Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Les amis de l’intérieur

Les amis de l’intérieur

Il est tout de même curieux que ceux par qui le scandale arrive soient d'origine maghrébine, dont deux Libanais, tels de véritables « Pieds Nickelés » (une remarque qui ne peut être faite que par un anti-raciste).

Tout d'abord il est question d'un certain Bourgi, tout droit sorti d'une armoire avec ses petites mallettes et l'on se demandait benoîtement pourquoi il déballait toutes ces casseroles aujourd'hui. (1) Probablement un scud lancé par sarkostaff.com pour tenter de d'étouffer deux autres scandales, l'affaire Takieddine et la dernière, celle d'Ahmed Djouhri, dit Alexandre.

Alexandre, Ahmed Djouhri.

C'est l'un de nos petits beurs bien de chez nous, qui a su prendre l'ascenseur social. De petit magouilleur de cité, le voici éminence grise du pouvoir avec entrée directe dans les bureaux des Ministères et que convoque Sarkozy pour parler des affaires de l'Etat. Un individu très proche de Villepin avec qui il partage des moments de loisirs, ainsi que de Guéant, lequel nous dit qu'il le connaît à peine.

L'auteur y consacre un long passage dans lequel il nous narre comment ce jeune banlieusard de Sarcelles a réussit à côtoyer de très près Pasqua, Chirac, Villepin, Strauss-Khan et maintenant Sarkozy. Un ponte de la maison poulaga a organisé la réconciliation entre les deux hommes en embrouilles en avril 2006, dans un salon du Bristol à Paris, affaire conclue. Un génie qui ne dispose ni de bureau, qui est partout chez lui et qui « travaille » dans les palaces, paye en liquide et réside fiscalement en Suisse.

Or, dans le livre à paraître de Péan, (qui collabora avec le Canard, une référence) « La République des mallettes » on prend connaissance de ce phénomène. Voilà des mois que cette publication inquiète l'Elysée qui tente de faire passer les révélations sur ce Sarcellois, devenu un personnage incontournable de l'Etat, pour de la gnognotte. Et pourtant un haut flic, patron de la DCRI, a admis avoir délivré pour lui en 2005 une attestation de moralité pour le blanchir dans une affaire de règlement de comptes remontant à 1986.(1). Les « sorties » de Bourgui en réalité enfoncent surtout Villepin, ce qui se révèle une aubaine pour Sarkosy.

Claude Guéant le trouvait "super sympa et le consultait régulièrement consulté sur nombre de dossiers chauds, "[...]. "Il a une connaissance de l’économie et des affaires qui est utile à notre pays". Dominique de Villepin, enfin, ne dément pas être un intime ce Djouhri, avec lequel il a passé des vacances en été et en Suisse, au Gstaad Palace ou à Monaco.

Le personnel politique pour la plupart n'imagine pas le rôle de ce richissime "Monsieur Alexandre" et ignore même l'existence de cet intime du nouveau patron d'EDF et qui côtoie Serge Dassault, apprend-t-on. Ce personnage très discret apparaît pourtant en 1996 au Crillon, organisant une réception en l'honneur du Premier ministre congolais, puis en 2004 en Libye, jouant les émissaires du gouvernement pour la vente des Rafales. Ou encore, aux côtés de Chirac en 2006 lors d'un voyage à Riyad. On l'aurait également vu aux côtés d'Arafat.

Comment cette petite main, qui ne parle ni l'anglais ni l'arabe, a-t-il pu arriver aux sommets de l'Etat ? Mystère. [2]

Pour qui le cœur de Bourgui bat ?

Lorsque ce monsieur annonce à Sarkozy les turpitudes de ses prédécesseurs, le Président s'étonne, mais ne réagit pas. Il eut été normal qu'il porte ces malversations devant la justice. Son silence devrait donc déboucher sur une plainte pour non-dénonciation de malfaiteurs. Et dans le cas où il aurait perçu lui aussi les mêmes prestations (sous d'autres formes plus...modernes, bien entendu), outre la loi française sur le règlement du financement des partis politiques et spécifiquement des campagnes électorales, il devrait être aussi poursuivis avec les autres, pour complicité ou recel de détournements de fonds publics, la cause étant plaidable pour les avocats des pays concernés dont la population a été spoliée.

Nous voilà devant un faisceau d'affaires de porteurs de valises de potentats africains, dont l'un apportait à Villepin dans son bureau de l’Elysée ou Matignon des liasses de billets dissimulées dans des « djembés » comme le raconte Péan, puis de rétro-commissions interdites véreuses. A côté de cela l'affaire Bettencourt, c'est de la roupie de sansonnet.

Affaire Karachi.

Aujourd'hui Bazire, ancien de l'équipe balladurienne et proche de Nicolas Sarkozy, a été interpellé à Paris pour être entendu dans le cadre de l'affaire Takieddine. En même temps un certain Gaubert, gardé à vue depuis 3 jours, ancien conseiller de Sarkozy, subit le même sort. «  Au feu les pompiers, la maison qui brûle  » et voilà Hortefeux qui rapplique et qui gros malin souffle sur les braises, sans compter la conversation de la fille de ce Gobert éditée par « Le Monde », d'où la paniquade générale dans la maison UMP.

De mieux en mieux, un ex-porte serviettes de la cellule trésorerie de Balladur, raconte qu'il a porté à la banque une vingtaine de valises remplies d'argent liquide, allant jusqu'à 500.000 francs, pensant "qu'il s'agissait des fonds secrets de Matignon".[...] le trésorier m'a demandé de l'accompagner pour déposer une énorme valise pleines de billets,[...] les enquêteurs ont pu établir que c'étaient des millions de francs  ». Un détournement de fonds publics, il n'y a pas d'autre mots.

La nausée

Pour ce qui est de la politique avec un petit « p » on nous confirme donc, que non seulement les affaires de l'Etat se traitent en catimini dans des palaces, que des intermédiaires ont des prérogatives quelquefois sur l’exécutif et enfin que cela fait partie d'un système pérenne. Dans cette pétaudière qu'est l'arrière-cour du l'exécutif, on sait très bien que des personnages « tutoient » toujours la ligne blanche de la probité et de la morale politique mais, devant l'afflux actuel qui s'installe à ce niveau dans les rouages de l'Etat, cela dégage un fort relent de vase. Comment et par quoi ces gens-là tiennent-il à la gorge nos dirigeants pour que ceux-ci acceptent cet état de fait. Et comment ils en tirent parti ?

Ne serait-il pas plus démocratique que les collaborateurs de hauts personnages de l'Etat soient des représentants du peuple, lesquels devraient, du moins espérons-le, être plus à même de contrôler et même d'éjecter tous ces personnages qui émergent de ce cloaque et qui voudraient s'approcher des rouages de l'Etat.

Il faut sortir pour plusieurs raisons de cette Vème république qui traîne derrière elle tant de magouilles issues pour beaucoup des liens qu'elle à tissé avec nos anciennes colonies africaines. Les mois qui vont suivre seront saignants

 

[1] Pourtant, son passé, mais chacun a droit a la rédemption, est plutôt de l'autre côté de cette fameuse frontière entre le légal et ce qui ne l'est pas.

On note qu'au printemps 1986, une tentative d'homicide (on lui extrait du dos une balle) dont le jeune Djouhri a été victime. A ce sujet, en 2006, son conseil avait assuré au "Canard enchaîné" et à "Libération" (déjà sur le coup) que son client n'avait jamais été impliqué et invoquait un problème d'"homonymie". Vite une vérification d'identité !

[2] Ce surdoué qui voyageait déjà beaucoup" aurait "fait fortune".en Afrique, laissent entendre ses proches.


Moyenne des avis sur cet article :  1.27/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • James James 24 septembre 2011 08:15

    Les Libanais ne sont pas des maghrébins, Le Liban se situe au MACHREK qui désigne l’Orient arabe. (Maghreb couchant par opposition à Machrek levant ) .
    Vous savez, quand on fait des affaires et plus particulièrement des magouilles, on ne s’intéresse guère à la nationalité des gens mais aux bénéfices que celles-ci nous apporterons.
    Ce qui est amusant, c’est qu’une nouvelle fois on semble découvrir l’ampleur de la corruption qui gangrène l’état républicain, ces pratiques n’ont jamais cessé, tous les présidents de la cinquième république et leurs hommes de paille ont bénéficié des largesses de potentats africains pour couvrir leur train de vie et leurs campagnes électorales .
    Nous assistons actuellement, à un règlement de compte à l’intérieure de la boutique UMP, entre les fidèles de l’ancien parrain Chirac et ceux du dernier roi de France ,le déballage n’est donc pas prêt de s’arrêter.
    Il est tout de même curieux, que ceux qui a longueur de média se posent en pères la morale, réprimandant les chefs d’état africains sur la corruption et l’incurie de leurs politiques, participent activement à la pérennisation d’un vaste système de pillage des richesses nationales de pays tiers.
    Que sortira t’ il encore de ces affaires ? rien comme à l’habitude, une cascade de non lieu , beaucoup de spectacle médiatique et le retour aux affaires florissantes pour les bannis d’un jour .


    • vivabolivar 24 septembre 2011 10:08

      Vous avez raison, toutes ces affaires déballées nous passent au dessus de la tête, de toutes façons, plus on en déballe, moins on s’y intéresse car où distinguer le vrai du faux et comment déterminer le degré de gravité Par exemple Karachi : hormis le fait qu’il y a eu 14 morts (c’est grave) mais finalement de l’argent détourné pour financer une campagne, bof c’était en 9(, tout le monde faisait cela, l’an dernier L’affaire Bettancourt a dévoilé la même chose et il ne s’est rien passé , alors là aussi non lieu, la semaine prochaine on passera à autre chose et tout le monde aura oublié, non pas tout à fait une vague perception d’état pas très net , 

      Quant çà votre remarque sur les propos tenus par nos dirigeants sur la moralité, non ce n’est pas étonnant, plus on parle de communication, moins on en fait, plus on parle de vérité, moins on fait , c’est le leurre chargé de calmer les foules.
      Alors une révolution ? On commence à en parler sérieusement, histoire de remettre les pendules à l’heure et repartir pour un cycle de l’Histoire 

    • teddy-bear teddy-bear 24 septembre 2011 12:13

      Il est vrai que le Liban se situe dans le Machrek, mais le terme est inusité , du moins pour le Français lambda .Merci de cette précision.


    • mek123 24 septembre 2011 14:02

      Est le libanais ne fait pas de magouille dans les sité.
      Est vous dite que vous éte un entie raciste vous éte les pire.

      est la majorité des libanais en France on de bonne situation.


    • Serpico Serpico 24 septembre 2011 15:36

      Teddybear : "Il est vrai que le Liban se situe dans le Machrek, mais le terme est inusité , du moins pour le Français lambda .Merci de cette précision.« 

      *****************

      Pauvre faux-cul !

      C’est quoi cette réaction de primate ? si c’est inusité, on met »maghrébin« , ça parle à tout le monde...vous n’avez pas honte d’étaler non seulement votre ignorance mais aussi votre perfidie ainsi que votre conviction que le français pratique l’amalgame par paresse et par rejet de l’autre quel qu’il soit ?

      Et vous croyez vous adresser au français »lambda« sur Agoravox ? vous essayer de tromper qui ?

      De plus, pourquoi cette alarme à l’origine »maghrébine«  ? vous voulez dire que si la France sombre dans les »affaires« , c’est à cause de la main de l’étranger, plus précisément d’un »lobby maghrébin«  ?

      Le mal est ailleurs : la classe politique française est nulle, mafieuse et vulgaire : elle ne recrute que chez les mêmes : incultes, vulgaires et mafieux de toutes les origines.

      Il suffit de faire l’inventaire des »affaires" et des personnes impliquées depuis la date que vous voulez.

      Faux-cul, hypocrite et abruti.


    • adam 24 septembre 2011 21:09

      + 10000 Serpico !


    • focalix focalix 24 septembre 2011 12:06

      Tiens, l’antisémitisme est de retour.
      Nous voilà revenus un bon siècle en arrière.

      Le plus dur n’est pas de chasser la bête immonde.
      C’est de l’empêcher de revenir.


      • chapoutier 24 septembre 2011 15:47

        quand à -t-elle été chassée ?

        camouflée, déguisée, peut-etre, mais certainement pas chassée.


      • johnsmith johnsmith 24 septembre 2011 17:56

        article de merde.


        *à voté !*

        • teddy-bear teddy-bear 24 septembre 2011 18:44

          Johnsmith, j’avais un correspondant de ce nom, autrefois qui n’aurait jamais pu écrire que c’est un article caca


          • teddy-bear teddy-bear 24 septembre 2011 19:13

            Décidément la grossièreté s’étale ici. Cet article ne fait qu’aucune allusion fugitive à la nationalité de ces porteurs de valises et marchands d’armes, ce qui n’est pas son but. Ceux qui me connaissent et bien entendu pas vous, se marre, connaissant mon parcours antiraciste et ce, depuis plus de 50 années notamment contre la politique d’apartheid d’Afrique du Sud, et correspondant d’Amnesty International. Cher jeune homme, je connais le mot Machrek, certainement avant que vous sachiez lire et je maintiens que ce mot est inconnu autours de nous, faites-en l’expérience. Aurai-je du écrire Nord-Africain ?

            Si vous lisiez mieux et non pas avec un prisme haineux, vous devriez en déduire que je ne fais pas d’ amalgame entre la nationalité et ces magouilles internationales qui spolie les peuples africains. Et s’il y a lobby il n’est certainement pas de là .


            • adam 24 septembre 2011 21:08

              « C’est l’un de nos petits beurs bien de chez nous »

              La grossièreté s’étale également dans votre pseudo papier !

              Article à jeter à la poubelle, au milieu des restes du diner de ce soir...


            • teddy-bear teddy-bear 24 septembre 2011 21:20

              Une obsession ou une fixette ? Vous faites du racisme à l’envers On dirait du Dieudonné ce laisse supposer que vous n’avez rien compris. Deux de mes petites filles sont des beurettes et mon beur de gendre est certainement mon borné que certains des commentateurs de ce post..Il n’empêche que ce Djouhri est un marchand de canons .
              .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès