Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Les corrompus ne se recyclent pas !

Les corrompus ne se recyclent pas !

L’association Anticor dénonce les candidatures d’élus condamnés par la Justice pour corruption.


L’association Anticor (élus contre la corruption) est entrée hier soir dans la campagne. Au Théâtre de l’opprimé, un théâtre de poche situé dans un entrepôt, le long des voies de chemin de fer de la Gare de Lyon, à Paris, plusieurs dizaines de militants étaient réunis pour présenter les thèmes de leur combat.
Vêtus de blouses blanches de médecins et de tee-shirts barrés du slogan "Les corrompus ne se recyclent pas" ou "Contre la corruption, immunisons la politique", ils ont donné lecture d’une lettre ouverte aux candidats à l’élection présidentielle, avant de distribuer des préservatifs marqués "La corruption ne passera pas par nous".
Sur les gradins, quelques responsables politiques étaient présents : Christiane Taubira (députée PRG de Guyane, récemment ralliée à la candidate Ségolène Royal), Corinne Lepage (ancienne ministre, présidente de Cap21) et Yann Werhling (porte-parole des Verts).
"La France est souffrante, atteinte d’un virus qui la mine : la corruption", ont déclaré les responsables d’Anticor, qui dénoncent "le recyclage de candidats douteux comme Alain Juppé à Bordeaux, Patrick Balkany à Levallois, Jacques Mellick à Béthune, par des partis dits républicains, qui ont souvent été unis dans des pactes de corruption liés à leur financement occulte".
Conséquence : les élus honnêtes sont aussi les victimes collatérales de la corruption. Ils sont perçus comme « tous pourris » par des citoyens qui se méfient d’eux. Anticor estime urgent non seulement de lutter contre la corruption, mais aussi de réhabiliter la politique en valorisant l’éthique de celles et ceux qui se battent pour servir l’intérêt général.
Plusieurs réunions publiques sont prévues en février et mars : Asnières, Lille, Marseille, Nice, Grenoble, Bordeaux, Toulouse, Nîmes... Fin mars, un prix de l’éthique et du courage sera remis aux candidats qui se seront le plus engagés à défendre le credo de l’association.


Moyenne des avis sur cet article :  4.81/5   (85 votes)




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • aurelien 31 janvier 2007 13:17

    Merci, un article intéressant mais vraiment minimaliste ...

    Faites-vous partie du lobby permettant à quelques privilégiés de se voir publier leur article sur Agora Vox quelqu’en soit la taille ?


    • Yves (---.---.15.126) 31 janvier 2007 14:09

      Bonjour ,

      Bravo pour l’article !

      L’essentiel est rappelé ... , pas besoin de tartiner ... !!!
      - Le népotisme , la prévarication et la corruption qui gangrènent les institutions françaises ... ont toujours existé sous la « droite » et la « gauche » ...
      - Tant pis pour ceux et celles qui restent sourds ou aveugles ...

      Et , pour appuyer l’article : le dernier classement de Transparency International ( O.N.G. créée par un ancien cadre de la Banque Mondiale ) en matière de gouvernance et de corruption
      http://www.lesechos.fr/info/rew_inter/300112679.htm
      - analysé par ANTICOR :
      http://anticor.wordpress.com/

      Enfin , pour terminer , il est bon de rappeler l’une des plus monstrueuses affaires de corruption ( criminelle ... ) qu’a connue notre Ripouxblique française ... , sous le septennat GISCARD ...
      - celle de l’affaire de l’assassinat du Prince DE BROGLIE - ancien ministre du Général DE GAULLE - , dans lequel le ministère de l’Intérieur et la Direction de la Police étaient impliqués ...
      http://www.confidentiel.net/article.php3?id_article=118&artsuite=27
      - affaire qui a été relatée dans le détail dans le livre de l’ancien président de la Cour d’assise de Paris - André GIRESSE - , intitulé « l’honneur de déplaire » ... , ouvrage notamment commenté par Patrick POIVRE d’ARVOR ...
      http://www.autanlire.com/fr/dept_98.html


      • (---.---.30.43) 31 janvier 2007 14:26

        bonjour, article interessant sur la lutte anti-corruption mais pour que cela soit clairement visible encore faut-il qu’il soit relayé par des gens au dessus de tout soupçons ! je m’explique vous avez écrit un livre avec Goddio qui est quand même tout sauf un archéologue honnête et reconnu dans le milieu de l’archéologie. C’est un ancien consultant de luxe qui s’est pris de passion pour un métier qu’il ne connait pas et au lieu comme n’importe qui aurait fait d’aller sur les bancs de la fac pour en savoir plus a décrété qu’il était bien plus compétent que tous et a — par relation ?— trouvé beaucoup d’argent pour piller des sites archéologiques -Quand son seul soutien dans la communauté scientifique Yoyotte déclare qu’il fait en 3 semaines ce que d’autres font en tois ans, moi j’appelle ça du pillage ! cet individu est aussi soupçonné d’avoir longtemps intrigué contre des archéologues reconnus en Egypte pour leur piquer (c’est le terme qui convient !) leur site de fouille ! et je ne vous parle pas des ragots sur son passé de barbouze.... bref un individu pas si simple, très mégalo que toute la presse et les politiques adorent car c’est un bon communicant mais qui n’a rien d’un chercheur !!!!!! parlez lui un peu de ses collections privées .... pas vraiment un scientifique.


        • Hélène Constanty Hélène Constanty 1er février 2007 10:51

          @corbeau,

          J’ai beaucoup d’admiration pour Franck Goddio, avec qui j’ai en effet écrit un beau livre sur ses expéditions archéologiques sous-marines, publié aux Editions du Chêne. Je ne peux que vous conseiller d’aller voir son exposition Egypte Engloutie, qui se tient actuellement (jusqu’au 7 mars) au Grand Palais, à Paris.


        • Yvance77 (---.---.234.111) 31 janvier 2007 17:35

          Article de bonne facture.

          J’enrage néanmoins que tant de belles voies soient tracées, et qu’elles n’aboutissent jamais quelque part.

          Cela est doublé de cette impression confinant à l’impuissance, que le citoyen lambda, ne sera pas respecté avant des décennies. Ici, chez moi, nous ...

          Les scandinaves sur bien des points sont en avance... comme j’aimerai avoir confiance en mes politiques comme eux.

          A peluche


          • Mah (---.---.192.40) 31 janvier 2007 18:07

            Je trouve dommage que vous n’ajoutiez pas aux corrompus les candidats condamnés aux prud’hommes pour des faits concernant les personnes travaillant directement pour elles.


            • Eponymus (---.---.61.101) 31 janvier 2007 19:17

              Initiative suspecte pour la simple raison qu’il y aurait un tel inventaire à faire à gauche comme à droite que le simple ennoncé de la vérité ferait littérallement exploser la République. La seule corruption autour des ventes dans le domaine de l’armement et toutes les conséquences de ce qu’elles ont entrainées sur un plan intérieur comme à l’international est tellement énorme que Anticor se retrouverait bien seule - ou plutot, qu’avec les extrêmes qui elles n’ont jamais été au pouvoir - si elle ne faisait qu’effelurer le problème.


              • Cobab (---.---.157.123) 31 janvier 2007 20:02

                lutte parfaitement vaine. Comme évoqué plus haut, la corruption est absolument nécessaire au fonctionnement des institutions et de l’économie européenne, en particulier et a fortiori française.


                • louis mandrin (---.---.36.85) 31 janvier 2007 22:51

                  et moi, je suis persuadé que pour faire de la politique son métier et son gagne-pain, il faut être pourri...si ça rapporterait pas autant, ils ne seraient pas tous « députés-maires-présidents de sivon-conseiller général- régional-sénateur-ministre-haut fonctionnaire » et ne se battraient pas comme des chiens pour garder leurs places dorées, ou piquer celle du petit copain...tous des pourris, surtout les énarques....


                  • candidat 007 (---.---.41.75) 1er février 2007 00:21

                    Si je comprends bien, il s’agit une association d’élus contre la corruption. Et son action serait donc de

                    - « réhabiliter la politique en valorisant l’éthique de celles et ceux qui se battent pour servir l’intérêt général. »

                    - de faire des campagnes médiatiques et ds remises de prix..

                    Eh bien je trouve ça un peu léger pour des élus. Bien sûr c’est pas mauvais, mais on se dédouane à peu de frais. Il serait mieux que des élus proposent des lois et règles pour éviter les corruptions, pour développer les contrôles (par exemple, donner beaucoup plus de pouvoirs aux cour des comptes nationales et régionales), pour éviter les cumuls entre mandats, enter mandats et fonctions (inéligibilité des hauts fonctionaires qui sont juge et partie) durcir les règles d’inéligibilté pour les élus confondus, etc etc ..

                    Anticorps devrait militer pour renforcer les contrepouvoirs et l’indépendance des organes de contrôles administratifs, dans notre système démocratique.

                    je trouve de fait, que des élus n’ont rien a faire dans une telle association. Peut être même qu’Anticor vit aussi de subventions ?? C’est une question !


                    • anticor (---.---.5.158) 1er février 2007 16:27

                      Bonjour, Oui nous militons surtout pour des contre pouvoirs et surtout une justice indépendante. Nos 13 propositions sont envoyées aux candidats à la présidentielle et des candidats aux législatives s’engageront à les promouvoir. Surtout besoin d’instaurer un rapport de force en appelant au sursaut citoyen et politique face à ce fléau. Bien à vous. Séverine Tessier, présidente de ladite association


                    • Xavier (---.---.92.46) 1er février 2007 04:08

                      moi j’aimerai savoir... qui sont les corrompus et les preuves avec !

                      Merci d’avance.


                      • odlhp (---.---.63.162) 1er février 2007 09:24

                        Ce qui serait déjà un bon début, c’est que des personnes qui ont été condamnées par la justice aient la décence de ne pas se représenter... et cela est vrai à droite comme à gauche. L’inéligibilité devrait etre totale est pas limitée comme actuellement. Cela permettrait d’assainir sensiblement les partis politiques et les candidatures.


                        • LE CHAT LE CHAT 1er février 2007 09:32

                          La politique est un jeu de Monopourry et y’a même une case canada avant de revenir à la case départ et d’acheter la mairie de Bordeaux smiley


                          • (---.---.17.187) 1er février 2007 09:39

                            Chat tu me preferes en ghost suit ou avec mon avatar smiley smiley :/) ?


                          • LE CHAT LE CHAT 1er février 2007 09:47

                            Le vérité et l’intégrité sont ectoplasmiques dans le microcosme aux idées spectrales


                          • (---.---.17.187) 1er février 2007 09:53

                            Ce chat me perce y’à pas à dire


                          • dégueuloir (---.---.97.127) 4 février 2007 18:41

                            vive la corruption !le raket,le détournement de fond ,le traffic d’influence,la forfaiture,les délits d’initié,le blanchiment de pognon et les sectes,surtout la scientologie......pour ça,il faut voter pour le gnôme à talonnette,c’est un fortiche !!........salopard !! smiley


                          • Droopy (---.---.199.139) 2 février 2007 10:15

                            Il n’est pas pire qu’un autre pseudo archéologue (opinion personnelle je précise) qui passe bien à la TV et qui se prends pour un Empereur (ah ben tiens, c’est son nom justement) et qui récupère le boulot des prédécesseurs. Pour fabriquer des reportages bidonnés avec son nom prononcé toutes les minutes.

                            Et il n’est pas utile de faire des années d’études avec diplomes qui vont bien pour prouver une compétence. La passion permet largement de rattraper ce que d’autres mettent des années à apprendre car on va droit au but. Inutile de faire des études d’histoire de l’art et apprendre la composition et la psychosociologie des tableaux d’Andy Warrol ou je ne sait que truc ronflant pour ensuite se spécialiser dans le Paléolithique ancien ou la civilisation gallo romaine.

                            La fac, les diplomes, le papier qui prouve que .... tout ça c’est bien français. Pas étonnant qu’on soit les premeirs en discours et les derniers en acte.


                            • Jean-Pierre Roux (---.---.71.53) 2 février 2007 12:41

                              Toutes ces réactions sont vraiment intéressantes. Un ou deux mots pour répondre à quelques unes. A côté d’Anticor existe une associations de citoyens, Les Amis d’Anticor, qui soutient activement Anticor. Si vous n’êtes pas un élu, pour agir, vous pouvez contacter jean_pierre.roux3@tiscali.fr. Nos 2 associations dénoncent, à gauche comme à droite, tous les manquements à l’éthique et tous les délits « politiques ». Nous sommes soutenus par des personnalités de tous bords. Nous avons soutenu les auteurs du livre « Le casier judiciaire de la République » tout comme le livre de Constanty « Députés sous influences » qui ne fait de cadeau à personne ! Nous nous battons aussi pour démontrer que tous les politiques ne sont pas tous pourris ! C’est important pour sauver notre démocratie. Enfin, pour terminer, nous demandons l’inéligibilité à vie pour tout élu ayant été condamné pour des délits dans l’exercice de ses fonctions électives.


                              • Papybom (---.---.127.117) 11 février 2007 13:56

                                Mr BAYROU. Suivant votre campagne avec intérêt, je vous propose après la charte de Mr HULOT, de ratifier celle d’ANTICOR. Les treize propositions pour une révolution éthique d’ANTICOR :

                                Prévenir • réforme de la justice (nominations, carrière des magistrats, indépendance etc.) • non cumul des mandats et des fonctions • formation obligatoire des élus aux bonnes pratiques de gestion • reconnaissance du droit d’alerte pour protéger du licenciement les salariés révélant des malversations dans leurs entreprises Contrôler • établissement d’un contre-pouvoir citoyen par le renforcement des outils de la démocratie participative (conseils de citoyens par exemple) • réglementation stricte du lobbying • renforcement des chambres régionales des comptes et élargissement de leur saisine • lutte contre les paradis fiscaux, bancaires et judiciaires (possibilité d’instauration d’un blocus) • renforcement de la transparence sur les déclarations de patrimoine et de revenu des élus et des candidats • transparence sur les prix et revenus tirés de l’exploitation et de la gestion de l’énergie et des ressources naturelles (eau, gaz, pétrole ...) Punir • inéligibilité définitive des élus condamnés pour délits financiers • suppression de l’amnistie des délits financiers • réforme de la justice (carrière des magistrats et nominations, indépendance) • suspension de marchés publics à une entreprise condamnée pour avoir versé des pots de vin


                                • teesh 19 avril 2007 14:01

                                  le slogan est vraiment bien vu, est-il possible de se procurer encore un tee shirt « Les corrompus ne se recyclent pas ! » aujourd’hui ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès