relmfu

___________________________

http://www.youtube.com/watch?v=c1dayL3nY1w

http://www.ina.fr/politique/partis-politiques/video/CAB92048342/plateau-juppe-chevenement.fr.html

http://www.youtube.com/watch?v=lKmjzxqxPZg

http://www.youtube.com/watch?v=bwyC2WV1KwM

http://www.segotheque.fr/smic-1500-euros.html

http://www.chevenement.fr/Crise-euro-Iran-2012-Jean-Pierre-Chevenement-sur-France-24_a955.html


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • JL JL1 7 novembre 2011 10:18

    On peut considérer JPC comme plus proche du FN que du PS : ’lu’ entre les lignes, c’est en gros ce que disait Michel Rocard ce matin sur France Inter, je cite de mémoire : « JPC était candidat en 2002 quand Jospin avait des chances de l’emporter, n’était pas candidat en 2007 qd S. Royal n’avait aucune chance, et sera candidat en 2012 qd Hollande devrait y arriver ! » No comment, c’est suffisamment clair.

    Maintenant, est-ce que le message de JPC n’est pas clair ? Il vaut préfère un président de droite un peu cocardier à un président PS internationaliste.

    On peut en discuter, mais je crois qu’on peut faire mieux : Mélenchon !


    • ma pomme 7 novembre 2011 10:21

      On peut en discuter, mais je crois qu’on peut faire mieux : Marine !

      mélenchon est au service d’hollande candidat mondialiste d’un PS qui a signé tous les traités avec l’ump smiley


    • JL JL1 7 novembre 2011 11:01

      L’extrême droite nationaliste ou le PS mondialiste inféodé aux marchés, c’est peste ou choléra !

      Les deux sont totalitaires : ruine des services publics et privatisation du patrimoine national ! la différence entre les deux c’est que la droite nationale privilégie les capitalistes français (*) et le PS dispose d’une grande serpillière pour éponger les dégâts sociaux de la mondialisation libérale.

      (*) sur ce sujet, comme l’oligarchie française est beaucoup moins nombreuse et friquée que l’oligarchie mondiale, de fait, beaucoup plus de Français en profitent : c’est la force de la droite nationale.


    • kiouty 7 novembre 2011 11:32

      On peut en discuter, mais je crois qu’on peut faire mieux : Mélenchon !

      Celui qui s’est mis en colère quand il a été surpris par les journalistes en train de boire un coup en toute convivialité avec Hortefeux ? La bonne blague.


    • Alpo47 Alpo47 7 novembre 2011 11:16

      C’est bien dommage de dire cela de quelqu’un qui a encore quelque chose à dire, et pas forcément toujours idiot, et pourtant la candidature JPC ne sert à rien sinon à diviser la « gôôôôcchhhe » et faciliter le 2è tour de Marine le Pen, c’est à dire ... maintenir Sarkozy.
      Tragique.


      • Robert GIL ROBERT GIL 7 novembre 2011 11:43

        si Hollande lui promet un beau ministere, peut-etre qu’il retire sa candidature........


        • Yvance77 7 novembre 2011 12:47

          Salut,

          Le pire constat que l’on peut faire est de se dire que nous possédons de bons femmes et hommes polituques, mais que jamais ils n’auront à nous gouverner.

          Une équipe comprenant Asselineau, Cheminade, Chevènement, Dupont-Aignan, Joly, Montebourg, Mélenchon ... Sarkozy (nan je déconne smiley ) avouez que cela aurait de la gueule.

          Et en plus, ils seraient à même de nous sortir des vents mauvais sous lesquels nous sommes.


          • Olivier Perriet Olivier Perriet 7 novembre 2011 14:27

            Bonjour,
            En tant « qu’ex »...j’espère que ça ne finira pas comme en décembre 2007
            http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/candidature-chevenement-la-16657

            Il faudrait faire une analyse poussée de ses propos ; la dernière fois que je l’ai vu en interview, il disait n’être pas attaché à être personnellement candidat mais à ce que ses idées soient reprises par les candidats.
            N’empêche, ça ressemble fort à une candidature à reculons pour faire pression sur Hollande. Comme en 2007


            • LE CHAT LE CHAT 7 novembre 2011 21:47

              Oui , on a du mal à croire qu’à 73 ans en 2012 il va encore y aller pour de vrai , faut avoir la santé pour être président de nos jours ....


            • FRIDA FRIDA 7 novembre 2011 21:58

              Bonsoir à tous
              Merci pour vos commentaires

              @le chat

              « faut avoir la santé pour être président de nos jours .... » c’est vrai, un Président doit avoir la santé pour courir : jogging, et sommets smiley


              • LE CHAT LE CHAT 7 novembre 2011 22:13

                C’est incohérent pour Chevenement comme pour Eva Joly de se présenter à leur âge avancé pour un job quand la gôôche proteste contre la retraite à 62 ans.... smiley


              • FRIDA FRIDA 7 novembre 2011 22:53

                @le chat

                On est dans le système du parti unique, qui ne dit pas son nom


              • apopi apopi 7 novembre 2011 23:01

                 C’est clair, pourquoi s’embarquer dans une telle galère à son âge, dans quel espoir ? Devenir ministre des anciens combattants de mai 68 ? Bon courage quand même...


                • morice morice 7 novembre 2011 23:03

                  non, c’est le retour du Zombie, à se dire que nos hôpitaux sont trop bien équipés...


                  • FRIDA FRIDA 7 novembre 2011 23:16

                    D’un autre côté, ne se présenter que quand on a une chance de gagner paraît absurde. Personne ne sait qu’il va gagner. On dira la même chose pour Hollande, si on suit le raisonnement des médias qui insinuent que Sarkozy à plus de chance que lui. Ou au contraire, on dira, vu les sondages, pas très bons pour Sarkozy, il n’a pas à se présenter, c’est Hollande qui gagnera. 

                    A mon sens, ce genre de raisonnement nous mène de plus en plus non plus vers la pensée unique, mais le parti unique. Au final, le slogan du FN « UMPS » n’est pas dénué de vérité. Après, ne venez pas pleurez que le FN gagne du terrain. qui a-t-il de différrent entre l’UMP et le PS. Rien. Ils sont d’accrod sur tout, sauf l’intérêt de la France.


                    • moebius 8 novembre 2011 00:52

                      je ne vois pas quel pays actuellement s’opposserait...aurait l’inconscience ou le desespoir de cette audace. Quel contré s’opposera la premiére frontalement a ce qu’’il est convenu d’appeler le marché...mais qui n’est que le nom de l’arbitraire et de l’injuste. Qui donc ? l’Europe politique ? c’est a dire la France ou les USA ? qui sera le premier entrainera les autres et sera le maitre

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

FRIDA

FRIDA
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès