Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Législatives : l’Assemblée qu’on aurait eue avec la (...)

Législatives : l’Assemblée qu’on aurait eue avec la proportionnelle...

Les adversaires de l’introduction de la proportionnelle aux législatives affirment qu’elle rendrait l’Assemblée « ingouvernable. » En réponse, voici ci-dessous les résultats que cela aurait entraîné pour les législatives achevées hier : une Assemblée plus représentative, sans priver le gouvernement d’une majorité stable.

A l’exception de l’UMP, tous les partis politiques se sont, d’une façon ou d’une autre, prononcés pour l’ajout d’une dose de proportionnelle aux élections législatives. Ceci, afin d’avoir une Assemblée nationale qui représente plus fidèlement les opinions des électeurs. Il serait à ce titre intéressant de voir l’Assemblée que cela aurait donné si cette réforme avait été appliquée aux législatives qui viennent de s’achever. Etant militants du MoDem, nous retiendrons dans cette modélisation la proposition de réforme de François Bayrou : adopter le système allemand, à savoir la moitié des députés élus par circonscription, et l’autre moitié élue à la proportionnelle.

Concernant les 577 députés élus par circonscriptions, il nous suffit de recopier les résultats réels du second tour. A savoir, en nombre de sièges :

Parti Sièges circo.
LO 0
LCR 0
Div Ext. Gauche 0
PCF 17
PS/PRG/MRC 210
Dvg 0
Verts 4
MoDem 4
Nouveau centre 22
UMP 318
Dvd 0
MPF 2
FN 0
MNR 0
CPNT 0
Divers 0
(source : estimation Ipsos/Dell dimanche 17 juin à 22h)

Concernant les 577 députés supplémentaires élus à la proportionnelle, on doit d’abord relever les scores des partis politiques, en prenant logiquement leur nombre de voix du premier tour. A savoir, en pourcentage :

Parti Voix 1er tour
LO 1,0%
LCR 2,1%
Div Ext. Gauche 0,6%
PCF 4,8%
PS/PRG/MRC 27,2%
Dvg 1,2%
Verts 2,8%
MoDem 7,5%
Nouveau Centre 2,2%
UMP 40,6%
Dvd 1,2%
MPF 1,2%
FN 4,6%
MNR 0,4%
CPNT 0,9%
Divers 1,7%
(source : estimation Ipsos/Dell lundi 10 juin)

En appliquant cette répartition aux 577 sièges supplémentaires «  virtuels » qu’on pourvoit à la proportionnelle, on obtient ainsi, en nombre de sièges :

Parti Sièges prop.
LO 6
LCR 12
Div Ext. Gauche 3
PCF 28
PS/PRG/MRC 157
Dvg 7
Verts 16
MoDem 43
Nouveau centre 13
UMP 234
Dvd 7
MPF 7
FN 27
MNR 2
CPNT 5
Divers 10

Reste à additionner les députés élus par circonscription et les députés élus à la proportionnelle pour obtenir notre Assemblée « virtuelle ». Ce qui nous donne, en sièges :

Parti Sièges (circo+prop)
LO 6
LCR 12
Div Ext. Gauche 3
PCF 45
PS/PRG/MRC 367
Dvg 7
Verts 20
MoDem 47
Nouveau centre 35
UMP 552
Dvd 7
MPF 9
FN 27
MNR 2
CPNT 5
Divers 10

Enfin, comparons l’Assemblée réelle et notre Assemblée virtuelle :

ASSEMBLEE RELLE ISSUE DES DERNIERES LEGISLATIVES
MODE DE SCRUTIN ACTUEL (députés uniquement élus par circonscriptions)

7109d2d7a911f5ebd838a3415c2a13c6.png
(cliquez ici pour agrandir l’image dans une nouvelle fenêtre)
ASSEMBLEE VIRTUELLE ISSUE DES DERNIERES LEGISLATIVES
(la moitié des députés élus par circonscriptions,
l’autre moitié élue à la proportionnelle)

ccd757480a58d0ba4ca219d39d489554.png
(cliquez ici pour agrandir l’image dans une nouvelle fenêtre)

Si l’on compare notre Assemblée virtuelle à l’Assemblée réelle, on constate que :


- L’UMP n’est plus majoritaire seule, mais la coalition de droite (UMP, Nouveau Centre, MPF) dispose de la majorité absolue qui permet de gouverner ;
- La diversité des opinions politiques des Français est représentée de façon satisfaisante, puisque toutes les sensibilités ont une place sans que l’Assemblée devienne ingérable ;
- Pour adopter des réformes capitales (révision de la Constitution, vote d’une loi organique, etc.), qui généralement nécessite une majorité d’au moins deux tiers des voix, la coalition de droite a besoin de trouver un compromis avec l’opposition.

Or l’argument passé en boucle par les adversaires de l’élection de la moitié des députés à la proportionnelle, c’est que ce mode de scrutin accoucherait d’une Assemblée « ingouvernable », « sans majorité pour gouverner. » Notre simulation sur les dernières législatives prouve que c’est totalement faux, et qu’à l’inverse, ce mode de scrutin n’a que des avantages. Il permet de représenter plus équitablement la diversité des opinions des Français, sans empêcher l’apparition d’une majorité stable.

C’était une intuition du MoDem. C’est désormais mathématiquement vérifié.

Thomas Guénolé

Moyenne des avis sur cet article :  4.71/5   (84 votes)




Réagissez à l'article

122 réactions à cet article    


  • tvargentine.com lerma 19 juin 2007 09:57

    De lire que des partis extrèmistes puissent venir créér le chaos dans l’assemblée nationale en bloquant des projets de lois. Sans parler qu’il faudra doubler le nombre de députés et donc de frais et de salaires à la charge du contribuable

    Franchement ,nous avons évité le chaos


    • non666 non666 19 juin 2007 10:53

      Les « partis extremistes » etant tous ceux qui n’appartiennnent pas au bipartisme, votre justification de la surepresentation des partis au pouvoir depuis 50 ans ne tiens pas la route.

      Au nom de quoi les liberaux atlantistes et pro-israeliens de l’UMP meriteraient que leurs electeurs soient doublement representés aux depends de tous les autres ?

      Car ce qui apparait depuis deux presidentielles, c’est que meme en flirtant avec les 20%, ni le FN, ni l’UDF/Modem ne peuvent avoir le nombre d’elus qu’ils meritent.

      Par contre, dès qu’on s’approche et depasse les 30%, cette proportion est doublée a l’assemblée en terme de deputés.

      Or je vous rappelle que tous les hommes naissent libres et egaux en droit et qu’il est fondamentalement injuste que l’assemblée nationale, chambre des « representants », ne represente en fait que la noblesse UMP...

      Mais bon Sarkozy etait votre dernière cartouche, l’ultime argument du « nous avons changé », « c’etait l’autre le pourri »... Attendons donc que ce gouvern,ement ait echoué, comme les memes ont echoué depuis 5 ans.

      Quels seront les arguments alors ?

      Les memes qui justifient leur surepresentation aujourd’hui seront ceux qui reclameront une representation « plus juste » quand leur adversaire leur feront subir le meme sort.

      Au rythme ou se degrade les choses, je crains que vous ne regrettiez dans 5 ans une surepresentation du FN, du PS, des trotskistes ou du Modem....


    • DD 19 juin 2007 17:41

      @ non266

      L’expression « liberaux atlantistes et pro-israeliens de l’UMP » est digne de la grande modération de DIEUDONNé.

      Un militant MoDem.


    • Dominique Dutilloy Dominique Dutilloy 19 juin 2007 23:33

      En effet, seul, le FRONT NATIONAL aurait pu créer un Groupe à l’Assemblée nationale, puisqu’il aurait eu, selon l’auteur de l’Article, 27 députés dans l’Hémycicle.... De plus, il faut être 58 députés pour faire capoter un projet de loi, en l’occurence voter la Censure.

      Par ailleurs, le fait qu’il y ait un scrutin à la proportionnelle n’empêche pas le nombre actuel des 577 circonscriptions... Bien au contraire : c’est ce qui s’est passé lors des Législatives organisées par le Gouvernement Maurois ! On a constaté que 577 députés avaient été élus à la Proportionnelle !


    • jako jako 19 juin 2007 09:57

      Bonjour merci pour cet article. Je pense cependant que si l’electeur sait que le vote est « à la proportionelle » il pourrait voter différement sachant que le choix d’un petit candidat ne « serait » plus inutile.


      • Alynpier Alynpier 19 juin 2007 17:21

        Non seulement l’électeur pourrait voter différemment mais également ça pourrait jouer énormément sur le taux d’abstention.

        Il n’est qu’à voir le score du MoDem (7,5%) par rapport à son score de la présidentielle pour s’en persuader... J’ai voté Bayrou au 1er tour et je ne me suis même pas déplacé pour les 3 tours suivants... Avec une proportionnelle, j’y serais allé, ma voix ayant alors un poids qu’à l’heure actuelle elle n’a plus.


      • DD 19 juin 2007 17:43

        @ Jako

        Votre remarque est essentielle. C’est ce qui fait que cette projection de l’article est erronnée :

        Mon exemple personnel : je suis militant MoDem, j’ai voté UMP au 1er tour (et 2ème) des législatives à cause du vote utile, mais à la proportionnele j’aurais voté MoDem.


      • spartacus 19 juin 2007 18:14

        Modem > vote utile = UMP

        pas systématique. Beaucoup de Modem ont voté PS au deuxième tour. Merci au Modem...


      • jako jako 19 juin 2007 20:54

        Oui Philou moi j’ai voté José bove au premier tour (choix de coeur) puis socialiste au second (choix imposé par des accords locaux)


      • Thomas Thomas 20 juin 2007 07:51

        @Alynpier & Philou

        Curieux tout de même de ne pas voter pour votre parti au premier tour des législatives, sachant que c’est là que se joue son financement pour 5 ans...


      • Marie Pierre 19 juin 2007 10:00

        Vous ne pourriez pas appliquer ce tableau tel quel si la proportionnelle existait, puisque les électeurs voteraient différemment, se sachant représentés.


        • LE CHAT LE CHAT 19 juin 2007 10:09

          je pense comme Marie pierre , que les électeurs auraient voté bien différemment , donc beaucoup plus de modem , de verts , de FN , de lcr etc etc

          mais c’est pas la peine de multiplier les députés par deux , déjà qu’ils avaient presque doublé leurs salaires la dernière fois , ça va pas dans le sens de la réduction des déficits ....


          • LaEr LaEr 19 juin 2007 11:26

            D’accord avec le non doublement des députés.

            J’ai eu un haut le coeur en lisant les 577 députés en système normal + 577 en mode proportionnel... 1154 !!

            Et comme nos « chers » députés ne sont pas disposés à voir diviser par 2 leurs attributions, nous recevrions la facture... Remarquez, avec le train actuel de la dette, depuis 5 ans et pour les 5 ans à venir, ce ne sera qu’une goutte d’eau dans la vague bleue ;).


          • Aziraphale Aziraphale 19 juin 2007 20:23

            Remarquez, avec 1154 députés de nommés, l’assemblée aurait peut-être été pleine...


          • Sam2004ecp Sam2004ecp 20 juin 2007 10:04

            Moi je trouve personnellement que c’est suffisamment le foutoir à l’assemblée pour rajouter des députés... J’aurais plus divisé leur nombre par deux que multiplié... Faire des réunions à 30 c’est déjà pas facile, alors à 577... smiley

            Bon ok, ça n’a rien à voir avec le sujet de départ... Le seul truc que je voudrais dire, c’est que faire des projections à partir des résultats actuels est un faux raisonnement car :

            1) Comme l’ont dit nombre de personnes en réaction, leur vote n’aurait absolument pas été le même en cas de proportionnelle.

            2) Sur CE scrutin, peut-être que le raisonnement est valable, mais il faudrait faire un historique des résultats du 1er tour depuis le début de la Vème République

            3) La proportionnelle s’appliquait sous la IVème République avec les résultats que l’on sait...

            Moi je suis, comme ils disent un peu tous, pour une « dose » de proportionnelle, même si je ne comprends pas vraiment comment c’est possible en pratique, (en particulier sur le mode d’élection des députés élus à la proportionnelle : tous les partis au dessus de X % désignent des députés ? Quid de leur légitimité par rapport à ceux qui sont élus dans leur circonsription ?). Mais une proportionnelle complète ne provoquera qu’un morcellement terrible de l’Assemblée, ne serait-ce qu’à cause de la seconde raison que j’ai mentionnée plus haut.


          • Bill Bill 19 juin 2007 10:18

            Sans aller jusqu’à doubler les députés, il va de soi que la proportionnelle est la seule solution pour que les électeurs soient représentés. Il n’est pas sain qu’un partie qui ne fait que 40 ou 30% se retrouve majoritaire, tandis que d’autres courant à 18 ou 12% ne sont pas représentés, ou presque pas !

            Oui mon minou, et ils ont même voté une loi qui leur permet de toucher pendant 5 ans (je crois) la même somme que lorsqu’ils étaient députés, quasiment au moment où les chômeurs devaient toucher moins longtemps leurs versements... FAut que je retrouve l’article pour être plus précis ! En tous cas ils étaient tous d’accord là-dessus, gauche et droite, c’est beau cette entente, non ?

            Il faudra bien qu’un jour on mette un coup de pired dans la fourmilière, mais ce jour-là nous aurons des surprises !!!

            Bill


            • Bill Bill 19 juin 2007 11:08

              Et voila les renseignements :

              "..... Les élus de la gauche et de la droite sont tous d’accord ! La plupart des médias se taisent. Alors, faîtes des efforts, travaillez pour payer des impots qui serviront à payer les « golden parachutes » de nos députés, 5 ans d’indemnité « chômage » pour les députés. Mais pourquoi 5 ans ? C’est précisément le temps d’une alternance législative. Au moment où les candidats nous parlent des efforts que devront consentir les Français pour réduire la dette et qu’ils dénoncent le train de vie dispendieux de l’Etat. L’information sur la nouvelle indemnité « chômage » des députés a d’abord été révélée par « Le Canard Enchaîné » du 7 février 2007. Puis reprise et précisée par le Midi Libre le 1er Mars 2007.

              Curieusement silence du côté des télés, radios ou des autres journaux, habituellement toujours prompts à dénoncer les parachutes en or de certains grands patrons (certes avec raison...). Pourquoi pas plus d’écho sur cette affaire ? Sans doute parce que cette loi votée en douce, l’a été presqu’à l’unanimité de tous les groupes politiques sauf l’UDF, les groupes UMP, PS et PCF, qui pour s’octroyer des avantages savent parfaitement s’entendre.

              La confiance règne sur l’issue du prochain scrutin et les copains s’organisent : JL Debré avant de partir a fait voter une loi adoptée et dans le silence complet afin qu’un député non réélu touche pendant 60 mois au lieu de 6 mois son indemnité mensuelle nette qui est à ce jour selon info sur site Assemblée nationale en net mensuel 5178 €, brute 6 952 €."

              Pour plus de renseignements : http://rene.clementi.free.fr/accueil/indemnisation_deputes/indemnisation_de putes.htm

              Ca doit faire plaisir à Bayrou, au moins là, tous les partis se sont entendus ! Ah, ce que c’est beau cette unanimité à servir le pays, la France ! Soyons fier les amis, d’avoir des députés, prêt à tout, jusqu’au sacrifice... ! et tout ça pour nous smiley , tellement beau que j’en verse une petite larme...

              Bill


            • Marie Pierre 19 juin 2007 11:17

              Bill,

              Apparemment, l’UDF s’est abstenue, voir ce lien


            • IP115 19 juin 2007 11:27

              @Marie Pierre

              L’UDF pouvait effectivement s’abstenir sans risque, ils savaient pertinament que ce n’était pas une vingtaine de voix qui changeraient quoi que ce soit ... smiley

              @Bill

              Ce n’est pas la première fois que l’on voit une telle unanimité entre les députés de gauche, du centre et de droite ... rappelle toi la loi d’amnistie sur le financement des partis ... smiley


            • LaEr LaEr 19 juin 2007 11:31

              [« C’est une faiblesse française que de vouloir perpétuellement faire des privilèges pour les uns et donner des leçons aux autres », a estimé François Bayrou mardi sur RTL.]

              Et curieusement, on n’a pas entendu Sarkozy ou Royal sur ce sujet... Qu’il est facile de parler de « la france qui se lève tôt » et de « l’ordre juste » quand on ne se soumet pas à ses propres règles....


            • Bill Bill 19 juin 2007 11:36

              Je suis allé voir le lien de Marie-Pierre moi aussi, qui est tout à fait intéressant. Je suis cependant de l’avis d’IP 115, les députés ne prenaient pas de grands risques en s’abstenant, et Bayrou a récupéré l’information pour faire parler de lui...

              Bill


            • LaEr LaEr 19 juin 2007 12:34

              Certainement, mais je préfère quelqu’un qui fait parler de lui sur ce genre de sujet, qu’avoir un UMPiste qui accuse la gauche de ne pas aimer la France et d’être du coté des voleurs, ou encore un gauchiste qui va systématiquement voter contre les projets de loi de la droite....

              Bref, il fait sans doute de la com, mais sur un sujet qui mérite l’attention, au contraire de la plupart des autres politiciens, qui parle en slogans, et non en idées.


            • Sam2004ecp Sam2004ecp 20 juin 2007 10:07

              Oui alors c’est bien de donner une information, mais il faut être complet. Ce ne sont pas les contribuables qui financent, mais les députés eux-mêmes qui cotisent pour leurs copains, en particulier ceux qui ne sont pas fonctionnaires, et qui peuvent galérer à retrouver du travail après leur mandat de député.

              Donc ça n’empiète en rien sur les comptes de l’Etat, ni sur nos finances, donc je vois pas trop la polémique, et je comprends pas bien en quoi c’est lié au sujet de départ.


            • IP115 19 juin 2007 10:22

              Un article du monde montre très clairement que quelles que soient les projections selon divers modes de scrutin, l’UMP sortait largement majoritaire, dans tous les cas. Le PS serait le grand perdant si l’on passait à la proportionnelle ...


              • Marie Pierre 19 juin 2007 10:52

                @ IP115,

                La projection du Monde est effectuée avec les résultats du 1er tour.

                L’intérêt de la proportionnelle n’est pas que le PS ait plus de sièges, c’est que tous les mouvements soient représentés. Ce qui, je le répète, changerait le vote des électeurs.


              • IP115 19 juin 2007 11:03

                Oui Marie Pierre, tu as raison la projection du Monde est effectivement effectuée avec les résultats du 1er tour (c’est expliqué ici) ...

                Mais crois-tu vraiment qu’un électeur de droite va passer à gauche (et vice versa) parce que l’on passe à la proportionnelle ?

                Ce qui devrait logiquement changer significativement d’un mode de scrutin à l’autre c’est la distribution à l’intérieur des blocs majorité/opposition, c’est d’ailleurs pour cela que le PS sortirait grand perdant (lui qui agrège les votes du PC, LCR, LO, Verts, altermonidialistes et une bonne partie du modem) ...


              • Marie Pierre 19 juin 2007 11:08

                IP115,

                Mais dans ce cas, l’abstention serait certainement autre. Je pense que faire des projections à partir des résultats de ces législatives est un peu hasardeux. A la limite, si quelqu’un pouvait essayer sur les résultats des présidentielles 1er tour.


              • Sam2004ecp Sam2004ecp 20 juin 2007 10:12

                Oui, la proportionnelle reflète l’opinion des électeurs, c’est tout à fait exact. D’ailleurs, la proportionnelle était établie sous la IV République.

                Le seul problème, c’est que du coup, l’Assemblée Nationale est éclatée, et étant donné le constructivisme inexistant des députés selon leur appartenance, faire passer des lois dans ce contexte devient tout simplement impossible. On se rappellera déjà des dizaines de milliers d’amendements (à tort ou à raison, ce n’est pas le sujet) de l’opposition sur la loi sur l’égalité des chances ou sur l’histoire de GDF, pour imaginer le souk. Si demain, j’étais certain que les uns et les autres étaient pas en train de préparer la prochaine élection, et discutaient sereinement des textes de loi dans une optique constructive, je serais à 100 % pour les proportionnelles. Malheureusement, nos députés sont des êtres humains... Donc ça ne peut pas fonctionner.


              • haddock 19 juin 2007 10:43

                Dupond : Je dirai meme plus, ils ne risquent pas de scier la branche sur laquelle ils sont rassis.


                • Massilia 19 juin 2007 10:58

                  Oui mais la modélisation du monde se base sur les résultats du premier tour. Or il y a plusieurs facteurs qui sont à prendre en compte pour « corriger » cet exercice (ce que n’a pas fait l’article du monde) :

                  - l’abstention du premier tour a été essentiellement de gauche et du centre. Avec un mode de scrutin à a proportionnelle, beaucoup d’électeurs qui se sont abstenus se seraient déplacés. D’où un rééquilibrage à faire au profit du PS et du Modem, voir des extrèmes.

                  - avec un mode de scrutin à la proportionnelle, le nouveau centre aurait t’il vu le jour ? J’en doute très fortement. même si je suis plutôt heureux de cet écrèmage du modem, la logique de leur ralliement à Sarkozy n’aurait pas fonctionné dans une scrutin proportionnel.

                  Au final j’ai trouvé l’exercice de monde intéressant, mais la méthode un peu amateuriste utilisée me laisse perplexe sur le niveau de réflexion de sont auteur..


                  • Massilia 19 juin 2007 10:58

                    C’était une réponse à IP 115


                  • IP115 19 juin 2007 11:11

                    « Oui mais la modélisation du monde se base sur les résultats du premier tour. Or il y a plusieurs facteurs qui sont à prendre en compte pour »corriger« cet exercice (ce que n’a pas fait l’article du monde) : »

                    Oui c’est vrai, ce ne sont finalement que des simulations très approximatives (pour ne pas dire fausse, ne disposant pas de modèlisation fiable du cerveau des électeurs) et l’article qui présente ces simulations le précise bien ...

                    Ceci dit l’exercice bien que faux reste intéressant, voir ma réponse à Marie Pierre plus haut ...


                  • Sylvain Rakotoarison Sylvain Rakotoarison 19 juin 2007 11:16

                    L’article du Monde déjà évoqué,

                    http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-823448,36-924992@51-920901,0.html

                    me paraît moins amateur que celui-ci qui, sans évoquer la pléthore de députés (nombre doublé) ne paraît pas conforme à une étude circonscriptions par circonscriptions ou départements par départements.

                    Le Monde a essayé 5 modes de scrutin dont 4 proportionnels, et tous montrent que l’UMP aurait eu plus de sièges (de 4 à 97) si la proportionnelle était appliquée. Le PS aurait perdu ou gagné, selon le système adopté et seul le Modem aurait gagné jusqu’à 57 sièges supplémentaires (dans le scrutin à l’allemande).

                    Le PCF serait perdant aussi, et le FN n’aurait aucun siège.


                    • Tab Tab 19 juin 2007 12:29

                      Mais le FN n’a fait que 4,5% parce que ses électeurs ont voté UMP pour assurer une majorité. En scrutin proportionnel, il aurait eu au moins le score de la présidentielle, puisque sur d’avoir des députés.


                    • Anto 19 juin 2007 11:16

                      Cet article ne démontre rien, et meme les instituts de sondages les plus retords n’auraient pas oser faire ce genre de calculs à base de résultats d’élections qui ont connus 40% d’abstention.


                      • foot1708 foot1708 19 juin 2007 11:17

                        la proportionnelle est une excellent e initiative pour relancer la démocratie en France...certes on assisterait à un rebond des partis extremiste mais un système d’alliance constructive entre les partis démocratiques les écarterait tout en apaisant le paysage politique français. Le FN (par exemple) serait lui correctement representé, il aurait un poids suffisant à l’Assemblée tout en étant « muselé » par l’alliance démocratique.


                        • woodyk 19 juin 2007 11:22

                          ce qui risque de rendre le système moitié proport/moitié circonscr irrealiste car résultant dans une assemblée trop grande (1154 députés, bonjour les frais !) c’est ce doublement. si on discutait un peu plus au sujet des circonscriptions ? on ne peut pas vivre sans ? en plus,ces circonscriptions donne un poids de plus aux partis traditionnnels, car c’est eux qui gagnent en général les circ., et ce poids de plus n’a aucun raison d’être autre que bloquer (par surpoids) les idées nouvelles.

                          ce qu’il faut, c’est la proportionnelle tout court.

                          et mème avec ça, il aurait eu sa majorité.


                          • Massilia 19 juin 2007 11:32

                            Si on considère que les législatives sont une élection locale (ce qui en théorie devrait être le cas quoiqu’en pratique ca l’est de moins en moins), le principe des circonscriptions est logique.

                            Par contre il évident que le nouveau mode de sructin amènerait un bouleversement dans le découpage et le nombre des circonscriptions, qui devrait être réduit de moitié. Toute la question est de savoir par qui serait fait ce découpage, l’expérience du découpage « Pasqua » montrant que la manière de faire peut influencer les résultats...


                          • Anto 19 juin 2007 11:33

                            le doublement est donné en exemple pour faire simple et avoir de jolis camemberts. Par exemple en allemagne où ce système s’applique. Il y a 300 élus et 300 députés issus de la proportionnelle (environ mais à vérifier). Appliquer le meme système à la france n’est pas evident pour la raison simple déjà que l’allemagne est une fédération contrairement à la france


                          • masuyer masuyer 19 juin 2007 11:45

                            Ce qui me fait rire dans les débats sur les modes de scrutin en France, c’est que pour défendre le scrutin majoritaire on agite l’épouvantail des « extrêmes » et d’une France « ingouvernable ». Belle démonstration d’aspiration démocratique. Ah la la ! La IV ème République, quelle horreur. smiley

                            Pour que la France soit gouvernable en raisonnant ainsi, il faudrait un parti unique, bien appuyé par les forces de l’ordre et où le droit de grève et de manifestation soit interdit. On l’a vu lors du projet de loi sur le CPE. Tout était réuni pour passer en force, mais la rue a résisté. Il manque à la France une vraie capacité de dialogue, une culture de compromis et un vrai scrutin proportionnel permettrait peut-être de faire avancer les choses.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès