Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Les 15 propositions décentes de la néo Rousse Svelte

Les 15 propositions décentes de la néo Rousse Svelte

La 3ème guerre mondiale a bien eue lieu, une guerre économique mondialisée, et ce sont les banquiers, les spéculateurs et les financiers qui l'ont gagnée.

Les états européens ont un genou au sol, terrassés par la dette et la crise financière, pieds et poings liés par leurs créanciers.

 

Nous sommes comme sous l'occupation, dirigés par des gouvernements fantoches à la botte de l'ennemi, plus polichinelles que politiciens...des poly-vichynelles.

Comme sous l'occupation, nous sommes condamnés au S.T.O. pour indéfiniment rembourser la dette des états qui ne cesse de grossir nourrissant ces parasites qui nous ont envahis et nous tiennent sous leur joug, en esclavage. Ces usurpateurs prélèvent leur tribut de guerre et nous rendent corvéables et taxables à merci ! Asservis, nous sommes les serfs de ces nouveaux seigneurs de la guerre qui nous saigneront aux quatre veines si nous ne réagissons pas !

Alors, comme sous l'occupation, Indignez vous !

Entrez en Résistance, rejoignez la France libre ! Libre de penser autrement l'économie !

Pour cela, inutile de gagner Londres ou de prendre le maquis,

Il suffit de rejoindre et soutenir le collectif ROOSEVELT 2012 dont Pierre LARROUTUROU, Stéphane HESSEL, Edgar MORIN et Michel ROCARD notamment, sont les instigateurs et vous appellent à un sursaut républicain, à une insurrection pacifique, pour sauvegarder les valeurs qui furent celles de la libération et de la déclaration universelle des droits de l'homme.

http://www.roosevelt2012.fr/

Signez la pétition de soutien aux 15 propositions du collectif Roosevelt 2012 inspirées de ce grand président américain qui osa en son temps s'attaquer à la toute puissance de la finance, prôner un meilleur partage des richesses produites, imposer de grandes avancées sociales et permis à son pays de connaître 30 années de prospérités.

Après les 30 glorieuses, nous connaissons les 30 honteuses ! Les gouvernements successifs ne cessent de détruire l’ ?œuvre d'après guerre de nos glorieux aînés, la sécurité sociale, les services publics, le système de retraite, etc. Il est temps d'inverser la vapeur, de créer l'Europe sociale à laquelle nous aspirons.

Si comme eux vous voulez :

 

1 Redonner de l'oxygène à nos États

En leur prêtant à des taux d'intérêts proches de ceux dont les banques en difficultés ont bénéficiés de la part des états pour se renflouer, C'est à dire inférieurs à 1% alors qu'aujourd'hui les marchés financiers prêtent à 6 % et plus aux états en difficultés à leur tour ! La Banque centrale Européenne peut prêter non aux états membres directement mais aux établissements publics de crédit à des taux proches de 0. Roosevelt affirmait : « Être gouverné par l'argent organisé est aussi dangereux que par le crime organisé. »


2 Dégager de nouvelles marges de manœuvre financières

En créant un impôt européen sur les bénéfices des Entreprises comme l'avait proposé Jacques DELORS dans les années 1980. Le taux moyen sur les bénéfices est de 25 % en Europe contre 40% aux USA. Roosevelt pour éviter de dumping fiscal entre les états avait créé un impôt fédéral, c'est la solution à retenir pour éviter la course au moins disant fiscal entre les membres de l’Europe, tout en trouvant de nouvelles ressources car il n'y a jamais eu autant de bénéfices mais jamais l’impôt sur les bénéfices n'a été aussi faible.


3 Mettre fin au sabordage fiscal national

En annulant une grande partie des baisses d'impôts octroyées aux grandes entreprises et aux citoyens les plus riches depuis 2000 et qui s'élèvent à 100 Milliards par an.

Après la crise de 1929, quand Roosevelt arrive au pouvoir, le taux d'imposition des citoyens les plus riches est de 25 %, Il le porte immédiatement à 63 % puis 79 %, Pendant 50 ans, jusqu'à l'arrivée de Ronald Reagan, ce taux n'a jamais été inférieur à 70 %, ce qui n'a pas empêché l'économie américaine de bien fonctionner sans s'endetter.


En réformant totalement notre système d'imposition trop complexe et de moins en moins progressif.

Le nouvel impôt remplacerait un grand nombre de taxes existantes (impôt sur le revenu, CSG, prélèvement libératoire, prime pour l'emploi, bouclier fiscal...) Il serait prélevé à la source sur les revenus du travail comme du capital comme la CSG et avec la même assiette suivant un barème clairement progressif. Plus simple, transparent et plus progressif... plus juste.


4 Boycotter les paradis fiscaux

En rendant obligatoire la transparence des comptes des Entreprises sur leur activité pays par pays et la déclaration de leurs filiales dans des paradis fiscaux ou centre off shore,

En utilisant le levier de la commande publique : L’état et les collectivités locales ne passeraient plus de commande aux Entreprises ayant des filiales dans les paradis fiscaux,

En mettant fin à la pratique de l'optimisation fiscale des groupes internationaux via les prix de transfert. Il faut transposer en Europe ce qui se fait aux USA où les Entreprises Internationales doivent déclarer masse salariale, chiffre d'affaire et investissements état par état afin que leur imposition prenne en compte ces 3 paramètres et pas seulement le profit déclaré qui est souvent transféré dans les zones fiscalement les plus intéressantes.


5 Limiter au maximum les licenciements

En suivant l'exemple de l'Allemagne dont les syndicats ont obtenus du gouvernement de développer le Kurzarbeit qui consiste en période de crise à diminuer le temps de travail en fonction de la baisse du chiffre d'affaire plutôt que de diminuer l'effectif en licenciant, Par exemple, pour une baisse du CA de 20 % , le temps de travail des salariés est diminué de 20 % pour éviter le licenciement de 20 % de l'effectif ; l'état prenant en charge la part des 20 % de salaire différentiel, coût social bien moins important que le financement des chômeurs.


6 Sécuriser les précaires

En prolongeant l'indemnisation des chômeurs comme au Danemark où ils peuvent toucher 90 % de leur salaire pendant 4 ans sous réserve d'être en recherche de travail ou en formation.

Prolonger l'indemnisation des chômeurs est une des premières mesures qu'on pris tant le Président Américain Roosevelt que le Premier Ministre Anglais Churchill quand ils ont pris leurs fonctions.

En créant un véritable bouclier social.

 

7 Interdire aux banques de spéculer avec notre argent

En séparant les banques de dépôt et les banques d'affaires

Roosevelt a fait adopter cette réforme en 1933 (Glass Steagal Act), Quand il fait voter cette loi il ne laisse que quelques semaines aux banques pour la mettre en ?œuvre.

La Grande-Bretagne vient d'acter ce principe d'une séparation étanche, mais les lobbies ont obtenus que son application soit repoussée en 2019,

Pour protéger l'épargne des citoyens, les finances publiques et l'économie réelle il faut mettre en ?œuvre cette réforme sans tarder vu le risque qu'une crise majeure n'éclate bientôt sur les marchés financiers.

C'est une condition nécessaire pour éviter que les banques universelles géantes ne prennent en otage les sociétés européennes parce qu'elles sont « too big, to fail »

 

Ceci permettra également d'obliger les banques de dépôt a être davantage au service des PME qu'elles ne le sont aujourd'hui. Elles rempliront davantage leur rôle.

 

8 Créer une vraie Taxe sur les Transactions Financières

Afin que ce soit les marchés financiers qui soient mis à contribution pour alimenter le fonds Européen de stabilité. Si une telle taxe avait été créée en 2008, la crise Grecque aurait été réglée très vite sans demander d'efforts aux peuples d'Europe.

 

9 Lutter contre les délocalisations

En imposant le respect des normes sociales et environnementales dans le commerce mondial en convoquant un nouveau sommet de Philadelphie.

En 1944, avant de convoquer le sommet de Breton-Woods qui va reconstruire le système financier international, Roosevelt organisait le sommet de Philadelphie qui adoptait comme priorité absolue un certain nombre de règles sociales ; « Le travail n'est pas une marchandise....il n'y aura pas de de paix durable sans justice sociale. » Ce sommet a permis de définir des règles sur les salaires, le temps de travail et le partage entre salaires et dividendes....Des règles très concrètes à respecter dans chaque pays comme dans le commerce mondial et qui ont permis 30 ans de prospérité sans dette avant que les néolibéraux ne les démantèlent.

La Chine, par exemple, pour adhérer à l 'OMC a signé 22 conventions sociales à l'Organisation Mondiale du Travail par lesquelles elle s'engageait à respecter les règles internationales en vigueur, mais dans les faits elle n'en respecte pratiquement aucune.

Il est temps de provoquer un nouveau sommet de Philadelphie afin d'opposer aux logiques de dumping social, de recherche de boucs-émissaires et de conflit, un sursaut de coopération et de justice sociale.

La Chine et les autres pays à très bas salaires en y participant peuvent éviter la mise en ?œuvre de mesure protectionniste de la part des USA et de l'Europe si elles s'engagent à respecter enfin les conventions signées pour adhérer à l'OMC. A défaut de quoi l'Europe devrait annoncer que d'ici 4 ans elle établirait des taxes aux frontières pour rétablir les conditions d'un juste échange. Après tout, l'Europe est le 1er client de la Chine et cela lui donne un vrai pouvoir de négociation. Il n'y a aucune fatalité à laisser la mondialisation sans règles sociales et écologiques.

 

10 Investir dans une vraie politique du logement

Alors qu'il manque 800 000 logements en France et que les loyers sont si élevés qu'ils mettent 1 800 000 ménages en grande difficulté, on supprime des milliers d'emplois dans le Bâtiment car la part des dépenses engagées par les collectivités est à son niveau le plus bas depuis 30 ans et ceci principalement du fait de la diminution de la contribution de l’État.

Vu notre démographie, pour sortir de la crise il faut construire 500 000 nouveaux logements par an pendant 5 ans au moins, dont 150 000 vraiment sociaux selon la fondation Abbé Pierre. Aujourd'hui on en construit tout juste 400 000 contre 550 000 par an dans les années 70 montrant ainsi que c'est bien une question de volonté politique.

Pour les financer on peut s'inspirer des Pays-Bas qui ont investi une grande partie du Fonds de Réserve des Retraites dans le logement social plutôt que sur les marchés financiers. Pourquoi ne pas faire de même ? En France l'essentiel de ce fonds est placé en action et à perdu une grande partie de sa valeur depuis la crise des subprimes. Si la France utilisait les 37 milliards de son fonds de Réserve des Retraites à cet usage au lieu de les placer sur les marchés financiers on pourrait tripler le budget du logement et créer massivement des emplois. Investir dans le logement est aussi rentable, bien plus sûr et nettement plus juste que sur les marchés financiers. De plus, en rééquilibrant le marché, une vraie politique du logement fait baisser les loyers et distribue du pouvoir d'achat.

Si les loyers en France tombait au même niveau que ceux de l'Allemagne cela représenterait une économie de 280 € par mois pour un appartement de 70 m2 selon Eurostat.

La devise logement du collectif Roosevelt 2012 : « Construire plus pour payer moins ! »

 

11 Déclarer la guerre au dérèglement climatique

En montrant l'exemple au monde, sans attendre plus longtemps le résultat des négociations internationales peu ambitieuses, pour créer un sursaut comme l’a fait dans un autre domaine Franklin Delano Roosevelt quelques jours après l’attaque de Pearl Harbour en décembre 1941.

Dans un grand discours à la nation il déclare que les Etats-Unis vont entrer en guerre et impose une réorganisation complète de l’Industrie américaine, la partie la plus efficace, l’industrie automobile est réquisitionnée dans le seul but de construire avions et tanks et quand les industriels viennent le voir pour expliquer qu’il leur sera difficile de fabriquer à la fois des avions et des voitures, Roosevelt leur dit qu’ils l’ont mal compris : on arrête de fabriquer des voitures et on met 100% de la puissance disponible à fabriquer des avions pour l’entrée en guerre ! Et ça marche, en quelques mois la production d’automobiles est divisée par 20 tandis que le nombre d’avions qui sortent des usines dépasse les objectifs fixés par Roosevelt !

Quand va-t-on déclarer la guerre au dérèglement climatique et créer les emplois nécessaires pour la gagner ? Si nous sommes capables de faire cet effort, il sera plus facile de convaincre les autres pays du monde de faire de même. C’est une question crucial pour notre avenir et celui de l’humanité !

En adoptant les 3 priorités suivantes :

1) économiser l'énergie, 2) économiser l'énergie, 3) économiser l'énergie.

En isolant tous les bâtiments publics et privés,

En développant les énergies renouvelables (biomasse en particulier)

En reboisant pour absorber un maximum de CO2

L'isolation des bâtiments aura le mérite de créer des emplois et de permettre des économies ce qui équivaut à augmenter le pouvoir d'achat des ménages.

Selon les traités la BCE doit veiller sur la stabilité des prix, Elle doit tout faire pour que diminue le prix de la dette publique et également agir pour limiter l'inflation. L'inflation venant principalement de l'augmentation des prix de l'énergie, elle devrait mettre à disposition de la banque Européenne d'investissement à des taux proches de 0% de quoi financer un vaste plan Européen d’Économie d’Énergie, afin de faire baisser les prix de l'énergie, créer massivement des emplois, nous sortir de notre dépendance au pétrole et réduire notre production de gaz à effet de serre.


12 Développer l’économie sociale et solidaire

Pour en faire un élément clef du nouveau modèle que nous désirons construire, Un modèle économique et social au service des citoyens, au plus près des territoires, cherchant à produire et répartir plus équitablement les richesses, plus respectueux des personnes et de l'environnement, Une économie qui rassemble à l'instar des mutuelles, coopératives et associations, des a

4 axes nécessaires à son développement :

  1. une loi de programmation définissant ses règles et ses objectifs prioritaires d' investissement avec création d'un haut commissariat interministériel proche du ministère des finances,

  2. l'utilisation de clauses sociales dans les marchés publics,

  3. une démocratisation des pouvoirs par la participation des salariés à la gouvernance des entreprises, la transparence des rémunérations, la réduction de leurs écarts et la lutte contre l'exclusion et la discrimination,

  4. un financement à la hauteur des enjeux par une banque publique d'investissement.

 

13 Négocier un autre partage du temps de travail

Et un autre partage des revenus.

Le président de la commission « emploi » du MEDEF affirmait le 23/10/2010 que la question du temps de travail méritait mieux qu'un débat caricatural. Aujourd'hui il est difficile de trouver un emploi stable avant 28 ou 30 ans, puis entre 30 et 40 il faut travailler plein pot et tout réussir en même temps : vie privée et vie professionnelle et enfin à 55 ans on est jeté comme un vieux mouchoir alors qu'on nous demande de cotiser plus longtemps pour percevoir une retraite digne de ce nom. Objectivement cela n'a pas de sens et il faut rouvrir le débat sur une autre répartition du temps de travail tout au long de la vie, continuait Benoît Roger-Vasselin devant une assistance médusée.

Le partage actuel du travail est un non sens :

  • d'un côté tous ceux qui font 0 h de travail parce qu'ils sont au chômage,

  • de l'autre ceux qui travaillent plein-pot (et parfois trop), La durée réelle d'un plein-temps est supérieure à 38 h selon l'INSEE,

  • au milieu ceux qui galèrent avec des petits boulots à temps partiel.

Cette forme de partage du travail provoque d'énormes souffrances à tous, ceux qui travaillent trop avec des jobs stressants et de plus en plus mal payés et ceux qui ne travaillent pas assez qui se sentent exclus et sont peu payés, Ce système profite essentiellement aux actionnaires dont les revenus n'ont jamais été aussi élevés,

Un certain partage du travail existe dans tous les pays. Aux USA, tous jobs confondus, boulots à temps plein et partiel, la durée moyenne de travail est inférieure à de 34 h. En Allemagne elle est actuellement de 30h05. En France c'est 36h3. Dans tous les pays occidentaux on produit plus avec moins de travail.

Nous vivons une véritable révolution. Depuis 1960 la productivité a été multipliée par 5 et la France est un des pays ou elle est la plus grande. Jacques Marseille professeur à la Sorbonne a calculé en divisant le PIB français par la productivité d'un travailleur britannique ou japonais, avec leur niveau de productivité largement inférieur au notre, qu'il fallait 5 millions de travailleurs en plus pour produire la même chose. Autant dire que dans ces conditions le chômage ne serait plus un problème.

Hélas les gains de productivité ne laisse que très peu de place à la création de postes et cela ne peut qu'augmenter avec les progrès technologiques.

Einstein en 1933 expliquait déjà que c'était la mauvaise gestion des gains de productivité la cause principale de la crise de 1929. Seule une fraction de la main d’œuvre disponible devient nécessaire à la production de l'ensemble des biens de consommation et dans une économie libérale cela détermine du chômage. « Ce même progrès technique, qui devrait libérer les hommes d'une grande partie du travail nécessaire à leur vie, est le responsable de la catastrophe actuelle » écrivait Einstein avant de demander une baisse de la durée du travail légale.

Voici la principale explication du chômage qui ronge notre société depuis 30 ans, la mauvaise gestion des gains de productivité depuis 30 ans. En 30 ans, l'économie française produit 76 % de plus avec 10 % de travail en moins alors que sa population a augmenté. Et cela ne peut qu'empirer.

Comme notre contrat social est bloqué, le progrès technique, qui devrait améliorer notre vie, débouche sur un chômage massif et des salaires en diminution. Nous n'avons que très peu baissé le temps de travail par rapport aux gains de productivité et nous devons rouvrir ce débat.

Le progrès social va changer nos modes de vie, avec des périodes de loisir plus importante pour nous permettre de mieux nous réaliser dans notre vie privée, réaliser des projets personnels, c'est inéluctable, le contrat social doit évoluer. Nous devons tendre vers la semaine de 32 ou même 30h, mais tout en rééquilibrant le partage des revenus.

 

14 Faire éclore la démocratie en Europe

En changeant radicalement les institutions.

Comme l’a suggéré le Ministre Allemand des Affaires étrangères, Joschka Fischner, il faut substituer au système intergouvernemental actuel, un système entièrement parlementaire !

 

15 Négocier un vrai Traité de l’Europe sociale

« Votez OUI à Maastricht et on se remettra au travail tout de suite sur l’Europe sociale » affirmait Jacques DELORS juste avant le référendum de 1992 demandant aux français de ne pas casser la dynamique européenne malgré les insuffisances du volet social de ce texte. Le OUI l’emporta de justesse. Mais force est de constaté que si les critères de Maastricht ont permis de hisser vers le haut les 27 pays en matière économique, ils ne les ont pas obligé à converger vers le haut en matière sociale et il est temps d’exiger un véritable traité social européen.


Réguler nos échanges avec la Chine est fondamental mais il faut aussi éviter les délocalisations et le dumping social au sein même de l’Europe.

Doit-on s’aligner sur le moins disant fiscal et social Tchèque comme l’a fait Nicolas SARKOZY en annonçant la suppression de la taxe professionnelle ou faut-il agir au contraire pour que l’ensemble des pays membres renonce à ces stratégies de dumping et retrouve ensemble la voie du progrès social ?

Comme le disait Ford au siècle dernier, « En période de crise chacun voudrait baisser les salaires et la protection sociale, mais cette baisse des salaires aggrave la crise. Il faut donc nous donner des règles pour éviter que le dumping de l’un oblige tous les autres à un dumping équivalent. »

Surtout quand ce dumping est inutile car globalement la balance commerciale de l’Europe est équilibrée.

C’est quand tous ont un vrai travail, un vrai salaire et une bonne protection sociale que l’économie fonctionne de la façon la plus solide.

De même que le traité de Maastricht comportait 5 critères économiques à respecter (déficit < 3%, dette < 60%,…), nous proposons que le traité social européen comporte les 5 critères suivants :

  1. un taux de chômage < 5%

  2. un taux de pauvreté < 5%

  3. un taux de mal-logés < 5%

  4. un taux d’illettrisme à l’âge de 10 ans < 3%

  5. une aide publique au développement > 1% du PIB

Avec des sanctions pour les membres qui ne respecteraient pas ces critères sociaux et des garanties en matière de financement de systèmes de sécurité sociale et des services publics.

Le traité doit imposer à la Banque Centrale Européenne de dialoguer avec les élus comme c'est le cas aux USA. Il doit permettre le financement du budget européen par un impôt européen.

Le traité reconnaît le principe de l’intérêt général et l'utilité des services publics. Il charge le parlement Européen d'élaborer d'ici 2 ans une vraie charte du développement durable obligeant l'Europe à modifier sa politique énergétique et sa politique commerciale.

Les citoyens européens ne disent pas NON à l'Europe mais rejette l'Europe Néolibérale !

Ils réclament une Europe Sociale et pas seulement une Europe économique !

Comme Jacques DELORS à son époque n'a pas été entendu par Valéry Giscard d'Estaing, Angela MERKEL n'a pas été suivie dans sa volonté d'ajouter un protocole social à la constitution européenne. Nicolas SARKOZY dans son empressement à clore ce dossier n'en a pas tenu compte.

 

Nicolas Sarkozy fait fausse route en s'alignant sur le moins disant socio-économique ! Ce n'est pas ainsi que nous sortirons de la crise.

En 2012, les traités européens sont de nouveaux en révision et c'est une occasion idéale d'agir, de nous donner les règles collectives qui obligeront tous les pays à converger vers un plus grand progrès social.

Aux États-Unis c'est la crise de 1929 qui a permis un saut fédéral (création d'un impôt fédéral sur les bénéfices, législation sur les Banques, New Deal, etc.) .La crise actuelle devrait être pour l' Europe l'occasion d'un sursaut démocratique et social.

Alors gardez bien à l'esprit que voter « Nicolas SARKOZY » à la toute prochaine élection présidentielle, c'est choisir le statu quo et ce sera comme si les américains avaient réélu le Président HOOVER et son inaction face à la crise de 1929, son incapacité à trouver de réelles solutions, à innover. Heureusement, ils ont élu ROOSEVELT qui a changé la donne avec brio et sorti l’Amérique de l'ornière.

Et si comme moi, vous partagez les idées forces du collectif Roosevelt 2012,

 

Signez la pétition de soutien pour influer sur les candidats à la présidentielle :

Je signe

Allez lire le Manifeste, le diagnostic et les propositions « détaillées » du Collectif Roosevelt 2012 sur leur site :

http://www.roosevelt2012.fr/

 

ROOSEVELT 2012

je signe

 

Déjà plus de 20 000 signataires.... mais c'est encore beaucoup trop peu pour 65 millions d'habitants,

alors pour changer la donne, mobilisez vous derrière les idées qui vous tiennent à cœur, pour un monde plus humain où l'argent n'est pas roi, mais seulement ministre des finances.

 

T.REX


Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

43 réactions à cet article    


  • Nanar M Nanar M 14 avril 2012 09:21

    Qu’est-ce que c’est que ce machin encore ?
    J’sais pas mais un truc à la tête duquel on trouve rocard, le mec qui souhaite une bonne dictature en Grèce, ça donne pas envie !


    • T.REX T.REX 14 avril 2012 14:58

      Michel Rocard, quoi qu’on en pense et dise est un franc tireur et plus un homme d’idée que de parti. Comme les idées de Roosevelt faisait peur à son propre parti démocrate, Rocard n’a jamais complètement été accepté par le parti socialiste et Mitterrand en particulier.

      Il s’estt sûrement parfois fourvoyé comme tout humain faillible et ne détenant pas la science infuse mais J’imagine qu’il n’a jamais tenu les propos que vous lui prêtez mon cher nanar !


    • T.REX T.REX 14 avril 2012 20:34

      C’est normal Flying zone, si vous aviez lu le programme de François Hollande vous auriez remarqué de nombreuses similitudes avec les idées du collectif Roosevelt 2012, bien que ce dernier aille plus loin dans le changement de système.

      Il n’y a aucun paradoxe à cela et Hollande lui aussi s’indigne de voir ce qu’est devenu notre pays sous le règne de SARKOZY et les dogmes éculés de l’Europe néolibérale ! 


    • T.REX T.REX 15 avril 2012 10:23

      à Flying Zone Hard ,

      Personnellement j’ai toujours voté communiste, puisque je vous dis que je crois encore au Père Noël ....enfin Marx le barbu en habit rouge quoi ! Et donc je voterai bien Mélenchon au premier tour, mais il n’empêche que je sais qu’il n’a que très peu de chance de passer car il fait peur c’est vrai. Il partage aussi une bonne partie des idées soutenues par le collectif Roosevelt 2012, il veut asservir le système capitaliste et le mettre au service des citoyens et non l’inverse comme aujourd’hui. Mais reconnaissez que pour atteindre ce but et éviter 5 années d’Austérité néolibérale qui vont nous mettre à genoux, sans espoir de retour sauf une révolution du genre qui menace la Grèce et l’Espagne, il est préférable de voter Hollande que nul autre car il va dans le bon sens, relisez ses 50 engagements pour la France et vous y retrouverez une grande part des 15 Rooseveltiennes. Ensuite nous verrons bien si notre pays devient comme la principauté de Groland.....une mascarade ! smiley

      A défaut de voter utile Dimanche prochain, nous risquons d’en reprendre pour 5 ans !
      Réfléchissez bien !    


    • T.REX T.REX 15 avril 2012 10:31

      A NANAR M , 

      Vous êtes vraiment 1er degré Nanar ? IL DIT QUE SEUL UN POUVOIR MILITAIRE PEUT OSER BAISSER LES SALAIRES DE 25 % SANS SE FAIRE PÉTER UNE RÉVOLTE A LA GUEULE !

      Et là il a raison, il ajoute donc la seule solution plausible pour éviter l’implosion (car la grèce n’est pas une Tyrannie dit le T.REX) :

      Rocard :

      « Il devient de plus en plus indispensable d’annuler partout une bonne partie de la dette non payable. Mais attention, la grande bulle qui menace, elle est privée ! Une éventuelle crise de la dette souveraine européenne ne serait qu’un petit détonateur. Nous sommes dans l’imbécillité politique collective. »

       Alors cessez d’interpréter ce que vous ne comprenez pas et de Brocarder Rocard ! 


    • T.REX T.REX 15 avril 2012 12:33

      A Achevé LM du Caqueteur 40.

      POur un érudit vous dites vraiment n’importe quoi : Il n’y avait pas de Kalachnikov sous Lénine ! Marx était le théoricien et Lénine fut le praticien, les mains qui tinrent la faucille et le marteau ! C’est le Révolutionnaire le plus important depuis Robespierre à mon sens ! A l’Instar de la Révolution française, la Russe baigna dans le sang. Vous voulez apparemment faire table rase de la même manière alors que le collectif veut une insurrection pacifique.

      Je vous signale que Rocard dans le Bébête show n’était pas Pigguy la Cochonne mais un Corbeau à cause de sa voix et son air sinistre à la Louis Jouvet. C’était Rocroa je crois !

      Enfin pour un écolo vous avez plus l’air rude qu’érudit : Il existe des isolants plus naturels que ceux de St Gobain et il faut développer ces moyens alternatifs car actuellement ils coûtent plus cher de par leur faible production.
       


    • Maluco 14 avril 2012 10:16

      Bonjour.

      Depuis maintenant pas mal de temps je lis et soutiens Agoravox. Je suis révolutionnaire dans mes propos et mes convictions quand les dérives des lois liberticides prennent place dans notre beau pays mais bon-sang quand est-ce que nous prenons les « armes » ?
      En 1974 la révolution des œillets au Portugal... j’y étais ! C’est beau une révolution pacifique... j’ai hâte de revivre un évènement semblable chez nous.

      L’union fait la force !


      • reprendrelamain reprendrelamain 14 avril 2012 10:43

        Si la signature d’une pétition avait déjà fait changer quelque chose ce serait interdit !


        • MKL 14 avril 2012 14:22

          Comme le mentionne le site de Roosevelt 2012, en 1989 c’est le soulèvement de citoyens « lambda » qui a permis la chute du mur de Berlin, et non l’action de politiques ou technocrates.

          Et la pétition ne vient qu’en appui de l’action des 40 personnalités qui composent ce collectif, qui devrait en recruter de nouvelles dans les semaines qui viennent.


        • T.REX T.REX 14 avril 2012 15:02

          BOnjour reprendre la main, permettez moi de prendre le contrepieds de vos propos,

          si tout le monde signait cette pétition et boycottait les marchands de tapis (et le marchand tapie tapit dans l’ombre du pouvoir aussi !) nous pourrions changer le monde ! Un peu d’optimisme que diable !


        • jymb 14 avril 2012 11:02

          Désolé, mais je n’ai pas vu l’essentiel, c’est à dire la démocratie directe référendaire régulière, l’élection aux parlements d’hommes libres, dégagés du joug des partis, la restauration des libertés individuelles (opinion, déplacement, internet ...) le culte...de la culture et de l’intelligence


          • T.REX T.REX 14 avril 2012 15:12

            Bonjour Jymb, cesser de regimber et lisez plutôt la proposition détaillée n° 14 dont lien ci-dessous :

            14 Faire éclore la démocratie en Europe
            Vous savez, je ne suis pas un homme de parti, mais de parti pris, pas un partisan mais un artisan de la politique son art tissant sur la toile ! Mais il faut être lucide, sans parti puissant derrière lui un citoyen ne peut guère espérer être élu plus que maire ou député maire. Au delà les électeurs ne peuvent avoir la chance de vous entendre sauf si vous avez de gros moyens médiatiques à votre disposition. Un parti à cet avantage et il donne une tendance politique, mais comme il y a autant de religion que d’homme, il y a autant d’avis différents au sein d’un même parti que d’hommes qui le composent. Ils se retrouvent sous une même bannière parce que seul l’union fait la force ! L’union ou le pognon, le choix est vite fait, non ?  

          • MKL 14 avril 2012 14:16

            jymb,

            L’essentiel c’est de parer à l’urgence.

            Lorsque le système se sera totalement effondré (d’ici quelques mois vraisemblablement si on ne fait rien), la démocratie disparaitra pour de longues années...


            • T.REX T.REX 14 avril 2012 14:47

              Pour ceux que cela intéresse voici les liens vers les 15 propositions détaillées du Collectif Roosevelt 2012. Ils vous éclaireront bien mieux que le « résumé » que j’en ai fait dans cet article. (déjà bien trop long je pense pour être lu attentivement jusqu’au bout par les internautes de passage sur l’Agora Vote) .

              Les 15 propositions détaillées du collectif Roosevelt 2012 :

              suivez les fils d’Ariane 2012 (liens hypertextes ci-dessous)


              1 Redonner de l’oxygène à nos États 2 Dégager de nouvelles marges de manœuvre financières 3 Mettre fin au sabordage fiscal national 4 Boycotter les paradis fiscaux 5 Limiter au maximum les licenciements 6 Sécuriser les précaires 7 Interdire aux banques de spéculer avec notre argent 8 Créer une vraie Taxe sur les Transactions Financières 9 Lutter contre les délocalisations 10 Investir dans une vraie politique du logement 11 Déclarer la guerre au dérèglement climatique 12 Développer l’économie sociale et solidaire 13 Négocier un autre partage du temps de travail 14 Faire éclore la démocratie en Europe 15 Négocier un vrai Traité de l’Europe sociale


              Bonne et saine lecture,

              T.REX

               


              • sisyphe sisyphe 14 avril 2012 15:58

                C’est signé.


              • T.REX T.REX 14 avril 2012 20:29

                Merci syphe pour notre avenir !
                Si Sisyphe signe est bien !
                Mais si les six siphonnés qui ont commenté cet article signent aussi
                ce serait encore mieux !

                Je plaisante bien sûr ! smiley


              • T.REX T.REX 14 avril 2012 14:52


                "Alors gardez bien à l’esprit que voter « Nicolas SARKOZY » à la toute prochaine élection présidentielle, c’est choisir le statu quo "

                Mais que dis-je là ?? C’est bien pire que cela !! Le statu Quo politique néolibéral sera la perpétuation du crime de destruction massive de notre système social ! Nous allons en prendre pour 5 années de plans d’Austérité qui vont poursuivre la mise à sac, le saccage de l’œuvre de nos aînés.  


                • T.REX T.REX 14 avril 2012 20:20

                  LM la vie semble ne pas aimer l’avis du collectif Roosevelt 2012 !
                  Mais à mon avis il n’aime pas grand chose ce rabat joie ! Il en veut à la terre entière et semble ne trouver de solution à rien ! Alors que propose t il ce grand malin ! De ne rien faire car tout à un revers ? Son pseudo devrait être LM la mort ou Jacques le Fataliste !

                  Rappelons tout de même à ce râleur que sans l’action de Churchill et surtout Roosevelt la France serait encore un pays occupé par l’Allemagne.

                  POur ce qui est du partage du travail il n’a pas lu l’article du collectif sinon il aurait compris qu’en réalité nous faisons plus de 35 h en moyenne nationale. De plus cette avancée historique de Martine Aubry , bien qu’insuffisante, a créer 300 000 emplois en France et comme il est dit dans la proposition 13, les gains de productivité dus au progrès technologiques sont tels que nous avons trop de main d’œuvre pour produire les biens de consommation nécessaires. Et ceci continuera. Donc il est clair qu’il faudra travailler moins à l’avenir pour souhaitons le gagner plus par une meilleure répartition des richesses colossales produites.

                  Mais il semble que l’écologie soit le dada de ULM l’avion et il est vrai que EVa Joly a certainement des propositions plus abouties dans ce domaine. Chacun sa spécialité. Il n’empêche que isoler, que ce soit du chaud ou du froid ne change rien à l’affaire !

                  J’attends avec impatience, les contre propositions de HLM la vie sur le logement et les autres thèmes pour sortir de mon roupillon sans sonnette !  

                   


                  • T.REX T.REX 14 avril 2012 23:02

                    Tout ne se réduit pas à l’écologie mon cher savant, de Marseille peut-être ?
                    Il y a aussi beaucoup de sujet « politiques » traités dans ces propositions !
                    C’est un tout, mais sûrement incomplet. Il n’empêche, je note que vous êtes favorable à la réduction du temps de travail, les modalités sont certainement à mettre au point mais l’important est l’idée de base, pour la réalisation il y a toujours des tâtonnements au début puis on trouve l’équilibre.

                    Je ne comprends rien à vos cours de chimie digne d’un savant fou ou d’un prof tournesol mais ce n’est pas mon principal souci, je suis marxiste avant d’être écologiste, chacun sa croix ! Quand à vos cours d’histoire-géo ils me paraissent tout droit sortis du cerveau perturbé d’un adepte du complot ! L’exercice du pouvoir vous met devant des choix difficiles et vous devez trancher dans l’intérêt général de vos concitoyens, choisir parfois entre la peste et le choléra !
                    Nul n’est parfait, et Roosevelt pas plus qu’un autre mais il a innové et montré la voix à suivre, le reste est hors sujet pour ce qui nous occupe. Rien ne dit que De Gaulle saurait nous sortir de cette crise. Votre égérie a lui même très mal géré le conflit avec l’Algérie ! Il s’est fait sortir par les étudiants et les travailleurs car ils n’a pas su faire évoluer notre société suivant ses aspirations nouvelles. Cela n’efface pas le brillant travail fait à la libération, œuvre que détruit aujourd’hui la Droite qui se réclame pourtant de son héritage ! Lamentable donc, et il est temps de changer de Cap ! Pour une nouvelle donne, le changement c’est maintenant si on ne veut pas finir comme les grecs !

                    .      
                     


                  • T.REX T.REX 14 avril 2012 23:07

                    Là LM foutre la merde vous dépassez les bornes, vous ne pouvez associer le nom de Roosevelt à cet article sur un jeune con américain qui se dit Nazi . Pourquoi pas Obama pendant que vous y êtes ! Si c’est pour dire n’importe quoi passez votre chemin. Je ne discute pas avec les cinglés.


                  • T.REX T.REX 14 avril 2012 23:10

                    Si vous aimez tant le système teuton, ne tâtonnez pas davantage, migrez au pays d’Angela, qu’est ce qui vous retient ? C’est étonnant ces gens qui vantent un autre pays pour critiquer le leur mais qui se gardent bien d’y aller voir de trop près !


                  • T.REX T.REX 15 avril 2012 12:48

                    Vous êtes un K LM,

                    Positivez un petit peu de temps à autre ça vous fera le plus grand bien.
                    Vous ne proposez rien de constructif mais vous contentez de détruire les bâtiments que je veux isoler ! Vous êtes si négatif que vous nous forcez à l’immobilisme, je n’ose plus faire un mouvement de peur de dégager trop de CO2. Mieux vaut mourir de suite car la vie dégage du CO2, les vaches pètent du méthane et la planète est une véritable usine à gaz. Toutes ces interactions paralyse le petit chimiste que vous êtes. Détendez vous.

                    Vous êtes un adepte de la décroissance ordinaire ? Je ne suis pas contre (avec un peu de beurre dans les épinards). Je ne pense pas que ce qui cesse de croître régresse. Il faudrait arrêter cette course en avant et vivre mieux l’instant présent. Et vu l’état de la planète il est temps de freiner. Le Collectif Roosevelt 2012 ne dit pas le contraire. IL veut améliorer, humaniser notre société et réduire cette course absurde au toujours plus de tout, argent, production, pouvoir....ambition qui ressemble à une escalade vers la chute finale !
                    Mais ce n’est pas pour autant que nous devons tous aller élever des moutons dans le Larzac.
                    On a déjà essayé et ça n’a pas donné de résultats probants.


                  • T.REX T.REX 15 avril 2012 13:49

                    C’est bien ce que je pensais vous êtes un de ces adeptes dégénérés de toutes les théories complotistes et un fervent lecteur de tous les blogs de désinformation qui décrédibilisent Internet et ses journalistes-citoyens. Moi je ne suis qu’un Internaute qui aime rencontrer des gens de bon sens ! Ce n’est pas votre cas. Vous préférez largement un monde insensé.  


                  • T.REX T.REX 15 avril 2012 13:54

                    Jacques Cheminade ce minable n’a rien a voir avec le Collectif Roosevelt ni de près ni de loin !
                    Alors pourquoi vous évertuer à brouiller le message en confondant ce trou du cul avec un chapeau de paille ?

                    Vous n’êtes qu’un Troll pas drôle LM Le Vice !


                  • T.REX T.REX 15 avril 2012 13:51

                    Cette traduction pourrie n’apporte pas d’eau au moulin de notre Don Quichotte. Tu nous as pas U LM  !


                  • Pierre Régnier Pierre Régnier 15 avril 2012 13:58

                    MESSAGE URGENT AUX PARISIENS

                    (même à ceux qui le sont seulement pour la journée)

                     

                    Si vous allez au meeting politique de Vincennes

                    n’oubliez pas d’aller aussi, tout de suite après,

                    au SALON REALITES NOUVELLES 2012

                    C’est à deux pas, dans le parc floral et,

                    j’y suis allé hier : C’est cette année

                    un très bon cru

                    (en plus c’est gratuit)


                    • ObjectifObjectif 16 avril 2012 00:44

                      T.Rex : si vos préoccupations semblent louables, votre diagnostic oublie le problème principal et par conséquent vos remèdes seront peu efficaces.

                      Car quand vous écrivez : "Comme sous l’occupation, nous sommes condamnés au S.T.O. pour indéfiniment rembourser la dette des états qui ne cesse de grossir nourrissant ces parasites qui nous ont envahis et nous tiennent sous leur joug, en esclavage."

                      vous oubliez juste que vous acceptez votre esclavage chaque que fois que vous acceptez de la monnaie non équilibrée en paiement de votre travail ou de vos biens.

                      L’€ actuel n’est pas équilibré, car les banquiers privés ont pu créer 17 000 milliards d’€, et vous 0 ! C’est pourquoi en acceptant leurs €, vous acceptez qu’ils puissent vous faire travailler pour de la monnaie de singe...

                      Pour mieux comprendre : http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/pour-un-systeme-monetaire-112936

                      Vous verrez ainsi 5 principes à mettre dans la constitution pour obtenir une monnaie citoyenne, équilibrée entre tous.


                      • T.REX T.REX 16 avril 2012 09:17

                        Bonjour objectif - subjectif

                        Relisez la proposition 1 et vous constaterez que ce problème est traité. De plus si vous lisez les propositions détaillés sur le site du collectif vous verrez qu’il ne s’oppose pas à conserver en plus de l’Euro pour les échanges internationaux, des monnaies locales. 

                        Vous devriez lire le dernier livre de 


                      • ObjectifObjectif 16 avril 2012 12:07

                        Votre proposition 1 touche seulement à la dette publique, qui représente à peine 10% de la dette des citoyens. Si les intérêts sont illégitimes pour l’état censé représenter les citoyens, pourquoi seraient-ils légitimes pour les citoyens ?

                        Si j’accepte de recevoir des euros actuels contre mon travail ou mes biens, je me fais avoir car seuls les banquiers privés créent cette monnaie de singe.

                        Il ne s’agit pas de déployer des monnaies locales, il s’agit d’équilibrer la création de la monnaie officielle entre les citoyens, car ce qui doit être local dans la monnaie, c’est sa création, car la création monétaire c’est le pouvoir économique.

                        Prenez donc 5mn pour lire cet article : http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/pour-un-systeme-monetaire-112936
                        ou bien http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/bancopoly-le-jeu-qui-fait-fureur-102959

                        Sinon être objectif est mon objectif smiley


                      • T.REX T.REX 16 avril 2012 19:56

                        Pour résoudre le problème de la création de monnaie Il suffit peut-être que ce ne soit pas une banque privée qui le fasse, mais une institution publique comme la BCE, non ? 

                        Sinon, quel est votre proposition à cet égard Objectif Lune ?

                        Mon objectif est d’être un sujet ! 


                      • ObjectifObjectif 16 avril 2012 23:06

                        "Pour résoudre le problème de la création de monnaie Il suffit peut-être que ce ne soit pas une banque privée qui le fasse, mais une institution publique comme la BCE, non ?"

                        Justement non.

                        « Sinon, quel est votre proposition à cet égard Objectif Lune ? »

                        Si vous aviez lu les liens que je me suis fatigué à mettre et à écrire, vous le sauriez déjà smiley et on pourrait en discuter.

                        Prenez 5mn pour les lire, nous serons ensembles plus efficaces ensuite.

                        « Mon objectif est d’être un sujet ! »

                        Ce n’est pas parce que le roi est élu que nous ne sommes plus en monarchie, comme vous semblez le confirmer à vouloir être « sujet ».

                        Personnellement, je ne veux pas être assujetti, je suis un citoyen qui a pour objectif d’être objectif.


                      • zadig 16 avril 2012 07:29

                        Bonjour,

                        Merçi pour cet article clair et didactique

                        J’ai trouvé les diverses propositions raisonnables et bien argumentées.

                        Vos réponses aux différents commentaires sont pertinentes.

                        En résumé, un des meilleurs articles de la semaine

                        Cordialement


                        • T.REX T.REX 16 avril 2012 09:05

                          Merci beaucoup Zadig,

                          Cela fait plaisir de lire un commentaire positif après ce ramassis de fonds de camion poubelle déversé sans rime nii raison par LM Lavie.

                          Je trouve que les Agoravoxiens débattent dans le vide, son partisan et malhonnête et s’intéressent surtout au côté « people » de la politique au lieu de s’interroger constructivement sur un programme pour une nouvelle ère politique et humaniste.

                          ILs ne développent que très peu d’argumentaires recevables, c’est du grand n’importe quoi en général et de la blague de potache qui tache !

                          Vous dîtes un des meilleurs articles de la semaine, et c’est sûrement très exagéré, mais quand on voit les articles qui ont le plus déchainés les passions commentatrices ce we, on constate que ce sont des articles sans fond réel, très people. 


                        • zadig 16 avril 2012 07:45

                          Suite,
                          A l’auteur,

                          J’ai visité le site ’Ariane 2012
                          Je me suis inscrit.

                          Salutations


                          • T.REX T.REX 16 avril 2012 10:26


                            LM la vie, Ma chère ou mon cher ?

                            Là je ne comprends plus rien de votre baratin écolo-destructeur, vous êtes pour l’extermination de la race humaine pour débarasser la terre de ces dangereux parasites que sont les humains ? Pas de problème, si l’on conservons le statu quo politico-économique actuel on y va tout droit ...encore un peu de patience ! 


                          • T.REX T.REX 16 avril 2012 12:13

                            Merci LM mais de grace ne m’en dîtes pas davantage, c’est un véritable cauchemard écologique où toute action entraîne des effets délétère, delet air en l’occurence. Votre discours est si effrayant qu’il incite au mieux à l’immobilisme tremblant et au pire à la fuite ! 

                            Si planter des arbres est nocif et que la déforestation l’est aussi ....Mon Dieu seul le statu quo et la statufication peut nous sauver d’une catastrophe annoncée, non ?

                            Dans ce cas, autant voter Sarkozy ou plus conservateur encore.... 


                          • T.REX T.REX 16 avril 2012 19:41

                            A LM-lavie (et l’alcool ?)

                            Puisque le scandale de l’éthylotest obligatoire vous intéresse, je vais vous donner une occasion de vous en indigner avec moi et de le dire en signant cette pétition en provenance d’une association de défense des automobilistes.

                            C’est un mail que je viens de recevoir et qui mériterait d’être publier dans cet agora :

                            <http://ldc.capaudience.com/dir/li1/115/00271006/12KH01.html>

                            Le nouveau business : L’éthylotest !

                            et  Une pétition à signer, Une !


                            Cher amis,


                            Voilà un scandale qui, s’il était connu d’un grand nombre de Français, ferait sans doute une onde de choc à travers tout le pays.


                            Vous savez sans doute que le gouvernement a récemment publié un décret qui oblige chaque automobiliste à détenir dans sa voiture un éthylotest – enfin deux, l’un pour se tester en cas de doute, et l’autre à présenter aux gendarmes en cas de contrôle.


                            Officiellement, le but est de lutter contre l’alcoolisme au volant. Tout le monde aimerait voir moins de drames sur la route liés à l’alcool, c’est incontestable. Mais je vais vous montrer qu’il s’agit de bien autre chose ici.

                            L’affaire est tellement scandaleuse qu’il fallait absolument que je vous envoie un mail pour vous informer !

                            Alors, voilà ce qui se passe :


                            En juillet, une association, « I-Test » se crée pour militer en faveur d’éthylotests obligatoires dans toutes les voitures. Ils interpellent le Ministre de l’Intérieur, Claude Guéant, et hop quelques mois plus tard le décret sort. La nouvelle infraction est créée, avec une amende de 17 euros à la clef.

                            Quand on sait qu’il faut des années d’habitude pour obtenir quoi que ce soit quand on est une association, nous avons été saisis par cette rapidité !


                            Vous le savez, ici à la Ligue de Défense des Conducteurs, nous enquêtons depuis plus de trois ans sur la répression routière ;il ne nous a pas fallu longtemps pour découvrir le pot aux roses !


                            Qui sont les membres de cette « association » ?

                            S’agit-il, comme on aurait pu le croire, d’un collectif de familles qui ont perdu un proche sur la route à cause d’un chauffard qui avait trop bu ?


                            Pas du tout : ce sont tout simplement... des fabricants d’éthylotests  !

                            Le Président de « l’association » est chargé de mission chez Contralco, le plus grand fabricant d’éthylotests chimiques (les fameux « ballons »).


                            Et là, il vient de réussir un coup de maître : assurer à sa boîte un marché 100 % garanti sur 38 millions de voitures !


                            Le calcul est vite fait : 38 millions de voitures x 2 éthylotests à 1€ pièce = 76 millions d’euros garantis dès l’application du décret en juillet prochain.


                            Mieux  : le décret comporte une obligation de norme NF pour les éthylotests...norme que cette entreprise est la seule à avoir !


                            Voilà  : un marché juteux, 100 % garanti, qui va rapporter des millions à une grosse entreprise.


                            Et on vient nous dire que c’est pour notre sécurité ?

                            Et que si l’éthylotest venait à manquer dans notre boîte à gants, ce serait tellement grave qu’on devrait payer une amende ?


                            Franchement, de qui se moque-t-on ?


                            C’était déjà la même chose avec les radars : au départ ils sont venus nous dire que c’était pour notre sécurité, et il n’y avait pas de raison de ne pas y croire.


                            Enfin, au début..,car vu les bénéfices colossaux que raflent maintenant, chaque année, les grandes entreprises qui installent et entretiennent les radars (plus de 200 millions d’euros par an, directement issus de vos PV), qui peut encore venir nous parler de sécurité ??


                            Année après année, les pouvoirs publics tirent un peu plus sur la corde, en se disant que ça va passer, que les Français ne vont rien dire... Alors depuis 2003 et la mise en place des premiers radars « vitesse », on a eu les radars « feu rouge », les radars « tronçon », les radars « discriminants », les radars « zones de chantier », les radars mobiles embarqués dans des véhicules en mouvement, etc.


                            L’État fait rentrer de plus en plus d’argent, et la cagnotte des entreprises productrices de radars gonfle, gonfle...

                            Ces entreprises sont devenues tellement puissantes que désormais elles ne se cachent même plus pour faire leurs magouilles : le fameux lobbyiste qui vient d’obtenir le marché du siècle, avant de se lancer dans le business de l’éthylotest, dirigeait une société de radars ! C’est même lui qui a vendu les premiers radars « feu-rouge » au gouvernement !


                            Quelques entreprises bien placées veulent grossir facilement leur chiffre d’affaire sans prendre de risque, ils sollicitent les pouvoirs publics, lesquels nous jouent la carte de la sécurité routière, et hop le tour est joué, le business est installé, et vous êtes ses clients forcés.

                            Comment en est-on arrivés là ? Tout simplement parce qu’à chaque fois qu’ils tiraient un peu plus sur la corde, aucune voix ne s’élevait assez fort pour que ça fasse scandale et que ça s’arrête.


                            Mais tout cela n’a que trop duré : quel autre business vont-ils réussir à implanter demain ?


                            L’éthylotest « antidémarrage » obligatoire dans toutes les voitures (coût : 1000 euros par véhicule) ?


                            Des boîtes noires comme dans les avions, ou la géolocalisation obligatoire ?


                            Ne vous en faites pas pour eux : ils trouveront toujours un prétexte de sécurité routière pour donner mauvaise conscience à ceux qui voudraient contester.


                            En vérité, c’est eux qui devraient avoir honte de leurs pratiques. Agiter sous le nez des gens des images horribles d’accidents, profiter du deuil des familles des victimes, pour engraisser un business juteux, ce sont des pratiques inqualifiables ! Mais tant que des millions de Français ne leur auront pas fait savoir à quel point ils sont indignés, rien ne les arrêtera.


                            Notre atout, en tant que simples citoyens, c’est que les élections approchent et qu’aucun candidat ne peut se permettre d’ignorer la colère de plusieurs millions de Français. Nous devons mettre, sur chacun des candidats en campagne, une pression telle que le Président qui sortira des urnes n’aura pas d’autre choix que de faire cesser ces pratiques honteuses.





                            Nous devons agir dès maintenant, c’est pourquoi je vous demande de faire deux choses simples mais essentielles :


                            1)Signez la pétition aux candidats que vous trouverez sur ce lien.


                            <http://ldc.capaudience.com/dir/li1/115/00271006/12KH01.html>


                            Dans quelques jours, je veux pouvoir amener à chaque candidat plusieurs centaines de milliers de signatures, puis le double la semaine prochaine, et encore plus la semaine suivante, pour leur coller une telle pression avant l’élection qu’ils ne pourront pas l’oublier une fois élus ;


                            2) M’aider à faire connaître ce scandale au plus grand nombre de Français possible, en transférant ce message à tous vos amis, vos proches, ou vos collègues. Ne les laissez pas tomber dans le piège de la propagande des pouvoirs publics qui utilisent la sécurité routière comme un alibi pour engraisser un business juteux.


                            Je vous remercie.

                            Bien cordialement,

                            Christiane Bayard

                            Secrétaire Générale

                            Ligue de Défense des Conducteurs

                            LIGUE DE DEFENSE DES CONDUCTEURS

                            Stop à la répression absurde

                            Oui à une conduite responsable

                            116, rue de Charenton 75012 PARIS



                          • zadig 16 avril 2012 12:48

                            A T.REX,

                            Nos jours sont comptés (a l’échelle géologique ! )
                            Je suis persuadé que la septième extinction est en marche.

                            Rappel

                            Et oui, bientôt plus de belle rousse svelte.

                            A propos la rousse alanguie en tête de gondole c’est pour attirer le chaland !

                            Hélas les gogos comprendront vite ,que T.REX veille sur la vertu de la belle.

                            Pour nous succéder colonies
                            Bon courage

                            • T.REX T.REX 16 avril 2012 19:45

                              J’avoue Zadig, que la voluptueuse rousse n’est là que pour le plaisir des yeux rehaussé par celui de jouer avec les mots....en l’occurrence le nom de Roosevelt .

                              Mais effectivement je pense que cela attire l’œil...c’est un piège d’araignée sur cette toile !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès