Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le temps des barbouzes est-il revenu ?

Le temps des barbouzes est-il revenu ?

JPEGCertains renouent-ils avec les racines du gaullisme « radical », celui des barbouzes , du SAC et des coups tordus ?

Peut-être pas !? Mais il est clair que le climat de haine contre les magistrats, entretenu par les proches de l'ancien président de la République peuvent faire douter-c'est un doux euphémisme- de l'engagement républicain de responsables de l'UMP.

L'un des magistrats instructeurs du dossier « Nicolas Sarkozy » a reçu des menaces de mort...

Ces menaces sont dirigées aussi contre des membres du syndicat de la Magistrature.

Le communiqué du syndicat visé est clair et responsable en appelant à la sérénité :

« Sérénité !

Après les déclarations indignées voire injurieuses de certains politiques suite à la mise en examen de Nicolas Sarkozy, après la mise en cause de l’impartialité d’un des magistrats en charge du dossier par Thierry Herzog, avocat de Nicolas Sarkozy, ce magistrat est aujourd’hui destinataire d’un courrier, auquel étaient jointes des cartouches à blanc, le menaçant clairement de mort, lui, ses proches, et les membres du Syndicat de la magistrature dont il ferait partie.

La violence des propos de la « garde rapprochée » de l’ancien président et l’œuvre de décrédibilisation de la justice à laquelle elle s’est livrée ne peuvent que susciter l’incompréhension des citoyens, la perte de confiance en l’institution judiciaire et, pour finir, l’insupportable déchaînement de haine envers les magistrats chargés de rendre la justice.

Le Syndicat de la magistrature le répète depuis cette mise en examen, Nicolas Sarkozy bénéficie comme chacun de la présomption d’innocence et a le droit de se défendre comme il l’entend.

Mais nous rappelons que chacun doit faire preuve de la plus grande responsabilité dans ses propos et dénonçons fermement cette intolérable escalade de violence. »

 

Qu'un simple quidam critique une décision de justice, il peut se retrouver devant les tribunaux alors que là les anciens locataires des palais présidentiels et ministériels peuvent se permettre n'importe quoi, y compris d'entretenir la haine.

Il faut clairement que l'opposition dénonce non seulement cet acte d'une rare violence qui consiste à menacer de mort des magistrats, mais les propos tenus par « la garde rapprochée de l'ex président » !

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  4.57/5   (47 votes)




Réagissez à l'article

32 réactions à cet article    


  • ARMINIUS ARMINIUS 28 mars 2013 09:19

    Rappel des performances de Sarkozy entre 2007 et 20012 : Dette augmentée de 50%, croissance en baisse de1,6% balance commerciale en déficit de 55% chomage en augmentation de 1,8%
    soit le pire bilan de l’histoire ...Ajoutons à cela magouilles, copinage, trahisons en tous genres...de quoi au moins renvoyer les balles !


    • In Bruges In Bruges 28 mars 2013 10:10

      Hey, l’auteur. Vous n’avez pas l’air d’un perdreau de l’année , et pourtant vous jouez au naif.

      1/ Et si c’était simplement un mec un peu fatigué d ela tête qui avait envoyé cette lettre ? Comme celui qui envoyait des balles sous enveloppe à Sarkozy en 2009.
      Comme ces terribles antisémites du cimetière de Crapentras, sous Joxe, qui se sont avérés étre des gamins de 12 ans en mal de sensations fortes.
      Mais trop tard, le père Joxe et tout les biens -pensant avaient dit : rascisme, antisémtisme, extrême droite... Mon cul, oui.
      2/ Et si c’était le juge ou son entourage qui avait envoyé la lettre, hein ? Ca vous est pas venu à l’esprit. Ca se serait déjà vu.
      On allume un contre-feu, on se fait mousser, aussitôt le Syndicat de la magistrature réagit, comme les flics soutiennent les leurs, comme les médecins se serrent les coudes face aux procès fait par les patients, etc...

      Bref, vous me semblez ou très naîf, ou très ... doctrinaire.


      • J-F LAUNAY J-F LAUNAY 28 mars 2013 10:21

        @bruges
        Il est de bon ton, chez les UMPistes de s’en prendre au Syndicat de la magistrature, or ce fut la très modérée USM (Union Syndicale des magistrats) qui a qualifié d’« abjects » les propos de Guano !
        Et l’hypothèse du juge s’envoyant à lui-même une lettre de menace, elle n’est pas abjecte, elle est bête.


      • Cocasse Cocasse 28 mars 2013 10:12

        Bof, ces gens n’ont rien de gaullistes.

        Donc non.

        • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 29 mars 2013 00:23

          « ...ces gens n’ont rien de gaullistes. »

          C’est clair. Le clan Sarkozy, au regard des méthodes employées, semble plutôt puiser son inspiration du coté de Vichy.


        • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 28 mars 2013 11:04

          Le juge aurait tort de s’alarmer. Ce genre de pratiques montre seulement l’abjection de certains amis de l’ex-président. Il est vrai qu’il serait bon que les pontes de l’UMP les dénoncent.


          • spartacus spartacus 28 mars 2013 11:46

            Franchement quel crédit accorder à un syndicat politisé qui a appelé a voter contre Sarkosy à la présidentielle ?


            Ce syndicat n’a aucune légitimité à partir du moment ou il est prouvé ouvertement qu’il déteste Sarkosy.
            Pire il montre avec ses réactions que la magistrature est politisée !

            Des gens qui donnent des leçons de morale et de l’autre outrepassent leur devoir de réserve.

            La violence c’est cette cette gauche qui phagocyte les directions syndicales, l’administration en général.

            La décridibilisation de la justice au contraire trouve au contraire sa source dans des syndicats qui se prononcent politiquement au lieu de conserver une neutralité nécessaire à la fonction.

            Dans la mesure ou un syndicat de magistrats se prononce pour un choix politique, il est mort et ses propos n’ont de valeur que du pipi de chat !
            Ces gens sont des pourris qui transforment le syndicalisme en tribune politique§
            Une belle mentalité pourrie.
            Y’a que des communistes qui peuvent accorder crédit à ces gens ! 
            Ils ont toujours défendu les procès soviétiques !

            • J-F LAUNAY J-F LAUNAY 28 mars 2013 15:41

              @faux spartacus vrai guignol
              Le Syndicat de la magistrature a été fondé en 1968, un peu tard pour défendre les « procès soviétiques ».
              Et c’est, répétons-le, la très modérée USM qui a traité d’abjects les propos de Guano.


            • Inquiet 28 mars 2013 15:42

              J’avoue n’avoir pas très bien compris la teneur de votre intervention Spartacus.


              On reproche que quelqu’un, en l’occurrence le juge Gentil, au même titre que Mme Michu, Mr Durand, Mr Dupont, Mr Martin ou même qu’un personnage politique, ait reçu des menaces de mort.
              Donc, que ce soit un juge ou pas, c’est une victime aux yeux de la justice.

              On reproche qu’une institution, en l’occurrence le syndicat de la magistrature, au même titre qu’une association comme les restos du coeur par exemple ou au même titre que l’église catholique autre exemple, ait à souffrir de menaces de mort du fait qu’ils fassent partie de cette institution.
              Donc, que ce soit un syndicat de magistrat ou pas, c’est une victime aux yeux de la justice.

              On ne peut pas être « contre des victimes » parce qu’elles sont victimes.

              A moins bien sûr que vous pensiez que ce soit eux-même qui ait fait un montage de cette prétendue intimidation.

              Si vous croyez cela, vous pouvez dès lors accepter que d’autres pensent que c’est l’UMP qui a manigancé cela.

              Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises théories du complot, soit on considère 50/50 la possibilité de manoeuvre d’un camp par rapport à un autre et réciproquement, soit on est partisan subjectif sans crédibilité.

              Cela tombe à pic, à la fois à charge et à décharge c’est justement le métier du juge Gentil.


            • simir simir 28 mars 2013 16:13

              @ Sparagus
              Les procès de Moscou furent tout à fait justifiés.
              Voir à ce sujet « Un autre regard sur Staline » de Ludo Mertens et Trotskysme d’Harpal Brard.
              De plus si c’est pour y mettre des gens comme vous c’est tout bon


            • spartacus spartacus 28 mars 2013 16:48
              Franchement a gauche vous avez une mentalité de plus en plus bien pourrie !

              Parfois on peu ne pas avoir le mêmes idées, mais le négationnisme des procès Staliniens, faut vraiment dans vos rangs que vous ayez des sacrés enfumés ! 

              Les associations, les syndicats, sont utilisés pour du prosélytisme politique. 
              Et vous ne trouvez rien a redire. Dramatique !

              L’autre gugus qui explique que que les procès de Moscou étaient justifiés ! Dramatique !

            • Hétérodoxe 28 mars 2013 17:58

              Tu as tout à fait raison Spartacus, le MEDEF et la CPGME sont discrédités.

              « Ces gens sont des pourris qui transforment le syndicalisme en tribune politique§
              Une belle mentalité pourrie. »
               Il n’y a que les poujadistes tendance Mussolini qui peuvent accorder crédit à ces gens.

              Et pour info, c’est l’USM qui est le syndicat majoritaire (et pas d’une petite majorité, hein ?! 62%) au sein de la magistrature et il est notoirement classé plutôt à droite.


            • Guy BELLOY Guy BELLOY 28 mars 2013 11:55

              Le SAC a perduré sous Giscard, s’est dissous après la tuerie d’Auriol mais les « coups tordus » ont continué sous Mitterand, Chirac, Sarkozy et maintenant Hollande. Ils existeront toujours tant que cette république sera aussi opaque dans ses fonctions régaliennes. Il semble que les militants FDG n’aient pas vraiment pris conscience de ce véritable fléau et se dispersent dans des problèmes réels mais bien secondaires au vu de l’absolue nécessité d’un Etat de Droit qui doit faire l’objet d’une priorité absolue dans les réunions.


              • CHALOT CHALOT 28 mars 2013 11:55

                spartacus avec un petit s , sous un pseudo qui peut cacher n’importe qui défend un régime qui a plus qu’un coup tordu ou une sale affaire à son actif avec des méthodes inqualifiables.
                Il justifie de fait ces menaces et en profite pour s’attaquer aux juges...
                INDIGNE !
                Qui a défendu les procès non soviétiques et staliniens ? Ce n’est ni moi, ni mes amis, ni même ces juges


                • spartacus spartacus 28 mars 2013 17:04
                  1-Spartacus est un héros de la rome antique libre et n’appartient à l’idéologie Marxiste ! 

                  2-Je ne défend aucun régime, juste je précise que l’on ne peut pas apprendre aux autres à nager si on ne sait pas nager !
                  On ne peut pas donner un avis neutre sur Sakosy si auparavant on a affiché publiquement sa couleur politique.

                  3-Les procès soviétiques, les communistes Français savaient et ne trouvaient rien a redire.
                  Tu te souvient pas comment tes amis contaient « l’ode à Staline » de Paul Eluard ?
                  Ton super Thorez n’a til pas déclaré : Stalinien est un titre d’honneur et de gloire que nous nous efforçons de mériter".

                  Un conseil Chalot, avant de dire des connerie on vérifie !
                   Je te conseille la lecture des archives soviétiques écrit noir sur blanc par ceux qui ont lu les archives soviétiques 
                  Chapitre XIX Le bolchevisme à la Française Comment le pcf savait !

                  Achète le livre c’’est une dizaine d’€uros !

                • Traroth Traroth 29 mars 2013 00:39

                  Mais mon pauvre spartacus, commencez par expliquer ce que le syndicat de la magistrature a à voir avec la mise en examen de Sarkozy, et après, on en reparle !


                • spartacus spartacus 29 mars 2013 13:21

                  Le syndicat de la magistrature c’est engagé publiquement aux dernières élections présidentielles contre Sarkosy.

                   A partir du moment ou il a fait cela, dans une affaire impliquant Sarkosy, sa neutralité est entachée. C’est du conflit d’interet politique. 

                • Traroth Traroth 3 avril 2013 12:35

                  Mais ce n’est pas le syndicat de la magistrature qui a mis Sarkozy en examen, jusqu’à preuve du contraire, si ? Donc c’est totalement sans rapport, comme je vous le faisais justement remarquer. La CGT aussi a appelé à faire voter contre Sarkozy, et peut-être même la Société Protectrice des Schtroumpfs. Ca ne dit toujours pas ce que ça vient faire ici !


                • CHALOT CHALOT 28 mars 2013 12:07

                  L’assassinat du juge Renaud en 1975, le « suicide » de Boulin, l’assassinat de Pierre Goldman le 20 septembre 1979...Combien d’affaires non élucidées, combien de mauvais coups masqués. ?..
                  Guy Belloy je vous rejoint totalement dans votre analyse.


                  • LE CHAT LE CHAT 28 mars 2013 12:08

                    les juges téléguidés depuis l’Elysée n’ont trouvé que cette pitoyable diversion pour faire oublier l’impopularité sidérale de Normal 1er ! les menaces viennent peut être aussi des mêmes pour se faire mousser !


                    • J-F LAUNAY J-F LAUNAY 28 mars 2013 17:47

                      @le chat
                      Il griffe très mal ce chat ! C’est du temps de sarkocescu que Courroye (dit de transmission) allait chercher ses instructions à l’Elysée ; c’est du temps de l’UMPereur que le même Courroye salissait la juge chargée du dossier Bettencourt obligeant à le « dépayser » à Bordeaux.
                      Quant à la fin elle est d’une imbécillité flagrante.


                    • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 29 mars 2013 00:34

                      @ Le Chat.

                      Cahuzac, Woerth, DSK, Sarkozy, je trouve au contraire que la justice fait du très bon boulot.


                    • viva 28 mars 2013 12:57

                      Il faut les laisser continuer à s’enfoncer, chacune de leurs démarches les coupaient des citoyens. Voila qu’ils n’hésitent plus à s’attaquer violemment a l’état de droit. 


                      Ce n’est pas un retour de manivelles qui va avoir lieu, mais un retour des guillotines ...

                      • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 28 mars 2013 14:04

                        Jean-François Chalot a raison : ces évènements sont très graves. Ces femmes et hommes qui se critiquer la justice et de diffamer les juges sont les mêmes que ceux qui gouvernaient la France l’an dernier, les mêmes qui étaient chargés de garantir nos institutions, la séparation des pouvoirs et notre République. Ce sont aujourd’hui les mêmes qui se rapprochent de l’extrême droite et sont prêts à faire alliance avec elle pour les prochaines élections électorales.

                        Nous sommes donc en pleine crise morale et institutionnelle. Le pouvoir actuel devrait en prendre conscience et non seulement dénoncer cette réalité, mais aussi agir contre ces voyous avec fermeté.


                        • Mr Dupont 28 mars 2013 14:21

                          A vous lire le gorille va devoir se masturber


                          • CHALOT CHALOT 28 mars 2013 17:23

                            Voilà deux hors sujet
                            Simir qui défend l’indéfendable, c’est à dire les procès staliniens et spartacus, anticommuniste primaire qui lui dénonce avec des dizaines d’années de retard le stalinisme.
                            Vous êtes hors sujet ...Ecrivez ensemble ou séparément un texte mais ne polluez pas celui-ci.


                            • njama njama 28 mars 2013 22:37

                              Peut-être un agent dormant de feu Occident ? dont certains ex sont des bons potes de Sarkozy. Ou du réseau atlantiste Gladio ?

                              En tout cas, c’est très crasseux comme méthode, et très proche de celles de la mafia italienne qui a dézingué pas mal de magistrats italiens ...


                              • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 29 mars 2013 00:42

                                Quand la mafia, le fascisme, le totalitarisme s’attaquent à l’Etat de droit, c’est toujours la presse et la justice qui sont les premières visées.


                              • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 29 mars 2013 00:44

                                Il faudra ajouter le sarkozysme à la liste des affreux.


                              • Pyrathome Pyrathome 28 mars 2013 23:09

                                Voilà le chef d’accusation de cette première affaire dont l’instruction est close et donc transmise au parquet....

                                http://www.liberation.fr/societe/2013/03/28/affaire-bettencourt-l-instruction-est-terminee_892137

                                « Les trois magistrats instructeurs co-saisis depuis plus de deux ans de l’information judiciaire ouverte des chefs d’abus de faiblesse, escroquerie aggravée, abus de confiance aggravé, complicité et recel de ces délits commis au préjudice de Mme Liliane Bettencourt, d’abus de biens sociaux, complicité et recel de ces délits commis au préjudice de la Société Clymène (chargée d’administrer les dividendes reçus de l’Oréal par la milliardaire, ndlr) et de blanchiment de fraude fiscale et d’abus de faiblesse, estimant que cette information est terminée, ont communiqué le dossier de la procédure au procureur de la République, le 28 mars 2012, aux fins de règlement et en ont avisé les 12 mis en examen, les 5 parties civiles et leurs avocats »
                                , indique le communiqué de M. Laplaud.

                                Le temps des barbouzes n’est pas revenu, il n’est jamais parti.....


                                • eric 29 mars 2013 09:01

                                  Vous pensez a l’affaire de l’Observatoire ?
                                  Saviez vous que plusieurs des enveloppes incriminées ont été envoyée avant la mise en examen de Sarko ? Le syndicat minoritaire qui proteste le sait il ?


                                  • Proudhon Proudhon 30 mars 2013 19:35

                                    N’oublions pas aussi le cancer foudroyant du juge Jean-Pierre après la sortie de son livre sur les frégates de Taiwan.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès