Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Leçon des régionales pour la présidentielle

Leçon des régionales pour la présidentielle

Quelles leçons tirer des régionales pour le FN, les Républicains et la gauche ?

Quelles leçons tirer des régionales pour la présidentielle ?

Pour le FN, il est clair que s'il reste sur sa ligne actuelle, il a une très petite chance de gagner les présidentielles. En effet, quelque soit le cas de figure, il serait confronté dans un deuxième tour à un candidat soutenu par une forme ou une autre de "Front Républicain" qui aurait de très bonnes chances de le battre. Même Marion Maréchal Le Pen, la meilleure candidate du Front National aux régionales, s’est bien fait battre par un vieux routier de la politique comme Christian Estrosi déguisé en résistant, qui était pourtant loin derrière elle au premier tour.

Les divers sondages d’opinion montrent cependant qu’il existe dans le pays une majorité qui veut un contrôle beaucoup plus strict de l’immigration, de la fermeté vis à vis de l'insécurité et de l'Islam et une défense des valeurs traditionnelles chrétiennes. Mais cette même majorité n’est pas favorable au retrait de l’Euro, ni au maintien d'un Etat obèse même si ce dernier est qualifié « d'intelligent et stratège » par Florian Philippot.

Donc, le FN, s’il veut avoir une bonne chance de gagner, doit quitter sa ligne politique actuelle et revenir à ses fondamentaux que sont l’immigration et l’insécurité tout en défendant une politique économique plus pragmatique sans repousser les grandes réformes de réduction du rôle de l'Etat qui sont nécessaires pour cesser de creuser la dette publique.

Mais il n’y a pas que le FN. Si le candidat de la droite classique veut se retrouver au deuxième tour et avoir lui aussi une bonne chance de gagner, il devra sérieusement revoir son programme pour atteindre cette majorité d’électeurs plutôt de sensibilité de droite qui est, comme pour le FN, son cœur de cible. Cela est jouable, ainsi les régionales ont montré que cette majorité soutenait assez facilement un candidat de droite contre un candidat FN, mais ces mêmes électeurs ont été passablement échaudés par la présidence de Nicolas Sarkozy et la manœuvre consistant à siphonner les voix du FN ne pourra fonctionner une deuxième fois.

Aussi ce candidat devra donner de sérieux gages sur les thèmes de l’immigration, de la sécurité et de la justice ainsi que sur la gestion des finances publiques car là aussi la présidence de N Sarkozy a été loin d'être exemplaire.

Quant à la gauche, sa victoire paraît actuellement improbable. Le bilan du gouvernement actuel sur le front du chômage, des déficits publics, de l’économie en général comme sur celui du terrorisme, de l'insécurité, de la justice ou même de l'éducation est un lourd handicap dans une campagne présidentielle. La gauche n’a pas non plus trop intérêt à se targuer d'avoir fait passer une réforme « sociétale », comme le mariage pour tous car elle l'a fait passer en force malgré les manifestations les plus importantes en nombre depuis celles pour l’école libre qui avaient amené F Mitterrand à reculer.

Mais, il reste encore du temps et on peut supposer la présence d'un candidat qui proposerait des réformes libérales et une réforme de l’Etat du genre de celles proposées par Emmanuel Macron associées à une grande fermeté en matière de sécurité, justice et immigration tout en jouant sur le rejet du Front National dans certains milieux de gauche. Cela provoquerait un certain éclatement des composantes formant la gauche mais la soif du pouvoir est telle qu'elle peut amener à des alliances tactiques.

Au final, quel qu’il soit, le vainqueur sera celui qui tiendra compte des aspirations de cette majorité de Français plutôt à droite qui se dessine après ces régionales."

 

Bernard Mitjavile


Moyenne des avis sur cet article :  1.44/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 22 décembre 2015 08:09

    En fait, l’analyse est beaucoup plus simple, quelles que soient les orientations du FN, le front républicain aidé par la propagande due au flot d’argent déversé sur les médias, sera un barrage suffisant pour l’empêcher d’accéder au pouvoir.
    Les anciens de l’UMP seront happés par la gauche pour la plupart, les autres ne pourront se démarquer clairement du FN et seront inaudibles.
    Hollande sera réélu dans un fauteuil, déjà les courtisans se bousculent pour le baise-main.


    • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 22 décembre 2015 08:47

      Rien n’est sûr, en général les prévisions sur les présidentielles plus d’un an à l’avance se sont révélées fausses. Au lieu de jouer à Madame Soleil avec moins de talents, on peut au moins dire que le candidat du FN aurait plus de chances de gagner s’il était capable de passer des alliances, de développer un programme économique plus pragmatique.


      • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 22 décembre 2015 11:01

        @Bernard Mitjavile
        Vous êtes têtu, mais je répète : le candidat du FN ne peut pas passer d’alliances, le front républicain l’en empêche, c’est son objectif affiché et les électeurs ont approuvé cette stratégie. Point n’est besoin de s’appeler Nostradamus pour en tirer les conséquences inévitables !
        Quant au programme économique, qu’il soit libéral ou marxiste, les résultats seront les mêmes à peu de choses près car nous sommes liés à nos créanciers, il est donc inutile de se focaliser dessus.


      • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 22 décembre 2015 11:24

        @Gilles Mérivac
        Sans passer d’alliances formelles, le FN peut faire preuve de plus de réalisme en économie. Après tout, c’est les électeurs qui décident et un bon nombre d’entre eux rejette les propositions économiques du FN.


      • mimi45140 22 décembre 2015 15:09

        @Bernard Mitjavile
        C’est vrai , personnellement je me contrefiche de qui sera au pouvoir , me faire croire que tous nos problèmes sont liés à notre président parait bien simple . Mais c’est très bien, le peuple aime quand c’est simple et qu’il peut désigner un coupable . Les citoyens( libres de leur choix ) laisser moi une pointe d’humour , voterons pour qui les médias auront été briefés . Moi je me taperai sur la panse car je ne validerai ni l’un ni l’autre. 

         Je me dis juste que si les citoyens mettent marine Le pen au pouvoir nous ne somme plus loin de gros changements et que les partis dit traditionalistes veulent se dégager pour un temps de toutes responsabilités.
         Le formidable de notre démocratie c ’est qu’elle nous laisse tout les devoirs mais bien peu de droits
         

      • pergolese 22 décembre 2015 15:46

        @Gilles Mérivac

        Qu’est ce qui vous permet d’affirmer que les électeurs « ont approuvé cette stratégie » ? Le FN a engrangé 800000 voix de plus entre les deux tours. De quoi relativiser...Non, le blocage c’est surtout le mode de scrutin.


      • pergolese 22 décembre 2015 15:55

        @mimi45140

        Qu’est-ce qui vous permet d’affirmer que les « citoyens » sont aussi sensibles à la propagande ?

        Bien au contraire, il semble que plus les médias diabolisent le FN, plus les français seront tentés de voter pour lui.


      • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 22 décembre 2015 17:10

        @pergolese
        Cela n’a pas été suffisant pour remporter une seule région, donc le front républicain a fonctionné. Il n’y a pas de médaille de consolation dans la course au pouvoir.


      • marceau 22 décembre 2015 22:04

        @Bernard Mitjavile
        Le réalisme économique dont vous parlez, où l’avez vous trouvé durant ces 35 dernières années ?


      • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 23 décembre 2015 07:44

        @marceau Certainement pas dans le fait de creuser les déficits publics pour payer des dépenses de fonctionnement (déficits structurels et non causés par des investissements tournés vers le futur) tout en laissant les nouvelles générations payer l’ardoise.


      • leypanou 22 décembre 2015 10:21

        Les divers sondages d’opinion montrent cependant qu’il existe dans le pays une majorité qui veut ... une défense des valeurs traditionnelles chrétiennes. : c’est quoi les valeurs traditionnelles chrétiennes ?


        • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 22 décembre 2015 10:55

          Il s’agit tout simplement de la liberté à commencer par la liberté de conscience, de la notion d’égalité des hommes et femmes devant Dieu, de la famille, etc.. En fait, comme l’a montré Alexis de Tocqueville ( dans la démocratie en Amérique, l’Ancien Régime et la Révolution entre autres), il s’agit de toutes les valeurs qui sont à la base d’une démocratie qui ne dérive pas vers la tyrannie du plus grand nombre.


          • pergolese 22 décembre 2015 15:53

            @Bernard Mitjavile

            Ici vous vous trompez...D’abord, les valeurs auxquelles vous faites allusion n’ont rien de chrétiennes...

            Ensuite, il es quand même paradoxal de parler d’une france « chrétienne » alors que les églises sont désertées, que les Diktats du Vatican sont ignorés. Et de fait, la grande majorité des français est soit athés, soit agnostique, soit indifférente.


          • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 22 décembre 2015 16:17

            @pergolese Le fait que la France soit de culture judéo-chrétienne n’a pas grand chose à voir avec le fait que les églises soient désertées ou que ce que vous appelez les diktats du Vatican soient ignorés.


          • JDCONSEIL 22 décembre 2015 15:55

            Je ne partage pas votre analyse départ où vous dites, cher Bernard : «  Pour le FN, il est clair que s’il reste sur sa ligne actuelle, il a une très petite chance de gagner les présidentielles. En effet, quelque soit le cas de figure, il serait confronté dans un deuxième tour à un candidat soutenu par une forme ou une autre de »Front Républicain«  qui aurait de très bonnes chances de le battre ».

            En effet, si le candidat du « elle erre » est Nicolas Sarkozy, celui-cil sera toujours sur la ligne du « ni-ni », dans ce cas, N.S.aura de bonnes chances d’arriver en troisième position à l’issue du premier tour car pourquoi ses électeurs les plus à droite voteraient pour la copie plutôt que pour l’original du FN. 

            Comme aucun front dit « Républicain » ne sera recommandé par ce parti qui n’a de républicain que le nom, on aura MLP élue !

            Par conséquent, l’inconséquence de N.S.et sa stratégie du « ni-ni » nous mène tout droit au FN.

            Mais pour un tel ambitieux, comme le « petit caporal » d’antan, c’est toujours « ou moi ou le déluge » ou bien « après moi le déluge » ! 

            Voilà pourquoi il ne faut pas que NS soit sélectionné par les primaires de droite. Ce que l’intelligente NKM, entre autres, a très bien compris, elle !


            • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 22 décembre 2015 16:21

              NKM intelligente ? Moi, je partage plutôt l’analyse d’Eric Zemmour sur RTL jeudi dernier qui dit qu’elle se croit moderne et intelligente alors qu’elle est ringarde.


              • non667 22 décembre 2015 17:42

                c’est le crijf qui a le pouvoir en france
                et le crif interdit les alliances
                d’autre part il n’y a personne ailleurs qu’au fn qui en ait assez dans le pantalon pour s’attaquer franchement à l’immigration !


                • izarn 22 décembre 2015 18:38

                  Il faudra m’expliquer ou se trouve la version du « Front Républicain » dans le sens désistement vers la gauche....


                  • Le421 Le421 22 décembre 2015 19:23

                    La leçon ??
                    La France est un pays de droite, foncièrement de droite.
                    Depuis des lustres.
                    du Ps au FN... Y’a le choix !!
                    Et si il y a un tel merdier dans ce pays, c’est uniquement parce que le moindre pauvre type de gauche qui voudrait s’exprimer en parlant du commencement d’un début de théorie sur une possible idée d’égalité dans ce monde se fait fusiller tout cru par les politiques en place et les médias aux ordres.
                    Place à la droite et rien plus.
                    Alors, tant qu’à faire toucher le fond, votons FN.
                    Signé : Un pauvre type de gauche...


                    • ddacoudre ddacoudre 22 décembre 2015 19:30

                      bonjour B M

                      une bonne analyse qui demande quelques précisions.
                      la France à viré à droite à partir de 1995 environ, lentement mais surement sous les coups de butoir des discours du FN depuis 84 sur ses deux thèmes de prédilections l’insécurité et l’immigration. le second étant pour lui la source du premier se doublant d’une xénophobie« islamisante ».
                      mais la population restait absorbé par la fracture sociale qui s’accroissait dont l’espérance salvatrice devait venir de l’UE. en 2001 les USA nous vendent le terrorisme et les populations se montrent plus attentive aux discours du FN et particulièrement aux problème de sécurité qui sont devenu une thématique nationale où les politiciens surf sur les crêtes au fil des annonces la délinquance et la criminalité a suivit de 176 à 1995 la courbe du chômage et de la disponibilité des biens par le consumérisme, l’un alimentant l’autre dans une situation de fracture sociale qui développait des ghettos islamisants (stratification sociale oblige) de 1995 à aujourd’hui la délinquance et la criminalité se maintien au fil des ans autour d’un taux de 60 pour 10 000, variant de 66% 2002 à 56 en 2011 avec des pointes spécifiques dans ces fameuse zones ou des délits spécifique comme ceux lié a l’augmentation de l’or en bourse du fait que la chine en achéte en masse.
                      l’insécurité est plus suggestive que réelle puisqu’elle stagne depuis 1995, et c’est normal statistiquement, et ce n’est pas les mesures de répression qui la font stagner. c’est comme pour la population mondiale elle se stabilisera autour de 12 milliards que l’on prenne ou non des mesure de limitation des naissance (trop long à expliquer).
                      ains,i tu as raison la perception de l’insécurité même si elle n’est pas réelle est porté par les débats politiciens et les médias et l’idée d’insécurité à fait son chemin que creusent tous les partis qui la mettent a leur programme sous peine de ne pas être élus.
                      les derniers attentats ont été de nature à renfoncer cette perception dans le même cadre de surenchère politicienne. car la France à toujours connu des attentats seul ceux qui s’en revendiquent ont changé et focalisent autour d’eux car ils sont des fondamentalistes musulmans et déteignent dur l’islam en général..
                      la fracture sociale c’est accru et a à partir de 2005 désenchanté les populations qui avaient compris que l’espérance de UE était une duperie. la trahison du PS et de l’UMP qui sont passé outre le référendum ont créé une véritable scission entre eux et les partis sans exception (17% seulement y sont favorables). c’est l’abstention et les bulletins blancs qui ont indiqué se changement. or aux dernières législatives les mêmes sujets insécurité, islamisme, immigration n’ont pas remué les foule si ce n’est au 2e tour pour signifier qu’il ne voulaient pas du FN même s’ils partagent certains de leur point de vue que tu rappelles pour avoir une chance d’être élu. effectivement suivant le baromètre du CEVIPOF quand l’on lit les résultats l’on voit un certain nombre de critères définit par Robert Paxon comme étant fascisant se développer.
                      non comptant d’être à droite la France se fascise et trois des critères si ce n’est quatre se retrouvent dans presque tous les partis à divers degrés, la recherche d’un homme fort pour rétablir l’autorité, l’anti libéralisme en lieu et place du capitalisme, la recherche d’un ennemie de l’intérieur et des groupes de sécurité qui n’appartiennent pas aux forces de l’ordre.
                      la seule chose qui manque c’est le batteur pour faire prendre la mayonnaise.
                      j’ai parié que ce serait les R ou le PS mais, certainement pas le FN.
                      j’ai longuement écris sur ces sujets dans mon blog ddacoudre.over-blog.com
                      cordialement.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès