Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le triple scandale des conditions d’attribution et de calcul des (...)

Le triple scandale des conditions d’attribution et de calcul des allocations familiales

 

 

Le « modèle social » français est souvent présenté par la presse et les médias en général comme très généreux mais lorsqu’on y regarde de plus près, le système est souvent limité et injuste. 

C’est le cas notamment des allocations familiales qui ne sont pas versées à toutes les familles et qui sont grignotées chaque année par l’inflation quand leur montant n’est pas purement et simplement gelé par le gouvernement…

Les prestations familiales sont destinées à compenser les charges de famille des personnes physiques françaises ou étrangères, résidant en France et représentent aujourd’hui, en masse financière, environ 15,6 milliards d'euros (chiffres 2012). Parmi ces prestations familiales, les allocations familiales arrivent en tête pour 12,5 milliards d'euros et sont versées par les Caisses d’Allocations Familiales (CAF) à près de 5 millions de foyers.

Toutes les familles n’en bénéficient pas

Les allocations familiales* restent attribuées qu’à partir du deuxième enfant depuis que le décret-loi du 29 juillet 1939 a supprimé l’allocation au premier enfant au profit d’une prime à la première naissance.

La France reste ainsi avec cette vieille idée, non vérifiée sociologiquement à ce jour, qui consiste à favoriser les naissances en ne donnant pas d’allocations aux familles dès le premier enfant. Tout se passe comme si les frais occasionnés par un premier enfant étaient négligeables alors que cela coûte aussi cher, sinon plus proportionnellement, que de deux enfants et plus ! 

Conséquence : les couples venant de débuter dans la vie ou en difficulté financière dont l’un des conjoints est au chômage ou en temps partiel subi, les personnes seules, divorcées ou veuves ayant un seul enfant à charge, subissent de plein fouet cette injustice sociale.

Cela est d’autant plus inacceptable qu’on compte aujourd’hui 8,8 millions de personnes pauvres au sens des critères retenus par l’union européenne (60% du revenu médian), qui vivent avec moins de 977 € mensuels. Sans compter les 2,6 millions de salariés payés au SMIC (1133 € nets mensuels sur la base de la durée légale de 35 heures hebdomadaires au 1er janvier 2014). 

Autre incohérence notable, si les allocations familiales sont attribuées à partir du deuxième enfant en métropole, elles sont versées dès le premier enfant dans les DOM, comme s’il y avait un principe à géométrie variable et deux catégories de Français !

Elles sont versées sans aucune condition de ressources

Le versement des allocations n'étant pas soumis à condition de ressources, les familles modestes, avec deux enfants à charge au moins, perçoivent exactement les mêmes montants que les familles aisées vivant très confortablement (cadres supérieurs, professions libérales) ou les 2 millions de millionnaires en euros que compte la France et qui n’en ont pas véritablement besoin.

Au nom d’une apparente égalité de traitement des familles, les notions de solidarité ou d’aide sociale sont ainsi bafouées en permanence et ce « principe d’égalité » creuse en fait, chaque jour, un peu plus les inégalités sociales. 

Lionel Jospin, ancien 1er Ministre, avait tenté de faire une réforme mais en fixant maladroitement un plafond de ressources couperet trop bas, au-delà duquel les familles n’y avaient plus droit. A cause de cet effet de seuil, cette réforme déclencha à juste titre la réprobation de nombreuses familles.

Plus subtilement, en son temps, Alain Juppé avait proposé de continuer à les verser à toutes les familles avec l’obligation de les intégrer dans la déclaration annuelle de l’impôt sur le revenu mais ce projet de fiscalisation n'a jamais vu le jour.

La solution la plus juste consisterait sans doute à établir une grille d’allocations d'un montant différencié en fonction des revenus, de ne plus les attribuer au-delà d'un certain plafond de revenu jugé excessif (par exemple 20 fois le SMIC mensuel) et de les verser aux familles dès le premier enfant.

Leur montant est réduit chaque année

Le montant des allocations est fixé au 1er avril de chaque année en fonction d’un certain pourcentage de la base mensuelle de calcul des allocations familiales (BMAF). C'est ainsi que l'allocation pour 2 enfants est égale à 32% de la BMAF, pour 3 enfants à 73%, pour 4 enfants à 114% et ce pour l’ensemble des différentes prestations familiales. Cette BMAF devrait être revalorisée chaque année en fonction du taux d’inflation mais en réalité il n’en est rien.

Sous le gouvernement de François Fillon par exemple, le montant de la BMAF était de 395,04 € en 2011. Elle est passée à 399 € au 1er avril 2012, soit une augmentation de 1 % alors que le taux d'inflation était de 2,1% pour l’année 2011, ce qui correspond à une baisse du montant des allocations de 1,1% !

Sous le gouvernement de Jean-Marc Ayrault,  le montant de la BMAF de 399 € en 2012 est passé à 403,79 € au 1er avril 2013, soit une augmentation de 1,01 % alors que le taux d'inflation était de 2 % pour l’année 2012, ce qui correspond à une baisse du montant des allocations de 1 % !

Puis, cerise sur le gâteau, le nouveau Premier ministre, Manuel Valls, a prévu carrément le gel de toutes les prestations sociales pendant au moins dix-huit mois. Les allocations familiales ainsi que les retraites, les aides à la garde d'enfant et au logement baisseront donc encore plus qu’avec la technique précédente d’indexation partielle par rapport à l’inflation !

De plus, comme il n’y a pas de petites économies, dit le proverbe, le législateur a eu la bonne idée de grignoter encore quelques euros sur le dos des allocataires grâce à une retenue de 0,50 % opéré au titre de la contribution au recouvrement de la dette sociale (CRDS)**. 

Aujourd’hui, si le gouvernement de Manuel Valls a décidé une désindexation complète des prestations sociales, c’est parce que c’est une mesure aussi discrète que massive. Elle permet de dégager immédiatement plusieurs milliards d’euros d’économies, sans déclencher de protestations massives. 

Une réforme des modalités d’attribution des allocations familiales devrait pourtant être mené prioritairement par un gouvernement de gauche mais celui-ci préfère rogner le pouvoir d’achat des Français qui les touchent, sans avoir besoin de s’attaquer à la réforme de la répartition de ces prestations. 

François Hollande, qui s’est encore félicité récemment devant la presse, d'être un réformiste notoire devrait se rappeler qu'il existe d’autres moyens plus efficaces et plus justes pour réduire les déficits publics comme la lutte contre la fraude fiscale qui coûte chaque année à la France entre 60 et 80 milliards d'euros ou la réduction drastique des niches fiscales qui vont coûter au pays en 2014 plus de 80 milliards d'euros...

 

 

* Montants des allocations familiales du 1er avril 2014 au 31 mars 2015 :
- Pour deux enfants : 129,99 €

- Pour trois enfants : 296, 53 €

- pour 4 enfants : 463,08 €

- par enfant supplémentaire : 166,55 €

 

**Montants nets réellement perçus par les allocataires, après déduction de la CRDS :

- pour 2 enfants : 129,35 €

- pour 3 enfants : 295,05 €

- pour 4 enfants : 460,77 €

- par enfant supplémentaire : 165,72 € 

 

 

Photo Creative Commons par Yahoo Images

 

Lire la suite du blog :

> Les 25 derniers articles

> Tous les articles


Moyenne des avis sur cet article :  3.47/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

43 réactions à cet article    


  • zygzornifle zygzornifle 1er août 2014 08:38

    Depuis qu’Hollande est au pouvoir j’ai tout perdu même l’alloc de rentrée scolaire et en plus je paye des impôts, je n’ai jamais voté à droite car mes moyens ne me le permettait pas et maintenant je ne voterai plus jamais a gauche car elle ne se différencie même plus de la droite ..... Heureusement il y a d’autres partis ou le blanc.....


    • gogoRat gogoRat 1er août 2014 14:51

      @zygzornifle

       et oui les discussions de comptoir, autant qu’ici, arrivent malheureusement à révéler (autant qu’on a pu le voir ici) des sommets himalayens de petitesse mesquine et crasse fusant bien autant de gens se voulant « De Gauche » que des (supposés) « De Droite » ...
       On peut rire 5 minutes d’incohérences et de mauvaise foi trop flagrante, mais à la longue cela devient alarmant


    • mmbbb 1er août 2014 18:43

      Vous vous prenez pour qui ? Quelle arrogance Si au bar j’ai envie de dire qu’Hollande est un encule de premiere en ayant touche a la demi part entrainant l’imposition de certaines perrsonnes a faible revenu ayant bosse toute leur vie alors que nous accueillons toute la misere du monde et que cela nous coute tres cher j’ai le droit de dire c’est une discussion de comptoir c’est direct loin des discours alambique a la Moscovici qui in fine revient enfumer les gens Votre serial niqueur d’Hollande commence a perdre pied plus personne ne l’ecoute ainsi que le gouvernement 


    • gogoRat gogoRat 1er août 2014 21:25

      il semblerait que certains auxquels on ne pensait même pas ont eu envie de se reconnaître ? ...
       la cohésion nationale a alors d’autant plus du mauvais sang à se faire en France


    • mmbbb 1er août 2014 21:45

      et alors je ne suis pas oblige de gober vos propos lenifiant Comme si la pensee du peuple n’avait aucune importance et qu’il faille ecouter la seule pensee de cette elite qui s’abrite souvent derriere un langage police Les caisses sont vides et nos allocs sont une pompe aspirante la famille Leonarda vient elle pour la grandeur de la france ? Le taux des prelevements n’ont jamais ete ausi hauts Quant la cohesion sociale sortez un peu de votre appartement et allez passer un moment dans les banlieues La cohesion sociale ? Vous verrez ce que c’est une vue d’esprit des intello bobo Tatez du terrain Meme Vals pleure sa mere ce soit au JT tant la situation de la France est desastreuse 


    • gogoRat gogoRat 1er août 2014 23:40

       En matière d’arrogance comme ailleurs :
       on ne prête que ce qu’on a !


    • zygzornifle zygzornifle 2 août 2014 09:38

      Je préfère les discutions au bar que le poison distillé par ce gouvernement ....

      On à été 4 électeurs dans ma famille à avoir voté pour ce symbiote de la droite se faisant passer pour un socialiste de gauche et en 2017 ces voix partiront ailleurs, nous serons certainement des millions a voter pour autre chose que cette chose ....  

    • mmbbb 2 août 2014 10:10

      « la cohesion sociale » l’etat achete plutot la paix sociale et comme il a ete dit dans certains commentaires quand on ne peut pas elever des gosses on en fait pas Les personnes devraient etre un peu plus responsables Vous pensez que j’affirme ceci par arrogance, non parce que je ai connu trop ces situations sociales delabrees et comme l’affirmait Coluche « lorsque l’on voit la reussite des parents on a tout de suite envie d’echouer » et c’est vrai que beaucoup de parents sont a blamer parce qu’ils bousillent l’avenir de leur enfants Je je vous conseille la lecture de l’essayiste americaine Silvia Federici : le ventre capitaliste. In fine les gens qui sont dans la merde ne me font pas pleurer et quoique vous en pensiez l’etat providence est a bout de souffle 


    • mmbbb 2 août 2014 12:33

      vous devriez plutot argumenter ce serait interessant ce qui est consternant et que vous ne voulez pas voir cette realite et lisez les rapports du Credoc sur la misere en france et cette misere que nous acceuillions De surcroit cette essayiste americaine soutient une these qui merite attention. TCHAO 


    • gogoRat gogoRat 2 août 2014 12:59

      mmbbb :
       ce qui vous tient lieu « d’argumentation » est pénible : navrant
       
       Quelle prétention ! Vouloir abuser procédurièrement d’un système de légitimation en échec pour déséquilibrer le darwinsme ’naturel’, en dissuadant de procréer ceux qui sont en difficulté matérielle et sociale ! ...

       Vanité !
       Si jamais ces lubies prennent le dessus, à quelle « civilisation » d’arrivistes les gènes des ’’en avance« auto-déclarés et des plus »malins" nous auront-ils voués ?!


    • mmbbb 2 août 2014 13:33

      je suis desole j’ai connu cette situation ; je l’ai analysee de font en comble Ce contexte social particulier m’a fait perdre beaucoup de temps et tres tot je me suis rendu compte que la selection par l’argent d’une part et par le niveau social sont determinant Je passe tous les jours devant le lycee du Parc et les eleves sont deja par nature et par la durete de la selection issus d’une certaine classe sociale Jean Francois Revel y fit ces etudes Par ailleurs faites une analyse sociale des personnes qui nous gouvernent et vous vous rendrez compte que cette oligarchie s’est tres bien se proteger Vous me prenez pour un sot mais j en n’ai cure, j’ai cette conviction et je n’en demordrais qu’il s’agit moins d’un darwinisme social ( quoique cette therorie fut forgee par les liberaux du XIX siecle qui avaient besoin de bras pour faire tourner leurs usines et profiterent justement de cette demographie ) que d’une responsabilite que beaucoup de parents n’ont pas. Deguiser cette responsabilte derriere une quelconque theorie est un peu facile Je n’ai jamais considere la misere sociale comme une vertu et le monde irait peut etre mieux si les humains etaient plus responsables de leurs actes.Ne me dites qu’il faille applaudir des deux mains comme je l’ai connu un pere de famille ayant 9 gamins de deux femmes vivant dans des conditions precaires et dont les gamins finirent a la DASS Avez vous connu ces gamins de cette institution Des enfants deja destrucures depersonalise meurtris Je n’ai aucune pretention aucune arrogance mais la seule chose que je demande et de ne pas me faire larmoyer. Que mon argumention soit conternante peut etre mais la misere je l’ai trop cotoyee pour qu’elle me soit indifferente la est l’essentiel 


    • gogoRat gogoRat 2 août 2014 14:37

       Que vous nous infligiez vos interprétations sans prendre la politesse de lire attentivement, et avec un minimum de rigueur respectueuse, ce qui vous est répondu ... « s’est tres bien » ... mais cela n’engage, malheureusement, que vous.
       Ai-je cité la doctrine du « darwinisme social » ? ( le sens classique du mot darwinisme n’avait pas à être interprété )
       Vous avez la prétention de m’attribuer une pensée qui ne ne m’avait en fait même pas effleuré ( Je ne réagis qu’à des actes, et tiendrais pour une inquiétante prétention que de vouloir juger des êtres dans leur ensemble) : « Vous me prenez pour un sot » ? ! 
       Déjà assez ardu de penser par et pour soi-même : je ne me hasarderais pas au risque de prêter aux autres des pensées qui ne révéleraient que mes propres projections


    • manartic manartic 3 août 2014 23:33

      je ne savais pas qu’il fallait avoir le moyens pour voter à droite...On vous a appris étant petit que les ouvriers et les chômeurs votaient à gauche ou étaient communistes ?

      Moi, je n’ai jamais voté à gauche, et j’ai été chômeur un peu, ouvrier, technicien et cadre beaucoup, ça n’a rien à voir.
      Penser cela, c’est se dire, je suis né ouvrier, je ne mérite pas mieux, je serai en bas de l’échelle toute ma vie, donc, je vais voter à gauche et rester à attendre ma paie minable et mes allocs. 
      Quant à celles-ci, il faut les supprimer après le troisième enfant. Si on n’a pas les moyens, on ne se reproduit pas, on bosse.

    • mmbbb 4 août 2014 08:55

      Vous me gonflez le darwinisme social c’est vous qui l’avez evoque et je suis plutot un liberal Je souhaite que le prochain gouvernement de droite en 2017 fasse le menage dans l’attribution de ces allocations qui sont plus de l’assistanat et ne rendent pas les gens responsables Comme certain l’ont dit, lorsque l’on a pas les moyens de faire des gosses on en fait pas C’ est etre digne Vous etes obtus et comme je l’ai dis je ne pretends rien mais dans ce media comme dans les medias que l’ont cesse alors de nous faire chialer avec des gens irresponsables et la misere humaine Et que ces associations caritavives cessent de nous demander du fluzz Ce matin encore un bo bo come vous avec une voix pleine de tremolo au sujet d’un camp de rom Ils font des gosses comme les beaufs francais et passent toute leur vie a pleurnicher et a vivre au crochet de la societe Je ne fais aucune projection comme vous le prentendez mais dans ce media si vous voulez etre logique ; cessez de critiquer les riches les egoistes les expatries fiscaux Quant a vous faites ce que voulez de votre vie allez vivre dans dans un camp de Roms afin de mettre en adequation votre vie et vos idees mais j’ai horreur des donneurs de lecons comme tant de personnes de gauche qui vivent comme de bon petit bourgeois mais qui l’ont toujours ouvertes et ne cessent de donner des lecons In fine je ne suis pas dans la merde mais je connais beaucoup de ces familles qui le sont et cela ne me rend indifferend parce que je veux plus depenser mon energie comme je l’ai fais Aujourd’hui je pars a la montagne a Chamonix prendre l’air et me vider de ces pensees inutiles et vive les gens riches et egoistes A bon entendeur


    • mmbbb 4 août 2014 09:36

      « Quant à celles-ci, il faut les supprimer après le troisième enfant. Si on n’a pas les moyens, on ne se reproduit pas, on bosse. »  C’est l’evidence meme c’est ce que j’essaye d’expliquer A M ROGAT qui tout intello qu’il est ne semble pas comprendre J ai connu tant de famille dont la mienne qui etaient en nombre surnumeraire et qui vivaient dans la merde materielle et intellectuelle Ces pauvres gosses avaient leurs avenirs traces l’usine le chomage Quoique maintenant cette pauvrete du tiers monde sert comme le fut au XIX sicecle a etre une main d’oeuvre inepuisable et a enricheir les grands groupes de pret a porter La pauvrete n’a jamais ete une vertu mais comme le faisait remarquer Miller a Soeur Emmanuelle sur les taudis du caire et au moins ce psychanalyte n’avait pas tort, il serait bon d’avoir des politiques natalistes.Et cette regle devrait aussi s’appliquer chez nous Donner la vie est une chose vivre dignement en est une autre la pauvrete n’a jamais ete une vertu Moi je ferme le ban comme je l’ai dis je ne suis plus dans la merde mais evitez de nous faire chialer et Rogat ecoute la chanson de Leo Ferre « madame la misere » 


    • raymond 1er août 2014 08:48

      à supprimer purement et simplement et faire un impot au delà de 2 enfants


      • Trelawney Trelawney 1er août 2014 09:09

        Comme disait l’autre : Faite des enfants ca nous ferra plus de chômeurs dans le futur.

        Si on n’a pas les moyens de subvenir au bien être des ses enfants on n’en fait pas. Les allocations familiales sont à supprimer, les déduction d’impôts se suffisent à elle seule


        • mmbbb 1er août 2014 22:06

          c’est l’evidence meme helas en ce bas monde le bon sens semble avoir fuit les esprits Beaucoup trop de familles sont en nombre surnumeraire parce incapable d’apporter le strict confort materiel et l’assurance de transmettrre les savoirs essentiels Et que dire de ces familles pauvres qui s’enfoncent en procreant Il s’agit d’une constatation et il est quand meme paradoxal que nos politiques soit si fier de notre taux de natalite Mais bon ce ne sont que des discussions de comptoir puisque dans ce pays nous n’aimons pas voir la realite L’auteur aurait du completer son article sur les chiffres du CREDOC notifiant le nombre des enfants pauvres en France Quoi qu’il en soit le l’etat providence est a bout de souffle 


        • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 3 août 2014 10:06


          SEUL LE QUOTIENT FAMILIAL DEVRAIT ETRE APPLIQUE ET DE MEME POUR LES IMPOTS LOCAUX

          UN MILLIONAIRE TOUCHE DES ALLOCS POUR SES ENFANTS !!!!!!!!!!!!!!!

          mme BETTENCOURT PAYE 9% D IMPOTS SUR LE REVENU IDEM POUR SON ILE PRIVEE 99 EUROS !!!!!!!!!!!!!!!


        • Paulo/chon 1er août 2014 09:15

          Bjr
          L’ingénieur agronome, surement initié par le maquignon souhaitait observer les revenus afin de provisionner les impôts du grand nombre urbain mais c’était sans compter sur le manque récurent de personnel pour les contrôles individuels he oui ! le grand nombre urbain et les fichiers miroir de windows, c’est ballot.
          Et si tout les mondes se faisaient payer au prix suffisant nul besoin de redistribution mais on m’appelle simplet et c’est justifié par mes expériences.


          • gaijin gaijin 1er août 2014 09:17

            il n’a jamais s’agit d’égalité ni d’aide aux personnes en difficultés ainsi que vous le démontrez
            mais alors de quoi d’autre ?
            de favoriser la démographie pour être un pays fort en croissance etc
            tout berger cherche à accroître son cheptel c’est marqué là : « croissez et multipliez vous »
            réfléchissez en terme d’élevage et vous comprendrez bien mieux


            • foufouille foufouille 1er août 2014 11:40

              « Lionel Jospin, ancien 1er Ministre, avait tenté de faire une réforme mais en fixant maladroitement un plafond de ressources couperet trop bas, au-delà duquel les familles n’y avaient plus droit. »

              mdr

              tu y croyais ? toute conditions de versements sera une raison pour emmerder le demandeur

              de plus, le riche doit volontairement fournir un RIB pour recevoir cette allocation


              • Scual 1er août 2014 11:52

                 Si on verse à partir du deuxième et beaucoup plus à partir du troisième c’est pour encourager à faire plusieurs enfants ce qui est le but : maintenant une croissance démographique acceptable plutôt qu’enter en déclin comme TOUT nos voisins qui ne font pas comme nous. De plus OUI il faut effectivement donner bien plus à ceux qui ont plusieurs enfants qu’à ceux qui n’en ont qu’un seul car les difficultés sont multipliées au point que presque à tout les coups l’un des deux parents devrait s’arrêter de travailler. C’est donc normal tout simplement.


                • Yurf_coco Yurf_coco 1er août 2014 15:02

                  Mouais... Pas tout à fait d’accord avec vous... Même si je comprends le pourquoi de cet article.


                  La première chose, si elle est donnée quand on a 2 enfants, c’est justement à la base pour relancer la natalité. C’était ça son but. Pas de palier à la pauvreté.

                  « elles sont versées dès le premier enfant dans les DOM, comme s’il y avait un principe à géométrie variable et deux catégories de Français »
                  -> La dessus, on ferait mieux de ne pas trop faire les malins. Dans les DOM TOUS coûte plus chers. Absolument tous. Malgré les promesses des gouvernements, rien ne change. Ils sont plus frappés par la pauvreté et le chômage. Alors dire qu’ils sont privilégié.. en ferait rager plus d’un là-bas.

                  De plus, vous vous contredisez en rouspétant qu’il y ait différente catégories de français... Et juste derrière de dire que les riches n’y auraient pas droit... Il faut être cohérent. 

                  Quand aux montants qui diminuent... (bien que je sois d’accord avec vous sur le fond) parlez en aux ultra-libéraux d’agoravox, ils vous expliqueront pourquoi on vit au dessus de nos moyens et qu’il faut supprimer toutes les aides et les impôts, parce que l’économie et les banques en ont besoin, contrairement à nous, pauvre fainéant de travailleur-chômeur-cancéreux français.

                  De manière général vous vous plaignez de ne pas avoir assez d’aide. Soit. Mais se plaindre des allocs... où il n’y a pas tant d’injustice que ça.. on aurait pas grand chose à y gagné a s’attaquer sur le sujet. De plus si ils le font, se sera pour niveler vers le bas évidemment, alors vaux mieux rien dire.


                  • philoxera philoxera 1er août 2014 15:15

                    La solution cible c’est de vendre le premier enfant pour financer le deuxième !


                    • Spartacus Spartacus 1er août 2014 16:19

                      En fait il faudrait poser la question de la « finalité des allocations familiales ». 

                      La solidarité ne doit pas intervenir sur des choix de vie.

                      La solidarité doit intervenir uniquement dans les cas de « faute à pas de chance » et pas dans la promotion des naissances, choix qui doit rester individuel et sans influence de l’état sur le libre arbitre.

                      Mais trop libéral, pas assez collectiviste et étatiste comme idées. Avec les gauchistes l’état doit intervenir partout, et en fait il ne crée que des différences de privilèges...Des gagnants et des perdants du social.


                      • ben_voyons_ ! ben_voyons_ ! 1er août 2014 16:38

                        En attendant :

                        Avignon. Une femme condamnée pour avoir escroqué 600 000 euros à la CAF

                        http://www.ladepeche.fr/article/2014/06/19/1903483-avignon-femme-condamnee-avoir-escroque-600-000-euros-caf.html#xtor=EPR-1

                        Et elle est loin d’être la seule, à croire qu’il y a des complicités au sein de la CAF...


                        • fcpgismo fcpgismo 1er août 2014 18:30

                          Au delà de deux enfants aucune allocation familiale ne doit être versé.

                          La décroissance doit commencer par la décroissance démographique.

                          • Jean Keim Jean Keim 1er août 2014 18:55

                            Les allocations familiales favorisent les familles nombreuses, ce qui dans un monde pour le moins trop peuplé est un non sens.

                            L’état verse une foultitude d’aides, d’allocations, de pensions, de retraites etc, certains ayants droits sont oubliés, d’autres fraudes et personne n’a une vision claire avec sûrement une certaine gabegie, un revenu universel décent serait vraiment une avancée sociale, en attendant une société basée sur la coopération, le partage et l’entraide.

                            • Prudence Gayant Prudence Gayant 1er août 2014 21:04

                              Il y a quelques années le montant des allocations familiales étaient inférieur à celui de la métropole. Que l’on donne quelque chose que vous n’avez pas en métropole vous ennuie à présent ? 


                              • CHALOT CHALOT 1er août 2014 21:04

                                TEXTE INTERESSANT
                                Je suis prêt avec votre accord mais sans retirer une virgule et en mettant votre signature, à mettre votre texte sur le blog de familles laiques de Vaux le Pénil


                                • Prudence Gayant Prudence Gayant 1er août 2014 21:33

                                  M. Chalot,

                                  Si l’on accorde généreusement pour le premier enfant dans les DOM l’allocation familiale de quelques 23e, il ne faut pas oublier, chose que la métropole fait souvent, que les prix dans les dom sont bien plus élevés qu’en métropole. Toutes ces allocations sont soumises à condition également. Je tiens à le redire, le montant des allocations familiales dans les DOM a été inférieur à celui de la métropole il y a quelques années. 
                                  Il faut donc modifier le texte.

                                • Albert Ricchi Albert Ricchi 2 août 2014 22:27

                                  Je vous remercie pour votre demande. Aucun problème pour dupliquer cet article. je vous demande simplement de mettre l’adresse du blog au bas de l’article : http://reformeraujourdhui.blogspot.fr/

                                  Cordialement
                                  Albert


                                • ggo56 1er août 2014 22:31

                                  Le montant, en France est tellement ridicule, que vous enc...z des mouches. En Suisse : "Tous les travailleurs et tous les indépendants vivant en Suisse ont droit à une allocation de 200 francs au minimum par enfant (depuis la naissance jusqu’à l’âge de 16 ans ; dans le cas d’enfants malades ou handicapés, qui ne peuvent pas travailler, jusqu’à l’âge de 20 ans) et par mois. Pour les enfants de 16 à 25 ans qui sont encore en formation, ils touchent une allocation de formation professionnelle d’au moins 250 francs par enfant et par mois." Sans commentaire de plus !


                                  • AlbatrosE AlbatrosE 2 août 2014 07:59

                                    Excellent article. J’ajouterai un point.

                                    Quand les enfants sont mineurs, donc dépendants des parents, on verse des allocations qui ne dépendent pas du revenu.

                                    Et quand ils deviennent majeurs, donc censés indépendants, on définit leurs bourses d’études en fonction du revenu des parents.

                                    C’est le monde à l’envers, c’est complètement pourri. C’est exactement l’inverse qu’il faut faire : des allocations pour les enfants mineurs en fonction des revenus, des bourses identiques pour tous les étudiants.

                                    Ce genre de détail sordide résume toute la pauvre mentalité bureaucrassique franchouillarde. Il est à parier que si on proposait une telle évolution, on aurait des milliers de connards à manifester contre.


                                    • Prudence Gayant Prudence Gayant 2 août 2014 15:04

                                      AlbatrosE

                                      Les allocations pas soumises aux revenus en France ?
                                      lesquelles ?


                                    • AlbatrosE AlbatrosE 2 août 2014 19:23

                                      allocations familiales.


                                    • Gnostic GNOSTIC 3 août 2014 18:28


                                      Originellement les allocs ont été créées pour que les gosses des pauvres puissent aller à l’école avec des godasses au lieu d’y aller nus pieds

                                      De nos jours les allocs servent à acheter un écran plasma !

                                       

                                      Aux Antilles on appelle les allocations familiales, l’argent braguette terme très explicite

                                       

                                       


                                      • Féraud 11 août 2014 11:03

                                        A L’AUTEUR


                                        J’ai publié votre article avec l’indication du lien comme demandé


                                        MERCI

                                        A TOUS ET A TOUTES

                                        VOUS POUVEZ CONTINUER LE DEBAT SUR NOTRE BLOG ASSOCIATIF

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès