Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le vrai bilan de l’Union européenne et de la mondialisation apparaît (...)

Le vrai bilan de l’Union européenne et de la mondialisation apparaît au grand jour

En ce 3 août 2011, deux informations importantes et opposées se sont télescopées.

D'une part, les marchés boursiers du monde occidental ont enregistré leur 8ème séance de baisse d'affilée. À Paris, l'indice CAC 40 a clôturé en repli de -2,08 %. Cela représente une chute constante et cumulée de -10,5% depuis l'annonce, hollywoodienne et mensongère, du prétendu "deuxième plan de sauvetage de la Grèce". La dégringolade étant comparable à Londres, Francfort, Milan et New York sur la même période de dix jours, ce n'est pas verser dans le sensationnalisme que d'estimer que nous assistons au début d'un nouveau krach boursier dont les conséquences pourraient être redoutables.  

D'autre part, et cette information a fait beaucoup moins de bruit, on a appris que l'économie chinoise venait de nouveau de surprendre tous les observateurs par la vigueur de sa croissance. Le PIB du 4ème trimestre 2010, publié ce matin, a en effet progressé de +9,8% (contre +9,2% anticipé), après +9,6% au 3ème trimestre. Sur l'ensemble de 2010, la croissance chinoise a ainsi atteint le résultat phénoménal de +10,3%, contre +9,2% de 2009.

La divergence de ces évolutions, entre un monde occidental qui accumule des problèmes de plus en plus graves et un monde chinois - et asiatique - en pleine ascension amène à se poser une question toute bête : comment en est-on arrivé là ?

---------------------------------------------------------------

LES RÉSULTATS DE LA POLITIQUE DE "MONDIALISATION INÉVITABLE" IMPOSÉE PAR LES ÉTATS-UNIS ET LA COMMISSION EUROPÉENNE

---------------------------------------------------------------

Contrairement à ce que la propagande a asséné aux Français depuis des années, la"mondialisation inévitable" était parfaitement "évitable". Il ne s'est pas agi d'un phénomène extra-terrestre sur lequel nul n'avait prise. Il s'est agi d'une série de décisions mûrement délibérées, qui ont été imposées conjointement par le gouvernement américain et la Commission européenne au tournant des années 1990-1994.  

Le rôle décisif de la Commission européenne

En particulier, et bien que méconnu des Français, l'accord dit de "Blair House" signé à Washington le 20 novembre 1992 entre le négociateur américain M. Mickaël Kantor (US Trade Representative) et le Commissaire européen britannique chargé des négociations commerciales multilatérales, Sir Leon Brittan, a joué un rôle décisif en la matière. 

Outrepassant ses pouvoirs de négociations et mettant principalement le gouvernement français devant le fait accompli, le représentant de la Commission européenne céda des points cruciaux en matière agricole (en particulier sur les oléagineux et l'accès au marché), ce qui permit d'ouvrir ensuite la voie à la conclusion des accords de Marrakech créant l'Organisation Mondiale du Commerce.

Il s'agit ici d'un point capital, que nos concitoyens ignorent totalement : si l'Union européenne n'avait pas existé pour imposer l'ultra-libéralisme voulu par les Américains tout en empêchant les États d'Europe de défendre leurs intérêts nationaux, il n'y aurait pas eu de "mondialisation inévitable".

20 NOVEMBRE 1992 : LE PRÉ-ACCORD DE BLAIR HOUSE CONCLU ENTRE LE US TRADE REPRESENTATIVE ET LE COMMISSAIRE EUROPÉEN OUVRE LA VOIE À LA MONDIALISATION DITE "INÉVITABLE" ------ De gauche à droite : 1) Mickaël Kantor, Représentant américain au Commerce - 2) Blair House, résidence officielle des hôtes du président des États-Unis - 3) Leon Brittan (anobli depuis lors), Commissaire européen britannique en charge des négociations commerciales multilatérales - 4) Dix mois après, la couverture du journal Libération (N°3857 du 15-10-1993) revient sur la façon dont ce pré-accord a été conclu, tout spécialement au préjudice de la France.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

Cette politique, couronnée par les Accords de Marrakech du 15 avril 1994 et la création de l'OMC, a eu pour conséquence :

  • - de démanteler une grande partie des réglementations aux échanges de capitaux, de marchandises et de services qui protégeaient les économies américaine et européennes d'une concurrence frontale avec des pays à très bas coûts de salaires et de charges,
  • - d'autoriser toutes les entreprises occidentales (grandes et petites) de tous les secteurs (agriculture, industrie et services) à transférer des milliards de dollars ou d'euros vers des pays comme la Chine pour y construire des usines, des bureaux et des centres de recherche afin d'y délocaliser leurs activités,
  • - d'autoriser ces mêmes entreprises à réimporter dans les pays occidentaux toutes leurs productions ainsi réalisées à très bas coûts.

Cette politique de démantèlement a été totalement asymétrique puisque les pays à très bas coûts (Chine, Inde, Asie du sud-est) se sont bien gardés d'accepter une même déréglementation pour ce qui les concerne.

QUELS ONT ÉTÉ LES RÉSULTATS ?

-----------------------------------------

  • 1- dans un premier temps (une quinzaine d'années), les détenteurs de capitaux occidentaux ont engrangé des profits de plus en plus colossaux grâce à ce transfert de production vers des pays pauvres ; les consommateurs occidentaux ont également profité de produits incroyablement bon marché dans certains domaines (vêtements, jouets, produits électroniques, électroménager, etc.).
  • 2- mais au même moment, ce que gagnait le consommateur occidental, le salarié (c'est-à-dire la même personne) le perdait : fermeture d'usines, montée continuelle de la précarité, pressions à la baisse sur les salaires, démantèlement progressif des acquis sociaux obtenus par nos aïeux entre, disons, 1860 et 1985.
  • 3- produisant de moins en moins de produits concrets, les économies occidentales (et les États-Unis au premier chef) sont devenues des économies de consommateurs. Les destructions d'emploi dans l'agriculture, l'industrie et les services n'ont pas été compensées, ni en nombre ni en qualité, par les créations d'emploi. Celles-ci se sont en effet concentrées dans les secteurs de la distribution (vente de produits en hypermarchés), des services (banques, informatique, restauration) et des loisirs (jeux vidéos, ..). C'est-à-dire, si l'on y réfléchit bien, dans des activités essentiellement virtuelles et périphériques aux productions tangibles.
  • 4- quitte à forcer le trait, l'ensemble du monde occidental s'est ainsi mis dans la position du rentier, du retraité, du vacancier ou du chômeur indemnisé, en faisant faire le travail par des gens sous-payés situés à l'autre bout du monde. Sous couvert de modernité et de "mondialisation heureuse", le gouvernement américain et la Commission européenne nous ont ainsi concocté une économie de type esclavagiste, pour le plus grand profit d'une infime classe de détenteurs de capitaux, mais aussi pour celui des rentiers et des retraités ayant placé leurs économies dans des fonds de pension.
  • 5- derrière tous les artifices de présentation, les économies occidentales - au premier rang desquelles l'économie américaine - sont devenues des économies parasites (c'est l'adjectif utilisé avant-hier par le Premier ministre russe Poutine à l'encontre des États-Unis), qui produisent de moins en moins de richesses RÉELLES.
  • 6- ce qui ne peut que résulter d'un tel système est clair : à terme, c'est un appauvrissement de la grande masse des peuples occidentaux qui se profile.
  • 7- pour masquer cet appauvrissement tendanciel, l'ensemble du système financier a poussé à une hausse exponentielle des crédits. Cela a été notamment le cas des crédits aux particuliers, tout spécialement aux États-Unis, afin de leur permettre de poursuivre pour quelque temps encore une insouciante "dolce vita", toute relative d'ailleurs. 

C'est cet endettement généralisé, conjugué à la baisse continuelle de l'activité économique RÉELLE - et non VIRTUELLE -, qui est en train de conduire les États-Unis et l'Europe vers la catastrophe.

 Car puisque l'on ne peut pas tabler sur une augmentation exponentielle et sans fin de l'endettement public et privé, il arrive fatalement un moment où tous les peuples vont enfin découvrir le pot-aux roses :

  • - les pays occidentaux ne produisent plus assez de richesses réelles pour maintenir le niveau de vie de leurs populations.
  • - les dirigeants américains et ceux de l'Union européenne, et tous ceux qui nous intimé l'ordre de leur faire confiance, ne sont pas des hommes d'État mais des Jérôme Kerviel de la politique. Leur dramatique irresponsabilité collective est en train d'éclater au grand jour.

LE BASCULEMENT DES POUVOIRS MONDIAUX

--------------------------------------------------------

Comme le dit un proverbe bouddhique chinois, "shan e daotou zhong you bao" = "Le bien et le mal finissent toujours par avoir leurs récompenses respectives".

Après une vingtaine d'années de cette stratégie proprement suicidaire, les États-Unis sont en train de s'effondrer industriellement, économiquement, financièrement, mais aussi mentalement et psychologiquement. C'est aussi, hélas, le cas de nombreux pays d'Europe, qui les ont imités servilement à cause du piège de la "construction européenne".

A contrario, après une vingtaine d'années de transferts gigantesques de toutes les usines et de tout le savoir faire occidental, et après autant d'années de labeur inouï et sous-payé du peuple chinois au profit de l'Occident, la Chine est en passe de devenir la première puissance de l'univers.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

SYMBOLE DU BASCULEMENT DES POUVOIRS PLANÉTAIRES : tandis que l'euro est au bord de l'explosion et que le dollar ne cesse de s'effondrer, la Chine se paye désormais le luxe d'envoyer elle-même des hommes dans l'espace grâce à sa fusée "Longue Marche".

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

Compte tenu de la masse de sa population (22% des êtres humains sont des Chinois), la Chine peut commencer désormais à se passer de l'Occident pour poursuivre son développement. Elle est entrée dans une phase de développement dit "endogène", c'est-à-dire que le nombre de consommateurs potentiels est désormais suffisamment colossal sur son marché intérieur pour que la chute de l'empire euro-atlantiste ne la trouble plus trop.

Le basculement phénoménal des pouvoirs planétaires qui est en cours est en train de ramener le monde plusieurs siècles en arrière.

Par exemple à la fin du XVIIIe siècle, lorsque la Chine dégageait un excédent commercial géant vis-à-vis de l'Europe des Lumières, avide de soieries, de thé, de porcelaines et de laques. L'empereur chinois Qian Long pouvait alors se permettre de renvoyer Lord MacCartney chez lui, sans une seule concession, cet ambassadeur extraordinaire que George III avait expédié en Chine pour y obtenir que l'Empire céleste s'ouvre aux produits britanniques afin de rétablir la balance commerciale.

Espérons que nous ne remonterons pas le temps davantage encore, pour en revenir au VIIe siècle. À cette époque lointaine, la Chine connut l'une des plus brillantes périodes de son histoire - aussi bien du point de vue économique que culturel. Ce fut le miracle de la Dynastie Tang, qui brillait de tous ses feux tandis que l'Occident vivait dans le Haut Moyen Âge le plus sombre. Pendant que la littérature, la poésie, la statuaire et la peinture chinoises atteignaient leur apogée, nos ancêtres subissaient les Mérovingiens et le roi Dagobert "mettait sa culotte à l'envers" (ce qui n'est historiquement pas tout à fait exact d'ailleurs)... 

 

CONCLUSION 

-----------------

Pour mettre un terme à ce déclin et chasser les Mérovingiens de notre époque, il n'y a pas de solution facile et nous risquons fort de rencontrer des années très difficiles.  

Il ne s'agit nullement d'avoir peur ou d'incriminer la Chine ou les pays d'Asie, comme nous y invitent maintenant les européistes acharnés, qui dévoilent d'un coup le visage hideux du racisme et de la xénophobie.

Non seulement la France n'a pas à avoir peur de la Chine, pas plus que d'aucun pays du monde, mais notre pays entretient d'excellentes relations avec la Chine, comme elle en entretient avec l'Inde, ou avec le Brésil, ou avec la Russie, ou avec tant d'autres pays. 

--------------------------------------------------------------------------------------------------

LE FLORISSANT PARTENARIAT FRANCE - CHINE. C'EST L'UNE DES INNOMBRABLES PREUVES QUE LA FRANCE NE SERA PAS DU TOUT "ISOLÉE" QUAND ELLE SERA SORTIE DE L'HORREUR EUROPÉISTE ; ELLE SE PORTERA AU CONTRAIRE BEAUCOUP MIEUX ! - Pendant que les européistes nous incitent à la haine des Autres et essaient de faire peur aux Français en agitant le péril jaune, les mêmes responsables concluent en sous-main des accords bilatéraux fructueux avec nos partenaires chinois. C'en est assez de ces mensonges : le document mis en ligne par le ministère des Affaires étrangères montre que les diplomates français tentent de sauver ce qui peut l'être de l'influence française grâce à des accords bilatéraux en dehors de l'UE : http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/IMG/pdf/France_Chine_BAT_Light18_10_2010.pdf

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

Ce dont il s'agit en revanche, c'est de garantir la paix du monde, de rendre à la France son influence et sa prospérité, et de permettre aux Français de retrouver leur démocratie tout en conservant leur niveau de vie. Pour tout cela, il n'y a pas d'autre solution que de reprendre en mains notre destin collectif. Comment pourrait-on en laisser encore la conduite à des chauffards européistes qui ne cessent d'avoir des accidents et qui nous ont entraînés maintenant dans le fossé ? 

Nous devons retirer en urgence le pouvoir à tous ces charlatans de l'européisme qui nous avaient promis que l'Union européenne, l'euro et la mondialisation "inévitable" nous apporteraient prospérité et plein emploi. Cela implique de dénoncer tous les traités européens et de sortir de l'euro et de l'Union européenne, sereinement mais résolument, en vertu de l'article 50 du traité sur l'Union européenne.

Plus que jamais, les analyses et les propositions de l'UPR s'imposent.

François Asselineau


Moyenne des avis sur cet article :  4.58/5   (132 votes)




Réagissez à l'article

249 réactions à cet article    


  • Winston Smith 6 août 2011 07:33

    Bilan délirant de la mondialisation.


    Faut arrêter de raconter n’importe quoi. Si quelques usines ont fermés, et leur emploi pourris sont parties, tant mieux ! Se désoler de l’industrie, c’est comme pleurer que 50% des français ne sont plus agriculteurs en 2011 ! On s’en fou.

    La mondialisation, en augmentant le pouvoir d’achat et largement, à permis aux français de consommer massivement de nouveaux service, mobile et internet en tête. Elle a donc créer de l’emploi. Et sans doute, donné 10 ans de survie de plus au modèle français complètement pourri. Qui lui, effectivement ne produit plus assez de richesse depuis 1974 (Mai 68 en fait, qui détruit les 30 glorieuses...) date du premier déficit public, et le coup de massue de Mai 81 dont nous ne sommes toujours pas sortie (l’alternance étant une vaste blague en France)..



    « Le basculement phénoménal des pouvoirs planétaires qui est en cours est en train de ramener le monde plusieurs siècles en arrière. »

    En arrière de quoi ??? 
    Par contre, vous avez raison : les Européens sont en pleine décadence en général. C’est le fait du Marxisme et autre poursuite d’Utopie socialiste.
    Comment voulez vous qu’une civilisation soit brillante, si ont fait tout pour « casser » son élite/futur élite sous prétexte d’Egalité ?



    « notre pays entretient d’excellentes relations avec la Chine »

    C’est de l’humour ?

    • oberkampf71 oberkampf71 6 août 2011 08:17

      Merde, je n’aurais pas du lire ton message.. :(( Genre n’importe quoi.  smiley
      Troll de service. Premier tour de garde ??


    • Yvance77 6 août 2011 08:54

      Salut,

      Tous les jours, il faut le benêt de service ou au service du libéralisme. Aujourd’hui, c’est « Ouinestaune Cemisse » qui s’y colle. C’est courageux, mais comme d’hab totalement à l’Ouest (normal ils ont toujours voulu conquérir cette partie)

      Pouvoir consommer des produits de merde chez Carrefour made in China ne veut pas dire être riches ou avoir du pouvoir d’achat. Avoir du net et du mobile de nos jours ne résulte que d’un transfert si l’on y regarde de plus près.

      Hier nos factures de téléphone étaient en moyenne de 500 Frs F et plus. À ce jour pour 35 euros tu as un abonnement au net plus la télé plus les appels qui vont bien au national et à l’international (et bientôt la gratuité des appels vers les mobiles).

      Il n’y a pas de consommation nouvelle il y a eu une transformation des habitudes. Donc déjà on cesse de raconter n’importe quoi.

      Autre chose, les avancées technologiques font qu’il y a moins besoin de main-d’oeuvre et, lorsque cela se fait sentir, et bien c’est délocalisé. Nombre de plateformes téléphoniques d’assistance qui hier étaient à Bordeaux ou ailleurs font le bonheur désormais de nos amis marocains ou Malgaches. Pour les Irlandais ou les Anglais, c’est vers l’Inde que l’on trouve cela.

      Le pouvoir d’achat à Francs constant au contraire à baisser dû principalement au passage à l’Euro et depuis trois années à une spéculation sur les matières premières.

      Je ne vais pas aller plus loin, mais si c’est pour raconter vos conneries de petit libéral à la « son » passez votre chemin.

      Il ne va pas me pourrir mon ouiquinde tout de même !!!


    • dup 6 août 2011 09:10

      je vois que vous avez un bon job et un bon salaire depuis longtemps. Ce fait rend le coeur froid et ferme les yeux. Il y a peut être plus de richesses , mais pour une élite comme vous.
      A propos internet se mange pas mais permet de démaquer des ignares comme vous (j’ai un mot plus fort à l’esprit). Je ne suis pas de gôche ni Marxiste , ce sont des conneries qui ont fait plus de mal que toutes les guerres reunies. Contrairement à ce que vous dites ,la mondialisation crée pas des emplois , elle en détruit .Monsieur Asselineau vous en dira le nombre , je pourrais le retrouver mais je me donne pas cette peine pour vous.

      Comment voulez vous qu’une civilisation soit brillante, si ont fait tout pour « casser » son élite/futur élite sous prétexte d’Egalité 

      cette élite est reponsonsable de la disparition de la France qui entraine avec elle toute l’europe. C’est la poule qui chante qui a fait l’oeuf. Je vois que vous êtes de la caste des crétins technocrates ,arrogante ,mais a qui on pourrait pas confier un balai


    • gege061 gege061 6 août 2011 11:06

      Vive le liberalisme dites vous......
      entre 16 000 et 18 000 enfants meurent de faim par jour dans le monde grâce à la bourse de Chicago qui spécule sur les matières premières si vous faites un rapide calcul depuis 20 ans vous verrez que votre « mondialisation » a fait bien plus de morts que le marxisme.....
      Vous soulignez que depuis 1974 la mondialisation à .... c’est bien la votre contradiction puisque c’est à ce moment là qu’on est passé du capitalisme qui a effectivement enrichi certains pays au productivisme financier qui ruine l’économie.
      Et bien sur je ne parle pas du chômage de masse (9% eu europe) des conflits pour défendre une monnaie ou des intérêts alors pour les leçons vous repasserez
      Bonne journée


    • sisyphe sisyphe 6 août 2011 11:13

      Je ne sais pas ce qui se passe avec Agoravox, qui part complètement en bug depuis 24 heures ; pas moyen de passer un message ; on peut avoir des explications ? 


    • sisyphe sisyphe 6 août 2011 11:19

      Bon ; j’essaie en plusieurs fois.... 


      Par Winston Smith (xxx.xxx.xxx.170) 6 août 07:33

      Bilan délirant de la mondialisation

      "Le basculement phénoménal des pouvoirs planétaires qui est en cours est en train de ramener le monde plusieurs siècles en arrière."

      En arrière de quoi ??? 
      Par contre, vous avez raison : les Européens sont en pleine décadence en général. C’est le fait du Marxisme et autre poursuite d’Utopie socialiste.

       smiley smiley Le pire, c’est que ce n’est même pas de l’humour ; il y croit, le brave winston smith.... 

      C’est pour ça que la Chine COMMUNISTE est devenue la 1ère puissance mondiale, et est en train d’acheter la planète ? smiley 

      Sacrés libéraux ; leur dogme idéologique les rend totalement schizophrènes, et incapables de percevoir la simple réalité. 

      Le pauvre winston smith s’apprête à des lendemains difficiles ; probablement interné en HP sous l’effet, bien connu en psychopathologie, de la double contrainte ... 

      Il se trouve que la Chine est, aujourd’hui, dans cette position de domination, justement parce que l’état y garde le contrôle absolu de tout le secteur financier et bancaire, et, notamment, de la création monétaire  ; contrairement aux pays occidentaux, qui, sous couvert de libéralisme, ont livré les leurs (d’états) pieds et poings liés aux mafias financières, en leur abandonnant la création monétaire. 
      D’où la crise systémique qui est en train de signer la fin du monde occidental. 
      envisageables. 

    • sisyphe sisyphe 6 août 2011 11:22

      2ème partie : 



      Trève de plaisanteries... 
      Je suis entièrement d’accord avec l’analyse de Monsieur Asselineau, sur les dégâts commis par la mondialisation libérale (qui ne le serait, à part quelques libéraux schizophrènes), et le problème ne sera pas réglé sans la vitale, urgente, REFORME MONETAIRE , qui redonnera le pouvoir de création monétaire aux états, et l’interdira aux organismes financiers privés. 

      Il ne faut cesser de le dire, de le clamer, de le répéter, pour en informer une grande majorité de nos concitoyens, jusqu’à ce que les peuples occidentaux, par leur révolte, arrivent à IMPOSER cette vitale, urgente réforme, jointe à une régulation drastique de tout le secteur financier privé, ainsi qu’une taxation réelle, efficiente, de toutes transactions financières improductives (spéculation). 

      Le libéralisme a définitivement fait la preuve de son entier pouvoir de nuisance, d’asservissement des peuples, de démolition des états, d’aggravation des inégalités, de démantèlement des systèmes économiques, financiers, sociétaux, sociaux. 

      Il est plus que temps que les citoyens, par l’intermédiaire de leurs états, recouvrent leur souveraineté ; financière, économique, sociétale, et mettent ainsi fin à la dictature des mafias financières des « marchés ». 

      La SEULE SOLUTION à cet effondrement du système est la réforme monétaire ; imposons la de toutes les façons envisageables. 

    • Artzamendi Artzamendi 6 août 2011 13:54

      Vous avez tout compris : foin de l’agriculture et de l’industrie (ça ne sert à rien), que de la finance et des services !

      ça a l’air de marcher vachement bien aux USA.

      Mais il est vrai que ce pays est dirigé par Joseph Staline.

      En tous cas, vous en avez, vous, de l’humour ! Mais il est un peu rance. 


    • Marco07 6 août 2011 23:20

      @smith, belle performance, -43 !!! Je suis impressionné.


    • BOBW BOBW 7 août 2011 08:27

      -52 le 7 août à 8h 20 (Wins)tonton joue à la « game »boy comme la bourse il bat des records négatifs de popularité du libéralisme .


       smiley Surtout comme vos amis banquiers mondialistes européens , MERCi CONTINUEZ ainsi ... 

    • Winston Smith 7 août 2011 10:03

      « Tous les jours, il faut le benêt de service ou au service du libéralisme »


      Pour être aussi poli, vous devez être un pauvre, vous , non ?


      « Pouvoir consommer des produits de merde chez Carrefour made in China ne veut pas dire être riches ou avoir du pouvoir d’achat. »

      ah ? Le pouvoir ne serait donc pas le pouvoir ? Ah AH !
      Par ailleurs, « produits de merde », c’est un jugement de valeur : non scientifique, vous êtes dans l’irrationalité.


      « Hier nos factures de téléphone étaient en moyenne de 500 Frs F et plus. À ce jour pour 35 euros tu as un abonnement au net plus la télé plus les appels qui vont bien au national et à l’international (et bientôt la gratuité des appels vers les mobiles). »

      Et ? Si ca ce n’est pas l’effet de la mondialisation, je ne sais plus quoi vous dire !


      « Il n’y a pas de consommation nouvelle il y a eu une transformation des habitudes. Donc déjà on cesse de raconter n’importe quoi. »

      Bien sur, bien sur... Expliquez moi donc quel produit les français de 2011 ne consomment plus qu’il consommaient en 1980 ? Aucun, ils n’ont fait qu’ajouter télé HD, lecteur de dvd, MP3, abonnement à plein de truc, mobile, internet, ordinateur, etc, etc..
      Résultat de la mondialisation, justement : de la hausse de pouvoir d’achat qu’elle provoque.



      « Autre chose, les avancées technologiques font qu’il y a moins besoin de main-d’oeuvre et, lorsque cela se fait sentir, et bien c’est délocalisé. »

      Délocalisé dans des pays à forte main d’oeuvre : c’est d’une logique implacable votre raisonnement..


      « Le pouvoir d’achat à Francs constant au contraire à baisser dû principalement au passage à l’Euro et depuis trois années à une spéculation sur les matières premières. »

      Le pouvoir d’achat se calcul par rapport à l’heure de travail. Si vous voulez des chiffres, lire « L’argent et les français », de J Marseille, ex communiste.


      « Je ne vais pas aller plus loin, mais si c’est pour raconter vos conneries de petit libéral à la « son » passez votre chemin. »

      Même les gens de gauche éduqué sont pour la mondialisation : ca devrait vous faire réfléchir, petit fils d’ouvrier.


    • Winston Smith 7 août 2011 10:11

      « Contrairement à ce que vous dites ,la mondialisation crée pas des emplois , elle en détruit  »


      Sérieusement ???

      La mondialisation à détruit des emplois ?? Mais OU ?? La France avait son chômage de masse avant elle, la chine à visiblement créé un parquet d’emploi, donc, je ne vois pas du tout ce que vous pouvez raconter..


      « Vive le liberalisme dites vous......
      entre 16 000 et 18 000 enfants meurent de faim par jour dans le monde grâce à la bourse de Chicago qui spécule sur les matières premières si vous faites un rapide calcul depuis 20 ans vous verrez que votre »mondialisation« a fait bien plus de morts que le marxisme..... »

      Vous êtes sérieux ou c’est de l’humour ?? La bourse ne concerne que les pays capitaliste, 60 environ sur 200, où personne ne meurt de faim.
      Par ailleurs la spéculation, ce n’est pas forcément à la hausse, hein !
      Et alors, les gens comme vous, je les connaît, déclarent la morgue aux lèvres qu’on ruine les paysans du tier monde ! Décidez vous les enfants !


      « Vous soulignez que depuis 1974 la mondialisation à .... c’est bien la votre contradiction puisque c’est à ce moment là qu’on est passé du capitalisme qui a effectivement enrichi certains pays au productivisme financier qui ruine l’économie. »

      Non, la mondialisation commence après la chute du socialisme et l’arrivé d’internet, début année 90 au USA, après 95 pour la France.
      Par ailleurs, ce qui ruine la France, ce n’est pas du tout « la finance », ce sont LES finances de l’Etat socialiste ! La France est en crise depuis 30 ans, en récession depuis 20 : résultat de Mai 81 et de VOS idées mis en pratiques..



    • Winston Smith 7 août 2011 10:13

      « C’est pour ça que la Chine COMMUNISTE est devenue la 1ère puissance mondiale, et est en train d’acheter la planète ?   »


      Si c’est ca le communisme, vite qu’on l’applique en France !! smiley)



      « Il se trouve que la Chine est, aujourd’hui, dans cette position de domination, justement parce que l’état y garde le contrôle absolu de tout le secteur financier et bancaire, et, notamment, de la création monétaire  ; contrairement aux pays occidentaux, qui, sous couvert de libéralisme, ont livré les leurs (d’états) pieds et poings liés aux mafias financières, en leur abandonnant la création monétaire. »

      C’est totalement faux : les Etats d’occident contrôle parfaitement leur création monétaire -sinon, pas de FED et autres BCE, imaginez vous ! 
      On a du vous désinformer. Et puis ca n’a de toute façon aucun rapport avec l’endettement des Etats.

    • Winston Smith 7 août 2011 10:36

      «  urgente, REFORME MONETAIRE , qui redonnera le pouvoir de création monétaire aux états, et l’interdira aux organismes financiers privés. »


      Totalement délirant.. L’Etat est en faillite du fait de la solidarité et autre Paris Plage, et vous, vous délirez sur une réforme foireuse d’un problème inexistant : on est en France, c’est certain !



    • Winston Smith 7 août 2011 10:40

      « Vous avez tout compris : foin de l’agriculture et de l’industrie (ça ne sert à rien), que de la finance et des services !

      ça a l’air de marcher vachement bien aux USA. »


      Donc, vous voulez, de force, faire de 35 millions de français des paysans ? Passssssionnnant..


      « Toute la classe moyenne est en phase de pauperisation, les ouvriers n’ont plus d’usines, les paysans et pecheurs vivent sous le seuil de pauvrete, la France a 1500 milliards de dettes... »


      Et ? Ca fait des décennie qu’on vous averti : il n’y a rien de neuf. C’est comme ces gens qui « découvre » que « les riches » peuvent se barrer de France ; Et ? On vous le dit de Mai 81 !

      Comme pour les retraites, dont la gauche à dit qu’elle ne serait pas payé dés 1989 : ou sera la nouvelle ? ON VOUS L’A DIT !


      Le socialisme conduit inéluctablement à la pauvreté et la misére.



    • JL JL 7 août 2011 10:56

      « J Marseille, ex communiste » (winston smith)

       smiley  smiley  smiley

      Le pauvre Jacques Marseille ! Cet ultralibéral doit s’en retourner dans sa tombe !

      Smith dit ça parce que les libéraux ont du mal à assumer l’idée du Revenu Universel, une idée de Jacques Marseille et qu’ils voudraient bien voir endosser par la gauche ! Sur ce sujet comme sur d’autres, ils veulent le beurre et l’argent du beurre, l’instauration du RU mais pas la paternité qu’ils laisseraient volontiers à ceux qu’ils nomment les « partageux » ; les communistes, quoi !


    • sisyphe sisyphe 7 août 2011 11:33

      Ce pauvre winston smith, totalement à côté de la plaque, aveugle à ce qui se passe devant ses yeux, continue de s’accrocher à ses dogmes idéologiques, contre toute réalité, dans le déni le plus total. 


      La schizophrénie libérale dans l’étendue de tous ses dégâts...

      Il y a un certain nombre de libéraux obtus et hermétiques (ou charognards et cyniques) qui passent là-dessus, mais là, on a vraiment décroché le pompon... 

      Lou ravi de la crèche du caca-rente, moitié boeuf, moitié âne... 



    • Artzamendi Artzamendi 7 août 2011 13:22

      Je crois que Winston Smith a un peu trop insisté sur le Bourbon. 


    • Winston Smith 7 août 2011 16:45

      « Ce pauvre winston smith, totalement à côté de la plaque, aveugle à ce qui se passe devant ses yeux, continue de s’accrocher à ses dogmes idéologiques, contre toute réalité, dans le déni le plus total. »


      L’économie n’est pas une idéologie, mais une science.


      « Il y a un certain nombre de libéraux obtus et hermétiques (ou charognards et cyniques) qui passent là-dessus, mais là, on a vraiment décroché le pompon... »

      Les jugements de valeurs ne sont pas scientifique. Je sais qu’une pensée rationnel n’est pour les gens simple qu’un objectif à long terme, mais tout de même !


      « Marseille, un drôle de communiste : »

      Oui. C’est en travaillant sur l’exploitation du tier monde par l’occident qu’il s’est aperçu qu’elle n’existait tout simplement pas.. Du coup il a eut le courage de remettre en question sa croyance dans le socialisme, cette halucination religieuse.


    • Artzamendi Artzamendi 7 août 2011 18:00

      C’est Docteur Folamour ! Merci de nous faire rire.


    • Artzamendi Artzamendi 7 août 2011 18:03

      Une chose est certaine : à -60, Winny est indexé sur le Dow Jones.


    • sisyphe sisyphe 7 août 2011 18:11

      @ winston smith 


      tu n’y connais rien en économie 
      tu n’y connais rien en histoire
      tu n’y comprends rien en politique
      tu es incapable de réflexion 
      tu es ignare 
      et tu ne sais même pas écrire le français correctement

      épargne toi le ridicule de continuer à intervenir
      rends toi le service de te taire 

      merci pour toi

    • Lucknow 7 août 2011 18:20

      Et oui, il joue au surhomme alors qu’il fait des fautes d’orthographe à la pelle, et ce malgré un correcteur dans l’interface. Pas très surhumain tout ça.


    • Winston Smith 7 août 2011 18:22

      « tu n’y connais rien en économie »


      HILARANT ! AH AH AH AH !!


      t« u n’y connais rien en histoire
      tu n’y comprends rien en politique
      tu es incapable de réflexion 
      tu es ignare 
      et tu ne sais même pas écrire le français correctement

      épargne toi le ridicule de continuer à intervenir
      rends toi le service de te taire »


      Un vrai génie comme vous, vous devez au moins être multi millionnaire, non ? Ou juste un pouilleux qui délire à fond pour se consoler d’avoir raté sa vie ?

      On a bien compris que pour vous, il y a des méchants, et de l’autre des gentils, qui, comme extraordinaire, sont vous même : quelle originalité !! Quelle puissance de Pensée !
      Charles Perrault n’a qu’à bien se tenir : Systyphe est là !

      Allez, je vous laisse continuez à tourner en rond dans votre cage à hamster, bien au chaud à répéter sans cesse vos deux ou trois certitudes dans l’espoir qu’elles deviennent vraies.
      Trottez bien, et longtemps : hue !

    • Artzamendi Artzamendi 7 août 2011 19:27

      - 62 winnie. Un vrai génie incompris.


    • joelim joelim 8 août 2011 13:25

      Winston Smith : -68 à 13h21

      L’action, en dégringolade constante, ne génère plus de confiance. Mais certains Etats envisagent de l’acheter afin de l’exposer dans un musée des plus grosses galéjades économiques. 

    • lesdiguières lesdiguières 8 août 2011 13:32

      Et en prime sans intérêts je vous propose :

      Haro sur les bourses
      http://www.inlibroveritas.net/lire/oeuvre36868.html

      A lire sans retenue


    • DG. DG. 8 août 2011 17:57

      @winston

      "effectivement ne produit plus assez de richesse depuis 1974 (Mai 68 en fait, qui détruit les 30 glorieuses...) date du premier déficit public"

      tien c’est l’année suivant, la loi du 3 janvier 1973, qui interdit le financement par la BDF du budget.
      Comme l’économie est une sicence, j’espère que vous y voyer un lien.


    • DG. DG. 8 août 2011 17:58

      @winston

      "effectivement ne produit plus assez de richesse depuis 1974 (Mai 68 en fait, qui détruit les 30 glorieuses...) date du premier déficit public"

      tien c’est l’année suivant, la loi du 3 janvier 1973, qui interdit le financement par la BDF du budget.
      Comme l’économie est une sicence, j’espère que vous y voyer un lien.


    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 6 août 2011 07:59

      Bonjour FA,

      Je ne vous avais jamais trouvé un talent d’orateur, mais vous lire est beaucoup plus percutant et efficace, même si les jeunes préfèrent nettement les images pour leur témoigner de la gravité des évènements. Je vous apporte ma voix et vous souhaite tout le courage et l’audace pour la prochaine échéance.

      « Nous devons retirer en urgence le pouvoir à tous ces charlatans de l’européisme » On peut clairement penser que les agences de notations citoyennes genre AVX on attribué la note de zzzz--- à toute cette bande de nullités notoire et en sursis ainsi qu’au système de démocratie illusoire qui nous a portés au bord du précipice...

      Chacun une pichenette suffira plus qu’un grand pas en avant et ciao barbares !


      • gorgonzola 9 août 2011 23:07

        Si nous nous rassemblons, nous déciderons :)


      • citizenzen 6 août 2011 08:11

        Chacun de nous est assez intelligent pour présenter des arguments en béton pour justifier n’importe quoi ... et son contraire avec le même aplomb. La réalité est simple : les chinois travaillent, les français glandent pendant que leurs dirigeants se gavent. L’Allemagne contredit cet article : les allemands bossent !


        • Artzamendi Artzamendi 6 août 2011 14:05

          Vous êtes le vivant témoignage qu’on peut aussi écrire n’importe quoi sans avoir des arguments en béton.

          - ça vous a échappé que les Chinois sont payés 20 fois moins, et que ce n’est pas en bossant quelques heures en plus qu’on compensera cet écart ?

          - ça vous a échappé que si l’Allemagne a provisoirement une balance commerciale positive, c’est qu’elle est sur des secteurs non encore soumis à la concurrence des émergents ? 


        • Winston Smith 7 août 2011 16:47

          « - ça vous a échappé que les Chinois sont payés 20 fois moins, et que ce n’est pas en bossant quelques heures en plus qu’on compensera cet écart ? »


          Soit vous avez des riches, soit vous avez des bras : quel est votre choix ?


          « - ça vous a échappé que si l’Allemagne a provisoirement une balance commerciale positive, c’est qu’elle est sur des secteurs non encore soumis à la concurrence des émergents ? »

          Comme l’automobile ? Arf ! Gros comique..

        • Artzamendi Artzamendi 7 août 2011 18:13

          Connais-tu l’élasticité-prix à la demande, Winnie ? Et sans wikipédia, hein.

          « Soit vous avez des riches soit vous avez des bras ». Les Chinois sont en train de s’enrichir parce qu’ils ont des bras et des cerveaux, et les Américains de s’appauvrir parce qu’ils ont... des gens comme vous.

          That’s all, Folks !

          Et arrête le bourbon. 


        • Winston Smith 7 août 2011 18:16

          « Connais-tu l’élasticité-prix à la demande, Winnie ? Et sans wikipédia, hein. »


          Arf ! Ce n’est même pas pour les première années, ca !



          «  »Soit vous avez des riches soit vous avez des bras« . Les Chinois sont en train de s’enrichir parce qu’ils ont des bras et des cerveaux, »

          Non, ils n’ont pas encore tous les cerveaux (les riches) qu’ils peuvent avoir, mais ils y travail, c’est le cas de le dire !


          « et les Américains de s’appauvrir parce qu’ils ont... des gens comme vous. »

          Nan. Les USA sont en guerre depuis 10 ans, d’ou des problèmes.. Bon, ils restent extraordinairement riche et rebondiront. 

        • Artzamendi Artzamendi 7 août 2011 18:48

          « Arf c’est niveau première année ».

          Mais as-tu eu le BEPC ?

          « Ils sont extraordinairement riches... »

          Ils sont extraordinairement endettés surtout. Faut pas faire la guerre quand on a pas les moyens


        • Winston Smith 7 août 2011 18:53
          «  »Arf c’est niveau première année« .

          Mais as-tu eu le BEPC ? »


          Votre seul diplôme, je suppose. Bon.





          « Ils sont extraordinairement endettés surtout. Faut pas faire la guerre quand on a pas les moyens »

          Fallait prévenir Al Qaida ! AH AH AH A ! Z’êtes un comique dans votre genre..

          Au passage, la France est largement plus endetté. Donc..

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès