Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Les bisounours de la politique

Les bisounours de la politique

Ne trouvez-vous pas cela étrange le concept de parti "écolo" ?...

Tant qu'on y est, pourquoi pas un parti financier ? un parti sanitaire ? Un parti militaire ? Quel est le sens de ne choisir qu'un sujet pour définir la politique toute entière d'un parti ? Qu'est-ce que c'est que ce concept complètement incongru et loufoque d'un parti qui se définit tout entier par l'écologie ? Peut-on faire plus niais ? Attention, je ne suis pas anti-écolo, loin de là. Loin de là ! J'essaye seulement d'aller au delà des apparences.

Ne trouvez-vous pas étrange, que d'un côté, dans toute l'Europe, ce sont les partis d'extrême droite qui monopolisent les idées souveraines et démocratiques -donc anti-européennes- (FN, Aube Dorée, Ligue du Nord...) et que de l'autre, vous avez en France un gentil parti écolo, avec pour logo un joli petit "Europe" glissé à côté de "écologie les verts" (pourquoi pas les lutins et les fées de la forêt) avec des jolies étoiles jaunes innocemment déposées sur un fond vert pâle, et avec écrit "écologie" en gras et europe en maigre. Le tout auréolé d'une jolie fleur de tournesol jaune pâle sortie d'un dessin animé. Vous voyez la gentille fleur à gauche ? la gentille fleufleur qui propose innocemment la destruction de l'État-Nation ? Eh bien elle risquerait de se faire brûler par la flamme à sa droite, la flamme de l'extrême droite, qui paraît-il, veut sortir de l'Union Européenne.

http://www.frontnational.com/le-projet-de-marine-le-pen/politique-etrangere/europe/

 

C'est le même schéma dans tous les pays d'Europe, avec un parti d'extrême droite qui porte les idées auxquelles le système politico-médiatique ne veut pas que nous adhérions (tout en occultant complètement l'essentiel qui se cache derrière tout ça) ; et tout en les mélangeant régulièrement à des propos odieux sans fondement ni lien avec le reste pour dégoûter la population de considérer ce que seuls ces partis d'extrême droite disent, qui malheureusement est la vérité qu'ils salissent, consciemment.
Et à côté de cela, les gentils écolos verts proposent innocemment la dissolution de l'État-Nation. Je ne sais pas si c'est le cas dans les autres partis écolos d'Europe mais je serais prêt à le parier : il suffit de s'arrêter quelques secondes sur le principe complètement incongru et loufoque du concept d'un parti "écolo" qui n'a absolument aucun sens politique. Imaginez si l'on créait un parti "économique", ou un parti "de l'immigration". Bien que, je le répète, l'écologie est un sujet très important. Là n'est pas le propos.
Cela aurait pu être le hasard si ce concept loufoque de parti écolo n'existait que dans un pays d'Europe, or ce n'est pas le cas et je me pose une question à laquelle j'aimerais que vous me donniez votre avis chers lecteurs.

Je me demande si ce n'est pas un habile moyen de créer l'inverse du FN qui est l'objet de dégoût politique français, et de rendre artificiellement ce parti "écolo" innocent, inoffensif, et de blanchir les idées qui devraient au contraire nous horrifier. C'est à dire la dissolution totale, officielle et décomplexée de l'Etat-Nation dans l'Union Européenne. C'est à dire de la Démocratie, de ce que des générations d'ancêtres ont cherché à obtenir, de notre Constitution déjà bien aliénée, de ce qui devait garantir le "liberté,égalité,fraternité" qui n'existe malheureusement officieusement presque plus depuis au moins 1992 et à fortiori depuis 2007 soit dit en passant.

 

"Europe Ecologie les vert", avec Europe et écologie côtes à côtes, cela ne rend-il pas l'Europe un peu plus gentille ?
Mais comment peut-on être écolo et méchant ?
En conséquence voyez-vous le schéma politique qui se dessine inconsciemment dans nos esprits ?
Voyez-vous comment fonctionnerait l'étau, avec à "gauche" EELV et à "droite" le FN pour nous remettre encore et toujours sur le "droit chemin" de la politique modérée bien pensante et "sérieuse" de l'UMPS pro-européenne mais qui se dit cependant patriotique (attention oxymorum) ?

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.7/5   (40 votes)




Réagissez à l'article

71 réactions à cet article    


  • fred.foyn Le p’tit Charles 25 février 2015 09:12

    (du FN qui est l’objet de dégoût politique français)...ben en 2017 va falloir revoir votre point de vue..vous parlez du premier parti de France..rien que ça...ou alors vous n’avez rien compris a la politique...Quand aux verts..ils sont en politique pour faire de l’argent facile comme tous les autres...c’est comme ça dans la mafia.. !


    • Geoffrey Degouy Geoffrey Degouy 25 février 2015 15:10

      @Le p’tit Charles


      Le Front National n’a jamais été élu depuis sa création il y a plus de 30 ans. De plus, le Front National de monte pas dans les élections en terme de nombre d’inscrits. Simplement les électeurs UMPS votent de moins en moins pour leur parti. En revanche, depuis plus de 30 ans, la famille Lepen bénéficie de sièges de députés européens qui lui a permit d’accumuler des millions d’euros. Les députés européens gagnent la modique somme de 15 000€ par mois, voir jusqu’à 35 000€ s’ils fraudent. Avez-vous déjà entendu l’un d’entre eux critiquer l’Europe au parlement européen durant toutes ces années ? Le Front National est pour moi le meilleur allié de l’UMPS. Malheureusement, pour comprendre mon opinion par rapport à ce genre de sujet complexe, il faut se remettre en question et prendre le temps de creuser la politique. Ce n’est pas en regardant les médias que j’ai pu prendre du recul sur la politique. Le Front National est un leurre, grassement médiatisé et diabolisé par la classe politico-médiatique pour lui donner le statut de seul véritable opposant, malheureusement d’extrême droite. Depuis combien de mandat présidentiel dit-on que le Front National va accéder au pouvoir ? Beaucoup d’anciens membres du Front National, qui ont été médiatiquement annihilés après leur départ du parti, s’étaient finalement rendu compte du sabotage délibéré que pratiquait la famille Lepen, souvent en se rapprochant d’elle. Je parle de dizaines de personnes ; Olivier d’Ormesson, François Bachelot, Jean-François Touzé, Roland Hélie, Robert Spieler, Bruno Mégret, Farid Smahi, Jean-CLaude Martinez, Fernand Le Rachinel qui ne s’est pas fait escroqué qu’intellectuellement... et il y en a encore beaucoup d’autres.... des dizaines. Ces gens là ne passent plus dans les médias. Seule la famille Lepen a la parole. Et vous verrez ce qui arrivera un jour, à Monsieur Philippot... Je vous laisserai méditer cette petite photo de monsieur Reagan et Lepen difficile à trouver sur le net : http://archives-lepost.huffingtonpost.fr/article/2011/12/06/2654724_marine-le-pen-est-elle-la-fille-de-george-marchais.html

    • Gnostic Gnostic 25 février 2015 09:59

      ARTICLE NUL


      On a le droit de l’écrire SANS être censuré (2 fois)

      BRAVO petit gars t’es du niveau du FN

       smiley

      • Olivier Perriet Olivier Perriet 25 février 2015 14:13

        @Gnostic
        BRAVO petit gars t’es du niveau du FN

        Au point ou on en est, ce reproche (? ?) peut facilement être assimilé à un compliment smiley


      • foufouille foufouille 25 février 2015 10:18

        c’est un parti politique imaginaire pour donner l’impression d’avoir le choix de veauter.


        • diogène diogène 25 février 2015 10:21

          «  Tant qu’on y est, pourquoi pas un parti financier ? un parti sanitaire ? Un parti militaire ? Quel est le sens de ne choisir qu’un sujet pour définir la politique toute entière d’un parti ? Qu’est-ce que c’est que ce concept complètement incongru et loufoque d’un parti qui se définit tout entier par l’écologie ? Peut-on faire plus niais ? »


          oui on peut faire plus niais :
          le parti des retraités

          • totor101 totor101 25 février 2015 19:18

            @diogène
            Et celui des bistrots ????


          • Whackangel Whackangel 25 février 2015 12:24

            Deux choses : - EELV implique comme vous le dites ’Europe’ et ’Ecologie’... quand on voit le programme écologique de l’UE aujourd’hui, y’a vraiment de quoi se flinguer.
            - Si le FN proposait la sortie unilatérale de l’UE, ça se saurait ! Si aujourd’hui le FN est « puissant » ce n’est certainement pas pour son programme de sortie de l’UE... donc il faut arreter de tout mélanger, et de noyer le poisson dans un verre d’eau. Il n’y a qu’une option pour sortir de l’UE, option qui n’est jamais mise en avant par MLP donc les analyses eurosceptiques sont ou pompées ou médiocres.


            • Olivier Perriet Olivier Perriet 25 février 2015 14:11

              C’est encore un paradoxe français :
              les principaux responsables du principal parti écolo ne croient pas en l’écologie. Voir le choix d’Eva Joly à la place de Hulot en 2012 ; pour eux l’écologie doit « être ancrée à gauche », alors qu’elle est par définition même en dehors de ce clivage. Le débat qui a eu lieu en 2012 était le même qu’il y a plus de 20 ans, à la création des partis écolo, lorsque les Waechter et autre Lalonde se sont barrés et ont laissé Les Verts défendre une « écologie de gauche ».

              Par conséquent on entend beaucoup Les Verts sur des sujets qui n’ont rien à voir avec l’écologie (société, immigration, Europe -> bref, tout ce qui désintégrera la France). Même leur allergie au nucléaire n’est pas tellement écolo

              Comme avait dit Zemmour une fois, les verts se veulent une sorte d’avant garde du PS avec un supplément d’âme écologiste (auquel ils ne croient guère, du moins chez les dirigeants).

              Je persiste à penser que l’écologie est potentiellement dangereuse et tend vers des régimes autoritaires et anti démocratiques. Mais nous sommes « sauvés » en France par des écologistes officiels qui n’y croient pas eux-mêmes.


              • Rincevent Rincevent 25 février 2015 15:44

                Il ne devrait pas y avoir de parti écologique ? En un sens, oui, mais pourquoi est-il apparu ? Parce que les autres partis n’avaient absolument pas pris en compte les problèmes écologiques qui arrivaient. Si, à droite ou à gauche, on s’était emparé de cette nouvelle donne il n’y aurait pas, aujourd’hui, de parti spécifiquement écologique.

                Ajoutez à ça la possibilité d’un vote protestataire pour les déçus du PS, de l’extrême-gauche, etc. et vous avez le socle électoral de ce parti, tout simplement.


                • Geoffrey Degouy Geoffrey Degouy 25 février 2015 16:58

                  @Rincevent
                  EELV est un parti anti Nation, pour l’UE à 100%. Croyez-vous vraiment qu’un parti qui prône l’obligation par l’UE de l’importation des OGMs, le retour des farines animales, l’autorisation à teneur de 10% d’huile de moteur dans les huiles alimentaires, une agriculture toujours plus dévouée à la rentabilité à la personne (et non au au mètre carré comme on pourrait le croire), destructrice et toxique pour tous les êtres vivants, l’exploitation du gaz de schiste, l’introduction de poulets à la javel et j’en passe est un parti écolo ? https://www.youtube.com/watch?v=HDb_DSQ_xNw


                • lsga lsga 25 février 2015 17:04

                  @Geoffrey Degouy
                  ah bas faire de l’écologie dans un cadre national, c’est strictement impossible.

                   
                  tu prétends quoi ? Donner des papiers d’identité aux pollens ? aux oiseaux migrateurs ? aux courants marins ?
                   
                  les nationalistes, quelle bande d’imbéciles...

                • Geoffrey Degouy Geoffrey Degouy 25 février 2015 17:32

                  @lsga
                  je ne suis pas sûr que vous m’ayez bien situé dans la politique. En quoi l’écologie n’est-elle pas compatible avec la France et les français ?


                • lsga lsga 25 février 2015 17:40

                  car l’écosystème n’est pas national, et que pour traiter les problèmes de l’écosystème, on a besoin d’entités supra-nationales.

                   
                  Par définition, le nationalisme est anti-écologique. 
                   
                  Demain, après la révolution mondiale, une personne habitant en France (un français ? lol) pourra voter pour dire si oui ou non il est d’accord avec la construction d’une centrale nucléaire au Japon. Une démocratie directe mondiale : voilà la condition nécessaire aux politiques écologiques. 
                   
                  Pour rappel, les pollens, les oiseaux migrateurs, les courants marins, les vents se foutent royalement de vos frontières... car vos frontières n’existent que dans votre tête. matériellement : elles n’existent pas. 

                • Geoffrey Degouy Geoffrey Degouy 25 février 2015 18:37

                  @lsga
                  Je crois que vous n’êtes pas très bien conscient du fonctionnement fédéraliste des institutions supra-nationales au service de puissances industrielles et financières principalement étatsuniennes. Il n’y pas de place pour la Démocratie dans ces constructions. La Commission européenne, totalement indépendante des peuples, concentre les pouvoirs législatif et exécutif. Notre vote n’a plus aucune portée depuis plus de 20 ans. Nous avons ratifiés les traités desquels nous sommes contraints et forcés d’obéir, directives en provenance de technocrates non élus qui servent les intérêts des riches. Posez-vous la question de savoir pourquoi Hollande, « socialiste », fait la même politique que Sarkozy, qui font à peu près la même politique que monsieur Chirac ?


                  La construction européenne a lieu depuis 58 ans. Elle a commence avec la Politique Agricole Commune en 1957. Si l’écologie était analogue à cette dernière, où sont donc les résultats 58 ans après ? Voyez-vous le fruit d’une politique écologiste autour de vous ? Ne voyez-vous pas que notre modèle agricole s’est totalement calqué sur le modèle américain ? Ne voyez-vous pas que les agriculteurs sont prix à la gorge d’année en année par des directives européennes ? Qu’il y a 400 d’entre eux qui se suicident par an ? https://www.youtube.com/watch?v=656DmFFC_jE

                  Comme l’a dit la vice présidente de la Commission européenne, Viviane Reding, qui de manière décomplexée a non seulement rappelé le fait qu’au moins 80% de nos lois venaient de l’UE (toutes les lois stratégiques en fait), mais qu’également que ce n’était pas suffisant. « Il ne doit plus y avoir de politiques nationales du tout ». Ce serait-donc le mariage homosexuel et la loi sur le port du voile qui serait responsable des désastres, économiques, sanitaires, environnementaux, depuis 1992 ?

                  Pour avoir une « politique écologique » cohérente et plausible, celle-ci doit être adaptée au caractéristique d’un pays : ses moeurs, ses moyens de productions, sa culture, son économie... C’est la raison pour laquelle l’Europe ne marche pas : personnes n’est d’accord, car tout le monde est différent. Au final aucun pays ne décide de rien et se soumet à la volonté de cette oligarchie ultra-libéraliste. 
                  Je me suis aussi longtemps laissé séduire par l’idéologie d’un gouvernement mondial allègrement vendu dans les médias depuis des décennies. Elle m’inspirait l’unité et la paix. Malheureusement, ceux qui sont derrière tout cela ne veulent pas faire le bien comme ils le prétendent. 

                  Enfin, je ne suis pas nationaliste. Relisez bien mon article je fais une double satire de EELV et du FN ; je dirais même de tous les partis politiques français très présents dans les médias. Je suis pour le retour de la Démocratie (qui je le répète n’existe plus) et des coopérations internationales, pas pour la construction d’une sorte de ségrégation euro-atlantiste contre la volonté des peuples qui nous coupe d’autres pays du monde et qui nous force à nous lier avec des pays avec lesquels nous n’avons pas de raisons ni l’envie de le faire.
                  Pour parler de frontières, intéressez-vous donc à celles que construit l’Union Européenne pour nous séparer du reste du monde non-blanc, qui n’ont rien à envier au mur de Berlin : 




                • mmbbb 25 février 2015 19:14

                  @lsga plutot apres demain ou apres apres demain Plutot de vouloir des plans sur la comete il faudrait deja apprendre la civilite Je fais de la montagne et dans certains endroits ce sont des poubelles A Chamonix le maire doit faire descendre des kigs de merde Tous les plastiques qui finissent leur course dans l’ocean sont du a la negligeance humaine J’habite pres de Lyon l’ete c’est un depotoir et souvent le rhone sert de deversoir a ordure Evidemment ces jeunes qui font la fete et sont souvent diplomes s affirment ecolos Simple regard d’un beotien sur la nature humaine


                • lsga lsga 25 février 2015 23:53

                  Geoffroy, que de blaba... Blabla les institutions, blabla les traités, blabla le papier, blabla les accords, blabla les banques, blablablablabla.

                   
                  L’écosystème n’est pas humain. Il se contrefout de vos problèmes administratifs. Pour être plus précis : vos administrations, vos institutions, vos traités, vos nations, n’existent que dans vos mots. Elles n’existent pas matériellement. 
                   
                  Faire de l’écologie, c’est s’occuper d’une réalité MA-TÉ-RI-ELLE, CONCRÈTE, PHYSIQUE. 
                  Faire de l’écologie, c’est comprendre que ce sont les institutions humaines qui doivent se plier à cette réalité matérielle, et non pas l’inverse.
                   
                  la France n’existe pas. Est-ce que tu comprends un énoncé aussi simple que celui-là ? Elle existe dans vos mots, dans vos idées, dans vos théories, dans vos papiers, dans vos traités, dans vos blablas ; mais PHYSIQUEMENT, MATÉRIELLEMENT, ELLE N’EXISTE PAS. 
                   
                  Ce qui existe physiquement, matériellement, concrètement : c’est l’écosystème, qui est mondiale. 
                   
                  Adapter nos politiques pour prendre en compte l’écosystème, c’est donc NÉCESSAIREMENT mettre en place des politiques MONDIALES. 
                   
                   
                  Seule une politique MONDIALE peut permettre de faire face à ces enjeux MONDIAUX.
                  Le Nouvel Ordre Mondial n’existe pas. Nous avons un Capitalisme mondial, qui est un marché mondial, qui est un BORDEL mondial. Nous avons besoin d’une démocratie mondiale. Celle-ci ne s’obtiendra qu’à travers un processus révolutionnaire. 
                   
                  Alors Camarade, laisse tomber les réactionnaires, et prépare toi à rejoindre les rangs de la Révolution Mondiale. 
                   

                   

                • Rincevent Rincevent 26 février 2015 00:40

                  @Geoffrey Degouy

                  Là, vous racontez n’importe quoi ! Votre liste de méfaits est à attribuer à la Commission Européenne, pour la plupart, et pas aux Verts dont c’est l’exact contre-programme. (ou alors vous avez une curieuse façon de rédiger votre pensée)

                  Que les Verts décident de fonctionner dans un cadre européen ne me semble pas scandaleux. Comme le dit justement Isga, c’est irréalisable autrement. Peut-être êtes-vous trop jeune pour vous souvenir des radiations de Tchernobyl qui s’étaient arrêtées net à la frontière française (la douane, probablement) d’après le professeur Pellerin (le père de notre ministre de la Culture, Fleur Pellerin) qui était un spécialiste de la spécialité…

                  Même (et surtout) en écologie, il n’y a pas de petit village gaulois viable, c’est un non-sens.


                • benjaminma 26 février 2015 01:51

                  @lsga


                  Aucun rapport, les OGMs peuvent êtres interdis en France (selon leur classification) et authorisés en Belgique.
                  Votre entité supra nationale va :

                  1. Retirer les obligation de labels non OGM / Provenance
                  2. Mettre en concurrence nos agriculteurs et éleveurs avec des pays commes les Etats-Unis champion de l’agriculture hors sol et des OGM sans parler des pesticides interdits
                  3. Autoriser les dits pesticides

                  Le tout pour les intérêts non pas des peuples, qui on perdu leur voix, mais des entité qui sont aussi supra nationales, c’est à dire les multi nationales qui sont les seules bénéficiaires de ce système.

                  Un marché commun sans contrôle de flux et sans régulation c’est exposer la France à toutes les saloperies des autres et dans ce cas on peut à la limite rejoindre votre analogie de Fukushima qui comme Tchernobyl ne s’arrête pas à la frontière.

                  LES FLUX DE MARCHANDISES PASSENT LES FRONTIERES ET LA LEGISLATION FRANCAISE POURRAIT LES ARRETER, EN RETIRANT LES FRONTIERES ET EN HARMONISANT LES SYSTEMES DE REGULATION NOUS NOUS ENLEVONS TOUTE CAPACITE D’AGIR.

                  Et ne vous bernez pas un instant en pensant que les lois europeennes sont faites pour protéger les consommateurs, les maigres compromis possibles sont juste du théatre cachant la bête immonde.

                • Geoffrey Degouy Geoffrey Degouy 26 février 2015 02:08

                  @Rincevent
                  EELV est pour l’UE à 100%, or cette dernière nous impose les pires politiques environnementales qui soient. Regardez les liens que j’ai laissé dans mes commentaires qui montrent en quelques secondes ce que l’UE provoque dans ce domaine. Encore une fois, en quoi l’Union Européenne a développé l’écologie depuis qu’elle a été crée en 1957 ? Visionnez les courtes vidéos que je vous ai laissé pour comprendre à quoi EELV (et le FN et l’UMPS également d’ailleurs mais beaucoup moins ouvertement) veut que nous nous soumettions totalement, et ensuite une fois que ce sera fait, expliquez-moi donc à nouveau ce qui est un « non-sens » ; EELV se contre-fiche totalement de l’écologie, c’est un parti qui profite à l’UMPS et à la doctrine pro-européenne comme le FN mais de manière différente


                • Geoffrey Degouy Geoffrey Degouy 26 février 2015 02:17

                  @lsga
                  vous parlez de politique mondiale alors que nous ne décidons déjà plus de rien au niveau national. Si vous voulez pouvoir décider de quoi que ce soit, il faut commencer par reprendre notre pouvoir que nous avons perdu par les transferts de souveraineté. Ensuite nous pourrons souverainement décider de coopérations internationales favorables en la matière. Nous n’arrivons déjà pas à faire en Europe ce que vous voudriez faire pour le monde, voyez les résultats : https://www.youtube.com/watch?v=HDb_DSQ_xNw Ce n’est pas du blabla c’est du concret 


                • lsga lsga 26 février 2015 02:29

                  @Geoffrey Degouy
                  « déjà plus » ?

                  Nous n’avons jamais rien décidé au niveau national. 

                  Vous vous prenez pour un membre de la haute bourgeoisie nationale ? 
                  Ou pour un aristocrate ? 
                  La souveraineté appartenait au souverain, pas au peuple.
                  Les bourgeois étaient souverains, pas le peuple.
                  Aujourd’hui, les bourgeois qui ont réussi sont devenus Oligarchie Financière Internationale. Le sort de ceux qui ont raté ne nous regarde pas. 
                  Nous, les gens du peuple, nous n’avons jamais eu une quelconque forme de souveraineté. 
                   
                   
                  Si vous croyez qu’en matière d’écologie, on peut se contenter de coopérations entre nations concurrentes, c’est que vous vivez à bisounours land. 
                   



                • Geoffrey Degouy Geoffrey Degouy 26 février 2015 02:41

                  @lsga
                  vous feriez bien de considérer les faits dont je vous parle... Je suis autant concerné et inquiété par l’environnement que vous croyez-moi... Et c’est aussi pour cela que je veux changer les choses commençant par quitter ce qui le détruit 


                • Julien30 Julien30 26 février 2015 08:59

                  « Demain, après la révolution mondiale, »


                  @Igsa, ah c’est pour demain finalement ? Non mais sérieusement tu crois vraiment qu’elle va arriver ta révolution mondiale avec les 300 gars à tout casser à travers le monde qui croient encore dans ces conneries ?


                • Rincevent Rincevent 26 février 2015 15:44

                  @Geoffrey Degouy

                  Vous mélangez tout, vous confondez cadre et programme. Que les Verts évoluent dans un cadre supra-national, encore une fois, c’est logique : la pollution ne connait pas les frontières. Pour autant, ça ne fait pas d’eux des thuriféraires de l’UE, c’est là que vous faites un sophisme.

                  Pour vous, le simple fait de siéger au Parlement Européen fait qu’on approuve à 100 % ce qui s’y fait ? Evidement non et en voila un bel exemple : https://www.youtube.com/watch?v=drM6TS66smQ

                  J’ai consulté vos liens et ils ne mettent pas, eux, sur le dos des verts la politique anti écologique de l’UE. Si vous ne voyez pas en quoi votre position contient des non-sens, je n’y peux rien c’est à vous de voir.


                • lsga lsga 26 février 2015 16:11

                  Bon alors Jojo, toi qui prétend ne pas être un Bisounours, comment vas tu forcer les russes à nettoyer ses cimetières nucléaires qui menacent de contaminer TOUTES LES EAUX DU GLOBE, là, de manière imminente, sans une entité politique mondiale.

                   
                  Ce n’est qu’un exemple parmi d’autres.

                • Geoffrey Degouy Geoffrey Degouy 27 février 2015 21:31

                  @lsga
                  En quoi l’UE avance dans ce sens ? Qu’a-t-elle fait pour l’écologie, concrètement ? j’attends des faits. Parce moi pour l’instant, je vous ai montré tout ce qu’elle a détruit depuis qu’elle existe, tout le mal qu’elle provoque. Il y a des moyens de pression diplomatiques, économiques qui ne dépendent pas de l’existence d’institutions supranationales dont la seule règle est le profit et qui se fichent complètement de tout cela. Mais complètement vous dis-je, renseignez-vous donc sur l’UE elle ne s’intéresse qu’au profit, au capitalisme que vous dénoncez. Ah non c’est vrai, il y a Erasmus pardon... En revanche si nous récupérions notre souveraineté populaire en quittant l’UE nous pourrions avec le référendum d’initiative populaire retrouver le pouvoir de faire des choix forts, concrets et efficaces comme ça n’est plus le cas aujourd’hui du fait des transferts de souveraineté à l’UE, je me répète. Nous pourrions voter pour des programmes que nos élus pourraient enfin appliquer... 


                • zygzornifle zygzornifle 25 février 2015 15:45

                  les verts vivent au crochet du PS et profitent du « y a bon pognon » ils sont nuls et ne réclament que des taxes, par contre ils sont bien fringués ont des dents éclatantes, ont le dernier tél Apple plus la tablette plus la montre connectée, des vrais bobos socialos .....


                  • non667 25 février 2015 16:00

                    les problèmes d’écologie sont  AVANT TOUT des problèmes de densité de population (surpopulation ) par rapport au pouvoir régénérateur naturel !
                    vous avez entendu les écolos en parler ???????????????
                     ce sont des taupes du N.O.M. attrape- couillons .


                    • Geoffrey Degouy Geoffrey Degouy 25 février 2015 16:48

                      @non667
                       je crois que c’est surtout notre mode de vie attaché au consumérisme le problème... 


                    • alain_àààé 25 février 2015 16:00

                      excellent article et j ajouterais a voir tous ses cinglés qui sont dans le parti des verts le chinois qui ne veut pas payer ses amendes et s en félicite le mamére c est ordure comme certains de mes psych lorsqu on le regarde bien il a la geule d un malade mental trés dangereux ce que nous sommes sur ce connard qui déclare concernant les immigrants ne sachant ou aller et bien lui dit tout haut que la france devrait tous les recevoir.j y pense je crois que la prochaine fois ou trouver des places pour les S D F ont va aller les verts qui ont au moins 2 maisons s y installer.quand a ce pédophilique cohn benzi qui a« menacé les parents allemands de les faire chanter comme quoi ils étaient nazis » pour pouvoir profiter de leur enfants.c est vrai que ses verts dont les parents n ont pas été déportés comme les miens et dont nous allons bientot sortir leur noms sur les réseaux sociaux comme pétainiste


                      • Berkano Othala 25 février 2015 16:26

                        Pas si cool que ça les bobos quinoa soja, ce spot en dit long sur la société « développement durable », et gare à ceux qui s’opposent au green washing



                        • zygzornifle zygzornifle 25 février 2015 16:46

                          Quand on voie le Sénateur Placé on se doute bien qu’il ne mange pas du soja bio .......


                          • Paul Leleu 25 février 2015 18:09

                            Cher Geoffrey, votre désir de « chercher la vérité » est noble. Et il est partagé par beaucoup de monde ici bas. Le parti EELV est certes fort critiquable. Et je ne partage pas un grand nombre de ses orientations, et de sa sociologie habituelle. 

                            Cependant, il faut relever certains points. EELV est la fusion il y a quelques années de plusieurs courants écologiques historiques. Vous êtes peut-être trop jeune pour comprendre que l’écologie n’est devenue une idée communément admise que très récemment. Et encore ! Quelles que soient nos idées, il faut mettre au crédit des « Verts » d’avoir apporté dans la politique la question environnementale dans toute sa complexité. Comme il faut reconnaitre aux « rouges » d’avoir apporté la question sociale et démocratique dans la politique. EELV est un « héritier » certes critiquable de tout ceci. Je pense que le respect du aux anciens ne vous est pas une notion étrangère. Notre nouvelle génération doit s’imposer. Mais elle doit aussi « hériter » du monde. 

                            D’autre part, votre titre très à l’emporte pièce « les bisounours de la politique » est certes plaisant (bien qu’un peu éculé). Mais il faut aussi mesurer qu’on est toujours le « bisounours » de quelqu’un. Et que les tentatives de dépasser les nation(nalismes) dans la construction européenne est une question qui doit être pensée au regard de notre Histoire. Car les « bisounours » c’est aussi ceux qui oublient un peu vite à quel chaos nous ont conduit les fascismes et les nationalismes. La destruction de l’Europe et de l’Occident entre 1914 et 1945, l’anéantissement des terroirs, l’ébanlement de la culture et la mise sous-tutelle de l’OTAN sont le fruit direct des fascismes et des nationalismes. En clair : la perte de souveraineté des nations européennes est le fruit historique du fascisme et du nationalisme. Le tout accompagne d’une destruction peut-être définitive de « l’humanité ouest-européenne ». Un bilan lourd que je vous conseille de repenser un peu avant de parler de « bisounours » trop rapidement.

                            Enfin, votre vidéo émane de l’UPR. C’est un petit parti politique fondé par un technocrate issu de l’UMP (ex-RPR). Donc, je ne veux pas vous paraitre désobligeant, mais c’est pas non-plus transcendental. D’autant que ce parti flirte souvent avec les thèses conspirationistes les plus folkloriques. 

                            Ceci-dit, vous avez raison de vous interroger et de partager bruyamment vos points de vue. Même quand ils ne sont pas entièrement au point. Car c’est en se confrontant qu’on se forme (vous comme moi).

                            Je vous soumets de sujets de réflexion. Est-ce que le FN (ou l’UPR) est-il un parti au dessus de tout soupçon ? Peut-on imaginer qu’il y a un gouffre entre leur parole et leurs actes (comme pour l’UMPS ) ? Ne sont-ils pas aussi des hommes et des femmes happés par le goût du pouvoir ? 
                            Certes la dissolution de l’Etat-Nation est une donnée grave. Et elle doit-être interrogée. Mais n’est-ce pas folklorique de croire qu’on va s’émanciper de la tutelle des oligarchies simplement en poussant un gros « coup de gueule » ? Prenez la Russie de Poutine : le peuple y vit dans la pauvreté, et sous la tutelle d’une oligarchie qui se gave impunément. Et les petits intellos comme vous et moi y vont en prison. Et cela n’empêche pas les oligarques russes de faire du business mondial avec les occidentaux, les chinois, les arabes, les brésiliens, et tout ce que vous voulez. 

                            Il faut s’interroger je crois sur la notion de « Peuple » et de « Nation » pour des hiérarques politiques de l’UPR et du FN. N’est-ce pas un peuple « bien peigné » et « travailleur » que cherchent des oligarques « made-in-france » ? Oui. Avec vous en bas, et eux en haut. Alors, comme Sarko, Chirac et Hollande, ils descendent dans la rue pour chercher notre suffrage. Et ensuite se faire une jolie carrière. 
                            EELV malgré tous ses défauts propose quand même des choses dont chacun peut bénéficier concrètement : comme la santé et l’environnement. 

                            • Trelawney Trelawney 25 février 2015 18:35

                              @Paul Leleu
                              J’avais envi d’ajouter un commentaire, mais là tout est dit.

                              C’est votre première intervention ici et pan dans le mile !

                              PS : ne vous souciez pas des PCRF, Fifi brin d’acier, Tiktak, Isga et d’autres qui ne manqueront pas de railler votre commentaires et dites vous que s’ils le font c’est que vous etes dans le vrai


                            • Olivier Perriet Olivier Perriet 25 février 2015 18:45

                              @Paul Leleu

                              L’auteur a certes ses idées UPRiennes.

                              Cela dit EELV ne s’interroge guère non plus sur « cette idée grave » : pour eux la France c’est dépassé, bon à jeter.


                            • Geoffrey Degouy Geoffrey Degouy 25 février 2015 19:58

                              @Paul Leleu
                              Le titre est ironique. La destruction de l’État-Nation n’est pas une proposition de bisounours, c’est une mesure fasciste. Voici une autre vidéo, qui n’émane pas non plus « de l’UPR » (mais d’un sympathisant pro UPR vous m’en excuserez) qui montre en 1 minute 40 ce que soutient le parti qui « propose quand même des choses dont chacun peut bénéficier concrètement : comme la santé et l’environnement » et qui a « apporté dans la politique la question environnementale dans toute sa complexité » : https://www.youtube.com/watch?v=HDb_DSQ_xNw&nbsp ;


                              Je vous proposais ici de pouvoir sortir un peu du cadre de compréhension politique que nous proposent les médias, pour la révéler sous un point de vu plus réel. Certes cet article n’est pas suffisant pour faire cela entièrement, seulement en partie. La politique telle que présentée par ces dernier est je crois, une énorme arnaque.

                              J’aurais cru qu’en cet endroit je tomberais moins facilement sur les récitals pro UE qu’on entend depuis des décennies dans les médias. Réalisez-vous qu’on nous raconte la même chose depuis 2 générations ? Je rappelle que les nazis ont été financés et soutenus pendant leur montée au pouvoir et pendant la guerre par de l’argent, du pétrole et de la technologie américaines. Je rappelle que les guerres mondiales ont a chaque fois été déclenchées par le jeu des alliances automatiques entre différents blocs, comme celui dans lequel nous sommes imbriqués en ce moment et qu’en conséquences de cela nous sommes actuellement les responsables de crimes de guerres en Ukraine et dans tout le Moyen-Orient du fait de notre soumission à l’OTAN par l’article 42 du Traité de l’Union Européenne. Je rappelle que c’est à cause de cette dernière et de l’euro que nous assistons à ces climats de guerre civile en Grèce, en Espagne, au Portugal...

                              « Certes la dissolution de l’Etat-Nation est une donnée grave » non mais ce n’est pas grave c’est la destruction de tout ce que nous avions réussit à construire jusque là et c’est ce qui se passe depuis des années, à commencer par notre Constitution (qui avait malheureusement des failles)... Je m’intéresse à ce qui nous oppresse en France pour le dénoncer et pour pouvoir reprendre en main notre destin sereinement sans que des mouvements nationalistes puissent profiter de cette situation. Que suggérez-vous de faire sinon ? Concernant la Russie je ne suis pas sûr que votre description soit représentative de la réalité, en tout cas cela ressemble beaucoup à ce que les médias nous expliquent, et personnellement je m’intéresse à la France, à nous.

                              Votre comparaison de l’UPR avec le FN me blesse car je connais bien l’UPR et le FN et je ne vois pas comment on peut les mettre sur la même ligne politique. Le FN ment constamment (il suffit de cliquer le sur lien que j’ai laissé dans l’article pour le constater noir sur blanc) et salit volontairement les idées souveraines en les associant avec des obsessions d’extrême droite.
                               
                              Mais je suis d’accord sur ce point : Il faut s’interroger je crois sur la notion de « Peuple » et de « Nation ». Il n’y a pas de peuple européen. Il y a des peuples, et ce n’est pas une mauvaise chose. Il s’agit de respecter cela, de s’en enrichir mutuellement, et d’arrêter de vouloir faire des empires homogènes au service d’une hyper-classe. Connaissez-vous seulement le nom des 29 États membres de l’UE ? Les différentes langues qu’on y parle ? Leurs traditions ? Le peuple européen n’existe pas, comme l’économie européenne n’existe pas, est c’est pourquoi l’euro est la zone économique la plus risible du monde. Nous sommes différents, et c’est magnifique. Respectons-nous les uns les autres, et coopérons avec tous les pays du monde selon les intérêts respectifs de tous leurs habitants, et pas que d’une minorité ultra-libéraliste et colonisatrice qui se cache derrière de belles promesses de « Paix » d’ « Union » et de "Prospérité



                            • Tythan 26 février 2015 15:56

                              @Geoffrey Degouy

                              Le FN ment constamment (il suffit de cliquer le sur lien que j’ai laissé dans l’article pour le constater noir sur blanc).

                              Le lien que vous donnez renvoit au site du parti du front national. Il y a effectivement des propositions se basant sur des suppositions contestables, mais enfin il n’est pas permis de dire, sur cette seule base, que le FN mentirait constamment.

                              Le besoin qu’ont les militants de l’UPR de prétendre que le FN mentirait révèle au fond combien ils sont en fait incapables de dialoguer sur le fond...

                              Je rappelle que les nazis ont été financés et soutenus pendant leur montée au pouvoir et pendant la guerre par de l’argent, du pétrole et de la technologie américaines

                              Que des industriels et hommes d’affaires américains, imbéciles et ignorants, aient financés le mouvement nazi est vrai. Mais enfin, il faut ramener les choses à leur juste mesure, et ce soutien a été au final marginal...

                              Ce besoin de salir les Américains m’étonnera toujours. Vous avez oubliez qu’ils ont envoyé leur armée pour combattre et détruire le régime nazi ensuite, libérant la France au passage ?

                              Je rappelle que les guerres mondiales ont a chaque fois été déclenchées par le jeu des alliances automatiques entre différents blocs,

                              Une vision totalement simpliste des choses. Les alliances sont faites justement pour que si un pays est attaqué, d’autres lui viennent en aide et il est ridicule de faire le reproche aux alliances d’avoir bien fonctionné.

                              Ceci étant dit, il est clair que le jeu des« alliances entre différents blocs » a joué un rôle dans l’engrenage de la première guerre mondiale. Mais la première guerre mondiale avait des causes plus profonde, dont le pangermanisme et la volonté de domination allemande n’était pas la moindre. Exactement la même chose pour la 2nde guerre mondiale.

                              Nous sommes actuellement les responsables de crimes de guerres en Ukraine et dans tout le Moyen-Orient du fait de notre soumission à l’OTAN

                              Il faut arrêter d’affirmer n’importe quoi. On peut dire ce qu’on veut de François Hollande et de son gouvernement, mais ils n’en sont en rien responsables.

                              Le peuple européen n’existe pas, comme l’économie européenne n’existe pas, est c’est pourquoi l’euro est la zone économique la plus risible du monde.

                              Si vous avez raison sur la première proposition, vous vous trompez en revanche sur l’économie européenne : elle existe bel et bien : il faut bien que vous compreniez que les échanges entre les pays européens sont plus importants que ceux extra-européens. C’est particulièrement vrai pour la France, dont les principaux partenaires commerciaux sont l’Allemagne, la Belgique, l’Italie, l’Espagne, le Royaume-Uni, les Pays-Bas...

                              Cela ne veut pas dire que les économies européennes ne sont pas différentes, mais il existe bel et bien une économie européenne en ce sens que l’économie française par exemple est fortement impacté par les évolutions de l’économie de ses partenaires.


                            • Geoffrey Degouy Geoffrey Degouy 26 février 2015 16:26

                              @Tythan
                              je crois que m’a critique du FN vous a déplu, partant de là j’ai donc tout faux


                            • bakerstreet bakerstreet 25 février 2015 19:34

                              « Bisounours, fleur fleur.... » 

                              Je déteste assez ces farces de langage, à titre d’injures et qui ne veulent rien dire, si ce n’est que de salir. 
                              les nazis en avaient eux aussi plein la bouche, de mots comme « youpins », ou « rats musqués »
                              Donc, plutot de la rhétorique. 

                              Donc, les écologistes n’auraient pas droit d’entrer en politique, ce qui regarde la vie de la cité, donc de la vie des décharges. 
                              On le sait, elles deviennent de plus en plus importantes.
                               Il y aurait même cette ile, ce cancer, qui a poussé sur l’atlantique, un truc en plastique pas ragoutant. 
                              C’est la terre qu’à maintenant une tumeur, et la nature ou ce qui en reste, ayant horreur du vide, c’est assez logique que certains se penchent dessus. 

                              Moi dans les hôpitaux, en tant qu’infirmier, j’ai vu des choses que je ne voyais pas il y a 30 ans : Tous ces cas de cancers chez les gamins, les maladies neuro dégératives, l’explosion de la sclérose, des myopathies.....

                              Le lobbying est constant pour tenter de salir l’écologie, nier le réchauffement et freiner les choix politiques qui devraient être fait. 
                              Obama a baissé sa culotte. 
                              Des mafieux sont pris tous les jours la main dans le sac, qui font l’opinion, avec des rapports truqués. Il faut que la machine continue à faire gagner du fric ;
                               Sus aux emmerdeurs. 
                              Tant pis pour le cancer du sein de votre compagne. 

                              Moi j’ai comme idée que c’est peut être en partant justement de l’écologie qu’on donnera sens, qu’on sortira de cette merde. 
                              Car la nature ne comprend pas le mensonge, elle vous restitue simplement ce que vous plantez.
                               Et les mots bisounours ou fleufleurs ne lui font aucun effet. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès