Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le voyage en Crimée de parlementaires français devrait inspirer la (...)

Le voyage en Crimée de parlementaires français devrait inspirer la diplomatie française

La souveraineté de la France se manifeste également par l'indépendance de la diplomatie. L'alignement servile de notre politique étrangère sur les intérêts étasuniens est révoltant. La voix de la France se meurt.

Parfois il y a des sursauts qui réveillent notre honneur bafoué. Le voyage des parlementaires français en Crimée est de ces réveils salvateurs. Merci à eux de faire encore entendre la parole gaullienne.

Dans le communiqué du député Jacques Myard* vous trouverez le courage d’un élu de la nation qui rappelle par ses actes ce que devrait être la politique étrangère de la France. Jacques Myard évoque sobrement la stupidité de l’alignement humiliant de la diplomatie française sur les intérêts étasuniens via l’OTAN et l’Union Européenne. La destruction de la puissance économique de la France est accélérée par les sanctions stupides imposées à la Russie par les américains et dont notre pays souffre grandement. Nonobstant l’humeur du ministre des affaires étrangères du gouvernement actuel tout donne raison à la démarche des parlementaires.

 Les parlementaires de cette délégation sont de droite, et alors !

 La gauche s’honorerait en faisant cause commune avec ces défenseurs de notre indépendance vis-à-vis de l’Empire. Surtout que cette alliance a déjà eu lieu lorsque notre patrie subissait une autre occupation durant la seconde guerre mondiale. Comme le précisaient alors les Résistants : « lorsque l’intérêt supérieur de la nation est en jeu, les patriotes doivent s’unir pour chasser l’occupant et recouvrer l’indépendance nationale ».

 L’heure est grave.

 Que proposent les chargés de mission qui composent le gouvernement de notre pays ?

 Devant les désastres annoncés, devant la fuite en avant, devant l’augmentation exponentielle de la dette, devant l’augmentation exponentielle du chômage, devant la destruction de notre tissu industriel, devant la mort programmée de notre agriculture, devant la mort programmée de notre santé publique et de la sécurité sociale, devant la mort programmée de l’Ecole de la République, devant la vente à la découpe des fleurons de notre patrimoine aux voleurs institutionnels repeints en investisseurs, devant la haute trahison que constitue la cession des entreprises Alsthom, safran, etc…, essentielles pour notre défense nationale, devant tous ces constats, ce que le gouvernement propose c’est plus de servitude et moins de démocratie afin d’atteindre plus rapidement le nirvana que constitue le Nouvel Ordre Mondial anglo-saxon.

 Devant ce bilan catastrophique il faudrait réagir avec courage et stopper l’hémorragie en recouvrant notre souveraineté populaire et notre souveraineté nationale. Et bien NON, la narrative officielle promeut plus d’Europe ! Il faut un gouvernement économique de la zone euro afin de régler nos difficultés.

 En clair nous sommes asservis et il faudrait encore plus de chaines pour notre bonheur ! Faut-il donc sortir du formatage officiel des grandes écoles françaises toutes infiltrées et soumises à l’idéologie atlantiste pour sortir de pareilles énormités ?

 Ce n’est pas tout, il existe également une réforme commencée il y a plus de trente ans qui est sur le point d’aboutir et de détruire définitivement notre pays souverain, je veux parler de la réforme territoriale. Après l’Acte I de la décentralisation, après l’Acte II de la décentralisation, l’Acte III de la décentralisation signe l’arrêt de mort de notre République une et indivisible. A travers les réformes inconnues que sont « La loi NOTRe » ou « la loi ALUR » la réforme territoriale va découper la France en grandes Régions et en Grandes Métropoles directement administrées par Bruxelles. Les communes, lieux privilégiés de l’exercice de la démocratie de proximité, vont disparaître. Même le nom « Commune » et remplacé par « Bloc … ».

 Ce sont donc les deux mâchoires d’une même tenaille - l’intégration européenne par le haut et la destruction de l’organisation administrative par le bas - qui vont faire la peau à la France pour le plus grand bonheur des rapaces de la finance prêts à faire main basse sur notre patrimoine aidés en cela par le traité scélérat TAFTA.

 Tout ceci pour dire que l’heure n’est plus aux divisions politiques stériles, il faut retrouver l’esprit du CNR (Conseil National de la Résistance). L’heure est grave, il faut du courage et de la détermination pour terrasser la bête. L’union des patriotes est la seule possibilité pour espérer gagner la guerre déclarée à la France.

 

Rappel : Les étranges confidences de François Mitterrand faites peu de temps avant sa mort à Georges-Marc Benhamou pour son livre « Le promeneur du champ de mars » brisent le mur du silence sur la réalité de la construction européenne. C’est tout simplement la créature des Etats Unis d’Amérique.

 Jugez vous-même : "La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre avec l'Amérique .
Oui, une guerre permanente, une guerre vitale, une guerre économique, une guerre sans mort apparemment. Oui, ils sont très durs les américains, ils sont voraces, ils veulent un pouvoir sans partage sur le monde.
C'est une guerre inconnue, une guerre permanente, sans mort apparemment et pourtant une guerre à mort."

 

*Le communiqué de Jacques Myard :

 http://www.jacques-myard.org/


Moyenne des avis sur cet article :  4.07/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 août 2015 10:00

    L’auteur semble mal renseigné, c’est la délégation de l’ UPR qui a été reçue à Moscou et en Crimée, bien avant. C’était pour le 70e anniversaire de la victoire contre les nazis. Ce qu’aucun Parti européiste français, de Droite, ni de Gauche, ni d’extrême droite, ni du Centre, ni d’extrême Gauche, n’a daigné fêter avec les Russes. Une honte.


    La visite de l’ UPR à Moscou et en Crimée :
    - L’ UPR en visite officielle pour le 70e anniversaire....à Moscou.
    - Session de travail de la délégation UPR à la Douma de Sébastopol.
    - Asselineau répond aux questions de la télé russe

    Ce qui intéresse la délégation dont vous parlez, ce sont les contre- sanctions russes qui plombent leurs électeurs, agriculteurs et chefs d’entreprises. Ils feraient mieux d’aller voir les Américains qui ont décidé de faire de la Russie leur ennemi, qui ont imposé les sanctions, et devant lesquelles Hollande et tous les pays de l’UE se sont mis à plat ventre..., ainsi que tous nos Partis politiques.

    La Russie et la Crimée, le peuple russe, les relations diplomatiques entre la France et la Russie, ils s’en foutent comme de leur première chemise..., ils sont en campagne électorale,et il est de bon ton de faire croire qu’ils défendent l’économie française. Du cinéma.

    D’ailleurs l’ UPR a proposé aux 10 membres de cette délégation, de mettre leur actes en conformité avec leurs paroles, de quitter leurs Partis politiques euro-atlantistes, pour rejoindre l’ UPR. Aucune réponse.

    • leypanou 3 août 2015 10:09

      @Fifi Brind_acier
      Une petite propagande upr-ienne pour commencer la journée !


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 août 2015 11:37

      @leypanou
      C’est mieux que de lire des bobards.


    • MAIBORODA MAIBORODA 4 août 2015 07:57

      @Fifi Brind_acier


      1. Vous défendez les positions de votre parti ou les mettez en exergue : rien de choquant ou de répréhensible. Mais, pour autant, il est inutile de vous prévaloir d’une exclusivité ou d’amoindrir les mérites des autres.
      2. Je reprendrai pour ma part ces termes de l’article, que je fais miens :
      « Les parlementaires de cette délégation sont de droite, et alors »  !
      Et pourtant je ne suis pas de droite , tant s’en faut.

    • leypanou 3 août 2015 10:15

      Beaucoup à dire sur le contenu de l’article. Mais je note ceci : « Devant les désastres annoncés, devant la fuite en avant, devant l’augmentation exponentielle de la dette, », on parle de dette sans parler de ses causes est induire les lecteurs en erreur.

      Quand on fait un cadeau de 50 milliards au MEDEF, comme l’a fait le gouvernement, pour soi-disant promouvoir l’emploi et que jusqu’à maintenant, on ne voit pas du tout les emplois créés en conséquence, on ne mérite que d’être chassé à la première occasion.

      Et ce n’est pas Les Républicains, ex-UMP, qui changeront quoi que ce soit, s’ils reviennent au pouvoir, eux qui sont plutôt partisan du contrat zéro heure comme au Royaume Uni.


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 août 2015 11:42

        @leypanou
        La question de la dette ne pourra être résolu que par un gouvernement qui supprimera « la monnaie- dette » des banques privées, pour la remplacer par « la monnaie centrale », en sortant des traités européens, en particulier l’article 123. A ma connaissance, il n’y a que l’UPR qui le propose.
        A moins que vous n’ayez trouvé la même chose dans le programme d’un autre Parti ?


      • Elliot Elliot 3 août 2015 12:57

        Un peu comme ces pays - régions qui, dans les temps anciens, fournissaient des mercenaires aux armées du roi, la France joue dorénavant les supplétifs, la dernière manifestation de fierté remonte au flamboyant discours de Villepin à l’ONU pour dénoncer les manigances américaines en Irak.
        Sans probablement le savoir, il tenait la France éloignée d’un engrenage dans lequel Sarkozy et Hollande n’ont de cesse depuis de vouloir l’entraîner, avec une mention spéciale dans la sottise au maquignon des « Républicains » qui a réussi avec son compère Cameron à semer un splendide chaos en Libye.

        Passons sur la lucidité rapportée de Mitterrand, il était loin d’être le seul à voir ce qui se profilait et, à part dédicacer un peu de sa réflexion à établir ce diagnostic, on ne peut pas dire non plus qu’il ait utilisé ses faibles forces à s’opposer à cette entreprise inédite de colonisation.

        L’épisode grec a confirmé que la France était surtout forte de sa rhétorique propre à masquer sa faiblesse et qu’elle mettait beaucoup de zèle à confondre expédients nécessairement aléatoires ( auréolé seulement de leur paternité germanique ) avec mesures de salut public...
        Un peu comme les courbes de l’évolution du chômage qui se confondent avec la descente aux enfers tout en pointant en trompe-l’œil vers le paradis.

        Si l’on fait abstraction des discours enflammés pour trouver d’introuvables qualités aux putschistes de la place Maidan, lesquels ont d’autant mieux raison que les Russes ont nécessairement tort, et si on se penche un peu sérieusement sur toute cette affaire ukrainienne, on ne pourra échapper au soupçon qu’il s’agit d’un complot monté de toutes pièces par Washington avec l’aide de son cheval de Troie en Europe, l’Allemagne, aux seules fins de contrarier les Russes.

        Et les sanctions sont calibrées pour n’avoir guère d’impact sur l’économie US - et encore leurs agences commerciales maîtrisent-elles suffisamment le double langage et les circuits parallèles pour emprunter des chemins de traverse interdits aux nigauds.

        Que des dégâts collatéraux touchent d’autres pays producteurs agricoles comme la France n’est au demeurant qu’un petit bonus programmé, rien que du bonheur à terme pour les multinationales de l’agro-alimentaire.


        • izarn 3 août 2015 18:40

          @Elliot
          Le discours de Mitterrand est largement hypocrite car il est bien à l’origine du traité de Maastricht et de l’euro...Le discours était que l’euro renforçait notre indépendance face au dollar.

          Ce qui fut un mensonge évident. Mitterrand n’avait rien compris à la finance.
          Pour que cela soit vrai, il eut fallu un controle direct de la BCE, interdit par l’Allemagne, et donc par les USA.
          Et plof ! Entubé le tonton !
          L’euro ne sert à rien, rien d’autre qu’à nous asservir par une dette gonflée par les marchés, sans aucun controle.
          Il faut sortir de l’euro. Et s’il on ne peut pas, sortir de l’UE, comme les britanniques.





        • Doume65 3 août 2015 19:10

          @izarn

          « Ce qui fut un mensonge évident. Mitterrand n’avait rien compris à la finance. »

          Deux possibilités :
          Soit Mitterrand comme tu l’écris était un hypocrite, auquel cas il savait très bien ce qui faisait et comprenait donc bien la finance, soit il ne comprenait rien à la finance, auquel cas il n’était ni hypocrite ni menteur mais ignorant.
          Ta phrase se contredit donc elle-même. (par ignorance ou par mensonge ? smiley )


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 août 2015 19:42

          @Elliot
          La réussite des USA, c’est d’impliquer les européens, contre l’ Iran (grand Satan jusqu’à la signature de l’accord sur le nucléaire), ou contre la Russie, (Poutine, grand dictateur), tout en augmentant les échanges entre les USA et ces pays.
          « Les échanges commerciaux USA/ Russie augmentent ».
          « Les USA évincent Peugeot & Renault d’ Iran ».


          Les niqués sont les européens.
          En 2014, l’ UE a perdu 21 milliards d’euros à cause des sanctions.

        • MAIBORODA MAIBORODA 4 août 2015 08:00

          @Elliot


          Toujours excellent, cet Elliot. Il mérite ses étoiles.



        • zygzornifle zygzornifle 3 août 2015 15:32

          la diplomatie Française se déplace en fonction du menu des repas du séjour et du nombre d’étoiles de l’hôtel ......


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 août 2015 19:49

            @zygzornifle
            Il n’y a plus de diplomatie française, il n’y a même pas de Diplomatie européenne.
            L’article 42 du TUE implique que la Défense et la diplomatie des pays européens soient soumis aux intérêts de l’ OTAN.


            C’est ce qui explique qu’il fallait aux USA se débarrasser de cet emmerdeur de De Gaulle. « De Pompidou à Hollande, comment ils ont détruit la France pour mieux la vendre aux Américains »

          • MAIBORODA MAIBORODA 4 août 2015 08:01

            Du coup, à l’heure qu’il est, votre niveau étoilé reste excellent, mais passe de 1 à 2 votes.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès