Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le Sénat : un Conseil municipal se rebiffe !

Le Sénat : un Conseil municipal se rebiffe !

Le Conseil municipal de Chevaigné en Ille-et-Vilaine a voté, le vendredi 27 juin, une motion refusant de désigner les délégués pour l’élection des sénateurs dont il dénonce les privilèges. Il en profite pour demander un référendum sur la suppression du Sénat.

Voici l’article paru sur "Rennes.maville.com" Ouest-France qui expose les faits. 

"Les élus de Chevaigné veulent supprimer le Sénat", source Ouest-France.

"Le Conseil municipal a pris une motion refusant de désigner les délégués pour l’élection des sénateurs dont ils dénoncent les privilèges.
On savait que les sénateurs n’avaient pas bonne presse, mais le Conseil municipal de Chevaigné a franchi vendredi soir, 27 juin, un palier supplémentaire. Vers 20 h 15, les élus se réunissent salle Jean-Zay pour désigner les cinq délégués et les trois suppléants pour les élections sénatoriales du 21 septembre. Le préfet a demandé par arrêté à toutes les communes d’en faire autant.

Vers 20 h 15, plusieurs élus interpellent le maire, Gilles Nicolas, qui vraisemblablement ne s’y attend pas. Après un bref débat, ils lui demandent de voter une motion qui pourrait conduire à refuser la désignation des grands électeurs. Le premier magistrat accepte. Le vote est sans appel : 16 voix pour, 1 abstention et 1 voix contre. Chevaigné vient de décider de ne pas participer au vote des sénatoriales...

Réformer le Sénat

Les raisons invoquées par les conseillers municipaux sont diverses. La motion cite « une crise économique grave, des déficits publics qui touchent sévèrement les services publics, les entreprises et les particuliers ».

En clair, les auteurs de la motion estiment que les sénateurs sont bien trop payés et bénéficient « de privilèges en marge des règles de droit commun de la République ». La motion remet aussi en cause « leur utilité » à l’heure où on demande de plus en plus « d’efforts voire de sacrifices aux citoyens les plus modestes ».

Les élus de Chevaigné critiquent aussi l’immobilisme du palais Bourbon. Le texte évoque « les difficultés rencontrées par les gouvernements successifs pour réformer l’institution sénatoriale afin de la rendre plus représentative et plus démocratique ».

En conclusion, la motion demande au président de la République d’organiser un référendum pour que « les citoyens se prononcent sur une simplification du système législatif de l’État par la suppression du Sénat  ».

----------------------------------------
ll semble donc qu’il n’y aurait pas que les citoyens qui se sentent flouer de débat dans cette réforme des institutions. Les élus territoriaux, locaux comme on dit, ne sont pas plus pris en considération par notre "élite tribunitienne du Parlement".

Il faut espérer que cette motion du Conseil municipal sera reprise par de nombreux conseils municipaux. C’est au prix de tels projets que l’on arrivera peut-être à faire comprendre aux parlementaires, au gouvernement que les citoyens sont intéressés par la réforme des institutions, qu’ils se posent les vraies questions, et qu’il serait grand temps qu’un vrai débat public sur la Constitution et les institutions s’ouvre en France.

"Moi, citoyen français, électeur, demande au président de la République, au Parlement et au gouvernement de prendre d’urgence l’initiative d’une modification de la Constitution imposant le référendum pour toute révision constitutionnelle, étant entendu que cette modification devra précéder toutes les autres. Un Congrès citoyen à Versailles le ..., ça vous dit ?"

http://changerlarepublique.over-blog.com/


Moyenne des avis sur cet article :  4.89/5   (36 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • Furtive Sentinelle Furtive Sentinelle 1er juillet 2008 15:32

    BRAVO

    Enfin des citoyens qui ont compris que la Plus Belle Maison de Retraite de France voir Mondiale n’avait plus de raison d’être surtout pendant la réforme tout azimut de ce gouvernement et que cette dissolution permettrait à l’Etat càd à tous nos concitoyens de faire des économies substantielles, à récupérer un patrimoine immobilier à nul autre pareil (sutout les fauteuils de vraies berceuses) et de le vendre pour renflouer les caisses de la Nation. les autoroutes ont été bradés pour moins que ça alors que leur utilité était et est indiscutable même en période d’énergie chère...
     
    Quant au fond livresque, quelle aubaine pour la TGB !!! de pouvoir s’enrichir à moindre coût de livres splendides (pas des mangas ou livres people) mais de la belle ouvrage relié plein cuir digne de nos meilleurs artisans ou ouvriers de France.

    Les cacochymes retraités n’ont pas le temps de lire sauf la presse, le reste du temps ils jouent de la navette et à l’occasion du navet. Si nous devions aborder le problème de l’absentéisme, les dernières émissions télévisuelles étaient à cet égard sans appel et édifiantes -hémicycle à moitié plein voir pire- et je suis éffaré des sacrifices qui nous sont demandés alors que ce Machin comme disait De Gaulle ne sert pas à grandir le débat démocratique surtout qu’il ne relève pas du suffrage universel mais de petits arrangements ou de cooptations.

    Peu d’hommes politiques ont eu le courage d’essayer de mettre en oeuvre cette réforme. 

    Cela aurait le mérite d’élaguer tous ces bidules qui n’ont pas de missions vitales au point que le pays sombrerait dans le chaos.

    Alors chiche !!!!
     


    • bernard29 candidat 007 1er juillet 2008 16:09

      En france on fait de sondages sur tout et rien , sauf sur une chose les institutions et la démocratie

      La dernière question publique sur le cumul des mandats au détour d’un sondage date de 2006. Les résultats de ce sondage "LH2- 20 minutes" n’avait été repris nulle part. Et pourtant à 82 % des citoyens se disaient favorables à un non-cumul radical.

      Quand notre élite médiatico politique dit que les institutions n’intéressent personne, c’est surtout pour éviter les remises en cause des privilèges de cette "soi disant élite".

      C’est pour cette raison qu’il est nécessaire d’avoir un référendum sur les revisions constitutionnelles. Cette obligation devrait être inscrite dans la constitution. 



      • Francis Francis 1er juillet 2008 16:43

        Réformer le Sénat, on ne peut qu’être pour, à moins de faire parti ce cette clique. Ceci étant, je suis attaché au principe du bicaméralisme, ne serai-ce que parceque ça permet de rattraper les éventuelles conneries votées par l’autre chambre. Ce qu’il faudrait, c’est une autre chambre élue au suffrage universel.

        Quand à ce que ce vote soit reprit par d’autres conseils municipales, vous rêvez, qui représente les collectivitées locales et décident en parti de leur financement ? Je te tiens, tu me tiens ...


        • bernard29 candidat 007 1er juillet 2008 18:04

          Oui, je rêve que d’autres petites communes fassent de même. Bien évidemment, une telle action ne peut venir que des petites communes. Dans les autres, les conseilllers municipaux sont déjà tenus en laisse par les partis. 


        • K K 1er juillet 2008 19:10

          Je suis d’accord avec vous. Pourquoi pas une chambre élue à la proportionnelle (assemblée nationale) en un tour qui réfléterait l’image politique du pays et une chambre au suffrage majoritaire en deux tours ?

          Par ailleurs, l’absenteisme est compréhensible, mais l’absence à tous les débats ne l’est pas. Une partie de l’indemnité parlementaire devrait être liée à des jetons de présence. Je ne parle pas uniquement des jours où la télévision est présente, mais aussi des travaux en commissions qui sont souvent bien plus importants.


        • Céline Ertalif Céline Ertalif 1er juillet 2008 21:21

          Merci pour cette info en provenance d’une commune de 1600 habitants, à 12 kms au nord de Rennes.

          Ce vote municipal est un excellent prétexte à débat.

          (Les sénateurs sont au palais du Luxembourg, pas au palais Bourbon)


          • chmoll chmoll 6 juillet 2008 09:35

            l’sénat vas avoir deux sujet très très important a débattre dans l’entonnoir

            notamment sur le port d’une cravatte ,doit -il ètre obligatoire ou non leur de leurs ébats, heu nan débats (scusez moi)

            ensuite limiter leur temps de sommeil,lorsqu’ils font acte de présence dans l’entonnoir

            alors supprimer l’sénat,mais c impensable !!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès