Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Les banques ou le logement social ? Il faut choisir monsieur le président (...)

Les banques ou le logement social ? Il faut choisir monsieur le président !

L'Etat devrait ponctionner 1,8 milliard d'euros sur le 1% logement !?

« Contacté par Libération, le ministère du Budget préfère parler de « redéploiement de crédits ». Mais au final, si les arbitrages en restaient là, il manquerait 1,8 milliard d’euros au secteur du logement, puisque le 1% contribue au financement des HLM. »

Voici la première mauvaise nouvelle, la deuxième étant à propos du doublement du plafond du livret A, les banques sont contre cette promesse présidentielle, l'Union Européenne n'y est pas favorable car cela fausserait « la concurrence libre et non faussée »....

Les associations de consommateurs, les associations de locataires et les organismes d'HLM sont inquiets et même en colère !

D'après l'Observatoire de l'épargne réglementée qui vient de remettre son rapport , le livret A est de loin le placement préféré des français et notamment des personnes à faibles revenus ou à revenus moyens.

Alors que 91,7% des français en tenaient un en 2011, ils sont aujourd'hui 94,3%.

Le candidat François Hollande avait promis de doubler le plafond qui de 15300 € passerait donc à 30 600.

Cette promesse comme d'autres, risque de ne pas être honorée.

Le ministre des finances, le « socialiste » Pierre Moscovici a déclaré le 10 juillet- mois propice aux mauvaises nouvelles- que la réforme du livret A serait mise en place « au rythme des besoins »....

Peu de temps avant, c'est une autre ministre, Cécile Duflot, chargée du logement qui aurait confirmé fin juin, «  que le plafond des dépôts sur le Livret A, actuellement de 15 300 euros, sera doublé pour permettre la construction de plus de logement sociaux mais n’a pas donné de date pour sa mise en œuvre. » (Citation lue dans Libération)

Il n'y a pas de précision quant aux échéances....

Le gouvernement subit des pressions fortes de la part des banques privées qui ne veulent pas de ce doublement et même d'ailleurs d'une augmentation substantielle de ce plafond.

Le gouvernement de la Banque de France, Mr Noyer, quant à lui - de quoi se mêle-t-il ?- a réaffirmé avec force son opposition au projet gouvernemental de doubler le plafond du livret A.

D'après ce même « gouverneur », "il n'y a pas de problème de financement" le principal obstacle au développement du logement social serait avant tout lié à la faible disponibilité du foncier "Ce n'est pas parce qu'on met en place des financements que l'on va financer des choses qui n'existent pas" !

Monsieur Noyer qui est un homme informé, sait pertinemment qu'il existe des réserves foncières et qu'il suffirait de multiplier par 5 la taxe à payer par les communes qui n'ont pas rempli leur quota de logements sociaux pour qu'elles deviennent un peu plus citoyennes.

Union Sociale pour l’Habitat (USH), qui regroupe les organismes de HLM (4,2 millions de logements et 11 millions de personnes logées) dénonce vigoureusement « une offensive coordonnée des banques privées et de la Banque de France pour mettre en défaut un engagement présidentiel ».

Faudra-t-il descendre dans la rue ?

Jean-François Chalot

Documents joints à cet article

Les banques ou le logement social ? Il faut choisir monsieur le président !

Moyenne des avis sur cet article :  4.89/5   (38 votes)




Réagissez à l'article

39 réactions à cet article    


  • Le péripate Le péripate 18 juillet 2012 12:45

    La curée commence pour le partage des restes. C’est qu’il y a urgence : ceux qui tarderaient à agiter la sébile ne seront pas servis. L’automne passera vite.


    • La mouche du coche La mouche du coche 18 juillet 2012 16:46

      Tous ceux qui ont voté à gauche commencent à sentir l’odeur de la vaseline qui leur arrive par derrière. C’est drolissime. Je me régale. smiley


    • lettre ouverte a mr le président f.hollande... et a mme duflot...ministre du logement CE N’EST PAS LE 1% LOGEMENT QU IL FAUT PONCTIONNER MAIS L ES PROFITS DE L IMMOBILIER LOCATIF EN INSTAURANT UNE TAXE TOBIN de 1%SUR CES LOGEMENTS LOUES PRIVES..
       en plus de l’appliquer sur les flux financiers...

      CELA RAPPORTERAIT.........1140 MILLIARDS AN....on peut en faire du locatif a prix raisonnable (exemple un t2 a PARIS POUR 500 EUROS) AVEC CETTE SOMME !!!!!!!!!!!MES RESPECTS MR LE PRESIDENT
      MES HOMMAGES MME DUFLOT JOS AR PONTAR DIT « tousensemble »


    • La mouche du coche La mouche du coche 18 juillet 2012 18:51

      Je me régale. smiley


    • chantecler chantecler 19 juillet 2012 09:41

      La vaseline ?
      Ca fait 6 mois que vous en parlez .
      Vous en consommez tant pour être obsédé à ce point ?
      Parce que votre Mélenchon , c’est pas un lubrifiant à neuneu des fois ?
      J’attends les miracles promis par Syriza en Grèce .
      Ou de Die Linke en Allemagne ...
      Même commentaire pour les frontistes .
      Ah sortir de l’UE , quel pied ! C’est certain du bonheur pour tout le monde sauf pour les .... !


    • Taverne Taverne 19 juillet 2012 11:52

      à Yéti : la politique de la ville (critiquée à juste titre) et la politique du logement social sont deux actions distinctes. Je pense que c’est une très mauvaise idée de supprimer ou de réduire fortement les crédits d’Action Logement.


    • Robert GIL ROBERT GIL 18 juillet 2012 13:44

      Demain soir a la television, Hollande va dire aux français qu’on les a pris pour des jambons et plus rien ne sera comme avant ! L’argent est là, pour la sécu, pour l’éducation, pour les services publics, pour les salaires, les retraites ou le logement…les caisses sont pleines, il faut maintenant les utiliser pour le bien commun et non pour le seul profit de quelques uns ! Bravo François, vive la république, vive la France ! Oups, je m’emballe…

      http://2ccr.unblog.fr/2012/05/15/finance-hollande-va-mettre-carte-sur-table/


      • Ariane Walter Ariane Walter 18 juillet 2012 13:54

        Réponse à la question finale :
        Ben oui....


        • Romain Desbois 18 juillet 2012 15:20

          Il serait bon d’abord de faire le ménage dans les organismes qui gèrent le 1% logement.

          Selon le Canard Enchainé d’il y a un an ces organismes seraient plus de 500 (de mémoire) en France et les rémunérations des dirigeants des plus grands de ces organismes dépassent les 200 000 euros par mois.


          • le poulpe entartré 19 juillet 2012 00:34

            Vous oubliez également les directeurs de certains hôpitaux de l’AP de Paris qui logent en appartements de fonction sur site (ça c’est normal) mais qui font bénéficier à leurs filles (par exemple) un logement dans ce même centre hospitalier pour un loyer symbolique (tout en ayant fait refaire la totalité des appartements (parquets / coins cuisines / salles de bain) pour ses quatre fifilles) aux frais de l’ AP. A part ça il n’y a pas de budget pour :

            1- payer les heures supplémentaires des infirmiers/ières (alors que l’on fait appel à des intérimaires, deux fois plus chers)
            2- embaucher du personnel soignant à temps plein.

            Il serait là aussi, temps de faire un grand nettoyage par le vide.


          • chantecler chantecler 19 juillet 2012 09:48

            Salut le poulpe !
            Vous avez raison plein de notables bénéficient d’avantages indus .
            S’il n ’ y avait que les directeurs d’hôpitaux ...
            Embauchons , formons des chômeurs .
            En ce qui concerne les heures supplémentaires elles ne sont pas interdites que je sache sauf qu’elles coûtent presque autant pour l’employeur . Ce qui me semble naturel .
            Comme ça à partir de 36 h on embauche un chômeur et il n’y a plus de triche sur la défiscalisation d’heures travaillées qu’elle soit en HS ou non .
            C’est quand même pas le contribuable qui doit payer pour l’emploi dans les entreprises , que ce soit en taxes TVA , en impôts , ou tout simplement en faisant exploser la dette , hein les UMPistes ?


          • il va avoir du boulot LIONEL

            550000 ELUS LOCAUX ET NATIONAUX A VIRER....LES COMMISSIONS THEODULE-BIDON
            LES HEURES DE TRAVAIL DE NUIT BIDON AU SENAT ET A L ASSEMBLEE.

            quand on voit les problèmes chez DOUX ET PSA ET FLORANGE....ON SE DIT QU EN 19 ANS DE REGNE CHIRAC LE ROI FAINEANT ET CALIGULA-SARKO...NOUS ONT LAISSE UN PAYS SANS INDUSTRIES...AVEC DES FINANCES ECXSANGUES...-600 milliards ....1003 usines fermées...ET DOUX...PEUGEOT BOLLORE ET PINAULT NE VEULENT PAS PAYER D IMPOT

            C EST LA QU ON VERRA SI LES PS ONT DES COJONES.... JEN DOUTE

            LA PONCTION DE 1.8 M SUR LA CAGNOTTE HLM EST UN TRES MAUVAIS PRESAGE


          • Laury 18 juillet 2012 15:42

            oui Romain Desbois je suis de votre avis ,un fonctionnaire telle que
            M. Noyer s’il n’ai pas du même avis que le gouvernement ferme
            sa gueule où s’en va François avait annoncé que ce sont les banksters qui sont l’ennemi du peuple alors François ne te gène
            surtout pas ,foute moi le camps !!!
            Si non il faudrait ce mettre a l’évidence nous somme bien a l’UMPS ?


            • Bernard Pinon Bernard Pinon 18 juillet 2012 16:05

              M. Noyer n’est pas un fonctionnaire. La Banque de France est une banque privée, cf. Wikipedia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Banque_de_France http://fr.wikipedia.org/wiki/Banque_de_France)


            • JP94 18 juillet 2012 16:00

              OUI ! ( à la question)
              Justement je pense qu’on y viendra , mais ce serait un mot d’ordre inédit , s’il était le seul .

              Il me semble que la dynamique politique initiée lors de cette campagne ne peut s’essouffler malgré ce qui a été entrepris pour la casser , et qui persiste sous d’autres formes .

              C’était du reste envisagé bien avant les élections et a eu un effet mobilisateur : car on savait bien que FH n’avait pas pour projet de « bouger l’Europe » ( malgré le soutien enthousiaste et décisif de RH ; allez hue , avance , sinon on recule !) .
              En 36 , ce sont bien les grèves qui ont fait pencher la balance , l’élection seule n’a jamais suffi . Et c’est sans doute pour cela qu’on nous ressasse à l’envi : « vote et tais-toi ! »

              Il se passe exactement ce que chacun avait prévu . Mais si les problèmes demeurent , les luttes ne mourront pas , malgré le coup de massue des législatives , programmé par ce système à visée bipartite .

              Dans le logement social , il existe aussi des gestions privées ... ce qui prouve qu’il peut s’avérer rentable ! et tout est fait pour qu’il le reste .

              Les banques n’ont pas besoin , quant à elles , de manifester pour avoir de l’influence ...

              Le gouvernement se pose en juge de paix - gestionnaire objectif - pris entre 2 parties opposées , ce qu’aucun gouvernement n’a jamais été : on ne peut servir deux maîtres . Il a pourtant bien été élu par le peuple , pas par les Banques ... quoique après tout ...


              • CHALOT CHALOT 18 juillet 2012 16:20

                Le statut original de la Banque de France : une catégorie nouvelle de personne publique marquant la crise de l’établissement public

                1. Une personne publique sui generis
                2. Une catégorie nouvelle symbolisant la naissance de nouveaux modes d’action publique dans la vie économique

                  rien de privé, si ce n’est un bidouillage préparant son évolution ultérieure possiblr

                • Loatse Loatse 18 juillet 2012 17:24

                  actuellement, aucun besoin de financement pour les logements sociaux n’est nécessaire, le manque de terrains constructibles est l’élément bloquant pour l’instant, et non le financement.

                  Ainsi, avec le doublement des plafonds des versements du livret A et du LDD se feront selon les besoins de financement des logements sociaux. Ces relèvements de plafonds, progressifs, ne se feront donc pas dans les mois à venir.

                  Par contre que les bailleurs sociaux réservent ceux ci à ceux qui en ont réellement besoin (soit les familles modestes) serait me semble t’il la priorité...sur cette base, rien qu’à Paris, 60 000 logements pourraient être libérés...

                  http://www.lepoint.fr/economie/plus-de-50-000-menages-tres-aises-vivent-en-hlm-29-11-2010-1268228_28.php






                  • Romain Desbois 18 juillet 2012 19:37

                    Le manque de terrain constructible ? Etrange, on en trouve pour construire des stades et il ya même trois villes en IdF qui étaient prêtes à vendre des hectares pour le circuit de F de Fillon !


                  • spartacus spartacus 18 juillet 2012 18:53

                    Voici un petit rapport qui fait réfléchir.

                    http://www.unpi.org/Donnees_Client/Doc/IREF-rapport.pdf 


                    Combien y a-t-il de fonctionnaires dans les logements HLM ? Si l’on extrapole à partir des chiffres fournis par le rapport de la Fondation Abbé Pierre 2010, l’application de la « réserve préfectorale des fonctionnaires » constituerait un parc de 221.800 logements pour la France, soit pour la métropole, pas moins de 216.400 logements (97,5% du total). Ceci constitue le contingent réservé aux fonctionnaires de l’Etat et mis légalement à la disposition des préfets dans les départements.

                    Celui-ci doit donc s’ajouter aux 141.000 logements de fonction mis à la disposition des fonctionnaires civils et militaires par l’Etat, sur son propre domaine immobilier. Ainsi les logements à loyers « dérogatoires », concerneraient 362.800 logements, ce qui pourrait représenter au bas mot 16,4% des fonctionnaires d’Etat ,soit près 1 fonctionnaire sur 6 !

                    dans l’attribution d’un logement social, les fonctionnaires ne sont pas exactement des citoyens comme les autres. Ils disposent de leurs propres bureaux de logement interne à l’échelle du service puis du ministère. C’est lui qui ventile les fonctionnaires candidats en fonction des locaux vacants entre le parc de logement ministériel (logements de fonction classiques) et les logements sociaux interministériels (HLM).  

                    Bref au lieu d’y loger des pauvres on y loge des fonctionnaires.....

                    http://www.ifrap.org/Fonctionnaires-le-quota-de-logements-HLM,11758.html 


                    • foufouille foufouille 18 juillet 2012 20:51

                      on va ajouter tous les logements du prive trop pourri pour etre louer loue car jamais entretenu
                      ceux en attente du trop con pour acheter car loyer trop cher


                    • Croa Croa 18 juillet 2012 21:14

                      Ben voyons, on organise la pénurie et les coupables ce sont ceux qui ont obtenu un logement !

                      Il y en a qui volent vraiment bas smiley


                    • Croa Croa 18 juillet 2012 21:19

                      à Foufouille :

                      Les logements HLM sont souvent plus pourris encore, le but étant de laisser se dégrader ceux qui doivent être démolis (il faut avoir un prétexte.)


                    • Romain Desbois 18 juillet 2012 22:37

                      Il ya des fonctionnaires qui gagnent le smic, on a même découvert cet hiver que certains vivaient dans leur voiture (employé de la ville de Paris).


                    • foufouille foufouille 18 juillet 2012 22:56

                      @ croa
                      non non
                      j’aimes pas les HLM
                      le prive est meme inhabitable en campagne
                      genre meme pas de fusible, voire pire


                    • chmoll chmoll 18 juillet 2012 19:47

                      comme se sont les banques et entreprises qui dirige un pays , le reste n’est que garniture
                      fin c’est un avis perso

                      la garniture auras vite fait son choix ,qui du social ou du dirigeant , en l’occurence la banque


                      • Cropcircle 18 juillet 2012 19:58

                        « moulande » n’est pas là pour s’occuper des Français,il est là, comme pour l’autre ,faire profiter les « potes » des bonnes affaires...et augmenter son compte en banque...normal


                        • spartacus spartacus 18 juillet 2012 21:58

                          Le faux débat.

                          Selon l’Insee, entre 650.000 et 800.000 logements sociaux sont sous-peuplés, quand 430.000 à 730.000 sont surpeuplés  
                          Le vrai problème est ailleurs. La mauvaise gestion des locataires dans les HLM.
                          Le taux de rotation y est particulièrement faible.
                          La cause est la déconnexion complète des loyers sur les revenus
                          Le prioritarisme d’acquisition par les fonctionnaires par rapport à ceux qui y ont réellement besoin.
                          Mais s’attaquer aux privilèges des fonctionnaires dans ce pays !



                          • Romain Desbois 18 juillet 2012 22:41

                            Dans mon ancien HLM , l’agence m’expliquait qu’ils préfèrent garder des locataires dont le salaire est assuré car ils compensent les retards de loyer des autres.

                            Mais encore une fois , beaucoup de fonctionnaires sont au SMIC, faut pas généraliser Spartacus.


                          • foufouille foufouille 18 juillet 2012 22:58

                            « Le taux de rotation y est particulièrement faible. »
                            on sent le libertaryen

                            t’as des sous acheter ?
                            viens louer ma ruine, esclave !
                             


                          • spartacus spartacus 19 juillet 2012 10:34
                            @Romain Desbois
                            Que des fonctionnaires soient au SMIC et bénéficient de logement social, c’est tout a fait normal.
                            Mais les chiffres sont là !
                            Aujourd’hui 1 fonctionnaire sur 6 occupe un logement social, 45% des logements sociaux sont occupés par eux !
                            Quand un fonctionnaire est prioritaire dans l’attribution d’un logement c’est anormal par rapport à un pauvre c’est anormal sur l’échelle des valeurs.
                            Parce qu’après les fonctionnaires viennent ensuite prioritairement les salariés des grands groupes avec la collecte du 1% logement. les pauvres ne viennent eux qu’après.

                            la solution serait une gestion privée, ou le clientélisme et le corporatisme serait absent !

                          • cimonie cimonie 19 juillet 2012 19:00

                            Beaucoup de focntionnaires sont au SMIC, certes, cependant les fonctionnaires (ou assimilés) les mieux payés sont ceux à qui on facilite l’acces à un logement à moindre cout malheureusement. Si tu bosses a France2 par exemple, tu obtiens facilement un logement spacieux à loyer modéré et pas en banlieue (entre autres avantages) alors que le salaire des cadres de la télé publique devrait logiquement être rédhibitoire pour ce type de demande.


                          • robin 19 juillet 2012 09:05
                            Les banques ou le logement social ? Il faut choisir monsieur le président !

                            Le choix est déjà hélàs tout fait depuis longtemps !

                            • chantecler chantecler 19 juillet 2012 09:52

                              Mon oeil des terrains en friche il y en a beaucoup surtout avec la désindustrialisation , le détricotage des la SNCF qui ne conserve que des lignes rentables .
                              Ces terrains ont été achetés en partie par de grandes entreprises comme Bouygues par exemple certainement pour faire du logement à prix abordable !


                              • cimonie cimonie 19 juillet 2012 12:15

                                Le 1% logement sert a fluidifier les relations sociales, a graisser la poche des syndicats et a verser des remunerations aux divers membres et dirigenats de commissions aussi bidons qu’aucultes et ne sert certainement pas a financer du logment. C’est la totalité du 1% qu"il faut recuperer.
                                Construire des logements ? oui, avec un grand emprunt par exemple.


                                • CHALOT CHALOT 19 juillet 2012 12:24

                                  Cimonie ! il ne faut pas écrire n’importe quoi
                                  Les déviations et abus existent, certes mais ils sont limités. Les syndicats ne se font pas graisser la poche


                                  • cimonie cimonie 19 juillet 2012 13:02

                                    CHALOT, explquez-nous alors a qui servent les caisses noires comme celles de l’UIMM ainsi que le 1% patronal, 1% logement...
                                    Je vous suggere la lecture suivante : http://www.rue89.com/2009/11/02/immobilier-le-1-logement-betonniere-a-scandales-124376
                                    Et si vous avez un peu de temps l’ « Histoire secrète du patronat » de Frédéric Charpier, Benoit Collombat...



                                  • CHALOT CHALOT 19 juillet 2012 13:32

                                    Le lien n’est pas actif ?
                                    Je ne nie pas les dérapages mais ce n’est pas généralisé mais limité.


                                    • cimonie cimonie 19 juillet 2012 18:15

                                      Je ne dis pas que c’est généralisé mais ne nions pas que les brebis galeuses sont partout et nous en connaissons tous dans nos entourages professionnels. Alors autant ne pas se voiler la face et dire les choses telles qu’elles le sont, sans langue de bois. Les commissions pullulent et la mise en place de représentation paritaire a été faite dans le seul et unique but de fluidifier les dialogues sociaux. « Donnons leur un peu de pouvoir, une fois qu’ils y auront gouté ils ne pourront plus s’en passer ». Ca a parfaitement marché malheureusement et de nos nombreux syndicalistes ne luttent plus pour les droits des travailleurs mais pour leur carrière personnelle uniquement. Certes, ce n’est pas une généralité, la base syndicale est très différente des cadres mais cet éloignement existe bel et bien. Pensez-vous que nos chers syndicats lacheraient le 1% patronal facilement ?
                                      Je vous conseille vivement la lecture de l« histoire du patronat », voire meme tapez simplement « 1% logement scandale » sur google et vous serez surpris...


                                    • CHALOT CHALOT 19 juillet 2012 21:45

                                      Une vidéo de la partie « présentation » de la Conférence de presse du mercredi 18 juillet est en ligne.

                                      http://www.dailymotion.com/video/xs9p4a_120718livreta_news

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès