Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Les candidats à la primaire de la droite et l’économie : zéro (...)

Les candidats à la primaire de la droite et l’économie : zéro partout

En cette rentrée, les candidats aux primaires de la droite ont tous développé leur programme économique. Dans une chorégraphie peu surprenante, ils cherchent tous à déborder la majorité actuelle par la droite par des mesures souvent proches, mêlant fortes coupes dans les dépenses publiques et baisse des impôts des entreprises d’abord, et parfois des ménages. Une impasse économique.

 

Austérité récessive et chèque en blanc aux multinationales
 
Bien sûr, les candidats ne manquent pas de s’égratigner sur leurs programmes économiques, s’appuyant sur de vraies différences (hausse de la TVA ou pas, baisse des impôts pour les ménages ou pas), mais pour qui examine leurs propositions, on constate qu’elles sont très proches. Tous les candidats proposent une baisse des dépenses publique d’environ 100 milliards (85 à 90 pour Le Maire, 80 à 100 pour Juppé, 100 pour NKM et Sarkozy, 110 pour Fillon) trouvant le moyen de dépasser l’ultralibérale IFRAP. Si Jacques Sapir a bien décrypté les propositions de Juppé, il est effarant que les journalistes ne questionnent pas les candidats sur les conséquences de telles mesures sur la croissance : selon les estimations du FMI, une telle coupe des dépenses réduirait le PIB de la France de 4,5 à 8,5% !
 
Bref, alors que tout le monde constate les conséquences ravageuses de l’austérité, les candidats de la primaire proposent tous de poursuivre dans l’impasse : face au mur austéritaire, ils décident d’accélerer. Bien sûr, une grande partie de ces économies doit servir à financer une baisse des cotisations sociales des entreprises, dans une quète dérisoire et maladive de compétitive face à des pays dont les salaires sont 5 à 20 fois plus bas que les nôtres. Les candidats promettent 50 à 100 milliards de baisse de cotisations sociales, et un assouplissement accéléré du droit du travail, dépassant la loi El Khomri. La plupart proposent la suppression de l’ISF, une baisse de l’IS (25% pour NKM, 28% pour Sarkozy, 30% pour Le Maire, de 24 à 30% pour Juppé) et souvent de la fiscalité sur le capital.
 
Si NKM refuse la fin de l’ISF, elle va très loin dans ses propositions, inspirées de l’uberisation de nos sociétés. En revanche, Nicolas Sarkozy a décidé de se différencier en proposant une baisse de l’impôt sur le revenu et le retour de la défiscalisation des heures supplémentaires, dès son élection, s’attirant les foudres de François Fillon, qui propose au contraire une hausse de la TVA de 2 points, contre 1 à Juppé. Derrière les postures, se dessinent des politiques qui ne font qu’amplifier la politique menée par François Hollande, même s’il faut reconnaître qu’ils vont plus loin sur la coupe de la dépense publique ou la baisse des impôts pour les entreprises. Ironiquement, les propositions de la droite sont plus proches de la politique menée depuis 2012 que des politiques menées de 2002 à 2012
 
Mais, ce faisant, c’est le même logiciel qui est à l’œuvre, celui qui échoue depuis plus de quatre ans. Et penser qu’accélérer plutôt que de changer de logiciel résoudra nos problèmes est complètement illusoire. Au contraire, les coupes prévues ne feraient que prolonger notre torpeur économique, tout en dégradant la qualité de notre service public, alors même que l’exemple britannique, sur lequel je vais bientôt revenir, nous démontre que ce n’est pas la voie à suivre. Les milliards de baisses d’impôt sur les entreprises sont à contre-temps d’une époque où leurs bénéfices sont au plus haut, et ne feraient qu’enrichir des actionnaires, qui n’en ont pas besoin, au détriment de l’ensemble de la collectivité. De même, la suppression de l’ISF est à contre-temps d’une époque où les inégalités explosent.
 

Bref, même s’il est dans le vent de l’époque, les programmes des candidats aux primaires dites de la droite et du centre sont quasiment aussi mauvais les uns que les autres, démontrant qu’ils n’ont absolument pas réfléchi à ces sujets, se contentant paradoxalement de copier ce qui a été fait ses dernières années, tout en y ajoutant quelques postures destinées à se différencier. Pauvre France.

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.87/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • scorpion scorpion 13 octobre 11:59

    La meute va faire semblant de s’entre-dévorer histoire d’amuser la galerie. Une fois pépère désigné, ils seront tous casés dans des ministères histoire de continuer à baiser et voler le peuple. A ce propos, regardez la dernière vidéo du meeting de Sarkozy ou il parle du peuple, c’est à mourir de rire. Sérieusement, c’est une extraordinaire performance dans le mensonge et le foutage de gueule et tous les cons qui applaudissent derrière, à ce niveau c’est du grand art et ca suscite l’admiration…


    • fred.foyn fred.foyn 13 octobre 12:33
      La « télé-réalité » pour trouver un président ?
      Plus con tu meurs... !

      • Etbendidon 13 octobre 13:43

        Et le Grand Gala de Boxe Française sur TF1 ce soir
        C fait pour qui, hein l’auteur compulsif qui ne participe jamais à ses articles
         smiley


        • Antenor Antenor 13 octobre 14:33

          A quand la baisse des salaires ?


          • Taverne Taverne 13 octobre 16:14

            Il manque un candidat sur la photo.


            • zygzornifle zygzornifle 13 octobre 17:08

              @Taverne


               Hollande ?

            • zygzornifle zygzornifle 13 octobre 17:07

              que ce soit l’un ou l’autre ça sera le grand équarrissage de la classe moyenne , des retraités et des chômeurs ..... les riches seront encore plus riches quand aux pauvres ils deviendront rapidement SDF ....


              • ENZOLIGARK 14 octobre 06:11

                @zygzornifle ... , Aloha * , ... Etats - Unis  : San Francisco veut expulser les SDF de son centre ville ( latribune . fr du 13/10/16 ) . ... Liiiviiing In Americaaaaaaa ... . .... АФФ ИСС per a Corsica * ...


              • zygzornifle zygzornifle 13 octobre 17:08

                on va apprendre qui a palpé la chatte a la voisine et qui a fait des avances a sa secrétaire ....


                • Alren Alren 13 octobre 18:49

                  À une époque où les bénéfices des entreprises sont au plus haut :

                  C’est bien pourquoi les étrangers investissent massivement en France, pays ainsi offert à une sorte de pillage !
                  Car naturellement ils comptent rapatrier les bénéfices chez eux, à l’étranger ce qui nous appauvrit au final l’équivalent d’une importation en l’occurrence d’argent dont nous ne manquons pas pourtant avec les sommes colossales données par l’UE aux banques et par Hollande aux grosses entreprises sans compensation.

                  Il faut que les investissements soient français pour que les bénéfices restent en France : pour cela il faut empêcher la fuite vers les paradis fiscaux.

                  Seul Jean-Luc Mélenchon et son équipe pourront réaliser ces deux points essentiels. Aucun autre candidat n’a cet objectif.


                  • fred.foyn fred.foyn 14 octobre 06:46

                    Pitoyable démonstration d’incompétents hier soir...Les 7 MERCENAIRES ont prouvé devant le peuple qu’il étaient encore en retard d’une génération sur la manière de gouverner votre pays...AUCUN n’à trouvé l’échelle pour sortir du caniveau et monter sur le trottoir... !


                    • fred.foyn fred.foyn 14 octobre 10:15

                      @fred.foyn....Juppppé est arrivé en tête ont décidé les MERDIAS ce matin...vous savez les trucs au service de l’argent sale... !


                    • François Vesin François Vesin 14 octobre 18:35

                      @fred.foyn
                      ...même le Poisson n’était pas frais !

                      Sarko avait oublié de pisser
                      à moins qu’il n’ait forcé sur le foin qui fait rire
                      Coppé jetait des clous sous leurs pneus
                      et miss monde roulait des cils ...pitoyables !!!


                    • ENZOLIGARK 14 octobre 07:50

                      $%$ L ’ Homme Providentiel $%$ ... [ Music by Silmarils ... ] . ... AFF ИСС ...


                      • JDCONSEIL 14 octobre 19:29

                        Un exercice de « télé-réalité » qui comme cette dernière n’a rien à voir avec la réalité mais beaucoup avec la mise en scène d’une fiction... Moi, comme deux à trois cents personnes, j’étais à l’INSEAD de Fontainebleau où j’ai écouté une conférence de Jean-Claude Guillebaud sur le thème : « Réapprendre à penser la guerre pour la contenir, la limiter, en restreindre la sauvagerie : est-ce possible ? » La réponse : oui à condition que les politiques et les journalistes fassent ce qu’on attend d’eux : être intelligents et cessent de donner des coups de mentons plutôt qu’être réellement courageux et visionnaires. A l’opposé de ce qu’ils nous ont montré hier au soir ces tristes clowns. Et l’espoir bordel ! En un mot cessons de donner raison à ceux qui veulent abattre notre société en tentant de nous abaisser à leur niveau. A lire son dernier bouquin : Le tourment de la guerre 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès