Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Les « Cro-Magnon » de la politique

Les « Cro-Magnon » de la politique

Les impétrants collecteurs de biens publics, mendiants modernes, défigurent leur image en la diluant dans l’insignifiance. Ces pauvres hères sont incapables de subsister sans l’aumône des peuples, qu’ils remercient par des gesticulations quelque peu indécentes, des paroles soporifiques et des promesses de « Papa Noël ». 
 
Pire encore, ils persistent à nous prendre pour des demeurés en nous faisant croire qu’ils parlent et agissent dans l’intérêt des peuples. 
 
Ces acrobates de la politique, sensés ouvrir la voie vers la démocratie et une justice pour tous, préfèrent vivre dans l’ignorance des devoirs de leur charge.
 
A les voir occupés à assurer leur bien-être et celui de leurs familles, beaucoup doutent de leur capacité à gouverner.Partout, aux quatre coins de notre planète, le corps social se fissure. Les mécontentements, les inquiétudes et les angoisses croissent de manière exponentielle faute de perspectives. Les colères dues à l’inertie politique se déversent dans les cités. Mais les responsables, paniqués par la situation internationale, ne cherchent qu’à gagner du temps. On ne peut demander aux coupables du chaos, de remettre de l’ordre dans l’état du monde. Trop longtemps nourris au vinaigre de la finance, ils ont atteint leur seuil d’incompétence.

Médias, partis politiques, banques, institutions internationales, associations, voire simples citoyens, dessinent sans relâche l’image d’une tour de Babel s’imprimant au fronton de notre quotidien.
 
La lâcheté généralisée permet de s’affranchir de la misère et de la souffrance, de tolérer le meurtre, la tyrannie et la famine. L’esprit de lucre achève le travail en transformant ce qui reste de l’homme en bête immonde, insensible à toute détresse. Nous sommes arrivés à la croisée des chemins. Il est aujourd’hui impossible de justifier que seul « un pourcent » des habitants de notre planète dispose de toutes les richesses du monde au détriment des quatre-vingt-dix-neuf pourcents restant.

Grâce à internet les informations se propagent à très grande vitesse et ce qui fut possible d’occulter hier, ne l’est plus aujourd’hui. Plus aucun gouvernement n’est à l’abri de la curiosité d’enquêteurs bénévoles au service des populations. 
 
Merci aux hackers (anonymous) qui révèlent au grand jour les magouilles gouvernementales, militent pour mettre un frein à la restriction de nos libertés et faire barrage à l’appétit des gros conglomérats. Par « Wikileaks » nous sommes, presqu’instantanément, informés de la corruption généralisée des pouvoirs en place, au grand dam de certaines dynasties modernes. Ce n’est pas par hasard que « Julian Paul Assange » risque cinquante ans d’emprisonnement dans les geôles américaines. Les révélations que nous lui devons, nous permettent de comprendre à quel point nous sommes manipulés. Ces vérités sont mal acceptées par les pouvoirs, ainsi délestés de leurs secrets.
 
Ils veulent la tête d’Assange. Internet, en phase d’ascension fulgurante pourrait devenir un impressionnant contre-pouvoir populaire. Steve Jobs avait l’habitude de dire : « Think different » (pensez autrement). Cette nouvelle manière de penser trouve tout son sens dans la situation politique actuelle. Un monde est en train de disparaitre. Un nouveau se construit sous nos yeux et s’impose inéluctablement, sans espoir de retour. Il faut en être conscient !
Malgré les vœux de certains nostalgiques, la guerre de 14/18 est derrière nous et le retour à la bougie peu probable.
 
L’Union fait la force, cette notion n’a pas d’âge et nous devons nous en souvenir. Si nous voulons survivre au marasme du monde qui s’éloigne, préparons-nous à assumer l’histoire qui s’écrit en toutes lettres sous nos yeux. Devenons européens pour faire vivre et prospérer nos contrées, garantissant ainsi, des lendemains moins tumultueux que ceux que nous vivons aujourd’hui. 

Cela est possible !

Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • fredleborgne fredleborgne 23 février 2012 13:30

    Cet article ne nous apprend rien, mais remue le couteau dans la plaie.
    Une goutte de plus pour dire M..de aux uns et Mer..ci aux autres  ;o) 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès