Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le virage socialiste

Le virage socialiste

Ségolène Royal est désormais candidate du Parti socialiste avec 60,62% des voix de militants qui ont participé à 82,04%. Un air de jeunesse semble souffler sur cette gauche qui n’en finissait plus d’être « ailleurs ».

J’y vois pour ma part les causes suivantes :

  • un changement net de génération, les 65-75 ans laissant (enfin !) la place aux 45-60 ans - avec le changement de valeurs afférent
  • changement masqué par la « baffe » du 21 avril 2002 qui a conduit les électeurs à laisser Jacques Chirac président durant douze ans, renforçant le sentiment d’immobilisme, de gâchis français, de vieillissement global - image de la France très présente à l’étranger
  • changement induit par ces néo-militants qui en ont eu assez de la gauche ringarde, toujours à la traîne du chantage extrémiste, dont les dogmes éculés en slogans dataient des années 1970 - et qui se sont inscrits massivement pour faire bouger les choses
  • une volonté de renouveler la pratique politique par le choix d’une femme, jeune, qui n’hésite pas à briser les tabous et à aller contre l’opinion commune
  • dont le pragmatisme et l’écoute des gens l’emportent sur les Grrrands Prrrincipes et sur l’intangible lecture archéomarxiste du monde
  • dont l’image compte plus que les idées ; dont le mouvement politique compte plus que le programme de mesures ; dont la faculté d’adaptation apparaît comme un atout face au monde qui change à toute vitesse

 

  • image de Madone pour certains qui, n’y comprenant plus rien, se réfugient dans la superstition et encensent l’icône comme révélation d’une quelconque religion « socialiste », image de mère aimante et exigeante, protectrice et compréhensive - attitude psychologiquement régressive
  • mais image positive et moderne pour d’autres, qui notent le compagnonnage non institutionnalisé avec François Hollande (comme naguère Sartre et Beauvoir) - mais avec quatre enfants, et pas laissés à eux-mêmes comme certains ténors politiques le font volontiers...
  • une incarnation de la France traditionnelle, provinciale, militaire, un zeste d’outremer, un zeste d’école religieuse, la méritocratie républicaine grâce à l’ENA, une révolte contre le père au mental d’égaré de 1914, à l’existence marquée par défaite sur défaite dans les soubresauts décolonisants - mais une incarnation médiatique à l’avant-garde, ni trop ni trop peu, people à peine, avec de la tenue
  • mais une vision du bien commun et la capacité à la faire prévaloir dans la réalité - sans s’encombrer de tabous ni de dogmatique langue de bois, seul moyen « politique » d’assurer les réformes nécessaires en les replaçant dans un projet présidentiel.

Notons-le bien, ce changement « radical », masqué par douze ans de non-politique : le Parti socialiste a voté à 81,45% pour les candidats sociaux-démocrates !

Les militants ont relégué la vieille gauche inadaptée, inapte à enrayer le vote Le Pen, inapte à un quelconque « plan B » pour l’Europe, inapte à adapter la France à l’économie globalisée - à quelque 18%. Laurent Fabius a trop copié, par mimétisme, l’ancien Mitterrand comme le Chirac de la fin. Or, les Français ne désirent plus un président monarchique qui croie : « L’Etat c’est moi », pas plus qu’un président démagogue qui envoie au charbon ses premiers ministres tout en disant que ce n’est pas lui qui l’a fait.

Mine de rien, « à la française », le PS ne vient-il pas de faire son « Bad Godesberg », cet aggiornamento de doctrine, du marxisme bismarckien à la social-démocratie - que tous les autres partis de gauche européens avaient fait avant lui ?

(Photos Le Monde)


Moyenne des avis sur cet article :  2.73/5   (495 votes)




Réagissez à l'article

367 réactions à cet article    


  • Bill Bill 17 novembre 2006 12:03

    Beaucoup de votes négatifs sur cet article ! Il n’en reste pas moins, que juste ou pas juste, il donne une perspective originale sur ce renouvellement du parti socialiste.


    • Marsupilami (---.---.223.69) 17 novembre 2006 12:11

      @ Bill

      D’accord avec toi. Cet article est relativement objectif et expose bien ce qui se passe. Je ne voterai certainement pas Ségo, mais il faut reconnaître qu’elle a fait preuve d’un talent certain pour envoyer les éléphants du PS au cimetière qui les attendait. Elle a bel et bien mis fin à l’influence des pseudo-paléo-marxistes... pour la remplacer par le vide et le rien. Bravo l’artiste !


    • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 17 novembre 2006 13:42

      Même au second tour, si, comme c’est probable, elle s’y trouve ? Je pense que, si vous êtes sérieux, ce que je crois, vous y réfléchirez à deux fois... c’est le cas de le dire...


    • Marsupilami (---.---.223.69) 17 novembre 2006 13:47

      @ Sylvain

      Exact. Je ne parlais que du premier tour. Au second, en cas de duel Ségo-Sarko ou Ségo-Le Pen, je voterai évidemment Ségo. Sans aucun enthousiasme.


    • Bill Bill 17 novembre 2006 15:01

      @ Sylvain Reboul

      Je parlais uniquement de l’analyse ! J’ai déjà évoqué l’idée de prendre le maquis si Ségolène passait... smiley et aussi celle d’aller à la pêche le jour du premier tour... smiley Mais pour être honnête, je n’ai pas de vrais choix pour l’instant, je crois que cette fois-ci je vais me faire parvenir tous les programmes et que je les lirai un par un, je commence à me désoler de l’état de notre pauvre pays et je crois qu’il faut impérativement que quelque chose de concret se passe avant que ce ne soit le peuple lui-même qui se remémore les actes sanglants de la Révolution !!! Je ne veux pas vivre une nouvelle Terreur...

      Bill


    • joë (---.---.100.176) 17 novembre 2006 16:39

      "On comprend pourquoi les comiques ne font plus rire : la réalité est un gag si énorme qu’il laisse sur le carreau toute tentative de caricature.


    • T.B. T.B. 17 novembre 2006 20:17

      AVERTISSEMENT

      Cet article, comme tout ceux qui traite de Royal Ségo est un véritable jeu de massacre !!! Tout le monde tirent sur tout le monde smiley smiley smiley smiley smiley Ca promet !

      Je pense, de plus en plus, que la France est devenue tellement corrompue et ses « dirigeant » de gauche à droite si éloignés de la représentativité populaire, qu’une guerre civile n’est pas à exclure à l’image de tous ces commentaires bombardés de « moins » de « pas constructif ».


    • T.B. T.B. 17 novembre 2006 20:20

      UN seul survivant : Sylvain Reboul !!! A se demander pourquoi ? Bon, il m’énerve je vais lui tirer dessus smiley


    • (---.---.69.97) 17 novembre 2006 21:28

      « Il donne une perspective originale sur ce renouvellement du parti socialiste »

      Il n’y a aucun renouvellement du PS, mais bien au contraire un durcissement de la politique antipopulaire. L’iconographie Royal n’est qu’une drogue.


    • prosper (---.---.79.69) 18 novembre 2006 00:18

      vous perdez votre temps à ne pas vouloir comprendre les réalités. Les français sont étranges à crier « changement » « changement » et à ne vouloir rien changer, si ce n’est pour glorifier le « c’était mieux avant », à chercher la surprise en espérant le pire. Mais surtout, ce qui vous reste en travers de la gorge, c’est que c’est une nana ! Eh oui ! Ne vous en déplaise, elle sera au second tour et je vous parie une caisse de champagne qu’elle gagnera.


    • (---.---.225.163) 18 novembre 2006 09:32

      « Mais surtout, ce qui vous reste en travers de la gorge, c’est que c’est une nana ! »

      Une nana fifille de militaire colonial, avec la plupart de sa famille à droite, voir plus loin, qui était avec Mitterrand lors de l’attentat contre le Rainbow Warrior, de Tchernobyl, des mensonges d’Etat sur le nucléaire, etc...


    • (---.---.19.54) 18 novembre 2006 10:29

      « qui était avec Mitterrand lors de l’attentat contre le Rainbow Warrior, de Tchernobyl, des mensonges d’Etat sur le nucléaire... »

      Ségolène Royal était déjà chez Mimi au moment de l’opération de promotion du FN en 1982...


    • demos demos 18 novembre 2006 13:07

      Je pense que les votes traduisent ce qui, personellement, me gênent dans cet article : cette façon de cracher dans la soupe. En réalité, cet article est aussi ennuyeux qu’un discours de Mademoiselle Royal car il exprime l’ennuie de son auteur. Monsieur Argoul est un demandeur d’emploi qui perd son temps à chercher un travail qui ne peut pas exister au lieu de s’occuper à faire autre chose. Peut être n’a t-il pas encore compris qu’avec Mademoiselle Royal, il va aller bosser pour 3 cacahouètes de l’heure ... Espérons ne pas le voir un jour nous dire comme cet ancien mineur anglais de la vallée de la Dearne sur Arte « Avant, nous travaillions sept heures par jour, maintenant nos journées de travail sont de douze heures ; nous n’avons pas eu le choix, il a fallu s’adapter ».


    • demos demos 18 novembre 2006 13:09

      J’entends le vote des internautes et non celui des militants socialistes ...


    • l'Omnivore Sobriquet l’Omnivore Sobriquet 18 novembre 2006 18:26

      Bien parlé Bill, quoique j’aurais mis des guillemets à ’renouvellement’... Je recolle ton commentaire donc, que des ’comités citoyens’ ont trucidés... (n.b. combien de dizaines de votes possêde un agoracommissaire ?) ////////////////////////////////////////////////////////////////////// //////////////////////////

      Beaucoup de votes négatifs sur cet article ! Il n’en reste pas moins, que juste ou pas juste, il donne une perspective originale sur ce renouvellement du parti socialiste.

      ////// Merçi Bill


    • Radcliff (---.---.112.6) 18 novembre 2006 18:47

      Marsupilami,

      Si tu savais comme tu nous gonfles...


    • Radcliff (---.---.223.69) 18 novembre 2006 18:52

      Je suis un crétin d’islamiste demianesque et je me réjouis d’avoir posté un commentaire aussi bourré de corâneries.


    • (---.---.49.113) 19 novembre 2006 02:17


    • robin (---.---.228.224) 19 novembre 2006 03:47

      lol...entre la sale gueule à Sarko et la frimousse à Ségo !!! lol smileyet une majorité confortable qui plus est !!! lol smiley


    • parisien (---.---.160.74) 19 novembre 2006 22:59

      ce site est en train de devenir soit un défouloir pour crétins soit une base arrière de fascistes...


    • Motomansavoisien (---.---.198.17) 17 novembre 2006 12:25

      Les militants PS ne sont pas les Français... le NON à la constitution l’a démontré. En effet, « les classes les plus aisées et diplômées de la population ont le plus souvent accordé leurs suffrages au vote « oui », alors que le vote « non » est plutôt l’apanage des classes moyennes et populaires avec un niveau d’études moindre » http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9f%C3%A9rendum_fran%C3%A7ais_sur_le_trait%C3%A9_%C3%A9tablissant_une_Constitution_pour_l’Europe

      Le PS va exploser, Sarko rigole, Bayrou pleure, Le Pen reste dans les sous-bois...

      On le voit dans la majorité des commentaires ici, Ségolène, tout le monde l’aime bien, mais personne ne veut voter pour elle... Normal, être président ça s’improvise pas !


      • seb (---.---.12.18) 17 novembre 2006 12:45

        Pourquoi le PS va exploser ??? A entendre les uns et les autres ce matin, le rapprochement des courants se fera très vite et sans trop de dégats. Le PS a une chance unique de revenir au pouvoir en 2007.

        Sarkozy lui ferait mieux de tenir ses troupes car on a tous vu ce qu’il a fait hier (chapeau l’artiste smiley ). La Chiraquie n’est pas morte, le PEN est bien là et en GRANDE FORME, Bayrou bof bof un peu en difficulté hier, l’extrème gauche n’existe plus, Hulot va rejoindre Royal (vous verrez smiley... Non le PS a une énorme chance de reconquérir le pouvoir

        Moi je vote blanc c’est un avis non partisan smiley


      • LE CHAT (---.---.75.49) 17 novembre 2006 12:47

        le PS a donc du soucis à se faire vu la paupérisation grandissante des classes moyennes et populaires qui auront du mal à se reconnaitre dans cette bobo démago .

        au moins aura t-elle contribué à mettre deux éléphants au placard , mais il reste largement de quoi organiser un safari dans l’ecosystème politique français .


      • José (---.---.141.163) 17 novembre 2006 13:06

        @ seb. Conquérir le pouvoir a été toujours facil. Le maintenir ça a été toujours une autre histoire.


      • (---.---.70.183) 17 novembre 2006 13:39

        "par LE CHAT au moins aura t-elle contribué à mettre deux éléphants au placard , mais il reste largement de quoi organiser un safari dans l’ecosystème politique français ."

        Excellent ! smiley


      • (---.---.69.97) 17 novembre 2006 21:26

        « tout le monde l’aime bien... »

        Non, absolument pas ! Pourquoi voulez-vous que les gens aiment bien des politicards dont les carrières sont battues sur leur malheur ? Et Royal en est une...


      • demos demos 18 novembre 2006 13:21

        Vous êtes en train de nous expliquer que ceux qui ont voté non à feu la constitution sont des cons ? ... c’est bien cela ... ?


      • Bernard Dugué Bernard Dugué 17 novembre 2006 12:35

        Argoul,

        Votre article, comme le précédent sur les OGM, est confus et contradictoire. Comme d’ailleurs Ségolène qui, par une sorte de miracle nietzschéen, parvient à les assumer. Mais pas les analystes si on vous lit in the text

        A mon avis, je vois quelques zeste de l’héritage de Mussolini dans cette adoration de la madonne et celle-ci dans son renvoi populiste. Une drole de combinazionne entre modernisme et tradition, pas vraiment de quoi se projeter dans l’avenir mais assez bien ficelé pour laisser croire à l’illusion


        • Marie Pierre (---.---.1.140) 17 novembre 2006 13:59

          J’aime bien la madonne mussolinienne ! Les contradictions que l’on retrouve dans l’article ne seraient-elles pas le reflet des contradictions de Ségolène Royal, des militants socialistes ? Militants qui ont semblé suivre plus les sondages et l’image. Le fait de poser tout en blanc, de prendre un gamin dans ses bras.

          Monde d’illusions ?


        • Marsupilami (---.---.223.69) 17 novembre 2006 14:05

          @ Marie Pierre

          Monde d’illusions ? Pas du tout : c’était un vrai tailleur blanc, un vrai enfant et de vrais bras !

          Rassurée ?


        • Fred (---.---.166.143) 17 novembre 2006 12:35

          A votre avis :

          la candidature de Ségolène royal autorise-t-elle l’espoir d’un authentique renouveau de la politique ?

          ou bien ne constitue-telle que la manifestation la plus aboutie du dépérissement de cette dernière ?


          • FredSud37 (---.---.200.203) 17 novembre 2006 16:45

            Sincèrement de Gauche, je ne voterai ni pour un « Thatcher » en pantalon, ni pour une « Blair » en jupon, car la seule et unique différence entre ces deux candidats à la Présidentielle ne porte pas tant sur le fond (idées politiques) que sur la forme (méthode de gouvernance).


          • FredSud37 (---.---.127.198) 17 novembre 2006 17:55

            Un début de réponse est disponible : ICI.


          • demos demos 18 novembre 2006 13:37

            Fred, pour répondre à votre question je dirai ni l’un ni l’autre ... En revanche, elle pourrait apporter à la politique un changement du rôle du pouvoir. Tant sur le pouvoir lui même bien entendu que sur la façon dont l’homme l’exerce et donc sur l’homme aussi ... Car son rôle ne serait pas de se comporter comme les hommes mais de « redéfinir le rôle du dirigeant », de repenser le rôle de la femme en tant que dirigeant évitant de mimer l’homme contrôleur ou commandant en s’engageant et en se mobilisant pour la défense « des aspirations humaines » Malheureusement, Mademoiselle Royal est incapable, selon moi, de s’attacher à cette oeuvre magistrale parce qu’elle est une dame de fer provinciale. Elle ne nous a pas montré, une seule fois, son vrai visage, seulement ce que nous avons pu voir de sa paroisse et c’est pour moi, suffisant pour me faire une opinion. Je ne désespère pas de changer d’avis mais l’heure est sombre ...


          • FredSud37 (---.---.200.203) 17 novembre 2006 12:36

            Donc, si j’ai bien compris votre idée, les 10 % d’électeurs qui ont apporté leurs suffrages aux trois candidats trotskystes le 21 avril 2002, l’on fait parce qu’ils trouvaient que le PS était trop à Gauche ? Celle là, je ne l’avais encore jamais lue... smiley


            • T.B. T.B. 17 novembre 2006 13:48

              Pas 10 % mais 0,5 %. Vingt fois moins !!!

              80 % des 219 000 adhérents 20 euros au PS ont voté sur une population électorale française qui compte minimum 40 millions d’inscrits. A méditer ...


            • T.B. T.B. 17 novembre 2006 13:51

              FredSud, je t’ai mal lu !!!

              « Mes » chiffres concernent les votants des 3 candidats PS d’hier.


            • FredSud37 (---.---.200.203) 17 novembre 2006 14:49

              Je maintiens ce que j’ai écrit : le 21 avril 2002, les trois candidats trotskystes (LCR + LO + PT) ont recueilli conjointement 10 % des suffrages exprimés... smiley


            • T.B. T.B. 17 novembre 2006 20:05

              Mais Fred, je n’ai pas dit le contraire. Quant aux -21 et -17 c’est pas de l’amour c’est de la rage.


            • T.B. T.B. 18 novembre 2006 12:21

              Moins 28 pour avoir écrit « 80 % des 219 000 adhérents 20 euros au PS ont voté sur une population électorale française qui compte minimum 40 millions d’inscrits. A méditer ... »

              Je vais donc en rajouter ...

              Avec tous les chiffres en main, nous avons 0,25 % des inscrits sur les listes électorales qui imposent à « la gauche » Royal Ségo. Si on divise en 5 tranches égales droite/gauche et ses 2 extrêmes + 1 inconnue le centre (soit 20 % pour chaque bord), cela signifie que 37 « gens de gauche » en moyenne se voient imposer un candidat (une) par 1 lèche-cul (il faut quand même être un peu lèche-cul pour adhérer à un parti) : 1 adhérent pour grosso modo 37 crétins qui voteront Ségo. Pas de jaloux, pour l’ump pmu les proportions sont sensiblement les mêmes.

              En conclusion, les français sont à 90 % des individus mentalement assistés, imaginant qu’on peut faire confiance aux « politiques », sont des fainéants intellectuels qui ne connaissent même pas le mot « démocratie directe » et le mode d’emploi des référendums d’initiatives citoyennes, sont complètement conditionnés par l’appareil radio-télévisuel qu’ils supputent indépendant, bref se chient dessus dès qu’il s’agit de réfléchir 5 minutes, aiment bouffer de la merde tous les 5 ou 7 ans et en redemandent. On peut leur faire faire ou faire dire n’importe quoi du moment que c’est « VU A LA TéLé ».

              Vous voulez une preuve tangible de ce que j’avance ? Vous l’avez sur vos écrans : 10 fois plus d’intérêt pour la « démocratie représentative » pour blaireaux que pour les articles qui traitent de vrais sujets sociétaux. Là, c’est pas pareil, faut s’impliquer, faut réfléchir tout seul comme un grand, sans tuteur ou assistanat... Pas évident pour la majorité d’entre vous, bande de matière organique prête pour la dictature, corps penché en avant, fesses bien écartées, anus bien ouvert. Cons-sots-mateurs !!!

              J’espère arriver à moins 250 (record archi battu à mettre dans les annales) le temps de me faire censurer. Qui est le plus vulgaire ? moi pour avoir prononcer le mot « fesse » ou vous pour tomber, mentalement, si bas, si collé au rien et à la petitesse, à la pire des bassesses qui consiste à ne pas profiter de quelque chose qui pourrait être une vraie démocratie ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Argoul

Argoul

Chroniqueur


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès