Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le retrait de Borloo profite-t-il réellement à Nicolas Sarkozy (...)

Le retrait de Borloo profite-t-il réellement à Nicolas Sarkozy ?

Alors que tout le monde semble unanime, la non-candidature de Borloo n'est pas forcément une bonne nouvelle pour Nicolas Sarkozy ... Dans ces temps de doute, cela pourrait encore fragiliser sa position de candidat évident. Et si le PS en profitait ?

Étrange début que celui de ce mois d'octobre … il y a quelque heure, je me baignais dans une Manche à la température idéale en descendant quelques pastis un peu chaud. Au moment où je pense ces lignes, le PSG mène 1-0 face à Lyon et le Président Nicolas Sarkozy descends encore et toujours dans les sondages. 37% d'opinion favorable, splendide non ?

Donc, comment expliquer que mes nerfs soient si tendu ? Est-ce ces satanés bouchons, ou alors le climat d'incertitude malsain qui entoure cette campagne présidentielle …

Revenons au début du mois de mai 2011 ; Dominique Strauss-Kahn est le candidat providentiel du Parti Socialiste, celui qui va abattre Sarkozy. Jean-Louis Borloo a fait sécession et se prend de l'ambition de réunir le centre en vue de la présidentielle. A droite, c'est évident, Nicolas sera le seul et unique candidat possible. Quid de la situation actuelle ?

J'ai beaucoup de mal à y croire mais l'hypothèse du remplacement de Sarkozy par Alain Juppé mérite d'être évoquer – Sarkozy échappera t-il à toutes les humiliations que semblait lui promettre l'avenir ? Aucune consolation ne nous sera accordé, seul restera le soulagement d'enfin le voir écarté du pouvoir.

Je m'égare. Je devais écrire un papier sensé lancer mon blog, et voilà que je divague sur mes futurs désillusion. Quoique ? Peut-être est t-il dans le ton … la campagne '12 est un bordel sans nom de coups bas, de retournement de veste, de situation …

Nicolas ne recueillerait que 54% à 59% d'opinion favorable parmi ses sympathisants. Juppé 36%. Mais ce n'est pas cela l'important ! Non, ce qui est important c'est que les sympathisants centristes préféreraient Juppé candidat à 73%. Qui ose encore dire que l'abandon de Borloo est une bénédiction pour Nicolas Sarkozy ? Jamais le centre ne se ralliera à lui, en tout pas sa grande majorité. Quelques bayrouistes éventuellement.

Si François Hollande ne fait pas de connerie dans les 10 jours qui arrivent, ce sera lui le candidat socialiste, et là, l'abandon de Borloo peut jouer : sa figure de socialiste modéré lui permettra de rallier ceux du centre qui ne veulent plus de N.S. Alors à tout ceux qui prétende que la décision de Borloo est dû à des pressions, je dis non. Ou alors le gouvernement est devenu franchement con.

Je ne partage pas l'opinion de Pascal Riché, rédacteur en chef de Rue89 ; Borloo a déserté mais n'a pas encore choisi son camp. Hollande ratisse large : on l'a vu laxiste en Corrèze lors des sénatoriales, offrant quasiment le poste à Bernadette Chirac, et encore avant, se montrer avec un Jacques ironisant sur son 'soutien à François Hollande'. Or, si l'on devait placer Borloo sur la carte de la droite, il se situerait plus à l'orée de la Chiraquie plutôt que de la Sarkozie.

L'ex-ministre d’État n'est peut-être le chien obéissant à son maître Nicolas, comme l'ensemble de la presse semble le croire.

Malgré son retrait, l'importance de Borloo dans le paysage politique français l'obligera à se positionner avant le début des élections. Que l'UMP, si elle hésite sur son candidat, se décide avant que JLB le fasse ; court-circuiter N.S et placer Alain Juppé serait le meilleur moyen de faire revenir Borloo et son électorat. Les français ont la mémoire politique très courte : mieux vaut un ex-condamné plutôt qu'un futur.

Le nombre de facteur influant sur le déroulement de la campagne présidentielle est proprement terrifiant : à moins de 8 mois du premier tour, je suis partagé en frayeur et espoir.


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • colombe rouge colombe rouge 7 octobre 2011 14:17

    Samy déjà tu devrait fumé un peut herbe ça te détendrai et c’est écolo.


    • samy samy 7 octobre 2011 14:38

      Ben tu pensais pas si bien dire, je suis en plein dans le sujet.


    • De la hauteur 7 octobre 2011 15:00

      au large colombin de malheur.


    • De la hauteur 7 octobre 2011 14:59

      C’est purement stratégique qui consiste à que nous votons la continuité de la même politique avec le partie qui à le vent en poupe.

       L’ UMP où le PS est la même entité dans leurs buts, de dépecer ce qui reste de souveraineté de la France.


      • Kalki Kalki 7 octobre 2011 15:46

        Il est pas carré, il est pas rond,

        il est ovale, ton trou de b$*=)=

        et va faire la vaisselle à la star ac


        • Kalki Kalki 7 octobre 2011 15:47

          Est ce que ceux qui portent des rollex profitent t’il au plus grand nombre ?


        • Kalki Kalki 7 octobre 2011 15:49

           ou profite t’il du plus grand nombre

          une lettre fait elle des faux


        • laertes laertes 7 octobre 2011 16:50

          @Kalki
          Euh c’est Rolex......... pauvres Rolex !!! ces montres extraordinaires ont eu la pire des publicités avec Sarkozy et l’autre abruti (et vice versa !!)


        • Imhotep Imhotep 7 octobre 2011 20:08

          1- peu importe pour qui Borloo décidera d’apporter son soutien, un candidat n’est pas propriétaire de ses voix et encore moins des intentions de vote.

          2- Borloo avait comme électeurs potentiels ceux qui se situent au centre et qui ne veulent plus de Sarkozy, tant un peu centre droit que centre gauche, que centre centre et qu’écolo
          3- de tout ceci la majorité des intentions de vote ne se reporteront pas sur Hollande qui n’a pas encore gagné la Primaire socialiste, mais sur Bayrou. Ceci est tellement évident que je me demande comment on peut écrire que ces intentions, puis ces votes iraient vers Hollande. Il y aura un peu de saupoudrage pour Sarkozy, le(a) candidat(e) socialiste, la candidate écolo, certes, mais la majorité sera bien pour Bayrou. Du reste les sondages l’ont prouvé.

          • reveil 7 octobre 2011 20:15

            Sincèrement, l’électorat de Borloo filera un peu partout mais en aucun cas chez Sarkozy, cela me parait évident.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

samy

samy
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès