Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Les cons ça ose tout

Les cons ça ose tout

Le mari de Carla Bruni n’a pas fait long feu au Salon de l’agriculture. Au milieu des veaux, vaches, cochons, le premier homme, largué par Fillon dans les sondages, a perdu ses nerfs face à un paysan récalcitrant. De quoi régaler internet.

C’est un bout de vidéo, mal tournée, à l’arrachée, peu audible, donc sous titrée, que quelque 700 000 personnes avaient visionné hier soir. Un bout de vidéo comme on en voit quelques milliers sur les sites comme YouTube ou Dailymotion, des images pas souvent nettes, parfois drôles, violentes ou quelconques, qu’on se refile sous le manteau ou au bureau, pour passer le temps ou le perdre. Sarkozy au Salon de l’agriculture. Rien de bien intéressant, des poignées de main, du classique, et puis quelques huées, un agriculteur provocateur qui refuse que le président le touche, celui-ci lui demandant alors de « se casser », une première fois, l’autre lui rétorque qu’il se sentirait sali d’être ainsi touché par le président de la République, et ce dernier de lui rétorquer un désormais éternel « casse-toi pauvre con » qu’internet ressasse depuis bientôt 24 heures. Un « casse-toi pauvre con » digne du coup de tête de Zidane dans sa répétition, sa vision perpétuelle, son mutlivisionnage inépuisable par des yeux qui ne se lassent pas, visiblement, d’écouter et de réécouter son altesse de l’Elysée parler comme un chansonnier de seconde zone ou un supporter messin. « Casse-toi pauvre con », c’est beaucoup mieux que le maigre « si t’es pas content, descend ! » adressé à un marin-pêcheur braillard.

Encore un faux pas de Sarkozy ? Certainement selon certains, comme Hollande, qui a estimé dans son infinie (insignifiance) sagesse qu’un président de la République ne doit pas ainsi craquer, doit garder les nerfs afférents à la fonction. Le Pen n’est pas du même avis, Hortefeux non plus, qui estime que le président n’est pas une carpette sur laquelle n’importe quel imbécile venu pourrait venir sans risque s’essuyer les pieds. Mais « casse-toi pauvre con », ça fait quand même pas très Elysée, tout ça non ? Ca fait plutôt Bernard Laporte comme envolée ou Fadela Amara. Soit, mais est-ce un événement pour autant ? Est-ce un écart qui met en péril la République chère à Jean-François Kahn et aux signataires de son appel ridicule et simpliste ? Sans doute pas. Sans doute cet écart de langage, cette apostrophe ordurière du président Sarkozy ne sont rien d’autre qu’un détail dans l’histoire du quinquennat sarkozien. Un détail croustillant, certes, mais juste un détail. Un détail pourtant largement enflé, déformé, grossi par la loupe du net, qui se régale de ce genre de péripétie, qui est passée maîtresse dans l’art de transformer d’infimes événements en tournants majeurs, de faits sans importance en preuves indiscutables.

Que s’est-il passé vraiment ? Nicolas Sarkozy a répondu par l’injure à une personne qui l’injuriait. C’est tout. Il n’aurait pas dû le faire, selon le protocole, chacun en conviendra. Mais ça fait longtemps que l’on a compris que ce président-là s’assoit sur le protocole et les manières en vigueur depuis trente ans. Ca fait de longs mois que l’on sait que l’hyperprésidence sarkozienne ne ressemble à aucune autre, est une présidence faite de hauts, de bas, d’approximations, de fulgurances, de gesticulations et d’imprécisions, sans cadre et sans repère, qui emmerde les défenseurs de la tradition et désoriente les partisans de la modernité. Nicolas Sarkozy n’est pas un président de la République de plus, c’est un président de la République à part. Fort à parier qu’il n’y en aura pas d’autre comme lui. Fort à parier que ce « casse-toi pauvre con » ne sera pas le dernier écart de langage à relever chez notre président. Ce président qu’on a si bien, si fortement élu. Peut-être parce qu’il correspond si bien à notre époque, à notre style de vie. Un président de rêve pour internet et sa manière de faire circuler l’info à la vitesse de la lumière, s’affranchissant de toute retenue, de toute mesure, de la plus élémentaire prudence ou de tout respect envers les individus. Un président omniprésent sur la toile, dans les blogs, dans les sites de partage, en vidéo ou en texte, en parodie ou en analyse politicienne, un président inévitable, qui fait parler, qui fait vendre, qui sait, autour de lui, créer l’événement, le buzz, jour après jour, inlassablement.

« Casse-toi pauvre con », c’est un peu aussi la fin de la langue de bois. L’enterrement du verbiage politichiant qui dissuade les plus volontaires des militants et éloigne le novice. Si tout le monde, aujourd’hui, a quelque chose à dire sur Sarkozy, c’est que c’est le premier président accessible à ce point-là. Un langage peu châtié, un look quelconque, des amours de midinettes et le bon sens près de chez vous, le petit Nicolas s’est bâti un personnage pas du tout hors du commun, au contraire très proche de celui-ci, très proche même du commun un peu limité qui s’est cru autorisé à le provoquer, au milieu des vaches, le week-end dernier. Ce quidam téméraire ne s’attendait peut-être pas à une telle répartie de la part d’un homme d’Etat, il en a été pour sa minute de gloire. Nicolas Sarkozy, comme Zidane là aussi, fait un peu briller les autres. Qu’ils soient marins-pêcheurs, agriculteurs ou maçons, banquiers ou surveillant de prison, ils savent désormais tous qu’ils ont pas mal à gagner en termes de célébrité en provoquant l’animal UMP, en l’amenant dans la joute verbale. Ca pourrait même devenir un jeu, une source de pari : qui sera le prochain à provoquer Sarko devant une caméra ?

Une chose est sûre : « casse-toi pauvre con », c’est pas Fillon qui parlerait ainsi. Le Premier ministre, très old school, s’envole dans les sondages, transformant son président en collaborateur abattu. Il est tout en mesure, en retenue et en discrétion, l’exact opposé de son seigneur et maître. Il est celui qui accorde le piano, Sarko serait plutôt du genre à en acheter un autre. François Fillon, c’est la politique avant internet, celle du Minitel. Sarkozy, lui, c’est du très haut débit, téléphonie illimitée (SMS illimités), télévision, vidéo à la demande, pare-feu et antivirus en option. Ce « couple de l’exécutif » ne fonctionne pas si mal que cela, quand l’un monte, l’autre descend et réciproquement, juste équilibre des impopularités qui ne laisse finalement pas tant de place (ni d’espoir) que ça à la gauche.

Michel Audiard avait l’art, en peu de mots, d’éclairer l’essentiel. C’est chez ses Tontons flingueurs qu’on trouvera la meilleure illustration à la fois de ce week-end chahuté et des premiers longs mois du règne de Nicolas : « Les cons ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît. »


Moyenne des avis sur cet article :  2.84/5   (170 votes)




Réagissez à l'article

381 réactions à cet article    


  • tvargentine.com lerma 25 février 2008 10:00

    "touche-moi pas, tu me salis !"

    Voila l’argumentation d’un pauvre type qui répondait à une main tendue par le Président de la République Nicolas Sarkozy ,samedi dernier au Salon de l’Agriculture

    Le Président Nicolas Sarkozy a répondu du tac au tac à cet individu dont l’argumentation simpliste et haineuse , est celle d’un discours fasciste rampant anti-républicain qui se développe depuis le réfus d’une minorité d’accepter le résultat des élections présidentielles

    En effet,comment peut-on se dire républicain et manquer autant de respect à un homme élu par les citoyens républicains à une élection (doit-on le rappeler encore ?) libre et démocratique !

    Le premier secrétaire du PS, François Hollande a jugé « insupportable », dimanche sur Canal + que « le président ne soit pas exemplaire », jugeant qu’il manque « à tous ses devoirs ».

    "touche-moi pas, tu me salis !"

    Décidement le PS n’a toujours pas analysé sa défaite à l’élection présidentielle de 2007,car si pour le PS,se faire cracher dessus par des fascistes c’est manquer à tous ses devoirs,alors il faut vraiment que les citoyens républicains de gauche se réveillent car la République est en danger.

     L’absence d’un parti d’opposition crédible en idées et projets laisse le champ à l’extrème gauche et à toutes ses dérives verbales mais aussi terroristes.

    Jamais dans ce pays,l’absence d’un parti d’opposition républicain n’aura été aussi flagrante et la responsabilité de la direction du PS est grande dans la situation du discours anti-sarkozy, haineuse et antisémite que nous entendons tous.

    Oui,la République est en danger et il devient urgent que les citoyens du peuple de gauche exige que le Parti Socialiste se réforme de l’intérieur afin de pouvoir permettre une modernisation de sa pensée politique et sociale pour l’intêret supérieur de la nation.

    Ne rien faire,c’est laisser la porte ouverte à toutes les dérives

    "touche-moi pas, tu me salis !" c’est pas du racisme ???????

    Quel citoyen de gauche peut accepter ce discours envers la République ?

     


    • spartacus1 spartacus1 25 février 2008 10:04

      Toujours égal à lui-même Lerma  ! S’il n’en rest qu’un, il sera celui-là.

      Par contre, plus sérieusement, il faut se pencher sur l’état de santé du président. Souvenons nous de son discours délirant (au sens propre du terme) lors du sommet du G8 en juin dernier. Pour rappel, voir : http://www.dailymotion.com/video/x29r6y_sarkozy-g8

      Comme le dit l’un des commentaires : Si il est pas bourré, il imite vachement bien alors !

      Il semble qu’un comportement aberrant de sa part est assez fréquent. Alors, alcool, maladie, joint ou cocaïne ?

      je pencherai plutôt pour des médocs style amphétamines, il doit en avoir besoin pour soutenir son agitation perpétuelle. Si c’est le cas, l’avantage, c’est que l’un de ces jours, il va péter une durite sous forme d’une rupture d’anévrisme.

      Bon, il y a d’autres avis, par exemple cet extrait d’une autre discussion :

      J’ai, de par mon parcours, côtoyé pas mal de gens bien défoncés, notamment aux psychotropes excitants tels que cocaïne, speed, amphéts,... N’y a-t’il donc personne qui se rende compte que ce type, qui dit "casse-toi, pauvre con" sur la vidéo, est complètement "sous influence" (pour employer un euphémisme) ?

      Il a tous les symptômes du cocaïnomane au long cours et même il en rajoute des nouveaux !
      Les yeux fuyants voire glauques, les tics, les contractions faciales, la façon de s’assurer avec les doigts qu’il n’y a pas un peu de drepou visible dans les poils des narines (il ne passe pas deux minutes sans se gratter le pif), les sautes d’humeur, l’irascibilité et l’hyperexcitabilité en montée et l’atonie (stoned) en descente, la sueur en abondance ("excusez-moi, il fait chaud, hein ?", ex : le ventilo sous le pupitre), la mégalomanie caricaturale, l’obsession paranoïaque, l’insolence hautaine et le bling-bling, etc, etc... (vous trouverez vous-même bien d’autres symptômes,va.)

      Et même des phlegmons à streptocoques dorés dans les voies rhino-pharyngées !! (j’avais oublié celui-là)

      Un truc édifiant, c’est de l’observer quand il doit rester "tranquille" à côté d’un autre chef de gouvernement qui fait un discours, par exemple.
      Quelques secondes d’attention suffisent pour s’en rendre compte, il est totalement instable et la cause est probablement due à des substances non-endogènes.


      Alors, je veux bien laisser le bénéfice du doute en me forçant à croire qu’il ne s’agit, là, que des manifestations d’un trouble de la personnalité de type "perversion maniaco-dépressive", mais honnêtement, je penche plutôt pour l’usage de cocaïne, le tableau clinique correspond mieux à cela.



      Bon, heureusement que lorsque l’on va à l’étranger, on peut éviter la honte de se proclamer français, il y a d’autre pays francophones, plus respectables, dont on peut emprunter la nationalité.
       


    • Vincent Frédéric Stéphane 25 février 2008 10:06

      C’est certain que c’est pas bien de la part du pauvre con qui ferait mieux de se casser de dire ce qu’il a dit au Président.

      Mais la question n’est pas là !

      La question qui n’est est plus une du reste c’est de savoir si la réponse du Président était appropriée.

      On peut imaginer un jeu concours du genre "Qu’aurait-il- fallut que le Président réponde ?" ou plus ouvert encore "Comment auriez-vous souhaité que le Président réagisse ?".

      Lerma, t’as des idées ?

       


    • Zalka Zalka 25 février 2008 10:40

      Lerma : il s’agit bien d’une insulte. Mais pas de racisme. Ceci dit un type qui prouve en permanence avec brio qu’il est débile, ne compredra pas la nuance.


    • roOl roOl 25 février 2008 10:56

      Lerma, pauvre fou...

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Nationalisme_blanc

       

      Il faudrai vraiment voir a apprendre le français...

      La langue française dispose d’un vocabulaire précis et de notion pour affuter son propos. Assimilé cela a du racisme, c’est de la connerie (et de la vraie, definie par les academiciens.)


    • jakback jakback 25 février 2008 10:59

      A spartacus, vous avancez des accusations graves, pourriez vous prouver ce que vous avancez ??

      Quand au brave " touche moi pas moi " peut être a -t-il été invité en suite a une surboum avec des CRS, aux cris de pas sur la tête, pas sur la tête.


    • roOl roOl 25 février 2008 11:01

      Je ne trouve pas cela si grave que ca... Tout les hommes publiques finissent par lacher des bourdes en publiques...

      Moi, cela me rejouit au plus haut point. Pas tant cet écart, que le constat qu’il porte en lui.

      L’homme est acculé, il croule sous le poids de ses bourdes, de sa peopolisation, de son echec politique... le voila au grand jour, moche, teigneux, et inefficasse... enfin decouvert dans son impuissance a satisfaire quelqu’un d’autre que lui meme.

      Bref, il craque de tout bord, et ca c’est une vrai recompense pour les gens qui n’attendait que ca...

      Pour ces partisants, ca doit etre autre chose, mais il vaut mieux ouvrir les yeux tard que jamais.


    • Traroth Traroth 25 février 2008 11:03

      Accepter de serrer la main au président n’est, heureusement, pas encore une obligation légale. Et personnellement, je refuserais également de le faire, ne vous en déplaise !

      En fait, sous couvert d’incident au salon de l’agriculture, c’est le principe de l’opposition à la politique de Sarkozy qu’on attaque.


    • breizhnana 25 février 2008 11:07

       Lerma, y’ a des fois vous êtes vraiment ridicule... 


    • mikendm 25 février 2008 11:10

      Malgré tous ses défauts, c’est pas chirac qui aurait déclenché de tels propos. Si certains se sentent autorisés à de tels écarts envers le personnage censé représenter l’ensemble des français, c’est bien que ce dernier n’est plus digne d’égards aux yeux de l’opinion. S’il est démocratiquement élu, il est aussi pipolitiquement cuit. Ses frasques ont tellement déçu que même à Neuilly il n’est plus "bankable". Seuls les afficionados n’ont pas encore compris que les français qui avaient cru ses promesses, se détournent de lui et des collusions de plus en plus évidentes avec les média. C’est triste...


    • breizhnana 25 février 2008 11:13

       Tout-à-fait d’accord Spartacus, "le chef" a l’air complètement shooté, c’est bizarre que peu de journalistes osent même une allusion à l’état dans lequel il se trouve et qui est pourtant spectaculaire. J’ai lu " crispé, tendu"... C’est bien autre chose. Sur la vidéo il a une petite voix de gamin, l’oeil glauque, vasouillard... Je ne sais pas quelle moquette il fume ce mec, mais à mon avis on va l’enfermer ou le mettre en désintoxe avant la fin du mandat... Passera pas l’année !! 


    • Traroth Traroth 25 février 2008 11:27

      "Casse-toi, pauvre con", c’est un excellent slogan pour les manifs contre Sarkozy, je trouve ! Allez, casse-toi, pauvre con !


    • Juliette Darembert 25 février 2008 11:53

      Je demande la démission de Nicolas Sarkosy.
      Il n’a pas été élu pour insulter les français mais pour représenter leurs intérêts.

      Je suis solidaire de ce monsieur qui ne voulait pas lui serrer la main et qui a dit avace courage, ce que pensent désormais une écrasante majorité de Francais.

      Mr Sarkosy doit trouver le courage de démissionner. Une amie dont la cousine bosse dans le milieur de la politique m’as dis qu’une telle démission était probable et qu’elle interviendra très probablement d’ici quelques mois.

      J’invite toutes celles et ceux qui souhaitent manifester leur opposition à un régime monarchique à le faire !

      Vive la libeté !

      Juliette.


    • Zalka Zalka 25 février 2008 12:03

      Vous feriez mieux de demander sa démission pour des motifs sérieux... Demander la démission pour avoir proférer un "pauv’ con", c’est franchement pas crédible...


    • aequopulsatpede 25 février 2008 12:11

      - Pour ce qui est "de ce qu’il fume", il ne faut pas perdre de vue qu’il a fréquenté longtemps un certain Jacques Martin................................


    • Juliette Darembert 25 février 2008 12:16

      Je demande sa démmission pour tout le reste aussi ! Vous me prenez pour qui ! une cruche ?

      Et bien non, moi j’ai fait des études, c’est pas comme vous !

      LOL


    • brieli67 25 février 2008 12:25

      T’es sur mon chemin..................................................casse toi ! pôv’ con !
      Ton stylo me plait ...................................................................... je le prends !
      T’as de la bonne vodaka...................... rien à foot de la conf’ de presse !

      T’es pas d’accord avec moi ? je fais ce que je veux avec la Constitution !
      Tu crêches en banlieue ? ............................................je te sors le Kärcher !

      Etc, etc, etc...

      La France n’est pas un terrain de JE !


    • titi 25 février 2008 13:16

      "Une amie dont la cousine bosse dans le milieur de la politique m’as dis qu’une telle démission était probable et qu’elle interviendra très probablement d’ici quelques mois."

      Le pote d’un cousin de la soeur de l’homme qu’à vu l’homme qu’a vu l’ours m’affirme le contraire


    • Juliette Darembert 25 février 2008 13:34

      "Une amie dont la cousine bosse dans le milieur de la politique m’as dis qu’une telle démission était probable et qu’elle interviendra très probablement d’ici quelques mois." Le pote d’un cousin de la soeur de l’homme qu’à vu l’homme qu’a vu l’ours m’affirme le contraire"

      Ouais, mais moi c’est VRAI !

      Et de quel ours tu parles ? De ta mère ?


    • roOl roOl 25 février 2008 14:00

      Florilege de cerveau vide :

      "Je demande la démission de Nicolas Sarkosy. Il n’a pas été élu pour insulter les français mais pour représenter leurs intérêts. Je suis solidaire de ce monsieur qui ne voulait pas lui serrer la main et qui a dit avace courage, ce que pensent désormais une écrasante majorité de Francais. Mr Sarkosy doit trouver le courage de démissionner. Une amie dont la cousine bosse dans le milieur de la politique m’as dis qu’une telle démission était probable et qu’elle interviendra très probablement d’ici quelques mois.

      J’invite toutes celles et ceux qui souhaitent manifester leur opposition à un régime monarchique à le faire ! Vive la libeté ! Juliette."

      "Je demande sa démmission pour tout le reste aussi ! Vous me prenez pour qui ! une cruche ?

      Et bien non, moi j’ai fait des études, c’est pas comme vous !

      LOL"

      "Ouais, mais moi c’est VRAI !

      Et de quel ours tu parles ? De ta mère ?"

      A forturi, Juliette se prend pour la derniere resistante de notre pays.
      Pardonnons la, arrivé dans l’adolescence, on se croit souvent seul contre le monde.


    • ben ben 25 février 2008 14:06

      Quelle fine analyse de la part de votre cousine ; faut dire que si elle bosse dans "le milieu", c’est qu’elle s’y connait pas qu’un peu...

      Remerciez votre cousine de nous apporter ces éclairages si précieux.


    • breizhnana 25 février 2008 14:09

       @ Juju "qui a fait des études" : Démission ne prend qu’un N...


    • brieli67 25 février 2008 14:23

      stp sois gentile avec cette jeune plante ..... bleue blue comme ..... la star du 1oo pap.


    • Yannick J. Yannick J. 25 février 2008 14:36

      "

      Ouais, mais moi c’est VRAI !

      Et de quel ours tu parles ? De ta mère ? "

       

      Dites, chère juliette, deux journées que je lis vos commentaire, je n’irais pas jusque l’ironie de certains, juste un constat, non plusieurs en fait :

      -Vous nous faite une merveilleuse démonstration de la réaction à l’extrème inverse de notre lerma adoré, peu ou pas d’arguments, mais une conviction aveugle...

      -Une orthographe douteuse, voire limite pour une personne se targuant d’avoir fait des études (à la différence de tout le monde ici, c’est vrai, je crois que le plus éduqué de ce site doit avoir son BEPC, et encore...).

      -Un franc parler pour le moins irrespectueux envers quiquonque ne partage votre avis, ce qui est un comble pour quelqu’un voulant rétablir la démocratie... mais est-ce réellement la cas ?

      Tout cela pour vous dire que votre avis n’a ni plu ni moins que le même poids que celui de tous le monde ici, une seule voix, rien de plus...

      Plutot que de vous opposer, et de vouloir vous la jouer à juju contre le reste du monde, discutez, échangez et vous verrez que finallement la discussion s vous amène bien plus que la dénégation, à moins que vous soyez telle lerma un "bot" chargé de faire réagir les commentateurs.....


    • Traroth Traroth 25 février 2008 14:37

      En fait, si on demande sa démission, c’est parce que c’est un pauvre con. Et un pauvre con comme président, avouez que ça la fout mal...


    • Black Ader 25 février 2008 14:39

      "En fait, si on demande sa démission, c’est parce que c’est un pauvre con. Et un pauvre con comme président, avouez que ça la fout mal..."

      S’il était aussi con que toi, effectivement, il démissionerai..


    • Niamastrachno Niamastrachno 25 février 2008 14:51

      @ Lilian

      Bien-sûr ce n’est jamais qu’une phrase de plus, des mots cons, dans un contexte idiot. Ca me rappelle un peu la claque de Bayrou tiens...

      Mais moi ça me fait plaisir qu’ NS se fourvoye aussi facilement, je dois dire que j’en ressents comme un petit frisson... et à chaque fois qu’il se met dedans, et il se met dedans tellement facilement...

      Tu dis à la fin de ton article "les cons c’est facile à reconnaître, ce sont ceux qui osent tout", mais, mais mais... il n’ose pas Sarko, non non il n’ose pas, il EST comme çà. C’est dans sa nature.

      Un gros con, bien gras, un bon bouseux de Neuilly qui ne distribue que colère et aigreures, même à son gouvernement, un gros con bien baveux, bourré de tics cocaïniques, schyzophréniques, bref, un vrai malade carrément incontrôlable...

      Lilian, c’est çà qu’on devrait excuser ?

      "Ce président qu’on a si bien, si fortement élu" non Lilian, pas ON, mais VOUS ou EUX, mais pas "ON", c’est trop facile de se dédouaner quand çà part en couille...

      "Peut-être parce qu’il correspond si bien à notre époque, à notre style de vie." Non plus, Lilian, non, pas à notre époque, pas notre style de vie, mais bien, LEUR ou MON pas NOTRE. Cette couleuvre vipérine, tu ne me la feras pas avaler si facilement !

      Ce type qui reluque la femme de Blair, sa beauté, son intelligence, il se la ferait sur le champ, le con, et de rétorquer "ca change" alors qu’il n’était marié que depuis quelques jours... Ce même idiot, qui nous fait coup sur coup la loi du thalion, tu m’insultes, je t’insulte, il faut qu’il apprenne à grandir, c’est tout, c’est pas le fait d’une époque, ou d’un style ,c’est tout simplement de la connerie, d’une bétise énorme, d’une idiotie sans nom, d’une incroyable immaturité ! C’EST TOUT !!!

      Le gouvernement pourra bien faire des culbutes dans tous les sens pour nous faire avaler le contraire, mais personne ne s’y trompe plus Lilian, ce n’est plus un cas isolé, ce n’est plus un accident, c’est une véritable profession de foi, un con, dans toute sa splendeur...

      Enfin, bon Lilian franchement tu m’as habitué à mieux...


    • Vincent 25 février 2008 15:09

      Vous avez enfin la réponse sur le pourquoi du soutient de Doc Gynéco.

      C’est plus clair maintenant.....


    • Traroth Traroth 25 février 2008 15:36

      @Black Ader : "C’est çui qui dit qui est", vous vous abaissez au niveau intellectuel d’un "hihihi"...

      Quand à moi, je ne faisais que reprendre le type de réthorique de Sarkozy. S’il a le droit d’employer ce type de termes, moi aussi.


    • Traroth Traroth 25 février 2008 16:02

      La question de l’avenir du quinquennat de Sarkozy est posée : que va-t-il se passer maintenant ? Personnellement, je vois deux possibilités, tant il a déjà perdu de crédibilité et est devenu impopulaire, même dans son propre camp (chez les candidats UMP aux municipales, par exemple) :

      -Démission pure et simple

      -Cohabitation interne à l’UMP. Un premier ministre UMP gouverne pour de vrai et Sarkozy inaugure les chrysanthèmes


    • Vincent 25 février 2008 16:09

      @ Papybom

      "Personne n’est là pour m’accueillir. Toute cette direction il faut la virer. Je ne peux pas le faire maintenant. Mais ils ne perdent rien pour attendre. Ça ne va pas tarder

       

      Ben voilà c’est fait, il leur a supprimé la pub, bien fait, ils avaient qu’à prévoir le p’tits fours et les maquilleuses taille mannequin, maintenant c’est trop tard, fini les France 3 régions.

       

      On sait aussi que Doc Gynéco devait lui fournir les calmants nécessaires durant la campagne, souvenez vous calme, cool, lexomil des guignols, il a bien tenté le sevrage d’adrénaline, mais visiblement cela n’a pas fonctionner.

       

      Nous nous doutions avant les élections que notre prézydent avait un vocabulaire assez fleuri, mais ce n’était que des on dit, mis à part les racailles, rien de bien officiel, cette fois-ci cela vient confirmer les sérieux doutes suite à l’invective des pêcheurs.

       

      Il me fait penser à Elie Semoun dans les Démons de Jésus, ou il joue une petite frappe, entourée de molosses pour le défendre, je vous invite à revoir la scène ou Gérard se retrouve seul face à ses adversaires…..

      (c’est à moi qu’tu t’exprimes )

       


    • adryan barlet 25 février 2008 17:16

      Je suis moi aussi inquiet sur le développement des tics de Sarko. J’ai proposé une interprétation humoristique de ce phénomène à la rédaction ( sur le divan d’un pédoPsy de Neuilly) mais j’ai l’impression qu’il est dores et déjà...censuré.

      c’est dans le comique qu’on voit le mieux le tragique potentiel


    • adryan barlet 25 février 2008 17:23

      Ca faisait un bout temps que je cherchais la fille cachée de Mimolette et Miroska...Juliette on t’a démasquée !


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 25 février 2008 19:34

      Une sécurité correcte identifie les éventuels fauteurs de trouble et ne laisse pas dans la trajectoire du président quelqu’un qui refusera de lui serrer la main. ÇA SE VOIT ! Vous avez déja vu quelqu’un refuser la main tendue de Georges Bush ? Le plus probable est que cet incident ait été programmé. Pourquoi ? Ça, c’est la question. Et si l’histoire du SMS avait été aussi un piège à cons dans lequel le Nouvel obs serait tombé ?

      http://wwwgeocities.com/newsociety_2000/5180.html

       

       Pierre JC Allard


    • Brieuc Le Fèvre brieuclef 25 février 2008 19:35

      Ben non, moi j’ai un doc en géochimie.


    • Black Ader 25 février 2008 20:20

      Pas d’accord : Il n’y a pas que des cons à gauche, il y a aussi des voleurs.

       

      "Ben non, moi j’ai un doc en géochimie."

       

      Qu’est ce que la géochimie ? L’étude des propriété chimique des sols ? C’est pour l’agriculture ? (Sérieusement).


    • Ewing3 26 février 2008 13:36

      Un commentaire sans intérêt. Démissionner à cause de cette phrase "pauv’ con". Franchement, vous ne vous trouvez pas ridicule !!!! Oh la blague !


    • Cris Wilkinson Cris Wilkinson 25 février 2008 10:11

      On ne parle de celui qui ne voulait pas être salit.

      Je ne reviendrais pas sur la réaction de notre omni-président, qui était là contre sa volonté, mais quand est-il de l’insulteur ?

      Car insulte, il y a eu. Même si c’est contre Sarko, l’insulte était à destination du président de la république et une démocratie républicaine, ne peut pas laisser insulter son premier représentant comme n’importe quel con, s’en réagir.

       


      • brieli67 25 février 2008 14:35

        si on produit à répétitions du FLEGMON DORE dans ses fosses qui n’ont plus que nasales de nom !

         

        lOUIS XIV et ses fistules......... LA MONARCHIE élective ..... du siège des miasmes.

         

        Bonjour l’entourage ! 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès