Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Législatives : comment les circonscriptions changent de mains (...)

Législatives : comment les circonscriptions changent de mains ?

En juin prochain, les élections législatives désigneront nos nouveaux députés. Si les résultats de la présidentielle, un mois plus tôt, joueront pour beaucoup dans les choix des futurs parlementaires français, et si le nouveau redécoupage électoral devrait quelque peu modifier la donne, il est certaines circonscriptions où tout semble en passe d'être joué pour les spécialistes.

Ainsi, l'Observatoire de la vie politique et parlementaire, en collaboration avec Le Monde, a réalisé une étude sur les 566 circonscriptions législatives, qui propose une projection des changements de couleur politique, dans chaque circonscription, pour les futurs législatives.

Avant de redessiner le visage du futur Parlement, il est intéressant de constater comment s’opèrent ces glissements de circonscriptions d’un camp vers un autre. Retour sur les 3 principaux cas de figure où les partis risquent de perdre leurs circonscriptions.

L’UMP perd des sièges au profit des socialistes


En l'état actuel des sondages, c’est la situation qui passe pour être la plus vraisemblable, en particulier si l'actuel Président de la République perd l’élection présidentielle de 2012. Entre le vote sanction à l’égard du parti au pouvoir (quoi qu’il se passe) et l’état de grâce qui suit systématiquement l’élection d’un nouveau président (en cas d’élection de François Hollande), les députés UMP vaincus par des socialistes pourraient être nombreux.

Un exemple : la 11ème circonscription des Yvelines, entre Trappes et Élancourt, très populaire, pourrait virer de bord et passer à gauche. En effet, il sera difficile au député UMP sortant, Jean-Michel Fourgous, de lutter contre la notoriété du candidat socialiste, beaucoup plus connu que lui, à savoir le très médiatique Benoit Hamon. L'actuel porte-parole du Parti socialiste est réputé proche des jeunes et tient un discours très enclin à séduire les populations d'origine immigrée. Il est par ailleurs très implanté dans les réseaux associatifs qui sont très écoutés dans les quartiers.

Le PS perd des sièges au profit de l’UMP

Également envisageable sur différents territoires, cette situation est plus liée aux contextes locaux. Certains députés socialistes, à la suite de certaines prises de positions durant leurs mandats, par certains jeux d’alliances ou par l’émergence de nouveaux adversaires charismatiques, sont identifiés par Solférino comme en grand danger.

C’est le cas de Jean-Patrick Gille, député de la première circonscription d’Indre et Loire qui se voit menacé plus que sérieusement par l’émergence de Guillaume Peltier, la nouvelle « boite à idée » de l’UMP. Le jeune homme devenu incontournable au sein du parti présidentiel, est en train de se tailler une stature nationale qui devrait lui permettre de se faire élire. Chef d'entreprise à Tours et localement soutenu par tous les responsables politiques de la droite (Philippe Briand, Hervé Novelli et Claude Greff, entre autres), Guillaume Peltier occupe le terrain et peut y croire après avoir perdu les cantonales à seulement 50 voix avec un score à 49,3 %, venant complètement chambouler une élection que les socialistes pensaient sans difficulté.

Les principaux partis cèdent des sièges à leurs alliés

Ce sont les lois de la politique : pour gouverner il faut savoir rassembler. PS comme UMP auront forcément besoin de leurs alliés politiques pour obtenir une majorité ou pour remporter les présidentielles un mois plus tôt. Quel que soit le futur président, il aura promis des sièges aux partis alliés et il faudra bien tenir un minimum les engagements politiques en cédant quelques territoires.

Ainsi, en Bretagne, le PS devrait offrir aux Verts l’une des deux principales circonscriptions des Cotes d’Armor, Guingamp ou Saint-Brieuc. L’un des députés socialistes, Marie-Renée Oget ou Danielle Bousquet, céderait donc sa place à un candidat Vert.


Moyenne des avis sur cet article :  3.86/5   (7 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès