Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le vert communautariste

Le vert communautariste

Normalement les écologistes et les islamistes n'ont qu'un seul point commun : la couleur verte.

Les premiers présentent un courant plutôt progressistes et les autres une force obscurantiste.

Que signifie donc ce basculement de dirigeants verts qui ménagent l'islamisme ? Pourquoi une telle politique ? Quels sont les enjeux ?

À l'appel du collectif Une école pour tous-tes Contre les lois d'exclusion, environ cinq cent personnes se sont rassemblées devant l'Assemblée Nationale le 4 février 2004 pour s'opposer à l'interdiction des signes religieux à l'école .

Quel flop retentissant !

C'était il y a sept ans et ce jour là le Vert Noël Mamère apportait son soutien à une manifestation où paradaient quelques communautaristes et islamistes ….

Les Verts ou du moins leurs principaux dirigeants n'aiment pas la laïcité , qui serait peut être désuète... Certains ont pensé que l'histoire ayant montré que l'interdiction du port de signes religieux à l'école publique ayant porté quelques fruits : recul de l'intégrisme, apaisement dans les écoles, les Verts allaient oublier ces moments d'égarement...

Aujourd'hui, malheureusement les Verts récidivent et leur candidate aux présidentielles qui n'est pas avare quant il s'agit de parler sans réfléchir vient de proposer « mercredi 11 janvier, qu'un jour férié soit accordé aux juifs et aux musulmans pour célébrer Kippour et l'Aïd-el-Kebir afin que "chaque religion ait un égal traitement dans l'espace public". ». Faudra t-il au nom du modernisme si précieux pour les Verts demander aux travailleurs de fournir des certificats de baptêmes ou d'appartenance pour obtenir ces jours de congés ?

Si au lieu de dire n'importe quoi, Eva Joly avait réfléchi, elle aurait proposé, non un retour déguisé aux statistiques ethniques et « l'assignation à une confession » pour bénéficier de jours fériés....mais une évolution du code du travail permettant à chaque salarié de pouvoir avoir un ou deux jours de congés, pris à sa guise, sans justification...

Avec ces abandons de la laïcité et ces accommodements , les Verts donnent du grain à moudre aux intégristes qui n'osaient pas encore en demander autant et à tous ceux qui face aux renoncements se laissent bercer par des faux laïques qui confondent la lutte contre l'islamisme politique avec la lutte contre l'islam.

Eva Joly fait le lit des islamistes et des xénophobes en fonction d'un électoralisme de bas étage !

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  4.36/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • eric 13 janvier 2012 08:35

    Grande erreur ! Les verts, les islamistes, les trotskistes, les extremes gauches en general ont au contraire l’essentiel en commun et ne divergent que sur des nuances. 


    Dans tous les cas, on a affaire a des franges des classes moyennes lettrees, diplomes, mais rarement au top, en transition sociale ( il sont plus diplomes que leur parents) insatisfaites de leur place dans la societe, et tentant de s’expliquer a eux meme leur propre situation individuelle et collective comme le fruit de forces hostiles, exterieures et perverses. 

    Si differences il y a, c’est que la vision des islamiste est moins fantasmatique.

    Les extremes gauches nomment l’adversaire en gros, « les elites extra liberales hypermondialisees, responsables d’une hausse des inegalites et d\’une barbarisation du monde ». Mais ce faisant, il ne les nomment ni ne les definissent vraiment. ( il n’existe pas de « personnes » ultramondialisee, un banquier americain est americain par exemple). 
    Les islamistes eux sont plus precis. L’ennemi, c’est l’occident en general, L’amerique si on veut et les juifs en particulier. Ennemi commun dira-t-on. « ils s’aimaient de detester ensemble ». Mais dans leur cas, il est moins delirant d’imaginer que le contact de leur societe avec le reste du monde soit destabilisant. Dans les cas des alterecolobio, qui meme si ils sont chroniquement insatisfaits, sont bien integres dans leur monde ( notamment sur le plan de leur acces a la parole publique) cette haine exacerbee de la societe dont ils sont un element, et de loin pas un des plus defavorise, s’interprete mieux encore que dans le cas des islamistes comme une forme de haine de soi.

    Si on compare leurs discours ( voir sites Islamistes mais aussi je crois dans un livre de Bruckner) on constate qu’ils disent la meme chose, sauf que les islamistes nomment l’ennemi et les mesures concretes a prendre. ( par exemple terrorisme revolutionnaire)
    Parce que leur pensee et plus coherente, il est normal qu’elle fascine beaucoup d’extemes gauches. Cerise sur le gateau, comme celle ci ne connaissent pas grand chose au monde exterieur en general et au monde musulman en particulier, elle pensent avoir affaire a , enfin, des pauvres, des proletaires, qui seraient sur la meme longueur d’onde qu’eux ( contrairement aux masses occidentales « abeties par TF1 »). Qui plus est, les islamistes, eux, semblent conserver un certain contact avec au moins une partie des « masses »ce qui ne peut manquer de fasiner nos extremes gauches.

    Il reste en pratique une seule difference reelle et elle est theologique. Dans tous les cas, on a affaire a des phenomenes religieux. C’est a dire a des gens qui veulent administrer la relations entre l’humain et une origine du sens. Les extremes gauches de type trotskiste, marxiste tradi. sont des heresies de type gnostique ( nous , « on sait »). Les islamistes sont plutot des manicheens ( avec notamment leur cote nihiliste et en particulier chez les chiites, la conviction que les forces du mal l’emportent toujours ( partagee par les alter). les ecolos, sont plutot une regression pantheiste. 
    Il est assez logique que l’heresie ecolo, la moins construite « theologiquement » soit aussi la plus permeable et la plus fragile.
    Mais ce ne sont que des details. Toutes ces sectes qui habitent les reves des classes moyennes lettrees en transition sociale et doutant d’elles memes ont toujour ete caracterisees par des gueguerres civiles portant sur un detail et celui ci est toujours le meme. Le monopole de detention de l’origine du sens. Ainsi, trotskiste et staliniens etaient d’accord sur tous concretement, sauf sur la question de savoir qui etait le plus intelligent. 
    En pratique, ce sont toujours ceux qui ont l’air les plus betes qui l’emportent, parce que ce genre de milieu flingue en priorite quiconque pourrait renforcer ses complexes intellectuels. 

    Au dela de ces luttes sur ce detail, l’essentiel du consensus est acquis. Il est en quelque sorte personifie dans un symbole ( le symbole est ce qui unit) tres fort. L’antisionnisme de facade, cachant mal un reel antisemitisme, meme chez ceux dont la pensee, plus construite, tente de s’en dedouaner.

    Maintenant, au dela de ces questions passionnantes mais au final un peu abstraites, il faut revenir a l’essentiel. le farouche egoisme de classe des extremes gauches ecoloalterbio francaises. Car enfin, il y ceux qui veulent leur donner un jour ferie specifique, ceux comme l’auteur qui veulent le donner a condition qu’il ne soit pas specifique, ceux qui veulent donner le droit de vote aux etrangers. Mais a part parait il le NPA, il n’y en a pas un qui parle du seul vrai probleme d’un point de vue matierialiste : l’acces a la fonction publique> Les etrangers sont en effet exclus d’office de 25% du marche de l’emploi qui pratique une preference nationale qui ne dit pas son nom. Avec les conditions de diplome, elle exclue du reste avec un grand sens de l’egalite le prolo francais dans les memes conditions.

    Reste une chose : oui, l’opportunisme electoraliste de la tendance verte au sein de cette nebuleuse revele une absence de principe particulierement flagrante et, au fond, assez rassurante. Les ecolos sont plus ouvertement arrivistes que les autres. Ils sont donc moins inquietant...... ( un islamiste n’ira pas vendre les voix qu’il n’a pas encore au PS par exemple ce qui montre un moindre degre d’integration....)
    En ce sens, ce sont peut etre les plus laiques. La religion, ils s’en foutent, si cela peut rapporter des voix......









    • PATRICE T PATRICE T 13 janvier 2012 09:26

      A LA POSTE, et peut-être ailleurs aussi, il existe un droit pour les salariés et les fonctionnaires, puisqu’il est nécessaire de faire la distinction, des ASA (Abscences Spéciales Autorisées) pour différents motifs : représentation de parents d’élèves, membre d’organisme divers, et .... pour les agents de confession musulmane, pour les fêtes religieuses accordées « dans la limite de deux par an et en fonction des nécessités de service »
      Donc la proposition d’Eva JOLY tombe quelque peu à plat, si ce n’est la réaction de JF CHALOT (rires) mais ouvre une autre question :
      — si un jour férié est accordé aux musulmans, pour quelle raison, l’ensemble des travailleurs n’y aurait pas droit ?
      — dans la négative, faudra-t-il donc privé de jour férié les non-chrétiens à Noel, Pâques, etc toutes ces fêtes religieuses qui rythment, non seulement l’année d’un catholique pratiquant, mais aussi l’activité économique, sociale du pays ?
      Ensuite, pour le reste, y-a-til manoeuvre électoraliste de la part d’Eva JOLY ou pas, je n’en sais rien.
      Pour ma part je suis un laique convaincu et quelque soit la confession des uns et des autres, elle doit restée dans la sphère privée et ne devrait pas interférer ailleurs.


      • epicure 13 janvier 2012 15:56

        petit détail concernant les fêtes

        noël et pâques existaient avant le christianisme, c’était des fêtes populaire au temps des païens, et cela le reste encore, même dans notre société sécularisée. D’aileurs il suffit de constater le père noël, : les cadeaux, les poules et lapins en chocolat etc... ce ne fait pas très religieux tout ça.

        En fait c’est le christianisme qui les a récupéré, surtout noël, c’est une récupération tardive du 3ème ou 4ème siècle, vu que pâques est lié à la pâques juive.

        Par contre l’ascension, pentecôte, le 15 août, ce sont bien des fêtes purement chrétienne.

        Donc c’est une erreur culturelle de lier noël et pâques uniuqement à la religion.


      • pissefroid pissefroid 13 janvier 2012 11:51

        Je répète ici un commentaire fait sur un autre article, j’aurais préféré que, par souci de laïcité, elle propose de supprimer les fêtes à racine religieuse.

        J’ajoute, ici, que la république n’a pas à honorer des faits (ou légende) émanant des « racines chrétiennes » de la france.

        Je préférerais les racines gauloises de la france.


        • LE CHAT LE CHAT 13 janvier 2012 11:55

          Les verts n’ont plus rien d’écologiste , leurs thèmes de campagne sont ceux des gauchistes soixantehuitards
          - mariage gay
          - droit de vote aux immigrés
          - fumer le chichon
          - supprimer le 14 juillet et pourquoi pas l’armée avec
          - maintenant le clientélisme religieux


          si il y a des écolos sincères , qu’ils votent chasse pêche et tradition ou pour un vert indépendant , mais pas pour ces clowns !


          • lulupipistrelle 13 janvier 2012 15:32

            Bonne conclusion.


          • anty 13 janvier 2012 12:56

            Éva fait de la recup tout azimut 

            et c’est domage pour les verts qui pour le coup n’atteindront sans doute pas le fameux 5%
             qui leur permettrait de récupérer la mise 

            • Croa Croa 13 janvier 2012 23:02

              Heureusement il y a l’ AEI ! smiley


            • guylain chevrier guylain chevrier 13 janvier 2012 14:34

              Excellent article qui dévoile un peu plus les verts tels qu’ils sont, des communautaristes, des anti-laïques et des opportunistes sans vergogne. Ce parti d’élus est gangréné par le clientélisme politico-religieux. C’est un vers dans le fruit de notre démocratie qui passe son temps à générer du vote Le Pen tout en se présentant comme son rempart.

               


              • mouais 13 janvier 2012 19:01

                Que les verts et Eva Joly soient non seulement communautaristes mais d’une ignorance crasse concernant les lois et usages français, nul étonnement, elle n’est pas française.
                Mais il est préoccupant que l’on continue à dire que les verts sont de gauche, car ils sont plutôt de tendance européiste-vert-de-gris-waffen SS (voir l’article de Guylain Chevrier, http://www.laiq2012.net/escroq.html
                voyez les deux cartes qui sont à peu près aux 2/3 du fichier.
                Et on peut aussi regretter que les bons camarades ignorent la loi française, sur un point certes minime et anecdotique, les fêtes religieuses : depuis toujours des congés sont accordés sans faire d’histoire, vous n’êtes pas beaucoup sortis dans le monde, pour ignorer ça :
                Voir http://www.laiq2012.net/myard.html
                et http://www.laiq2012.net/xeno.html


              • Richard Schneider Richard Schneider 13 janvier 2012 16:43

                Je suis assez d’accord avec guylain chevrier : les Verts sont des communautaristes anti-laïques. 

                Certes, il y a les maladresses incroyables d’Éva Joly ... mais au fond, les écolos français sont des mondialistes libertaires pour qui les notions d’état-nation, de séparation des Églises et de l’État etc ... sont à combattre. Dans une interview donnée dans Libé. du 27.01.2011, Éva Joly essaie de définir ce qu’elle appelle la « laïcité raisonnée », à savoir celle de son pays d’origine calquée sur le modèle anglo-saxon.
                Avec le discours de Latran (2007), notre chanoine national a d’ailleurs donné le tempo sur la question. Mais, hélas, il semble bien que la Gauche elle-même ne se présente plus comme la garante de la laïcité à la française, c.à.d. une laïcité non-adjectivée, neutre :  la laïcité n’est pas positive, ni ouverte, ni raisonnable ou raisonnée ..
                Comme je l’ai écrit dans un article sur un autre site (cf. LA LAÏCITÉ : ENCORE UNE VALEUR DE GAUCHE ?), par un non-sens extraordinaire de l’Histoire, aujourd’hui le FN veut se présenter comme le seul garant de la laïcité - alors que c’est évidemment faux : la laïcité de MLP est une une laïcité chrétienne (catho intégriste ?), ce qui n’a rien de commun avec celle instaurée en France en 1905.
                Pour conclure, il existe déjà aujourd’hui - au moins dans la fonction publique - la possibilité pour les croyants non-chrétiens de se voir accorder un jour de congé pour fête religieuse spécifique. Il serait particulièrement malvenu d’ajouter encore et encore des journées fériées pour des raisons philosophiques ou religieuse : le vivre-ensemble doit laisser la foi dans la sphère privée. En effet, après les chrétiens, les musulmans, les juifs pourquoi pas prendre aussi en compte d’autres croyances ou non-croyances - le bouddhisme, l’animisme, l’agnosticisme, athéisme, le culte Vaudou etc ...

                PS. Je tiens à préciser que je ne suis ni anti-chrétien, ni anti-musulman ou anti-juif etc ... Je suis un républicain laïc. Mes opinions philosophiques et/ou religieuses me sont strictement personnelles.

                • epicure 13 janvier 2012 17:12

                  En fait non ils ne sont pas libertaire, puisque c’est la laïcité neutre qui est vraiment libertaire, privilégiant la liberté de conscience pour tous sur la liberté de culte de quelques uns, avec une stricte égalité de tous devant al loi. S’ils étaient libertaires vraiment, ils dénonceraient les islamistes.

                  En fait ils ont une attitude ultra libérale vis à vis des religions. Si on regarde bien c’est le même genre de revendication vis à vis des religions que vis à vis des propriétaires/financiers au niveau économique : laissons les agir comme ils veulent, et ce quelles que soient les conséquences pour les autres qui gueulent moins.
                  La comparaison avec le modèle anglo-saxon est donc bien pertinente.
                  Ils ont troqué l’universalisme du socialisme contre le particularisme de l’ultra libéralisme.

                  Dans un sens marine lepen fait du gauchisme à l’envers, de ses combats de droite, elle arrive à défendre une position « de gauche », sauf que derrière ce n’est aps la vrai laïcité qui est défendue.

                  Tu as parfaitement raison pour le bouddhisme, vu qu’il y aurait plus de bouddhistes que de juifs en france.Mais ils n’embêtent personnes en général, ils n’ont pas de branche intégriste agressive très visible, donc ils ne sont pas intéressants à défendre. Donc par souçis d’égalité, il faudrait aussi accorder un jour férié aux bouddhistes.

                  Mais comme l’état laïque ne reconnait pas les religions, et n’organise pas la société en fonction des différents particularisme, ces jours fériés spécifiques n’ont pas lieu d’être en France.


                • Croa Croa 13 janvier 2012 23:15

                  « au fond, les écolos français »

                  Non pas « les écolos »,  smiley

                  celà concerne seulement Les Verts, lesquels sont des imposteurs !


                • epicure 13 janvier 2012 16:55

                  Le problème de l’écologie, c’est que ce n’est pas une idéologie en soi. Elle ne défini pas des rapport entre l’Homme et la société, ni entre les humains entre eux, ces rapports déterminant les pratiques politiques, mais uniquement un rapport de l’Homme à la nature.

                  L’écologie cela peut être compatible avec presque toutes les idéologies, sauf l’individualisme particulariste, c’est à dire l’idéologie du chacun pour soi, vu que le respect de la nature serait une contrainte à la liberté d’action de l’individu. Mais c’est toujours compatible avec un libéralisme tempéré, non dogmatique.
                  L’écologie étant un bien commun, elle entre parfaitement dans une logique socialiste, et c’est d’ailleurs la voie que prennent nombres mouvements de gauche, et d’où aussi le positionnement de l’écologie politique du côté de al gauche souvent. C’’est compatible avec des système collectivistes égalitaire, dans sa forme ancienne c’est le cas des tribus primitives, et c’est même compatible avec une idéologie d’extrême droite qui transcenderait la na nature.
                  Donc en fait l’écologisme séparé de toute conception idéologique n’a pas d’objet politique sauf sur un sujet particulier véritable.

                  Par conséquent, ceux qui rejoignent les partis écologistes, sont des gens avec une faible orientation idéologique. Pour ceux ayant une certaine orientation idéologique, la défense de l’écologie ne se fera pas de façon abstraite, au dépend du reste.
                  Ce qui explique aussi les profondes divisions au sein du mouvement écologiste, en dehors de la défense de l’écologie, les vision politiques peuvent être très variable.

                  Mais parmi les gens qui n’ont pas de véritable orientation idéologique dans le fond, bien qu’ils sont persuadés d’en avoir une, il y a les gauchistes.
                  Là où les gens de gauche en se basant sur leur idéologie, définissent les moyens correspondant, le gauchiste n’en prend que la surface de ces moyens, pour amener ces combats de façon aveugle jusqu’à s’éloigner des fin, des buts de la gauche.
                  Là où une idéologie est caractérisée par une fin et des moyens pour y parvenir, le gauchisme lui ne s’intéresse qu’aux causes/combats générées par ces moyens.

                  Et l’autre aspect du gauchisme, c’est la fixation sur un ennemi caricaturé, le combat binaire, le gauchisme ne combat pas des idées et pratiques, comme dans un combat idéologique , mais des figures d’ennemis. C’est à dire que la gauche combattant le capitalisme, la bourgeoisie, l’impérialisme américain, les racistes blancs, les chrétiens, le gauchiste reste fixé sur ces figures, en étant incapablde de s’en défaire. Ce qui a deux conséquence, tout ce qui s’opose au gauchiste est « forcément » un membre d’une de ces figures d’opposition, et les ennemis de ces figures ennemis combattent « forcément » pour la même cause. Le gauchisme applique donc « l ’ennemi de mon ennemi est mon ami, et son ennemi est mon ennemi ».
                  Que l’ennemi de l’ennemi puisse être aussi ennemi des causes originelles de la gauche, n’éfleure même pas le gauchiste. Dans le combat gauchiste, les apparences comptent plus que le fond.

                  Le gauchiste, c’est un peu le soldat japonais qui continu la guerre dans son ile perdu au milieu du pacifique alors que la guerre est perdu et que les japonais et américains sont alliés.

                  Le glissement gauchiste peut être décrit comme ça :
                  la gauche défend les opprimés.
                  opprimés = minorités (on oublie que des communautés minoritaires peuvent pratiquer des oppressions au passage)
                  donc le gauchiste défend les minorités, pour ... ben défendre les minorité puisqu’il n’y a plus l’objectif de départ, vu qu’au final on est capable de prendre la défense d’oppresseur.
                  Donc il suffit de se présenter comme minorité opprimée à un gauchiste, et vous pouvez vous assurer de son soutient.

                  Ça tombe bien, la propagande islamique propose les musulmans comme minorité opprimée.
                  Bien sûr il ne faut pas parler de la surreprésentation des musulmans très religieux dans les violences conjugales, ni qu’actuellement c’est la communauté religieuse où il y a le plus d’intolérance ( les chrétiens et les juifs ont eu leur lot d’intolérance dans le passé aussi ). En parler c’est « forcément » être islamophobe, raciste etc...

                  Donc le gauchiste va prendre la défense des musulmans, et surtout des islamistes, ces pauvres opprimés qui ne peuvent pas imposer leurs croyances et rites à tout le monde à cause de la méchante laïcité.

                  La laïcité cela n’intéresse pas ces gauchistes, puisque les soit disant opprimés, sont gênés dans leur revendications conservatrices/réactionnaires par al laïcité, donc al laïcité ne sert pas le combat du gauchiste.
                  Il en est de même pour l’intégration (un truc de réac sûrement) et autres concepts républicains, qui sont un obstacle au revendications communautaristes de minorités autoproclamées de façon essentialiste comme opprimés.
                  .
                  C’est pour cela que le gauchiste en voulant au départ se donner bonne conscience, arrive à défendre le pire, presque de façon sincère, tellement il est aveuglé. Et ce qui caractérise le gauchisme au final , c’est de toujours finir par défendre l’inverse de la cause des origines, et attaquer ceux qui défendent la cause originelle.

                  Bref au final il n’y a aucune surprise de la part d’un parti qui attire les gauchistes, car dénué en fait de tout fondement idéologique, qui n’a aucune vision cohérente des rapports politiques entre les humains .


                  • Cocasse Cocasse 13 janvier 2012 18:02

                    Cher monsieur, vous m’étonnez.
                    Pour une fois, vous nous proposez un article (presque) idéologiquement neutre, et aux arguments convaincants.
                    Je me demande d’où vient cette islamophilie forcenée des Verts.


                    • jeanclaude 13 janvier 2012 21:38

                      @ Eric

                      J’aime bien votre analyse, qui sort des sentiers battus et prend en compte la globalité du phénomène « petit parti à l’idéologie très pointue ».


                      • eric 13 janvier 2012 22:17

                        A jean claude : merci, maintenant, ce n’est pas parceque ces petits partis sont petits et tres pointu qu’ils ne meritent pas notre attention soutenue, parce qu’on les a vu a loeuvre quqnd le contexte peut leur etre favorable et que des bolcheviques aux islamistes en passant par les nationaux socialistes et peut etre un jour les ecolosalterbio, ce n’est pas parce que leurs idees sont objectivement absurdes qu’elles ne sont pas dangeureuses...


                      • Yohan Yohan 13 janvier 2012 23:10

                        Le pire, c’est que cette direction d’EELV ne reflète absolument pas les préoccupations des écolos que je rencontre en Bourgogne. L’écologie rouge, islamophile, sauce bobo de Paris n’est pas leur tasse de thé. Il suffit de voir les sondages pour comprendre que les couteaux vont sortir


                        • lulupipistrelle 13 janvier 2012 23:14

                          Y a pas qu’en Bourgogne...


                        • Yohan Yohan 13 janvier 2012 23:26

                          Joly rétive à la soumission s’est fait recadrer par Duflot qui a vendu EELV au PS pour quelques têtes de listes aux législatives. Duflot a niqué les Verts


                          • ffi ffi 14 janvier 2012 02:22

                            Mais je crois que Joly a atteint le comble de l’écolo :

                            Elle propose une journée pour fêter le sacrifice animal...

                            J’ignorais que l’écologie s’était convertie à l’égorgement des animaux.
                            J’ai dû manquer un épisode...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès