Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Les américanistes sont les pires amis des Américains (2e partie)

Les américanistes sont les pires amis des Américains (2e partie)

L’aspiration universaliste des idéaux américains étant bien connue, il est donc essentiel au pouvoir américaniste de régulièrement organiser un show « internationaliste », susceptible de convaincre l’Américain moyen que, malgré les apparences (rejet croissant des Etats-Unis dans le monde entier), l’attractivité internationale de l’américanisme est en fait intacte.

L’intox du show washingtonien de Sarkozy et la petite clique américaniste parisienne

Et nous voici ainsi arrivé aux véritables raisons du show américaniste de Nicolas Sarkozy à Washington. Car, contrairement à ce que le président français et ses clients américanistes voudraient bien faire croire (à l’opinion publique américaine en particulier) : la France et les Français ne sont pas désespérés de la brouille entre Paris et Washington suite à l’invasion de l’Irak ; au contraire, l’attitude de Jacques Chirac en la matière est même la seule chose positive que la plupart des Français lui reconnaissent pour ses 12 années de pouvoir.

Et ce pour une bonne raison, suite à l’enlisement de leur pays en Irak, la grande majorité des Américains se sont rendus compte que les positions française et allemande lors de l’invasion de l’Irak étaient en fait raisonnables et clairvoyantes. La cote de la France aux Etats-Unis est revenue au plus haut depuis au moins deux ans. Les « Freedom Fries » ont disparu depuis 2005 pour redevenir classiquement des « French Fries ».

Le show américain de Nicolas Sarkozy représente donc une double manipulation :

  • faire croire à tort aux Américains que les Français veulent à tout prix renouer avec Washington, afin de maintenir la fiction du succès de la politique américaniste de G. W. Bush (bien écornée en Europe avec les éliminations successives de ses poulains précédents Blair, Berlusconi, Aznar ou Kaczynscki) ;
  • faire croire à tort aux Français que Nicolas Sarkozy est celui qui restaure l’image de la France aux Etats-Unis.

Et derrière ces manipulations se cachent deux projets bien précis :

  • essayer d’affaiblir le plus possible les résistances françaises (opinion publique, armée, diplomatie...) au retour dans l’Otan programmé par les américanistes. Un tel retour, annoncé au printemps 2008, constituerait en effet un formidable coup de pouce en terme de politique étrangère pour le candidat républicain à la Maison-Blanche ;
  • rétablir les meilleures conditions possibles pour que les milieux financiers des deux pays puissent allègrement continuer leurs affaires, au détriment des intérêts des peuples français, européen et américain.

A propos de ce dernier point, il est temps d’éclairer la nature de la petite clique américaniste qui, depuis une dizaine d’années, a littéralement pris le contrôle des élites parisiennes. La centralisation du pouvoir français, concentré sur quelques centaines de personnes, vivant dans 5 ou 6 arrondissements du centre de Paris, rend une telle opération très aisée. On a vu, avec la fusion Euronext-NYSE comment cette petite coterie financière a pu brader l’intérêt européen pour quelques millions de dollars de plus. On constate avec Alcatel-Lucent combien ces petits bénéfices de dirigeants se traduisent par des erreurs stratégiques majeurs. De manière plus durable et plus insidieuse, on en voit un exemple patent avec Sciences-Po (que je connais bien pour en être diplômé) qui en une décennie s’est détournée de sa vocation à être l’une des écoles formant les futures élites européennes pour devenir une sorte de fac américaine de seconde zone, ne devant plus sa réputation internationale qu’à son prestige passé et à la qualité des magasins et des restaurants du quartier et concentrant tout ce qui a conduit l’enseignement supérieur américain à la faillite pédagogique actuelle : développement du politiquement correct au sein de l’établissement (débats « politiques » avec les étudiants via des questions filtrées à l’avance), américanisation à outrance des enseignements (y compris des références pédagogiques), financement des enseignements par des entreprises privées, marginalisation des recherches et enseignements sur l’Europe, opérations de communication amalgamant charité et ouverture sociale...

D’ailleurs le monde académique français est au premier rang de cet américanisme militant, comme si, étant arrivés très tard à l’américanisme, ils devaient en rajouter pour convaincre. Entretenu par les petits cadeaux qui assurent la docilité (cours bien rémunérés aux Etats-Unis, visites d’études, accélération de carrière...), le dernier carré de ceux qui croient encore qu’un diplôme américain est supérieur à un diplôme européen en rajoute sur le thème de la supériorité des Etats-Unis (en dépit bien entendu de l’avalanche de nouvelles qui contredit chaque jour un peu plus cette croyance et dont la valeur du dollar est le baromètre synthétique). Mais, bon, c’est un défaut bien connu des élites françaises. Elles ont toujours une guerre ou une idéologie de retard : en 1939, elles préparaient 1914 ; la France possède le dernier Parti communiste d’Europe occidentale ; et, donc, au moment, où du Royaume-Uni aux Pays-Bas en passant par l’Italie, les « américanophiles historiques » s’éloignent de Washington, les élites françaises s’y précipitent.


Refonder la relation transatlantique en passant par les réseaux citoyens aux Etats-Unis et dans l’Union européenne

Si ce n’était in fine dommageable aux intérêts des peuples américain et européen (français inclus bien entendu), tout cela serait risible. Car face aux tendances lourdes en cours, les efforts de ces réseaux américanistes ne font pas le poids ; et les élites américanistes françaises seront certainement les dernières à avoir de l’influence. Cependant, à un moment où tant d’enjeux essentiels se combinent (dangers pesant sur la démocratie dans l’UE comme aux Etats-Unis, conflit israélo-palestinien, confrontation avec l’Iran, réchauffement planétaire, crise systémique globale...), s’il n’y a pas une forte vigilance des citoyens pour éviter de se faire abuser par une propagande omniprésente, nous Européens, nous Français, pouvons laisser passer le mauvais message aux citoyens américains, un an avant les prochaines élections américaines. Il nous faut pourtant être clair : nous, Européens, considérons les relations entre nos deux continents comme essentielles à la stabilité mondiale. Mais elles doivent être fondamentalement redéfinies pour prendre en compte les évolutions de ces soixante dernières années.

Et, nous devons insister pour qu’il n’y ait aucun doute : la poursuite d’une politique américaniste, comme celle conduite depuis 2001 par le président G. W. Bush, conduira à un rejet par les Européens de tout partenariat structurel avec les Etats-Unis. Rappelons, qu’à la différence de Nicolas Sarkozy, ou d’une vieille baderne de l’humanitaire comme Bernard Kounchner, l’image des Etats-Unis pour les Européens de moins de 40 ans, c’est surtout : l’invasion de l’Irak, Guantanamo, les « renditions » et les tortures de la CIA, la paralysie du programme spatial, la criminalité et les deux millions d’Américains en prison, la peine de mort, les 60 millions d’Américains sans couverture sociale, Katrina et la Nouvelle-Orléans, les ponts qui s’effondrent...

On est donc loin de l’admiration. Et c’est sur de nouvelles bases d’un partenariat stratégique rationnel, loin de la moindre fascination pour un modèle (qu’il soit américain ou européen d’ailleurs), qu’il faut désormais rebâtir les relations transatlantiques. C’est ce à quoi je vais notamment oeuvrer, avec Newropeans, à partir de la fin 2008, en continuant à travailler à la base, avec les citoyens américains et leurs réseaux, loin des élites américanistes.

C’est à mon avis la seule voie d’avenir si on veut éviter demain une confrontation directe entre l’UE et les Etats-Unis. La voie empruntée par Nicolas Sarkozy est une impasse car elle est fondée sur la soumission aux puissants, la manipulation des opinions publiques et la profonde ignorance du monde d’aujourd’hui. Jose Maria Aznar, Silvio Berlusconi et Tony Blair en ont déjà fait l’expérience avant lui. Et, au rythme où il se démène, l’avocat d’affaires français risque d’en faire l’expérience encore plus rapidement. Pour ce qui est des élites américanistes françaises, l’attractivité déclinante de l’économie américaine, l’explosion de la sphère financière liée au dollar, et l’épuisement de la génération des babyboomers devraient les avoir réduites à peu de choses d’ici deux ou trois ans.


Moyenne des avis sur cet article :  3.7/5   (46 votes)




Réagissez à l'article

65 réactions à cet article    


  • jako jako 15 janvier 2008 10:55

    Captivant merci à vous


    • hahahaha 15 janvier 2008 11:02

      les positions française et allemande lors de l’invasion de l’Irak était en fait raisonnables et clairvoyantes

       

      Franck,

      Vous savez fort bien que la non interventionde la France en Irak était par souci de préserver des millions de dollars en contrats.

      Votre anti- américanisme vous aveugle, mais je vous rassure votre prose pour café de comptoir franchouillarde vous vaudra les ovations du citoyen d’agoravox.

       

      Bien à vous.


      • morice morice 15 janvier 2008 11:18

        ahahaha "les positions française et allemande lors de l’invasion de l’Irak était en fait raisonnables et clairvoyantes" ""la non interventionde la France en Irak était par souci de préserver des millions de dollars en contrats.".. tu vas pas être déçu bientôt, toi, sur la clairvoyance des Etats-Unis en Irak , je le sens là... ahahahh !


        • ZEN ZEN 15 janvier 2008 11:53

          "C’est ce à quoi je vais notamment oeuvrer, avec Newropeans, à partir de la fin 2008, en continuant à travailler à la base, avec les citoyens américains et leurs réseaux, loin des élites américanistes."

          Article intéressant, mais ce projet vous paraît-il réaliste ? Comment le mettre en oeuvre et provoquer un renversement d’une majorité de l’opinion américaine, qui se désintéresse absolument de l’Europe...


          • Alpo47 Alpo47 15 janvier 2008 11:56

            ahahaha me rappelle quelqu’un. Mais qui ? Mais qui ? ....


            • Ceri Ceri 15 janvier 2008 12:16

              sur l’OTAN, il faut préciser que le traité de Lisbonne met la defense et la sécurité européennes dans le giron de l’oTAN, c’est écrit noir sur blanc. De fait, on va devoir suivre leurs lubies.

               

              Et quel est notre intéret à établir des partenariats avec les Etats Unis ?

              On vient (Merkel , Barrosos etc.) de nous crée le "conseil économique transatlantique", destiné à aplanir les règlements commerciaux c’est-)à-dire à supprimer les barrières non tarifaires au commerce, comme l’interdiction des OGM ou de certaons produits chimiques, par exemple.
              Et puis, qui est-ce qui pousse toujours plus dans le libéralisme débridé, sans règle ni contrainte ?

              Dans l’état actuel des choses, je trouve qu’il serait totalement contre productif de suivre le sillage des Etats Unis autant en matière économique que politique.

               


              • Ceri Ceri 15 janvier 2008 12:35

                ah je crois que nos amis "moinsseurs" débarquent enfoin sur le sujet, je sens qu’on va encore avoir un débat constructif.


              • Ceri Ceri 15 janvier 2008 12:47

                ...je me demande si l’UMP a pas envoyé ses guignols sur agoravox...


              • hahahaha 15 janvier 2008 12:55

                Il est certain qu’avec Ceri et Alpo comme contradicteurs, le débat ne pourrait être qu’objectif, surtout que l’article si prête parfaitement.

                Bien à vous.


              • Ceri Ceri 15 janvier 2008 12:59

                parce que vous etes "objectif", vous, avec le nombre de clichés made in TF1 que vous ressortez à chaque intervention ? laissezmoi rire !


              • Ceri Ceri 15 janvier 2008 13:01

                accessoirement on peut ne pas etre "anti américains" tout en étant plus que sceptique sur leurs options économiques et politiques. Pour ca il suffit de voir où ça les a menés aujourd’hui !


              • Alpo47 Alpo47 15 janvier 2008 13:07

                Bien entendu, mais pas seulement l’UMP. Certains "courant d’opinion" semblent bien avoir compris l’intérêt d’occuper l’espace du Web, d’intervenir dans les débats, afin de faire passer leur message ...

                Ou, à minima, de polluer le débat en cours, comme on y assiste de plus en plus souvent ici ...


              • hahahaha 15 janvier 2008 13:08

                Ceri,

                 

                Pouffez pouffez mon jeune ami, vous êtes pleins de ceritudes et de conformismes made in francebeauf.

                 

                Bien à vous.


              • Ceri Ceri 15 janvier 2008 13:11

                c’est clair, ca appauvrit les discussions, qui virent au pugilat dès qu’on dit autre chose que ce qu’ils considèrent comme des véritézs établies.

                 

                Par exemple sur ce sujet on pourrait apporter des nuances ou des compléments d’information, mais non on se contente de balancer des moins et des attaques personnelles !

                Là pareil j’ai pris moins 4 en 2 minutes, c’est vraiment à se demander si y’a pas une troupe de gogols de droite en train de cliquer compulsivement toute la journée.

                 

                Je suis vraiment perplexe de constater ici la dérive sarkozyste (c’est-à-dire fascisante appelons un chat un chat), en même pas 8 mois d’autocratie on en est déjà là, c’est consternant.


              • Ceri Ceri 15 janvier 2008 13:12

                et arretez de dire que je suis un mec, ca commence à bien faire !

                Y’a pas que des hommes sur agoravox


              • ZEN ZEN 15 janvier 2008 13:25

                @ Céri

                Pas étonnant,dès que hahahahahahahahahahah !.qu’il est con !....................arrive, les score baissent d’un coup de plusieurs points. Il a un truc. Faudrait lui demander.


              • Ceri Ceri 15 janvier 2008 13:29

                ... ou alors (un doute m’assaille) nos cons-citoyens seraient ils déjà imprégnés des " valeurs" sarkozystes ?

                Seraient- ils déjà rendus à ce niveau de dégénerescence intellectuelle propre aux régimes populistes et autocratiques ?


              • Ceri Ceri 15 janvier 2008 13:30

                et là ZEN tu es passé de + 2 à moins 2 le temps que j’écrive mon commentaire c’est- à dire 1 minute !


              • Erwan 15 janvier 2008 13:51

                J’ai 40 ans, je suis médecin, électeur de droite et j’ai voté Sarkozy dont je soutien la politique de réforme, comme la majorité des français. Pourriez-vous m’expliquer en quoi je serais plus ou moins atteint de dégénérescence intellectuelle que vous ou n’importe quel électeur de gauche ? Je commence à en avoir vraiment assez d’être traité de tous les noms par des moins que rien.

                Pourriez-vous nous expliquer pourquoi ceux qui ne partagent pas vos idées sont atteint de dégénérescence intellectuelle ? Pensez-vous réellement convaincre qui que ce soit avec de tels arguments. Dans toutes les démocraties du monde, il y a une majorité et une opposition, une gauche et une droite. Deux parmi de nombreuses approches différentes de la politique. Cela ne présuppose pas que chaque camp doit considérer ceux du camp adverse comme des "dégénérés intellectuels". Vous avez une vision très particulière de la politique, pour ne pas dire archaïque.

                J’en profite juste pour vous dire que je vote quasi systématiquement "-1" sur vos commentaires (et pas que les vôtres), non parce que vous êtes de gauche, mais parce que je les trouve mauvais et sans intérêt, et que je déteste vos manières, ce qui est mon droit le plus absolu. Et ce qui est le droit de tous ceux qui votent. Vos histoires réccurentes de votes trafiqués, avec des coupables qui changent au grés de vos besoins ne trompent personne.

                Si, comme je n’en ne doute pas, je devais faire l’objet des habituelles attaques en meutes les plus basses et les plus médiocres de votre petit groupe après mon intervention, ne comptez pas sur moi pour "débattre" avec vous, je me contenterais de faire comme tout le monde en vous ignorant. Toutefois je ne désespère pas d’être surpris.


              • hahahaha 15 janvier 2008 13:54

                Ceri,

                Que vous soyez homme ou femme peu me chaut, le plus important dans votre cas, serait de consulter un spécialiste du syndrome aiguë de l’antisarkozisme, plus simplement dit, votre personne est atteinte de connerie monumentale lui faisait dire, tous ceux qui ne pense pas comme moi sont de vilains fachos.

                 

                Bien à vous. 


              • Alpo47 Alpo47 15 janvier 2008 14:14

                A priori, le vote des lecteurs, + ou -, n’a pas été installé pour "effacer" les intervenants dont on ne partage pas l’opinion, mais pour "réduire", les propos excessifs, grossiers, ou trop extrémistes ... En votant ainsi, vous empêchez un début de débat de s’installer... J’ose espérer que vous laissez davantage, ailleurs, vos interlocuteurs s’exprimer.

                L’Agora n’est il pas le lieu d’expression citoyenne et libre ?

                Lorsque Ceri parle de "dégénérescence mentale", si je me rappelle bien, et je dois dire que je ne partage pas ce choix de vocabulaire, je pense qu’elle veut dire (c’est son opinion) que les électeurs de l’actuel président ont été trompés sur le projet de société, sur la personne, et surtout continuent aujourd’hui, malgré les abus, les décisions politiques, les frasques privées, de soutenir l’homme et sa politique. Dit autrement une certaine naiveté ... 

                C’est une opinion et il me semble qu’on peut en débattre, arguments à l’appui, sans pour autant tomber dans l’exclusion.

                Quand aux vagues de -, qui arrivent très vite sur certains sujets, c’est une réalité. Le "lieu d’expression démocratique" semble bien squatté par les militants ...


              • ZEN ZEN 15 janvier 2008 14:20

                à Erwan

                Le commentaire plus haut , noté -5 en quelques instants, vous paraît-il sans intérêt, injurieux ou dénué de pertinence ? :

                "C’est ce à quoi je vais notamment oeuvrer, avec Newropeans, à partir de la fin 2008, en continuant à travailler à la base, avec les citoyens américains et leurs réseaux, loin des élites américanistes."

                Article intéressant, mais ce projet vous paraît-il réaliste ? Comment le mettre en oeuvre et provoquer un renversement d’une majorité de l’opinion américaine, qui se désintéresse absolument de l’Europe...


              • Erwan 15 janvier 2008 14:40

                Le commentaire plus haut , noté -5 en quelques instants, vous paraît-il sans intérêt, injurieux ou dénué de pertinence ?

                Cher Zen, vous ne semblez pas comprendre que vos histoires de votes ne m’intéresse pas, pas plus que les lecteurs je n’en doute pas. Tout comme les électeurs dans les urnes, les lecteurs votent ce qu’ils veulent suivant des critères qui sont les leurs (y compris des critères subjectif). Votre commentaire a reçu 5 votes négatifs, la belle affaire. Ce n’est pas bien grave, votre égo s’en remettra.

                Ce que je trouve inadmissible et bien plus grave, c’est que vous vous permettiez d’accuser sans arrêt d’être des tricheurs, les rédacteurs qui vous déplaise. Ce dont je doute que vous ayez la moindre preuve, en admettant qu’il y ai triche, ce qui est loin d’être démontré et ce dont je doute fortement.

                Point final sur ce sujet sans intérêt.

                 


              • ZEN ZEN 15 janvier 2008 15:50

                Cher Erwan

                 

                Vous ne répondez pas à la question que je posais, portant sur un contenu, non sur une notation....


              • Ceri Ceri 15 janvier 2008 17:07

                 

                Si, comme je n’en ne doute pas, je devais faire l’objet des habituelles attaques en meutes les plus basses et les plus médiocres de votre petit groupe après mon intervention, ne comptez pas sur moi pour "débattre" avec vous, je me contenterais de faire comme tout le monde en vous ignorant. Toutefois je ne désespère pas d’être surpris.

                 

                C’est votre problème si vous pensez que Sarko va régler quoi que ce soit, surtout après 8 mois, alors que le constat est là : l’économie française est dans le rouge, et ce sera encore pire en 2008. Je ne comprends vraiment pas comment, en étant au courant de son programme, on peut se dire que la situation des français va s’améliorer. C’est un voeu pieux.

                 Pourriez-vous m’expliquer en quoi je serais plus ou moins atteint de dégénérescence intellectuelle que vous ou n’importe quel électeur de gauche ? Je commence à en avoir vraiment assez d’être traité de tous les noms par des moins que rien.

                La moins que rien n’oubliera jamais de remercier les électeurs de Sarko, qui ont cédé aux sirènes du populisme de bas étage. Et fascisant qui plus est. Et puis, assumez vos choix, un peu. Merci.

                Pensez-vous réellement convaincre qui que ce soit avec de tels arguments. Non, et je ne m’adresse pas aux électeurs de Sarko, ils sont perdus pour la cause.

                 

                J’en profite juste pour vous dire que je vote quasi systématiquement "-1" sur vos commentaires (et pas que les vôtres), non parce que vous êtes de gauche, mais parce que je les trouve mauvais et sans intérêt, et que je déteste vos manières, ce qui est mon droit le plus absolu. Ca me flatte ; vraiment, surtout de la part d’un vulgaire sarkozyste (pour lesquels j’ai de plus en plus de mépris).

                Si, comme je n’en ne doute pas, je devais faire l’objet des habituelles attaques en meutes les plus basses et les plus médiocres de votre petit groupe après mon intervention, ne comptez pas sur moi pour "débattre" avec vous, je me contenterais de faire comme tout le monde en vous ignorant. Toutefois je ne désespère pas d’être surpris.

                Excusez moi mais qui attaque en meute en ce moment ? C’est certainement pas moi, qui n’en ai rien à cirer. Sauf que le niveau des réflexions de vos copains de droite est proprement stupéfiant. On est plus bas que les taupes mortes.
                J’ai surtout peur de la stupidité de certains intervenants ici...

                 

                 

                 

                 


              • Ceri Ceri 15 janvier 2008 17:43

                 Allez les compulsifs du moins, amusez-vous !

                 

                Si, comme je n’en ne doute pas, je devais faire l’objet des habituelles attaques en meutes les plus basses et les plus médiocres de votre petit groupe après mon intervention, ne comptez pas sur moi pour "débattre" avec vous, je me contenterais de faire comme tout le monde en vous ignorant. Toutefois je ne désespère pas d’être surpris.

                 

                 

                 

                C’est votre problème si vous pensez que Sarko va régler quoi que ce soit, surtout après 8 mois, alors que le constat est là : l’économie française est dans le rouge, et ce sera encore pire en 2008. Je ne comprends vraiment pas comment, en étant au courant de son programme, on peut se dire que la situation des français va s’améliorer. C’est un voeu pieux.

                Pourriez-vous m’expliquer en quoi je serais plus ou moins atteint de dégénérescence intellectuelle que vous ou n’importe quel électeur de gauche ? Je commence à en avoir vraiment assez d’être traité de tous les noms par des moins que rien.

                La moins que rien n’oubliera jamais de remercier les électeurs de Sarko, qui ont cédé aux sirènes du populisme de bas étage. Et fascisant qui plus est. Et puis, assumez vos choix, un peu. Merci.

                 

                Pensez-vous réellement convaincre qui que ce soit avec de tels arguments. Non, et je ne m’adresse pas aux électeurs de Sarko, ils sont perdus pour la cause.

                 

                 

                 

                J’en profite juste pour vous dire que je vote quasi systématiquement "-1" sur vos commentaires (et pas que les vôtres), non parce que vous êtes de gauche, mais parce que je les trouve mauvais et sans intérêt, et que je déteste vos manières, ce qui est mon droit le plus absolu. Ca me flatte ; vraiment, surtout de la part d’un vulgaire sarkozyste (pour lesquels j’ai de plus en plus de mépris).

                 

                Si, comme je n’en ne doute pas, je devais faire l’objet des habituelles attaques en meutes les plus basses et les plus médiocres de votre petit groupe après mon intervention, ne comptez pas sur moi pour "débattre" avec vous, je me contenterais de faire comme tout le monde en vous ignorant. Toutefois je ne désespère pas d’être surpris.

                 

                Excusez moi mais qui attaque en meute en ce moment ? C’est certainement pas moi, qui n’en ai rien à cirer. Sauf que le niveau des réflexions de vos copains de droite est proprement stupéfiant. On est plus bas que les taupes mortes. J’ai surtout peur de la stupidité de certains intervenants ici...


              • Ceri Ceri 15 janvier 2008 13:23

                on notera que les 2 seules interventions notées positivement ici sont des attaques personnelles... no comment


                • Fred 15 janvier 2008 13:58

                  c’est que ce commentaire n’est pas une attaque hypocrisie que tu nous tiens...

                  "... ou alors (un doute m’assaille) nos cons-citoyens seraient ils déjà imprégnés des " valeurs" sarkozystes ?

                  Seraient- ils déjà rendus à ce niveau de dégénerescence intellectuelle propre aux régimes populistes et autocratiques ?"


                • Gazi BORAT 16 janvier 2008 08:47

                  @ ZEN

                  Paranoïa ??

                  Ces votes compulsifs peuvent s’expliquer aussi par des manipulations d’IP, seule manoeuvre possible à une personne pour voter plusieurs fois...

                  Si l’on ajoute le fait qu’il a déjà été démontré qu’une personne - troller infatigable - s’amuse à distiller des commentaires minimalistes, on peut supposer qu’il s’agit du même.. son style étant reconnaissable entre tous...

                  A mon sens, ce type de comportement relève de la pathologie..

                  gAZi bORAt


                • Gazi BORAT 16 janvier 2008 08:49

                  ERRATUM

                  J’avais oublié :

                  "troller infatigable usager de pseudos multiples.."

                  ..sans lequel mon commentaire perd tout son sens..

                  gAZi bORAt


                • ZEN ZEN 16 janvier 2008 11:33

                  @Gazi B.

                  Tu as sans doute raison . La compulsivité est une névrose légère qui peut se guérir....

                   

                   


                • paul 16 janvier 2008 13:16

                   La rédaction revendique plus de 100 000 visiteurs par jours, peut-on dans ces conditions parler de votes compulsifs sur des variations de plus ou moins 10 à 15 votes (moins de 0,015%) ? Soyons sérieux ! Ceci dit, j’ai lu plus débiles comme motifs, et il faut bien reconnaitre que les accusations gratuites pleuvent.

                  Mais vous avez raison, cette histoire ne relève pas vraiment de la paranoïa, je pencherais plutôt pour une espèce de mécanisme de défense, inventé par une poignée de rédacteurs à l’égo surdimensionné (vous noterez que ce sont toujours les mêmes) pour tenter de (se) convaincre que les mauvaises appréciations dont ils font l’objet ne sont que le fruit d’une cabale. C’est un moyen simple de ne pas assumer et surtout de ne pas en tenir compte. Je crains pour eux que personne ne soit dupe.

                   Allons nous enfin nous débarrasser des ces histoires puériles qui polluent tant les débats depuis des semaines ?

                   


                • Fred 15 janvier 2008 13:55

                  "l’image des Etats-Unis pour les Européens de moins de 40 ans, c’est surtout : l’invasion de l’Irak, Guantanamo, les « renditions » et les tortures de la CIA, la paralysie du programme spatial, la criminalité et les deux millions d’Américains en prison, la peine de mort, les 60 millions d’Américains sans couverture sociale, Katrina et la Nouvelle-Orléans, les ponts qui s’effondrent..."

                   

                  Lol, un bel exemple d’objectivité


                  • Alpo47 Alpo47 15 janvier 2008 13:59

                    C’est une opinion, et vous êtes libre d’en débattre ... c’est même la raison d’être de ce forum...


                  • Fred 15 janvier 2008 14:11

                    Je ne veux pas débattre avec quelqu’un qui annonce bille en tête que la majorité des Européens ont cette vision des US, pas une stat, rien...on va le croire sur parole parce que ?


                  • Alpo47 Alpo47 15 janvier 2008 15:19

                    De mémoire, et le sondage date d’environ 2 ans, ce travail a été fait, dans un grand nombre de pays Européens..

                    La question était, à peu près : Quel est le pays, qui, selon vous, menace le plus la paix dans le monde ?

                    Réponses :

                    - 1er les USA

                    - 2e Israel

                    - .....etc..

                    Evidemment, à l’heure du "combat du bien contre le mal", ces résultats ont très vite été "oubliés...


                  • Ceri Ceri 15 janvier 2008 17:16

                    fred savez vous seulement articuler 2 idées ?


                  • Fred 16 janvier 2008 14:34

                    "fred savez vous seulement articuler 2 idées ?"

                     

                    C’est sur que :

                     

                    "et au final on aura encore perdu du temps à répondre aux attaques stériles et profondément débiles des sarko fans, au lieu d’avancer sur un sujet pourtant intéressant"

                    ou

                    "et vous ferez quoi quand il n’y aura plus que les moutons de panurge de droite sur ce site ?

                    Vous serez satisfaits ?

                    Allez dites le , et je vous promets je vous laisse patauger dans votre fange."

                     

                    sont des exemples de quelqu’un qui arrive à articuler des idées, merci pour le fou de rire.


                  • Jason Jason 15 janvier 2008 14:10

                    @ Erwan. Ne vous fâchez pas, cher Docteur, et retrouvez votre sérénité. Comme vous pouvez le constater ce site est ouvert à tous, donc on y trouve de tout, en particulier des attaques personnelles. Cela participe du pamphlet, de la satire, parfois de l’épigramme (genre plus délicat à manier - façon Voltaire), mais plus vulgairement de l’insulte sans imagination. Solution de facilité et éructation ultime, l’insulte soulage. 

                    Pourriez-vous blâmer un patient d’être ce qu’il est ? De même que pour le bon Docteur Knock chacun est un malade qui s’ignore, bon nombre d’agoravoxiens souffrent sans le savoir.

                    Bien à vous

                     


                    • Jason Jason 15 janvier 2008 14:18

                      Ah oui, j’oubliais le sujet du papier en question. Ayant séjourné trop longtemps dans ce pays détestable mais malheureusement incontournable, telle une montagne de bêtise et de cruauté aimable, j’en suis arrivé à cette petite définition : USA, pays approximatif où les gens ne disent pas ce qu’ils font et ne font pas ce qu’ils disent.  A éviter absolument, sous toutes ses formes, mis à part le popcorn, bien sûr.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès