Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le vrai visage de François Fillon

Le vrai visage de François Fillon

L'homme par qui le scandale arrive c'est bien lui. Présenté longtemps comme un modéré capable de jouer les contrepoids face aux excès du Sarkozysme, François Fillon a définitivement tombé le masque de Premier ministre falot. Sa saillie remarquée en écho aux propos d'Eva Joly sur le 14 juillet confirme que l'homme de la Sarthe cautionne et contribue pleinement à la politique xénophobe menée par l'exécutif depuis l'élection de Nicolas Sarkozy.

Les graines du débat sur l'identité nationale ont été largement semées. On voit aujourd'hui éclore les fruits dans la bouche même du Premier ministre de la république. C'est sans doute le plus choquant bien plus encore que la remise en cause anachronique des défilés militaires pour la fête nationale proposée par Eva Joly.

Loin de faire profile bas, François Fillon a remis le couvert dimanche en persistant et signant ses propos depuis le Gabon où il était en déplacement. "On me dit qu'il y a une polémique en France sur les propos que j'ai tenus en réponse à Mme Joly qui proposait de supprimer le défilé militaire du 14 juillet. Je vais vous dire : je m'en félicite". "Je suis en colère quand j'entends comparer le défilé des Forces françaises le 14-Juillet à ce qui se passe en Corée du nord. Cela témoigne pour le moins d'une grande mauvaise foi ou alors d'une profonde méconnaissance des traditions et de l'Histoire de notre pays".

"L'armée française défile sur les Champs-Elysées afin que la Nation puisse rendre hommage à ceux qui risquent leur vie pour la défendre" a déclaré le Premier ministre qui habilement a déplacé le débat de la bi-nationalité vers la reconnaissance de la Nation à ses forces armées.

Le propos initial que tente de faire oublier le Premier ministre est lourd de sens à l'aune de l'histoire. Samedi, depuis Abidjan (Côte d'Ivoire), le Chef du gouvernement avait réagi « avec tristesse » aux propos d'Eva Joly : "Je pense que cette dame n'a pas une culture très ancienne de la tradition française, de l'histoire française et des valeurs françaises".

Une déclaration à la tonalité très proche de celle de Marine Le Pen sur RTL  : "Je ne crois pas qu'il soit légitime de se présenter à la présidence de la République quand on est devenu français tardivement et quand encore il y a quelques mois on était aux côtés du gouvernement norvégien pour lui apporter des conseils".

La distinction entre anciens et nouveaux français est un serpent de mer de la vieille droite nationaliste française qui avait d'ailleurs justifié le tsunami de dénaturalisations menées par le régime de Vichy. Piquée au vif, Eva Joly a rappelé qu'elle ne descend pas de son drakkar, "ça fait cinquante ans que je vis en France", a-t-elle rapelé.

Pour Martine Aubry, l'attaque de François Fillon sur Eva Joly n'est "pas digne d'un Premier ministre" qui, selon elle, "rejoint les thèses du Front national". De fait les propos du Premier ministre constituent un appel d'air à l'expression de propos nauséabonds au sein même de la majorité présidentielle. La palme revient au député UMP Lionel Tardy qui a invité la candidate EELV "à rentrer en Norvège".

"Cette remarque de François Fillon est blessante, non pas pour Eva Joly seulement, mais pour tous les Français qui ont acquis la nationalité depuis peu, voire pour certains depuis bien longtemps", a de son côté déclaré François Hollande.

"On a le droit de contester la position d'Eva Joly, on n'a pas le droit de contester son amour de la France et ses valeurs", a estimé la maire de Lille lors du Grand Rendez-vous Europe1/Le Parisien-Aujourd'hui en France.

Sur la même ligne, son concurrent de Corrèze a déclaré ne pas partager pas le point de vue d'Eva Joly sur le défilé du 14 juillet, mais, "qu'elle a parfaitement le droit de défendre cette position sans qu'il soit besoin de mettre en cause sa culture des valeurs de la France".

Le paradoxe dans tout ça, comme le relève Le Post, c'est que Nicolas Sarkozy et son gouvernement sont considérés par nombre de militaires comme les grands liquidateurs de la Défense nationale. Depuis 2007, la nouvelle carte militaire s'est traduite par la fermeture de très nombreux sites et casernes dans tout l'hexagone sans oublier, la suppression de 45 000 postes dans l'armée.






Moyenne des avis sur cet article :  3.98/5   (125 votes)




Réagissez à l'article

117 réactions à cet article    


  • Alpo47 Alpo47 18 juillet 2011 13:06

    Pffffff ... juste une nouvelle polémique, ou écran de fumée, histoire de faire oublier que le château de cartes de l’économie mondiale est en train de s’effondrer et que le chaos est plus que probable.

    D’ailleurs, je pense qu’il serait temps de ne plus tomber dans ce genre de piège.


    • laertes laertes 18 juillet 2011 15:54

      Ce Monsieur Fillon a beau être français depuis plusieurs générations, il n’en connait pas plus ce que signifie la fête nationale. Je rappelle à cet ignorant que le 14 juillet est l’anniversaire de la fête de la fédératioon qui a eu lieu le 14 juillet 1790. Et il n’y a eu AUCUN défilé militaire mais un défilé de représentants....... cf :http://fr.wikipedia.org/wiki/F%C3%AAte_de_la_f%C3%A9d%C3%A9ration


    • plancherDesVaches 19 juillet 2011 13:32

      Hmm... Alpo.
      Tu as parfaitement raison. Mais.

      Regardes les ventes de magazines people, le succés du cinéma américain à base de dream, le suivi d’émission de « realiti chauve ».
      Tout cela est la simple exploitation du rêve dont CHAQUE humain a besoin et qui est utilisé par les psychologues commerciaux.
      Un psychologues ne vise que l’argent, d’ailleurs. Car, comme un avocat, il ne vit que sur le malheur des autres.
      Pour les psychologues, il s’agit juste de faire de l’argent avec des rêves, comme les diseurs de bonne aventure.

      Mais... QUI profite de ce crime.. ??? De la négation de la réalité en faisant en sorte que l’humain s’identifie à un milliardaire... ??? Ou à un « noble »... ?

      L’americane drim ne se casse pas la figure qu’AUX US.

      La réalité de la vie sera notre meilleur avenir à tous.


    • panpan 24 juillet 2011 18:40

      Tout à fait d’accord. On nous enfume. Et pas qu’un peu... De toutes façons, on sait très bien que cette pauvre Eva ne sera jamais élue. (Elle pourrait d’ailleurs aller re-conseiller le gouvernement norvégien qui doit se sentir dans la m....)
      Ce qui compte actuellement, c’est comment sortir notre pognon des banques avant qu’elles ne nous piquent tout, apprendre à faire pousser des haricots et des petits pois pour les accommoder avec les pigeons de Paris, acheter du corned-beef et des biscuits énergétiques. Faire des provisions d’eau potable, d’essence, de piles et de trousses de premier secours avec vos médicaments préférés. Ressortir les lampes à pétrole. Et attendre la fin...


    • Aafrit Aafrit 18 juillet 2011 13:17

      C’est surtout une bombe à test,
      On lance et on regarde ce qui s’affiche sur les écrans IPSOS..Si ça marche on évoluera dans cette veine là..Sinon on essayera d’autres..
      On n’est jamais élu grâce à nos compétences et notre programme mais plutôt grâce aux adhérents stupides qui gravitent autour des mensonges crées par ces renards et élevés au rang d’une vérité, d’une seule vérité sans laquelle la France ne survivra pas..


      • debase 20 juillet 2011 13:33

        @Aafrit

        Concernant les ’adhérents’, ’stupides’ n’est peut être pas le mot...

        La vraie motivation de la plupart des ’adhérents’ aux partis qui constituent l’UMPS c’est l’ARRIVISME.

        Beaucoup ne sont en fait que des ’apprentis-renard’ qui s’intéressent à la politique pour se donner des opportunités !

        Ni convictions sincères, ni désir de se dévouer à une cause quelconque mais envie de pouvoir et de jouissance... A l’image de leurs leaders et de toute la classe politico-médiatique actuelle !


      • sven 18 juillet 2011 13:20

        Les mêmes qui lançaient les polémiques sur les joueurs de foot qui ne chantaient peut-être pas la Marseillaise ! les tenants de la race française chère à Vichy. L’un d’eux m’a entrepris récemment et j’ai découvert avec stupeur qu’il n’en connaissait pas les 7 couplets par cœur. Je lui ai conseillé de quitter le pays dans les plus brefs délais. Dehors les crétins.


        • yanos yanos 18 juillet 2011 13:22

          "Je pense que cette dame n’a pas une culture très ancienne de la tradition française, de l’histoire française et des valeurs françaises« .
          Peronnellement je ne vois pas ou est le problème, la culture se transmets de parents à enfants d’abord, puis pour faire court par son lieu d’habitation et précisément pendant son enfance. Mme joly et née en Norvège, de parent norvégiens est arrivée en France à 18 ans elle n’a manifestement pas une culture très ancienne de la tradition française, point barre.
          Il ne me semble pas que M. Fillon ait dit »n’est pas française depuis très longtemps" la culture et la nationalité sont deux choses différentes, on peut être français de nationalité et avoir une culture arabe malienne ou anglaise, reprenez vos dictionnaire que diable !


          • Superyoyo 18 juillet 2011 13:41

            « la culture se transmets de parents à enfants d’abord, puis pour faire court par son lieu d’habitation et précisément pendant son enfance »
            Vous avez raison, par exemple un fils de Hongrois qui habite Neuilly depuis 50 ans, on ne peut pas dire qu’il connait vraiment les valeurs françaises... smiley


          • yanos yanos 18 juillet 2011 19:27

            Bof....
            On peut avoir dans sa culture des valeurs et ne pas les appliquer à soit.
            maintenant sarkozy n’est pas hongrois, sont père était tout aussi français qu’Eva Joly étant arrivé à peu près au même age et devais de surcroit avoir un charmant accent slave, et sa mère est née à Paris.....
            Tout cela est accessoire mais peut être pas tant que ça en fait..


          • le poulpe entartré 18 juillet 2011 22:53

            Houlà, sur ce coup là, Janos n’a plus une seule dans sur les gencives mais ça ne lui fera que le plus grand bien et en plus ça fait tourner le commerce des dentiers. Le PIB est sauvé.


          • mike gallantsay 19 juillet 2011 13:53

            « ...devait de surcroit avoir un charmant accent slave, »
            Les jours de grand vent alors...
            Vu que les hongrois n’ont jamais été slaves !
            Ce sont des magyars.


          • yanos yanos 19 juillet 2011 15:43

            Au temps pour moi, je ne savais pas :)


          • Old Dan Old Dan 24 juillet 2011 11:55

            Et puis, entre nous, ne pas conaître la corrida, récemment inscrite au patrimoine de la culture française, n’est pas obligatoirement un critère de sélection nationale...


          • le poulpe entartré 18 juillet 2011 22:56

            Il est déjà jugé. Il finira comme Mussolini et sa poule ; à deux contre un. On peut ouvrir les paris.


          • le poulpe entartré 18 juillet 2011 22:58

            Les paiements se font en francs mais CFA c’est à dire ....ben rien justement.


          • Hadj Ahmed 18 juillet 2011 13:27

            Assez d’accord avec Alpo47, ça ruine la planète et ses habitants puis ça s’indigne, ça chipote, ça papote, ça prend des postures, et que pas touche à mon soldat qu’a fait qu’une bouchée de Kadhafi (heu, c’est à dire que la bouchée était savoureuse, il prend son temps quoi) et qu’est le plus beau, le plus gentil et qui va gentiment chaque fois que je lui demande combattre les méchants vilains tali, les bonbons, les talibonbons, les ivoipasgrandchose et plus si affinité.

            Allez ’aaaarrrd à vous, poil au genou, sus au fillou.’ Pas pu m’empêcher pardon, oh ça va hein, je sors.


            • goc goc 18 juillet 2011 13:32

              @ l’auteur
              Sa saillie remarquée en écho aux propos d’Eva Joly sur le 14 juillet confirme que l’homme de la Sarthe cautionne et contribue pleinement à la politique xénophobe menée par l’exécutif depuis l’élection de Nicolas Sarkozy.

              j’aurais bien une autre version des faits
              j’imaginerais bien un coup fourré de Fillon contre son maitre (plutôt mètre vingt), destiné à le maintenir dans l’extrême droite, et donc de passer pour l’alternative démocratique à droite.

              mais bon, je fais peut-être une sur-estimation de l’intelligence de ces gens-là


              • PtitLudo PtitLudo 18 juillet 2011 13:34

                L’UMP court après le FN et le PS court après l’UMP. On est bien barrés avec ça !!!


                • Voltaire Voltaire 18 juillet 2011 13:41

                  Les propos du premier ministre, très politiciens, sont effectivement un révélateur consternant de la dérive du discours xénophobe de la droite actuelle.

                  Comme le soulignent l’auteur, et nombre de dirigeants socalistes, on pouvait facilement contester le fond des propos de Mme Joly sans pour cela faire référence à son origine. Imagine t-on un responsable politique de l’opposition indiquer que Mr Fillion n’a probablement pas une culture très ancienne de la tradition européenne, des valeurs européenne pour lui reprocher ses propos sur la dette grecque par exemple ? Imagine t-on un responsable politique critiquer les propos du premier ministre sur la modernisation de l’industrie dans le Limousin, parce que, venant de la Sarthe, il n’a probablement pas une culture de la région ? ou une tradition ouvrière ?

                  Critiquer les idées d’un responsable politique non sur le fond, mais en raison de son origine est une faute, grave. Et lorsqu’à ces propos se mèlent des relants de xénophobie, on ne peut plus dignement assumer la responsabilité du gouvernement au nom de l’ensemble des français. Le premier ministre a franchi là une ligne jaune. Imagine t-on un seul instant quelle serait la réaction de la classe politique allemande, si le premier ministre de ce pays avait critiqué les propos de Daniel Cohn Bendit sur la non-participation de l’Allemagne aux frappes contre la Lybie, parce que celui-ci a une origine française ?

                  A vouloir courrir après le FN, l’UMP joue un jeu dangereux. L’exemple de la Hongrie démontre que le passage du nationalisme à l’autoritarisme peut se faire rapidemment, même de nos jours, dans l’Union Européenne. Que François Fillon ait voulu jouer à ce jeu dangereux est profondemment décevant et symptomatique.


                  • tiptop 18 juillet 2011 13:47

                    Amusant que Fillon soit au Gabon en ce moment. Comment, vous ne voyez pas le rapport avec la polémique avec Eva Joly ????
                    Ceux qui critiquent Eva Joly ont raison sur au moins un point : le défilé militaire est une vieille tradition française et de fait, la candidate écologiste s’attaque à certaines « valeurs françaises » que ses détracteurs oublient d’expliciter. Cela semble aller de soi pour eux. Pourtant un petit éclairage historique ne ferait pas de mal à tous et permettrait d’éclairer le fond de l’affaire qui dépasse largement les petits jeux politiciens puisque au fond on toucherait à l’identité même de la France si l’on en juge par les réactions.  Si l’on croise cette histoire avec le parcours d’Eva Joly, les choses deviennent limpides il me semble. Derrière la polémique, se cache un point aveugle de notre histoire : la politique africaine de la France à travers un de ses instruments privilégiés, l’armée.

                    Le premier défilé militaire a lieu le 14 juillet 1880 dans un contexte de propagande ethno-nationaliste suite à la défaite de Sedan. Cette année -là, Savorgnan de Brazza fonde Brazzaville et l’année suivante, toujours au Congo,  le traité Makoko déclenche une fièvre nationaliste suivi d’une succession de surenchères de la part des nations impérialistes qui mèneront au  « big scramble for africa » et à la conférence de Berlin. L’acte de naissance du défilé est doublement  lié à la constitution de la « plus grande France » donc de l’empire colonial et à l’antagonisme franco-allemand. L’organisation de l’armée de la troisième république en sera profondément affectée.

                    Les comptes avec l’Allemagne étant soldés et l’armée ayant été professionnalisée, une question reste entière : est-on aujourd’hui sorti de cette tradition coloniale ? Chaque année la composition multiethnique des troupes exposées renvoie à cette page histoire qui est censée avoir été clôturé avec l’accession aux indépendances. La présence des Dom toms , reliquats de l’empire, est parfaitement justifié puisque ces territoires sont pleinement intégrés à la France. Mais que dire de la présence de troupes issues des anciennes colonies comme en 2010 lors du cinquantenaire des indépendances ?  Pourquoi faire défiler ces troupes sur le sol de l’ancienne nation colonisatrice ?  N’est-ce pas en totale contradiction avec l’idée même d’indépendance ? D’autre part, il faut faire le constat que durant ces cinquante dernières années le terrain d’action des troupes françaises est restée principalement l’Afrique et plus particulièrement le territoire des anciennes colonies. Algérie, Cameroun, Mauritanie, Biafra, Congo, Rwanda, Tchad, Côte d’Ivoire, et j’en passe, quel est le pays africain francophone qui ait pu s’affranchir des accords de coopération militaire ou échapper aux interventions militaire Françaises quelles soient officieuses ou parfaitement légales ?

                    Si l’on accepte l’idée, aujourd’hui solidement étayée par de nombreux observateurs et historiens, que la France n’est partie de l’Afrique que pour mieux y rester et que l’armée Française est un maillon essentiel du dispositif en place, ces questions trouveront réponse.  En toute bonne logique, le défilé du 14 juillet reflète cette présence en Afrique que ce soit dans la composition de l’armée ou dans les missions qui lui ont été affectées. Il faut comprendre aussi que les armées des ex colonies continuent de constituer une « annexe » de l’armée française dans la mesure où elles ont été crées par elle (organisation, équipement, encadrement, instruction) et que beaucoup d’entre elles sont liées à la France par des accords de coopération. Certes l’impérialisme militaire à céder le pas à l’impérialisme économique mais pas totalement, le « coup de pouce » à Alexandre Ouattara en côte d’Ivoire le prouve amplement.

                    Bref le défilé militaire du 14 juillet renvoie en permanence à cette histoire impérialiste que la propagande officielle sur les missions vertueuses de l’armée Française ne peut masquer. Eva Joly, plus que tout autre, est la mieux à même de le comprendre. Son implication dans le dossier ELF, arrière cuisine de cette Françafrique, sa lutte actuelle contre la grande corruption, les paradis fiscaux, les pratiques de prédation et de pillage menés par les multinationales et les actuels dirigeants africains ne lui font peut-être voir dans l’armée française que le bras armée d’un néocolonialisme qui n’en finit pas de renaître de ces cendres. C’est très réducteur certes, mais à y regarder de plus près, elle met le doigt sur la partie gangrénée de la Vème république. Elle rompt avec les discours patriotiques creux et incantatoires entonnées à droite comme à gauche. En cela, elle doit être remerciée. 


                    • mick_038 mick_038 18 juillet 2011 14:31

                      J’ai mis que +1, j’aurais bien mis plus...
                      Je trouve d’ailleurs étonnant que les français ne soutiennent pas plus la proposition d’Eva....
                      Si je me trompe pas, le 14 juillet 1789, c’est la date symbolique à laquelle les français se libèrent de la royauté, et d’un pouvoir qui les abuse et les trompe.
                      Alors, que vient faire un défilé militaire à cette date ? Surtout que si je ne me trompe, les militaires à ce moment là étaient loin d’être du coté des révolutionnaires... J’ai toujours trouvé ça un peu limite...
                      Il serait peut-être plus intelligent et humain d’utiliser les dizaines de millions d’euros gaspillés lors de ces défilés inutiles et cons à rénover par exemple les parcs de certaines villes, laissés à l’abandon, ou justement d’aménager des parcs, d’y redonner des couleurs, de la rendre plus agréables, en y faisant participer le citoyen...
                      Un VAB qui défile par exemple, c’est 130l gazole/heure, on parle pas du CO2, démontage, révision et remontage complet en atelier mécanique avant le défilé. Peinture complète. Vidanges complètes. Pneumatiques neufs... Répétition tous les jours de la semaine au moins une heure 3 mois avant le défilé... Je vous laisse calculer la conso totale....
                      Et ça ce n’est que pour un vab. Je parle pas d’un helico, d’un blindé leclerc, d’un rafale....
                      Donc, effectivement, investissons cet argent dans quelques chose de bien plus intelligent et profitable...


                    • goc goc 18 juillet 2011 13:54

                      Rappelons quand même que Fillon est le premier ministre d’un président d’origine étrangère, car son père n’était pas français
                      http://fr.wikipedia.org/wiki/Nicolas_Sarkozy

                      alors 50 ans ou 75 ans de nationalité, face à un pays plus que millénaire, c’est « peanuts »

                      ou comment un premier ministre crache sur son président de la république française


                      • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 18 juillet 2011 14:42

                        D’autant que cette andouille de Fillon oublie qu’il a nommé ministre, dans son gouvernement, une certaine Rama Yade naturalisée Française en 1998, il y a seulement treize ans. Ce type est un Tartuffe.


                      • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 18 juillet 2011 14:51

                        A ce propos on se souviendra que Rama Yade a été la seule ministre à exprimer clairement son désaccord lors de la venue de Kadhafi en France. Visiblement les « vieux Français » du gouvernement de Sarko n’ont pas retenu les leçons de leurs illustres aïeux.


                      • Gérard Luçon Gerard Lucon 18 juillet 2011 15:23

                        @Goc .. et que la Hongrie etait alliee avec Hitler alors que la Norvege etait en guerre avec Hitler ... bref .. fillon connait-il l’histoire de France ?


                      • at974 at974 18 juillet 2011 15:30

                        Tartuffe, j’aime et surtout cela lui va si bien


                      • Gérard Luçon Gerard Lucon 18 juillet 2011 17:16

                        @Peachy, l’andouille est une specialitee culinaire, qu’elle soit de Vire ou de Jargeau, merci de la respecter !


                      • Cropcircle 18 juillet 2011 21:03

                        Pire,une« pourriture »


                      • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 18 juillet 2011 23:51

                        @ Gerard Lucon

                        C’est vrai. Je m’excuse auprès de toutes les andouilles, qu’elles soient de Vire ou de Jargeau. Aucune ne mérite d’être comparée à ce sinistre clown de François Fillon.


                      • Rosalu Rosalu 19 juillet 2011 13:27

                        L’UMP est furieuse aussi parce que« l’entourloupe » avec Hulot, chargé de canaliser les écolos au deuxième tour pour un vote « SARKO’ » n’a pas marché. Du coup, EVA est devenue la femme à abattre....

                        A l’UMP, Ils aiment s’attaquer aux femmes , ils se sont déjà bien entraînés contre Ségolène. Il n’est pas dans mon propos de militer pour une 2e candidature Ségo, mais en 2007, les attaques contre elles étaient en-dessous de tout. Jamais un homme n’aurait eu à subir les vexations qu’elle a encaissées.

                        Pour l’instant, c’est au tour d’EVA.

                        Ils manquent vraiment de classe... Mais comme le fric est leur seule valeur... la morale, le fair-play cela n’existe pas chez eux... Même d’ailleurs chez les femmes de leur camp (cf. NKM, aussi minable...)


                      • leguminator 18 juillet 2011 13:56

                        "Sa saillie remarquée en écho aux propos d’Eva Joly sur le 14 juillet confirme que l’homme de la Sarthe cautionne et contribue pleinement à la politique xénophobe menée par l’exécutif depuis l’élection de Nicolas Sarkozy."

                        Pour info, le premier ministre c’est tout de même le chef de l’exécutif en France et, à moins d’être schizophrène, qu’il cautionne pleinement sa propre action  smiley


                        • Dzan 18 juillet 2011 14:05

                          Môssieur de Sablé, qui va en famille en WE à bord des Falcons de la République, ferait bien de se moucher le nez, avant de critiquer les autres.

                          Sous son air souffreteux, il est pire que son maïtre, dont il envie en secret la place.

                          Renvoyons tout ce beau monde dans les oubliettes de l’Histoire.


                          • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 18 juillet 2011 14:09

                            Fillon est juste un être servile disposé à toutes les infamies pour plaire à son maître, le roi des riches, Bling-Bling Ier. Fillon n’a aucune consistance. Il ne pense pas, il ne gouverne pas, mais il obéit aveuglément. Jusqu’à l’absurde.


                            • Fergus Fergus 18 juillet 2011 22:47

                              Entièrement d’accord avec Peachy (que je salue cordialement).

                              Fillon nous avait déjà habitués à des scandaleux dérapages. Rien de nouveau dans son nouvel coup d’éclat qui le met au niveau des plus vils extrémistes du pays. On est français ou on ne l’est pas, point barre ! Qu’une telle évidence puisse être remise en question par un Premier ministre, ramené au pitoyable niveau d’un Vanneste, est inadmissible.


                            • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 18 juillet 2011 23:56

                              Bonsoir Fergus.

                              Je pense qu’il faut mettre ces ignominies sur le compte de la panique et de la confusion qui règnent dans cette fin de mandat lamentable du nabot.


                            • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 18 juillet 2011 23:57

                              Jusqu’au bout rien ne nous aura été épargné. Courage, plus que huit mois à tenir.


                            • Theophraste19 18 juillet 2011 14:10

                              ça ne me dérange pas plus d’être gouverné par une femme d’origine Norvégienne que par un petit Hongrois.


                              • Dzan 18 juillet 2011 14:13

                                Môssieur de Sablé, qui va en famille en WE à bord des Falcons de la République, ferait bien de se moucher le nez, avant de critiquer les autres.

                                Sous son air souffreteux, il est pire que son maïtre, dont il envie en secret la place.

                                Renvoyons tout ce beau monde dans les oubliettes de l’Histoire.


                                • Taverne Taverne 18 juillet 2011 14:22

                                  Il semblerait que madame Joly n’ait rien d’autre à foutre que de chercher comment importer en France ses recettes norvégiennes.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès